Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Spiritualité (Réflexions&Debats) 

 L'Empathie

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2Page précédente 
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 06-09-2010 à 11:09:14   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

Bonjour

Pour relancer ce sujet qui me tiens à cœur, voici la définition de l'hypersensibilité qui peut être rapproché l'empathie

L’hypersensibilité psychologique (je précise psychologique, car il y a une autre concernant le biologique, allergie ect) sa définition rapide

L'hypersensibilité est la capacité que possède 10 à 15% de la population à ressentir des nuances qui échappent à la plupart des personnes du site concernant http://lawen.free.fr/

Je suis membre de ce forum, il donne des excellents conseils psychologiques ou des lectures pour mieux gérer cette capacité.

Plus cette article du Figaro donne une excellente explication :

Citation :


http://www.lefigaro.fr/sante/2010/04/18/01004-20100418ARTFIG00269-la-force-des-hypersensibles-.php

La force des hypersensibles
Mots clés : hypersensibilité, psychologie, pathologie, Elaine Aron
Par Pascale Senk
19/04/2010 | Mise à jour : 16:41 Réactions (29)
Être souvent à fleur de peau, vulnérable aux ambiances ou aux émotions, n'est pas forcément une pathologie.

Chopin, qui a su traduire dans ses Nocturnes toutes les subtilités d'une âme déchirée, était-il un malade dépressif? Le poète Keats serait-il aujourd'hui diagnostiqué «personnalité évitante» dans nos services psychiatriques? La question se pose lorsqu'on découvre aujourd'hui le monde des hypersensibles tels qu'ils se décrivent et s'encouragent - notamment sur Internet - face à une société qui les comprend mal.

Hypersensible, vous l'êtes peut-être. Si, depuis toujours, vous ne supportez ni le bruit ni l'agitation; si vous êtes très susceptible, prenant de plein fouet la moindre remarque désagréable, et si, quand vous entrez dans une pièce, vous «scannez» intérieurement les zones d'inconfort potentiel, tout laisse à penser que vous faites partie de ces 15% à 20% de la population mondiale qu'une psychologue américaine, Elaine Aron, a décrits et commencé à étudier dès le début des années 1990.

Se définissant comme hypersensible elle-même, cette Californienne souffrait d'être trop rapidement prise pour une timide, une introvertie ou une dépressive. Son symptôme majeur: elle avait besoin de plus de temps que ses comparses pour observer attentivement les situations et surtout bien réfléchir avant d'agir. Du coup, elle vivait chaque événement avec beaucoup plus d'intensité que la moyenne et était facilement bouleversée, une vulnérabilité que son entourage ne comprenait pas forcément.

À travers ses recherches, Elaine Aron s'est rendu compte que sa manière de traiter l'information avait tout d'une stratégie de survie. Contrairement à la timidité, qui est probablement d'origine culturelle, cette hypersensibilité serait selon elle une caractéristique innée. «Les biologistes ont découvert que ce trait existe aussi chez la plupart des animaux, des poissons aux primates», explique-t-elle sur son site internet (1).

Revers positifs de la médaille: l'extrême intuition des hypersensibles, leurs formidables capacités d'empathie, leurs talents artistiques. Aujourd'hui, ils disposent de nombreuses ressources pour s'identifier entre eux, s'entraider et entamer de vastes «chats» contre les professionnels de la psyché qui les classent un peu trop facilement dans une pathologie.

Les sites anglophones, nés peu après la sortie de livre culte d'Elaine Aron (Ces gens qui ont peur d'avoir peur, Éditions de l'Homme, 2000), sont désormais fort nombreux. Certains, à travers conseils et recommandations, permettent aux hypersensibles de se protéger plus particulièrement dans leur vie professionnelle (2). D'autres présentent l'actualité scientifique sur le sujet: un magazine papier et des vidéos pour highly sensitive people sont disponibles (3). La France n'est pas en reste, avec un site créé en février 2005 (4) par une mystérieuse Lawen.

Celle-ci annonce une moyenne de 150 visites par jour et les messages postés témoignent de l'enthousiasme de ses membres. La possibilité d'identifier enfin son trouble et de partager son expérience avec d'autres comme soi fonctionne à plein.
Besoin d'encouragements

«Oui, je suis vraiment HS (hypersensible), écrit Iasseva. Un psy m'a parlé de cela il y a sept ans, mais je ne comprenais pas vraiment ce que ça voulait dire, parce que je le voyais seulement comme une faiblesse psychologique, une sorte de maladie handicapante qui m'a causé quelques problèmes professionnels. On me reproche souvent mon intolérance aux choses (bruits forts, sons aigus, fumée, toucher par surprise, etc.) et on me conseille de vivre dans un univers aseptisé. Ce à quoi je réponds: je supporte et j'accepte très bien l'air pur, la créativité et la beauté.»

Pour Elaine Aron, l'une des clés du bien-être des hypersensibles est justement de ne pas chercher à vivre comme des personnalités lambda. «Vous avez besoin de plus de temps de récupération, calculez-le dans votre agenda; vous êtes particulièrement vulnérable à la caféine, évitez-la… Et dites à votre entourage que vous avez besoin de plus d'encouragements que la moyenne», précise-t-elle à ses congénères. Particulièrement prisés, ses conseils aux parents d'enfants qui souffrent d'hypersensibilité: «Veillez à toujours sanctionner avec douceur et gentillesse.»


Sinon retour à tout les pistes qui ont été donné sur ce sujets pour mieux gérer l'empathie.

Le yoga fonctionne très bien, car avec le souffle il permet de mieux gérer les émotions qui nous envahissent.

Pour l'aspect énergétique je confirme avoir testé le Chi-Quong, plus le tai-chi cela donne une meilleur contrôle de son énergie, mais surtout de soit.

J'ai eu l'occasion aussi de discuté avec des praticiens divers art martiaux, cela permet aussi un meilleur contrôle énergétique, soi.

Pour ceux qui sont à l'aise avec la magie, il y a aussi la possibilité d'utilisé la croix-kabbalistique et le renvoie à la terre qui permet de mieux contrôlé ses énergie, peut-être aussi un aspect psychologique stabilisant par le coté ritualiste.

Il y a aussi la visualisation d'une bulle autour de soi qui nous protège..par contre cela demande de l'énergie et diminue accessibilité d'autrui.

Les pierre en lithothérapie comme avec la labardorite, la lapilazuli.

les huiles essentiel par exemple la lavande qui a des vertus apaisante pour une empathie difficilement contrôlable..

l'homéopathie qui a des préparation spécifique pour apporté un certain apaisement

Il y a aussi certain plantes qui permette un apaisement, mais j'en parlerais pas ici.

Sinon on peut crée un lien entre empathie est vampirisme..

A vous maintenant

liens lié à ce sujet

empathie et interaction avec autrui

vampires psychiques

--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
gague
Membre
gague
   Posté le 28-01-2012 à 11:59:11   Voir le profil de gague (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à gague   

Bonjour tout le monde,

Je pense que tout le monde est empathe. Que les gens aient bon ou mauvais fond, ils ont tous cette capacité en eux.

Les "bonnes gens" lorsqu'ils ressentiront des sentiments d'empathie qu'elles soient positives ou négatives, se tourneront vers les émetteurs de ces sentiments, et engageront un dialogue (verbal, ou autre).
Les "mauvaises gens " à l'inverse se détourneront de l’émetteur, préférant se fermer au ressenti de l'autre.
J'utilise le mot bon et mauvais pour différencier l'attitude des récepteurs, mais je n'aime pas ces termes. Je ne pense pas que ces réactions soient bonnes ou mauvaises. Elles sont, c'est tout.

Ce que je trouve plus regrettable, c'est que les temps ou l'on vit, les personnes se sont fait détournées de l'empathie, et donc de tout ce qu'amène les relations intra humaines.

La télévision y est pour beaucoup, elle a rendu l'humain comme simple consommateur ( je dis même un estomac sur patte doté d'un sexe et d'un portefeuille ), et lui tambourine depuis tant d'années que la vie, le bonheur, être un homme, passe par cet abrutissement télévisuel.

Et de fait, l'humain a oublié ce qu'est ressentir l'autre, sans même le questionner, ces capacités ayant étés déviées vers une capacité de voyeur... Tout passe par les yeux, et plus par en soit même

--------------------
Tu ne peux voyager sur un chemin sans être toi-même le chemin.
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 01-02-2012 à 12:06:19   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

Salut langelin et gague

langelin

Pour répondre à la question de langelin (mieux tard que jamais 3 ans plus tard ). Ton interprétation était exacte que j'étais particulièrement en demande dans le domaine affectif et de reconnaissant. L'aura rose c'est juste aussi en y ajoutant du bleu étant donné mon coté mystique.

Enfin bref, j'ai pris en maturité par rapport aux poème écrit en 2006 heureusement d'ailleurs, enfin cela tu l'as bien compris

gague

je pense aussi que tout le monde à plus moins de l'empathie.

Pour la télévision, je suis du même avis que toi entre les reportages violant et même les films par exemple dernièrement un film d'horreur à fait tombé dans les pommes des spectateurs temps c'était violant.

D'ailleurs, j'ai acheter un magasine (l'essentiel Cerveau et Psycho les racines de la violence n°8 janvier 2012) qui parle du cerveau et du psychisme qui explique bien que se soit la télévision, les jeux vidéo, et un environnement violant peut un moment faire que l'empathie soit diminué, amoindri,car non favoriser.

Pire que l'homme avec ces capacités peut-être programmé à devenir être violant, en résumé ce gaver de film violant va favoriser notre violence au lieu de la canaliser, enfin c'est un autre débat qu'on peut discuté sur le sujet qu'Abra avait déjà crée les racines du mal

Sinon je connais des empathes qui aiment à ressentir les émotions négatives des autres, limite ils s'en nourrissent, je dirais que c'est des vampires en quelque sorte.

Je pense que tout est questions de choix et surtout chacun est libre de vouloir approfondir ou non.

Par exemple, le développement de mon empathie a été fait pour une question de survie, mon entourage était instable dans le domaine physique et affectif. Si cette capacité n'avais pas été développé peut-être je ne serais pas en vie actuellement.

Comme toujours, j'ai le sentiment qu'il y a un mélange de plusieurs capacités ajouter à l'empathie comme la lecture psychique qui est un niveau supérieur à l'empathie.

Peut-être gague tu confonds un peu empathie et compassion ce qui n'est pas vraiment la même chose. Je peux ressentir un sentiment triste ou autre sans pour autant avoir de la compassion pour cette personne, même tu peux détesté une personne est savoir sa souffrance vu le coté ambivalant de l'homme et les difficultés émotionnelles que cela peut créer.


Edité le 01-02-2012 à 13:21:06 par arcane




--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
gague
Membre
gague
   Posté le 01-02-2012 à 14:02:27   Voir le profil de gague (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à gague   

Bonjour Arcane,

Tout à fait d'accord avec toi pour ce que tu viens d'écrire, et 3 ans c'est mieux que jamais .

Et en parlant d'empathie, je ne confond pas avec la compassion, qui est d'avoir de la peine pour quelqu'un, et la partager...

Je parle de ressentir ce qu'il se passe à l’intérieur d'une autre personne, sans même que cette personne n'en parle. C'est comme deviner la où mentalement se trouve la personne. Mais je ne parle pas d'avoir de la peine spécialement pour cette personne

Mais l'on peut essayer d'aider cette personne si l'on en a les moyens et le désir ... c'est autre chose.

Par contre les personnes se nourrissant des émotions négatives des autres, c'est pas mal flippant ... Je pense même que certains le font sans même s'en rendre compte ... Et je me demande comment les personnes qui subissent ce genre de vampire le vivent ?

Moi personnellement, c'est par mon travail que cette capacité s'est développé, en effet je bosse avec des personnes âgées, malades et/ou handicapées, et beaucoup ne parlent plus... mais ils pensent toujours...

--------------------
Tu ne peux voyager sur un chemin sans être toi-même le chemin.
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 01-02-2012 à 18:42:46   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

Salut Gague

Merci pour les précisions que tu y ajoutés, je comprends mieux ou tu veux en venir.

Tu as fais un choix volontaire pour développé ton empathie dans le but d'aider les handicapés en quelque sorte.

Dans certain pratique magique touchant à la guérison certain utilisé une technique proche vampirisme pour prendre les émotions négative d'une personne pour l'aider à allé mieux, donc c'est à double tranchant. Dans ce cadre de la on pourrait parlé de "vampirisme" positif (je mets entre "", car il y a d'autre forme de vampirisme plutôt énergétique).

Sinon je suis d'accord avec toi, certain empathe sont comme des poubelle à négativité que les gens parfois utilisent pour se décharger sans même qu'ils sont en forcément conscience donc eux-même peuvent en devenir malade.

D'autre peuvent s'en nourrir pour exacerbé leur propres émotions négatives dans des pratiques occultes plutôt noir.

Tout façon je pense que vampirisme énergétique à un lien avec l'empathie, car il est plus facile pour une personne de prendre de l'énergie par un lien si il y a un lien émotionnel quel qu’il soit. J'en reste la, car quand il y a des différences notables.

Sinon j'ai travaillé à une époque avec des personnes âgés et mon empathie à très souvent été utile pour être proche d'eux, comprendre leur besoin, surtout pour les personnes ayant l’Alzheimer qui ne communique plus de la même manière. Les enfants, les animaux, les plantes c'est exactement la même chose l'empathie nous aide sous beaucoup de point.

Enfin, je me dis que tout être vivant doit être capable de communiqué avec l'humain, il suffit de l'entendre avec son coeur, mais la on entre encore dans un autre débat savoir du coeur

voilà Arcane

--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
Haut de pagePages : 1 - 2Page précédente 
 
 Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Spiritualité (Réflexions&Debats)  L'EmpathieNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum