Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
 
 
 
 
 Abrasax  Le coin des scientifiques  Sciences & Conscience 

 Chronique de la grippe aviaire

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 16-02-2006 à 10:50:33   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

La grippe aviaire est aux portes de la France.

Je crois rêver. Je me revois en parler au mois de juin dernier autour de moi et tout le monde s'en foutait ou rigolait. Aujourd'hui c'est le branle-bas de combat. Les derniers foyers localisés sont dans l'Union Européenne : Grèce, Turquie, Slovénie, Bulgarie, Italie... Bref ça arrive. L'arrivée du virus en France semble inéluctable. Le plus inquiétant concerne l'Afrique. Je ne me rappelle plus où j'avais lu, à l'époque où le H5N1 n'était localisé qu'en Asie, qu'un épidémiologiste avait expliqué que si le virus arrivait un jour en Afrique ça allait être très compliqué de le circoncire.

Eh bien il y est, en Afrique, notre virus. Il a suivi la route des oiseaux migrateurs comme on pouvait s'y attendre. Il voyage dans les plumes, tranquillement. Et aujourd'hui tous les regards sont braqués sur ces oiseaux qui se préparent à revenir avec le printemps prochain sous nos latitudes. Que va-t-il se passer ? Nul ne peut le dire réellement. Il y a très peu de chance que l'infection des oiseaux ne touche pas la France malgré les mesures de confinement et de vaccination qui sont prises.

Les éleveurs français, qui jusque là n'avaient pas témoigné beaucoup d'intérêt au sort tragique de leurs homologues asiatiques, sont désormais en panique et crient au secours. Mais, comme leurs homologues asiatiques, il y a de fortes chances qu'ils connaissent ce que veut dire perdre son cheptel. Les mesures de lutte contre le H5N1 sont radicales : élimination globale des volailles. Je ne veux même pas savoir combien de volatiles ont déjà péri inutilement pour enrayer la propagation du virus. Bah oui car on n'a pas trouvé mieux jusqu'à maintenant que d'exterminer les oiseaux : après tout quand y'aura plus d'oiseaux, bah y'aura plus de virus forcément !

Alors le suspense est entier, la France retient son souffle. Si l'épidémie gagne les oiseaux français, le scénario sera identique que partout dans le monde : des hommes en blancs délimitent un périmètre de sécurité, collent les volailles dans des sacs en plastique et les brûlent au lance-flammes. Charmant. Au point où ils en seront, ils pourront aussi brûler l'éleveur qui aura bien du mal à se relever professionnellement après un tel coup dur... La crise commencera par là. Ensuite suivra la chaîne alimentaire liée aux volailles. On a déjà connu la vache folle, la fièvre aphteuse : voilà la grippe aviaire.

L'inconnue c'est principalement de savoir si l'épidémie deviendra pandémie, si le virus mutera pour se propager d'homme à homme. Ca a toujours été la plus grande crainte de l'OMS. Le spectre pandémique flotte plus que jamais au-dessus du monde. L'homme parviendra-t-il à relever ce nouveau défi ? Réponse dans les mois à venir avec le retour des migrations...

Dav

Message édité le 27-04-2006 à 11:17:58 par Abraxas
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 16-02-2006 à 11:56:45   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

ben cette grippe aviaire, nous oblige d'avoir de l'humilité car certain chose on ne peut l'arrêter qu'on le veuille ou non (je viens d'apprendre à la radio vers les midi que il y a des cas avec les oiseaux migrateurs qui se sont posé en suisse....)

Si on regarde l'histoire, on a eu la peste, la grippe espagnole, la sphilis, le sida, peut-être c'est pour nous remettre a notre place de petit homme qui n'est pas si puissant..

tiens me fais pensé à la prophétie hopie l'oiseau qui repartie les maladie.. (autant à l'avion que à l'oiseau l'animal...)

Une chance qu'on ne détruit pas les oiseaux migrateurs imaginé le désatre, les oiseaux mange des insectes, réparti les graines..

Des épidémie du au animaux il y a toujours eux d'aillleur c'est peut-etre pour cette raison que les juifes et musulman ne mange pas de porc..

voilà sinon ben mafois que le virus arrive, il faut bien s'y faire, cela sera ni le premier ni le dernier..et paniqué je ne le ferais pas, je ne vais pas évité les pigeons qui roucoule dan ma ville .. ni les moineaux, les rouge gorge, ni les corbeau qui croise, ni les pic vert, ni les aigles qui volent dans le ciel...

d'ailleur je regarde par la fenêtre de mon bureau et je vois un peu de neige et de ciel bleu, je n'ai pas peur à quoi bon, sinon autant rester dans mon bureau sous le toit

Message édité le 16-02-2006 à 14:08:32 par le_chat_de_jade


--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
aleister.c
Inactif
   Posté le 20-02-2006 à 11:43:42   Voir le profil de aleister.c (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à aleister.c   

quelques petites précisions autour de ce sujet qui m'énerve un poil...

1- c'est d'un virus dont il s'agit: un virus est une forme de vie très élémentaire, si élémentaire que certains scientifiques ne préfèrent pas encore parler de vie à ce stade, le terme de parasite obligatoire semble plus approprié... quoi qu'il en soit, cette petite chose est si fragile qu'un séjours de quelques minutes à l'air libre lui est fatal... disont qu'en une quinzaine de minute dans l'atmosphère, le virus est détruit par l'oxygène et devient inactif, pour le contracter, il faut donc être en contact direct avec un individu (humain ou animal) porteur du virus

2- d'autre part, un virus se détruit extrèmement facilement à la chaleur, disont qu'au dela de 70 degrés Celsius, le virus est complètement détruit et, donc, innoffensif... quand je cuisine un poulet, je chauffe mon four au minimum à 150 degrés, voire plus pour que la peau soit bien grillée... donc même si je bouffait un poulet atteint de la grippe, je n'aurai aucune chance de tomber malade à mon tour...

3- les oeufs sont aussi consommé cuits, donc même remarque que précédement, tout en sachant en plus que l'arret de la ponte est très souvent un signe avant coureur que la poule vient de contracter une maladie... et présentement, c'est bien le cas, donc on peut manger des oeufs en toute quiétude

4- je n'ai pas fait le décompte exact, mais depuis qu'on nous saoule d'info sur cette maladie, soit environ trois ans, il y a du avoir environ trois cents morts liés directements à cette infection, sur notre planète!

est-il utile de rappeller d'autres chiffres de mortalités... juste un alors:
en france 8000 morts par an liés aux accidents de la route.....

5- de toute façon, les médias n'arrètent pas de nous dire que la maladie n'est pas encore "mutée" et donc pas transmissible d'homme à homme.....

donc vraiment aucune raison de s'inquieter


sauf si on n'a aucune confiance en les médias, qui tentent par tout les moyens de nous manipuler et de faire de nous des moutons... pourquoi nous abreuver d'infos sur cette maladie qui, pour moi, me semble être un "non-évenement", les épidémies de rages du début du siècle étaient bien plus violentes...

d'autre part, pourquoi la presse dit-elle aux européens que la maladie n'est pas transmissible d'homme à homme, et pourquoi cette même presse, c'est à dire l'AFP prétend-elle à son public thailandais que des petites filles ont étés contaminées par leur grand-mère qui travaillait dans un élevage infesté.... la preuve ayant été faite que les fillettes n'avaient jamais été en contact direct avec les poulets......

en passant, cette même presse certifiait que des singes et des tigres en captivité ont été contaminés par ce virus, si c'est effectivement le cas, ce virus est capable de contaminer différentes espèces distantes entre elles, et il ne sert alors a rien de se méfier des volatiles, puisque demain ce pourraient être les vaches ou les cochons qui nous la refileront....

en conclusion, je me promène toujours au grand air, comme avant,
il arrive, comme avant , que je croise un oiseau mort (car les oiseau n'ont pas attendus que les caméras se braquent sur eux pour mourir...) et comme avant, j'évite de trop y toucher.....
et j'me régale toujours autant du poulet au four de ma môman (même que la farce elle est trop bonne na!)
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 22-02-2006 à 21:34:58   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

Moi je reste quand même attentif. Je suis d'accord que c'est un "non-événement" par le fait que les médias en parlent pour ne rien dire principalement... On nous montre toujours les mêmes images, on nous répète que la vente des poulets se casse la figure mais que malgré tout il n'y a pas lieu de s'inquiéter. En attendant ça occupe près de un quart d'heure du temps d'antenne du journal de 20h. Donc, rien que ça Aleister, ça justifie que ça te foute en colère.

Néanmoins on aurait bien tort, à mon avis, de ne pas envisager une évolution inédite du virus. Toute considération de la presse exclue, on a à faire à un élément qui se diffuse d'une manière totalement incontrôlée. Moi aussi je continue à manger du poulet et à cotoyer nos petits piafs. Je n'ai pas viré dans un délire paranoïaque, non. Je ne me fais pas l'écho de la connerie des médias. Je ne fais que constater des faits. Le H5N1 est en Europe. Ici s'arrête mon analyse. Un virus qui jusqu'à maintenant était concentré en Asie a progressivement réussi à s'incruster à travers une partie du monde.

Trois cent morts humains certes, ce n'est rien comparé au SIDA. En attendant les humains soufflent et les poulets trinquent. Question : de quel laboratoire est sorti encore ce foutu virus ?? Quelle certitude avons-nous qu'il ne mutera pas ? Le paradoxe veut qu'au même moment le chikungunya prenne la tête au corps médical sous les tropiques réunionnais et se révèle un adversaire plus coriace que prévu.

Il ne s'agissait donc pas pour moi de crier au poulet, mais simplement de pointer du doigt ce foutu virus qui par maladresse ou je m'en foutisme (ou bien les deux) a débarqué à travers le monde alors qu'on aurait sûrement pu l'éviter...

Dav


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
aleister.c
Inactif
   Posté le 23-02-2006 à 17:33:49   Voir le profil de aleister.c (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à aleister.c   

ok, tentons d'en parler de manière constructive...

déja, pour commencer, une ultime précision, c'est d'un virus qu'il s'agit, c'est a dire un tout petit brin d'ADN avec quelques proteines autour, et c'est tout

pour ceux qui n'ont que peux de connaissances en biologie, ça veut dire qu'on est à la limite du vivant, c'est un parasite obligatoire puisqu'il n'a pas de quoi répliquer son ADN, et l'enveloppe de proteine est très fragile
imaginons le cas ultime, un poulet sévèrement contaminé arrive cru dans votre assiette (parce que vous avez une envie de carpaccio par ex) ou encore plus con, vous décidez de vous suicider en avalant une fiole qui contient un litre de concentré du virus
ben c'est raté, vous êtes toujours vivant après ça, et même pas une poussée de fièvre! parce que vos suc digestifs ont digéré le virus, et qu'il n'en reste presque rien, sinon un truc mou, de couleur marron, et qui pue....

ensuite, j'ai comme une grande envie de répondre à la question de solomon: d'ou vient ce truc?

bon, je passe sur l'hypothèse conspirationiste, certe possible, le truc s'est échapé d'un labo qui prépare une nouvelle bombe, voire même c'est pas un accident c'était voulu etc etc etc...
possible, tout ou presque en ce bas monde est possible

mais ce n'est pas le plus probable

le H5N1 est un virus du type influenza, en français on dit grippe, (en fait la grippe désigne les symptomes, chez l'humain, mais bon, l'amalgame n'est pas si grave)

des virus de ce type, il s'en balade en pleine nature depuis longtemps
à l'occasion, les médias nous rappellent l'épisode de la grippe espagnole, qui a fait des millions de victimes au début du siècle dernier, c'était un virus de ce type

en passant, rapellons qu'une grippe humaine toute normale et classique provoque quelques milliers de morts chaque année en france........... et ce sans l'aide d'aucun volatile....


alors, d'ou ça vient tous ça?

la nature comporte ce qu'on appelle des "réservoirs naturels de virus"
en très gros, ce sont des espèces sauvages, (d'oiseau dans ce cas précis) qui véhiculent des virus d'une année sur l'autre, soit parce que l'oiseau considéré est particulièrement résistant, soit parce que le virus en question est particulièrement innoffensif

le virus infecte les cellules de son hote, ça veut dire qu'il injecte son ADN à l'interieur d'une cellule de l'hote, et utilise la machinerie génétique de l'hote pour recopier son propre ADN, des centaines de fois, à l'identique.

à l'identique??? pas tout a fait, la machinerie génétique fait parfois des erreurs en recopiant "mal" le brin d'ADN,
autre possibilité, la même cellule est infectée par 2 virus différents, qui mélangent leur ADN et donnent ainsi une nouvelle combinaison originale...
c'est cela que l'on nomme "mutation"
au pire, ça donne un truc non fonctionel, c'est même le cas le plus courant, et le nouveau virus étant trop handicapé disparait très vite
mais parfois, ça donne un truc qui marche, avec de nouvelles propriétés
par exemple, meilleure résistance à l'air, donc le virus peut survivre, disont quelques heures dans l'air au lieu de quelques minutes, et un simple éternuement suffira à le propager d'un organisme à un autre

parfois, il devient capable de se fixer à un autre type de cellule, on a alors affaire à un virus différent
parfois, il fait synthétiser par la cellule qu'il parasite une toxine en plus de son propre materiel, la on a un truc très virulent, qui va tuer son hote très vite, peut être même trop vite pour pouvoir bien se répendre dans la population

enfin en résumé, voila comment ça marche, c'est le mécanisme de base de l'évolution
et c'est très interessant d'un point de vue philosophique: l'évolution est possible parce que la nature a gardé la possibilité de faire des erreurs!
si la réplication de l'ADN était un processus parfait, il n'y aurait pas d'erreur, donc pas de nouveaux gènes, donc pas de nouveaux caractères, donc pas de nouvelles espèces, pas d'évolution....

maintenant, attention, ce que j'ai décris ici n'est que le mécanisme, comment ça marche
libre à vous de considérer que tout ceci est soumis au seul hasard, ou sous l'entier controle de la volonté divine, on peut émettre l'une et l'autre hypothèse sur le mécanisme exopliqué plus haut, sans aucun problème....

donc la nature, ou dieu, ou la destinée, ou le hasard, ou ce que vous voudrez font de temps à autre émerger des fin fond de la jungle des nouvelles maladies
pourquoi la jungle???
en fait je dis cela parce que c'est un milieu naturel encore préservé, et qui recelle une richesse, c'est a dire une diversité d'espèce très importante, donc c'est le meilleur lieu pour dévelloper de nouvelles espèces
mais c'est pas le seul
le milieu sur-aseptisé qu'est l'hopital à permis à la bactérie staphylocoque de se transformer en staphylocoque-doré, très résistante aux antibiotiques....

pour en revenir au H5N1, on sait que la jungle asiatique est le réservoir des virus grippaux, et comme c'est dans cette région qu'on a recensé les premiers cas, ben c'est presque sans doute qu'on peut affirmer qu'il vient de la-bas

maintenant, c'est certain que les connaissance de l'homme en matière de biologie et de génétique sont telles qu'elle lui permettent actuelement (ou, au pire, demain matin) de créer à volonté n'importe quelle espèce qu'il lui plait d'imaginer
et ce processus est déja en cours
par exemple, on a créé (presque) de toute pièces des bactéries qui changent de couleurs celon qu'elles sont en présence ou non de tel agent chimique
ces bactéries servent alors de test très facile d'utilisation pour savoir si une eau est potable ou contaminée avec l'agent chimique en question

mais je maintient mon opinion (qui, certe n'engage que moi)
le virus de la grippe aviaire est d'origine naturelle, il se propage par des voies naturelles, nous sommes au début d'une épidémie, mais celle-ci aura aussi une fin, et nombres d'oiseau y survivront


pour terminer sur les avancées scientifiques dans ce domaine, j'explique généralement les choses ainsi:
imaginez un snark, ou un schmoluque, faites-en une description aussi précise que possible, dégainez une bonne grosse poignée de dollars et envoyez le tout a un laboratoire (il en existe déja quatre ou cinq de ce type aux états unis) et dans deux ou trois ans,voire moins, vous recevrez votre snark, ou votre schmoluque livré à domicile!!!

ce n'est pas de la science fiction, mais l'actuelle réalité, à une toute petite nuance près: plus votre animal est simple, proche du microbe, et moins ça coutera cher (environ une centaine de millier de dollars, peut-être moins), et plus vite vous serez livré

si votre animal ressemble à un mammifère, il faudra chiffrer le prix en millions (mais ça reste abordable pour certains...) et le délai d'attente sera plus long
mais d'ici quelques années...............



mai
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 26-02-2006 à 17:32:48   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

troisième fois que j'essaie de tapé se texte, mon ordinateur a déconnecté du net 2 fois ..(vi il a la grippe de l'ordi hein hein )

non sérieusement, confirmation de cas de canard sauvage ou cyne trouvé mort au lac de constance et au lac de genève..

Une conférence de presse a été fais aujourd'hui et la je vous mets un extrait des mesures pour le canton de genève..

Domaine vétérinaire
A Genève comme ailleurs en Suisse, les volailles sont à nouveau confinées à compter du 20 février et jusqu'à nouvel ordre. Les détenteurs de volaille, amateurs ou professionnels, qui ne sont pas recensés sont priés de s'annoncer auprès de l'Office vétérinaire cantonal pour s'enregistrer. (Office vétérinaire cantonal, tél. 022 884 99 60).

En savoir plus :
Office vétérinaire fédéral , Infoligne pour les éleveurs : tél. 031 322 22 99
et Département du territoire - Domaine de la protection de la nature


Domaine de la médecine humaine
Le risque de survenue d'un cas humain de grippe aviaire de type H5N1 à Genève est faible. Il ne peut cependant être exclu chez une personne qui aurait été en contact avec des poulets malades dans l'un des pays affectés. Les directives pour la prise en charge d'un patient suspect ont été mises à jour et transmises à la communauté médicale du canton.Grippe aviaire, Informations pour les spécialistes (OFSP)
Des réserves de Tamiflu (oseltamivir), l'antiviral efficace contre le virus H5N1 actuel, sont disponibles à la pharmacie des Hôpitaux universitaires de Genève pour traiter non seulement les patients éventuels, mais aussi pour le traitement préventif des personnes en contact étroit avec ces patients.

Le Centre national de l'influenza est basé à Genève. Il dispose des tests diagnostiques permettant d'identifier le virus H5N1.
Préparatifs contre une éventuelle pandémie de grippe
Actuellement, il n'y a, pour la population genevoise, aucun risque réel et imminent. Cependant, d'importants préparatifs sont en cours pour faire face à une éventuelle pandémie résultant de l'adaptation à l'homme du virus aviaire H5N1. Le canton de Genève prépare donc un plan opérationnel "pandémie", qui permette de mettre en pratique et d'opérationnaliser les directives de l'office fédéral de la santé publique.



http://www.who.int/csr/disease/avian_influenza/country/cases_table_2006_02_20/en/index.html

intéressent me fais pensé a une reve que j'avais eu tiens tiens jugé par vous même ..

on commence comme çA



et la on est a peu près comme ça ....



donc je crois que c'est sérieux cette affaire quand même mais je garde mon calme, me fait plus du souci pour les personnes âgé et les enfants si la confirmation de la mutation génétique de se virus seront touché..

De plus il faudra en faire un confinement rapidement car les meilleur resevoir à virus son les enfants et personne âgés (les virus auront une meilleur multipilcation)...

bref ne nourrisé par les canards et les cyne ..

quoiqu'il arrive gardons notre calme..sinon j'ai appris récament que l'anis étoiles a une action sur le virus (vi on extrait de ses plantes le tamiflon) et aussi le sureau....

Sinon attention aux chats d'évité qu'ils soient en contact avec des oiseaux morts (moins de risque avec les moineaux..mais prudence est mère des vertus) il peuvent l'atttrapé.

voilà mais gardons notre calme quoiqu'il puisse arrivé

le chat de jade attentif aux monde étrange des virus..

Message édité le 26-02-2006 à 17:35:02 par le_chat_de_jade


--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 28-02-2006 à 20:06:50   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

la grippe avière continue on apprends que des chats on été touché en allemagne...(bref je regarde ce qu'on me dis )

voici un autre lien
http://news.tf1.fr/news/sciences/0,,3286951,00.html

bref je sais que c'est soulant cette histoire.. mais bon c'est un fait ça s'améliore pas..


--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 28-02-2006 à 20:33:37   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

Eh oui les chats sont touchés maintenant...

Moralité : ne mangez plus de chats !



Ha faut mieux en rire hein !

Dav5N1


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
aleister.c
Inactif
   Posté le 01-03-2006 à 11:31:56   Voir le profil de aleister.c (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à aleister.c   

psitivons, positivons....

vous avez vu les cartes plus haut?

en asie, c'est sévèrement répandu... mais il reste un petit pays qui n'est pas touché...

à l'est de la thailande, mais à l'ouest du vietnam

au sude de la chine, mais au nord du cambodge...

héhéhé!!!
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 11-03-2006 à 21:28:18   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

vi ben les gens sont pas très malin, ils abandonne les chats par peur de la grippe avière...

alors que le problème, le cas a été connu seulement sur une ile ou il y avait une grand concentration d'oiseau morts malade....

les carnivores sont touché, mais ça veut pas dire qu'ils refilent la maladie..(le risque est minime)

sinon la valse des pays touché continue..n'empeche on aurait pu empeché tout ça en aidant les pays asiatique dès qu'il était touché mais non comme toujours ce qui est pas rentable n'intéresse pas...

comme on dit "no money no honey" bref..on dirait que les politiciens pensent tous a court terme ces derniers temps non ?
...bref le chat de jade en a marre de cette grippe avière et du froid

vivement le soleil et les perce neige en fleurs..


--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Le coin des scientifiques  Sciences & Conscience  Chronique de la grippe aviaireNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum