Retour au forum
 

Ajouter une réponse

Pseudo :    S'inscrire ?
Mot de passe :    Mot de passe perdu ?
Icône :
                                
                                
Message :
 
 
 
Smilies personnalisés
 
Options :
Notification par email en cas de réponse
Désactiver les smilies
Activer votre signature
 
 
Dernières réponses
langelin
encore une fois on se retrouve avec un sujet extremement abstrait.
juste une opinion parmis tant d'autre .il n'y as pas de reincarnation.une memoire es genes peut etre mais de la a dire que nos ames passe d'une vie à l'autre c'est encore un moyen pour faire accepter l'idees de la mort accrocher vous a la vie dans les limites du raisonnable agissez tant que vous le pouvez et n'attendez pas de l'au dela des reponse pour vous aidez a vivre.Vous navez qu'une vie profitez en ,
carpe diem
Sol
Bonjour tout le monde,

glingal a écrit :

Je m'imagine paradis et enfers comme le miroir de notre conscience, un univers que nous nous serions crées. Qu'il soit de culpabilité, de tristesse, d'attachement irréductible et nous connaîtrions les limbes de l'enfer, le purgatoire des chrétiens jusqu'à ce que nous parvenions à nous pardonner, à nous détacher de ce qui est temporaire. Qu'il soit de partage, de don, de détachement, d'amour inconditionnel, de créativité et nous connaitrions le repos, une trêve dans un univers aussi riche, somptueux et subtile que nous aurions enrichis notre jardin intérieur durant notre vie terrestre. Et par affinité cet univers serait partagé par d'autres âmes.


En effet, le Paradis et l'Enfer sont sûrement des états d'âme et non des lieux situés quelque part loin d'ici
Selon Homère, Hypnos (le sommeil) et Thanatos (personnification de la mort) sont frère jumeaux. Ainsi, le monde dans lequel nous voyageons la nuit serait similaire (voire exactement pareil) que celui que notre âme rejoint après la mort du corps. Bien sûr, nous ne savons que peu de chose sur ce "monde du sommeil", car nous nous rappelons au mieux de nos rêves, mais pas du tout des phases de sommeil profond. Allez savoir jusqu'où l'âme s'élève pendant ces instants !
Ainsi, nous pouvons avoir un aperçu du Paradis et de l'Enfer. Quand on fait un rêve agréable, coloré, dont on ressort régénéré, c'est un peu un avant-goût du Paradis. Et quand on fait un affreux cauchemar, angoissant et stressant, c'est un avant-goût de l'Enfer. La différence, c'est que dans un cauchemar on peut toujours s'échapper, c'est à dire se réveiller en sursaut et se réfugier dans la matière, un peu comme on se réfugierait dans un arbre si on était poursuivi par un animal féroce. Mais après la mort, l'âme n'aura plus cette roue de secours, et si elle a le malheur d'être plongé dans ce monde abominable, le cauchemar durera hélas beaucoup plus longtemps
D'ailleurs, Paradis et Enfer ne sont pas des mondes distincts et séparés, ils ne sont que deux des multiples aspects de l'au-delà, l'astral, infiniment plus complexe et plus grand que notre monde physique !
Une personne qui mène une vie harmonieuse et équilibrée, en accord avec la nature, a toutes les chances de faire de beaux rêves chaque nuit, et de s'envoler tranquillement vers l'autre monde au moment de sa mort. Alors qu'une personne angoissée, prisonnière de la matière, de l'Ego, de l'Avoir, a toutes les chances de cauchemarder et de mal dormir, et sa mort risque d'être douloureuse.
Ainsi, les catholiques n'avaient pas complètement tort quand ils disaient que notre mort serait à l'image de notre vie : paradis pour les gens de bien, enfer pour les autres. Par contre ils n'avaient bien sûr rien compris aux notions de "bien" et de "mal", et ils n'avaient rien compris non plus en ce qui concerne ce Paradis et cet Enfer.
Et puis rien n'est définitif. Même le pire cauchemar a une fin. Toutes les âmes finissent tôt ou tard par s'envoler plus haut que l'astral, et rejoindre la Lumière éternelle, la Félicité, l'Harmonie totale !! Comme c'est beau !
La vie est merveilleuse, mais la mort l'est tout autant

A bientôt,
Sol
cert.pop
Bonjour à tous !!

Je ne vais pas vous donner mon point de vue sur le sujet , mais ce que je vous conseille c'est de lire le livre de Papus( Gérard Encausse)
"La réincarnation" (édition Dangle) .


C'est un livre très complet et très simple de lecture ( comme tous les livres de Papus).
J'espère qu'il est encore édité vu que l'auteur est né en 1865.
J'ai là une édition de 1981, donc pourquoi pas !!


slt !!!!!

Message édité le 11-07-2006 à 15:08:57 par glingal
arcane
Voilà je partage aussi une expérience sur la réincarnation

Ce n'est pas la permier fois que je fais ce reve mais pas avec autant de détail

reve du 23.05.06 de ma chambre
comment toujours suite a la projection d'un film j'ai souvent des vision donc ici c'est pas vraiment des reves..enfin c'est mes visions peut-être est ce faux ou pas mais commee je croie a la réincaranation peut-etre est ce vrai qui sait..(libre a vous de pensez ce que vous voulez)

donc je me voyais au moyen age enfin bref j'étais une sorte de guérisseuse qui aidé les femmes a accouché, soigné avec les plantes, et écouté tout les petits soucis de mon village, mais un jour un décès arrivent malgré ma volonté et je suis dénonncé.

Je me vois brulé sur le buché, mais je ne sens rien car auparavant j'avais but une décoction d'une plantes qui inhile la douleur, je sens l'odeur du brulé et entends hurlé ma fille ..

par la suite je vois que mes cendres sont reparti dans un champ ou dersormais ce trouve un arbre que ma fille a planté a mon souvenir, un rituel est fais la depuis des génération.....

elle a pris la suite comme moi j'avais pris la suite de mon grand-père...cycle?...celtique....

bref un sentiment étrange...

enfin selon moi souvent nous nous souvenons de nos vie passé en premier les morts violents (c'est mon avis, je dis pas que c'est vrai)

et peut-être grace au voyages astrales nous pouvons avoir accès à toute nos vie passés, certain utilise même l'hypnose pour donné cette occasion (je précise que je me méfie de cette technique tout comme le voyages astrales nos fantasmes pourrait les influencer)

Tout étant le risque de l'hypnose c'est de resté bloqué dans l'époque qu'on explore

mais d'une certaine manière je pense que c'est une bonne chose d'oublié nos vie passés car nous aurions peut-être tendance a essayé de fuire notre karma ou nous réfugié dans les talents qui existait déjà auparavant

Peut-être le but de la réincarnation est une exploration complete de notre âme dans tout ces capacités..

chat de jade..donne le baton de parole...

--------------------
morrigan
Je n'ai pas dit que cela est interdit, mais beaucoup de religion sont contre les pratiques ésotériques et certaines vont même contre les idées. L'hérésie n'en ait qu'un exemple. Le passé a été le témoin de beaucoup d'actes de ce genre.

Mais la religion en soit peu importe, la wicca est une religion et pourtant basé sur les pratiques ésotériques.

Je soutiens qu'il faut se detacher de tout pour se trouver. C'est mon propre point de vue je n'impose pas mes pensées.
Trotmany
Morrigan, pourquoi ne devrait-on pas parler de religion quand on est dans un sujet ésotérique?

Autrement, je passe mon tour pour la réincarnation pure et simple. Mais je continue à vous lire!
Sol
Bonjour tout le monde,

Merci pour tous ces témoignages. Ca fait du bien de lire des expériences vécues, parfois, ça permet de prendre un peu de recul avec les théories souvent bien compliquées.

Je n'ai hélas pas d'expérience formelle me permettant d'affirmer que la réincarnation existe. J'y crois très fortement, pour moi c'est une évidence, même si je n'ai pas d'explication, ni de preuve plus ou moins objective.
Ce qui m'y fait croire, je pense, c'est le fait qu'on ait souvent des tendances profondes ancrées en nous, irrésistiblement, sans qu'on sache d'où elles peuvent provenir.
Dans mon cas, je ne peux pas expliquer autrement ma très forte attirance envers le "christianisme". Je n'ai jamais fait de cathéchisme, mes parents sont athées (du moins ils l'étaient à l'époque). Pourtant, quand j'avais cinq ans, je me suis un jour agenouillée devant un portrait du Christ et j'ai prié, personne ne m'avait pourtant jamais appris ces choses-là. Parfois, quand je pense aux passages des Evangiles, j'ai l'impression de plonger très loin dans le passé, je veux dire mon passé, mon vécu. J'ai vraiment l'impression d'avoir eu une foi très grande dans une vie passée.
Cependant, il y a peut-être une autre raison : ma grand-mère est très pieuse. Elle ne parle jamais de Dieu, mais comme on a toujours été très proche, ça a peut-être agi sur moi inconsciemment.
Hum... je vais m'arrêter là pour l'instant, et poursuivre dans ma chambre, car j'ai envie de développer quelque chose qui risquerait d'être hors sujet.

A bientôt,
Sol

PS : en effet, un jour il faudra qu'on ouvre d'autres topics pour parler plus précisément des points que nous venons d'aborder ici :
_ L'offrande/sacrifice de Jésus
_ La validité (ou non) du texte des Evangiles
morrigan
Disont que pour ma part, je suis la pensée Tao dans le sens que pour les taoïstes (non une religion, mais une manière de vivre), la réincarnation est quelque chose de travaillé. Tout le monde ne peut pas l'atteindre, il faut travailler toute sa vie à la recherche de la sagesse en quelque sorte afin de gagner l'immortalité, c'est en ce qu'ils croient et c'est ce que je pense. C'est vrai qu'un meurtrier qui se reincarne n'est pas chose agréable. Mais ceux qui peuvent apporter quelque chose de bénéfique en se reincarnant en auront la possibilité. Simplement, je pense que tout est dans la foi de chacun. La foi est tellement grande chez les croyants en toutes religions, que chacun pense personnellement détenir la vérité mais dit qu'il "tolère " celle des autres. J'ai trop entendu des amis catholiques par exemple, me dire: " je tolère tes croyances païennes, et tes pratiques, quoi que tu fasses cela te menera sur la voie de dieu, il te pardonnera". Cela fait exactement du genre: je tolère ce que tu fais, mais tu as faux et j'ai raison. N'est-ce pas rageant?

Personne ne detient la vérité sur tous sujets qui n'est pas concret. Mais si l'on veut vraiment travailler le domaine spirituel, alors il faut absolument se détacher de tout coté scientifique. vous ne pouvez pas par exmeple travailler les éléments et les voir comme "des milliers d'atomes" parce que qu'est-ce qu'un atome? Quelque chose que l'on voit? Et le ressenti?

Qu'est-ce qu'un kilomètre? Qu'est-ce qu'une minute? Pourquoi l'homme cherche toujour sà controler le temps ou la distance....Qu'il accepte de ne pas en etre le maitre, et de la ressentir.

Occultez vos sens, plus de vue, plus de toucher, d'ouie, d'odorat, de gout, simplement du ressenti...


la vie vous paraitre tellement moins fausse
Abraxas
Bonjour,

Encore un post très intéressant, j’ai plein de chose à dire, mais pas assez de temps en ce moment. Alors je vais me contenter de développer ce que j’avais dit c’est a dire que la croyance en la réincarnation est soutenue ou non par une expérience personnel, et ce pour faire échos à la reflexion de morrigan. Dans mon cas je crois à la réincarnation à cause d’une telle expérience. Je n’ai jamais vécu de „régression hypnotique“ (j’y reviendrais ou quelqu’un y reviendra) mais j’ai un souvenir à vous faire partager.

J’ai très peu de souvenir de ma petite enfance, en faite on dit souvent qu’on a pas de souvenir de sa petite enfance, moi j’en ai deux. Je vous les livre tout les deux même si un seul est intéressant dans le cadre de ce post.

Mon premier souvenir ce situe à une époque ou je ne marchais pas encore, j’étais dans le canapé de mes parents allongés en train de boire mon biberon (tout seul donc je devais avoir entre 2 et 3 ans) je me souviens parfaitement d’avoir fait l’association entre le mot „café“ l’odeur forte, la machine d’où cette odeur venait et le bol gigantesque de ce liquide noir quem on père buvait. Je crois que je me rappel de ce moment parce que c’est la première fois réellement que j’ai compris qu’un mot signifie une chose, un souvenir marquant donc.

Mon deuxième souvenir se situe certainement plus tard même si je ne saurais le dire avec précision. Je marchais à l’époque, ou du moins je titubais. Je me souviens qu’on était en voiture avec mes parents, mon frère, ma soeur et qu’on allait chez ma grand-mère dans le sud de la france. Pour arriver au hall d’entré il fallait monter des escalier qui venait du garage, je ne sais pas comment je suis arriver dans le salon mais avec le recul je suppose que quelqu’un m’a porté jusque là. Dans le hall d’entrée de la maison il y a avait un gigantesque escalier en pierre qui montait au premier étage. Je me souviens aussi du chien, un gigantesque dalmatien, dont la truffe était à peine à porter de main et avec lequel je fit une rencontre éclair, ma mère ayant certainement renvoyé le chien dans sa niche n’étant pas vraiment rassuré par cette rencontre. Je me suis ensuite dirigé jusqu’à l’escalier, les marches étaient si haute que je ne pouvais pas monter dessus et là j’ai eu un flash, je me souviens parfaitement d’avoir pensé „je ne peux pas monter cette escalier parce que je suis trop vieux“ et immédiatement après quelque choses comme „souviens toi“, je me rappel avoir nettement gravé volontairement ce souvenir dans ma mémoire, j’ai du resté calme pendant une dizaine de minute a me rappeler que je dois me souvenir, me souvenir que je ne peux pas monter cette escalier par ce que je suis trop vieux et aussi que c’est important.

Je n’en sais pas plus, à part ces deux souvenirs je n’ai pratiquement aucun souvenir de ma petite enfance, est-ce que les deux sont reliés je n’en sais rien. Mais ce souvenir, m’a programmé en quelques sortes pour croire en la réincarnation, concept que je devais découvrir beaucoup plus tard.

Grüß

Abra

PS : Le thème de la missions et du sacrifice de jésus mériterait presque un post à part, si j’ai le temps j’y reviendrais, mais avant j’aimerais poster un peu plus sur la réincarnation.
arcane
Voilà deux monde qui se rencontre entre la recherche ésotérique théorique et une autre plus dans la pratique et le ressenti.

Tu pose une question intéressante morrigan (n'aie pas peur d'argumenter ils adorent ça)

J’ai lu un résumé d'un livre qui parle de la réincarnation et la recherche de la preuve de son existence (cela me semble plausible, mais chacun est libre d'y croire ou non, je dois en retrouvé l'auteur).

Donc, il a eu plusieurs cas de jeunes enfants qui se souvenaient de leur vie passé et parfois même, il y avait comme une cicatrice restée de leur ancienne vie.

Ensuite comment peux t’on expliquer que nous ayons des facilités dans certains domaines dans lesquelles nos parents n'ont aucune facilité? C’est peut-être un souvenir de nos vies passé qui remonte la surface.

Tout de même on peut encore se poser des questions entre les similitudes avec certains prophètes, peut-être que c'est une âme qui est venu plusieurs fois ? En plus on peut encore mettre un lien avec les lamas tibétain qui recherche toujours la réincarnation de leur lama en montrant divers objets qui lui ont appartenu et que l'enfant reconnaît.

D'un autre côté me dire que je peux revenir me fais devenir plus humble peut-être je serais pas dans la même situation "aisé" que maintenant, je peux tout d'un coup me retrouvé dans un pays du Tiers monde...

Voilà...
 
Retour au forum
 
 
créer forum