Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Spiritualité (Réflexions&Debats) 

 Débat sur le Big Bang - Boson de Higgs

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
enliin
Membre du conseil
enliin
   Posté le 14-09-2011 à 15:18:58   Voir le profil de enliin (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à enliin   

Bonjour à tous

Aujourd'hui je souhaite vous parler du Big Bang, théorie datant de 1927, et étant toujours à notre époque "l'explication" la plus sérieuse du commencement de l'univers.

Je vous préviens tout de suite, je ne suis pas un scientifique, j'aime juste tout ce qui ce essaie d'expliquer la création de l'univers.


Les scientifiques nous parlent du fameux Boson de Higgs, qui serait la particule virtuelle à l'origine de la matière. Le LHC, l'accélerateur de particule situé entre la france et la suisse a été créé l'année dernière en partie dans le but de trouver cette particule appelée aussi "particule de Dieu".

Je résume la logique de la Science : au début il n'y a rien, puis vient le big bang, une explosion d'énergie, grâce à laquelle la matière aurait été créee.

Mais c'est là qu'arrive le hic, je m'explique :

Le Boson de Higgs est (s'il existe) une particule virtuelle, dans le sens qu'elle n'a pas de masse, et donc pas d'influence sur nous par exemple, comme le photon, etc.
D'ailleurs, ce que l'on appelle communément "particule", ne sont pas de petits grains de matières, mais des formes d'ondes.

Je résume encore : au début il n'a rien, puis surgit une explosion d'énergie, puis le boson de Higgs, la particule de Dieu, issue de l'énergie du Big Bang, créé la matière. C'est en gros la vision que la plupart des scientifique ont de la création de l'univers.


Pour la Science cette idée convient, mais pour nous ?

Au début il n'y avait rien, puis surgit un explosion d'énergie... Comment ce phénomène est-il possible ? Notre science nous ayant démontré que "rien ne se créé, rien ne se perd, tout se transforme" comme disait Lavoisier. Alors comment cette énergie "physique", a t-elle pu surgir du "rien", du "néant" ?

La science ne sait pas l'expliquer, et c'est pourquoi elle s'intéresse surtout aux tous premiers fragments de millisecondes après le Big Bang.
Mais là encore il y'a un ptit soucis... La science recherche donc le boson de Higgs, une particule, qui serait à l'origine, ou plutôt aurait formé les particules de base de l'univers.

Une particule qui pourrait transformer l'énergie pure en particules... jusque là d'accord, c'est compréhensible et probable. Mais cette toute première particule, comment serait-elle apparue ?
Si on écoute la science, une particule (le boson de Higgs), aurait transformé l'énergie du big bang en particules de base. Sauf que le boson est lui aussi une particule, donc on tourne en rond, si vous comprenez ma logique.


C'un peu compliqué tout ça, alors je vais tenter de faire un exemple :
Au début le vélo n'existait pas, il n'y avait que de l'acier. Le boson de Higgs serait, en gros, un vélo qui aurait créé un vélo... Mais entre l'acier (l'énergie) et le tout premier vélo (le boson), il y'a quoi ?


Avançons de quelques milliards d'années dans le temps pour un autre exemple : Il y'a l'homme, l'homme de base, et la Terre. Puis un Homme invente la roue, une chose que personne n'osait imaginer avant ça.
Quel est le lien qui relie cet Homme à la roue ? De nos jours on appelle ça "le génie", une chose qui ne se traduit pas par des formules mathématiques.

Alors, selon vous, quel est le lien entre le "rien" et la création de la matière que nous aimons tant ?

Si des scientifiques veulent nous expliquer cette théorie plus en détails, si c'est bien expliqué je suis preneur ^^

Flo

--------------------
"Ni les vivants ni les morts, le Sage ne les pleure" ext. Bhagavad Gita
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 14-09-2011 à 22:45:00   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

Salut Enliin

Merci pour ce sujet très intéressent. j'ai trouvé un lien Canadien parlant de ton boson de bings, mais je ne sais pas si cela va beaucoup nous aider..

http://feynman.phy.ulaval.ca/marleau/pp/06Asusy/mssm.htm

Je suis malheureusement une bille totale en physique.

Par contre quand j'ai étudié la kabbale, j'ai remarqué des similitude entre le big bang et la vision mystique de la kabbale ce qui peut surprendre au premier abord. Toutefois, il peut avoir un lien car avec la [url=http://fr.wikipedia.org/wiki/Gematriaguématrie[guématrie[/url], les chiffres sont fondamentaux.

leur vision est que l'univers a été crée par une étincelle divine (ce qui ressemble fortement à l'aspect big bang).

Le monde est énergie de tout manière quand on y réfléchit bien, la forme la plus petit est l'atome qui est composé d'électron, de proton, neutron.

Sinon je pense aussi à deux aimant qui s'approche l'un et l'autre est-ce que comme cela que le monde c'est crée en accumulation de matière attiré par l'une et l'autre ?...

enfin bref, la je suis entrain de me perdre..peut-être d'autre pourront mieux nous éclairer

Arcane

--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
Abraxas
Membre du conseil
Abraxas
   Posté le 15-09-2011 à 18:02:13   Voir le profil de Abraxas (Offline)   Répondre à ce message   http://abrasax.chez.tiscali.fr   Envoyer un message privé à Abraxas   

Salut,

J'aimerai vous faire partager un texte d'un de mes auteurs préféré, moi:

"Publication du forum Nr1 - Les 5 éléments V3.0" a écrit :


Les quatre éléments, schéma comme nous l’avons vu hérité entre autre de la pensée grec, sont une préfiguration des quatre états connu de la matière dans l’univers. Le plasmatique (feu), le gazeux (air), le liquide (eau) et le solide (terre).

Il est toujours difficile, et cela peut également être un piège, d’essayer de rapprocher des concepts ésotériques et les connaissances scientifiques moderne. D’autres ont déjà essayé et leur théorie sont aujourd’hui largement dépassé par l’avancé fulgurante de la science durant ces deux derniers siècles. Néanmoins nous allons essayer de le faire, et même si cela ressemble à une fable dont la vérité sera sans doute remise en cause avec l’avancé des sciences, celle-ci vous transportera peut-être. La vérité est souvent insaisissable et dès qu’on l’approche de trop prêt elle vous file entre les doigts.

Au début de la création de l’univers, il n’y avait rien nous disent les textes fondateurs des grandes religions. Les scientifiques ne savent pas ce qu’il y avait à l’origine, ce qu’on sait en revanche c’est que l’univers à commencé avec le Big-Bang, même si ce terme trompeur laisse a pensé qu’il y aurait eu une explosion ce qui n’est pas forcément le cas.

Toujours est-il qu’au début de l’univers dans les 3 premières minutes de son existence, pratiquement la totalité de l’hydrogène et de l’hélium présent dans l’univers ont été créé. Ces deux éléments, issus donc de ce qu’on appel la nucléosynthèse primordiale, sont les deux constituants les plus présent dans l’univers, l’hydrogène représentant environs 74% de la matière et l’hélium 23-25% à eux deux donc ils composent pratiquement 99% de la matière de notre univers.

Ils sont également les constituants principaux des étoiles, dans la nucléosynthèse stellaire, par des fissions nucléaires successives, se crée les trois autres éléments les plus présent dans l’univers avec dans l’ordre, l’oxygène, le carbone et l’azote. Ces trois derniers constituants forment avec l’hydrogène la quasi-totalité des molécules et organismes vivant incluant l’homme qui est composé à 65% d’oxygène, 18% de carbone, 10% d’hydrogène et 3% d’azote. Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, nous ne sommes finalement que des poussières d’étoiles.

L’hélium est un peu « hors champ » c’est un élément neutre qui ne s’associe pas avec les autres dans la nature (car il n’a pas d’électron libre pour cela) et on peut considérer, pour simplifier qu’il agit comme une sorte de catalysateur, en particulier dans le cycle Oxygène-Carbone-Azote des étoiles.

L’hydrogène et naturellement présent dans l’univers sous sa forme « plasmatique » et est véritablement le cœur de nos étoiles et tout particulièrement dans notre système, de notre soleil. C’est donc le « feu » primordiale de l’univers, celui qui arrive bel et bien en premier dans la création. L’hydrogène n’est pratiquement pas présent sur terre sous sa forme simple, on le retrouve par contre dans l’eau et dans toutes les molécules organiques, on le retrouve également sous la forme du gaz dihydrogène qui a la particularité de s’enflammer au contact du dioxygène de l’air pour former de l’eau.

Le deuxième élément par ordre d’importance et d’arrivée dans l’univers est donc l’oxygène. Sur terre, le dihydrogène s’enflamme au contact du dioxygène de notre atmosphère, et sous la forme d’ozone (O3) il nous protège du rayonnement solaire, l’oxygène est bel et bien cet élément qui équilibre, capable de renforcer ou d’atténuer le pouvoir du feu. C’est l’oxygène le moteur centrale du cycle de vie sur notre planète.

Puis vient l’eau, ici il est intéressant de noter que l’eau ne correspond pas à un seul atome mais déjà à une molécule H2O, l’union du feu et de l’air donne donc de l’eau. L’eau a des propriétés uniques, indispensable à l’ensemble des organismes vivants connus à ce jour et c’est également un solvant universel pour la grande majorité des corps solides trouvés sur notre petite planète. Il est extrêmement troublant de constater que l’eau n’est présente que sur la terre dans notre système solaire alors que l’oxygène et l’hydrogène sont parmi les atomes les plus présents dans l’univers. L’eau est donc particulière à notre terre ou elle se manifeste dans notre système solaire, sa présence massive sous forme d’océan nous fait appeler la terre, la planète bleue.

La terre ne pourrait être mieux représenté que par le carbone, son cycle est celui de la vie même sur notre planète ainsi les plantes utilise l’eau et l’énergie solaire pour décomposer le dioxyde carbone en dioxygène et en carbone (sous forme de sucre) et les animaux et l’homme utilise de dioxygène et les sucres pour produire de l’eau, du dioxyde carbone et de l’énergie, complétant ainsi le cycle. Dans ce cycle tout les éléments feu (rayonnement solaire) eau et air (dioxyde carbone et dioxygène) participe au cycle de la vie sur cette terre.


Perso je retire deux chose de ces théories du big-bang, premièrement qu'il ne s'agit pas d'une explosion ni d'une etincelle au sens ou on l'entend habituellement. Et deuxièmement que cette théorie amène toujours au même questionnement, c'est à dire "qu'y avait-il avant" ?
Le néant ? Le non-manifesté ? et ici nous revenons sur le débat de la création.

Comme tu le dis, la science "ne sais pas", ce que nous pouvons faire c'est "observer" l'univers connu. Ce que les scientifiques font également, ils y voient des forces "macrocosmiques" et des forces "microcosmiques" qu'ils essayent d'unifier, sensiblement de la même manière que les hermétistes, les ésotéristes et les magiciens essaye d'unifier le macrocosme et le microcosme suivant l'adage de la table d'emeraude "ce qui est en haut est comme ce qui est en bas".

Mais voilà cela n'est pour l'instant pas possible, il n'existe AUCUNE théorie scientifique satisfaisante permettant d'unir les forces à l'échelle macrocospique (electromagnétisme et gravitation) et les forces à l'echelles microcoscopiques (interaction faible et forte). Dès lors cette grande théorie du "TOUT" devient pour les scientifiques un saint-graal a rechecher à tout prix.

Qu'est ce que cela implique pour nous ? Pour moi pas grand chose en tout cas. Il est plaisant intellectuellement parlant de pouvoir se dire que nous pourrions unifier science et ésotérisme, mais c'est un piège...

Je vais citer deux exemples qui pour moi sont "typique" de piege dans lesquels la spiritualité ne doit pas tomber:
- La radiesthésie (ou le "magnetisme animal" que ces phénomènes existent, je veux bien, mais qu'on viennent nous parler de magnétisme (dans le sens physique) en fait aucun sens (scientifiquement parlant). A l'époque ou on ne comprenait peut-être pas tout les phénomène physique pourquoi pas, mais qu'aujourd'hui on parle des "propriétés magnétiques de l'eau" et de "bracelet en cuivre magnétisé" pour le bien-être, tout ca c'est un non-sens scientifique qui ne fait que ridiculisé cette discipline aux yeux de ceux qui réfléchisse 2min sur les soit-disant explication scientifique sur ces phénomène.
- L'astrologie ce veut aujourd'hui une "science", avec des calculs complexe de position des astres dans le zodiaque, hors tout ces calculs sont astromiquement complétement faux. Comment peut-on faire des calculs en prenant pour base une zone zodiacale "imaginaire" qui n'a aucune correspondance avec une réalité macrocosmique.

Ces deux exemple illustre bien pour moi l'ecceuil qui peut exister quand on essaye d'unifier science et spiritualité ou science et ésotérisme. Il n'y qu'a voir comment les fondamentalistes chrétiens américains "impose" leur théorie fumeuse "créationiste" dans les manuels des écoles pour comprendre que spiritualité et science sont souvent incompatible.

De grands auteurs ésotériques ont éssayé de parler de science, Bardon le premier, et ce qu'il dit est on ne peux plus confus. Le pire restant pour moi Papus et ces théories sur les "caractères" en fonction de la morphologie du visage... on a l'impression d'être de retour sous vichy quand on lit ces textes... pour l'homme moderne que nous sommes c'est une abérration.

Alors certes, il est interessant, intellectuellement parlant, d'essayer de joindre les deux (comme le montre la citation plus haut je suis le premier à essayer de le faire). Cependant je persiste à penser que c'est un piège.

La spiritualité est une histoire de symbole, de représentation mentale dans l'esprit de l'ésotériste, de lien analogique, il n'y a rien de scientifique là dedans.

Là ou je veux en venir, c'est que les théories scientifiques ne remettent pas en cause l'existence de dieu, et elle ne le feront jamais. On ne peut pas "prouver" scientifiquement son existence, on peut éventuellement "subjéctivement" en faire sa propre expérience et construire sa propre représentation mentale, qui sera toujours limité.

Le boson de higgs, la théorie des cordes, le big-bang, ne remettent nullement en cause nos croyances. Pour moi "rien" n'existe pas, car je n'arrive pas à me le representer mentalement.

Grüssi

Abra

PS:Je corrigerais les fautes et rajouterais les liens vers les divers messages du forum implicitement cité plus tard.

--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Spiritualité (Réflexions&Debats)  Débat sur le Big Bang - Boson de HiggsNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum