Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Symbolisme 

 Le chiffre 5

Nouveau sujet   Répondre
 
Sujets liés :
Le chiffre 3
Le chiffre 7
Anges - Les Archanges
les tarots
 
 
Bas de pagePages : 1  
Abraxas
Membre du conseil
Abraxas
   Posté le 18-04-2006 à 12:31:04   Voir le profil de Abraxas (Offline)   Répondre à ce message   http://abrasax.chez.tiscali.fr   Envoyer un message privé à Abraxas   

Bonjour,

Nous avons déjà parlé de la symbolique du chiffre 3 et de la symbolique du chiffre 7, qui sont tout deux des chiffres récurant dans l’ésotérisme. Avant de poussé plus avant dans la symbolique des nombres et de voir peut-être se dégagé un schéma fédérateur, il faut aborder la symbolique d’un autre nombre particulièrement important, le 5. La plupart des rituels de magie pour „débuter“ se font sur les quatre éléments.

Le chiffre 5 est traditionnellement le chiffre de l’homme, celui associé aux 5 éléments.
Chaque élément ayant un coté positif et un coté négatif.

Les cinq éléments.

Le feu est créateur et destructeur, c’est le premier élément, dans la genèse dieu commence par crée la lumière c’est à dire le feu. Le symbole du feu dans les rituels est très présent, dans les bougies et dans le charbon qui brûle l’encens, les rituels commence d’ailleurs souvent l’allumage des bougies. Dans le tarot le feu est symbolisé par le bâton, c’est à dire pour les opérations magique par la baguette.

L’eau est purificatrice et dissolutive, c’est le deuxième élément. L’eau est porteur de vie, sans eau pas de vie possible. L’eau joue un rôle prépondérant dans la plupart des religions, elle est utilisé dans le baptême chrétiens et dans les rituels de la moussons en inde. Dans les rituels l’eau est aussi très présente, elle est souvent symbolisée par la coupe, qui peut être remplie d’eau ou d’huile, l’eau sert à sanctifier et purifier les objets magiques. Elle est utilisée par exemple pour décharger les cristaux, ou encore pour purifier une pièce. Dans le tarot l’eau est symbolisé par la coupe, dans les rituels on utilise également une coupe (coupelle ou calice).

L’air est médiateur (il équilibre) du feu et de l’eau, il peut-être vu comme une résultante du feu et de l’eau, l’air joue aussi le rôle d’amplificateur, il peut augmenter la chaleur du feu par sa présence et l’éteindre par son absence. De même il peut augmenter la froideur de l’eau, ou bien l’aider a s’évaporer. En météorologie, le vent est crée d’une part par les différence de pressions, et d’autre part par les différence de température, la rencontre d’un front froid (eau) avec un front chaud (feu) crée du vent (air). Dans les rituels l’air est symbolisé par l’encens qui brûle et par l’épée ou la dague. Dans le tarot l’air est symbolisé par l’épée, dans les rituels on utilise une épée ou un dague.

La terre est une résultante des trois autres éléments, la terre est la somme du feu, de l’eau et de l’air. La terre correspond à la matière, c’est sur elle que le magicien essaye d’agir il utilise donc les trois autres éléments pour influencer la matière. La terre est symbolisé dans les rituels par le charbons qui brûle et par les cendres de l’encens, celle-ci sont aussi utilisé par certains rituels seul ou mélangé a de l’eau (ou de l’huile). La terre est représenté traditionnellement par un cercle, dans les rituels elles est donc intimement relié au cercle magique que certains trace avec le couteau ou la baguette (dans l’air ou au sol), certains rituel utilise aussi le sel, comme symbole pour renforcé la symbolique de la terre dans le cercle magique. Dans le tarot la terre est représentée par le denier.

La résultante de tout ces éléments c’est l’akasha, l’esprit (au sens d'âme) ou l'éther (suivant les traditions ésotérique), ce dernier élément est une somme de tout les autres. C’est une représentation de l’homme et par analogie de dieu. L’homme ayant été crée à l’image de dieu. Le but ultime de la magie est donc de soumettre les quatre éléments à l’esprit. Ce principe est symbolisé dans la première carte du tarot. L’opérateur (le bateleur) doit maîtriser les quatre autres (le bâton, la coupe, l’épée et le denier).




La symbolique du cinq dans les rituels magiques.

On l’a vu précédemment, la symbolique des éléments est très présente dans les rituels. Il convient ici de rappeler qu’un oeil avisé dénicheras dans les messes chrétiennes et dans les églises une foule de référence au quatre éléments (les bougies, l’encens, la coupe, l’hostie, le signe de croix… etc…) Pour ceux qui aiment les petits détails, la cathédrale de Cologne contient un vitrail entièrement dédié aux quatre éléments. De même la structure en croix des cathédrale et de la plupart des églises est aussi une référence au cinq élément, le prêtre (opérateur) se situant au centre de la croix, c’est à dire au carrefour (là encore une référence magique, à ce sujet il faudrait parler de la tradition vodou et de la magie dans la Grèce antique, mais c’est une autre histoire). Souvent le centre de l’église peut-être trouvé en suivant un labyrinthe (là encore une référence ésotérique).

La plupart des rituels commence par un rituel d’ouverture, où l’opérateur appelle les quatre archanges, pour présider au éléments et pour protéger l’opérateur. Les archanges, sont traditionnellement au nombre de 4, Michael, Raphaël, Gabriel et Uriel, ils sont associés aux quatre éléments et aux quatre points cardinaux. Le rituel du petit pentagramme de renvoi de la terre décrit pas Moryasson et par la Golden Dawn, reprend ces principes et utilisant une analogie qui leur est propre, permet à l’étudiant de „purifier“ ses énergies (en renvoi) ou de faire un appel d’énergie (en appel). La Wicca utilise aussi cette même symbolique, mais le nom des archanges, est remplacé par „gardien de la tour“ et le nom du point cardinaux que l’on évoque.

Le dernier ange, le cinquième, c’est l’opérateur, ici on peut interpréter que lors d’un rituel, soit l’ange gardien, soit l’âme est présente et dirige le rituel. Cela revient à dire que l’esprit où la partie de nous même en connexion avec l’akasha, à la maîtrise sur les quatre autres éléments ou archanges. Pour moi il n’y a pas de distinction à faire dans un premier lieu entre l’âme et l’ange gardien, si cette distinction existe elle ne doit être abordé qu’après avoir commencé à bien saisir cette présence.


La symbolique du pentagramme.

Le pentagramme résume parfaitement les cinq éléments, il est le symbole de l’homme (et donc de dieu) par excellence. La pointe, symbolisant l’esprit, est pointé vers le haut, désignant ainsi l’esprit qui s’affranchi de la matière. La pointe tourné vers le bas, signifie l’involution vers la matière, elle n’est pas forcément négative, mais elle peut-être mal interprété et c’est pour cela que son utilisation est fortement déconseillé aux pratiquant débutant ou confirmé. Ceux qui portent sans en comprendre la signification ce pentagramme inversé sont à mon avis des inconscients, et on en rencontre beaucoup trop, malheureusement.

Le pentagramme est le symbole de l’homme donc, le symbole des pythagoriciens également (à noté que la diagonal d’un pentagramme divisé par un de ces cotés est égale au nombre d’or). Symbole de l’homme qui nous poursuit tout le temps, nous avons 5 doigts a chaque mains et à chaque pieds, et aussi 5 sens pour explorer le monde. Agrippa symbolise d’ailleurs l’homme à l’aide d’un pentagramme.

[img] http://www.valentino-salvato.net/astrology/articles/Zodiaco%20e%20DNA%20Pictures/Agrippa.gif[/img]


Si le pentagramme est le symbole de l’homme il est aussi par association le symbole de dieu. Dieu s’écrit en hébreux (Yod Hé Vav Hé = Yahvé ou Jéhovah) qui correspondent aux quatre éléments. Traditionnellement on ajoute le Shin aux milieux de de ces quatre lettres appelé aussi tétragramme, on obtient ainsi (Yod Hé Vav Shin Hé = Yeshoua qui est l’autre nom de jésus). Le schin est le soufle de l'esprit qui anime les quatres éléments et donne pouvoir sur la matière.


Voila quelques pistes de réflexions…

Il existe aussi une correspondance des éléments avec les signes du zodiaque , mais je reprendrais cette association quand je parlerais du chiffre douze.

Le chiffre 5 a aussi une interprétation musicale, la quinte, elle est souvent d’ailleurs « magique » par l’effet qu’elle procure à l’auditeur. Pour vous remettre en mémoire, les deux première note du thème de 2001 l’odyssée de l’espace (ou encore de dallas, star wars et superman) forment une quinte. Il existe également un problème fameux en musique que l’on nomme la quinte du loup… mais j’y reviendrais certainement dans la section musique…


Grüß

Abra


Edité le 18-04-2006 à 17:27:45 par Abraxas




--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Milehal
Inactif
Milehal
   Posté le 14-06-2006 à 18:11:05   Voir le profil de Milehal (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Milehal   

Le chiffre 5, d'un point de vue purement rythique, est certainement le chiffre le plus interessent, puisqu'il sonne assez souvent la remise a zéro des rythmes, ou un nouvel arrivant dans celui-ci.

(tac tac tac tac tac tac tac tac tac tac tac tac tac tac tac tacatacaboum et sa reprend)

Le plus interessent reste d'après moi les 5 éléments. Je n'ai pas vraiment réfléchit sur le chiffre 5 et son importance, mais je peu vous parler un peu des éléments.

Chaque élément est divisé en deux, par repport au cinquième en fait et a la part du cinquième en lui. Je m'explique.

Le cinquième élément peut être divisé en deux. Il est la création et la vie, mais aussi le Néan (un peu comme Shiva en fait.). Chaque élément est influencé par ce cinquième, et le cinquième a besoin des quatre.

Ainsi, Feu, Terre, Eau, Air ont soit une part dominante de Néant en eux, soit une part de "Lumière". Celon cette part, l'élément agira différement. Ainsi, il y a par exemple le Feu de lumière, et celui de Néan (créateur et destructeur).

Les deux ont leur place dans le monde, bien sur. Mais le cinquième qui ne ressemble pas vraiment aux autres, vu qu'il n'est pas totalement physique, est en même temps lumière et néant dans un équilibre assez fragile.

----

Avant le pintacle représentant les 5 éléments était ainsi. Terre, Eau, Feu, Air, Cinquième. De cet ordre vint un déséquilibre a un certain moment et, les druides celtes créairent alors "l'égalisateur" qui, quand il est actif, change l'ordre des éléments pour donner cela : Eau, Terre, Feu, Air, Cinquième. Dans ce second ordre, les éléments qui se détruisent entre eux ne sont plus côte a côte mais séparés par un intermédiaire (on pense notament a l'Eau et le Feu par la Terre.

Je vous ferait un truc plus complet sur les éléments bientot. Et désolé du hors sujet ...
Elenie
Inactif
Elenie
   Posté le 31-12-2006 à 14:31:01   Voir le profil de Elenie (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Elenie   

Moi,d'après ce lien,je serais motivé par le chiffre 5

Il s'agit d'un site qui d'après ce que j'ai compris associe kabbale et numérologie afin de nous donner (vaguement biensur)quelques lignes directrices de notre destin.

J'ai essayé il y a longtemps de taper des noms et prénoms de célébrités décédées,et on peut dire que cela leur correspondait assez bien.
Sinon,pour ce chiffre 5,il s'agit également,en numérologie tout court,de mon chemin de vie.


http://users.swing.be/nombre/ma_kabbale.htm

Ainsi, ici le chiffre 5 est considéré de la façon suivante:

Citation :

"5ème lettre – Hé – communication par les cinq sens – cri de joie spontané

Hé est la lettre du souffle de vie, de la communication par nos cinq sens, de la maîtrise des quatre éléments (air, feu, eau, terre), de la protection contre les difficultés, du centre de toute chose, de l’instant présent.

Hé représente un homme en prière, les bras levés vers le ciel en signe d'adoration ou de joie.

Hé en tant que cri spontané n’a pas d'étymologie précise. sa forme évoque un peigne, constitué d'un manche et de trois dents qui permet de démêler les cheveux (l'énergie).

Le mot Hé signifie voici dans le sens de donner pour vous ou un cri de joie ou de triomphe exprimant une libération.

Le présent du Hé contient la marque du monde à venir. Les trois barres qui forment Hé sont les trois principaux vêtements de l'âme : la pensée équilibrée, la parole, l'action.

Le nombre 5 associé à Hé symbolise le centre des unités (5 occupe la place centrale et installe une symétrie dans les unités de 1 à 9). Cinq est donc le symbole du centre et du moment présent, l’expansion vitale pour croître et multiplier, la semence de la vitalité, l'illusion de la vie matérielle ou la chute." [/g]
sandy
Membre
sandy
   Posté le 02-04-2007 à 19:10:39   Voir le profil de sandy (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à sandy   

Bonjour !

Voilà ce que j'ai trouvé en faisant la compilation de plusieurs livres sur le chiffre 5 :

Ce nombre est le premier nombre issu de la somme du premier nombre pair et du premier nombre impair. D’autre part, il se situe au milieu des neufs premiers nombres.
Il est signe d’union et symbolise le centre, l’harmonie et l’équilibre. Il est souvent associé au sage.
Il est encore le symbole de l’homme par ses 5 parties principales, mais aussi de l’univers, avec ses deux axes (vertical et horizontal), passant par un même centre. Finalement, il est le symbole de la volonté divine, qui ne peut que désirer l’ordre et la perfection.
Représenté par les 5 sens, il est la totalité du monde sensible.

En Chine comme en Inde, il représente l’union du principe de l’homme avec le principe de la femme. C’est le nombre du cœur et de la perfection intégrée.
En Irlande, il y a 5 contrées et dans le panthéon celtique, les dieux fondamentaux sont au nombre de 5.
En Amérique centrale, 5 est un chiffre sacré, car c’est le symbole du dieu du Maïs (qu serait lié au processus de germination).

C'est l'un de mes chiffres préférés, depuis toute petite car facile pour compter !!!
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Symbolisme  Le chiffre 5Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade