Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
 
 
 
 
 Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Esoterisme - Discussions generales 

 le code mystico-génétique

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 Page suivante
aleister.c
Inactif
   Posté le 27-02-2006 à 16:34:12   Voir le profil de aleister.c (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à aleister.c   

bonjours à tous!!!

j'ouvre ce sujet un peux prématurément, je ne peux pas le compléter actuellement parce que je n'ai pas fini mon travail de recherche, mais je brule d'impatience, et puis je sens de plus en plus que le temps presse, alors lançons le truc!

voila, j'ai déja exposé cette idée dans le débriefing du chat sur la prophétie hopis, mais recommençons succintement pour y mettre le plus de clareté possible:

l'ADN (Acide Désoxyribo Nucléique) est une longue molécule, formée d'une succession de petites unités, appellées nucléotides

un nucléotide est formé d'acide phosphorique, d'un sucre (le désoxyribose) et d'une base azotée qui est soit l'Adénine, soit la Thymine, soit la Guanine, soit la Cytosine

je passe sur les détails, je donne les noms pour faciliter le travail de recherche de ceux qui voudraient approfondir cette question...
en abrégé, afin de faire simple, on nomme les nucléotides du nom de la base azotée qu'il contiennent, et on les abrège avec la première lettre de celle-ci, soit: A, T, G, C.

donc, l'ADN se résume a un très long mot formé d'une suite aléatoire de quatres lettres, par exemple atgccgctaagatacct
ou par exemple gatacca, d'ou le nom d'un film de science fiction...

pour lire l'ADN, des molécules viennent se fixer dessus, et lisent ces lettres trois par trois, sans chevauchement, et les traduisent en proteines,

dans notre exemple, la portion sera donc découpée ainsi: atg-ccg-cta-aga-tac- et ainsi de suite...

pour former des mots de trois lettres avec un choix de quatre lettres a chaque fois, ça nous donne 64 possibilités
ce qui me fait penser aux soixante quatres hexagrammes du tao...

ensuite ces mots sont traduits en acides aminés, des petites molécules qui s'enchainent pour former les proteines, par exemple l'insuline, ou l'hémoglobine

dans la nature, il existe 20 acides aminés différents
enfin ça c'est ce que l'on enseigne aux étudiants de première année, parce que l'on a découvert plus tard qu'il existe un 21eme acide aminé codé par l'ADN mais il est beaucoup plus rare, c'est pour cela qu'on ne l'a découvert que tardivement.

en outre, certains mots du langage ADN ne sont traduit en aucun acide aminé, on parle alors de "codon stop", lorsque la "tête de lecture" arrive sur un codon stop, elle arrete d'accrocher entre eux des acides aminés, la traduction s'arrète, et la proteine ainsi synthétisée est terminée

pour la poésie, les scientifiques ont décidés de nommer ces codons "ambre", "ochre" et "opale" ... mais peu importe

21 acides aminés plus un "zéro" qui correspond aux codons stop ça nous mène à 22

22 arcanes majeures du tarot, 22 sentiers de la kaballe...

il reste alors à relier chaque acide aminé à chaque carte du tarot pour obtenir une corrélation valide

c'est la que le travail n'est pas terminé, parce que ça suppose à la fois une connaissance intime de ces molécules (que je possède en partie) et une compréhension très fine du tarot et de la kaballe (que je possède beaucoup moins)

néanmoins, je suis tenté de relier le zéro au fou
le 21eme acide aminé s'appelle sélénocystéine, parce qu'il contient un atome de sélénium... je doit faire quelques recherches sur cet élément, mais son nom suggère une intime relation avec la lune
je suis donc tenté de le relier à l'arcane 18 du tarot

je ne sais pas si le fait que certaines proteines contenant la sélenocysteine participent à l'élimination de l'iode (élément fortement présent dans les embruns et eaux salées) doit être pris en considération, sachant en outre que la lune du tarot est rattachée au signe zodiacal du poisson....

n'hésitez pas à me faire part de vos idées ou impressions, dites le moi si je délire, je crois vraiment que ce travail est d'importance


autre piste: la méthionine, acide aminé comportant un atome de soufre, elle est toujours utilisée pour démarrer une traduction, c'est toujours par elle que commence la chaine qui formera la proteine

donc, je suis tenté de l'assimiler au magicien, ou bateleur, qui est le numéro 1


c'est tout ce que j'ai pu trouver pour le moment, donc trois cartes, il en reste 19.....


mais maintenant je voudrais vous exposer les raisons (confuses, certe) pour lesquelles je suis pressé de finir ce travail de compréhension:

le code génétique comporte 64 mots de 3 lettres, qui, dans la nature aboutissent à 22 mots, (21 acides aminés, plus le mot "stop"

il reste donc de la place pour créer de nouveaux mots dans le langage des proteines, on doit aisément pouvoir imaginer 64 mots différents dans ce langage, ce qui correspond à la CREATION de 42 nouveaux mots

pourquoi faire cela? pour créer de nouvelles proteines, avec de nouvelles fonctions, actuellement inexistantes, par exemple, on pourrai créer des proteines phosphorescentes qui seraient facile à détecter

mais si mon idée de correspondance est valide, cela veux dire qu'on s'apprete à créer de nouvelles cartes du tarot,
que l'on s'apprete à modifier en profondeur l'alphabet hébreu
que l'on s'apprete à changer la structure de l'arbre de vie...

alors même que ceux qui sont lancé dans cette voie ne se doutent nullement des implications que cela pourrai avoir
(et moi si peux, en fait, c'est juste un "sentiment diffus" qui me dis qu'il y a urgence)

je sens aussi que cette grille de relation que je m'apprète a construire, ou plutot à découvrir, permettrai une lecture bien plus aisée de l'ADN, une suite de cartes de tarots, c'est plus facile que cette suite de quatre lettres qu'on écrit actuellement,
ça veux dire aussi qu'on pourrai traduire l'ADN en hébreu...

c'est peut-être dans l'ADN que se cache le fameux "nom inprononcable de DIEU"


il y a la aussi un objectif de réconciliation de deux domaines assez en opposition pour le moment, à savoir les sciences officielles, et les sciences occultes....

l'une comme l'autre auraient à gagner d'une meilleure collaboration avec l'autre, enfin du moins, c'est mon avis



et puis quand j'ai commencé à étudier la génétique, j'ai toujours eu le sentiment que cette molécule recele quelque chose de sacré, parce que c'est elle qui est le fondement de la vie quand on se place d'un point de vue scientifique matérialiste, pas de vie sans ADN,

c'est l'ADN qui véhicule toutes les informations nécessaires à la vie et à la survie, c'est l'ADN qui détient la mémoire de la vie....

enfin en résumé, je crois que l'ADN est sacré, et que nous sommes en train de le profaner.... voila pourquoi je pense qu'il y a urgence


je reviendrai compléter ce post chaque fois que j'aurai du nouveau, d'ici la je reste à l'écoute de vos suggestions ou critiques
n'hésitez pas à me dire si je délire, et n'hésitez pas à me corriger, mes connaissances du tarot et de la kaballe sont très succintes.
aleister.c
Inactif
   Posté le 27-02-2006 à 16:52:13   Voir le profil de aleister.c (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à aleister.c   

je viens d'aller fouiner un peux dans le sujet "tarots" histoire de voir ce que j'y trouve, et un doute m'assaille:

les codons stop, qui ne se traduisent en aucun acide aminé, et disent donc que la synthèse de la proteine est désormais terminée pourraient, mieux qu'un zéro, se comprendre comme étant l'arcane 21, qui est je crois, le monde, ou l'univers dans le tarot de crowley

en effet, quand on arrive sur un codon stop, c'est que la progression le long de l'adn est terminée, c'est la fin du message, la fin de la proteine, si l'on considère que celle-ci sera par la suite fonctionelle, on a bien un concept de finitude, de quelque-chose de complet et d'aboutit...


enfin de toute façon, lorsque j'aurai reussi a rattacher chaque acide aminé à une carte, il devrai être plus facile de voir si le système est cohérent, ou s'il comporte des erreurs....

affaire à suivre
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 27-02-2006 à 23:05:28   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

Oula doucement là faut qu'on m'explique avant des trucs lol !

En me renseignant je lis ça : "Les 2 brins d'ADN sont attachés l'un à l'autre grâce à ces bases, de façon spécifique : A se lie avec T et G avec C, un peu comme les barreaux d'une échelle." Ce qui si je comprends bien fait une longue échelles avec des bases par deux et non par trois... or toi tu nous dis : " donc, l'ADN se résume a un très long mot formé d'une suite aléatoire de quatres lettres, par exemple atgccgctaagatacct ". Déjà je suis largué là parce que ta séquence donne at-gc-cg-CT-AA-GA-ta-CC... Là rassures moi tu as tapé ça au pif lol ? ou bien tu voulais nous embrouiller ?

"pour former des mots de trois lettres avec un choix de quatre lettres a chaque fois, ça nous donne 64 possibilités ce qui me fait penser aux soixante quatres hexagrammes du tao..." : alors là c'est pareil j'ai besoin de précision car je me dis que ça peut être beaucoup plus long que ça. Je lis : "Un gène est une petite partie de l'ADN de la cellule. C'est une suite d'instructions codées que la cellule est capable de lire (suite plus ou moins longue de nucléotides A, T, G, C)." Donc ces 64 combinaisons c'est valable dans le cas où la suite d'instruction ne prévoit pas de répétition, non ? Est-ce que c'est possible que l'instruction codée fasse apparaître plusieurs fois, par exemple, le code ATG ? Et comment ça se fait que ça marche par trois alors que les bases sont par deux ???

"en outre, certains mots du langage ADN ne sont traduit en aucun acide aminé, on parle alors de "codon stop", lorsque la "tête de lecture" arrive sur un codon stop, elle arrete d'accrocher entre eux des acides aminés, la traduction s'arrète, et la proteine ainsi synthétisée est terminée" : si je te suis bien il existe donc plusieurs codons stop ? Or, chaque fois que qu'un de ceux là est croisé tout s'arrête ? Mais pourquoi ? Est-ce parce que cela signifie l'arrêt du décodage ou bien parce que la cellule ne comprend pas ce qu'elle doit faire ? Donc s'il y a plusieurs codons stop, comment les assimiler à une seule arcane ????

Bon j'ai jamais été très doué en physique et en chimie mais ça a le don de me mettre le haricot en ébullition ces histoires d'ADN. Puisque tu as l'air de maîtriser un peu le sujet Rico, j'espère que tu auras la patience de répondre à ma question pour que je comprenne tout et que je puisse ensuite te suivre dans tes recherches...

Merci d'avance !

Dav, désoxyribé à donf


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
aleister.c
Inactif
   Posté le 28-02-2006 à 16:28:58   Voir le profil de aleister.c (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à aleister.c   

oki, tout d'abord, un grand merci à toi, solomon, c'est entre autres ce genre de questions que j'attend, parce que l'une de mes ambitions dans ce travail, c'est de le rendre accessible au plus grand nombre, et effectivement, j'ai tendance à oublier que ce qui est évident pour moi ne l'est pas forcément pour les autres.... donc, reprenons:

(erf, parenthèse, en fouinant sur wikkipedia, avec les mots clefs génétique, ou ADN vous aurez accès à un résumé précis et accessible...)

donc, au sujet de l'ADN, on dit généralement que sa structure est en "double hélice" , pour se représenter cela, imaginez un brin de ficelle, ou plutôt un cable constitué de plusieurs brins qui s'entortillent les un autour des autres, alors l'ADN ressemble à un cable constitué de 2 brins

les bases sont tournées vers l'interieur, et s'accrochent l'une a l'autre, et effectivement, A s'accroche toujours avec T, et G s'accroche avec C

lorsque j'ai donné un exemple de portion d'ADN, a savoir:atgcggctaagatac, je n'ai parlé que d'un seul des deux brins!

en fait pour être parfaitement exact, j'aurai du écrire:

5'atgcggctaagatac3'
3' tacgccgattctatg5'

note: j'ai effectivement tapé cette séquence au hasard, mais cela ne change rien a notre exposé, il est très probable que cette séquence existe réellement dans la nature, et code pour une proteine...


la nous pouvons constater que chaque base du premier brin s'accroche à celle du second brin, en respectant la règle A avec T et G avec C

les notations 5' et 3 ' permettent de préciser l'orientation du brin, si l'on veut rajouter une base à l'extrémité 5' d'un brin d'ADN, on le fera en l'accrochant au cinquième atome de carbone de la molécule de sucre (le désoxyribose), qui est le seul ici disponible pour une liaison, si on le fait à l'autre extremité (3') on accrochera notre base supplémentaire sur le troisième carbone du sucre.

pour synthétiser une proteine, la cellule va commencer par lire le brin d'ADN CODANT!
dans notre exemple, imaginons que ce soit le brin du haut qui soit codant, il faut d'abord séparer les deux brins, parce que le code, c'est à dire les bases A T C G sont a l'interieur, donc innacessible depuis l'exterieur

donc, la séquence :

5'atgcggctaagatac3'
3' tacgccgattctatg5'

devient:

5'atgcggctaagatac3'

3' tacgccgattctatg5'

ensuite, une proteine va lire le brin codant, dans le sens 3' -> 5' et construire en face un brin d'ARN ( acide RIBO nucléique) qui correspondra à la séquence lue,
en cours de lecture, nous auront donc la chose suivante:

5'atgcggctaagatac3'
3'uucuaug5'

3' tacgccgattctatg5'


la lecture se fait dans le sens 3' -> 5' donc de droite à gauche pour le brin qui nous interesse, et la construction du brin d'ARN complémentaire se fait en parallèle, mais dans le sens 5' -> 3'

particularité de l'ARN: la base A (adénine) est remplacée par la base U (uracile) mais cela ne change rien au sens des codons

cette étape est nommée transcription, car on garde le même language, le travail effectué est analogue à celui d'un moine copiste, ou d'une photocopieuse, le produit final de la transcription sera le brin suivant:

3'uacgccgauucuaug5'

ce brin d'ARN sort du noyau de la cellule (mais reste dans la cellule) et est ensuite lu par une autre molécule complexe, elle même formée d'ARN et de petites proteines, elle va lire le brin d'ARN, dans le sens 5' -> 3' et construire en face une proteine en accrochant successivement des acides aminés, et en suivant le code de traduction, que l'on appelle "code génétique"

ce code est disponible, par exemple sur le lien suivant:

http://www.snv.jussieu.fr/vie/documents/codegenet/

note sur le code génétique: le codon UGA qui , normalement, veut dire "stop" peut, dans certains cas, coder pour l'acide aminé sélénocysteine, dont j'ai parlé dans mon premier message



pour la suite de l'exposé, sachant que la lecture se fait dans le sens
5' -> 3', il sera plus commode de retourner la séquence, nous obtenons donc:

5'guaucuuagccgcau3'

et face à ce brin, en le lisant par groupe de trois bases, sans chevauchement, nous allons pouvoir construire la proteine constituée des acides aminés suivant, dans cet ordre:

valine - serine - rien, donc stop
gua - ucu - uag
et la suite ne signifie alors plus rien

(j'ai même pas fais exprès sur ce coup la!!! )


comme dans cette étape, on change de language, on ne parle plus de transcription, mais de traduction, car on traduit un message, d'une langue à l'autre

notons en passant que le tableau du code génétique nous dit que la séquence guc-uca-uaa se traduira de la même manière et aboutira à la même proteine!


que se passe-t-il lorsque la molécule de lecture arrive sur le codon stop?

lorsque la molécule de lecture arrive sur le premier codon (le premier groupe de trois lettres, elle comprend qu'elle doit y faire correspondre l'acide aminé valine, elle le prend, et "le garde sous le coude", elle se déplace vers le codon suivant, en lisant elle comprend qu'elle doit maintenant prendre l'acide aminé sérine, et elle l'accroche à la valine, elle se déplace encore d'un cran, elle arrive sur le codon stop, qui ne se traduit pas dans l'autre language, elle ne prend donc rien et n'accroche rien à la sérine, si elle se déplace encore d'un cran, la séquence valine-sérine se libère du complexe de lecture, se dégage du "dessous le coude" et la synthèse est terminée



voila pour le mécanisme de la traduction, j'espère que cette fois-ci c'est clair, mais je me tiens toujours a votre disposition pour amener des précisions si cela s'avère nécessaire.


maintenant regardons ce fameux code génétique en détail, (voir le lien donné plus haut)

premièrement, ce code est dit "universel", ça veux dire que des cellules de plantes, d'animaux, de champignons ou des bactéries utilisent toutes ce même code pour fabriquer des proteines, c'est pour cela qu'il est possible de faire des organismes génétiquement modifiés, une tomate lira et traduira parfaitement un gène de poisson introduit artificielement dans son ADN, et le résultat sera une proteine identique à celle que le poisson fabriquait!

ensuite, ce code est dit "dégénéré" parce que plusieurs codons peuvent avoir la même signification:
en effet, plusieurs codons signifient "stop"
de même, plusieurs codons différents, autrement dit plusieurs mots différents du language ADN sont traduit similairement dans le language des proteines

les extrèmes: l'acide aminé tryptophane (noté trp) n'est codé que par un seul codon: ugg

la leucine (leu) l'arginine (arg) et la sérine (ser) sont codés chacune par six codons différents

pour commencer, on peut dire que c'est un mécanisme de protection contre les mutations, une mutation étant un changement de base de l'ADN, certaines de ces mutations seront ainsi sans effet sur la traduction du gène en proteine, puisque le nouveau codon gardera la même signification

mais c'est la que l'Homme, avec toute son intelligence et son infinie suffisance, compte agir, pour son propre compte: cela veux dire qu'il reste de la place pour introduire de nouveaux acides aminés!

actuellement, des chercheurs s'évertuent à bricoler des nouvelles cellules, ou la leucine, par exemple, ne sera plus codée que par un seul codon, et les 5 autres seront utilisés pour être traduit en 5 autres acides aminés

notons au passage que le nombre des acides aminés est en théorie infini.
en pratique, il est aisé d'en fabriquer un très grand nombre dans un laboratoire de chimie (disont plusieurs centaines de différents, dont la forme est stable, c'est à dire dont la durée de vie est jugée suffisament longue) mais il se trouve que la nature a choisit de n'en retenir que 21, voire même seulement 20 pour la majorité des proteines

et l'on veut déja allonger la liste alors qu'on n'a toujours pas compris pourquoi la nature a choisit de se limiter à ce nombre..... hmmm moi ça me parait très hasardeux cette histoire, j'ai vraiment l'impression qu'on veut jouer avec le feu.


derniers détails: le fait que ce code génétique soit universel laisse penser que tous les organismes vivant ont une même origine, descendent tous d'une seule cellule, car l'atribution d'un acide aminé à un codon semble bien être aléatoire, il n'y a pas de logique chimique qui dit pourquoi tel acide aminé doit correspondre à tel codon, des cellules de synthèse, fabriquées en laboratoire, auquelles on a fixé un nouveau code génétique, fonctionnent aussi bien que des cellules naturelles, et ne tentent pas de rétablir le code génétique originel


autre précision, en fait, ce code n'est pas aussi universel que cela,

nos cellules, à nous les humains (ainsi que toutes les cellules d'ailleurs) comprennent un tout petit organe, a première vue semblable au noyau, qui s'appelle la mitochondrie
c'est la "centrale énergétique" de la cellule, c'est à l'interieur de la mitochondrie que le sucre est brulé, dégradé pour être transformé en énergie qui sera ensuite utilisé ailleur dans la cellule

et bien cette mitochondrie possède aussi de l'ADN, et elle effectue elle même les traductions de ses propres gènes, mais son code génétique est différent de celui du noyau!

ceci suggère que dans un lointain passé, deux cellules différentes ont fusionnées, pour devenir nos cellules actuelles: une grosse cellule a absorbé une autre, plus petite, et la petite est devenue la mitochondrie

ce que les scientifiques n'aiment pas aborder (surement parce qu'ils n'on pas de réponse certaine) c'est le fait que cela suggère aussi que la vie est apparue plusieurs fois, en des espace-temps différent, et non pas une seule fois!

2 apparitions de la vie, 2 cellules différentes avec 2 code génétiques différents pour finalement fusionner et vivre en symbiose


allez, pendant que j'y suis: la symbiose n'est pas si parfaite que ça! il semble que les ADN du noyau et de la mitochondrie se fassent la guerre!!!
pour prendre des images facile a comprendre, ils ont dévellopés tout un arsenal, de bombe, de missile à tête chercheuse (qui cherche à détruire une portion spécifique de l'ADN d'en face) de radars pour détecter les attaques....
l'équilibre est instable, et parfois, ça dégénère sérieusement et ça donne des maladies....

il m'est venu l'idée que l'une de ces cellule pourrait avoir une origine terrestre, et l'autre extra terrestre.... les profs à qui j'en ai parlé m'ont avoué y avoir pensé... et n'ont pas de réponse certaine dans ce domaine, on est encore libre de croire ce que l'on veut...


une autre idée beaucoup plus récente: si on connais bien la structure et le fonctionnement de l'ADN, ça devrait peut-être permettre des nouvelles techniques de visualisation: pour se guérir, il suffirai alors de visualiser son ADN, de détecter la portion de celui-ci qui est endommagée et d'agir dessus.... diablement efficace, mais horriblement bon marché comme médecine.............

finissont avec une anecdote, je ne sais pas si elle est avérée ou si elle est a ranger dans la catégorie "légende urbaine", mais en tout cas, je la crois possible:

l'on m'a raconté que crick et watson, les scientifiques qui ont découvert que l'ADN est organisé en double hélice (ou double spirale) ont eu une vision de spirale, lors d'un trip sous LSD, l'un d'eux s'est mis a jouer avec cette spirale, à la tordre, la déplier et la replier dans tout les sens, jusqu'a ce qu'il comprenne qu'il devait en être de même avec l'ADN,
une fois "redescendu" ils retournèrent au labo, et leur modèle moléculaire (une maquette du genre légo) a pu se comporter de la même manière, et l'organisation en double spirale se révéla être la plus stable et la plus plausible, quelques mois plus tard, des experiences prouvèrent qu'effectivement, c'est bien ainsi que l'ADN est naturellement organisé.
pelerin sur le sentier
Membre du conseil
pelerin sur le sentier
   Posté le 03-03-2006 à 17:27:23   Voir le profil de pelerin sur le sentier (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pelerin sur le sentier   

C'est vraiment un sujet passionant à mes yeux, j'ai un peu les mêmes ambitions que toi!!!

et il y a tant a dire...

je vais reprendre des points,..sinon tes explication sont bonnes, (on peut tjrs detaillé, mais solomon va criser!!! )

sachant en outre que la lune du tarot est rattachée au signe zodiacal du poisson....

Moi il me semble, que la lune est rattaché au cancer, et non au poisson, qui lui a Neptune...

Toutefois, c'est toujours un signe d'eau... et là j'ajoute une pierre :

considerons que la cysteine est liée à la lune, de part la possiblité de se lier à un atome de selenium...

Alors :

« Zing Finder »

Dans l’ADN il existe un « un doigt de zinc », ce sont deux cysteines, au niveau des histones(autour desquels s’enroule l’ADN quand il n’est pas utilisé), et ces deux cysteines sont liés par un atome de zinc….et ce processus protege l'ADN de l'apoptose(mort cellulaire programmée)... c'est aussi un inhibiteur de la transcription... au passage dans ces doigt interviennent aussi, deux histidines...

« méthylcysteine »

Je ne sais pas si c’est valide pour les eucaryotes….mais une chaîne ARN, méthylée sur les cystéines je crois, a pour effet de faire un effet « silence », c’est a dire que la chaîne ne pourra être abîmer par certaines enzymes ou autres…. De par la présence sur la cysteine, d’un groupement méthyle (-CH3), qui donc protege la chaine d’ARN…. A confirmer.

« liaison dissulfure de type « S-S ». »

Dans la proteine, fait d’une chaine d’acide aminé, nous avons des repliements ou coude (provoqué je crois par la proline..), et il y a aussi, pour determiner la conformation protéique, l’existence de pont dissulfure….
Ces ponts sont fait entre deux atomes soufres, appartenant chacun à la cysteine, qui avec la methionine, sont les deux seuls acides aminés utilisés par la cellule qui ont un atome souffre dans leur structure atomique.
Ce pont a pour effet de stabilisé la proteine…

Ainsi, là je vois que la cysteine, est déjà impliqué dans trois phénomènes de protection…et cela me rappelle une certaine carapace d’un certain crabe, d’un certain cancer…

Il serait judicieux d’observer les proprieté des acides aminés…

Le selenium a comme numero atomique 34 …

Si je developpe sa configuration orbitale…il est dans la colonne des np4, et sa configuration externe est 4s2 4p4, soit 6 electrons externes, et sur l’orbitale p, il a …là c’est peut etre tordu, mais le 4 symbolise la stabilité….toutefois, la lune, n’a pas cela comme caracteristique…je peux aussi noter que le 6 tend à provoquer l’emergence d’un nouvel aspect…une sorte de cheveux dans la soupe..et là on retrouve un peu les caract de la lune…à reflechir ?………

La mitochondrie utilise les memes acides aminés que le noyau.. le code, comme tu le dis aleister, est different, mais en tres peu de points…

UGA
Noyau : STOP
Mitochondrie :Trp

AGA
Noyau :Arg
Mito :STOP

AGG
Noyau : Arg
Mito : STOP

Mais là je ne sais pas quoi en dire….

Enfin la mitochondrie, avec l’évolution…s’est intégré à la cellule, et celle ci l’a accepter par un fait simple.

Elle fournit de l’energie par la fabrication de l’ATP . La seule autre source d’energie pour la cellule est la glycolyse du glucose.
Mais… le glycolyse fournit 2 molecule d’ATP pour une molecule de glucose….
Alors que la mitochondrie, fournira, 30 molecule d’ATP pour une molecule de glucose….
Rentabilité…

A savoir aussi que la mitochondrie a un ADN tres court –16569 paires de bases- et qu’elle dispose de sa propore machinerie enzymatique pour la traduction… Enfin, contrairement à l’ADN du noyau, il est entierement codant (il n’y a d’introns..)… de plus avec le temps, certain fragment ADN mitochondrial se retrouve dans l’ADN.

L’ADN mitochondrial ne code que pour des proteines mitochondriales, c’est à dire qu’elle ne vont pas dans le cytosol cellulaire, mais reste dans la matrice (à linterieur) mitochondriale.

Il faut aussi noter, que l’ADN mitochondrial est maternel…seul la mère le transmet à l’enfant, car les mitochondries sont dans le cytoplasme, et le spermatozoide, ne fournit que son packaging ADN, et non son cytoplasme, à l’ovule….

……

c’est tout pour le moment….


aleister.c
Inactif
   Posté le 03-03-2006 à 18:26:34   Voir le profil de aleister.c (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à aleister.c   

waoh!!! génial, merci pélerin, c'est bien plus que je n'osait ésperer!!!

alors, première précision: pour parler de la lune, en relation avec le signe zodiacal du poisson, je me suis basé sur le tarot de crowley, j'avais oublié de préciser ce point d'importance, en effet, crowley a changé certaines attributions

donc, quoi qu'il en soit, pour le moment, je continue de relier la sélénocysteine au signe des poissons, et la cystéine semble, d'après toi (et tes remarques me semblent justes ) reliée au signe du cancer

dans le tarot de crowley, le cancer correspond a l'arcane 7: le chariot.

précision sur le tarot: il y a, dans le livre de la loi, de crowley, une petite phrase qui dis:"all these old letters of my book are aright; but tzaddi is not the star. this also is secret: my prophet shall reveal it to the wise" (chap I, verset 57)

des livres, ainsi qu'une personne que j'ai tendance à croire m'ont expliqués que cette phrase (entre autres choses) prouve la provenance divine du book of the law, et que effectivement, le tarot nécessitai ces petits réarangements qui en découlent
donc l'étoile s'est trouvée reliée à la lettre hébreu Hé, signe zodiacal du verseau, et c'est l'empereur qui s'est vu attribuer la lettre tzaddi, signe zodiacal bélier

je doit humblement avouer que je ne suis pas en mesure de critiquer ce point, c'est peut-être justifié, peut-être pas, ma connaissance et ma compréhension du tarot ne me permettent pas d'en juger

cependant, lorsque j'ai voulu tater un peux du tarot, pour la divination, j'ai essayé avec celui de crowley, qui me parle assez bien qui me parait plus clair et moins "ésotérique" (au sens caché) que le tarot classique de marseille

voila pourquoi je suis parti de celui-la....
bon, comme pour le moment nous sommes en fait en train de relier les acides aminés aux signes du zodiaque, ça ne pose pas de probleme, et il sera toujours possible de passer d'un jeu de tarot à l'autre...




précisions pour les non-biologistes: ATP veux dire Adénosine Tri-Phosphate

c'est le même "A" que pour adénine, l'une des bases azotée de l'ADN , reliée à un Phosphate, ça donne un nucléotide, le constitutif de l'ADN, relié à trois Phosphates, ça donne une molécule très "chargée" énergétiquement,
en cassant la liaison entre le troisième et le second phosphate, on libère de l'énergie qui pourra être utilisé pour construire une autre liaison entre deux molécules,
par exemple on pourra lier deux acides aminés entre eux, et ainsi, construire une proteine

autre exemple, lorsqu'un muscle fonctionne, il consomme de l'ATP qu'il dégrade en ADP (adénosine DI phosphate, avec seulement deux phosphates) et l'énergie est utilisée pour produire le mouvement, il y a des pertes qui deviennent de la chaleur, le muscle chauffe



au sujet du selenium, je cherche encore pourquoi on lui a donné ce nom la....
en fait, je suis pas certain qu'il faille le relier à la lune, mais la piste me semble interessante......
par contre à mon avis, les considérations sur les orbitales électroniques me semblent tirées par les cheveux....
bon, je dois aussi avouer que ça, j'ai un peux oublié...

mais il me semble (dis moi si je me trompe) que l'oxygène et le souffre ont eux aussi 6 électrons sur leur orbitale externe, ça va faire de la concurence, sachant que deux acides aminés ont du souffre, et un bon paquet ont de l'oxygène dans leur chaine latérale....

quand au zéro, ou fou, ou mat, j'ai envie de le relier à la méthionine

la méthionine est toujours le premier acide aminé, lors de la synthèse d'une proteine, mais celui-ci est éliminé une fois la synthèse terminée.
lorsque la "tête de lecture" arrive sur le codon AUG elle commence la traduction, et démarre la chaine avec une méthionine

de même le dévelloppement spirituel raconté par les arcanes du tarot commence avec le fou

bien que par le passé, on ai eu du mal a savoir ou situer cette lame, en position zero, en position 21, entre le jugement et le monde, ou en dernier, après le monde

et, de même, la méthionine peut tout autant être un acide aminé "normal" situé en milieu de chaine....


voila pour aujourd'hui, je reprend les propositions (mais elles sont suceptible de changer)

méthionine = fou
cystéine = cancer = chariot pour crowley
sélénocystéine = poisson = lune pour crowley
STOP = le monde = l'univers pour crowley (il le relie à saturne)

affaire à suivre...
Sol
Membre du conseil
Sol
   Posté le 07-03-2006 à 23:26:13   Voir le profil de Sol (Offline)   Répondre à ce message   http://svetlina.over-blog.com/   Envoyer un message privé à Sol   

Bonjour Et toutes mes excuses pour mon manque d'assiduité au forum : je n'ai plus d'ordinateur chez moi... Mais je viens lire, régulièrement.

Je ne connaissais rien du tout à la génétique, si ce n'est quelques vagues souvenirs de lycée, mais ton exposé semble en effet contenir des choses asez intrigantes. A propos des 4 nucléotides, on ne peut que penser aux 4 éléments fondamentaux, et à propos des mots de 3 lettres, on ne peut que penser aux trois principes fondamentaux (soufre-mercure-sel, esprit-âme-corps, et toutes les autres déclinaisons).
Mieux encore : la forme hélicoïdale de la molécule d'ADN, qui rappelle le caducée d'Hermès, ou encore le "serpent" (la force) Kundali, etc.
J'ai aussi lu quelque part qu'il y avait 22 paires d'autosomes (chromosomes non sexuels) dans le génôme humain... ?

et puis quand j'ai commencé à étudier la génétique, j'ai toujours eu le sentiment que cette molécule recele quelque chose de sacré, parce que c'est elle qui est le fondement de la vie quand on se place d'un point de vue scientifique matérialiste, pas de vie sans ADN,

C'est sûr !

Mais il y a un point que je ne comprends pas dans ton raisonnement :

il reste donc de la place pour créer de nouveaux mots dans le langage des proteines, on doit aisément pouvoir imaginer 64 mots différents dans ce langage, ce qui correspond à la CREATION de 42 nouveaux mots

Pourquoi cette différence devrait-elle être comblée ? Chaque système est un cycle, quel que soit le nombre sur lequel il est basé (7, 12, 22, 64, 72 et autres). On peut établir des rapprochements entre eux, mais rarement en ajoutant des éléments.

Je ne peux pas t'aider sur la génétique, par contre je peux te mentionner un petit détail (que tu connais peut-être déjà) sur l'arbre séphirotique.
Les 10 séphiroths + les 22 sentiers qui les relient = les 32 voies de la sagesse (32 comme le nombre de dents). Je te dis ça parce que 32 est la moitié de 64, ce qui peut quand même être plus pratique pour faire des rapprochements avec les 64 mots de trois lettres.

A bientôt,
Soledad

Message édité le 07-03-2006 à 23:27:16 par Soledad666
aleister.c
Inactif
   Posté le 08-03-2006 à 10:52:05   Voir le profil de aleister.c (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à aleister.c   

soledad a dit:
"Mais il y a un point que je ne comprends pas dans ton raisonnement :

il reste donc de la place pour créer de nouveaux mots dans le langage des proteines, on doit aisément pouvoir imaginer 64 mots différents dans ce langage, ce qui correspond à la CREATION de 42 nouveaux mots

Pourquoi cette différence devrait-elle être comblée ? Chaque système est un cycle, quel que soit le nombre sur lequel il est basé (7, 12, 22, 64, 72 et autres). On peut établir des rapprochements entre eux, mais rarement en ajoutant des éléments. "

en fait, je ne dit pas que cette différence DOIT être comblée,
ceci, d'un point de vue philosophique, je crois (et c'est une croyance, pas une certitude) que le fait de combler cette différence n'est pas notre mission dans cette vie....

mais je dit que cela est possible.
en théorie, cela apparait réalisable, et dans la pratique, des expériences ont déja été menées qui prouvent que l'on peut rajouter de nouveaux mots (de nouveaux acides aminés) dans ce code.

ensuite, je m'interroge sur le bien fondé d'une telle recherche.
en théorie je suis pour tout type de recherche, des que l'on peut tenter quelque chose de nouveau qui puisse nous aider à mieux comprendre (le monde, le vivant, nous même) je suis pour; mais ce qui me gène, c'est d'en tirer des applications industrielles alors qu'on ne sait pas bien quels types de risque on court....





glingal

tu soulève un problème extrèmement interessant

effectivement, depuis le début de ce sujet, je parle des séquences CODANTES de l'ADN, les séquences qui sont traduites en proteines,
et à coté de cela, l'ADN recelle de longues séquences NON CODANTES

précision sur les séquences codantes:
une séquence complète, qui sera traduite en une proteine, peut aussi être appelée "gène"
le génome est l'ensemble des gènes
un gène peut exister sous différentes formes, on parle alors de différents allèles

par exemple, le gène qui code pour la molécule d'insuline peut, chez l'être humain, exister sous deux formes, l'allèle "normal" et l'allèle "mutant"
l'allèle normal donne une proteine (l'insuline) qui régule le taux de glucose dans le sang en incitant certaines cellules de l'organisme à absorber ce glucose
l'allèle mutant donne une proteine qui est inefficace, le taux de glucose n'est plus régulé, et la personne qui porte cette version mutante du gène est alors diabétique

il existe d'autres gènes qui existent sous différentes forme, par exemple ceux qui codent pour des "marqueurs à la surface des globules rouge, ainsi ce gène aura les allèles suivant: groupe A, groupe B, groupe O (zéro, soit "rien"

et comme les chromosomes fonctionnent par paire, l'individu considéré aura chacun de ses gènes en double, donc il pourra éventuellement avoir deux allèles différents et son groupe sanguin sera:
allèle A + allèle A = groupe A
allèle A + allèle B = groupe AB
allèle A + allèle O = groupe A
allèle B + allèle B = groupe B
allèle B + allèle O = groupe B
allèle O + allèle O = groupe O

.... mmhh mais je m'égare, je devais parler de l'ADN non codant

devant le gène, une portion de l'ADN qui ne code pas sert à réguler la lecture de ce gène
car il ne suffit pas d'avoir des gènes dans son ADN, il faut que ceux-ci soient lu pour pouvoir s'exprimer

du point de vue de l'individu, ne pas lire un gène ou ne pas le posséder revient au même

si on ne lit pas le gène "insuline" on ne possède pas cette proteine dans le sang, et le taux de glucose n'est pas régulé, donc on est diabétique, alors qu'on possède le gene "normal"

les séquence qui précèdent les gènes se lient facilement a des molécules qui empèchent la fixation de la tête de lecture, le gène est alors réprimé, n'est pas lu
autre cas, d'autres molécules se fixent, qui incitent la tête de lecture a venir décoder l'ADN, le gène est lu, parfois plusieurs centaines de fois en une minute...

certains gènes vont coder pour des proteines qui aident a la division cellulaire, si l'on lit ces gènes, la cellule va se diviser, se multiplier
dans un organisme adulte, cela ne se produit normalement pas, mais si cela se produit, c'est un cancer qui démarre
un tel gène est normalement réprimé, une molécule se fixe devant la séquence codante et empèche sa lecture
par exemple, une molécule de nicotine peut venir se fixer sur cette molécule de répression, et la rendre inactive, le gène peut alors être lu, et le cancer démmarre

voila pourquoi on dit que le tabac provoque le cancer

a mon sens c'est faux, il ne le provoque pas... parce que pour avoir un cancer, il faut avoir le "bon" gène dans ses chromosomes
mais si on a ce gène, alors le tabac favorise grandement l'apparition du cancer




ensuite, a l'extrémité des chromosomes il y a des petites séquences répétitives, qui, à chaque division cellulaire se racourcicent un peu
c'est cela que l'on peut nommer l'horloge biologique ou horloge de la cellule
à chaque division, les bouts raccourcissent , un jours ils deviennent trop court et la cellule meurt
dans les cellules sexuelles, (spermatozoides et ovules) ces bouts sont réparés après une division, donc ils ne raccourcissent pas, la cellule est immortelle
c'est aussi ce qui se passe dans certains types de cancer, les cellules cancéreuses sont devenues immortelles...
autrement dit: un dérèglement de l'horloge aboutit à une maladie

mais si je met bout à bout tout ce dont je viens de parler: gènes + séquences régulatrices + horloge cellulaire, je n'obtient que 50% de l'ADN environ

lorsuqe nous avons commencé a regarder le génome humain de près, nous avons estimé que le nombre de gènes chez un individu devait s'élever a environ 100 000
quelques années plus tard, la recherche progressant, ce chiffre fut réduit à seulement 30 000 gènes
actuellement, on estime le nombre de gènes chez un individu à seulement 20 000, peut-être un peux moins....

moi ça me fait tourner la tête, je trouve que c'est extrèmement petit ce chiffre de 20 000 pour faire tout mon corps, avec toutes ces fonctions, ce cerveau qui pense, ces muscles qui bougent, et tous ces petits détails qui font que je vous suis différent....

alors que se passe-t-il dans les régions non codantes??? on ne sait pas encore

mais il y a une piste qui interessera sans doute les chercheur en ésotérismes que nous sommes:
l'ADN est une molécule qui peut vibrer, et donc, entrer en résonnances avec certaines longueurs d'onde

cette molécule est arrangée en double spirale, tournant vers la droite

mais il arrive que la molécule change de forme, et tourne vers la gauche, dans ce cas, la double hélice est plus condensée, plus tassée, plus difficile à défaire, donc les gènes situés dans une telle hélice ne sont pas lu
on a remarqué que les hélices gauches ont généralement un taux élevé de bases C-G ...

la vibration émise par la molécule est très différente celon qu'elle tourne vers la droite ou vers la gauche, c'est aussi comme ça qu'on a pu détecter cette différence de conformation

enfin, une hélice gauche peut sans problème être déroulée puis réenroulée en hélice droite, et inversement,
donc on peut changer la fréquence de vibration de portions de l'ADN
il semble même que ce soit le mode d'action le plus direct du milieu exterieur sur cette molécule


pour résumer, cela nous fait trois niveaux différtents pour stocker de l'information dans l'ADN

premier niveau: les séquences codantes, l'information dépend de l'enchainement des bases A T C G

second niveau: les séquences de régulation, l'information dépend de l'activation ou du bloquage de ces séquences

troisième niveau: l'enroulement de la spirale: l'information dépend de la forme dans l'espace prise par la double spirale

au troisième niveau, on peut très bien se représenter l'ADN comme une piste magnétique de cassette audio
sur la cassette, des petits aimants sont orienté, de haut en bas ou de bas en haut, enchainement de 0 et de 1
sur l'ADN , la spirale tourne tantôt dans un sens, tantôt dans l'autre...


lorsque je faisait mes études, cette notion d'ADN qui vibre et réagit à son environnement était assez mal perçue par le milieu scientifique, qui semblait peu interessée d'en savoir plus, et seules les personnes interessée par tout ce qui touche à l'ésotérisme semblaient y voir quelque-chose d'interessant...
j'ai eu un prof qui suggerrai qu'on pouvait modifier la structure de l'hélice par différents moyens, de l'alimentation à la méditation, en passant par l'influence de champs magnétiques ou autres choses.... et soulevait ainsi l'hypothèse qu'on devrait guérir du cancer... avant que celui-ci n'apparraisse, a condition de s'y prendre suffisament tôt...

évidemment, sa technique ne génère pas assez d'argent pour être interessante.....


une dernière chose, au sujet des séquences de régulations:
certaines séquences de régulations sont controlées par des métaux, le plomb, le fer, l'or, le zinc etc....
tous les métaux semblent pouvoir agir sur l'ADN, mais 7 d'entre eux semblent le faire avec une très forte affinité.... les 7 métaux alchimiques
lorsque l'alchimiste tente de réaliser la transmutation des métaux, de changer le plomb en or, beaucoup expliquent que c'est en fait une allégorie, que le plomb, c'est l'alchimiste en début de quète, et l'or, c'est le même alchimiste au bout du cheminement spirituel

il se pourrai bien que la quête alchimique soit bien plus materielle qu'on n'osait l'imaginer il y a peu... lorsque l'alchimiste manipule les métaux, de petites particules entrent dans son corps, et vont se lier à l'ADN, aidant certaiens portions à s'exprimer, et d'autres a se taire...
cela revien à provoquer en soi des (trans?)mutations....


--------------------
do what thou wilt shall be the whole of the law
love is the law, love under will
every man and every woman is a star
pelerin sur le sentier
Membre du conseil
pelerin sur le sentier
   Posté le 13-03-2006 à 09:29:04   Voir le profil de pelerin sur le sentier (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pelerin sur le sentier   

Et bien, ce sujet prend de l'ampleur, Soledad, ton retour est vraiment bienvenu!!!!

Je veux juste rajouter des details concernant les dires d'Aleister....

"ADN codant et non codant"

un gene, est une portion d'ADN, present sur les deux brins d'ADN, donc il a deux alleles....

La sequence qui initie la traduction de l'ADN en ARN, (qui lui meme sera traduit dans le REticulum endoplasmique par les ribosomes libres, pour devenir une pro-protreine), est une sequence en TATATATATAATT,...avec plein de T et de A (a vous de voir si c'est utilile comme info)... ainsi que les boîtes CCAAT et GC moins systématiquement retrouvées...

on appelle cette sequence la boite TATA, dessus viens ce poser la TBP (TATA Binding Protein)...Etc, et tout le reste de la machinerie enzymatique de traduction de l'ADN (helicase, polymerase...Etc)....

Le fragment d'ARN crée, passe la membrane du noyau, grace, a une sequence qui le guide vers l'exterieur....et la protege surtout , une coiffe en 5', une 7'methyl guanosine ....

ce que je voulais preciser sur le codant et le non codant, est le phenomene d'epissage, dit alternatif....

en effet, un gene est une simple sequence de nucleotides, fait d'intron et d'exons pour une ARN donné....

par exemple si nous avons

GTTGAACGTAGCATCGATCGACTAGCAT-GCTACGATCATCTATATCATCAG-GCATCAGCATG-GCATCACT
les petits traits sont juste là pour une separation visuel...là j'ai mis 4bouts de sequences....1 2 3 et 4 ceci est un gene....et bien ce gene peut etre traduit seulement en 1 et 4 ou en 2 et 3 ou 1 et 3 et 4 ...etc...les parties traduites sont les exons...ils feront la proteines et les parties non traduites, les introns...Ainsi, un gene, code pour plusieurs protreines....

Il y a egalement a chaque debut d'intron et a leur fin (ou fin d'exon et debut d'exon), des sequence precise, pour que l'appareil de traduction sache si il faut les sauter ou pas.... je ne sais plus lesquels ils sont....bref....

a noter aussi que la sequence traduite, doit encore subir des modification, a travers le Reticulum endoplasmique et l'appareil de Golgi (deux organites de la cellule), qui se chargent de la maturation de la proteine (lui ajouter quelques modifications, dites post traductionnelles...)

je sais pas si c'est tres utile....pour le moment...

Pour ma part je vais m'attarder sur les Acides aminés et les nucleotides, qui sont le langage de base de la cellule...

Enfin il serait utile de comprendre pourquoi, vraiment, certains metaux sont considerés comme "superieur"....et sont de bons condensateurs...


Message édité le 13-03-2006 à 09:30:18 par pelerin sur le sentier
Mallory
All you need do, is touch a star...
Inactif
   Posté le 20-03-2006 à 00:58:19   Voir le profil de Mallory (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Mallory   

Petit signe mystico-adn intéressant...

Une nébuleuse aurait la forme de l'ADN... Cette forme aurait été causé par des forces magnétiques. La Nasa aurait observé cette forme qui fait l'objet d'un article dans The journal of nature du 16 mars...

Voici la nébuleuse:



Article anglais sur cette étrange découverte de la nasa:

http://www.rinf.com/columnists/news/cosmic-dna-double-helix-spotted-in-space

Fascinant n'est-il pas?


comme un gros signe dans les cieux, placé là.... par qui ou par quoi???
aleister.c
Inactif
   Posté le 04-06-2006 à 09:29:15   Voir le profil de aleister.c (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à aleister.c   

salut a tous!!!

quelle surprise, apres deux mois de voyage, de voire que j ai pris du grade sans rien faire ici... moderateur??? je suis pas certain de savoir profiter de tous les privileges que ce statut procure...enfin passons...


donc, apres deux mois de voyage et de longues discussions, prises de tetes et mal de cranes, voila ou j en suis rendu, ca devrai vous interesser....

l information genetique que nous stockons dans notre ADN est comparable a un LANGUAGE qui se develope autour de quatres lettres fondamentales (A T C G pour Adenine, Thymine, Guanine, Cytosine )

le francais, l anglais, le thailandais, le swahilli le latin, le sanskrit ( et il parait qu il en est de meme pour le language des arborigene d australie, a verifier...)
...... etc...... sont tous des LANGUAGES developpes autour de quatres sons primordiaux, quatres sons naturels que nos bebes produisent d instinct

ces quatres sons sont : I ; A ; OU ; HE


le premier mot que l on forme avec ces quatres sons est le tres fameux tetragrammaton , ou nom de dieu: yawhe

notons en passant que les permutations de ces sons nous donnent d autres noms interessant:

I HE OU A jehovah

I A HE OU yahoo..... je vous laisse deviner qui dirige cette societe...


ma recherche actuelle est donc la suivante: quelle est la regle qui me permettra d associer l un de ces sons avec l une de ces bases.....


et la je percois deja vaguement ou ca va nous mener....
si je peux traduire chaque base de mon adn en son audible, alors je doit pouvoir lire mon adn tout entier et en tirer une melodie, ou un mot interminable......... l imprononcable nom de dieu?


tien en passant, lors d une de ces discussion esoterique, quelqu un m a suggere une explication de la "fin du monde de 2012"
l hypothese est que la science sera alors tellement developpee que le moindre desir de l homme pourra etre comble, l humain aura le controle total sur son environnement, la consequence directe de cela sera l arret de l Histoire....
j ai pas tout bien compris, mais je pense que l idee vous interesse....


bon, sur ce, desole mais ca me coute cher...
je pense bien a vous, meme si je viens trop peu en ce moment

loveandshanti
rico.
Mallory
All you need do, is touch a star...
Inactif
   Posté le 04-06-2006 à 14:00:41   Voir le profil de Mallory (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Mallory   

Ta théorie Abraxas, me fait pensé à ce que les wingmakers appelent le réseau OLIN je pense.... Un réseaux de connection mental hyper sophistiqué permettant à l'homme de vivre en temps réel sa connection avec toute chose.
pelerin sur le sentier
Membre du conseil
pelerin sur le sentier
   Posté le 04-06-2006 à 14:49:54   Voir le profil de pelerin sur le sentier (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pelerin sur le sentier   

je donne note, que l'ADN, varie pour chaque, etre, et evolue au cours de sa vie, allant meme rendre, certains ADN cellulaire, different de l'ADN d'une cellule voisine....

Pour ce que y est du nom imprononçable de Dieu... L'on dit cela, car, le Nom de Dieu, est bien au dela, de la Voix du Silence... le Verbe, est un son, mais n'a rien d'audible...bref, concernant le Son, la Couleur, les deux code primordiaux Divin, ceux ci ont maints secrets, encore, et heureusement, inaccessible, pour l'humain moyen, et meme encore l'etre tres evolué....

... a bientot.

J'espere que cette recherche, amenera, a un meilleur lien avec la Vie, et une Harmonie avec elle, grandissante .

concernant 2012, c'est dans 6 ans...la science, est bien loin de tout controler, quand on sait encore, qu'elle rejette encore, les données bases de la Science ésoterique... La science, ne controlera rien, tant qu'elle se cantonera au monde physique, car ce monde, est celui des effets, et non des causes....

Fraternellement.
Mallory
All you need do, is touch a star...
Inactif
   Posté le 04-06-2006 à 23:11:41   Voir le profil de Mallory (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Mallory   

Bien d'accord avec toi là dessus... La science est encore trop aveugle.



Du reste je dois préciser que les wingmaker parlent de centaines d'années avant la mise en place de leur fameux résau psychique....
aleister.c
Inactif
   Posté le 06-06-2006 à 11:49:32   Voir le profil de aleister.c (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à aleister.c   

... je pense aussi que la science est parfois aveugle

mais je crois aussi que les mondes esoteriques manquent parfois de rigueur


si je pouvais... si c etait possible.... j aimerai que cette recherche aboutisse au moins a cela: amener plus de rigueur dans le monde spirituel, et amener plus de foi dans le monde scientifique....
Mallory
All you need do, is touch a star...
Inactif
   Posté le 06-06-2006 à 13:15:06   Voir le profil de Mallory (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Mallory   

Ah ben ça..... Des aveugles il y en partout...

Ça me fais penser qu'il ne faut pas généraliser... Il y a tout de même une frange "under ground"

Tel que l'archéologie interdite, la physique quantique est plutôt interessante....

Du coté ésotérique, Karmapolis fait assez du bon boulot et on a certaines personnes sérieuses qui ont tendance à corroborer, examiner... Ça s'en vient de plus en plus pointu...Avec des études. Y'a des centre de recherche en paranormal...Avec de faibles budgets soit, mais qui produisent des essais, des études, des documents plutôt sérieux, interessants même.... Un institut en France ou en belgique entre autre.... Me souviens plus le nom, mais si je retrouve, je vous file le lien...
Wecken die Welt
Il n'est pire eau que celle qui dort...
Membre
Wecken die Welt
   Posté le 06-06-2006 à 15:13:53   Voir le profil de Wecken die Welt (Offline)   Répondre à ce message   http://vie-dartiste.skyrock.com   Envoyer un message privé à Wecken die Welt   

Quel sujet...merveilleux...

Franchement, j'ai fait un an de biologie (maintenant, je suis dans la chimie), et je n'avais jamais remarqué de telles similitudes avec le savoir ésotérique.

Pour l'explication du nom donné au selenium, il s'agit en fait de propriétés très proches entre le tellure (la Terre) et le selenium (la Lune). On a donc donné ces noms-là à ces deux éléments.

Quoiqu'il en soit, cher aleister c. , je te souhaite une bonne continuation, et si jamais je trouve des infos intéressantes, je te les ferai parvenir.


--------------------
Réveiller le monde, rêver d'un autre "été"
"Etre" doit répondre, réveiller l'Humanité...
(A force d'ignorer la tolérance, nous ne marcherons plus ensemble"
Mallory
All you need do, is touch a star...
Inactif
   Posté le 06-06-2006 à 15:17:51   Voir le profil de Mallory (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Mallory   

tellure:


Ce qui expliquerait donc pourquoi on parle de tellurgie en référence au magnétisme terrestre et aux énergies d'ordre élémentale...

Je suis peut-être dans le champs...?!?
Wecken die Welt
Il n'est pire eau que celle qui dort...
Membre
Wecken die Welt
   Posté le 06-06-2006 à 15:47:45   Voir le profil de Wecken die Welt (Offline)   Répondre à ce message   http://vie-dartiste.skyrock.com   Envoyer un message privé à Wecken die Welt   

Tellurgie...

Je ne connaissais pas.

Mais étymologiquement tellus est la Terre (c'est le nom latin de la déesse grecque Gaïa) et "rgie" vient du grec ergon qui signifie action.

Donc, littéralement tellurgie serait l'action de la Terre? Cela correspond avec la définition que tu donnes.
Mallory
All you need do, is touch a star...
Inactif
   Posté le 06-06-2006 à 15:52:56   Voir le profil de Mallory (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Mallory   

Merci ça confirme l'interprétation instinctive que je fais de ce mots.... le reliant depuis toujours au petit peuple.
Sol
Membre du conseil
Sol
   Posté le 06-06-2006 à 19:13:18   Voir le profil de Sol (Offline)   Répondre à ce message   http://svetlina.over-blog.com/   Envoyer un message privé à Sol   

Bonjour

Aleister.c a écrit :

mais je crois aussi que les mondes esoteriques manquent parfois de rigueur

si je pouvais... si c etait possible.... j aimerai que cette recherche aboutisse au moins a cela: amener plus de rigueur dans le monde spirituel, et amener plus de foi dans le monde scientifique....


hou la... là ça coince

L'ésotérisme pas rigoureux ? C'est bien ce que tu dis ?

L'arbre séphirotique, avec son pilier masculin et son pilier féminin, ses dix séphirots parfaitement organisées, ce n'est pas un système parfaitement rigoureux ? L'Alchimie, avec ses longs procédés expérimentaux, décrivant symboliquement la transformation intérieure, ce n'est pas une science rigoureuse ? Et les yogas sutras, c'est une poésie peut-être ? Et la Table d'Emeraude un discours de rêveur ???


Mais si, au contraire ! tout ceci est parfaitement carré !

Tu reprends le grand argument des anti-éso : l'ésotérisme c'est pour les rêveurs, pour les poètes, pour les artistes... Alors que l'ésotérisme est aussi rigoureux, sinon plus, que la science officielle...

La différence, je crois, c'est que la science officielle est basée sur l'analyse, et la science initiatique sur la synthèse. La science officielle décortique tout, extrait les éléments du grand Tout pour les analyser, séparés du reste. La science initiatique, au contraire, embrasse tout dans sa globalité. C'est une synthèse. Et qui dit synthèse dit intuition... et qui dit intuition fait bondir les gourous scientifiques, qui pensent que la raison seule doit entrer en jeu...

Bref. La science ésotérique est une vraie science, pas une vague rêverie pour passer le temps

A bientôt,
Sol
aleister.c
Inactif
   Posté le 12-06-2006 à 08:02:56   Voir le profil de aleister.c (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à aleister.c   

la science esoterique est une vraie science et pas une vague reverie... suis bien d accord la dessus, force est tout de meme de constater que la pluspart des gens verse dans ce domaine sont des doux reveurs et manquent ( plus ou moins celon les cas) de serieux...

par contre quand je dis qu il n y a pas de foi dans le monde scientifique, ca ne te choque pas plus que ca, alors que la aussi c est abusif de parler ainsi...
a moins que...

dieu dans sa splendeur et grande intelligence et tout ce qu on veut a construit un monde parfait hors de portee de la comprehension d un simple mortel, d'abord et avant tout parce que les desseins de dieu sont impenetrables, et dans cette logique, les scientifiques sont les pire des heretiques...

mais je vois les choses differement, les scientifiques sont les fideles, qui veulent demontrer aux mecreants la grandeur et la magnifiscence de dieu a travers la grandeur et la magnifiscence de sa creation....


pour revenir aux systemes esoteriques, je ne suis pas encore assez cale pour tous les critiquer, mais un petit exemple:
il est possible de devenir membre d une association esoterique, ces gens vont alors m'enseigner leur systeme, par exemple, ils vont m'amener l idee que Dieu n est pas l etre desincarne et tout puissant que j imagine, mais plus un demiurge, un createur de monde, et donc, je vais etre amene a le comparer a un architecte pendant les longues annees de mon initiation, jusqu a ce que j accede a l ultime secret " dieu n existe pas"

moi je dis que comme ce systeme ne m apprend pas a dialoguer avec dieu, ne m apprend pas a le creer, ne m apprend pas a le detruire, ne m apprend pas a l utiliser, le concept de dieu est alors vide, et se contenter de me dire que dieu n existe pas, je trouve ca leger

oui, je trouve que ca manque de rigueur...

que des moines boudhistes ( ca s'applique a tout type de moine je pense) tentent de m expliquer comment conduire chaque minute de ma vie, mais ne m'expliquent jamais rien sur l energie sexuelle, d ailleurs comment pourraient-ils, ces trous du cul n ont jamais touches de femme... je devrai meme dire ils n ont jamais touche la vie... et ils comptent m'enseigner quelque chose a ce sujet?

oui, la encore je trouve que ca manque de rigueur...

et pourtant le boudhisme est certainement la plus rigoureuse des religions que je connaisse, on pourrai meme dire que le boudhisme est une religion scientifique...


bon, excusez mes sautes d humeur... j ai de plus en plus envie de bouffer du moine boudhiste en ce moment, mais ca va passer, j vai emigrer en inde....
d'ailleur, le sanskrit etant a l origine de toutes nos langues indoeuropeennes, ca sera surement tres utile a l approfondissement de ce sujet de se documenter sur cette langue...
Mallory
All you need do, is touch a star...
Inactif
   Posté le 12-06-2006 à 18:42:08   Voir le profil de Mallory (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Mallory   

Je ne trouve pas ton attitude démesurée.... Moi aussi ça me gonfle tout ces mouvements dogmatiques Aleister... Ce sont des pelures d'oignons, des limitations de l'esprit.

C'est pourquoi j'aime tant le shamanisme, c'est léger, fluide, sans toutes ces contraintes... Au rythme de mère nature, cette magnifique création de Dieu et représentante de ce dernier.

Mais encore, il faut rester zen, ne pas trop s'encroûter dans une croyance afin de préserver sa neutralitée.
aleister.c
Inactif
   Posté le 13-06-2006 à 19:53:39   Voir le profil de aleister.c (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à aleister.c   

vite fait: pour la foi des scientifiques ( je sais ils ont parfois du mal a l admettre, et cela n apparait jamais dans leurs publications) j en connait tout de meme quelques uns qui sont fascines par... disont par la beaute et la perfection d une equation, et le fait que celle ci se demontre entierement par a plus b, c est a dire avec le seul cerveau, ne les empeche pas de se demander s'il y a quelque chose ou quelqu un derriere tout ca...




rigueur = rigidite, et, donc, les esoteristes sont plus souples que les scientifiques.... voui alors effectivement, vu comme ca je ne peut qu'etre d'accord...




enfin, un mot sur le desir, tu disais : " Pour éviter de souffrir à cause d'un désir insatisfait, inutil de chercher à l'éradiquer quand être détaché du résultat suffit pour connaître la paix et être équilibré. "



.... plus facile a dire qu'a faire... j'irais meme jusqu'a dire que si je me detache du resultat, je n'ai plus ce desir.... ou au moins ce n'est plus le meme... et ca me fait sentir que jamais je ne connaitrai la paix, jamais je ne serai equilibre.... mpfff allezz, c'est franchement pas cool cette histoire...

ca me fait aussi penser a un passage du livre de la loi :
for pure will, unassuaged to the lust of result, every way is perfect
( ou quelque-chose du genre..)

mais c'est different, car la ca parle de volonte et toi tu parle de desir

... mais on s'eloigne du sujet de plus en plus! recentrons...
aleister.c
Inactif
   Posté le 13-06-2006 à 20:08:07   Voir le profil de aleister.c (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à aleister.c   

donc ma derniere piste concerne une possible correspondance entre le code genetique et les langues humaines, plus precisement, l'idee est de faire se correspondre les quatres bases constitutives de l'adn avec les quatres sons primordiaux, qui forment le fameux tetragrammaton...


I A OU HE
Y H W H
yawheh

et les langues se devellopent autour de ca......


mouai, il reste un probleme majeur, si A,T,C, et G corresondent bien d'une maniere ou d'une autre aux quatres sons primordiaux, d'un point de vue linguistique, ca nous donne les quatres voyelles genetiques de base....

ce qui amene inevitablement la question suivante: ou sont passees les consonnes ???

j'me fout pas de vous hein, j'vous informe presque en temps reel de l'avancee de mes ebullitions craniennes ( ou craneuses..) et la, je bloque serieux...
comme en plus j'ai franchement pas la frite en ce moment, je risque fort de laisser tomber cette histoire pour un temps... zetes prevenus!

en passant, comme ca, la science officielle comme les sciences occultes avancent toutes en apliquant ces deux principes; analyse et synthese ( et non je ne crois pas que l'un ou l'autre n'en ai choisit qu'un seul, les differences sont ailleurs, dans l'usage de la seule raison, ou conjointe avec l'intuition et les sentiments..)

il me semble que depuis le debut, on est surtout dans une forme d'analyse ( de lyse= detruire) on separe les composants pour bien les apprehender individuellement...

suis pas sur, mais il me semble qu'il nous faut continuer dans cette direction pendant encore quelques temps...

commencons par bien tout detruire, bien separer, bien analyser, avant de reconstruire, de reassembler, de synthetiser
.... et puis il est une heure du mat pour moi... bonne nuit et a un de ces jours...
Haut de pagePages : 1 - 2 Page suivante
 
 Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Esoterisme - Discussions generales  le code mystico-génétiqueNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum