Abrasax  Le coin des Arts  Arts de l'écrit 

 L'evangile de Judas

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Abraxas
Membre du conseil
Abraxas
   Posté le 08-04-2006 à 14:04:44   Voir le profil de Abraxas (Offline)   Répondre à ce message   http://abrasax.chez.tiscali.fr   Envoyer un message privé à Abraxas   

Je suis tombé sur cette article du monde par hasard...

Et si Judas n'avait pas trahi Jésus ? a écrit :


LEMONDE.FR | 07.04.06 | 10h15 • Mis à jour le 07.04.06 | 16h23

Après avoir disparu pendant près de 1 700 ans, la seule copie connue de l'Evangile de Judas, rendue publique jeudi, révèle les relations de celui-ci avec Jésus sous un jour différent du traître l'ayant vendu aux Romains.

Le manuscrit de 25 pages en papyrus, écrit en copte dialectal, révélé par la revue américaine National Geographic, a été authentifié comme datant du IIIe ou IVe siècle. C'est une copie d'une version plus ancienne rédigée en grec. Contrairement à la version des quatre Evangiles officiels, ce texte indique que Judas était un initié ayant trahi Jésus à la demande de ce dernier pour assurer la rédemption de l'humanité.



"TU SACRIFIERAS L'HOMME QUI M'A REVÊTU"

Le passage-clé du document est attribué à Jésus, disant à Judas : "Tu les surpasseras tous. Tu sacrifieras l'homme qui m'a revêtu." Selon les exégètes, cette phrase signifie que Judas contribuera à libérer l'esprit de Jésus en l'aidant à se débarrasser de son enveloppe charnelle.

"Cette découverte spectaculaire d'un texte ancien, non biblique, considéré par certains experts comme l'un des plus importants mis au jour depuis les soixante dernières années, étend notre connaissance de l'histoire et des différentes opinions théologiques du début de l'ère chrétienne", a souligné Terry Garcia, un des responsables de la revue américaine. L'existence de l'Evangile de Judas avait été attestée par le premier évêque de Lyon, la capitale des Gaules, saint Irénée, qui l'avait dénoncé dans un texte contre les hérésies vers le milieu du IIe siècle.

"La découverte étonnante de l'Evangile de Judas comme de ceux de Marie-Madeleine et de nombreux autres de ces documents dissimulés pendant près de deux mille ans bouleverse notre compréhension de l'aube du christianisme", estime Elaine Pagels, professeur de religion à l'université de Princeton et une des grandes spécialistes mondiales des évangiles gnostiques. "Ces découvertes font voler en éclats le mythe d'une religion monolithique et montrent combien le mouvement chrétien était réellement divers et fascinant à ses débuts."

UN MANUSCRIT DÉCOUVERT DANS LES ANNÉES 1970

Le document bordé de cuir a été découvert dans les années 1970 dans le désert égyptien, près d'El Minya. Il a ensuite circulé parmi les courtiers en antiquités pour se retrouver d'abord en Europe puis aux Etats-Unis, où il est resté dans un coffre d'une banque à Long Island (New York) pendant seize ans avant d'être racheté en 2000 par l'antiquaire suisse Frieda Nussberger-Tchacos. Inquiet de la détérioration du manuscrit, l'antiquaire l'a confié à la fondation suisse Maecenas en février 2001 afin de le préserver et de le traduire. Après avoir restauré le document, le travail d'analyse et de traduction a été confié à une équipe de coptologues dirigée par le professeur Rudolf Kasser, un retraité de l'université de Genève.

Celui-ci a dit ne jamais avoir vu un manuscrit en aussi mauvais état. Des pages étaient manquantes, le haut des pages où figuraient les numéros s'était brisé, et il y avait près d'un millier de fragments. Pour reconstituer "le puzzle le plus complexe jamais créé par l'histoire", le professeur Kasser a été épaulé dans sa tâche par le conservateur du papyrus, Florence Darbre, et l'expert en copte dialectal Gregor Wurst, de l'université d'Augsburg (Allemagne). Le document, appelé "Codex de Tchacos", sera remis à l'Egypte et conservé au Musée copte du Caire.

Le National Geographic y consacre un long article dans son numéro de mai et ouvrira une exposition le 7 avril à son siège à Washington, où le public pourra voir des pages du manuscrit. La revue, en collaboration avec la Fondation Maecenas, présentera aussi aux Etats-Unis un documentaire de deux heures sur sa chaîne de télévision câblée le 9 avril. Le documentaire a été préacheté par France 5, qui le diffusera le dimanche 16 avril à 15 h 30 et samedi 6 mai à 23 heures. Le manuscrit a été traduit en anglais, allemand et français, et fait aussi l'objet de deux ouvrages.


J'en ai profité pour chercher le texte que je n'ai trouvé qu'en anglais.

Citation :

THE GOSPEL OF JUDAS

INTRODUCTION: INCIPIT
The secret account of the revelation that Jesus spoke in conversation with Judas Iscariot during a week three days before he celebrated Passover.

THE EARTHLY MINISTRY OF JESUS

When Jesus appeared on earth, he performed miracles and great wonders for the salvation of humanity. And since some [walked] in the way of righteousness while others walked in their transgressions, the twelve disciples were called.

He began to speak with them about the mysteries beyond the world and what would take place at the end. Often he did not appear to his disciples as himself, but he was found among them as a child.

SCENE 1: Jesus dialogues with his disciples: The prayer of thanksgiving or the eucharist

One day he was with his disciples in Judea, and he found them gathered together and seated in pious observance. When he [approached] his disciples, [34] gathered together and seated and offering a prayer of thanksgiving over the bread, [he] laughed.

The disciples said to [him], “Master, why are you laughing at [our] prayer of thanksgiving? We have done what is right.”

He answered and said to them, “I am not laughing at you. <You> are not doing this because of your own will but because it is through this that your god [will be] praised.”

They said, “Master, you are […] the son of our god.”

Jesus said to them, “How do you know me? Truly [I] say to you, no generation of the people that are among you will know me.”

THE DISCIPLES BECOME ANGRY

When his disciples heard this, they started getting angry and infuriated and began blaspheming against him in their hearts.


When Jesus observed their lack of [understanding, he said] to them, “Why has this agitation led you to anger? Your god who is within you and […] [35] have provoked you to anger [within] your souls. [Let] any one of you who is [strong enough] among human beings bring out the perfect human and stand before my face.”

They all said, “We have the strength.”

But their spirits did not dare to stand before [him], except for Judas Iscariot. He was able to stand before him, but he could not look him in the eyes, and he turned his face away.

Judas [said] to him, “I know who you are and where you have come from. You are from the immortal realm of Barbelo. And I am not worthy to utter the name of the one who has sent you.”

JESUS SPEAKS TO JUDAS PRIVATELY

Knowing that Judas was reflecting upon something that was exalted, Jesus said to him,
“Step away from the others and I shall tell you the mysteries of the kingdom. It is possible for you to reach it, but you will grieve a great deal. [36] For someone else will replace you, in order that the twelve [disciples] may again come to completion with their god.”

Judas said to him, “When will you tell me these things, and [when] will the great day of light dawn for the generation?”

But when he said this, Jesus left him.

SCENE 2: Jesus appears to the disciples again

The next morning, after this happened, Jesus [appeared] to his disciples again.

They said to him, “Master, where did you go and what did you do when you left us?”

Jesus said to them, “I went to another great and holy generation.”

His disciples said to him, “Lord, what is the great generation that is superior to us and holier than us, that is not now in these realms?”

When Jesus heard this, he laughed and said to them, “Why are you thinking in your hearts about the strong and holy generation? [37] Truly [I] say to you, no one born [of] this aeon will see that [generation], and no host of angels of the stars will rule over that generation, and no person of mortal birth can associate with it, because that generation does not come from […] which has become […]. The generation of people among [you] is from the generation of humanity […] power, which [… the] other powers […] by [which] you rule.”

When [his] disciples heard this, they each were troubled in spirit. They could not say a word.

Another day Jesus came up to [them]. They said to [him], “Master, we have seen you in a [vision], for we have had great [dreams …] night […].”

[He said], “Why have [you … when] <you> have gone into hiding?” [38]

THE DISCIPLES SEE THE TEMPLE AND DISCUSS IT


They [said, “We have seen] a great [house with a large] altar [in it, and] twelve men—they are the priests, we would say—and a name; and a crowd of people is waiting at that altar, [until] the priests [… and receive] the offerings. [But] we kept waiting.”

[Jesus said], “What are [the priests] like?”

They [said, “Some …] two weeks; [some] sacrifice their own children, others their wives, in praise [and] humility with each other; some sleep with men; some are involved in [slaughter]; some commit a multitude of sins and deeds of lawlessness. And the men who stand [before] the altar invoke your [name], [39] and in all the deeds of their deficiency, the sacrifices are brought to completion […].”

After they said this, they were quiet, for they were troubled.

JESUS OFFERS AN ALLEGORICAL INTERPRETATION OF THE VISION OF THE TEMPLE

Jesus said to them, “Why are you troubled? Truly I say to you, all the priests who stand before that altar invoke my name. Again I say to you, my name has been written on this […] of the generations of the stars through the human generations. [And they] have planted trees without fruit, in my name, in a shameful manner.”

Jesus said to them, “Those you have seen receiving the offerings at the altar—that is who you are. That is the god you serve, and you are those twelve men you have seen. The cattle you have seen brought for sacrifice are the many people you lead astray [40] before that altar. […] will stand and make use of my name in this way, and generations of the pious will remain loyal to him. After hi another man will stand there from [the fornicators], and another [will] stand there from the slayers of children, and another from those who sleep with men, and those who abstain, and the rest of the people of pollution and lawlessness and error, and those who say, ‘We are like angels’; they are the stars that bring everything to its conclusion. For to the human generations it has been said, ‘Look, God has received your sacrifice from the hands of a priest’—that is, a minister of error. But it is the Lord, the Lord of the universe, who commands, ‘On the last day they will be put to shame.’” [41]

Jesus said [to them], “Stop sac[rificing …] which you have […] over the altar, since they are over your stars and your angels and have already come to their conclusion there.
So let them be [ensnared] before you, and let them go [—about 15 lines missing—] generations […]. A baker cannot feed all creation [42] under [heaven]. And […] to them […] and […] to us and […].

Jesus said to them, “Stop struggling with me. Each of you has his own star, and every[body—about 17 lines missing—] [43] in […] who has come [… spring] for the tree […] of this aeon […] for a time […] but he has come to water God’s paradise, and the [generation] that will last, because [he] will not defile the [walk of life of] that generation, but […] for all eternity.”

JUDAS ASKS JESUS ABOUT THAT GENERATION AND HUMAN GENERATIONS

Judas said to [him, “Rabb]i, what kind of fruit does this generation produce?”

Jesus said, “The souls of every human generation will die. When these people, however, have completed the time of the kingdom and the spirit leaves them, their bodies will die but their souls will be alive, and they will be taken up.”


Judas said, “And what will the rest of the human generations do?”

Jesus said, “It is impossible [44] to sow seed on [rock] and harvest its fruit. [This] is also the way […] the [defiled] generation […] and corruptible Sophia […] the hand that has created mortal people, so that their souls go up to the eternal realms above. [Truly] I say to you, […] angel […] power will be able to see that […] these to whom […] holy
generations […].”

After Jesus said this, he departed.

SCENE 3: Judas recounts a vision and Jesus responds

Judas said, “Master, as you have listened to all of them, now also listen to me. For I have seen a great vision.”

When Jesus heard this, he laughed and said to him, “You thirteenth spirit, why do you try so hard? But speak up, and I shall bear with you.”

Judas said to him, “In the vision I saw myself as the twelve disciples were stoning me and [45] persecuting [me severely]. And I also came to the place where […] after you. I saw [a house …], and my eyes could not [comprehend] its size. Great people were surrounding it, and that house <had> a roof of greenery, and in the middle of the house was [a crowd—two lines missing—], saying, ‘Master, take me in along with these people.’”

[Jesus] answered and said, “Judas, your star has led you astray.” He continued, “No person of mortal birth is worthy to enter the house you have seen, for that place is reserved for the holy. Neither the sun nor the moon will rule there, nor the day, but the holy will abide there always, in the eternal realm with the holy angels. Look, I have explained to you the mysteries of the kingdom [46] and I have taught you about the error of the stars; and […] send it […] on the twelve aeons.”

JUDAS ASKS ABOUT HIS OWN FATE

Judas said, “Master, could it be that my seed is under the control of the rulers?”

Jesus answered and said to him, “Come, that I [—two lines missing—], but that you will grieve much when you see the kingdom and all its generation.”

When he heard this, Judas said to him, “What good is it that I have received it? For you have set me apart for that generation.”

Jesus answered and said, “You will become the thirteenth, and you will be cursed by the other generations—and you will come to rule over them. In the last days they will curse your ascent [47] to the holy [generation].”

JESUS TEACHES JUDAS ABOUT COSMOLOGY: THE SPIRIT AND THE SELF-GENERATED

Jesus said, “[Come], that I may teach you about [secrets] no person [has] ever seen. For there exists a great and boundless realm, whose extent no generation of angels has seen, [in which] there is [a] great invisible [Spirit],

which no eye of an angel has ever seen, no thought of the heart has ever comprehended,


and it was never called by any name.

“And a luminous cloud appeared there. He said, ‘Let an angel come into being as my attendant.’

“A great angel, the enlightened divine Self-Generated, emerged from the cloud. Because of him, four other angels came into being from another cloud, and they became attendants for the angelic Self-Generated. The Self-Generated said, [48] ‘Let […] come into being […],’ and it came into being […]. And he [created] the first luminary to reign over him. He said, ‘Let angels come into being to serve [him],’ and myriads without number came into being. He said, ‘[Let] an enlightened aeon come into being,’ and he came into being. He created the second luminary [to] reign over him, together with myriads of angels without number, to offer service. That is how he created the rest of the enlightened aeons. He made them reign over them, and he created for them myriads of angels without number, to assist them.

ADAMAS AND THE LUMINARIES

“Adamas was in the first luminous cloud that no angel has ever seen among all those called ‘God.’ He [49] […] that […] the image […] and after the likeness of [this] angel.
He made the incorruptible [generation] of Seth appear […] the twelve […] the twenty-four […]. He made seventy-two luminaries appear in the incorruptible generation, in accordance with the will of the Spirit. The seventy-two luminaries themselves made three hundred sixty luminaries appear in the incorruptible generation, in accordance with the will of the Spirit, that their number should be five for each.

“The twelve aeons of the twelve luminaries constitute their father, with six heavens for each aeon, so that there are seventy-two heavens for the seventy-two luminaries, and for each [50] [of them five] firmaments, [for a total of] three hundred sixty [firmaments …].
They were given authority and a [great] host of angels [without number], for glory and adoration, [and after that also] virgin spirits, for glory and [adoration] of all the aeons and the heavens and their firmaments.

THE COSMOS, CHAOS, AND THE UNDERWORLD

“The multitude of those immortals is called the cosmos— that is, perdition—by the Father and the seventy-two luminaries who are with the Self-Generated and his seventy-two aeons. In him the first human appeared with his incorruptible powers. And the aeon that appeared with his generation, the aeon in whom are the cloud of knowledge and the angel, is called [51] El. […] aeon […] after that […] said, ‘Let twelve angels come into being [to] rule over chaos and the [underworld].’ And look, from the cloud there appeared an [angel] whose face flashed with fire and whose appearance was defiled with blood. His name was Nebro, which means ‘rebel’; others call him Yaldabaoth. Another angel, Saklas, also came from the cloud. So Nebro created six angels—as well as Saklas—to be assistants, and these produced twelve angels in the heavens, with each one receiving a portion in the heavens.

THE RULERS AND ANGELS


“The twelve rulers spoke with the twelve angels: ‘Let each of you [52] […] and let them
[…] generation [—one line lost—] angels’:


The first is [S]eth, who is called Christ.
The [second] is Harmathoth, who is […].
The [third] is Galila.
The fourth is Yobel.
The fifth [is] Adonaios.


These are the five who ruled over the underworld, and first of all over chaos.

THE CREATION OF HUMANITY

“Then Saklas said to his angels, ‘Let us create a human being after the likeness and after the image.’ They fashioned Adam and his wife Eve, who is called, in the cloud, Zoe. For by this name all the generations seek the man, and each of them calls the woman by these names. Now, Sakla did not [53] com[mand …] except […] the gene[rations …] this […].
And the [ruler] said to Adam, ‘You shall live long, with your children.’”

JUDAS ASKS ABOUT THE DESTINY OF ADAM AND HUMANITY

Judas said to Jesus, “[What] is the long duration of time that the human being will live?”

Jesus said, “Why are you wondering about this, that Adam, with his generation, has lived his span of life in the place where he has received his kingdom, with longevity with his ruler?”

Judas said to Jesus, “Does the human spirit die?”

Jesus said, “This is why God ordered Michael to give the spirits of people to them as a loan, so that they might offer service, but the Great One ordered Gabriel to grant spirits to the great generation with no ruler over it—that is, the spirit and the soul. Therefore, the [rest] of the souls [54] [—one line missing—].

JESUS DISCUSSES THE DESTRUCTION OF THE WICKED WITH JUDAS AND OTHERS

“[…] light [—nearly two lines missing—] around […] let […] spirit [that is] within you dwell in this [flesh] among the generations of angels. But God caused knowledge to be [given] to Adam and those with him, so that the kings of chaos and the underworld might not lord it over them.”

Judas said to Jesus, “So what will those generations do?”

Jesus said, “Truly I say to you, for all of them the stars bring matters to completion.
When Saklas completes the span of time assigned for him, their first star will appear with the generations, and they will finish what they said they would do. Then they will fornicate in my name and slay their children [55] and they will […] and [—about six and a half lines missing—] my name, and he will […] your star over the [thir]teenth aeon.”

After that Jesus [laughed].

[Judas said], “Master, [why are you laughing at us]?”

[Jesus] answered [and said], “I am not laughing [at you] but at the error of the stars, because these six stars wander about with these five combatants, and they all will be destroyed along with their creatures.”

JESUS SPEAKS OF THOSE WHO ARE BAPTIZED, AND JUDAS’S BETRAYAL

Judas said to Jesus, “Look, what will those who have been baptized in your name do?”

Jesus said, “Truly I say [to you], this baptism [56] […] my name [—about nine lines missing—] to me. Truly [I] say to you, Judas, [those who] offer sacrifices to Saklas […] God [—three lines missing—] everything that is evil.

“But you will exceed all of them. For you will sacrifice the man that clothes me.

Already your horn has been raised, your wrath has been kindled, your star has shown brightly, and your heart has […]. [57]

“Truly […] your last […] become [—about two and a half lines missing—], grieve [—about two lines missing—] the ruler, since he will be destroyed. And then the image of the great generation of Adam will be exalted, for prior to heaven, earth, and the angels, that generation, which is from the eternal realms, exists. Look, you have been told everything. Lift up your eyes and look at the cloud and the light within it and the stars surrounding it. The star that leads the way is your star.”

Judas lifted up his eyes and saw the luminous cloud, and he entered it. Those standing on the ground heard a voice coming from the cloud, saying, [58] […] great generation
[…] … image […] [—about five lines missing—].

CONCLUSION: JUDAS BETRAYS JESUS

[…] Their high priests murmured because [he] had gone into the guest room for his prayer. But some scribes were there watching carefully in order to arrest him during the prayer, for they were afraid of the people, since he was regarded by all as a prophet.

They approached Judas and said to him, “What are you doing here? You are Jesus’ disciple.”
Judas answered them as they wished. And he received some money and handed him over to them.

THE GOSPEL OF JUDAS


Grüß

Abra


--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Sol
Membre du conseil
Sol
   Posté le 11-04-2006 à 21:24:34   Voir le profil de Sol (Offline)   Répondre à ce message   http://svetlina.over-blog.com/   Envoyer un message privé à Sol   

Bonsoir,

Quand on y pense, c'est quand même incroyable ce que cet homme (Jésus), à lui tout-seul, a réalisé...
Quand on y pense ! Au départ il était seul et sans moyen matériel. Et il n'a enseigné que trois petites années, avant de finir crucifié comme un vulgaire assassin. Et pourtant, deux mille ans après, nous sommes des millions et des millions à nous souvenir encore de lui. C'est bel et bien cela, le plus grand miracle de Jésus. Ce n'est pas d'avoir marché sur l'eau, ni d'avoir rendu la vue à des aveugles. D'ailleurs il n'est pas le seul à l'avoir fait. Mais son plus grand miracle, c'est justement que deux mille ans après, on soit encore si nombreux à nous souvenir de lui.

Que s'est-il réellement passé ? Un jour, je marchais dans une cathédrale, et en regardant les grands tableaux de la crucifixion, je me suis dit "A ce moment-là, il s'est passé un évènement fulgurant, quelque chose d'une puissance inouïe", et j'en avais les larmes aux yeux. Mais qui était cet homme ? Oui on le sait, un grand Initité, un des plus grands de tous les temps. Il apportait un message nouveau, il faisait commencer une ère nouvelle, dans laquelle nous sommes encore. Mais ce n'est qu'une partie de la réponse.

Les gens de l'Eglise catholique s'en tiennent aux évangiles canoniques et ne cherchent pas plus loin. Les historiens, eux, veulent à tout prix reconstituer l'histoire. Chose très difficile, car le jour où Jésus est mort sur la croix, c'était un évènement insignifiant, même pas digne de figurer dans le journal local, s'il y en avait. Et pourtant ! De toutes façons, on ne le saura jamais. D'un livre à l'autre, les opinions des historiens divergent. Entre ceux qui affirment que l'évangile de Jean a été écrit par Jean, et ceux qui prétendent qu'il est bien plus récent... les deux ont pourtant de solides preuves.

Je pense que certains savent. Des grands Initiés, encore, ceux qui peuvent se connecter à l'Akasha Chronica, cette grande bibliothèque psychique où tout est conservé. Mais nous ? Qui jugera de la valeur spirituelle de ce nouvel évangile ? Sommes-nous aptes à décréter que ce texte est une supercherie, ou au contraire une nouvelle grande oeuvre ésotérique ?

Sol
Abraxas
Membre du conseil
Abraxas
   Posté le 12-04-2006 à 17:52:00   Voir le profil de Abraxas (Offline)   Répondre à ce message   http://abrasax.chez.tiscali.fr   Envoyer un message privé à Abraxas   

Salut,

Je vais tenter de traduire une partie du texte, et dès que j’aurais un peu plus réfléchis dessus je livrerais aussi quelques commentaires. Je peux déjà dire que ce texte a beaucoup de caractéristiques des textes gnostiques, la présence des éons par exemple, et puis il semble que le texte reprenne d’une certain manière le mythe du démiurge créateur du monde. Il y a cependant beaucoup de points qui ne me paraissent pas encore clair, et ma traduction est loin d’être parfaite.

Le début et la fin du texte son à mon avis de moindre intérêt.

Tout le début du texte est une introduction reprenant certains éléments des évangiles canonique et présentant judas comme une sorte d’élu de jésus, destiné a partagé avec lui les mystères, de quel mystère il s’agit, le reste du texte nous l’explique…

Citation :


Jésus enseigne judas a propos de la cosmologie: les esprits et l’auto généré

Jésus dit, „[viens] que je puisse t’enseigner à propos de ces [secrets] qu’aucun n’a jamais vu. Car il existe un royaume grand et sans limite, dont aucune génération d’anges n’a vu les limites ,[à l’intérieur duquel] est [un] grand [esprit] invisible, qu’aucun oeil d’ange n’a jamais vu, aucune pensée du coeur n’a jamais compris et ne fut jamais appelé par aucun nom.

„ Et un nuage lumineux apparu là. Il dit, „laissons un ange naître comme mon serviteur“

„Un grand ange, l’illuminé divin auto généré, émergea du nuage. A cause de lui, quatre autres anges furent produits d’un autre nuage, et ils devinrent serviteur pour l’angélique auto généré. L’auto généré dit „Laissons [..] se produire […] et cela se produisit […] Et il [créa] le premier luminaire pour régner à travers lui. Il dit „laissons des anges naître pour [le] servir, et une myriade sans nombre fut crée. Il créa le second luminaire [pour] régner à travers lui, ensemble avec les myriades d’anges sans nombres, pour servir. C’est ainsi qu’il créa le reste des éons illuminés. Il les fit régner sur eux, et il créa pour eux des myriades d’anges sans nombres, pour les assister.

Adamas et les luminaires

Adamas fut dans le premier nuage de lumière qu’aucun ange n’a jamais vu parmi ceux appelés dieu. Il [..] que [...] l’image [..] et d’après la ressemblance de [cet] ange.
Il fit apparaître la [génération] incorruptible de Seth […] les douze […] les vingt-quatre […]. Il fit apparaître soixante douze luminaires dans la génération incorruptible, en accord avec la volonté de l’esprit. Les soixante douze luminaires eux-mêmes firent apparaître trois cent soixante luminaires dans la génération incorruptible, en accord avec la volonté de l’esprit, de manière à ce que leurs nombre soit cinq pour chaques.

Les douze éons des douze luminaires constitue leur père, avec six cieux pour chaque éons, ainsi donc il y a soixante douze cieux pour les soixante douze luminaires, et pour chacun [d’eux cinq] firmaments, [pour un total de] trois cents soixante [firmaments…].
Il leur fut donné autorité et une [grande] nuée d’ange [sans nombres], pour la gloire et l’adoration, [et après cela aussi] des esprit vierges, pour la gloire et [l’adoration] de tout les éons et de leur firmaments.

Le cosmos, chaos, et les régions inférieurs

„La multitude de ces immortels est appelé cosmos – c’est à dire, perdition – par le père et les soixante douze luminaire qui sont avec l’auto créé et c’est soixante douze éons. En lui le premier homme apparu avec ses pouvoir incorruptible. Et l’éon qui apparu avec sa création, l’éon dans lequel sont les nuages de la connaissance et les anges, est appelés El. [..] éon [..] après quoi […] dit, „laissons les douze anges naître [pour] régner sur le chaos et sur les regions inférieurs.“ Et regarde, du nuage apparut un [ange] dont la face briller avec du feu et dont l’apparence était souillé par du sang. Son nom était Nebro, ce qui signifie „rebelle“, d’autre l’appel Yaldabaoth. Un autre ange, Saklas, vint aussi du nuage. Alors Nebro créa six anges – ainsi que Saklas – pour être serviteurs, et ceux-ci produisirent douze anges dans les cieux, chacun recevant une partie des cieux

Le maître et les anges

„ Les douze maîtres parlèrent avec les douze anges: „ Que chacun de vous […] et laissons les […] génération [une ligne manquante] anges“:

Le premier es [S]eth, qui est appelé Christ
Le [second] est Harmathoth, qui est […]
Le [troisième] est Galila.
Le quatrième est Yobel.
Le cinquième [est] Adonaios.

Ce sont les cinq qui règnent sur les regions inférieurs, et en premier lieux sur le chaos.

La création de l’humanité

„ Alors Saklas dit à ses anges, „Créons un être humain d’après la ressemblance et d’après l’image“. Ils façonnèrent Adam et sa femme Eve, qui est appelé, dans le nuage, Zoe. Pour que par ce nom toutes les générations cherchent l’homme, et chacune d’entre elles appelle les femmes par ces noms. Maintenant, Saklas ne comm[anda] pas […] excepté […] les géné[rations…] ce […]. Et le maître dit à Adam, „Tu vivras longtemps, avec tes enfants.“


Le reste du texte est une métaphore apocalyptique qui se conclue par la „trahison“ de judas.

Voilà c’est un premier jet. J’éditerais certainement ce message, car il faut encore que je fasse quelques recherches pour améliorer la traduction. Je vais également me plonger dans quelques textes pour essayer de livrer quelques explications sur le contenu de ce texte, qui est relativement difficile à saisir.

Grüß

Abra

Message édité le 12-04-2006 à 20:45:30 par Abraxas


--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Abraxas
Membre du conseil
Abraxas
   Posté le 12-04-2006 à 21:04:15   Voir le profil de Abraxas (Offline)   Répondre à ce message   http://abrasax.chez.tiscali.fr   Envoyer un message privé à Abraxas   

Bonsoir,

En faisant des recherches je suis tombé sur deux textes gnostiques dont la lecture m'a éclairer le texte de l'évangile de judas.

Je vous ai recopié les passages qui se relie au texte ci dessus. Les textes intégraux sont sur le net (faite une recherhe sur le nom des textes, mais on peut aussi les mettre en ligne si le coeur vous en dit.

L'Hypostase des Archontes a écrit :

.

18 Éléleth, le grand ange, me dit : 19 « Moi — dit-il — je suis l'intelligence, 20 je suis l'un des quatre luminaires 21 qui se tiennent debout en présence du grand 22 Esprit invisible.
Et il dit à ses fils : 5 "Je suis le Dieu du tout." Et Zoé, 6 la fille de Pistis Sophia, poussa un cri 7 et lui dit : "Tu te trompes, Saklas !" 8 — le nom correspondant est celui de Ialtabaoth. — 9 Elle souffla au visage de celui-ci et son souffle 10 devint pour elle un ange de feu. Et 11 cet ange attacha Ialtabaoth 12 et le précipita dans le Tartare, au 13 fond de l'Abîme




L’APOCRYPHON DE JEAN a écrit :


19 Barbèlô regarda intensément vers (l’Esprit), 20 vers la lumière pure. 30 1 Elle se tourna vers elle (voir III) et enfanta 2 une étincelle de lumière 3 bienheureuse, mais qui ne lui était pas égale 4 en grandeur. Tel est 5 l’Unique-engendré (Monogénè(to)s) issu 6 du Père, (tel est) le Dieu Engendré-de-lui-même (Autogénètos), 7 le Fils premier-engendré (Protogénètos ?) de tous ceux 8 de l’Esprit, de la lumière pure. C’est de 20 la lumière — qu’est le Christ — et de 21 l’Incorruptibilité, par « le don » de 33 1 l’Esprit, que les quatre grands 2 lu[minaires] furent manifestés hors du Dieu 3 Engendrement-de-lui-même (au[togé]nès)
[…]
(La Sagesse) vit, à 19 la réflexion, que son (oeuvre) était 20 l’empreinte d’une autre forme — avec une face de 21 serpent et une face de lion et des 38 1 « yeux » brillants de feu. — Alors [elle] la 2 chassa loin d’elle, [hors] de 3 ces lieux, afin qu’4 aucun des Immortels ne la 5 voient parce qu’elle l’avait enfantée 6 par ignorance.
Elle jumela son (oeuvre) à 7 une nuée lumineuse. 8 et plaça au milieu de la 9 nuée un trône afin que 10 nul ne voit (cette oeuvre) excepté l’Esprit 11 saint que l’on nomme 12 « Vie », la mère de 13 tous.
Et elle lui donna son nom : 14 « Ialdabaôth ». C’est lui le Premier 15 Archonte. C’est lui qui déroba 16 une grande puissance à 17 la Mère

(Ialdabaoth se fabrique son propre Éon)
Il s’écarta d’elle, 18 s’éloigna du lieu 19 de sa naissance, 391 s’empara d’un autre lieu et se créa 2 un éon flamboyant 3 d’un feu lumineux, 4 celui dans lequel il se tient maintenant.
(Les puissances du monde inférieur)
Alors il 5 s’accoupla avec la folie (aponoia) qui l’accompagne, 6 et engendra les autorités qui lui sont inférieures, 7 douze anges 8 affectés chacun à son éon propre, 9 conformément au modèle des éons 10 impérissables.
Et il créa pour 11 chacun (des douze anges), 12 sept anges. et pour ces anges, 13 trois puissances, de sorte que 14 le total de ceux qui lui sont inférieurs est de trois cent 15 soixante êtres angéliques, auxquels s’ajoute sa 16 triple puissance conçue 17 à la ressemblance du premier modèle 18 qui existe avant lui

(Les noms doubles des douze premiers anges)
En conséquence, lorsque ces autorités 19 ont été manifestées 401 par l’Engendreur principal, Premier 2 Archonte de la ténèbre, c’est de 3 l’ignorance de celui qui les a 4 engendrées qu’elles ont (reçu) leur nom.
Le 5 premier nom est Iaôth.
Le deuxième 6 est Hermas, « l’oeil du 7 feu ».
Le troisième est 8 Galila.
Le quatrième est Iôbêl.
9 Le cinquième est Adônaios.
10 Le sixième est Sabaôth.
Le 11 septième est Kaïnan et 12 Kaê, celui que l’on nomme 13 Kaïn, c’est-à-dire le soleil.
14 Le huitième est Abiressiné.
15 Le neuvième est Iôbêl.
16 Le dixième est Harmoupiaêl.
17 Le onzième est Adônin.
18 Le douzième est Bélias.

[…]
(De la hiérarchie du monde archontique)
Quant à Ialdabaôth 11 Saklas, lui qui s’identifie à cette forme multiple 12 de sorte qu’il se manifeste lui-même en tout visage 13 en fonction de son désir, il a réparti entre eux 14 (une portion) du feu qui est sien 15 et de sa puissance. Mais de 16 cette lumière pure de la Puissance 17 qu’il a dérobée à la Mère, 18 il ne leur en a pas donné. C’est ainsi 19 qu’il a été pour eux un Christ, à cause de la 431 [gloire qui est en] lui, (et qui lui vient) de la puissance 2 [de la lu]mière de la Mère. C’est pour 3 [cette raison qu’il] s’est fait lui-même proclamer 4 Dieu, se montrant (ainsi) désobéissant 5 envers l’entité dont il était issu.
(La création de l’homme psychique)
(Les Puissances) se dirent les unes 11 aux autres : « 12 Créons un homme qui soit 13 à la ressemblance (?) de Dieu et à 14 l’apparence (?) ». Elles créèrent (leur oeuvre) par 15 une action conjointe avec 16 toutes leurs Puissances. Elles modelèrent (d’une part) un 17 modelage d’après elles-mêmes et 18 [chac]une des pui[ssances] 491 et, à partir de la 2 Puissance, créèrent (d’autre part) l’â[me]. Elles créèrent cette (âme) 3 d’après la ressemblance qu’elles avaient vue, 4 comme une imitation de celui qui 5 existe depuis le commencement, 6 l’Homme parfait.
Elles dirent : « 7 Nommons-le Adam afin que le nom 8 de celui-ci et sa puissance deviennent 9 pour nous lumière. »
[…]
Alors (la Mère) 2 [voulut reprendre] la puissance qu’elle avait 3 donnée à l’Archonte (fruit) de (son) impétuosité 4 Elle sortit en 5 innocence et adressa une supplique au Père de 6 Tous dont la miséricorde est abondante, 7 au Dieu de lumière. 8 Et il envoya, par décision 9 sainte, l’Engendrement-de-lui-même (autogenès) et 10 les quatre luminaires sous l’apparence 11 d’anges du Premier 12 Archonte.



Grüß

Abra

Message édité le 12-04-2006 à 21:06:04 par Abraxas


--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Abraxas
Membre du conseil
Abraxas
   Posté le 10-05-2007 à 16:43:36   Voir le profil de Abraxas (Offline)   Répondre à ce message   http://abrasax.chez.tiscali.fr   Envoyer un message privé à Abraxas   

Bonjour,

Voici enfin la traduction complète tiré du site:
http://www.voxdei.org/afficher_info.php?id=17173.3

Les textes entre parenthès sont des notes du traducteur.

Citation :


Introduction

Jésus fait la révélation à Judas trois jours avant la Pâque.

Le ministère terrestre de Jésus

Jésus, sur Terre, a réalisé de nombreux miracles pour le salut de l'humanité. Il a été intègre alors qu'il était parmi des pécheurs. Et il a appelé à lui 12 disciples.

Il ne leur apparaissait souvent comme un enfant (comment ils ont interprété son comportement ou ses paroles. La question est de savoir si le sens d'enfant est l’Innocence, la douceur ou s’il apparaissait physiquement en tant qu’enfant parmi eux) .

SCENE 1: Jésus discute avec ses disciples. Prière d'actions de grâces ou eucharistie.

Un jour où il se trouvait avec ses disciples en Judée, Jésus les découvrit recueillis dans une attitude pieuse en observance des commandements. Quand il s'approcha d'eux, alors qu'ils offraient des actions de grâce pour le pain, Jésus rit. Les disciples lui demandèrent la raison de ses moqueries quant à leurs prières puisqu'ils avaient fait cela comme demandé. Il répondit qu'il ne se moquait pas d'eux. "Vous ne faites pas ceci de votre propre gré, car c'est ainsi que votre Dieu sera loué" répondit-il. Ils lui dirent : "Maître, tu es le fils de Dieu!" Il répondit :"Comment le savez-vous? En réalité, aucun des enfants de cette génération plus encore : "aucune génération de ce peuple" ne me connaîtra.

Les disciples se mettent en colère

En entendant cela les disciples se mirent en colère intérieurement, blasphémant contre lui dans leurs cœurs. Jésus leur demanda pourquoi cette agitation/trouble les avait poussé à la colère, ajoutant que Dieu en eux poussait leurs âmes à l'aigreur. Il demanda aussi que si l'un d'entre eux était suffisamment fort parmi les hommes pour atteindre la perfection (connaissance?) il se tînt devant lui (comme les anges au vu de la suite) . Tous répondirent qu'ils avaient la force requise, mais leurs esprits n'osèrent se tenir devant lui, à l'exception de celui de Judas qui, cependant, ne put soutenir son regard. Judas lui dit : "Je sais qui tu es et d'où tu viens : du Royaume immortel de Barbélo. Je ne suis pas digne de prononcer le nom de celui qui t'a envoyé". (Barbélo, dans la tradition gnostique, est l'aspect féminin de la Divinité et serait à l'origine du malheur dans ce monde. Barbélo se serait repenti, après quoi Dieu aurait envoyé le Christ sur Terre pour sauver l'Humanité.)

Jésus prend Judas en aparté

Voyant que Judas était prêt à être illuminé/à accéder à des connaissances supérieures, Jésus s'isola avec Judas pour lui enseigner les mystères du Royaume et lui dit qu'il était possible pour lui de l'atteindre, mais qu'il y aurait un lourd tribut à payer pour cela. Judas serait injustement blâmé et maudit par les Chrétiens. Jésus lui dit qu'un autre le remplacerait afin que le nombre de disciples soit toujours égal à douze afin d'atteindre l'accomplissement (plénitude?) avec Dieu. Judas lui demande "Quand me révèleras-tu ces choses et quand se lèvera l'aube du grand jour pour cette génération/ce peuple?" Mais quand il posa cette question, Jésus prit congé de lui.


SCENE 2 : JESUS APPARAIT DE NOUVEAU AUX DISCIPLES (un Jésus par éclipses)

Jésus réapparaît et révèle aux disciples qu'il est allé voir une autre génération sainte et formidable. Riant à la question de ses disciples curieux d'en savoir plus sur cette génération supérieure et davantage sainte, hors du royaume actuel, Jésus leur décrit ses qualités : aucune personne née de cet éon (La traduction anglaise donne «aeon» qui signifie temps infini. Je pense qu'ici, il est possible, vu le contexte mythologique, qu'«éon» fasse plus référence au temps qu' à l'entité dans la scène 3) ne la verra, aucune personne née de la naissance mortelle ne lui sera associée, et les anges ne règneront pas sur elle. Les disciples sont troublés et restent cois. Un autre jour, Jésus vient vers eux et ils lui parlent d'une vision qu'ils ont eue à son sujet.

Les disciples parlent du temple qu'ils ont aperçu

Ils ont vu un immense autel, douze hommes qui leur ont semblé être des prêtres et un nom. Egalement, une foule attendant devant l'autel que les prêtres agréent l'offrande. Quant à eux, ils ont attendu (apparemment à l'écart) .

Quand Jésus leur demande à quoi ressemblaient les prêtres, les disciples les décrivent comme pervertis : ils sacrifiaient leurs enfants, leurs épouses, étaient sodomites et impliqués dans des meurtres. Ils commettaient une multitude de péchés et répandaient le désordre/l'anarchie. Quant aux hommes devant l'autel, ils invoquaient le nom de Jésus et leurs sacrifices déficients étaient parfaits (participe passé du verbe et non l'adjectif) . Après avoir parlé, leur trouble est oublié.

(Il n’est pas évident de savoir si en premier, les disciples décrivent les prêtres ou la foule pécheresse et l'attitude des prêtres, dans une réponse progressive. Soit les abominations sont le fait des 12 prêtres, dans le cas où les disciples répondent directement à la question, soit du peuple dans l'autre cas. Même au regard de la suite, cela reste ambigu)

Jésus donne une interprétation allégorique de la vision du temple

Jésus ne semble pas comprendre la raison de leur émoi et dit que les prêtres devant l'autel invoquaient son nom éternel qui dure d'âge en âge. Ils ont planté des arbres sans fruits, d'une honteuse manière.

Il leur dit que ceux qu'ils ont vu recevoir les offrandes, ce sont eux les disciples. Quant au bétail offert, il représente les gens que les disciples ont égarés/menés à leur perte devant l'autel... "Se tiendra debout et se servira de mon nom sur ce sentier et les générations d'hommes pieux lui conserveront leur fidélité. Et après, un autre homme se dressera parmi les fornicateurs, un autre parmi les infanticides, un autre parmi les sodomites, et ceux qui s'abstiennent, et le reste du peuple plein de souillure, d'anarchie et d'hérésies, et ceux qui disent qu'ils sont comme des anges. Ils sont les étoiles qui mènent toute chose à sa fin. Pour les hommes de tous temps il a été dit que Dieu recevait les offrandes par l'entremise des prêtres- c'est un faux ministère. C'est le Seigneur de l'univers qui commande : "dans les derniers jours, ils seront un sujet de honte!".

Jésus leur dit : "cessez les sacrifices sur l'autel .... (Manques notables)

Jésus leur dit "cessez de lutter avec moi/me résister. Chacun de vous a sa propre étoile... (Manquent 17 lignes) .

Judas questionne Jésus à propos de cette génération et de celle des hommes

Judas demande à Jésus quelle sorte de fruits produit cette génération. Jésus répond, à propos de toutes les générations, que leurs âmes périront. Cependant quand ces gens auront parachevé le temps du royaume (auront vécu leur vie terrestre?) et quand l'Esprit les aura guidé, ils seront sauvés alors que leur enveloppe se corrompra.

Judas demande ce que fera le reste de l'humanité, ce à quoi Jésus répond qu'il est impossible de semer des graines sur des pierres et d'en moissonner les fruits. (Puis il condamne apparemment la sagesse corruptible, mais il y a des vides. Il se peut que ce soit déjà une référence au dernier des éons, la Sagesse. Celle-ci, pour certaines sectes ophites, cherchant l'être, tombe dans le vide, où elle produit une sagesse inférieure. Elle est ramenée au monde divin par le Saint Esprit ; mais, avant d'y arriver, elle a pleuré dans le vide, et de ces pleurs est né notre monde) .

Sur ces mots, Jésus s'en va.


SCENE 3 : JUDAS NARRE SA VISION A JESUS QUI LUI REPOND/ L'ECLAIRE (illuminer)

Judas dit : "Maintenant que tu as entendu les autres, écoute la description de mon rêve, car j'ai eu une grande vision". Entendant cela, Jésus rit et lui dit "toi le treizième esprit, pourquoi (me ?) éprouves-tu si durement? Mais n'aies crainte de parler, je suis à tes côtés! (ce Jésus s'adresse peut-être à un esprit qui va le tenter à l'approche de la mort en le tourmentant par le récit de Juda, puis il s'adresse à nouveau à Judas; comme quand le Christ semble réprimander Pierre; cf. Marc 8; 33)

Judas lui dit : "dans la vision, je me suis vu alors que les autres disciples me lapidaient et me persécutaient gravement (il parle de douze disciples, donc il sait déjà qu'il sera remplacé) . Je rejoignis ensuite la place à ta suite. (Des manques) . Je vis une maison dont mes yeux ne pouvaient saisir la mesure, entourée par beaucoup de gens et au toit en verdure. En son milieu se tenait une foule.

Jésus répondit à Judas "ton étoile (probablement au sens de destin, dans un sens quasi astrologique) t'a fourvoyé. Aucun homme de naissance mortelle n'est digne d'entrer dans la maison que tu as vue, ce lieu étant réservé aux saints. Ni le Soleil, ni la Lune n'y règneront jamais, mais les saints y demeureront toujours, dans le royaume éternel avec les saints anges. Regarde! Je t'ai expliqué le mystère du royaume et je t'ai enseigné quant aux erreurs des étoiles. Phrase incomplète signifiant peut-être "j'envoie cela aux douze éons".

(Les éons- du grec «aion», durée, éternité, parce qu'on leur attribuait une existence éternelle- sont pour certains gnostiques des puissances d'origine divine, et qui servent à expliquer la création du monde visible. Ces puissances produisent des êtres de même nature que la leur. Les éons formaient une chaîne d'êtres intermédiaires entre Dieu et l'homme. Et plus exactement entre le Dieu suprême et le Yahvé des Juifs [i](dont les gnostiques faisaient une divinité secondaire) , entre le Père et le Fils, et enfin entre ce dernier et les hommes)[/i].

Judas interroge Jésus au sujet de son destin personnel

Judas demande s'il se peut/si cela veut dire que ce qu'il sème est dirigé par le souverain (vraisemblablement le fait qu'il est destiné à livrer le Christ dans une perspective fataliste) .

Jésus répond (manque) qu'il sera très affligé en voyant le royaume et toute sa génération.

Judas demande pour quelle raison, c'est à lui seul que Jésus a parlé. Ce dernier répond qu'il sera le treizième disciple, qu'il sera maudit à travers les générations et qu'il viendra régner sur elles. «Dans les derniers temps, ajoute-t-il, ils maudiront ton ascension vers la génération sainte».

Jésus enseigne Judas en matière de Cosmologie : l'Esprit et l'Auto-Généré (infini, qui ne procède que de lui-même, une sorte d'hyper Dieu vu qu'il y aurait un Dieu-écran)

Jésus demande à Judas de venir et dit qu'il lui révèlera des secrets inédits, car existe un royaume sans bornes dont aucune génération d'anges n'a connu toute l'étendue et où se trouve l'Esprit, immatériel, que nul oeil d'ange n'a jamais vu, que nulle pensée du coeur n'a jamais pu appréhender, et à qui aucun nom n'a jamais été donné.

(Narration de Jésus
"Alors, un nuage lumineux apparut et dit de laisser entrer un ange pour le servir". Un superbe ange, le lumineux et divin Auto-Généré, émergea du nuage. A cause de lui (de par sa volonté) quatre autres anges sortirent d'autres nuages et se mirent à le servir. Il créa la première/originelle lumière sur laquelle il régna. Il dit de laisser les anges prendre possession de l'existence (et des cieux peut-être) pour le servir et des myriades indénombrables prirent leurs places. Il dit de laisser un éon étincelant entrer en existence (pas forcément au sens du vivant basique, mais de la connaissance ; ils trouveraient leur essence, leur raison d'être) .

Il ouvrit la seconde lumière et régna sur elle avec des milliers d'anges sans nombre à son service. C'est ainsi qu'il créa le reste des éons illuminés. Il les fit régner sur eux et il créa des myriades d'anges pour les assister".

Adamas et les lumières (probablement les corps célestes) .

(Adamas, selon les Naasséniens- ophites stricto sensu, était le Fils de l'humain ; c’est un androgyne dont sourd le courant de toute vie et d’où s’écoule de concert la matière et l’esprit de tout être. Il se peut que les Caïnites aient approché ces idées) .

"Adamas était dans le premier nuage lumineux qu'aucun des anges n'avait vu parmi ceux qui l'appelaient Dieu. Il est à l'origine de la génération incorruptible dont procède Seth" (Seth, en plus d'être le nom du fils d'Adam et Eve est aussi celui du frère du dieu égyptien Osiris ; un lien existe peut-être dans leur gnose, du moins une récupération syncrétique. Mais les Séthiens, autre secte ophite, comme les Caïnites honoraient en Seth le fils de la divine Sagesse, représentant l'esprit, en opposition à Abel qui représentait I'âme et à Caïn qui représentait la chair; des éléments ont pu être repris ; et ici, Seth est le Christ) .

"Il fit procéder soixante-douze lumières de cette génération absolument pure, de connivence avec la volonté de l'Esprit. Les soixante-douze lumières, quant à elles, firent trois cent soixante pareillement, toujours en accord avec la volonté de l'Esprit, ce qui donne cinq lumières pour chacune d'entre elles.

Les douze éons (il en est fait mention auparavant, mais la phrase est émaillée de manques) sont les sphères des douze lumières, avec six paradis/cieux pour chaque éon de sorte qu'il y a soixante-douze cieux pour soixante-douze lumières".

"Il leur avait été donné autorité et ont été mis à leur service un nombre infini d'anges, pour leur gloire et, ajouté à ceux-là, des esprits vierges/saints qui glorifiaient et adoraient les éons, les cieux et leurs firmaments".

Le Cosmos, le Chaos et l'Enfer

"Cette multitude d'immortels est nommée le Cosmos- c'est-à-dire la perdition- par le Père et les soixante-douze lumières auprès de l'Auto-Généré ainsi que les soixante-douze éons. En lui, apparut le premier homme avec des pouvoirs incorruptibles. Et l'éon apparu avec cette génération, celui en qui la nue de la connaissance et les anges, est appelé El. Après cela, l'éon ordonna de laisser douze anges prendre le règne sur le Chaos et les Enfers. Et du nuage apparut un ange dont le visage était comme incandescent et qui se présentait comme maculé de sang. Il avait pour nom Nebro qui signifie rebelle ; les autres le nommaient Yaldabaoth. Un autre ange, Saklas, sortit aussi du nuage. Nebro créa, comme Saklas, six anges pour qu'ils l'aident et chacun de ces douze anges reçut une portion dans les cieux".
(Chez les Ophites, Yaldabaoth est un éon identifié à El-Shaddaï, ou Yahvé connu sous le nom « le Tout-Puissant » ; il procède d’Adamas)

Les souverains et les anges

"Les douze régnants parlèrent aux douze anges..." (La phrase, importante vu l'un des sujets, est largement incomplète. On peut supposer qu'ils les nomment et leur attribuent des fonctions) .

"- Le premier est Seth, autrement appelé "Christ".
- Le deuxième est Harmathoth.
- Le troisième est Galila.
- Le quatrième est Yobel.
- Le cinquième est Adonaios.

Ce sont ces cinq qui règnent sur les Enfers et avant tout sur le Chaos".

La création de l'Humanité

"Alors Saklas dit à ses anges « créons un homme à notre image et notre ressemblance ! » Ils modelèrent Adam et sa femme Eve dont le nom dans les nuages est Zoé. C'est sous ce nom que les autres générations identifièrent l'homme et que chacune d'entre elles nomma la femme. Le souverain dit à Adam que longue vie lui serait accordée, à lui et à sa postérité (et sûrement à Eve) ".

Judas s'enquiert du sort d'Adam et de l'Humanité

Judas demande à Jésus combien de jours vivra l'homme au plus. Jésus lui demande pourquoi il s'interroge à ce propos, Adam ayant vécu, avec sa génération le temps qui lui était imparti dans le royaume qu'il avait reçu.

Judas demande si l'esprit humain est mortel. Jésus répond que Dieu avait demandé à Michael de seulement prêter les esprits afin qu'ils puissent servir, mais le Grand-Un a ordonné à Gabriel d'accorder des esprits aux grandes générations sans mesure- il s'agit de l'esprit et de l'âme.

Jésus discute de la destruction des pécheurs avec Judas et les autres disciples

(Manque) "Mais Dieu a fait en sorte que la connaissance soit donnée à Adam afin que le roi du Chaos et de l'Enfer ne puisse pas régner sur eux".

Judas demanda ce que ferait alors cette génération et Jésus lui répondit qu'en vérité, pour chacune d'elles les étoiles ont fourni des moyens d'achèvement/perfection. Quand Saklas parachève le temps qui lui a été imparti, leurs premières étoiles apparaîtront avec les générations et elles achèveront ce qu'ils avaient projeté de faire. Alors ils forniqueront en mon nom et ils tueront leurs enfants" (manquent six lignes et demie) .

Après cela Jésus rit et Judas lui demanda la raison de son attitude à leur endroit Jésus répondit qu'il ne se moquait pas d'eux, mais de l'erreur des étoiles qui se trompent au sujet des cinq combattants et qui seraient toutes détruites avec leurs créatures.

Jésus parle des baptisés et de la trahison de Judas

Judas demande à Jésus ce que feront/deviendront ceux qui auront été baptisés en son nom. (Vide de 9 lignes) . Jésus répond :"En vérité, ceux qui font des sacrifices à Saklas (manque) Dieu… (Manque 3 lignes) toutes ces choses qui sont mauvaises"."Mais tu les surpassera tous, car tu sacrifieras l'enveloppe qui me revêt"

"Déjà ta corne a été relevée
ton courroux s'est enflammé
ton étoile a brillé
et ton coeur a ..."

(Des manques) "Et alors l'image de la grande génération d'Adam sera exaltée, car avant le ciel, la terre et les anges, cette génération, qui est des royaumes éternels, existe déjà (au présent dans le texte anglais, comme quand Jésus dit, de façon apparemment anachronique «avant qu’Abraham fût, je suis» de Jean 8 v. 58 ; probablement un effet de style dans une volonté imitatrice pour conférer de la vraisemblance et gnostique) .
"Toutes choses t'ont été enseignées. Lève tes yeux et regarde le nuage, sa lumière et les étoiles qui l'environnent et l'étoile qui ouvre le chemin est la tienne".

Judas leva le regard, vit le nuage lumineux et y entra. (Manque) .

Conclusion : Judas trahit Jésus

...Leurs grands prêtres murmurèrent, car il était entré dans la chambre d'invités pour prier. Mais des scribes veillaient là attentivement avec l'intention de l'arrêter durant sa prière, car ils avaient peur du peuple depuis qu'il était considéré par tous comme un prophète.

Ils s'approchèrent de Jésus et lui demandèrent s'il était un disciple de Jésus et il leur répondit dans le sens qu'ils désiraient et reçut en main propre la somme.



--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
piece_of_infinity
Membre du conseil
piece_of_infinity
   Posté le 11-05-2007 à 19:10:41   Voir le profil de piece_of_infinity (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à piece_of_infinity   

Normalement, l'évangile de Judas contient plusieurs paroles et paraboles de Jésus. Je vais essayer de remettre la main sur les traductions que j'ai (informatiques, je n'ai pas de livre sur le sujet).

D'ailleurs, à ce propos, je vais peut-être acheter le Pop Wuh (aussi connu sous le nom "Popol Vuh" qui serait toutefois inexact) des Mayas ainsi que le Chilam Balam, je ferai probablement un topic quand je l'achèterai, il y a beaucoup de points intéressants dont certaines similitudes avec la Création du christianisme, je crois (c'est ce qui aurait sauvé cet écrit de la destruction). [Enfin, je sais que ça n'est pas très lié à l'évangile de Judas mais il me semblait que ça avait son importance (au moins pour moi, quand je retomberai sur ce message et créerai un topic...).]
morpheus
Membre
   Posté le 29-06-2008 à 20:02:44   Voir le profil de morpheus (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à morpheus   

salut

sachez que l'évangile de judas est depuis peu disponible en livre de poche!

je l'ai acheté récemment, dans une grande librairie connue dont je tairai le nom (ils n'ont vraiment pas besoin de pub) ....

enfin valla quoi! juste pour vous dire que ce texte est disponible sur papier, dans son "intégralité" (je veux dire intégralité des passages auqels on a pu accéder, n'oublions pas que les manuscrits sont très vieux et en mauvais état) ceci pour une somme très modique

bonne lecture a toutes et tous!
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Le coin des Arts  Arts de l'écrit  L'evangile de JudasNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade