Abrasax  Développement personnel  Ame 

 L'âme - Anima mundi

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Abraxas
Membre du conseil
Abraxas
   Posté le 03-09-2005 à 00:54:51   Voir le profil de Abraxas (Offline)   Répondre à ce message   http://abrasax.chez.tiscali.fr   Envoyer un message privé à Abraxas   

Platon a écrit :

: « Ce monde est un être vivant doté d’une âme et d’une intelligence, une entité visible et unique contenant toutes les autres entités vivantes, qui par leur nature même sont toutes interactives. » Timée de Platon


Bonjour,

Je me suis posé la question "comment est-ce que je me défini ?" Est-ce que je suis mon corps ? Descartes a dit "cogito ergo sum", je pense donc je suis. Est-ce que nous somme seulement notre esprit ?




René guenon a écrit :

"SPIRITUS", "ANIMA", "CORPUS"
La division ternaire est la plus générale et en même temps la plus simple qu'on puisse établir pour définir la constitution d'un être vivant, et en particulier celle de l'homme, car il est bien entendu que la dualité cartésienne de l' "esprit" et du "corps", qui s'est en quelque sorte imposée à toute la pensée occidentale moderne, ne saurait en aucune faon correspondre à la réalité; […] La distinction de l'esprit, de l'âme et du corps est d'ailleurs celle qui a été unanimement admise par toutes les doctrines traditionnelles de l'Occident,

Cette distinction de l'esprit, de l'âme et du corps a été appliquée au "macrocosme" aussi bien qu'au "microcosme", la constitution de l'un étant analogue à celle de l'autre, de sorte qu'on doit nécessairement retrouver des éléments qui se correspondent rigoureusement de part et d'autre. Cette considération, chez les Grecs, paraît se rattacher surtout à la doctrine cosmologique des Pythagoriciens, qui d'ailleurs ne faisait en réalité que "réadapter" des enseignements beaucoup plus anciens; […]
René guenon – La grande triade Chapitre XI



L’anima mundi c’est ce qui anime la création, ce qui soumet les quatre éléments comme dans cette représentation alchimique de la Pierre philosophale



Où le coeur siège de l’âme est la matière même de la Pierre, c’est la quinta Essentia, le cinquième élément, représenté par la pointe du pentagramme, qui domine et retient les 4 autres la quintessence.

Qu’on l’appel esprit guide ou ange gardien qui est aussi notre Soi supérieur ou corps causal, l'âme possède la conscience du divin, notre but devrais donc d’avoir une pleine conscience de notre âme. C'est ce qu'on appelle l'éveil, et c'est la finalité des incarnations. Avancer sur le chemin et faire des expériences jusqu'a la pleine conscience (le souvenir); égal a celle de cet esprit guide (qui lui n'a pas oublier).

Dans cette descente volontaire des incarnations l'âme est notre " souvenir" indestructible que tout est Divin. ´

Tout est Divin mais tout n'a pas la même vibration. Ainsi toute cette vibration Divine qu'est l'univers change son taux vibratoire est peut ainsi devenir multiple. L'âme est cette partie de nous qui reste haute en vibration quoi qu'il arrive.

Tout est divin. Mais on peut dissocier le corps l´esprit et l´âme. Mon corps et mon esprit ne sont pas mon âme, mais des émanations de celle-ci. Mon corps meurt et mon esprit mais mon âme elle est immortel,


Cette séparation est une séparation pratique, pratique car elle sert l'expérience, le meilleur moyen de prendre conscience qu'il n'y a pas séparation réel c'est justement de créer une séparation apparente.
C’est ce que nous faisons avec toute les représentation du divin

Notre corps et notre esprit sont des véhicule dans la matière et notre âme est son pilote, ce pilote change de véhicule a chaque fois et à chaque fois. Il essaye de s’améliorer et par la même d’améliorer son véhicule, alors qu’attendons nous pour contacter le pilote ?

L'écoute; l'épuration et la pacification des corps inférieur, est une des meilleures méthodes pour devenir plus conscient. Si corps et esprit souffre de déséquilibre les connexions avec l'âme sont imparfaites. Il faut donc être conscient de cette divine trinité chaque élément est un morceau du grand œuvre

Evangile de Thomas a écrit :

Jésus à dit : Les jours où vous voyer votre forme, vous vous réjouissez. Mais lorsque vous verrez vos modèle, qui au commencement étaient en vous, qui ne meurent ni ne se manifestent, ô combien supporterez vous. Evangile de thomas Logia 84 :


Notre nature supérieure est parfaite. Nos corps inférieur ne le sont pas. Par contre, par la spiritualité, peu à peu, on intègre les qualités de ces corps en nous. En s'identifiant à ses corps supérieurs, tout est parfait.

L'important est de s'identifier à notre nature supérieure, en prenant conscience que si on vit dans un corps physique, et qu'il faut en prendre soin, ce n'est au final qu'un véhicule, et que ce n'est pas nous véritablement. Le conducteur d'une voiture n'est pas la voiture

Eckhart Tolle a écrit :

"En fait, le corps de souffrance, qui est l'ombre de l'ego, craint la lumière de votre conscience. Il a peur d'être dévoilé. Sa survie dépend de votre identification inconsciente à celui-ci et de votre peur inconsciente d'affronter la douleur qui vit en vous. Mais si vous ne vous mesurez pas à elle, si vous ne lui accordez pas la lumière de votre conscience, vous serez obligé de la revivre sans arrêt. Le corps de souffrance peut vous sembler un dangereux monster que vous ne pouvez supporter de regarder, mais je vous assure que c'est un fantôme minable qui ne fait pas le poids face au pouvoir de votre presence.
D'après certains enseignements spirituels, toute souffrance est en définitive une illusion, et c'est juste. Mais est-ce vrai pour vous? Le simple fait d'y croire n'en fait pas une vérité. Voulez-vous éprouver de la souffrance pour le reste de votre vie en continuant de prétendre qu'elle est illusoire? Cela vous libère-t-il de la souffrance? Ce qui nous préoccupe ici, c'est comment actualiser cette vérité, c'est-à-dire comment en faire une réalité dans sa vie.
En somme, le corps de souffrance ne désire pas que vous l'observiez directement parce qu'ainsi vous le voyez tel qu'il est. En fait, dès que vous ressentez son champ énergétique et que vous lui accordez votre attention, l'identification est rompue. Et une dimension supérieure de la conscience entre en jeu. Je l'appelle la présence. Vous êtes dorénavant le témoin du corps de souffrance. Cela signifie qu'il ne peut plus vous utiliser en se faisant passer pour vous et qu'il ne peut plus se régénérer à travers vous. Vous avez découvert votre propre force intérieure. Vous avez accédé au pouvoir de l'instant présent."
"le pouvoir du moment présent" d'Eckhart Tollé .


A travers les yeux de notre ego, la perfection est souvent lointaine, il faut toujours rajouter ceci, cela pour être parfait, et cela est sans fin. C'est pourquoi certains illuminés disent "tout est parfait". Ils ne voient pas les choses comme nous

Prendre conscience de cette présence, c’est se rapprocher du centre. En s'observant ainsi, dans le sens prendre conscience, observer, ressentir sans juger, on recule, recule. Jusqu’à quitter la périphérie pour se rapprocher du centre. Et en s'identifiant à ce centre, on atteint l’illumination.



L'essence de notre âme est comme une eau boueuse remuée, pour en voir la clarté il faut laisser reposer l'eau pour qu'elle s'éclaircisse et donc apaiser le flot de son esprit et calmer le corps !

Grüß

Abra


--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 05-09-2005 à 22:31:45   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

Abra tu poses là les bases d'une réflexion vieille comme le monde ! Beaucoup de choses intéressantes sont dites dans ton post qui mériteraient d'être isolées en points distincts sous peine de voir cette discussion s'éparpiller dans tous les sens ! Pour ma part c'est l'essence même de toutes mes réflexions : comment retrouver le chemin vers son âme ? Il ne s'agit pas seulement d'en être conscient mais de le vivre au quotidien. Et ça, dans nos sociétés occidentales, ce n'est pas vraiment du domaine de l'évident. Premièrement les notions que tu évoques ne font pas partie de notre culture. C'est une démarche spirituelle à réaliser soi-même. Comprendre ce qu'est l'âme et ce qu'elle implique peut prendre du temps. Plus long aura été ce temps, plus long sera encore celui qui permettra d'en tirer profit et de se mettre sur les rails de l'Eveil.

Je vais citer quelques passages du bouquin de Baird T.Spalding "la Vie des Maîtres" non seulement parce que c'est une référence mais parce qu'il explique bien des choses évoquées dans ce post.

" de même que le corps représente le plus bas degré d'activité de la pensée, de même l'esprit représente les idées les plus élevées de la Pensée Divine. Le corps est l'expression extérieure des idées, tandis que l'esprit est la source où la forme prend son impulsion initiale, directement dans la pensée divine. L'esprit est le moi réel et immortel en qui résident toutes les virtualités de la pensée divine. (...) Si un homme connait son moi véritable, il est forcé de découvrir ses possibilités latentes, ses pouvoirs cachés, ses facultés endormies. (...) L'âme est le moi spirituel. Quiconque le découvre peut construire tout un monde pourvu que ce soit utile à ses compagnons. (...) L'homme est triple dans son unité formée d'esprit, d'âme et de corps. Quand il est en état d'ignorance spirituelle, il a tendance à penser selon le plan physique, le plus bas de sa nature."

Mais pour ce faire, et je ne me lancerai pas ici dans ce débat houleux, il faut abandonner le culte de la matière. Ca ne veut pas dire vivre en ermite dans une caverne en méditant 24h/24... Ca veut dire vivre en harmonie avec le principe divin en l'adaptant à son environnement. Une pratique consciente et continue à travers une vie saine vécue dans l'Amour et en faveur des autres accèlerera le processus. Mais il faut abandonner la matière, les sensations, l'égoïsme... Dépasser les individualités. On ne peut pas prétendre marcher sur le chemin de l'Eveil et par exemple continuer à fumer ses cigarettes, s'énerver au volant de sa voiture, piaffer pour acheter la télévision à écran plasma dernier cri... Vous voyez ce que je veux dire ? Il faut réapprendre à regarder en soi pour retrouver son Moi véritable. Le corps physique n'est pas seul : autour de lui se trouvent les corps éthérés, astraux et spirituels qui évoluent selon des vibrations différentes. Un esprit évolué sera à même de percevoir ces vibrations émanant des autres et du monde qui l'entoure.

"Le vaste océan illimité de l'espace créateur de Dieu est transparent comme le cristal. Il est pourtant rempli de vibrants effluves d'énergie. Cette énergie est connue sous le nom de substance éthérée. Tous les éléments y sont dissous, prêts à répondre à l'appel du régime vibratoire qui leur permettra de se condenser en formes. L'être humain, coopérant avec cet ensemble, peut mettre en mouvement par ses pensées les influences vibratoires appropriées. Alors les éléments, n'ayant pas d'autre issue, se précipitent pour former le moule formé par le désir. Telle est la loi absolue dont nul ne peut arrêter les répercussions."

Ces vibrations en question existent bel et bien mais nous ne savons pas nous en servir. Au niveau sonore nous savons par exemple qu'il existe des infrasons et des ultrasons que le champ d'audition humain ne peut sentir. Il en va de même pour ces flux d'énergie qui parcourt ce que nous nommons le vide ou néant. Pour schématiser disons qu'il y a une graduation des niveaux de conscience et le franchissement de chacun de ces niveaux ouvre à l'être humain de nouvelles perspectives, le rapprochant toujours davantage de son Moi véritable, son Moi divin et donc de la Source de tout.

Pour terminer, deux citations. La première est de Yoda dans l'Empire contre-attaque. Il disait à Luke, en lui expliquant la Force : "nous sommes des êtres illuminés, pas de la simple matière brute" afin de lui faire comprendre que nous étions en relation avec le vivant et l'univers entier. La seconde est de Bergson, le célèbre philosophe, qui a dit : "l'univers est une machine à fabriquer des dieux"...

Je vous laisse méditer sur ces deux dernières citations.

Bonne nuit !


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Développement personnel  Ame  L'âme - Anima mundiNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade