Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
 
 
 
 
 Abrasax  Le coin des scientifiques  Ufologie 

 Manipulation mentale (1ère Partie)

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 29-10-2005 à 11:32:55   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

Je viens d’entendre pour la première fois parler du professeur José Delgado à la faveur d’une de ses citations qui a fait le tour du web. J’en donne à mon tour lecture car elle annonce plutôt bien le sujet à venir. « Nous avons besoin d'un programme de psychochirurgie pour le contrôle politique de notre société. Le but est le contrôle physique de l'esprit. Chacun qui dévie de la norme donnée peut être chirurgicalement mutilé. L'individu peut penser que la réalité la plus importante est sa propre existence, mais c'est seulement son point de vue personnel. Même si cette attitude libérale est très séduisante, ceci manque de perspective historique. L'homme n'a pas le droit de développer sa propre façon de penser. Nous devons contrôler le cerveau électriquement. Un jour les armées et les généraux seront contrôlés par stimulation électrique du cerveau . » Si l’on en croit les diverses sources, tout le monde semble d’accord pour dire que ce discours a été transcrit le 24 février 1974 dans l'édition du “Procès Verbal des séances du Congrès américain”, numéro 26, vol. 118 alors que Delgado était neuro-physiologue à l’Université de Yale. C’est sur ce postulat que j’ai cherché à en savoir plus sur ce monsieur Delgado.

Delgado a commencé ses recherches en Espagne dans les années trente. A cette époque il travaillait sur la manière de stimuler électriquement le plaisir et la souffrance. En 1965 il fait les beaux jours du New York Times qui relate l’une de ses spectaculaires expériences. Delgado avait fait alors implanter une électrode dans le cerveau d’un taureau de combat et avait demandé à se faire charger par l’animal dans une arène de corrida. Il était parvenu à stopper nette la bête alors qu’elle fonçait sur lui. Ce n’est que plus tard qu’il deviendra responsable du département de neuro-physiologue de l’université de Yale au sein duquel il développera ses expériences initiales. Entre autre il démontrera qu’un vaste échantillon d’émotions et de comportements peuvent être suscités électriquement chez des hommes et des animaux. Et que l’individu n’a aucun moyen de résister à un contrôle de ce type. Dans Journey into Madness, the true Story of secret CIA Mind Control and Medical Abuse (Bantam Books, 1989), Gordon Thomas, ancien producteur de la BBC et journaliste d’investigation, fait état des propos partagés par le docteur Gottlieb et les behavioristes de l’ORD (Office of Research and Development, CIA) avec José Delgado quant à ce jour prochain où la technique sera suffisament au point pour permettre aux animaux, mais surtout aux hommes, de répondre à des sgnaux électriques. Il est décrit que l’ESB (pour Electronic Stimulation of the Brain ou Stimulation Electronique du Cerveau) pourra contrôler la mémoire, les réflexes, les sentiments et provoquer des hallucinations de peur ou de plaisir. Il sera alors possible de manipuler la volonté humaine – à volonté. ( traduit du site http://www.wireheading.com/jose-delgado.html)


Delgado dans l'arène en 1965


Au cours de ces années passées à Yale, l’intérêt de Delgado pour l’ESB va progressivement être transférée vers le domaine des effets biologiques des champs électro-magnétiques. « Des craintes ont jailli que cette nouvelle technologie apporte avec elle la menace d’une question d’éthique relative au contrôle de l’activité cérébrale de l’homme par d’autres hommes mais, ainsi qu’il sera dit plus tard, ce danger paraît assez improbable et est déplacé par rapport aux bénéfices scientifiques et médicaux qu’elle pourrait apporter .», explique Delgado dans son livre Physical Control of the Mind, Toward a Psychocivilized Society (Harper & Row, NY, 1969) « les progrès de l’électronique et la micro-miniaturisation ont tellement évolué que la limite semble davantage biologique que technologique. Nous avons grand besoin de davantage d’expérimentations sur les mécanismes neurologiques liés aux processus mentaux et comportementaux et de perspectives de recherche illimitées avec la promesse d’une compréhension neuve de la pensée et de nouvelles thérapies pour les cerveaux perturbés . » Ce qui m’a frappé dans ce discours, c’est l’enthousiasme de Delgado. Et c’est ce que j’ai retrouvé dans d’autres extraits cités de ses ouvrages. Ca ne cadre pas forcément avec sa fracassante déclaration de 1974 mais ça n’en empêche pas moins que l’homme, que ses intentions soient bonnes ou non, a ouvert la boîte de Pandore. Mais toujours dans ce même livre on trouve également ceci : « Les transmetteurs cerebraux peuvent demeurer dans le cerveau d'un sujet à vie. L'énergie qui actionne le transmetteur est transmise par des fréquences radio. […] L'une des possibilité des transmetteurs cérébraux est d'influencer les gens afin qu'ils se conforment aux systèmes politiques. Les comportements individuels et sociaux, les réactions émotionnelles et mentales peuvent être provoquées, maintenues, modifiées ou inhibées, chez les animaux comme chez l'homme par stimulation des structures cérébrales spécifiques. Le contrôle physique de plusieurs fonctions cérébrales est un fait établi. Il est même possible de suivre les intentions, le développement des pensées et les expériences visuelles . » ( source : http://www.chez.com/clanmdrcs/article/o6.html) Je me permets une fois encore de mettre un bémol. Nul ne sait dans quel contexte a été rédigé ce paragraphe. Tous autant qu’on est on va principalement retenir l’allusion à l’alignement de la pensée à des systèmes politiques. Mais est-ce que Delgado servait une cause ou un régime à ce moment précis sinon celui de la recherche ? Ce qui m’a fait m’interroger sur la véritable personnalité de ce professeur. J’ai trouvé une interview de lui qu’il a accordé à Marie-Thérèse de Brosses dans laquelle son discours est bien éloigné du radicalisme de ses propos quant au fait qu’il est interdit à l’homme de penser par lui-même. « Il est possible de remplacer l'éducation et l'éthique par le biologique : grâce à la connaissance du cerveau, je veux introduire dans l'éducation un nouveau paramètre : bonheur . », raconte-t-il. « Les recherches sur le cerveau sont essentielles car si on connaît les techniques de manipulations, il est plus facile de ne pas se faire manipuler . » Ici Delgado introduit un nouveau concept : le bonheur. Plutôt stupéfiant, m’avouerez-vous ? « La culture résultera de la façon dont nous aurons manipulés les gènes et les idées. […] Que voulez-vous implanter ? Des idées démocratiques ou dictatoriales ? Plus tard, l'enfant pourra choisir, mais au début, c'est vous le responsable. L'éthique biologique est fondamentale, il faut savoir l'implanter, apprendre aux gens à être bons, à avoir de la moralité. […] Selon la biologie, l'être humain obéit à deux motivations : la recherche du plaisir et le rejet de la douleur. En partant de cette base, il faut apprendre aux enfants que le plaisir consiste à ne pas être égoïste mais généreux. […] C'est un système qu'il faut développer en essayant d'améliorer l'individu non pas selon le schéma connu, "sois sage, sinon Dieu te punira", mais "sois bon, et tu seras plus heureux". » ( l’intégralité de cette entrevue est à lire ici : http://www.nouvellescles.com/dossier/Nature_Homme/Bonheur.htm) A la lecture de ces questions-réponses, le professeur Delgado paraît animé de l’honorable volonté de souhaiter contribuer par ses recherches à un monde meilleur. Peut-on le blamer pour ça ? Quelque part oui car si dans le fond, l’intention est louable, dans la forme elle est inacceptable. Car qui peut, quel que soit le pouvoir ou le savoir qu’il détient, déterminer ce qu’est la morale, le bien, le bonheur ? Qui peut décider de ça à la place d’un autre ? D’une manière spirituelle il est bien connu que nous vivons dans un environnement relatif où toute chose dispose de son contraire afin de permettre à l’individu d’expérimenter des notions. Ainsi pouvons nous goûter au bonheur en y opposant le malheur. Et ainsi de suite… Imposer artificiellement le bonheur à un homme c’est immédiatement le priver de son libre-arbitre et par extension le soumettre à un contrôle extérieur. C’est inconcevable… Ainsi finalement peu importe la motivation du professeur Delgado : ses travaux sont dangereux. Et ce type de travaux ne reste jamais dans les seules mains de son géniteur. « Il est nécessaire que les citoyens prennent conscience du danger lié à la recherche portant sur le domaine cognitif, tant de par les conditions d'expérimentation, que de l'usage qui en est fait ou qui en sera fait, car l'un et l'autre mettent les citoyens en danger, et ce danger va se développer de façon exponentielle . » ( J. Abadie )

Dav

(texte posté initialement sur http://passe.present.futur.xooit.com/t3142-A-propos-du-Professeur-Delgado....htm)


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
Membre désinscrit
   Posté le 29-10-2005 à 18:23:31   

brrr ça fait froid dans le dos cet article sur le contrôle de nos émotions. C'est bien ça que ça veut dire?

Ca me fait penser au thème de la puce électronique qui serait implantée pour détecter les gens et en plus controler leur pensée.

Est ce que c'est vraiment possible?.

Bon je médite sur ton article qui franchement fait peur brrr
Mallory
All you need do, is touch a star...
Inactif
   Posté le 16-02-2006 à 14:24:49   Voir le profil de Mallory (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Mallory   

Petit pavé à la vaste marre:




Pour éducation et pour fin de compréhension, voici un extrait de ce site plus que pertinent :

3. Rayonnements électromagnétiques

Des champs et des rayonnements électromagnétiques sont souvent associés au phénomène OVNI. On peut en l’occurrence leur attribuer de nombreux effets même si le lien causal n’a pas toujours été formellement démontré :

Effets physiques

-Panne de courant.


-Panne d’allumage moteur, perturbation voire explosion d’équipements électriques ou électroniques, ou mise en marche " spontanée ".


-Perturbation des fréquences radio et TV (parasites).


-Décharge accélérée de piles ou de batteries.


-Boussole affolée.


-Goût métallique dans la bouche (effet sur les plombages dentaires).


-Fausse détection radar.


-Anomalies photographiques (taches ou traînées lumineuses).


-Phénomènes de " poltergeist " (coups frappés, explosion d’ampoule, déplacement d’objet, condensation de l’humidité ambiante, objet s’enflammant…).

Certains de ces effets sont imputables à l’apparition d’un courant électrique dans tout corps conducteur mis en présence d’un champ magnétique tel que celui associé à une onde électromagnétique. Lors de son apparition ou lorsque le corps conducteur se déplace dans le champ, le champ magnétique génère en effet dans le corps conducteur un courant dit " induit ". Lorsqu’il est alternatif comme pour une onde électromagnétique, voire pulsé si l’onde l’est aussi, le champ magnétique induit donc un courant électrique du même type, alternatif ou intermittent. Rappelons que, réciproquement, un courant électrique apparaissant dans un corps conducteur induit localement un champ magnétique (qui pourra à son tour induire un courant électrique dans un autre conducteur tel que le corps humain).

Effets sur le cerveau

-La stimulation du lobe temporal du sujet peut provoquer des hallucinations [KR92 p. 175-176, citant les travaux de Michael Persinger], voire peut-être l’accès à un autre niveau de réalité ou sorte d’" univers parallèle " [KR92 p. 188]. Les hallucinations peuvent être visuelles (apparitions, magnétophosphènes, flashs lumineux, baisse de la luminosité…), sonores (voix, son suraigu, bourdonnements, craquements…), olfactives, gustatives ou tactiles (baisse de la température, sensation de courant d’air…).
Notons qu'un effet hallucinatoire peut bien sûr être aussi obtenu par administration de drogues ou par hypnose.


-Perturbation du fonctionnement des aires du langage : difficulté d’élocution, expression incompréhensible " en langues ", voix intérieure…


-Perception d’un silence anormal (impression subjective d’être " dans du coton ").


-Impression de flottement ou de décorporation.


-Impression subjective du retrait du cerveau de la tête.


-Sensation de la présence de quelqu’un, de harcèlement ou d’être suivi.


-Impression de " déjà vu ".


-Stimulation de la région correspondant aux organes génitaux.


-Sensation de fatigue, endormissement, sommeil profond, réveil brusque.


-Dépression, angoisse, agitation, peur panique.


-Euphorie, soulagement de la douleur.


-Amnésie concernant une brève période de temps (missing time).


-Paralysie temporaire (akinésie) ou au contraire, contractions musculaires spontanées (fasciculation).


-Poussée de fièvre.


-Nausées.


-Effets radiesthésiques.


-Apparition de " dons ".

Le courant qui est induit par les rayonnements électromagnétiques dans le corps humain interfère parfois avec les courants endogènes et vient ainsi perturber le fonctionnement du cerveau, ce qui peut expliquer bon nombre de ces effets, tandis que d’autres peuvent être attribués à l’élévation locale de la température due à un rayonnement de micro-ondes. Certains de ces effets peuvent être récurrents ou rémanents et réapparaître temporairement ou subsister après que la stimulation électromagnétique a cessé.


Effets physiologiques

-Hérissement des poils.


-Tachycardie.


-Avortement spontané.


-Accélération de la régénération osseuse après une fracture, ou tissulaire après une blessure.


-Guérison " miraculeuse ".


-Marques rouges (production d’histamine).


-Elévation de la température (micro-ondes) pouvant entraîner l’échauffement des tissus jusqu’à leur carbonisation.


-Irradiation (rayons ionisants).


-Mort du sujet.


Tous ces effets, dont la liste n’est pas limitative [voir AB94 et AB98 pour plus de détail], seront repris au fil des cas étudiés dans cet ouvrage. Au regard de cette énumération, on comprend aisément qu’une personne peu familiarisée avec l’électromagnétisme sera facilement impressionnée par l’étrangeté d’un témoignage d’observation d’ovni qui la laissera désemparée et prête à conclure à l’intervention des extraterrestres ou du paranormal.
Parmi les différentes sources possibles de champs ou de rayonnements électromagnétiques, nous retiendrons les suivantes qui participent au phénomène OVNI :

-Installation électrique : centrale, transformateur, ligne à haute tension, antenne émettrice, radar…


-Source naturelle : faille géologique, étendue d’eau ou rivière pouvant conduire les courants telluriques…


-Canon laser à micro-ondes dont le nom exact est " maser ", acronyme de " microwave amplification by stimulated emission of radiation ", mais aussi magnétron ou klystron, et leur utilisation contemporaine comme arme à micro-ondes.


-Sujet auteur involontaire de poltergeist ou atteint du syndrome de sensitivité électrique (voir annexe A § III pour la description de ce syndrome).



Source: Ovni : L’armée démasquée : http://www.ovnis.atfreeweb.com/



Justement, hier j'évoquais en rapatrillant mes notes diverses dans mon petit journal de bord -Je suis mon propre rat de laboratoire... mais un rat sophistiqué tout de même!- le nombre croissant de données que j'ai receuillit et convergeant toutes vers deux choses:

Les ondes magnétiques et un "programe intelligent Hollographique et psychique"

Oh saint-chronicité, je te remercie trois fois Amen, comme dirait Glingal.


Si certains abductés se trouvent ici... J'aimerais bien savoir si je suis la seule à avoir quasi tous les symptômes nommés si-haut lors de manifestations "ovniaques" Un genre.... d'apels à tous si vous voulez....


Pour exemple: Impression de se trouver dans du coton.
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Le coin des scientifiques  Ufologie  Manipulation mentale (1ère Partie)Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum