Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
 
 
 
 
 Abrasax  Le coin des Arts  Arts Musicaux & du Spectacle 

 Musique et astrologie

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Sol
Membre du conseil
Sol
   Posté le 15-10-2005 à 01:06:42   Voir le profil de Sol (Offline)   Répondre à ce message   http://svetlina.over-blog.com/   Envoyer un message privé à Sol   

Bonsoir,
Etant passionnée tout autant par l'astrologie que par la musique, j'ai cherché un moyen d'associer les deux. Mais je n'ai encore rien trouvé de concluant !
Tout d'abord, il me paraît essentiel d'associer à chaque note une planète. Et je n'ai trouvé nulle part une analogie formelle. J'ai même plutôt trouvé des contradictions flagrantes entre les différents systèmes.
Celui qui me paraît le plus "logique" serait le suivant :
Do -> Soleil. En effet, en considérant une gamme de Do Majeur, le Do est la tonique, la base. Le maître en quelque sorte, comme le Soleil est la planète la plus importante d'un thème.
Sol -> Jupiter. Le Sol c'est la dominante (toujours en Do Majeur). Ce terme de "dominante" est un abus de langage puisque la note qui domine, c'est le do. Mais le Sol vient juste après. Alors je pense qu'on ne peut que lui attribuer Jupiter, le roi de l'olympe.
La -> Lune. La gamme mineure qui va de pair avec la Do Majeur, c'est La mineur. Le Do et le La sont donc liés dans cette relation Majeur/mineur. Aussi il me parait évident d'associer la lune au la.
Si on considère les 7 premières planètes, il nous reste Mercure, Vénus, Mars, Saturne. Et comme notes : Ré, Mi, Fa, Si.
En Do Majeur, le Fa et le Si sont les deux notes avec lesquelles ont peut composer le moins d'accords Majeurs ou mineurs. Je pense donc qu'on peut les associer aux deux planètes dites "maléfiques" : Mars et Saturne. Mars pour le Fa (même sonorité dans la prononciation), et Si pour Saturne (même sifflante en première lettre).
Reste Mercure et Vénus, et le Ré et le Mi. Selon moi, le mi correspond à Vénus. L'accord de Mi mineur me semble plus "sombre" que le ré mineur (en do majeur toujours). Et donc le Ré pour Mercure.
Pour ce qui est de Neptune et Pluton, que l'on appelle parfois les "octaves supérieurs de la Lune et de Mars", elles héritent donc du La et du Si. Ainsi le La se retrouve à la base (lune) et au sommet (Neptune) de la création, comme si Dieu avait "donné le la". Pour Uranus, peut-être le Si...

Ensuite, l'étape suivante serait de réaliser des accords. Imaginons dans un thème astral une conjonction Lune - Soleil - Vénus, qui est une conjonction plutôt consonnante, eh bien elle correspondrait à l'accord de La mineur (la do mi). L'accord de base serait la conjonction Soleil - Vénus - Jupiter (Do Majeur).
C'est loin d'être parfait, hélas. Car avec ces analogies, une conjonction Vénus-Saturne nous donnerait un accord mi-si, ce qui est assez consonnant, alors que tout astrologue vous dira que Saturne et Vénus ne font pas bon ménage ensemble !

Auriez-vous des suggestions pour approfondir cette recherche ? Une méthode qui permettrait de lire un thème astral comme une partition de musique ?

A bientôt j'espère,
Soledad
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 15-10-2005 à 10:15:38   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

Eh bien Soledad !

On peut dire que pour ta première participation, tu commences très fort avec un sujet particulièrement original et intéressant ! J'ai eu le nez creux en t'invitant ici On aime beaucoup les topics de cette sorte qui sont le fruit d'une réflexion personnelle de leur auteur. C'est par ailleurs un heureux hasard que tes domaines de prédilection soient la musique et l'astrologie car il s'agit précisément des deux rubriques qui manquaient vraiment d'un(e) intervenant(e) expérimenté(e) ! Je me contentais jusqu'à maintenant d'y apporter une contribution plus que modeste histoire d'y donner l'illusion d'un peu de vie ! Tu auras sans doute remarqué que tu es d'ailleurs la première à poster une réponse à un message de la rubrique Astrologie ! Aussi je reste très intéressé par les questions que tu poses ici avec ces correspondances musicales et astrologiques mais je serais bien mal placé de pouvoir me mêler au débat dans la mesure où je suis un bien piètre musicien !

Abraxas en revanche, dès son retour - je crois la semaine prochaine - devrait pouvoir te donner un avis car c'est déjà beaucoup plus dans ses cordes ! Il avait d'ailleurs créé un topic faisant état de la musique Pythagoricienne et du lien très étroit qu'elle entretenait avec les mathématiques. La musique est, je pense, un véritable art ésotérique, un moyen de faire vibrer une partie du divin qui est en nous... D'ailleurs on parlait de Tolkien hier et je rappelle donc brièvement ici que dans le Silmarillion , les Terres du Milieu sont créées par la musique des Ainurs... Enfin je suis hors sujet ! Je laisse donc s'exprimer les membres souhaitant apporter une contribution à ton message !

Dav


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
Abraxas
Membre du conseil
Abraxas
   Posté le 31-10-2005 à 17:07:52   Voir le profil de Abraxas (Offline)   Répondre à ce message   http://abrasax.chez.tiscali.fr   Envoyer un message privé à Abraxas   

Bonjour,

La première chose a réaliser si on cherche a faire des correspondances c’est que la gamme tempérée classique est une des gammes possibles, mais pas forcément parfaite. Pour mémoire la gamme tempérée compte 12 notes (en comptant les dièses et les bémols) qu’ont peut associer au 12 signes du zodiaques et en allant plus loin aux planètes du système solaire, si on compte les planètes découverte récemment comme Sedna.

La vision classique et ancienne de l’astrologie ne prenait en compte que 7 planète majeures d’influence, ce 7 est le chiffres divin par excellence et on peut lui associer, les 7 archanges a la face de dieu, les 7 métaux de l’alchimie, les 7 couleurs de l’arc en ciel, les 7 jours de la semaine, les 7 chakras et évidemment les 7 notes de musique.

Ici on a plusieurs manières d’envisager les correspondances et toutes font appel a l’analogie,.

La première consiste a regarder les propriétés donnés d’un élément et d’essayer de l’associé avec des éléments ayant des propriétés similaires, c’est la démarche que tu propose dans ton post. Le problème avec cette démarche c’est que les propriété de la couleur «jaune » par exemple varie d’un auteur à l’autre en faite chaque auteurs utilise aussi le principe de l’analogie pour donner les propriétés d’une couleur. Par exemple tel auteur associeras la couleur rouge à mars et en deduira par analogie les propriétés de cette couleurs, l’association du rouge avec mars ayant été faite dans ce cas là par analogie visuel (mars étant rouge).

Bref ce que j’essaye de dire c’est que pour pouvoir associer par analogie les planètes et les notes suivant leur propriétés, il faut d’abord définir les propriétés de chaque notes de musique ce qui n’est pas évident

Les premiers à avoir parler des correspondance entre musique et planètes étaient Pythagore et platon. Le son est causé par la vibration d’un objet, c’est a dire par le mouvement cyclique que fait un objet, le son est proportion de la vitesse de vibration donc de la vitesse de mouvement de cette objet. Ayant observer les planètes et leur mouvement « cyclique » ils en déduise que celle-ci doivent émettre un son proportionnel a leur vitesse et à la distance qui les sépare du soleil.

Cette manière d’envisager les correspondances est celle qui fait le plus de sens a mon goût. Une note de musique est une vibration de l’air, une onde qu’on définie a l’aide de sa fréquence en Hertz c’est à dire le nombre d’oscillation par seconde. L’oreille humaine ne perçoit pas les infrasons ( <20Hz) ni les ultrasons (>20000 Hz). Le la du diapason (440 Hz) est une mesure faite un peu a la « comme tu veux ».

Si on réfléchi en terme d’onde on peut aller plus loin en comparant les notes de musique avec les ondes émises par le cerveaux humains (ondes alpha, thêta etc.), les ondes lumineuses , les rayons X, les rayons gamma, les rayonnement cosmiques etc…etc…

On pourrait même aller encore plus loin en s’inspirant des la théorie des cordes, selon cette théorie il existe une multitude d’univers qui coexiste en parallèles, l’univers a X dimensions et le plus petit composant de la matière est un morceau de cordes, chaque cordes vibrent à une fréquences différentes et donne le substrat nécessaire à la matière

Mais c’est une autre histoire,

A lire sur le même sujet le post sur la formation de la gamme musical et le post sur le chiffre 7

Grüß

Abra


--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
vanessa
Inactif
   Posté le 28-06-2007 à 00:40:01   Voir le profil de vanessa (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à vanessa   

coucou sol, je me permets de répondre rapisement à une de tes questions puisque tu as gentilment répondu à la mienne
je ne connais absolument rien en astrologie, mais en revanche pour mi-si et cette configuration qui parait ne pas aller avec ce que pensent les astrologues pour saturne et venus, j'ai un début d'explication
mi-si est une quinte, et si elle te parait "consonnante" aujourd'hui, elle l'étais beaucoup moins pendant ces derniers siècles
en fait elle l'était durant le début de la polyphonie (et encore, puisque ce n'était pas en termes d'intervalles harmoniques que pensaient les musiciens à cette époque mais en contrepoint)
mais ensuite avec les différents tempéraments petit à petit la tierce a pris le dessus dans notre culture en tout cas (depuis bach à peu près) et les tierces nous ont paru longtemps beaucoup plus douces alors que la quinte était assez dure
(attention, je parle des intervalles harmoniques et non des degrès)
aujourd'hui, notre oreille s'est ouverte à une écoute nouvelle, la musique contemporaine nous le prouve assez pour paraitre à beaucoup de non initiés comme du "n'importe quoi", et du coup mi-si parait très consonnant relativement parlant
voilà, donc il faut relativiser en musique mi-si n'est peut-être pas aussi engageant qu'il y parait !
à bientôt sol


--------------------
vanessa
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Le coin des Arts  Arts Musicaux & du Spectacle  Musique et astrologieNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum