Abrasax  Le coin des scientifiques  Sciences & Conscience  On a [pas... enfin p'être] marché sur la Lune   
 
Bas de pagePages : 1  
Solomon Kane
Membre
   Posté le 20-09-2005 à 10:49:16               

On en parlait la dernière fois sur le tchat... D'ailleurs ça nous a valu une volée de bois vert de la part d'un internaute "universitaire" qui n'a pas souhaité ouvrir le débat. Pourquoi ? Parce que c'est le genre de débat où tout le monde défouraille son carton de munition gros calibre sur son interlocuteur. C'est le type même de débat où les gens sont tellement retranchés dans leur position que ça leur parait grossier de juste vouloir écouter les arguments du camp adverse. Une manne pour les chaînes de télé... Ca m'étonne que Fogiel ne l'ait pas encore mis sur le tapis, tiens. Personnellement je suis prêt à remettre en question le fait qu'on a vraiment marché sur la Lune du moment qu'on m'en apporte les preuves sur un plateau. Et je suis prêt à écouter ceux qui défendront cette thèse s'ils le font avec intelligence. On s'aperçoit qu'il y a en effet de multiples pistes pour faire ce qu'on appelle du révisionnisme :

. l'Homme a marché sur la Lune mais pas à la date annoncée : le film est en studio pour cette raison.
. l'Homme a marché sur la Lune mais a pas pu filmer donc nécessité d'en faire un en studio.
. l'Homme n'a marché nulle part et c'est du gros pipo
. la Lune cache des bases secrètes et cette histoire de conquête de façade n'est là que pour nous endormir.
. etc, etc... on peut partir dans toutes les directions vous le voyez. Le tout étant d'en faire la preuve...

Sur internet les débats font rage à grands renforts d'insultes et de smileys dévastateurs . Ici chez nous il n'est pas question de tirer sur tout ce qui bouge mais juste d'alimenter le sujet avec des informations intéressantes. Pour commencer je vous propose la lecture du dossier de presse de la soirée spéciale consacrée à la Lune par Arte avec le vrai-faux documentaire de William Karrell qui est LA preuve qu'avec un peu d'imagination on peut faire croire à n'importe quoi !

http://www.cerimes.education.fr/pdf/operation_lune_arte_01580097.pdf

Dav

Message édité le 28-07-2006 à 13:23:41 par glingal


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
Abraxas
Membre du conseil
   Posté le 26-09-2005 à 18:04:02               

Bonjour,

je suis en train de telecharger le fameux reportage d'arte sur le sujet et dès que j'aurais eu l'occasion de le regarder je vous ferai un petit résumé.. en attendant voici quelques images pour semer le doute :

D'abord des ombres qui ne vont pas dans la même direction...





Un drapeau qui flotte et qui projette une ombre étrange






Une autre théorie pour expliquer tout ca c'est de dire que les USA sont allés sur la lune mais que la qualité de la documentation était pourris est a été refaite en studio...



Cela dit il me semble que certains officiel de la nasa ont déjà reconnu que l'alllunisage etait un hoax (mal fait) et un formidable coup de PR en pleine guerre froide.

Grüß

Abra

Et pour le fun aller visiter le panorama de la lune
http://www.pbs.org/wgbh/nova/tothemoon/ap11.html


--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Abraxas
Membre du conseil
   Posté le 27-09-2005 à 14:07:23               

Bonjour,

J'ai visionné hier le fameux reportage d'ARTE "opération lune". Le reportage montre que les images qui ont été montré au public ont toutes été montées en studio et pas par n'importe qui par Stanley Kubrick lui-même sur le plateau de 2001...

Le reportage montre Rumsfeld (à l'époque conseiller de Nixon), Kissinger et bien d'autre qui explique tout calmement comment ils ont ensemble monté la plus grande supercherie de ce dernier siècle.

Le reportage ne dit pas si les astronautes sont allés sur la lune oui ou non, mais il montre que toute la mise en scène (Jusqu'au dialogue) a été crée par hollywood. Incroyable mais vrais.

Qui plus est la CIA a volontairement éliminé tout les témoins de l'affaire, ce qui a profondément traumatisé Kubrick qui est resté enfermé dans sa villa jusqu'a la fin de ses jours.

Bref si vous avez l'occasion de jetez un oeil sur ce reportage, faites le c'est édifiant. Ce qui est fantastique avec ce reportage c’est que ce n’est même pas présenté comme une « théorie » ce sont des faits, et raconté par les principaux acteurs.

Grüß

Abra


--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Abraxas
Membre du conseil
   Posté le 16-06-2006 à 11:37:15               

Bonjour,

Pour tout ceux qui n'ont pas vu le reportage d'arte voici un lien:




Grüß

Abra

[EDIT ABRA: Lien mort, changé le lien]


Edité le 10-07-2012 à 21:43:28 par Abraxas




--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Dupont-levis
Membre
   Posté le 22-08-2010 à 10:46:49            

Cela ne me surprend pas plus que cela.
A l'époque ,c'était la course à la conquête spatiale entre les USA et l'URSS.Il y avait une surenchère permanente entre les 2 puissances ,
et certainement beaucoup d'intox.L'enjeu était important.De plus quand on connait la bande de "Pieds nickelés" qui orchestrait cela aux USA,à savoir Rumsfeld,son compère Cheney ne devait pas être loin, Kissinger, et l'incontournable Edgard Hoover,avec en toile de fond les "nettoyeurs "de la CIA,on se dit que seul le pire pouvait être possible.Il y a certainement beaucoup d'autres mises en scène du même tonneau qui ont été concocté depuis.Difficile d'être sur de quoi que ce soit!

--------------------
Abraxas
Membre du conseil
   Posté le 10-07-2012 à 22:04:47               

Salut,

Je repêche ce sujet parce que je me rend compte qu'on a jamais rétablie la vérité sur ce documentaire d'ARTE qui est en réalité un faux.

L'idée était de faire une soirée à thème sur la manipulation des images, et pour le coup le film en devient formidable et géniale, parce que malgrès certains passages qui sont pourtant flagrant (quand on "sait" que c'est un faux), on se laisse complètement avoir.

Le film pose quand même vraiment la question:

Est-ce qu'on se fait pas manipuler souvent (voir tout le temps) par les images ?

Est-ce qu'un information fausse n'est pas parfois plus facile à faire passer et à faire croire ? Plus c'est gros et plus ca marche ?

Pour info voici l'interview du réalisateur par le journal d'ARTE

Citation :

Entretien avec William Karel

Comment vous est venue l’idée de réaliser un documentaire mensonger, plus proche de la comédie que des films sérieux que vous avez faits jusqu’ici ?

Je venais de faire un film sur Hollywood entièrement bâti sur le mensonge (Hollywood diffusé sur ARTE dans la série “Voyages, voyages”, NDLR). Avec l’Unité Documentaires d’ARTE France, nous nous sommes dit : pourquoi ne pas faire pour une fois un "documenteur”, selon le mot d’Agnès Varda ? Pour jouer avec le côté trop sérieux d’ARTE, mais aussi pour le plaisir. Car l’objectif premier était de divertir, de faire un film drôle. Partant du principe qu’il ne faut pas croire tout ce qu’on nous raconte, que l’on peut faire mentir les témoins, truquer les archives, détourner n’importe quel sujet par un faux sous-titrage ou un faux doublage, nous avons cherché un sujet à la fois universel et historique et qui ne soit pas délicat, par exemple un assassinat ou une guerre. Et nous avons pensé aux images des premiers pas de l’homme sur la Lune. Le sujet se prêtait bien au propos : cela fait trente ans qu’il y a débat sur la réalité de ces images. Godard le premier est passé au journal de TF1 en disant : “Ce direct est un faux.” Et ces doutes sont étayés par des faits réels : Aldrin est devenu alcoolique, Nixon n’a pas assisté au lancement de la fusée, les astronautes ont fait des dizaines de milliers de kilomètres pour rester seulement trois heures sur la Lune… Nous trouvions donc que c’était un sujet assez drôle.

Comment avez-vous procédé avec les protagonistes de votre film ? Comment les avez-vous convaincus d’entrer dans le jeu ?

Aucun n’est entré dans le jeu ! L’idée était de détourner des entretiens, et nous n’avons mis aucun des témoins dans la confidence, ni les gens de la NASA, ni Aldrin, ni la femme de Kubrick, ni le frère de celle-ci. Il y a juste sept comédiens à qui on a donné un texte et qui jouent certains témoins. Les images des conseillers de Nixon proviennent du film les Hommes de la Maison-Blanche. En détournant leurs témoignages, il suffisait d’avoir un “faux” témoin, en l’occurrence la secrétaire de Nixon, pour faire le lien et rendre l’histoire crédible. Aux “vrais” témoins, nous disions que nous faisions un film sur Kubrick, sur son film, sur la Lune ou sur la NASA, et nous leur posions des questions un peu vagues…

Au delà de l’exercice de style, votre film n’est-il pas aussi une dénonciation du système médiatique, une remise en question de notre rapport à l’image?

Pour la Lune, s’il n’y avait pas eu d’images, il n’y aurait pas eu d’événement. Et puis le cinéma influence les actualités. Il y a eu la mise en scène de la prise d’Iwo Jima, les photos refaites de la prise du Reichstag, le débarquement des Américains en Somalie refait deux ou trois fois pour les caméras. Et pendant la guerre du Golfe ou celle, récente, en Afghanistan, on a vu trois ou quatre lumières vertes, et pas une seule véritable image… Je pensais que c’était intéressant de montrer l’importance de l’image, ou de l’absence d’image, dans un événement.

Au moment où l’actualité rejoint la fiction dans les images des attentats du 11 septembre, comment pensez-vous que votre film va être reçu ?

Je ne sais pas. Nous avons fait ce film pour nous amuser et essayer d’amuser le téléspectateur. Notre producteur avait proposé le film à la BBC, qui a trouvé le film très bien mais qui l’a perçu comme faisant partie de ce qu’elle voit comme une “campagne anti-américaine” menée dans les documentaires français. Je me suis amusé à prendre le contre-pied des discours délirants de Rumsfeld aujourd’hui. Mais je n’ai pas du tout conçu le film comme quelque chose de méchant. Et j’ai voulu fuir à tout prix le côté “révisionniste”. À aucun moment nous ne disons qu’Armstrong n’a pas marché sur la Lune. Nous émettons simplement l’hypothèse que les Etats-Unis auraient voulu se protéger au cas où il n’y aurait pas d’images des premiers pas. À quel moment le spectateur commence-t-il à douter ? À quel moment est-il mis dans la confidence ? Cette question n’est pas vraiment résolue, c’est pourquoi nous avons mis cette parodie de bêtisier à la fin, au cas où il y a vraiment quelqu’un pour y croire encore.

Interview: ARTE Magazine


Et également ABSOLUMENT à voir, l'interview de Wilian Karel au Cerimes: http://www.cerimes.fr/le-catalogue/debat-avec-william-karel-autour-de-son-film-operation-lune.html

Il y a un type qui dit "au moins avec les images de la télé du soir on est sur de ce faire avoir"...

Grüssi

Abra

--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Le coin des scientifiques  Sciences & Conscience  On a [pas... enfin p'être] marché sur la Lune   
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade