Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Symbolisme 

 Le chiffre 7

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Abraxas
Membre du conseil
Abraxas
   Posté le 01-09-2005 à 11:33:49   Voir le profil de Abraxas (Offline)   Répondre à ce message   http://abrasax.chez.tiscali.fr   Envoyer un message privé à Abraxas   

Bonjour,

Voici une courte introduction sur la symbolique du chiffre 7.

Le pentagramme est une représentation de l'univers (c'est a dire une représentation du 1) basé sur les éléments, il représente les 4 éléments (feu-air-eau-terre) et le cinquième l'esprit. Le travail avec les rituels à base de pentagrammes est donc un travail sur les éléments.

L'heptagramme est une représentation de l'univers basé sur les planètes, il représente les sept planètes classiques de l'alchimie, lune, soleil, mercure, saturne, Jupiter, mars et venus on sait aujourd'hui que le système solaire contient 9 planètes en comptant la terre et Uranus et certains soupçonne même l'existence d'une dixième planète ce qui rentrerai parfaitement dans le schéma de l'homme selon la kabbale (avec une correspondance pour les dix séphirots, dix étant le nombre parfait entre tous).

L'heptagramme est une représentation qui associe traditionnellement les éléments suivants:
- les sept couleurs de l'arc-en ciel (ou 5 couleur plus le blanc et le noir suivant les auteurs) soit rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo, violet)
- les sept planètes de l'alchimie
- les sept anges de la face (ou archanges)
- les sept métaux classique de l'alchimie : or, argent, mercure, plomb,fer, cuivre, étain)
- les sept notes de musique (do, re, mi, fa sol, la, si)
- les sept jours de la semaine



Ces representation sont un heritage de l’études des polyèdres régulier faites par platon et pythagore (le symbole de ralliement des pythagoricien fut le pentagramme) et egalement de la fameuse musique des sphères : Puisque les planètes se meuvent, elles doivent forcément produire du son. Ce son est proportionnel à la vitesse de déplacement, et donc plus la planète est lointaine, plus le son est aigu. C’est ce qu'on appelle "la musique des sphères", qui permet d'associer les règles qui déterminent l'ordre des planètes, et les règles qui fondent l'harmonie musicale.

Platon dans le timée dit :

Il faut répéter la même chose au sujet de la voix et de l’ouïe : c’est en vue du même objet et pour les mêmes raisons que les dieux nous les ont données. En effet la parole nous a été octroyée pour la même fin et elle contribue dans la plus large mesure à nous la faire atteindre, et toute cette partie de la musique consacrée à l’audition de la voix nous a été donnée en vue de l’harmonie. Et l’harmonie, dont les mouvements sont apparentés aux révolutions de l’âme en nous, a été donnée par les Muses à l’homme qui entretient avec elles un commerce intelligent, non point en vue d’un plaisir irraisonné, seule utilité qu’on lui trouve aujourd’hui, mais pour nous aider à régler et à mettre à l’unisson avec elle-même la révolution déréglée de l’âme en nous. Les mêmes déités nous ont donné aussi le rythme pour remédier au défaut de mesure et de grâce dans le caractère de la plupart des hommes.


Pour les Pythagoriciens, l'Univers devait nécessairement se manifester par des proportions "justes", par des rythmes, par des nombres: le monde chantait et vibrait harmonieusement. Considérant le cosmos dans son ensemble comme un système harmonieux, ils en avaient déduit que les sept notes naturelles de la gamme étaient en correspondance avec les sept corps célestes connus (le Soleil, la Lune et les cinq planètes visibles) auxquelles s'ajoutaient trois sphères supplémentaires pour atteindre le nombre dix, parfait entre tous (car c'est notamment la somme des quatre premiers entiers).

Platon décrit, dans l'Epinomis, cette harmonie céleste, en déclarant notamment que les astres exécutent " le plus magnifique de tous les chœurs ". Cette tradition, assimilant le cosmos à un instrument de musique, se perpétue pendant le Moyen Âge et jusqu'à la Renaissance scientifique.


Voici ce que dit Bardon a ce sujet (entre autres)


La charge par les Tantras n’est rien d’autre qu’une magie verbale, picturale et gestuelle, correctement employée, où les Forces Cosmiques déterminées rentrent en activité au moyen de lettres, de mot appropriés, compte tenu de leur analogie respective avec les rythmes universel, les sons, les couleurs et les propriété diverses.
Franz bardon : LCVIM


Le son Lié à une prononciation mentale des lettres produits des effets particulier sur le plan mental :
-le son lié à la couleur alors que les Lettres sont murmurées, agit sur le plan astral et le corps psychique ;
-Le son liés a la couleur alors que les lettre sont émises à voix haute est actif sur le plan physique et le corps physique
Franz bardon Vol3


Voici les correspondances donné par Bardon :

Plomb -> Violet -> Saturne
Etain -> Bleue -> Jupiter
Fer -> Rouge -> Mars
Or -> Jaune -> Soleil
Cuivre -> Vert -> Venus
Laiton -> Orange -> Mercure
Argent -> Blanc -> Lune

selon moi Bardon n'a pas eu le temps de développer ce sujet tel qu'il aurait aimé le faire. Mais c'est une autre histoire.

Voici les correspondances donné par Mathers , crowley et Manoury et donc par la golden dawn :

Raphael -> Mercure -> jaspée
Gabriel -> Lune -> blanc
Anael -> Venus -> vert
Sachiel -> Jupiter -> bleu
Zamael -> Mars -> Rouge
Michael -> Soleil -> jaune
Cassiel -> Saturne -> noir

Non seulement les correspondance varie d'un auteur a l'autre mais en plus le choix des sept éléments varie également (en particulier sur le choix des anges, des couleurs et des métaux).

Ce qui est certains c'est que les éléments les plus proches de la matière c'est a dire les couleurs, la musique et les métaux (et en allant plus loin les ondes cérébrales), sont reliés par une lois d'harmonie. Tout ces éléments on comme point commun de posséder des fréquences de vibrations spécifique par exemple Quand je joue un La5 (440KHz) (5 pour la cinquième gamme) et un La6 (880Khz) j'ai la même note. Si on réfléchi en principe harmonique alors une onde cérébrale de 8,80Hz proche de l'hypnose entre en résonance avec la note La et la couleur orange (4,40 KGHZ).

Ces principe de correspondances et d'harmonie on donné naissance a bon nombre de médecine parallèle comme la chromologie ou Chromossonologie et la musicothérapie.

Pour mémoire Blavatsky disait

Nos principes constituent, en vérité, la Lyre aux Sept Cordes d'Apollon. A notre époque actuelle, alors que l'oubli a jeté un voile sur l'antique savoir, les facultés des hommes n'ont guère plus de valeur que n'en ont les cordes d'un violon pour un Lapon. Mais l'Occultiste, qui sait les tendre et accorder son Violon avec les vibrations des couleurs et des sons, en fera sortir une harmonie divine. La combinaison de ces pouvoirs et la mise à l'unisson du Microcosme et du Macrocosme fourniront l'équivalent géométrique de l'invocation : "Om Mani Padme Hum".

C'est pour cette raison que la connaissance préalable de la musique et de la géométrie était obligatoire dans l'Ecole de Pythagore




L'étude de l'heptagramme comme symbole pourrais prendre toute une vie, et j'attend avec impatience qu'un auteur en face une description complète et compréhensible pour le commun des mortels. Si moryasson n'en parle pas c'est certainement a cause de la complexité du sujet. la Théurgie enseignée par A.Moryason correspond, certes à une Théurgie du Début, mais surtout à un niveau de Théurgie, à des Outils utilisables au Quotidien ou de façon Hebdomadaire pour simplifier.


Grüß

Abra


Edité le 01-09-2005 à 11:38:11 par Abraxas




--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Silence
Membre du conseil
   Posté le 12-09-2007 à 19:13:48   Voir le profil de Silence (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Silence   

Bonjour à tous,

Je m'attaque actuellement au chiffre 7

Je ne sais pas si j'avais expliqué ça quelque part, mais pour moi, chaque chiffre correspond à un principe de l'univers, une Loi.

Le 7 pour moi correspond indéniablement à ce qu'on nomme communément "le Destin".

C'est un chiffre de transformation. Mais contrairement au 5 qui est aussi un signe de transformation, mais une transformation cyclique, le 7 est une transformation linéaire, ou plutôt ascendante. Une transformation irréversible.

Etant un nombre premier (c'est à dire indivisible), c'est un chiffre très puissant, et d'une portée universelle.

Si la plupart des monothéistes l'associe à Dieu, c'est parce que cette force là, est celle qui peut changer votre vie, comme si c'était votre "bonne étoile". Mais c'est surtout que ce chiffre là correspond à ce que notre ami "Pèlerin sur le Sentier" (que je salue au passage) appelle le Plan de Dieu. Cette force aide tous ceux qui se font l'instrument du Grand Dessein : que cela soit Dieu, l'Être Suprême, ou le Cosmos (selon vos croyances), si vous vous mettez au service de cette Volonté Supérieur, la 7ème Loi fera de votre/Son chemin une voie pavé que rien ne pourra entraver (du moins tant que vous restez au service du Grand Dessein).

Comment se manifeste cette force ? De façon très très subtile... Jamais directement... Chaque fois que vous avez "un coup de chance", c'est souvent cette force qui se cache derrière.
Elle organise en effet les évènements les plus fortuits entre eux, pour en faire un tout significatif, pour donner une direction.

Eternelle, cette 7ème Force a marqué de son empreinte le monde à sa naissance, de telle sorte qu'elle reste parfaitement invisible. Aucun homme "rationel" ne peut la connaitre, car elle ne se manifeste pas, elle laisse juste des indices que ceux-ci prendront pour du hasard, là où une personne éclairée y verra un signe. Elle n'est pas agissante, elle a juste fait en sorte que les évènements s'enchainent (dans une mécanique à la fois complexe, très précise, et semblant être aléatoire) de telle façon que l'effet désiré arrive. Pour la métaphore, c'est un peu comme les concours de dominos...
enliin
Membre du conseil
enliin
   Posté le 19-09-2007 à 20:01:43   Voir le profil de enliin (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à enliin   

On retrouve le chiffre 7 aussi dans la philosophie Hermetique.

Hermes nous parle de 7 sphères créatrices, et le Kybalion définit 7 principes Hermetiques ainsi que les trois Grands Plans vibratoires, qui sont divisés en 7 parties, chacun encore divisé en 7 subdivisions.

Ces deux ouvrages nous donnent vraiment l'impression que le chiffre 7 est important et prédominant dans cette "philosophie".

je décrirai ces 3 plans dans un nouveau sujet, à cet instant je suis un peu occupé (c'est l'heure de l'apéro ).

Flo
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Symbolisme  Le chiffre 7Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade