Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Spiritualité (Réflexions&Debats) 

 Le libre arbitre

Nouveau sujet   Répondre
 
Sujets liés :
Signes
Hasard & Destin
Karma
"Demain ne nous obéit pas"
Vivre et laisser vivre.
 
 
Bas de pagePages : 1  
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 19-01-2006 à 11:19:34   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

J'ouvre ce topic afin d'ébaucher un semblant de réponse aux différentes questions soulevées par Aleister dans le topic Petit Cours d'Astro #1 de la rubrique Astrologie. Je ne suis pas certain de posséder les réponses à ces interrogations. En revanche je pense être en mesure d'ouvrir de nouvelles pistes de réflexion afin que, ensemble, nous tachions de dessiner une réponse définitive à ce sujet. On avait procédé ainsi avec Glingal sur plusieurs sujets (notamment le channeling et la télékynésie) et ça avait plutôt bien fonctionné, les pensées des uns déclenchant celles des autres. Aussi, voyons ce qu'il est possible de faire ici...

D'abord, qu'est-ce que le libre arbitre ? Celui qui me répond que c'est un monsieur avec un sifflet échappé d'un stade de foot peut reprendre la lecture du début. Non, sérieusement, le libre arbitre, pour moi, c'est la faculté de décider par nous-mêmes. En restant terre à terre, par exemple, un esclave n'en possède pas puisque c'est son maître qui décide pour lui. En développant davantage, un citoyen français en possède mais ne l'exploite pas totalement. Pourquoi ? Car, s'il a l'impression de tout décider de par lui-même, la majeure partie de ses décisions lui sont dictées par des impératifs liés à son environnement. Du coup c'est davantage ce dernier qui décide pour lui, à son insu en général. C'est la même chose en terme de culture : on n'est pas vraiment libre de décider si ce qu'on nous apprend est vrai ou faux. On se doit de le tenir pour vrai du fait de la "crédibilité" potentielle de ceux qui nous instruisent... Vous voyez on n'est donc pas encore vraiment dans le cadre du libre-arbitre. Mais ça va se compliquer encore davantage maintenant.

Car ce que je vous décris là sont des comportements humains ancrés dans un univers relatif, un univers d'expériences donc. Dans cette théorie, nos âmes en quête de reconnaissance font des choix censés les orienter vers un "éveil" ultime qui leur permettra de franchir un nouveau cap sur la route devant les ramener à la Source. Pour ce faire, elles passent sans cesse, selon un cycle qui ressemble à l'éternité, d'un univers absolu à cet univers relatif. Au moment de l'incarnation de l'âme dans le corps qui lui servira d'instrument, on peut considérer que la vie qui va suivre est quasiment fixée, à l'événement près. Ici bas on a appelé cela le destin pour les plus optimistes, la fatalité pour les autres. Alors en effet, comme le montrait Rico, où est le libre arbitre dans tout ça si tout est déjà réglé comme du papier à musique ? Question d'autant plus pertinente si on rajoute le fait de l'astrologie. D'un côté, comme de l'autre, tout semble indiquer que la marge de manoeuvre entre la naissance et la mort physique est aussi étroite que l'esprit de Nicolas Sarkozy.

Alors voici ce que j'en pense, au regard de ces nouveaux éléments apportés dans l'équation. Je vais lancer le postulat comme quoi il y a trois niveaux de libre arbitre. Le premier, celui que nous connaissons tous et expérimentons partiellement ou totalement, est lié à notre expérience physique. Partons du principe que nous ignorons que nos destinées sont déjà scellées de longue date, il n'en demeure pas moins que chaque jour qui passe nous propose de faire des choix. Il y a les petits choix, qui je pense ne sont pas pris en considération par l'âme : là je vais me faire un plat de pâtes, là j'ai envie de m'acheter le dernier disque de David Guetta (nan je rigole ), là je vais me taper une sieste et mon travail attendra... enfin bref, plein de petites choses dérisoires que nous décidons au quart de tour.

Ensuite il y a ce que j'appelle les gros choix, de l'ordre qui peuvent bouleverser votre vie. Ceux-là, c'est ma théorie, sont intégrés au parcours de l'âme. Ca signifie que, pour que le plan de l'âme s'accomplisse, il faut aller dans son sens. Par exemple ce sont des décisions importantes comme, pour rester dans l'actualité, décider de tout plaquer pour s'accomplir selon ses idéaux. Mais ça peut aussi toucher des domaines sensibles comme le matérialisme, le travail ou l'affectif. A ce moment-là, l'âme propose à l'esprit d'exercer son libre arbitre. Elle ne lui impose pas la voie qu'il sera bon pour elle de le prendre, non. Elle lui soumet la possibilité mais c'est l'esprit qui tranche. Et parfois il ne tranche pas dans le bon sens. Alors qu'est-ce que cela signifie ? Que le plan de l'âme a échoué ? Je dirais que non car vous remarquerez que, selon une durée variable, la situation de choix se présentera à nouveau dans un nouveau décor. N'avez-vous jamais eu l'impression de commettre les mêmes erreurs ? de revivre les mêmes situations avec des gens différents ? Je crois que c'est la preuve que l'âme persévère dans sa voie, qu'elle tente par tous les moyens d'infléchir l'esprit à son but précis tout en respectant son libre arbitre. Y parvient-elle ? Ca je ne sais pas... L'âme peut-elle être mise en échec par l'esprit ? Aucune idée ! Et même si c'est le cas, je suis sûr qu'elle remettra le couvert dans une prochaine existence physique tout en revoyant son plan fonction des nouveaux éléments en sa possession... Mais tout ça nous montre que le niveau de ce libre arbitre est très relatif. Aussi, je crois que le véritable libre arbitre est encore différent...

Et pour ce dernier visage, c'est toi Rico qui m'a mis sur la voie. Je pense que l'endroit où le libre arbitre s'exprime pleinement et sans restriction c'est véritablement dans cet univers absolu où siège l'âme avant l'incarnation. C'est le seul et unique moment où, débarrassé de l'ego et de l'esprit, elle est véritablement libre de dessiner son chemin. Quand on dit que Dieu nous a conféré ce libre arbitre, on ne donne pas assez de précision. On décline cette affirmation selon nos critères terrestres en omettant qu'il existe probablement différents niveaux d'existence. Et dans ces niveaux, Dieu ne se pose nullement en intermédiaire avec l'âme. Il la laisse totalement maîtresse de sa destinée, libre d'employer tous les moyens et de consacrer tout le temps qui sera nécessaire pour lui revenir. L'âme fait ce qu'elle veut. A l'instar d'un artiste qui s'y reprendra à plusieurs fois avant de mettre la touche finale à son oeuvre, l'âme s'emploie, avec plus ou moins de succès, à trouver le chemin le plus rapide pour retourner à Dieu. Pour ce faire, elle ne reçoit aucune aide. Ni de son Créateur, ni des autres âmes. Là je crois que dans cet esprit, on touche à l'absolu de la notion de libre arbitre. Je me résume :

Niveau 1 : univers relatif, décisions mineures. Exemples : " j'ai envie d'aller voir ce film ", " j'ai envie de m'acheter cette voiture ", " je vais partir en vacances en Floride "... Niveau d'intervention : esprit.

Niveau 2 : univers relatif, décisions majeures. Exemples : " je veux devenir dessinateur ", " je vais divorcer d'avec Brenda ", " je plaque mon boulot et je pars autour du monde "... Niveau d'intervention : âme avec possibilité de validation ou non de l'esprit.

Niveau 3 : univers absolu, détermination du chemin de vie. Exemple : " dans cette vie je vais m'employer à expérimenter la douleur et pour ce faire je crée tel scénario de vie. Je m'incarnerai dans telle personne, à telle date et telle heure terrestre selon les éléments communiqués par l'univers pour être en adéquation avec ma mission. Il devra se passer ça, ça et ça pour que ce soit un succès ." Niveau d'intervention : âme.

Ouch ! Bon je ne sais pas si j'ai été clair. Moi ça me semble pas mal comme postulat ! Je suis sûr que ça va lancer encore plein de questions et ouvrir de nouvelles pistes de réflexion. Tant mieux si c'est le cas ! En tout cas, comme je le disais à ma copine il y a quelques temps, si je ne suis pas pressé de mourir, en tout cas lorsque le moment se présentera, je croiserai les doigts bien fort en me disant "pourvu qu'il se passe quelque chose" !

Dav

Message édité le 11-05-2006 à 17:52:26 par Abraxas
aleister.c
Inactif
   Posté le 23-01-2006 à 18:10:50   Voir le profil de aleister.c (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à aleister.c   

Désolé de n'avoir pas répondu plus tôt à ce sujet qui, pourtant, m'était clairement destiné...

Mais bon, tu comprends, quand je l'ai lu la première fois, j'ai dû me déconnecter de suite et, depuis, je bosse et blablabla...

Nan, sérieusement, je dois avoir un blocage à ce sujet, quelque chose en moi résiste... Mon expérience me pousse donc à croire que tu cherches à me dire quelque chose de fondamental ou au moins de très important pour moi... Et ce petit-moi extrêmement fainéant cherche à tout prix à résister à l'évolution que tu lui proposes...

C'est quelque chose que j'ai noté d'assez courant dans ma vie. J'ai parfois des moments d'absence au beau milieu d'une discussion ou, parfois, ce sont mes interlocuteurs qui, visiblement, sont partis ailleurs... Et, très souvent, c'est qu'il y a un message d'une grande importance qui se transmet à ce moment... Et soit on n'est pas prêt à le recevoir, soit on est trop fainéant pour subir une remise en question, soit on manque d'énergie...

Il semble que ce soit le cas au sujet de ton message sur le libre arbitre : ça fait trois fois que je le lis et, sitôt le pc éteint, je passe complètement à autre chose...

D'habitude, j'arrive à me rentrer un truc dans le crâne, une problématique ou quelque-chose, histoire d'avoir de la matière à penser pour meubler ma journée de travail (mon taf n'a rien d'intellectuel alors j'ai l'esprit libre pour ce que je veux... ou presque)
Mais là, rien à faire...

Bon, faut dire aussi que je commence à voir le bout du tunnel si j'ose dire. Je devrais normalement acheter mon billet d'avion dans la semaine, pour repartir d'ici deux mois... Et je souhaite retrouver une certaine laotienne qui occupe sérieusement mes pensées en ce moment... Alors peut-être que de grands secrets sur le libre arbitre seraient mal venus dans une histoire de coeur qui, actuellement, n'est rien d'autre qu'un fantasme???

Voui, je crois que je vois... Le chapitre sur les gros choix....

Actuellement, c'est celui-là qui me semble le plus intéressant... Par rapport à ma vie je veux dire, pas dans l'absolu. J'ai eu quelques échecs affectifs... Et c'est actuellement un univers rassurant parce que c'est maintenant quelque chose que je connais bien. Et la solitude est quelque chose que je connais bien aussi...

Alors, vivre une merveilleuse histoire d'amour avec quelqu'un pourrait être très chouette mais ça fait très peur parce que ça veut dire se lancer dans l'inconnu d'abord, se comporter différemment des fois précédentes ensuite, ne pas réitérer les mêmes erreurs et, enfin, lâcher cette solitude, ennuyeuse mais rassurante, pour la grande inconnue de la vie en couple et tout ce que cela pourrait comporter de sacrifices, etc...

Et, le pire que puisse contenir ton message, c'est que mes échecs passés sont dûs à mon libre arbitre, pas au destin, ce qui serait pourtant plus rassurant, là aussi....

En conclusion, je crois que c'est là l'un des grand problèmes de la quête spirituelle... En tout cas de la mienne, qui a beaucoup à voir avec la liberté : la liberté c'est beau, c'est tentant, mais ça fait aussi très peur parce que ça veut dire beaucoup d'inconnu . J'ai maintenant intégré comme une équation de base le fait que l'inconnu génère l'angoisse mais n'oublions pas qu'en lui rendant visite, l'inconnu devient connu...


--------------------
do what thou wilt shall be the whole of the law
love is the law, love under will
every man and every woman is a star
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 24-01-2006 à 09:23:31   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

Mon cher Aleister !

Te voilà en plein dilemne spirituel au final ! En fait je comprends ce qui te perturbe dans cet histoire de libre arbitre : c'est d'imaginer que les choix de ton âme ne correspondent pas aux tiens. Un peu comme si l'âme était une entité autonome qui n'en faisait qu'à sa tête ! Avant d'être porté sur ce sujet, quand il m'arrivait quelque chose de désagréable, je ne m'en prenais qu'à moi ou bien j'en voulais au monde entier ou encore je m'apitoyais sur mon sort en me disant " pourquoi ça arrive à moi et pas aux autres ?". Maintenant que j'en sais un peu plus sur l'esprit, je suis forcé de voir les choses différemment. Quand cette fois l'événement désagréable ou le choix délicat interviennent, je m'interroge du point de vue de mon âme. Je sais qu'elle essaie de communiquer avec moi. Le plus difficile étant de décortiquer ce qui vient d'elle et ce qui vient de mon ego. Car les deux se mêlent.

Le domaine de l'affectif est un domaine sensible et peut se révéler un immense champ de mines. Si tu le traverses sans te faire exploser, peut-être pourras-tu goûter aux délices d'une vie avec l'être aimé. Mais j'ai néanmoins fini par me demander si ce n'était pas une illusion. Avant de continuer, je précise que je ne cherche pas à t'influencer sur tes choix futurs. Je te fais juste part de mon opinion sur ce sujet, d'une manière générale, qui peut s'appliquer à chacun de nous. Pour commencer quelques références. Avant hier soir je regardais Ally McBeal . Dans l'épisode un obèse est prêt à renoncer à son mariage avec une autre obèse parce qu'il est tombé amoureux d'Ally. Il aime sa copine mais est persuadé qu'Ally est le femme de sa vie, celle qui fait et fera battre son coeur pour toujours. La jeune avocate lui explique que ce n'est pas une bonne idée, que sa future femme est extraordinaire et le comblera. Mais lui est plus circonspect. Dans sa situation - l'obésité - il sait qu'il ne trouvera peut-être jamais personne d'autre qu'elle mais il veut croire le contraire. Et il dit quelque chose de très beau : " est-ce que je dois choisir de m'engager avec une femme parce que c'est la seule ou parce que c'est l'unique ?". Dans cette phrase il dit une vérité profonde car l'unique en question peut n'être qu'un rêve qu'on poursuit sans fin.

Tu n'es pas sans savoir que l'être humain est un éternel insatisfait qui passe son temps à courir après ce qu'il appelle le bonheur. Souvent il ne se rend même pas compte que ce bonheur est sur le pas de sa porte. Il passe à côté tous les jours sans le voir. Il y a quelques années, les relations hommes-femmes étaient bien différentes de ce qu'elles sont maintenant. Les mariages étaient arrangés et ce qu'il importait c'était la situation sociale et l'assurance d'une bonne descendance. Tout ça c'est fini. Chacun est libre de faire ce qu'il veut. Alors c'est bien mais ça apporte son lot d'écueils car on se met en quête d'un idéal qui ne vient pas toujours. Toujours dans l'esprit référence, je regardais Sex & the City hier soir (une série qui, au passage, est une mine pour être le spectateur passif du vrai visage des relations hommes-femmes) et Samantha y disait une phrase à méditer : " toutes les femmes célibataires rêvent d'être mariées et toutes les femmes mariées d'être célibataires ". Que faut-il y comprendre ? Tout simplement qu'on redevient nous-même une fois l'objectif atteint.

Je suis toujours stupéfait par l'illusion qu'on se fait de la vie à deux. Moi-même je me fais piéger. Certes je vis avec une copine. Encore que "vivre" est un bien grand mot. Depuis nos premiers émois amoureux tout a déjà bien changé et je préfère ne pas rentrer dans les détails. La vérité ? Je m'ennuie. Je lui ai dit ce week-end que depuis plusieurs semaines on vivait davantage en colocation qu'en couple. J'ai repris mes habitudes de célibataire tout en habitant avec elle. J'aurais presque honte de dire que je le fais par commodité. Je n'attends déjà plus rien de cette relation sauf miracle. Du coup ça a relancé mon débat intérieur sur le sens de la vie de couple et sur l'amour en général. Pourquoi les êtres humains ont-ils ce besoin impérieux de vouloir vivre avec quelqu'un ? Qu'est-ce qu'ils recherchent exactement là-dedans ? Est-ce que quelqu'un qui est resté seul trop longtemps finit par "jalouser" les couples ? Le hic c'est que souvent dans cette situation, on ne voit que le bon côté de la vie à deux. Dans cette période délicate qui précède la rencontre on en vient à idéaliser tout, à imaginer que cela sera comme ça et comme ci... Mais on est totalement à côté de la plaque quand on procède ainsi.

Dans notre quête spirituelle, je crois que le défi de la vie à deux est un des plus gros challenges qui nous est donné. Au début j'aurais été enclin à dire que ce n'est qu'un leurre qui nous écarte de la voie mais l'exemple de Glingal est là pour me dire le contraire. Ou comment conjuguer spiritualité et vie de couple. Le truc c'est que je sais que l'on n'est pas tous faits pour vivre de cette manière. Personnellement je sens dans mes tripes que mon destin est ailleurs que dans le mariage, les enfants et les câlins. Et chaque expérience de vie à deux me le rappelle avec plus d'insistance. Un peu comme si la petite voix qui m'a proposé ce scénario à plusieurs reprises sans en changer la fin me disait : " tu vois, j'avais raison. Pourquoi est-ce que tu as encore essayé de te mettre dans la peau de ce que tu n'es pas ?".

Aussi mon ami je n'ai aucun conseil à te donner. Tu es seul maître à bord de ta destinée. Peut-être ton amie laotienne est-elle de l'autre côté du champ de mines et c'est tout le mal que je te souhaite. Peut-être aussi est-elle une nouvelle mine qui te relancera avec plus d'énergie encore sur ton véritable chemin ? Dans les deux cas, tout ça me semble positif. Au final, ce qui compte, c'est de garder bien à l'esprit le véritable but derrière tout ça. Et, surtout, de bien se connaître pour ne pas se mentir à soi-même. C'est vrai que la solitude c'est parfois pesant mais la vie de couple peut devenir une prison si elle ne te convient pas.

En tout cas je te souhaite de trouver la voie sur la route du bonheur ! N'oublies pas que si ça ne va pas, tu as des potes. Tout virtuels qu'ils sont, il y a de vraies personne cachés derrière ces messages. Et, si la vie m'a bien appris quelque chose, c'est que les ami(e)s sont plus précieux que tout.

Bonne journée !

Dav


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
Membre désinscrit
   Posté le 24-01-2006 à 12:04:45   

hello les gars.. (eh oui un point de vu féminin..ne serait pas de trop non )

Voilà je vais encore vous parlez de mon pote du sud (vi solomon.kane en a déjà entendu parlé dans l'empathie)..bref il me dis toujours une phrase d'un auteur connu (mince comme d'habitude j'oublie de noté le nom..) que l'homme libre est celui qui fait sa propre cage...

Ben (le pote du sud) je l'ai rencontré sur le chat en début de l'été, je crois a cette époque mon ex était a l'armée (en suisse chaque année 3 semaine ton gars est loin.. ).Et je ne sais comment on a commencé a parler de nos vie respective lui était avec une copine depuis quelques années et moi depuis février j'essaie despérement de sauvé mon couple chancelant.. (voyage en normandie, week-end romantique.. ).

Je discuté avec lui et plus je me rendais compte que je n'étais pas libre que tout ce que je faisais c'était pour mon couple, comme je m'oublié dedans.. la liberté de pensée, ma façon d'aimée physique et sentimental était controlé par mon compagnon... Mon seul espace de liberté était le net qui en même temps est devenu lui-même une prison car je fuiais les problème de cette façon aussi en ne dormant pas suiffisament, même mangé plus suffisament..ne plus pensé était le but.

d'ailleur mon pseudo arcane sans nom n'est aucunement du au hasard (tiens un autre topic.. çA ) du a un gros choc en février 2004 que mon âme a décidé mais que moi je n'ai aucunement voulu ni accepter..enfin..

Mon pote du sud est souvent comme un miroir car il me rendais de manière conscient ou pas par ses même problème de couples lucide de certaine chose, son amie est anorexie.. tiens et moi je voulais plus manger.. plein de petit détail..

Un moment donné j'ai même prié ( c'est rare que je fais ça) "j'ai dis help que quelqu'un viens m'aidé je suis bloqué la je m'en sors pas si rien est fais ben j'irais bien rejoindre mes ancêtre.. "

Paf mon amoureux je le rencontre sur le net.. de base j'avais plus envie de le viré qu'autre chose ( ah ben non pas un autre qui va me brisé le coeur ) mais rien y faisait en peu de temps il est attérit en suisse

bref.. quand je vais avec mon âme et que je lutte pas tout vas bien avec fluditié quand je fais ma tete de lard

On peut parlé de destinée aussi...

Et autre chose tout le monde me disait retourne chez ta mère .. moi je voulais pas y allé j'ai tout fais j'ai cherché partout un boulot et un appart rien y faisait... j'y suis allé, j'étais obligé de retourné au source pour renaitre..

bon.. je dois y allé
Anamourer
seul le silence me parle...
Inactif
   Posté le 24-01-2006 à 14:06:56   Voir le profil de Anamourer (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Anamourer   

Eh ben,

Je ne suis plus revenu sur le forum depuis pas mal de temps, et je m'aperçois que mon petit cours d'astro (leçon 1) a fait des petits (sujets). Je dois vous dire que je ne philosopherai pas sur le libre arbitre, cela a déjà été fait par arcane, aleister ou encore par toi solomon.kane, je répondrais juste en disant une chose : le libre-arbitre pourrait être pris en considération si l'exigence de l'être humain n'était pas aussi grande et bloquante, la preuve nos sociétés ne permettent que très peu le libre-arbitre, car dans ces sociétés nous faisons le maximum pour que tt soit connu, prévu, ou bien encore devancé.

Pour finir car un fait me traverse l'esprit, je disais que le libre-arbitre ne peut s'émanciper car nos sociétés acceptent finalement très mal ce principe, car qu'est-ce-que le libre-arbitre sinon, une belle illusion, moi-même faisant de l'astrologie je suis le premier à dire que cette "science", doit être prise avec beaucoup de mesures, car je dois préciser que mes pires années resteront sûrement celles où j'ai voulu contrôler ma vie, par l'astrologie, prévoir n'est pas la vie, c'est la mort assuré( pour moi), si je participe à la rubrique astrologie c'est pour faire part de mes connaissances mais pas forcément pour dire aux personnes regardez les astres, et tout ira bien, l'astrologie "TUE", si elle n'est pas abordée avec détachement et maturité, mais peut-être ai-je acquis cette connaissance trop tôt, n'aurai-je pas dû attendre un peu, mais l'esprit décide, et le corps su(b)it.

Merci encore pour ton forum solomon.kane

A bientôt..
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 25-01-2006 à 00:16:54   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

Oui Anamourer, c'est vrai que nos sociétés rendent notre émancipation difficile. Mais doit-on nous y résigner pour autant ? Ce cadre de vie rigoureux et faussement libertaire doit-il nous empêcher d'exercer notre libre-arbitre ? Bien sûr que non. Je t'avoue que dans ces conditions, faire le choix d'aller contre le système en place peut se révéler terrifiant. Mais peu en importe puisqu'il s'agit de se sentir libre. Si nos sociétés sont à ce point règlementées et cadrées c'est peut-être aussi parce que ceux qui les dirigent connaissent le danger de laisser trop de marge de manoeuvre à ceux sur lesquels ils règnent. La démocratie a ça de formidable qu'on a l'impression de liberté alors qu'il n'en est rien. Tant que l'être n'a pas arraché tous les liens qui le retiennent prisonnier de ce système, il ne l'est pas. Alors certes il peut tout de même exercer son libre-arbitre au sein même du système mais ce ne sera que pour des futilités. La plus belle expression de son libre-arbitre est de se débarasser de toutes les entraves et de plonger dans l'inconnu en vivant en marge du système. Je te l'accorde ça fait peur rien que d'y penser et peu sont capables de le faire. Pour moi, histoire d'imager mes propos, ça revient à faire la même chose que la bande à Néo et Morpheus dans Matrix . Cesser d'être un esclave.

Tu t'es je pense aperçu grâce à ta propre expérience que la plus grosse erreur qu'on puisse commettre est de vouloir contrôler sa vie dans les moindres détails. Le secret est dans le lâcher prise. Il faut s'abandonner à la vie et suivre le courant comme je le disais dans un autre topic. Le libre arbitre est une notion un peu flou qui se lit à différents degrés (cf. plus haut). Il est vain de se tourner vers l'avenir en se disant que tout est déjà écrit mais il est aussi vain de vouloir connaître tous les chapitres de l'histoire avant de les avoir vécus. Consommons l'instant présent. Le libre arbitre ne se conjugue ni au passé, ni au futur. A chaque instant de nos vies, des portes se présentent devant nous. Ouvrons les bonnes en écoutant notre coeur et non notre raison et ne nous soucions pas des conséquences. Le libre arbitre c'est souvent la possibilité de faire le mauvais choix alors que tu es fait pour prendre le bon. C'est amusant, non ? C'est une facétie divine pour dire que ton chemin n'est pas vraiment une ligne droite et que tu peux faire quelques écarts ! La route sera juste un peu plus longue dans ce cas !

Sur ces réflexions, bonne nuit à toi ! Et ne me remercie pas pour le forum car je n'en suis pas le créateur ! La réussite du forum tient à la participation de ses membres qui lui offrent des discussions de qualité. Quand tu me remercies moi, c'est tous les autres, ainsi que toi même que tu remercies. J'espère que nous irons encore loin tous ensemble. Merci à toi !

Dav


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 13-02-2006 à 15:40:50   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

désolé me sens pas libre moi ces derniers temps, j'ai l'impression d'être dans tourbillon ou je suis obligé de faire des choses contre mon gré..

A moins de vivre sur une iles déserte ou il y a pas ame qui vive mise part des animaux..

ces jours j'ai l'impression de marché dans la glue que tout ce que je fais quelqu'un ou quelque chose m'empeche de le faire ( mon seul ennemis peut-être c'est moi-même ? hein ? )

bref depuis je ne sais combien de mois je tente d'obtenir des papiers important pour avor droit au chomage.. (bien sur mon ancien employeur s'enfiche royalement que je touche rien ) un certificat de travail , plus une attestation pour les impôts ....

En résumé je vais devoir prendre des mesures légal pour avoir des stupide morceau de papier (alors que je trouve que c'est normal que je devrais les recevoir..non ?)

je suis obligé d'écrire des lettres a des entreprises à j'en ai strictemetn rien a faire.. pour avoir des réponses standard "nous avons bien reçu votre lettre du concernant l'offre du " (dans mon esprit c'est vous êtes la xième personne qui écrit on a trouvé bien mieux que votre cv à la noix ..)

Ce que je fais ces derniers temps je le fais parce que je dois le faire (mon plus grand plaisir ces derniers temps c'est dormir.. c'est le seul endroit ou je me sens vraiment libre )

j'envie les personnes qui sont indifférente au monde qui l'entour, même si ils ont pas libre ils se rendent même pas compte vu qu'ils se satisfont de peu...

vi une idée être un programme informatique on presse un bouton et un fais la tache sans réfléchir ni sentiment, ni regret le néant.....

ma faiblesse c'est d'être humaine, le libre abitre est vraiment quelque chose de bien relatif..

bon je vais envoyé mes impots

bah un téléphone m'a rendu de bon humeur après coup j'ai eu un téléphone et j'ai appris que peut-etre je pourrais faire une formation d'agent de voyage tout dépend le resultat..donc ça vas je ne suis pas un cas despré pour le libre arbitre ..

Message édité le 13-02-2006 à 17:30:20 par le_chat_de_jade


--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 13-02-2006 à 17:47:35   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

ahï ! c'est pas le Chat de Jade qui parle là mais Arcane !

Faire des choses qu'on n'a pas envie de faire... A qui est-ce que ça n'arrive pas ? Mais est-ce que c'est parce que ça arrive à tout le monde que ça doit être normal et qu'on doit l'accepter ? Evidemment non. Comment se libérer de ses chaînes ? Comment se sentir exister à longueur de journée ? Pour autant que je comprenne ce qui t'arrive, l'une de tes causes principales de souci en ce moment petit Chat ce ne sont pas les impôts, ce ne sont pas ces annonces auxquelles tu dois répondre, non... la cause originale de ton problème c'est la même que tout le monde : l'argent.

Comment dépasser la crainte de l'argent ? Siburdroc ne s'y trompait pas en le rayant de la liste des choses à conserver dans une époque future. Comment faire pour ce sentir exister, débarrassé de ce fardeau ? Je pense qu'il faut se consacrer à cent pour cent à un projet qui nous ressemble. Je ne peux pas imaginer qu'au fond de chacun de nous ne sommeille pas une once de créativité, une petite graîne à l'intérieur de laquelle patiente d'éclore un but vers lequel tendre. Pourquoi bosser pour les autres quand on peut le faire soi-même ? L'avantage c'est qu'on fait ce qui nous plaît et on le fait avec passion, sans regarder ni au temps ni à l'argent investi. On est trois milliards de fois plus productifs parce qu'on y croit tout simplement, qu'on aime ce qu'on fait. Aucune barrière ne peut nous arrêter et on récupère au final notre mise par cent.

Dans cet état d'esprit l'argent n'est plus un obstacle car dans ton plan tu sais que de l'argent tu vas en récupérer. Et il n'y a pas de honte à gagner de l'argent. Tout le monde a droit à l'abondance. Celui qui engage ses moyens avec la certitude que son projet est parfait récoltera le fruit de son travail. J'en ai l'exemple avec mon livre : je lui ai tout investi, j'ai encore regardé sans compter aujourd'hui pour la couverture des Cd-Roms parce qu'au fond de moi je sais que ça va fonctionner. Et je suis tellement heureux de mener ce projet que le temps passe et que plus rien n'a d'importance. Je me sens totalement exister à travers ce livre.

Aussi p'tit Chat, à mon avis, cherche bien au fond de toi ce que tu pourrais construire par toi-même. Il y a toujours quelque chose à créer qui nous corresponde fidèlement et grâce auquel nous ne manquerons jamais de rien. Car quand tu crées avec ton coeur, c'est Dieu lui même qui t'envoie ensuite ses fruits. N'en doutes jamais ! Aussi longtemps que tu feras des choses que tu n'aimes pas faire, tu auras des difficultés et tu te sentiras à l'étroit dans ta vie. Alors vas-y, fonce ! Prends un papier et note dessus tout ce que tu aimes. A partir de là, dessine un projet et imagine comment tu pourrais en vivre. Rien n'est impossible !

Je suis sûr que tout le monde ici se fera un plaisir de t'aider même. On attend tes idées !

Dav


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
langelin
Membre
   Posté le 17-05-2008 à 04:43:51   Voir le profil de langelin (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à langelin   

le libre arbitre pensez vous reelement etre libre de vos choix?
L'oeuf ou la poule?
si vous pouvez repondre a cette question alors peut etre que vous benificier du libre arbitre ceci dit pour moi,nous ne dcidons de rien ,nous somme juste des machines qui reagissons a des stimuli exterieur et interne.Nous somme guider par ce que l'on a fait de nous.On nous fait croire que nous sommes libre de choisir notre chemin mais le chemin que nous prenons et celui que l'on nous as in dique.
kane determine 3 univers mais dans chacun de ces cas la decision que tu crois prendre est predeterminer par ton passer par ton environnement et par ton genomes.T'as premiere action fut une reaction,c'est une collision entre deux univers .Ce n'est pas toi qui choisit de naitre .On le decide pour toi .e,nsuite tu t'adapte.comme dis precedement tu reagit au stimuli que l'on t'envoie enfonction de capacite dont tu dispose capacite predeterminer par ton genome.
Pour moi le lirbre arbitre n'est qu'une illusion qui permet a l'homme de continuer d'avancer Malgres les evenement penible auxquel ils doit faire face.

--------------------
nous irons nulle part mais nous irons ensemble
Dupont-levis
Membre
   Posté le 25-08-2010 à 20:05:20   Voir le profil de Dupont-levis (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Dupont-levis   

A propos du libre arbitre,cela me rappelle un dialogue entre Castaneda (encore lui!) et Don Juan.Ce dernier explique que les humains sont totalement sous le controle et l'influence d'entités mystérieuses qui ont tout pouvoir sur nous, et qu'il appelle les "flyers" ou "voladores" (en espagnol).Ils ont ainsi fait de nous des esclaves consentants, fidèles et obéissants.

Comment est-ce possible, comment nous ont-il manipulé pour faire de nous des esclaves consentants ??demanda Castaneda,complètement
révolté et scandalisé par la déclaration de Don Juan.

Avec une moue désabusée,Don Juan lacha:ILS NOUS ONT DONNE LEUR ESPRIT! Ainsi ce sont eux qui s'expriment à travers nos pensées.
Ce sont eux qui ont crée nos croyances, nos religions,nos désirs,nos sciences,et qui nous poussent obsessionnellement dans une recherche intellectuelle sans fin .

Nous avons subi une implantation étrangère,quelque chose qui s'est superposé et qui s'est imposé face à notre Etre intime.Ce dernier ,réduit au silence s'est endormi et a laissé le champ libre à cet esprit étranger que tu appelles l'ego. Nous avons en nous l'esprit du prédateur,un esprit qui ne connait pas la paix, qui vit dans la peur et l'angoisse et qui a besoin de toujours contrôler son environnement.

Mais pourquoi ont-ils fait ça ? demande encore Castaneda.
Ils se trouve , répliqua Don Juan, que contrairement à ce qui est généralement admis,l'homme ne se trouve pas au bout de la chaine alimentaire! Au bout de la chaine ,ce sont eux!

Alors,tout comme nous élevons des poulets dans des enclos pour ensuite les manger......eux nous rassemblent dans des villes et nous élèvent de la même façon .

Nous sommes en quelque sorte leur garde manger,leur réserve de nourriture.Bien sur ils ne se nourrissent pas de notre chair...........pire que cela ils se nourrissent de notre conscience!

Ainsi il nous laisse tout juste à peine assez de conscience pour survivre, à peu près au niveau des chevilles..........et régulièrement ils
créent de nouveaux sujets de polémiques, ils attisent les débats ,les passions,comme on jette du grain aux poulets.Ils créent de nouveaux sujets d'actualité, ou des sujets de religions, des débats politiques ou des questions sociales, genre débat sur l'insécurité, sur l'immigration, et ils prennent aussi beaucoup de plaisirs à nos débats sur "dieu", et parfois ils poussent le "bouchon "jusqu'à la guerre,(là c'est le banquet pour tous)!Tout ceci permet de crée un sursaut d'excitation dans la pensée et la conscience ordinaire de l'homme , et c'est de cette conscience qu' ils se nourrissent.

Comment peut-on se libérer de leur emprise?

Par une discipline de chaque instant.En arrêtant le dialogue intérieur,
on les prive de nourriture, et si on tient bon, affamés ils finiront par se décourager et ils partiront.

Alors, à ce moment notre conscience pourra
reprendre sa croissance et se développer sans être plus jamais dévorée.Car la discipline du travail initiatique produit un changement
qui rend notre conscience non comestible, et "toxique" pour ces êtres.
Don juan n'est pas le seul à parler de ces êtres, que l'on appelle de différents noms: Reptiliens, Archontes,démons......etc
Leur chef Yaldabaoth serait le dieu de la Bible,dieu des juifs, de l'Ancien Testament d'après les gnostiques.

Ils règnent sur le monde par ce que l'on appelle "le Système".On pourraient en déduire que
leurs "prêtres " sur terre sont les illuminatis.Voir le film "Eyes's wife shut".

--------------------
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 02-09-2010 à 18:02:10   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

[quote]A propos du libre arbitre,cela me rappelle un dialogue entre Castaneda (encore lui!) et Don Juan.Ce dernier explique que les humains sont totalement sous le contrôle et l'influence d'entités mystérieuses qui ont tout pouvoir sur nous, et qu'il appelle les "flyers" ou "voladores" (en espagnol).Ils ont ainsi fait de nous des esclaves consentants, fidèles et obéissants.

Comment est-ce possible, comment nous ont-il manipulé pour faire de nous des esclaves consentants ??demanda Castaneda,complètement
révolté et scandalisé par la déclaration de Don Juan.

Avec une moue désabusée,Don Juan lacha:ILS NOUS ONT DONNE LEUR ESPRIT! Ainsi ce sont eux qui s'expriment à travers nos pensées.
Ce sont eux qui ont crée nos croyances, nos religions,nos désirs,nos sciences,et qui nous poussent obsessionnellement dans une recherche intellectuelle sans fin .

Nous avons subi une implantation étrangère,quelque chose qui s'est superposé et qui s'est imposé face à notre Etre intime.Ce dernier ,réduit au silence s'est endormi et a laissé le champ libre à cet esprit étranger que tu appelles l'ego. Nous avons en nous l'esprit du prédateur,un esprit qui ne connait pas la paix, qui vit dans la peur et l'angoisse et qui a besoin de toujours contrôler son environnement.

Mais pourquoi ont-ils fait ça ? demande encore Castaneda.
Ils se trouve , répliqua Don Juan, que contrairement à ce qui est généralement admis,l'homme ne se trouve pas au bout de la chaine alimentaire! Au bout de la chaine ,ce sont eux! [/quote]

Ici tu parles l'égo qui influe notre libre arbitre en nous "contraignant" d'avoir certain comportement spécifique.

Il y a aussi un autre aspect qui peut influer notre libre-arbitre..comme par exemple les égrégore et aussi nos propre création psychique lorsque nous pratiquons la magie comme les shèmes.

Les larves psychiques qui sont un créations de nos pulsion les plus profondes qui provoquent inlassablement l'énergie négative à sa survie.


[quote]Ainsi il nous laisse tout juste à peine assez de conscience pour survivre, à peu près au niveau des chevilles..........et régulièrement ils
créent de nouveaux sujets de polémiques, ils attisent les débats ,les passions,comme on jette du grain aux poulets.

Ils créent de nouveaux sujets d'actualité, ou des sujets de religions, des débats politiques ou des questions sociales, genre débat sur l'insécurité, sur l'immigration, et ils prennent aussi beaucoup de plaisirs à nos débats sur "dieu", et parfois ils poussent le "bouchon "jusqu'à la guerre,(là c'est le banquet pour tous)!Tout ceci permet de crée un sursaut d'excitation dans la pensée et la conscience ordinaire de l'homme , et c'est de cette conscience qu' ils se nourrissent.[/quote]

Le fait de débattre c'est dans la nature de l'homme pour son évolution, si il ne le fait plus, cela n'est plus la démocratie, donc plus de libre arbitre

Ton explication aussi me fait à une forme de vampirisme dans le sens de se repaitre de l'énergie..dommage que Aleister.C ne soit pas par ici, je suis sur qu'il aurait un avis très intéressent sur la question.

Me concernant ce qui prive le plus l'homme de son libre-arbitre, c'est la peur lorsque' un homme à peur, il est plus facile de lui faire accepter n'importe quoi...l'exemple le plus probant qui a influe notre société de manière durable la chute des tours jumelle le 11 septembre 2001.

D'ailleurs ce processus a été défini comme la stratégie de choc vous faites peur à une population quand elle se trouve encore en état de choc suffisamment vous faites passer des loi limite de l'acceptable. Ici j'ai crée un sujet qui explique cette problématique stratégie de choc

Même actuellement avec la crise actuelle, une tendance de la population est de replié sur elle-même et accepter de diminuer ces acquis sociaux.

En résumé quand la peur nous gagne notre libre arbitre se trouve en danger, car il est plus facile de nous manipuler...en pourrait aussi crée un lien avec la pyramide de Maslow.

voilà Arcane

--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
Dupont-levis
Membre
   Posté le 02-09-2010 à 20:06:54   Voir le profil de Dupont-levis (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Dupont-levis   

Oui Arcane, mon article n'a aucune prétention à vouloir faire le tour du sujet. C'est tellement vaste et complexe. Bien sur que la peur est fondamentalement à la racine du problème de l'homme , elle est le moyen privilégié employé par nos "maîtres"pour nous manipuler, pour restreindre notre conscience , pour abaisser nos "vibrations", et pour
nous amener à approuver ce qu'ils ont décidés pour nous.

Bien sûr , qu'il faut débattre et réfléchir à nos problèmes de société, donner notre avis, sinon il n'y aurait plus de démocratie ! Mais si vous prenez le temps justement de réfléchir quelques instants sur la nature de cette démocratie, je crains que le "réveil" soit terrible. Oui, toujours ce même choix entre la pilule bleue et la pilule rouge si bien exprimé dans le film "Matrix"!Si vous choisissez la bleue, alors, oui, vous continuerez à croire que tout ne va pas si mal que ça, nos hommes politiques contrôlent la situation ,nos scientifiques vont trouver bientôt la pilule du bonheur éternel et béat qui deviendra obligatoire
pour que tous soient heureux et qu'aucun n'aient plus envie de se
révolter.

L'humanité s'enfoncera dans un sommeil de plus en plus profond, avec des rêves programmés que vous pourrez vous acheter ,enfin si vous avez l'argent.Ça pourrait être aussi l'implantation obligatoire d'une puce (pour votre SÉCURITÉ comme de bien entendu,et beaucoup vont gober ça ,soyez en sur!).............

Et si vous choisissez la pilule rouge, alors là, il faut être "gonflé",c'est le choix douloureux du réveil brutal. Regarder la réalité en face. Une phrase à ce sujet est gravée dans la pierre sur le fronton de la fameuse église de Rennes-le-Chateau : "LA VERITE EST TERRIBLE", à méditer.....
L'humanité dans son ensemble, mis à part une minorité d'individus , n'est pas prête à supporter ce choc. Bref, les sages de tous poils nous mettent en garde avec insistance, et aujourd'hui plus que jamais!
Ne vous trompez pas de combat.

Mène les combats qui sont VRAIMENT les tiens, pas ceux de la société!Ne te laisse pas distraire par les débats politiques passionnés, religieux ,sociaux qui n'ont d'autre but que de nous détourner du "coeur du sujet" (Vous savez , celui qu'on oublie toujours, celui qu'on ne veut pas voir). Notre combat réel est la reconquête de notre Libre arbitre justement, de notre Liberté, d'être à nouveau maître de notre destin, bref se souvenir de qui on est vraiment au-delà de ce masque, de cette apparence sociale, de toutes ces idées anesthésiantes et soporifiques avec lesquels les médias nous gavent en permanence. Que l'on puisse dire de nous un jour: "Ecce Homo",
voici l'homme,le vrai!

J'ajouterai cette réplique un peu crue et brutale de Don Juan , lorsque Carlos plaide le fait des grandes idées philosophiques, des faits sociaux et politiques qui ont "fait avancer le monde", la science, la culture, l' Histoire, la démocratie et tutti quanti.....

Le coupant net , Don Juan lui réplique sèchement: "Tranche la merde!!!"C'est violent, certes, mais c'est exactement de cela qu'il s'agit
(pour ceux qui ont choisi la pilule rouge bien sur!!!)

Pour ceux qui sont intéressés par ce sujet de libre arbitre, sujet qui
est indissociable de notre histoire, de notre genèse, j'attire votre attention sur les livres d'Anton Parks, ainsi que sur les textes de la Bibliothèque Copte de Nag Hammadi, entre autres, ou encore pour ceux qui ont pris conscience de la partie d'échecs cosmique qui est sur le point de s'achever, dont l'issue est encore incertaine, et dont nous sommes l'enjeu (avec notre planète), je conseillerai la voie de l'Éveil ,
la plus directe possible sans flâner en chemin, le temps presse.....

Nous sommes impérativement mis en demeure de changer de paradigme........

--------------------
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 26-09-2010 à 11:13:46   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

Hello Dupont Levis

Oui toujours la même histoire le choix d'être éveillé et souffrir ou dormir tranquillement sans souffrir (enfin c'est une notion relative).

Tiens j'ai vu un article intéressent qui touche à notre libre arbitre

http://fr.news.yahoo.com/68/20100926/tsc-ocytocine-bientt-des-sprays-nasaux-p-04aaa9b.html

Citation :

L'ocytocine est connue pour être une hormone jouant un rôle prépondérant dans le cerveau, en favorisant l'empathie et la compréhension d'autrui. Cependant, une étude menée par des chercheurs de l'université de Columbia nuance quelque peu ces propos. Lire la suite l'article
Photos/Vidéos liées
Ocytocine : bientôt des sprays nasaux pour aider à la sociabilisation ? Agrandir la photo

Plus de photos Sciences

L'étude menée auprès de vingt-sept jeunes adultes en parfaite santé tend à prouver que l'ocytocine joue un rôle facilitateur dans la sociabilité et l'adaptabilité des personnes naturellement réservées. L'impact sur les individus habituellement à l'aise en présence d'autres personnes serait quant à lui quasi nul.Ainsi, bien que d'autres investigations soient nécessaires, cette découverte pourrait mener à la mise au point de traitements permettant d'intervenir dans des pathologies particulièrement invalidantes. Dans son application ultime, les chercheurs espèrent pouvoir utiliser cette hormone dans le traitement de l'autisme, en l'administrant par exemple sous forme de spray nasal.


D'un coté c'est bien mais d'un autre n'est-ce pas la solution de facilité..je prends à vie de l'ocytocine en spray au lieu de la cause?.

Les hommes ne sont plus libre..des béquille pour tout bientôt pour baiser, dormir, aimer..vivre...

Qu'est-ce qui nous attends pour la suite..pour penser?

--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
Dupont-levis
Membre
   Posté le 27-09-2010 à 10:57:33   Voir le profil de Dupont-levis (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Dupont-levis   

Exactement Arcane.............

Le libre arbitre, reste un idéal ,quelque chose qui appartient à l'Homme véritable, mais qui n'est pas la réalité de l'humanité actuelle,loin s'en faut!

Il semble que toutes choses soient perçues de manière inversées en ce monde ,et que cela ait été voulu.L'habitude fait que nous ne percevons plus ces inversions.....

Placez-vous face à un miroir et levez votre main droite.Sur l'image que le miroir vous renvoie ,ce sera la main gauche qui est levée, et pourtant nous ne prêtons plus attention à ce "détail"tellement il semble "aller de soi".Or ce n'est pas seulement notre image qui est inversée par rapport à une perception correcte de ce qui est, mais ce sont toutes nos perceptions,et nos conceptions que nous percevons à l'envers.

Prenons un seul exemple: La religion catholique nous distille
de manière insidieuse une vision du Christ et de son enseignement qui est complètement à l'envers de ce qu'était et disait son auteur.
En réalité, il s'agit avant tout d'un éveilleur des consciences,celui qui vient rétablir la vérité, l'ordre des choses,qui vient nous sortir (nous extirper) de cet "envoutement ",de ce sommeil hypnotique qui a plombé l'humanité jusqu'à ce jour, et non "un gentil petit jésus, bien obéissant, venus gentiment se faire crucifier pour nos péchés".Quand nous percevrons les choses correctement, quand nous serons éveillé, alors,naturellement nous retrouverons la jouissance du libre arbitre.
Il n'y a jamais eu de fautes commises par l'humanité comme les religions nous l'affirment pour nous culpabiliser.

Tous les grands mythes fondateurs et les écrits initiatiques confirment cela.La seule "faute" qui incomberait à l'humanité serait de rejeter consciemment la vérité ,c'est-à dire le Christ,mais cela semble inconcevable car les seuls qui puissent rejeter la vérité sont des ëtres inconscients justement,des êtres encore sous le controle des ces "reptiliens"qui se sont fait passer pour dieu.Aujourd'hui ces forces obscures n'agissent plus directement , mais plus insidieusement encore par le biais de leurs représentants parmi nous(notre conditionnement atavique,nos dirigeants, nos prêtres, et tous ceux qui prétendent nous imposer "un nouvel ordre mondial"),vous savez
ce qui est imprimé sur les dollars américains!

C'est de la révolution de la conscience dont il s'agit, d'un "saut quantique",d'une mutation de l'Etre.Tant que cela n'est pas réalisé,
il est vain de faire des révolutions, de renverser des régimes iniques pour les remplacer aussitôt par d'autres régimes iniques pire que les premiers,ou de compter sur le "miracle de la science ou de la technologie"seule pour nous sortir de ce bourbier.

L'insoumission absolue à cet ordre de chose ne passe pas par une révolte violente,(ou plutôt ne devrait pas passer ,devrais-je dire,car je doute finalement que nous puissions éviter encore cette fois-ci ..............
que la violence et la barbarie soit au rendez-vous!).Mais sait-on jamais.....................................

--------------------
Triangle
Membre
Triangle
   Posté le 29-09-2010 à 08:31:19   Voir le profil de Triangle (Offline)   Répondre à ce message   http://www.sens-de-la-vie.com   Envoyer un message privé à Triangle   

Le libre arbitre ne s'applique que dans le microcosmos.
L'être qui est soumis à une dimensionnalité et une temporalité a l'illusion d'être maître de son destin : en réalité il ne peut agir que sur la séquentialité d'apprentissages auxquels il s'est engagé lors de son incarnation.

En revanche le macrocosmos est déterministe car inscrit dans un processus universel évolutif et atemporel et adimensionnel.
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Spiritualité (Réflexions&Debats)  Le libre arbitreNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade