Abrasax  Nouvelles du Monde  Éco-responsabilité 

 26 avril les 20 ans de tchernobyle

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 24-04-2006 à 20:15:55   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

"le 26 avril 1986 , à 1h 23 minutes 40 seconde le réacteur n° 4 de la centrale nucléaire exploser "

voilà les commémoration ces derniers temps sur cet accident nucléaire sans précédent.

les conséquences sont dans les pays limitrophe de tchernobyle, une récrudésence de cancer de la tyroide chez les enfants ou malformation cardiaque. En biélorussie, une région est spécialement a été touché par les retombés radioactive car la pluie avait été provoqué volontairement par les militaire, donc presque autaut contaminé qu'a tchernobyle.

Ensuite comme toujours les plus pauvre sont ceux qui consomme les produits de la terre ou animaux contaminé car ils n'ont pas les moyens de déménagé de la zone .

Un médecin a fait une étude sur les conséquence du la radioactivité sur des foetus d'hamster et comparé sur celui des enfants, et a remarqué de nombreuse similitude. Les conséquences pour lui sont qu'il a été mis en prison pour 8 ans, car il a osé dire la vérité.

voilà une émission qui parle de cette catastrophe
http://www.rsr.ch/view.asp?Domid=1231&clickedDate=04/23/2006#dimanche

meme l'europe on a remarqué une augmentation des cancer tyrioidien.

Il existe encore des usine nucléaires du meme type que celui de tchernobyle ou avec pression d'eau qui ont été fabriqué dans les année 70 ou 80 comment en bulgarie, urkraine.

Malheureusement ces pays dépendant en grande partie de l'énergie nucléaire, l'une d'entre elle au moins 40% avec le nucléaire , alors ils ont 2 choix soit vivre dans le noir ou le risque d'un accident. De plus les contribuables europeens indirectement aident pour réparé ces réacteurs bien que l'idéal serait de les dementeler, mais le coût de fabrication d'une usine est moins grand que son démentelement..

surtout n'oublions pas dans le nucléaire le risque zéro n'existe pas...

Encore plus maintenant avec la monté du prix du pétrole certain pays serait tanté de recrée des usines nucléaire, car l'énergie est le nerf de la guerre comme l'eau...

bref je croise les doigts que la sagesse entre dans les coeurs pour utilisé les autres méthodes d'énergie plus propre....

Et vous quel vision avez vous de l'atome?...

Message édité le 24-04-2006 à 20:17:34 par le_chat_de_jade


--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 24-04-2006 à 20:24:08   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

Encore aujourd'hui j'ai appris des chose forte intéressent, meme si tout les pays prenent du nucléaire, ils ont garanti en énergie pour 80 ans.

bref plus que jamais les énergie renouvlable sont d'actualité.

Ensuite j'ai appris que EDF doit toujours prendre sur ce que coute le kwat pour démentler les usine nucléaire, mais que cela est insuffisant pour le moment, ils ont été épinglé par les cours des comptes.

tiens abraxas qui est un allemagne pourrait peut-être parlé de l'usine nucléaire de l'ex-RDA et de la sortie de l'allemagne du nuclaire a moins que soit parlé déjà dans un autre sujet..?..


--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
Abraxas
Membre du conseil
Abraxas
   Posté le 25-04-2006 à 12:59:00   Voir le profil de Abraxas (Offline)   Répondre à ce message   http://abrasax.chez.tiscali.fr   Envoyer un message privé à Abraxas   

Bonjour,

Je rebondis sur ce que dit chat de jade puis qu’effectivement je vis en Allemagne et qu’ici les choses sont radicalement différente. La couverture qui est faite sur l’anniversaire de Tchernobyl est un moyen pour les allemands de renforcer cette idée qu’il faut sortir du nucléaire, il faut savoir qu’en Allemagne de l’est certains animaux comme les sangliers qui se nourrissent entre autre de champignons présente des taux de radioactivité 4 fois supérieur à la normale, cela étant du au passage du nuage de Tchernobyl, le fameux nuage qui « parait-il » ce serait arrêté à la frontière de la France.

Les allemands ont depuis longtemps compris les dangers du nucléaire, la France a fait le choix du tout nucléaire à l’époque des grands chocs pétroliers, à cette époque les calculs de coût du pétrole misé sur une augmentation des prix farfelus, on sait aujourd’hui que ces prévisions étaient fausses. Dès 1979 les allemands ont manifesté contre le nucléaire, et depuis la victoire de Schröder et l’arrivé des verts aux gouvernement, l’Allemagne c’est engagé dans un plan de sortie du nucléaire.

Alors pourquoi nos voisins, sont-ils à sortir du nucléaire alors que la France et ces 54 centrales en sont totalement dépendantes avec une production de l’ordre de 70% en nucléaire ?

Les études allemandes soulignent bien la non-existence du risque zéros, d’après les études mené par le gouvernement, il existe une probabilité d’accident d’environs 1 pour 33.000 par années d’utilisation. Cela signifie que pour les 450 centrales en utilisation dans le monde actuellement nous avons une probabilité de 42% de voir un accident nucléaire…et 42% c’est très loin de zéro…

On nous vend souvent que l’énergie atomique est moins chère, hors d’un point de vue économique ce n’est pas tout à fait vrai. Dans la presse on peut lire que le prix du kilowatt/heure est environs de 3 centimes d’euros. Ce qu’on oublie de nous dire c’est que ce prix est à rattacher à des centrales qui sont déjà amorties. Si on considère que le prix de construction d’une nouvelle centrale est d’environs 5 Milliard d’Euros, alors cela signifie qu’avec des provisions pour dépréciation sur 20 ans et un taux de crédit de 4% (environs) nous atteignons déjà les 4,5 centimes par kWh juste pour les frais de construction, ce qui signifie un coût total de 7,5 ct/kWh sur les 20 premières années. Les énergies renouvelables ont un coût d’en moyenne 8,7 Ct/kWh sur les 5 premières années et atteigne les 5,5Ct/kWh une fois la période d’amortissement atteinte. Les énergies renouvelables sont donc hautement compétitives, d’autant qu’elles ne sont pas soumises à la fluctuation des prix des matières premières.

On nous vend également que l’énergie nucléaire ne dégage pas de gaz à effet de serre, c’est vrais dans le cas de la consommation du carburant nucléaire, mais la production de ce carburant et le traitement des déchets, lui, produit bel et bien du Co2, même si les taux sont largement en dessous des centrales à énergie fossile. De plus les centrales chauffent et sont refroidis par de l’eau souvent pompé dans les rivières et les fleuves au alentour des centrales, le rejet d’une eau plus chaude à des effets sur l’écosystème des points d’eau environnant, sans compté le risque de pollution des nappes phréatique sur les site de stockage des déchets. Le nucléaire n’est pas une énergie propre, d’autant que les déchets reste radioactif pendant des milliers d’années, et que le stockage souterrain comme il est pratiqué en France n’est qu’une autre manière de cacher sa tête dans le sable et d’éviter de regarder le problème en face.

La solution existe, elle a été exposé par des chercheurs européens sur les perspectives économique de l’Europe sur les 30 prochaines années, si on se rattache à cette étude l’énergie devrais être produite de manière localisé, c’est à dire que chaque ville, chaque village devrait prendre en compte sa consommation énergétique propre et développé des solutions adapté, avec des sources d’approvisionnement différentes. Cela revient à dire que la production d’énergie ne devrait pas être aux mains de grand conglomérat européens, mais aux mains de communes.

Les allemands subventionne toute production d’énergie „verte“, les gens qui installe des panneaux solaires, des système de chauffage géothermique ou encore des éoliennes pour leur consommation personnel, reçoivent non seulement un soutient financier de la part de l’état (sous forme de réduction d’impôt) mais en plus ils produisent bien souvent plus qu’ils ne consomme, vendant ainsi le surplus à d’autres.
Les allemands sont beaucoup moins „gaspilleurs“ que les français, leur soucis écologique est souvent relié à un soucis économique et ils ont depuis longtemps compris que le traitement des déchets est moins coûteux si on les trient dès le départ, que la consommation d’énergie est moins coûteuse si on utilise des ampoules á consommation basses et que l’on évite de laisser les appareils électrique en veille 24h/24 etc…etc…
C’est un ensemble de gestes, liés à une mentalité, plus une politique énergétique courageuse qui fait que l’Allemagne est un des „bon élève“ de la communauté européennes. Aujourd’hui ils en payent parfois le prix fort, puisque le prix de l’électricité est devenu problématique pour certaine industrie lourde (comme par exemple l’industrie métallurgique) qui ferment des usines à tours de bras, mais cela est plus liés à la libéralisation du marché de l’énergie et aux taxes sur l’environnement qu’a un vrais problème liés aux coûts de revient.

L’énergie est un des moteurs de la guerre depuis toujours, au même titre que l’eau elle fait partie de ces ressources indispensables aux pays développé comme aux pays en voie de développement.

La France est plus ou moins dans une impasse, car elle c’est rendu extrêmement dépendante de l’énergie nucléaire, je ne vois donc pas dans un avenir immédiat une sortie du nucléaire en France, ce n’est pas une option envisageable économiquement à courts termes. Par contre à long terme, la France devrait vraiment mettre en place une politique énergétique visant à trouver des alternatives écologiques là où cela est possible.

Grüß

Abra


--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Abraxas
Membre du conseil
Abraxas
   Posté le 18-05-2006 à 09:47:04   Voir le profil de Abraxas (Offline)   Répondre à ce message   http://abrasax.chez.tiscali.fr   Envoyer un message privé à Abraxas   

Bonjour,

Comme vous le savez certainement, Stéphane Lhomme, porte-parole du réseau écologiste sortir du nucléaire, a été arrêté, et accusé de détenir des documents classés "secret défense" sur la sécurité des centrales nucléaires françaises ( et en particulier concernant la chute d’avions sur les centrales nucléaires)

Pour protester à cette arrestation, http://www.sortirdunucleaire.org/ , en collaboration avec Greenpeace publie sur son site web l’intégralité du document, à télécharger avant que celui-ci ne soit retiré du net:

http://www.sortirdunucleaire.org/sinformer/themas/epr-confidentiel/DGSNR-EDF.pdf

Bonne lecture,

Grüß

Abra

Message édité le 18-05-2006 à 09:47:31 par Abraxas


--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Garf
Membre
   Posté le 18-05-2006 à 22:43:50   Voir le profil de Garf (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Garf   

Grüb tout le monde

Abraxas un petit apparté en passant.

Quel est le prix de rachat du Kilowatt/heure en Allemagne fourni par
les éoliennes personnelles et les générateurs photovoltaïques ?

Je sais que je suis un grand utopiste, mais pour moi le futur passera par le
per to per (Maillage électrique) énergétique et par l'autonomie de chacun.

Cordialement.
Abraxas
Membre du conseil
Abraxas
   Posté le 19-05-2006 à 14:42:51   Voir le profil de Abraxas (Offline)   Répondre à ce message   http://abrasax.chez.tiscali.fr   Envoyer un message privé à Abraxas   

Bonjour,

L'alllemagne a passé une loi l'année dernière nommé "Erneuerbarer Energie Gesetz" en court EEG.

Citation :

Netzbetreiber sind verpflichtet , Anlagen zur Erzeugung von Strom nach § 2 an ihr Netz anzuschließen, den gesamten angebotenen Strom aus diesen Anlagen vorrangig abzunehmen und den eingespeisten Strom nach §§ 4 bis 8 zu vergüten


Ce passage du premier chapitre indique l'obligation pour les entreprises énergétiques (type EDF) de raccorder les systèmes d’énergies renouvelables (si celle ci entre dans le cadre de la loi) et de les rémunérer de manière prioritaires.

Le but de la loi est d'augmenter la production d'énergie renouvelable à 12,5% d'ici 2010 et 20% d'ici 2020.


La loi allemande prévoit un montant de précis pour chaque type d’énergies renouvelables (l’énergie solaire et l'énergie éolienne sont décrite précisément)

Cette loi impose le rachat de l'énergie photovoltaïque à un prix d'environs 57Ct/KWh pour une période de 20 ans à partir de la date de mise ne service de l'installation. Ce prix ne couvre bien évidemment pas les frais d'installation, ni les coût annexes d'une installation photovoltaïque. Mais on considère généralement que celle-ci devient rentable à partir de 20 ans (période d'amortissement).

Pour les éoliennes le prix de rachat est fixé à 5,5 Ct/KWh les 5 première années et 8,8 Ct/Kwh les suivantes mais peu de particulier utilise ce système (à part l'école de voile des Glénans sur les îles du même nom, mais c'est en France...).

La Biothermie et la Géothermie sont financé également au alentour de 8ct/KwH. Ces deux systèmes sont souvent utilisés pour le chauffage par les particuliers.

Je suis comme toi un grand utopiste et je pense aussi que notre avenir énergétique passe en priorité par une certaine forme d'indépendance et d'autonomie pour chacun.

La solution idéal et une solution communautaire ou les besoins seront analysé par commune ou groupe et l'approvisionnement en électricité adapté au cas par cas, que ce soit par des énergies renouvelable ou par des centrales de cogénération.

Grüß

Abra


--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Garf
Membre
   Posté le 19-05-2006 à 22:58:14   Voir le profil de Garf (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Garf   

Bonsoir

Merci Abraxas pour ces infos qui confirme mes recherches.

Mr De Villepin avait poussé le rachat du Kwh éolien et photovoltaïque à 40 cents le Kwh jusqu'a la concurence de 12 Kw/h; ( En fait en Novembre 2005, il doublait 0.20==> 0.40 et imposait a EDF de ne plus rachetter aux conditions préférentielles [ pour EDF bien entendu]) . En effet la société française achetait l'électricité en hiver et vers les 20 heures ce qui est complétement absdurde, puisque les générateurs n'en sont qu'au sixiéme de leur capacités ( Presque nulles! )

Cela commence à devenir un produit financier valable, mais j'ai peur des chicaneries de l'état.

Mon but sera de produire mes propres générateurs et éoliennes, afin de vivre de mes rentes et/ou d'en faire un complément salarial :-)

Amitiés et merci des informations.
Abraxas
Membre du conseil
Abraxas
   Posté le 30-05-2006 à 09:03:35   Voir le profil de Abraxas (Offline)   Répondre à ce message   http://abrasax.chez.tiscali.fr   Envoyer un message privé à Abraxas   

Bonjour,

Du nouveau sur les retombé de tchernobyl:

Citation :


Cancers thyroïdiens : le professeur Pellerin convoqué par la juge chargée du dossier
LE MONDE | 29.05.06 | 15h26

Le professeur Pierre Pellerin, qui, en 1986, lors de l'explosion d'un réacteur de la centrale de Tchernobyl (Ukraine), était en charge des problèmes liés à l'exposition aux rayonnements ionisants, devrait être convoqué, mercredi 31 mai, devant la juge Marie-Odile Bertella- Geffroy, chargée de statuer sur la plainte déposée conjointement en mars 2001 par l'association française des malades de la thyroïde (AFMT) et la commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité (Criirad).


En effet, ces deux associations reprochent aux autorités françaises de ne pas avoir suffisamment informé et protégé les populations des conséquences des retombées radioactives du nuage de Tchernobyl. Attitude qui, selon elles, aurait favorisé l'augmentation en France des cancers de la thyroïde.

Selon les auteurs d'un rapport d'expertise rendu public en novembre 2005, le service central de protection contre les rayonnements ionisants (SCPRI) - dont M. Pellerin, 82 ans, était le directeur - "avait pleinement connaissance du dépassement quelquefois très important des valeurs de la radioactivité" sur le territoire. "Les cartes qui ont été fournies par le SCPRI sont inexactes dans plusieurs domaines" et cet organisme "n'a visiblement pas restitué toutes les informations qui étaient en sa possession".

Ce rapport n'a pas permis cependant d'établir un lien de causalité entre la dissimulation des informations et l'augmentation des cancers de la thyroïde. Les plaignants ont donc demandé que le motif de l'infraction retenue soit requalifié en "tromperie aggravée", ce qui pourrait permettre la mise en examen de M. Pellerin. Mais pourquoi lui seul ? Selon Bernard Fau, l'avocat de l'AMFT, "il n'existe pour l'instant aucun élément dans le dossier permettant de remonter plus haut" et l'expertise semble montrer "une tentative de dissimulation aux dirigeants de M. Pellerin lui-même".

En octobre 2003, la Cour de justice de la République avait d'ailleurs classé sans suite une plainte qui visait cinq anciens ministres pour mauvaise information du public en 1986. Quoi qu'il en soit, l'instruction de ce dossier - déposé voilà plus de cinq ans - risque de demander encore du temps. Comme toujours lorsqu'il s'agit d'affaires sanitaires.

(Avec AFP)
Article paru dans l'édition du 30.05.06


Grüß

Abra


--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 19-04-2011 à 09:21:30   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

l'actualité de Tchernobyl.. bientôt les 25 ans ..

http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRPAE73I01020110419?pageNumber=2&virtualBrandChannel=0&sp=true

Citation :


KIEV (Reuters) - Vingt-cinq ans après la catastrophe de Tchernobyl, la communauté internationale se rend mardi au chevet de l'Ukraine pour l'aider à financer une réponse de long terme au pire accident nucléaire de l'histoire.

Les dirigeants du G8 et de l'Union européenne sont réunis à Kiev pour une conférence des donateurs commémorant le quart de siècle de la catastrophe, revenue dans l'actualité avec l'épisode de la centrale japonaise de Fukushima-Daiichi.

L'accident provoqué par le séisme et le tsunami du 11 mars est le seul, avec Tchernobyl, classé au niveau 7 - le plus élevé - de l'échelle internationale des évènements nucléaires.

L'Ukraine demande 740 millions d'euros, la moitié de la somme nécessaire à la construction d'un nouveau "sarcophage" qui recouvrira la structure protégeant actuellement le réacteur n°4 de Tchernobyl. Le container en béton n'a pas été posé correctement et laisse s'échapper des particules radioactives dans l'atmosphère et dans l'eau. Il a déjà été renforcé en 2008.

Mais un responsable de la Commission européenne pense que le total des dons n'atteindra pas cette somme.

"Si nous obtenons plus de 500 millions d'euros, nous considèrerons cela comme un succès", a dit ce responsable, s'exprimant sous couvert d'anonymat.

L'un des points d'interrogation est le montant du don du Japon, d'ordinaire l'un des principaux donateurs de Tchernobyl mais qui a d'autres préoccupations.

Le président de la Commission européenne, Jose Manuel Barroso, a annoncé lundi que Bruxelles contribuerait pour 110 millions d'euros. "Nous espérons que nos premiers partenaires augmenteront eux aussi leurs contributions pour que le couvercle soit achevé d'ici 2015", a-t-il dit.

SARCOPHAGE

La conférence des donateurs sera coprésidée par le Premier ministre François Fillon, au titre de la présidence française du G8. Le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon sera également présent.

Le sommet de mardi est le point de départ d'une semaine de commémoration en Ukraine.

Le bilan officiel de la seule explosion du réacteur 4 est de 31 morts mais de nombreuses personnes sont mortes de maladies provoquées par les rejets radioactifs. Le bilan total et les conséquences sanitaires de Tchernobyl font encore l'objet de débats 25 ans plus tard.

Il est toujours interdit d'accéder à un rayon de 30 km autour du site.

Les trous dans la fissure de l'abri de béton du réacteur atteignent actuellement 100 m2 selon l'organisation Tchernobyl Children International.

Le futur sarcophage ferait plus de 100 mètres de haut et serait constitué de 29.000 tonnes d'acier. Il permettrait de sceller le réacteur jusqu'à la fin du 21e siècle au moins.

Durant cette période, le réacteur serait démantelé et les déchets radioactifs déménagés.

Richard Balmforth, Clément Guillou pour le service français.


des nouvelles des liquidateurs

association de presse
Citation :

Environ 2.000 personnes ayant participé au nettoyage de Tchernobyl ont manifesté dimanche à Kiev contre une baisse des indemnités et des pensions de retraite qu'elles perçoivent pour avoir été exposées aux radiations lors de la catastrophe de la centrale nucléaire ukrainienne en 1986, a-t-on constaté sur place.

A un peu d'une semaine du 25e anniversaire de la catastrophe, les manifestants protestaient contre la décision du gouvernement de réduire de manière drastique les pensions de retraite, ainsi que contre l'augmentation du coût des soins médicaux.

Un des manifestants, Leonid Litvinenko, 48 ans, a expliqué que sa pension de retraite avait été réduite de 1.700 hryvnia mensuels (environ 150 euros) à 1.200 hryvnia (environ 100 euros) depuis le mois de janvier.

La moitié de cette somme est consacrée à l'achat de médicaments qui, a-t-il affirmé, étaient gratuits jusqu'à l'année dernière. "J'avais 23 ans à l'époque et j'ai accompli mon devoir national", a-t-il déclaré. "Aujourd'hui, je suis handicapé et mon pays me jette par-dessus bord".

Leonid Litvinenko faisait partie des quelque 600.000 "liquidateurs", ces personnes réquisitionnés des quatre coins de l'Union soviétique pour venir contenir les dégâts à Tchernobyl après l'explosion de la centrale nucléaire le 26 avril 1986.

En 1991, les autorités soviétiques ont décidé le versement d'indemnités généreuses à ces travailleurs ayant nettoyé la centrale au péril de leur santé. Mais, au fil du temps, le montant de ces sommes a diminué et les critères pour être indemnisé ont été durcis.

L'actuel gouvernement ukrainien a décidé de nouvelles réductions, arguant des effets de la crise économique sur ses finances. Le président Viktor Ianoukovitch a récemment déclaré que tenir les promesses faites aux "liquidateurs" étaient "au-delà des forces du gouvernement". AP


Il faudra peut-être comparé avec le japon les conséquences.

Arcane

--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Nouvelles du Monde  Éco-responsabilité  26 avril les 20 ans de tchernobyleNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade