Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Spiritualité (Réflexions&Debats) 

 Noêl fête vraiment chrétienne?

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 19-12-2006 à 10:42:57   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

Ces jours plus en faisant des recherches sur les traditions soit disant chrétiennes..je me rends compte que ce n'est pas le cas du tout.

le sapin ben, il est d'origine les rois Viking mettait des animaux sacrifié dessus et les plus pauvres des pommes.

la buche de noel, vient d'une tradition plus ancienne pour favorisé les recolte future.

le 25 décembre vient d'un rituel Mithra qui fêtais la solstice d'hiver

donc les religions monothéiste ou multiples ou autres qui se croient si supérieurs aux autres devraient se regardé un peu plus dans le miroir

Nous sommes tous influencé par des milliers de mouvements spirituel aucune autres supérieur à une autres en tant que tel, même dans leur bêtises ils ont ego et égaux dans certain cas.

sinon de joyeuse fêtes celtico-mythrien-zorastrite-nordisant..(la liste n'est pas complete je pense)

Quand au sectaire de services de tout poile, tichat leur souhait que leur soucoupe volante arrive les plus vite possible les cherchés, le métorite tombe sur leur tête, leur soi-disant guide leur explique enfin l'art de réfléchir en une leçon,


cert.pop
Membre du conseil
   Posté le 14-01-2007 à 09:28:33   Voir le profil de cert.pop (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à cert.pop   

Hello ti chat !!!

Tu ne pensais tout de même pas que depuis prés de 2000 ans noel été la bonne date .hi hi hi !!!
Déja à cette époque leur calendrier n'est pas le même que celui d'aujourd'hui . Donc déja la il y a une erreur .
On ne sait même pas la véritable date d'anniversaire du Christ .
Bien que j'ai un trés grand respect pour le Christianisme et autres religions , on ne sait même pas si Jésus à vraiment existé .
Si oui quel en sont les preuves ???

Le Christianisme est né environ en l'an 600 , alors pourquoi avoir tant attendu??

Les traditions en france sont souvent venus de pays bien plus ancien que le notre , comme halloween par exemple que l'on a mis à la place de mardi gras .

La raison du sapin à noel ,je ne vois pas trop le rapport, puisque il est écris que le Christ est né dans une grange dans un lieu ou il n'y avait pas de sapin .

Désolé si j'en met certain en colère , mais bon à chaqu'un son point de vue

René
raphael-rodolphe
Inactif
   Posté le 22-01-2007 à 18:43:01   Voir le profil de raphael-rodolphe (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à raphael-rodolphe   

Bonjour,
On peux croire en rien, en tout (ce qui revient à la même chose...), ne rien savoir, penser tout connaître ou tout du moins penser avoir la Connaissance donc le Savoir et donner des véritées à tout va, mais l'on doit une chose sur un site comme celui ci, c'est être "ouvert " à tout et à rien surtout pas au vide sidéral de l'Esprit. Alors, un peu de respect si la connaissance minimum vous est inconnu !!

EX:
Le Christianisme est né environ en l'an 600
Le Christ est né dans une grange dans un lieu ou il n'y avait pas de sapin .

Non, je rigole, ce n'est pas de l'ignorance, c'est de l'humour...
Que dire à tout cela, si ce n'est que d'ouvrir son coeur afin que l'Esprit (le votre, soutenu par le Divin Esprit) vous guide.

Pour faire très très très cour, DIEU ou UN (l'Unique) est le Créateur de toute chose et être depuis la nuit des temps (je comprend que cela dépasse l'orgueil de certain des humains qui pensent que sans eux point de salut...) et depuis la nuit des temps et cela au travers les millénaires,
en multiple point du globe, des êtres les moins évolués au plus évolués (aujourd'hui peut être?), DIEU est présent aux travers des rites au sens le plus large et aujourd'hui encore (messe...)

Que l'Homme se serve depuis toujours de DIEU comme prétexte à tout et à rein, au meilleur mais plus au pire... je suis d'accord avec cela.

Nul n'a besoin de croire en DIEU pour faire le Bien en sois même et pour les autres, mais croire en LUI sert à avoir un fil d'Ariane (toutes les questions que l-on se pose) qui nous mène à des réponses collectives ou chacun feras son marché d'Amour.

Juste une citation "DIEU résiste aux orgueilleux, mais s'ouvre aux humbles" on trouve aussi "mais pardonne aux humbles"


--------------------
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 22-01-2007 à 20:04:18   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

Salut Raphael Rodophe,

c'est bien pour cette raison que j'ai introduit ce sujet..en réalité, nous avons besoin ni de dieu ni de rien, juste de d'être tout simplement.

j'ai connu des personne qui était athé et aidé les autres..comme des chrétiens qui étaient des crétins..(vi çA rime).

Dans l'autre sens des athé qui aime bien mal se comporté et sympathique chrétien qui aimait bien faire le bien.

c'est les actes qui importe le plus pour moi, on peut avoir dieu en soi en ayant aucune croyance en écoute, son âme.

il existe même des philosophe athé et j'ai vu une jolie histoire d'une femme pasteur qui c'est marié à un athé donc même l'amour ne regarde ce genre de chose.

mille chemin se dirige sur une seul chose..ce que j'ai appris en lisant un peu la bible et des extraits du coran, et par le soufisme, la kabbale..tout se rejoint tout est lié..nous faisons qu'une unité.

arcane

ps: sinon bienvenu par ici hi hi hi


--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
morpheus
Membre
   Posté le 05-06-2007 à 22:37:27   Voir le profil de morpheus (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à morpheus   

dans ma bible (traduction oeucuménique), il y a tout a la fin, c'est a dire après l'apocalypse de st Jean, une chronologie qui me dit :

-7 ou -6 (?): naissance de Jesus

si on peux se plaindre de l'imprécision, on peux tout de même saluer une certaine honneteté,

a moins que ce ne soit la preuve de son essence divine, cet être merveilleux a reussi a naitre 7 ans avant lui même, trop fort hein?

bon, pour revenir au 25 décembre (je regrette que ma bible ne dise rien a ce sujet) voici ma théorie:

a l'évidence, avant le christianisme, il s'agissait d'une fête du solstice d'hiver

lorsque l'on faisait les observations astronomiques (ou -logiques) sans instrument de mesure précis, sans lentilles, sans horloge atomique, j'imagine qu'il était très difficile de déterminer avec exactitude le jours le plus court de l'année (et de même pour le jours le plus long

autour de ces periodes, les jours diminuent, ou rallongent, de moins d'une minute par jours, disont quelques secondes

alors, le 25 décembre, ou le 24 juin, étaient les jours ou l'on était certain que la durée du jours changeait en se rallongeant, ou diminuant

les équinoxes, par contre, devaient être très facile a mesurer var a ces periodes, les jours rallongent, ou diminuent de plusieurs minutes par rapport aux nuits


pendant qu'on y est, quid du premier mai???

c'est curieux tout de même que les communistes aient choisit cette date pour vendre du muguet, alors que mon calendrier paien me dit que c'est la fête des fleurs , Beltane pour Panoramix, et Floralia pour Caesar et Brutus

comme quoi, pas besoin de religions pour pratiquer le plagiat
Esoryen
Membre
Esoryen
   Posté le 02-11-2007 à 20:01:58   Voir le profil de Esoryen (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Esoryen   

Nous devons le sapin de Noel à St Bonniface qui a christianisé un rituel en l'honneur du dieu Odin, pratiqué par les tribus germaniques, qui consistait à placer des présents au pied d'un chène. Saint Boniface, pour convaincre les germains que le chène n'était pas un arbre sacré en fit abbatre un. On raconte qu'en tombant celui ci écrasa toute la végétation sauf un sapin, ce qu'il qualifia de miracle. Suivant les sources on raconte également qu'un sapin aurait poussé à la place du chène. Dés lors le sapin fut consacré à Jésus. A l'époque, de nombreux paiens nouvellement convertis au christianisme, pratiquaient le christianisme d'une manière trés paienne. La tradition du sapin de noel n'eu donc aucun mal à se répendre.

Quand à la buche de noel, à l'origine c'était une buche de chène que l'on placait dans la cheminée, lorsque la buche avait fini de brûler on en gardait un morceau pour allumer la buche l'année suivante. A défaut de cheminée on disposait des bougies sur la buche pour symboliser le feu dans la cheminée, et puis pour des questions pratique on remplaca peu à peu la buche de chène par celle que nous connaissons. C'est meilleur mais ca n'a pas le même charme

cert.pop:"Bien que j'ai un trés grand respect pour le Christianisme et autres religions , on ne sait même pas si Jésus à vraiment existé . Si oui quel en sont les preuves ??? "

Est ce vraiment important ? Eckart Tolle explique dans son livre "Le pouvoir du moment présent": Si l'on aime pas le mot "miel", que l'on a de l'aversion pour ce mot, que ce mot nous rebute, alors on refuse de manger du miel et on se prive nous même de tout le plaisir qu'il pourrait nous apporter. Il l'explique également avec le mot "Dieu". Les gens qui ont de l'assentiment pour le mot Dieu, parce qu'il le trouve trop chrétien, ou pour toute autres raisons, se privent de l'expérience et de la réalité qui se trouve derrière. Un mot n'est qu'un panneau indicateur, si l'on reste bloqué sur le panneau, on n'en parcours pas le chemin.

Il me semble qu'il en va de même pour la véracité d'un évenement historique. Les preuves se trouve dans l'expérience, c'est pour celà que l'on nous demande d'abord de croire. Si je me trouve devant le panneau "Paris 100km" et que je refuse d'y aller parce que je n'ai pas la preuve que cette ville existe alors je n'en aurait jamais la preuve, à moins d'y aller et de vérifier par moi même. Si je consens à croire que Paris existe alors je pourrai plus facilement en parcourir le chemin. On constate que la foi n'est pas une fin mais un moyen qui est amené à être remplacé par l'expérience directe. Cette expérience ne pouvant être apréhendée par la raison, de manière conceptuelle.

Je m'étale beaucoup... , cette remarque ne t'es pas particulièrement déstinée cert.pop, je rebondis juste sur ton point de vue pour partager le mien


Edité le 02-11-2007 à 20:05:22 par Esoryen




--------------------
phorcys
Membre
phorcys
   Posté le 15-01-2008 à 20:00:37   Voir le profil de phorcys (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à phorcys   

Du solstice d'été au solstice d'hiver le soleil décroit. Sa chute s'accélère de manière remarquable au cours de trois derniers mois pour mourir le 21 ou le 22 décembre... Ensuite, rien n'est véritablement décelable avant la fin des trois premiers jours suivants. C'est alors que le soleil renait le 25 décembre et recommence une nouvelle ascension.

Des 500 ans avant la naissance du christ, le monde entier entre en ébullition ésotérique ou "religieuse" et les idées circulent, entre les différentes traditions qui s'appuient sur un culte solaire purement allégorique.

Jésus, ce jeune rabin, initié aux mystères de l'Egypte et qui se nomme lui même étoile du matin n'est pas né un 25 décembre cependant son discours n'est pas sans rapport avec ce culte solaire...

Après sa disparition l'église héritière d'un certain Saul de Tarse Alias Paul, ex persécuteur de chrétien et partisan si nécessaire de l'évangélisation musclée, va faire la guerre au paganisme...

Pourquoi ? Jésus était juif, Ses disciples aussi étaient juifs... On peut dire que les premiers chrétiens etaient des judéo-chrétiens. Mais Paul, le nouvel apôtre auto-proclamé décide de convertir les gentils, c'est à dire les païens... Beaucoup écoutent les paroles avec bonheur mais à cause de la circoncision il y a peu de candidats à la conversion. Alors Paul les dispense de la circoncision. Résultat, de nombreux païens entrent dans l'eglise de Paul... Mais ceux ci conservent leurs rites et leurs dieux et bientot l'Eglise va se charger de faire disparaitre tout ça pour ne laisser subsister que Jesus ou du moins ce qu'elle en aura fait...

C'est ainsi que les saints vont voir le jour par exemple, que les eglises vont se construire sur des temples, que des fêtes païennes vont être remplacées par des fêtes "Chrétiennes".

Et quand cela ne suffira pas on ira même jusqu'a bruler des villages et convertir par le glaive...

--------------------
@@@ LC
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 15-01-2008 à 21:45:00   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

salut phorcys

tu sais cela me fait pensé en Island et pays du nord qui ont accepté la religion chrétienne et qui ont continué discretement le nordisme.

en fin de compte c'est dans la nature de l'homme d'ajouté des religions ensemble et que progressivement cela se transforme ..en autre chose..

Mon avis une religion qui a été imposé dans la douleur que soit la chrétienne et musulman..créeront toujours des conflits..

quoiqu'il en soit il y des bon chrétiens et musulman qui aspirent à la paix..et il y a eu des apogé. spirituelle grâce au divers mystique religieux qui indirectement on du touché leur coté "paien"

ensuite, je pense qu'on est entrain de vivre un renouveau du paganisme..la question est que cela vraiment positif épanouissant et non une histoire de mode ..

voilà arcane..

--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Spiritualité (Réflexions&Debats)  Noêl fête vraiment chrétienne?Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade