Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
 
 
 
 
 Abrasax  Le coin des scientifiques  Sciences & Conscience 

 Les dessous des bugs

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 11-09-2005 à 12:34:26   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

[ EDIT: sujet déplacé. Ce topic étant antérieur à la création de la section.]

Salut !

J'ai trouvé un texte marrant qui mériterait d'être approfondi. Si vous avez des infos pour le disséquer je suis preneur. Je ne vais pas le mettre en entier parce qu'il est assez délirant. J'ouvre la porte du sujet et vous laisse, comme à l'habitude, commenter. L'auteur y explique sans vraiment détenir de solides arguments comment les machines - ici les ordinateurs - sont habitées par des "esprits" et que si l'ordinateur plante c'est parce que le lien qui vous unit à la machine ne va pas dans le sens de la machine ! En d'autres termes, comme visiblement il les qualifie d'entités lucifériennes (ça existe ça?? ), ça veut dire que quand vous utilisez votre ordinateur pour dire du bien et propager la bonne parole de la paix, il plante ! mince, moi qui m'en sert pour taper des textes sur le développement spirituel, je comprends tout alors ! Bon. Sur ce, des extraits :

"Ainsi, derrière chaque machine se tient une entité invisible. Je ne parlerai que des entités se tenant derrière les ordinateurs, car ce sont elles que j'ai étudiées récemment. Le monde matérialiste et technologico-informatique est sous la domination du Prince des ténèbres qu'on peut appeler Ahriman. Ce dernier retient en captivité les entités agissant à l'arrière-plan suprasensible des ordinateurs. C'est ce que j'ai pu constater.

Alors là ça commence très fort... juste avant, il explique que le monde est dominé par les forces du bien et du mal. Très basique. Il appuie son raisonnement comme quoi ces forces sont connues depuis la nuit des temps. "Les anciens Perses nommaient leurs chefs Az (entités lucifériennes) et Ahriman (entités ahrimaniennes), tout comme Mani (ou Manès) le fit beaucoup plus tard. Les anciens Égyptiens les appelaient Seth et Typhon (toujours dans le même ordre). Les Hébreux appelaient Léviathan, la bête luciférienne qui montait de la mer, et Béhémoth, la bête ahrimanienne qui surgissait de la Terre.

Bon, mais alors, c'est quoi au juste ces bestioles, ces enzymes gloutons qui sont dans nos ordinateurs ? Réponse : "Les êtres des ordinateurs apparaissent comme des gnomes, des petits êtres élémentaires trapus et un peu mécaniques, prisonniers d'Ahriman et des ordinateurs (comme attachés par un fil). Ils ont une sorte de carapace rigide sur eux, montrant leur état de prisonniers du matérialisme ahrimanien." Putain la vache ! J'ai vraiment tout ça dans mon unité centrale ?

Après l'auteur explique qu'il a eu envie de les connaitre pour les délivrer. Il a donc isolé les circonstances de leurs manifestations : "Lorsque le regard peut pénétrer jusqu'à l'être suprasensible de l'ordinateur, on s'aperçoit que notre état émotionnel (et donc celui de nos pensées) influe sur celui-ci. Si vous utilisez votre ordinateur en étant en colère, en ressassant de noires pensées ou en étant trop ''chargé'' émotionnellement, cela perturbe l'être de l'ordinateur et un plantage de celui-ci se produit tôt ou tard. Une variante peut se produire lorsque nous réalisons sur notre ordinateur un travail qui nous perturbe intérieurement. L'être de l'ordinateur le sentira et bloquera le système. Hmmm... Mais encore ? "Lorsque l'on effectue sur son ordinateur un travail inspiré dont le contenu peut gêner les entités ahrimaniennes, celles-ci poussent l'être de l'ordinateur à bloquer le système pour nous empêcher de mener à bien notre œuvre (par exemple, lorsque nous écrivons sur la spiritualité ou que nous dénonçons les forces des ténèbres à l'œuvre dans le monde)." Waooouhhh ! là je crois que notre ami s'est totalement laché !

Bon alors comme je suis pas totalement mongol et que, de temps en temps, j'arrive à connecter mes neurones, je me suis dit que j'allais faire des recherches sur l'auteur, un certain Paul Lassalle. Voilà ce que j'ai découvert sur ce monsieur : "Ecrivain - Conseiller psychique - Formateur conseil en ressources humaines et en communication - Astrologue - Technicien en hypnose. Pierre Lassalle a été initié à l'école AÏVANHOV.Fondateur de la F.B.U (Fraternité Blanche Universelle) il s'est également inspiré de SHRI CHINMOY et de RAJNEESH. Le nom de guide spirituel de Pierre LASSALLE est U.R.I.E.L. qui signifie Unité de Recherches Intérieures pour l'Evolution vers la Lumière. A sa création en 1986, ce mouvement se nomme "La Voie de la Lumière", puis vers 1996, la voie de la lumière devient "La Voie Occidentale, Spirituelle et Christique". Aujourd'hui, il semblerait que le mot occidentale soit gommé. Comme AÏVANHOV sa sagesse vient d'un maître tibétain et son inspiration du Nouvel Age."

Et là je reste confondu. A qui avons-nous à faire ? A un gourou de secte qui utilise la problématique de l'Ere du Verseau à venir à son avantage ou à une personne saine d'esprit qui a choisi de vivre en marge pour favoriser son développement spirituel ? Pas facile à dire. Sur le site www.prevensectes.com ils parlent de lui et de son mouvement qui pronent la recherche de la Lumière et la voie à suivre pour devenir soi-même un guide spirituel à grands renforts de séminaires. En fait c'est une vraie organisation comptant 300 adeptes en 1998, implantée fortement en Ile de France et qui propose des cours de méditation et autres formations. ""La Voie de la Lumière" est signalé dans le Rapport Parlementaire n° 2468 comme mouvement sectaire. Ce mouvement, qui attend l'ère du Verseau, est un pur produit du NEW AGE, syncrétisme, channeling, ésotérisme, art divinatoire, sophrologie, relaxologie, Hatayoga, Zen, sexologie humaniste et massage californien. , explique le site.

Qu'en conclure ? On en revient à l'éternelle question : comment distinguer le vrai du faux ? Je sais notamment que Joeliah qui a formé une association et organise également des séminaires fait l'objet, comme tous ces mouvements en marge, d'une surveillance. Pourtant mon coeur ne détecte rien de mauvais dans la façon de faire de Joeliah. En revanche ce Pierre Lassalle me semble peu crédible... Sa théorie informatique avec ses petites entités vicieuses me semble d'assez mauvais goût... La spiritualité ne se résume pas à ça. Et quand je lis sur Prévensectes "l'emprise de Pierre LASSALLE dans le groupe est incontestable je me dis décidément que non, ce monsieur n'a rien à voir avec Joeliah et que décidément oui, les esprits faibles doivent redoubler de prudence en cette époque troublée où chacun aspire à trouver la voie pour un monde meilleure...

Be care !

Dav
aleister.c
Inactif
   Posté le 11-09-2005 à 20:23:43   Voir le profil de aleister.c (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à aleister.c   

... bof, au début sa tien assez la route son truc, il parle d'entité luciferienne... lucifer veux dire littéralement, le porteur de lumière, et quand j'allume mon pc dans l'obscurité de ma chambre, ben ca fait de la lumiere!!!

sinon au sujet des bug, j'en ai une petite bien marrante, a la sauce thailandaise: le bug de l'an 2000 (une des innombrables fin-du-monde-ratée ) s'appelle en anglais Y2K (prononcer waï tou kai)

et certains thailandais des moins cultivés avaient du mal a comprendre la signification ésotérique de ce probleme, puisqu'en thailandais le waï est un signe de bienvenue, mains jointe comme pour une priere a hauteur du visage, c'est aussi une marque de respect, et le toukai est un lézard... bon, un bug en anglais, c'est a l'origine un insecte qu'on accusait d'etre entré dans l'unité centrale et de provoquer des court-circuits, que le bug soit provoqué, non par un insecte mais par un toukai, passe encore, mais pourquoi donc faut il le saluer d'un waï ???

ben maintenant j'ai compris, c'est pour pas trop l'offenser et ainsi éviter qu'il aille réveiller les gnomes ki sommeillent dans les disques durs!!!!
Membre désinscrit
   Posté le 06-10-2005 à 12:49:00   

euh dis vous avez pas pensé aussi le fais des émotions, j'ai déjà remarqué que mon ordi aurait plus tendance a bugé, si je mets en rogne que si je suis de bonne humeur.

Tiens je pens a donc Camillo avec le tracteur et qui prie a sa réparation, influence par le magnétisme ? l'esprit? ( qu'est ce qu'elle raconte avec son donc camillo elle mdr )

les poltergeiste qui pete les lampes tout ça?

bref je retourne encore a mes moutons behhh
aleister.c
Inactif
   Posté le 05-11-2005 à 04:04:05   Voir le profil de aleister.c (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à aleister.c   

vi, c marrant j'ai pensé a ça hier, en m'énervant de retrouver un bouquin disparu depuis 2 jours et mystérieusement réapparu a une place ou je suis sur d'avoir regardé au moins 10 fois.... poltergeist???

et si c'etait plutot moi qui avait occulté quelque-chose?
et si ce qu'on appelle "poltergeist" n'était qu'une des émanations possible de notre cerveau, une sorte de télékinésie inconsciente par exemple, ou une projection mentale effaçant (dans mon cas un livre) de ma réalité???

rico, qui ne crois pas que la vérité est ailleurs, mais plutot ici, juste sous ses yeux, et qu'il ne la voit pas parce qu'il cherche a regarder le plus loin possible.....
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 05-11-2005 à 10:55:29   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

Tiens c'est marrant ce que tu racontes là Aleister parce que ça me fait penser à quelque chose qui nous est forcément tous arrivé : chercher après un objet qu'on a vu très récemment - parfois à peine quelques minutes - et ne pas parvenir à remettre la main dessus. Il y a à ce moment précis un véritable conflit intérieur : d'un côté on revoit l'objet de façon nette à un endroit et de l'autre on le cherche ailleurs. C'est insupportable cette situation. Moi ça m'arrive extrêmement souvent. Je pose un truc, je veux pour le reprendre et *hop* il a disparu de l'endroit où je le cherche... Et c'est souvent une tierce personne qui retrouve cet objet. A ce moment là on demande " il était où ?" et quand on entend la réponse on comprend que dalle parce qu'on se dit qu'on est passé alors devant dix mille fois sans le voir... Le cerveau est un farceur décidément...

Dav
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Le coin des scientifiques  Sciences & Conscience  Les dessous des bugsNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum