Abrasax  Développement personnel  Esprit 

 La confusion

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Abraxas
Membre du conseil
Abraxas
   Posté le 03-09-2005 à 14:08:09   Voir le profil de Abraxas (Offline)   Répondre à ce message   http://abrasax.chez.tiscali.fr   Envoyer un message privé à Abraxas   

De la confusion
Ou comment le nombre engendre la stupidité


Introduction

Des milliers de sites, des milliers de démarches différentes et nous nageons au milieu de tout cela sans savoir vraiment à qui et surtout à quoi se fier.

Avant de s'engager dans une démarche spirituelle, il faut trouver un enseignement qui nous corresponde.

Je vous invite dans ce court texte à un raisonnement logique pour éviter les pièges de l'occultisme ou de la religion, nous allons donc ensemble « théoriser », ce que certains pourraient appeler de la « branlette intellectuelle », mais c'est néanmoins le meilleur moyen pour parvenir a vous donner une idée des tenants et des aboutissants de la démarche nécessaire à la recherche de vérité.

Avant toute chose j'aimerais parler de mon expérience personnelle, j'ai longtemps cru que la vérité était un concept subjectif et c' est en partie vrai parce que chacun développe SA vérité, mais c'est aussi faux car il existe des vérités universelles.
J'ai aussi longtemps cru que la notion de bien et de mal était subjective, or la vérité n'est pas si simple. D'après la genèse c'est depuis que l'homme a goûté à l'arbre de la connaissance qu'il connaît la différence entre le bien et le mal, or beaucoup d'entre nous ont l'impression de ne pas du tout pouvoir faire cette différence. Si nous voulons bien accepter d'ôter nos œillères psychologiques construites par la morale, l'éducation, la culture et nos expériences, avec lesquelles nous avons grandi, on s'apercevra que nous savons instinctivement ce que le bien et le mal signifient. C'est seulement par un mécanisme de protection très pervers que nous maquillons la vérité, pour pouvoir plus facilement accepter, la constatation que non seulement nous faisons régulièrement des actes mauvais, mais qu'en plus nous cautionnons, inconsciemment ou non des actes mauvais commis en notre nom.

Exemple : la haine c'est le mal, l'amour c'est le bien, et pourtant j'ai la haine contre tout un tas de personnes et je me sens pas coupable pour autant d'une mauvaise action. Seulement ma haine ne va rien changer au problème, au contraire elle peut l'empirer, vous en avez un très bon exemple avec ce qui se passe au proche-orient, la haine c'est le mal. C'est une vérité universelle, et il en existe d'autres. La question que tout le monde se pose c'est comment accéder à la vérité et à la connaissance.


Du problème de la source.

D'ou vient l'information, comment faire pour vérifier qu'une information est vraie.
Prenons l'exemple des vrais journalistes (chose très rare à notre époque…), ils essayent autant qu'ils le peuvent de ne pas publier d'idioties, et cherchent donc par tous les moyens à obtenir des informations véritables et vérifiables.
Exemple : Un journaliste assiste au milieu du champ de mars à une messe noire ou à une apparition d'OVNIs (bref quelque chose de vraiment inhabituel). Ce journaliste ne publiera jamais cette information, si il n'a pas de témoin occulaire et éventuellement des rapports de sources officielles, telles police ou services secrets, et si il n'a pas de preuve physique telle que photo, trace visible sur le sol… etc.…etc.… Obtenir toutes ces preuves et tous ces témoignages ça s'appelle de l'investigation, et c'est la démarche la plus aboutie pour la recherche de la vérité.
Le meilleur moyen donc, revient à recouper des informations venant de sources différentes, mais même là on ne peut pas être sûr de la vérité, encore une fois nous allons construire notre propre vérité, mais cette vérité construite est de toute façons préférable, plutôt que de gober tout cru ce que nous pouvons lire sur certains sites Internet.
Il faut faire très attention avec l'Internet, si vous trouvez une information qui vous paraît suspecte sur Internet, faites des recherches sur des sites « Officiels », tels que Bibliothèque, journaux ect… qui pourraient vous donner des informations concernant des sources éventuelles où vous pourrez aller chercher vous-même l'information. Mais ne croyez pas que c'est la multiplication de votre information sur différents sites qui cautionne sa véracité.


Du phénomène de groupe

Groupe, groupe, groupe quand tu nous tiens….
Vous avez certainement déjà entendu parler de ce phénomène et vous avez certainement aussi pu l'observer par vous-même. C'est quelque chose qu'on nous a vendu à tort et à travers, chacun sa tribu, chacun son groupe. Le groupe c'est la destruction de la personnalité, c'est tout sauf l'individualisme, par définition, c'est donc une ablation de la personnalité. Ce genre de phénomène peut être facilement observable à l'école par exemple, où chaque élève va se positionner en fonction des autres et chacun aura son rôle bien délimité, il y a des rôles qui reviennent systématiquement, tel le fier-à-bras, le gros nounours, le nigaud, le souffre-douleur, le gaffeur, le tombeur, l'intellectuel, le comique, le crasseux etc…etc…Et chacun va plus ou moins changer de rôle au fur et à mesure des années. Ce phénomène est parfaitement connu du monde de l'entreprise et les principaux rôles au sein des groupes ont été détaillés en six catégories :
- Le travaillomane
http://www.edwin2win.com/pcm/Travaillomane.htm
- Le Rebelle
http://www.edwin2win.com/pcm/Rebelles.htm
- Le promoteur
http://www.edwin2win.com/pcm/Promoteurs.htm
- L´empathique
http://www.edwin2win.com/pcm/Empathique.htm
- Le créatif (dit aussi le rêveur)
http://www.edwin2win.com/pcm/Reveurs.htm
- Le persévérant
http://www.edwin2win.com/pcm/Perseverants.htm


De la désinformation

Faire de la désinformation revient à deux constantes :
- Soit présenter une information vraie comme étant fausse.
- Soit présenter une information fausse comme étant vraie.
Pour faire cela il vous faut une source d'information, ou plus exactement un représentant de l'information qui ait un certain crédit, c'est-à-dire quelqu'un que l'on peut croire.
L'exemple le plus frappant est ce qui se passe en Irak et pour bien comprendre le phénomène je vous engage a lire l'article suivant :
http://upload.akkasshaa.chez.tiscali.fr/documents/Monde_Mensonge_d_Etat.PDF






Des racines du mal

Placez-vous à la place du "diable", et raisonnons ensemble au moyens que celui-ci utiliserait pour parvenir à ses fins.

D'abord si vous étiez le diable, vous tenteriez en priorité ceux qui ne sont pas encore acquis à votre cause, donc les hommes de bien et ceux encore plus accessible qui n'ont pas d'idée bien définie du bien et du mal. Ensuite vous ne vous présenteriez pas comme le diable mais plutôt comme un prêtre ou avec l'apparence la plus innocente face à celui que vous voulez pervertir. On n'attrape des mouches avec du vinaigre, faites donc bien attention à ceux qui vous disent ce que vous voulez entendre.

Nous somme constamment sous l'influence de nos désirs primaires, ce que l'on nomme la pyramide de Maslow :



La pyramide de Maslow permet de comprendre la hiérarchie des besoins de l'homme. Selon Abraham Maslow en effet, la satisfaction d'un besoin ne peut être réalisée que si les besoins de niveau inférieur sont eux-mêmes satisfaits.

Comment savoir si l'on est pas manipulé, on est toujours manipulé, reste à savoir si cette manipulation va dans le sens de l'évolution. apprendre, mais pas tout prendre. "Eprouvez tout retenez ce qui est bon" , en particulier dans les livres, on fait face tout les jours à des généralités, l'important c'est de se faire face à soi-meme. Si vous connaissez vos désirs, si vous connaissez vos peurs, alors seulement vous pouvez vous rendre compte que vous êtes manipulé, parce que les manipulateurs de tout bord frappent là où ça fait mal.

Donc retenons la devise du temple de Delphes :

"connaîs-toi toi-même et tu connaîtras l'univers et les dieux".


Grüß

Abra


--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 05-09-2005 à 21:55:19   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

Joli sujet ouvrant un débat aussi vaste que l'univers tout entier.

Ton post fait un écho très net à l'article d'Olivier Clerc sur la Société du Mensonge. Qui croire et surtout que croire ? Comment pouvoir être sûr que ce qu'on nous apprend est vrai ? Notre première source d'informations sont nos parents, nos tuteurs, ceux qui vont nous prendre en charge jusqu'à ce que nous soyons aptes à voler de nos propres ailes. L'enfant fait naturellement confiance à l'autorité parentale. Son cerveau vierge est rempli de questions et l'un de ses mots favoris dès qu'il se retrouve en âge de parler est "pourquoi". C'est une constante d'Homo Sapiens, cette envie permanente, presque obsédante, de tout comprendre. Les parents sont donc les premiers à subir nos questions car nous avons tout à apprendre. Et de leurs réponses dépendront beaucoup de choses par la suite.

L'éducation sera la seconde institution à nous formater. Car les programmes de l'enseignement sont relativement figés et dispensent la bonne parole apte à faire de l'élève un futur bon citoyen et surtout un honnête travailleur. L'école pour moi est le premier lieu où la connaissance est pervertie. Ensuite vient l'église et son dogme mystique, quasi surnaturel. Mais ce serait évidemment oublier les médias, télés et magazines... La littérature bien sûr... Le cinéma... Et que faisons-nous dans tout ça de notre expérience ? de notre libre arbitre ? Plus on grandit plus les informations assaillent notre cerveau qui s'emploie à distinguer le vrai du faux, le bien du mal. L'arrivée du web il y a plusieurs années a fini par corrompre définitivement l'information. Tout le monde, comme le dit Olivier Clerc, peut tricher.

Je renchéris sur ce que dit Abra concernant la nécessité de recouper autant que possible une information. Ne tenons rien - strictement RIEN - pour fondé. Il ne s'agit pas de devenir paranoïaque, simplement d'apprendre à ne plus faire confiance qu'à une seule personne : VOUS. Et pour ce faire il faut fouiller, soupeser, comprendre, analyser...

Une démarche personnelle indispensable pour ne pas vous retrouver comme trop de gens plongé dans cette masse apparentée au bétail qui boivent les paroles de Claire Chazal au 20h de TF1 comme la vérité absolue. Alors bien sûr il y a des gens qui s'en foutent de savoir si ce qui est dit est vrai ou faux. C'est plus l'information pour son spectaculaire qui est importante que pour sa qualité ou encore mieux sa véracité. Ca n'a pas l'air méchant vu comme ça le fait que notre individu peu soucieux de vérité ira discuter le lendemain de ce qu'il a entendu avec son pote Marcel...

C'est néanmoins le chemin du conditionnement. Nous ne sommes pas des marchandises qu'on manipule. Nous sommes des êtres humains doués du plus formidable outil de l'évolution : l'esprit. Alors servons-nous en, retrouvons notre bon sens, nos véritables valeurs. Ne buvons pas la soupe qu'on nous sert comme si c'était la panacée. Jetons un regard nouveau sur l'information. Regardons la face cachée de notre culture, de notre éducation. Redevons cet enfant curieux et naïf qui s'émerveille de tout et remettons en question ce que nous tenons pour acquis. Par cette démarche, vous ferez des découvertes surprenantes sur vous-même et sur le monde qui vous entoure.

Abraxas évoque les dangers du groupe. Il a raison. Appartenir à un groupe de pensée est rassurant. L'effet de masse a un côté pervers quand il est mal exploité. Nous n'avons pas besoin d'éprouver nos sentiments ou nos convictions par rapport à ce qu'en pensent les autres. Procéder ainsi c'est ne pas croire en ses idées, c'est manquer de confiance en soi, c'est être prêt à changer d'avis si l'on trouve quelqu'un de plus persuasif que soi. Soyez fort, croyez en vous. Faites appel à votre intuition. L'esprit et le coeur d'un homme sont les meilleures armes pour éprouver la vérité. Ne nous cachons pas à nous-même : nous savons très bien quand nous faisons bien ou quand nous faisons mal. De la même manière, par un habile travail d'analyse et de recherche, nous devenons capable non pas dire à tout le monde "j'ai raison, c'est moi qui détient la vérité" mais seulement de nous le confirmer à nous même.

Nous vivons dans un monde bien réel où des hommes ont tout intérêt à en diriger d'autres et pour ce faire tous les moyens sont bons. Un célèbre proverbe dit "l'habit ne fait pas le moine". N'accordez pas de confiance aveugle à ce qu'on vous dit parce que la personne qui le dit vous inspire confiance. Les loups sont toujours mieux dissimulés quand ils sont à l'intérieur même du troupeau. Ne suivez donc pas le troupeau quand il se précipite du haut de la falaise. Vous êtes un être humain et en tant que tel seul votre jugement doit compter.
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 31-08-2006 à 21:07:58   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

Voilà je remonte un vieux sujet que seul abrasax et solomon.kane ont animé et personne d'autre d'aillleurs je me demande pourquoi ?..

Pourtant ils donnent pas mal d'outils pour nous prévenir des sectes et désinformations que nous subissons actuellement.

C'est pas sans raison que la télevision et nombre de moyens d'information sont mis en doute tant ils sont épurés et ciblés sur des choses sans importance.

Le hic, d'un coté on a tellement simplifié la tache pour avoir accès à certaines informations, quand c'est plus compliqué nous n'avons plus forcément l'habitude de décoder.

Je donne un exemple le 24 septembre je vais voter sur l'asile en Suisse pour une nouvelle loi, si j'avais pas eu un résumé clair dans le journal j'aurais rien compris, car lorsque je reçois les documents pour voter parfois on comprend le contraire tellement c'est compliqué légalement.

Parfois j'ai l'impression qu'il y a deux langages, un pour monsieur et madame tout le monde et un autre pour le plus haut niveau.

Donc vi la confusion peut être au rendez-vous par simple ignorence.

Voilà je confie le bâton de parole à qui veut..

chat de jade..


--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Développement personnel  Esprit  La confusionNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade