Abrasax  Le coin des scientifiques  Ufologie 

 L’autopsie de roswell

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Abraxas
Membre du conseil
Abraxas
   Posté le 23-06-2006 à 14:03:23   Voir le profil de Abraxas (Offline)   Répondre à ce message   http://abrasax.chez.tiscali.fr   Envoyer un message privé à Abraxas   

Bonjour,

Depuis avril 2006 on sait que l’autopsie de l’extraterrestre de roswell (mais si souvenez vous celle là même que jacque pradel nous présentait comme vrais) est un faux, le producteur de cette video à enfin avoué:

Citation :

DERNIERES NOUVELLES A PROPOS DE LA VIDEO ALLEGUEE DE L'AUTOPSIE DE L'EXTRATERRESTRE - AVRIL 2006
La chaîne TV britannique Sky One a diffusé dans leur série "Les Enquêtes d'Eamon" les propos de Ray Santilli affirmant maintenant que bien qu'il ait acheté un film authentique, ce film authentique était tellement abîmé qu'il a dû tourner une fausse vidéo de "reconstitution" pour avoir quelque chose qui puisse être commercialisé.
Ray Santilli et de Gary Shoefield affirment qu'ils étaient à Cleveland, USA, en 1992 essayant d'obtenir des films rares et anciens d'Elvis Presley, quand Santilli a été contacté par un ancien cameraman de l'armée US qui leur a proposer d'acheter le film d'une autopsie d'extraterrestres, pour un prix qui n'a pas été révélé. Santilli est allé à Clearwater en Floride rencontrer ce cameraman, et en a discuté avec Shoefield seulement à son retour à Cleveland. Santilli a indiqué qu'il avait examiné le film et qu'il a été convaincu que c'était un film authentique, mais il n'a pas eu assez d'argent pour l'acheter.
Santilli affirme qu'il a eu assez d'argent trois ans après et a ainsi acheté les 22 rouleaux de film, mais lui et Shoefeld disent que quand le film est finalement arrivé à Londres, ils ont alors découvert que 95% du film était devenu "oxydé" et que les 5% restant étaient en très mauvais état, presque entièrement inutilisable. Shoefield ajoute que quand lui et Santilli ont ouvert les boîtes de films, ils "sentaient".
Santilli affirme qu'il a fourni des copies du film gratuitement à des diffuseurs. Ray Levine, éditeur du tabloid "News of the world", est interviewé et indique que Santilli lui a offert d'acheter le film, qu'il lui a offert à 50,000£, mais que "il y avait une sorte de flou et un jeu de cache-cache dans la conversation entre nous et Ray Santilli, qui avançait toutes sortes de raisons pour lesquelles il ne pourrait pas être livré immédiatement". Il est dit que Santilli se rend compte que le film devrait être validé par des experts et que les détails devaient être publiés dans la presse avant qu'il ne touche le moindre argent, et il a cessé de discuter avec News of the World et a décidé de faire ce qu'il appelle une "restauration", rien de moins qu'une fausse vidéo qu'il prétend être basée sur ses souvenir du film qu'il avait vu "deux" ans avant et qu'il semble considérer ne pas avoir été "oxydé" à cette époque, de sorte que l'argent qu'il a dépensé acheter le "vrai film" inutilisable ne soit pas perdu. Santilli a indiqué qu'il n'était pas impliqué dans le monde de l'ufologie et que tout ce qui l'intéressait alors était uniquement le profit commercial.
Santilli indique qu'il a engagé un sculpteur et artiste en effets spéciaux britannique nommé John Humphreys pour créer le faux extraterrestre, et Humphreys est montré indiquant qu'il a employé une cervelle de mouton pour le cerveau et une jambe d'agneaux pour la jambe blessée, et également un peu de poulet, et que les accessoires tels que la caméra ont été soigneusement choisis de sorte qu'ils correspondent à l'année 1947.
Il est dit qu'il a fallu trois semaines et demies pour créer l'"extraterrestre", que le tournage a eu lieu dans une maison en terrasse à Camden, un quartier de Londres. Les acteurs comprenaient Santilli, Shoefield, Humphreys, et un employés de Shoefield, Gareth Watson.
Un premier tournage a été un échec et ils ont dû créer un deuxième simulacre. Humphreys ne fait aucune mention de la présence de deux simulacres dans le faux film, seulement Santilli le fait.
Humphreys indique que quand le tournage de la fausse autopsie a été terminé, le faux extraterrestre a été coupé en petits morceaux et brûlé. Santilli indique que les faux extraterrestres ont été coupés en petits morceaux et placés dans des sacs en plastique qui ont été jetés dans différents endroits à Londres.
Santilli a beaucoup insisté sur le thème "je n'ai pas fait un faux film d'autopsie d'extraterrestre..., nous l'avons reconstitué", et va même jusqu'à comparer cette "restauration" à celles de Mona Lisa et de la chapelle Sixtine.
Santilli dit qu'il a également truqué le film de l'interview du cameraman, sous la pression, après que l'autopsie extraterrestre ait été montrée à la TV: le cameraman allégué était quelqu'un qu'ils ont simplement choisi dans la rue et à qui ils ont fait lire le script dans une chambre de motel à Los Angeles. Santilli insiste néanmoins pour dire que le vrai cameraman existe, mais a refusé de donner son nom.
Santilli et Shoefield insistent continuellement sur le fait que bien que la vidéo qu'ils aient vendue soit une "restauration" faite par John Humphreys, il existe un "vrai film" qu'ils ont vus et dont ils se sont inspirés.
Santilli affirme que quelques 5% de film authentique sont mélangés à la restauration mais, quand il a été demandé de quelles parties il s'agit, Santilli et Shoefield ont affirmé qu'ils n'arrivent pas à s'en rappeler.
A un moment, Santilli montre des morceaux d'une pellicule celluloïd, la tenant négligemment dans des ses mains nues, bien qu'il ait prétendu qu'elle ait été tellement fragile, et qu'il prétend être un peu du film "authentique". Santilli indique que le reste du "vrai" film est gardé par une personne anonyme en Allemagne. Aucune image du prétendu film authentique n'a été montrée du tout.
Il est également dit que John Humphreys a joué l'un des deux faux chirurgiens dans la vidéo, en laquelle ont également joué Santilli, Shoefeld et un ancien employé de Shoefield nommé Gareth Watson jouant derrièRe la vitre.
Santilli indique que la vidéo avec les débris allégués du vaisseau extraterrestre est également une "restauration" par John Humphreys, et il montre un des "tiges" qu'il a apporté. John Humphrey dit qu'il a construit les débris selon des images du "vrai film" mais qu'ils n'étaient pas assez "experts" pour savoir ce qu'étaient les hiéroglyphes originaux et que les images n'étaient pas assez nettes pour permettre une recréation certaine.
Au sujet des six doigts de la créature, et du panneau à six doigts de la vidéo des "débris", Santilli a indiqué que c'était le résultat de la "liberté artistique."
L'ufologue britannique Philip Mantle apparaît dans l'émission, et son avis après les affirmations faites par Santillli est qu'il est certain que la prétendue vidéo d'autopsie extraterrestre est un canular. Il dit que Santilli et Shoefield avaient peu de crédibilité auparavant, mais que maintenant ils n'en ont plus aucune.
Une autre émission encore sur l'autopsie alléguée est annoncée, qui devrait être montrée au R-U sur Channel 5, et dont le contenu n'est pas révélé.
Simultanément, un film de cinéma débute dans les salles britanniques, une comédie de fiction dans laquelle les acteurs de TV Anthony McPartlin et Declan Donnelly jouent le rôle de Santilli et de Shoefield, qui sont les producteurs exécutifs de cette comédie, l'histoire étant celle de leur canular.
Addendum
John Humphreys a un site Internet à: www.john-humphreys.com
The "Alien Autopsy" comedy's website is at http://alienautopsy.frankiandjonny.com
Source: http://ufologie.net/rw/a/aaapril2006f.htm


Grüß

Abra

--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Le coin des scientifiques  Ufologie  L’autopsie de roswellNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade