Abrasax  Nouvelles du Monde  Questions de Sociétés 

 Un nouveau catéchisme contre le vice de la luxure

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Abraxas
Membre du conseil
Abraxas
   Posté le 05-09-2005 à 09:42:01   Voir le profil de Abraxas (Offline)   Répondre à ce message   http://abrasax.chez.tiscali.fr   Envoyer un message privé à Abraxas   

Le Monde a écrit :

Un nouveau catéchisme contre "le vice de la luxure"
LE MONDE | 02.09.05 | 13h25 • Mis à jour le 02.09.05 | 13h25

A la librairie La Procure, place Saint-Sulpice à Paris, des piles d'un nouveau Catéchisme de l'Eglise catholique abrégé (coédition Bayard-Cerf-Fleurus-Mame) envahissent les rayons. Les vendeurs assurent qu'il se vend comme des petits pains. On ouvre le volume et l'on se trouve brusquement ramené dans le passé, comme lorsque l'on feuillette les pages d'un vieux missel d'où s'échappent des images pieuses.

L'ouvrage, paru en France jeudi 1er septembre, se présente comme un catéchisme sous forme de près de 600 questions et réponses, comme on n'en faisait plus depuis le concile Vatican II (1962-1965). Le document est présenté par le pape Benoît XVI, dans une préface, comme "un texte de référence sûr et authentique". Le Catéchisme de l'Eglise catholique abrégé s'est déjà vendu à 450 000 exemplaires, en deux mois, en Italie. La traduction française, réalisée par Mgr Jean Honoré, archevêque émérite de Tours, bénéficie d'un premier tirage de 100 000 exemplaires. L'association de chrétiens homosexuels David et Jonathan le juge "inadmissible". Il a été vivement recommandé par le pape aux participants des Journées mondiales de la jeunesse.


"UNIQUE ÉGLISE DU CHRIST"


Cette nouvelle version du catéchisme n'apporte aucune innovation ni aucun raidissement. Elle résume la doctrine catholique dans ce qu'elle a de plus classique ­ et de plus intransigeant.

Le nouvel opuscule romain se préoccupe particulièrement des questions de morale privée. La contraception est proscrite, l'insémination artificielle est "immorale", le divorce est "une offense à la dignité du mariage". Quant à la "pureté du coeur", elle requiert "une purification du climat social, par un combat soutenu contre la permissivité des moeurs" (question 530). Les autorités civiles sont invitées à prendre "des lois appropriées" contre les "offenses à la chasteté" (question 494).

Les actes homosexuels sont placés au même niveau de gravité que le viol (question 492). "Sont des péchés gravement contraires à la chasteté, chacun selon la nature de son objet : l'adultère, la masturbation, la fornication, la pornographie, la prostitution, le viol, les actes homosexuels. Ces péchés sont l'expression du vice de la luxure."

Question 397, "Comment le péché prolifère-t-il en nous ?" : "Le péché crée un entraînement au péché et, par sa répétition, il engendre le vice." Mais qu'est-ce que le vice ? La question 398 apporte la réponse. "Les vices sont des habitudes perverses qui obscurcissent la conscience et inclinent au mal."

Certains passages pourraient exaspérer les protestants et les autres Eglises chrétiennes. Question 162, "Où subsiste l'unique Eglise du Christ ?" : "Comme société constituée et organisée dans le monde, l'unique Eglise du Christ subsiste dans l'Eglise catholique." La question 182 traite du pape. "Il est le vicaire du Christ, la Tête du collège des évêques et le pasteur de toute l'Eglise, sur laquelle il a, par institution divine, un pouvoir plénier, suprême, immédiat et universel."

La messe dominicale est obligatoire. La question 312 définit les indulgences, qui sont "la rémission de la peine temporelle due pour les péchés".

Parfois, le document se perd dans les méandres d'un juridisme abscons. Question 528, "Qu'interdit le neuvième commandement ?" : "Le neuvième commandement interdit de cultiver des pensées et des désirs concernant des actes défendus par le sixième commandement." Il faut donc se reporter à la question 493 pour savoir ce que dit le sixième commandement. Il bannit l'adultère...

Il est très peu question, en revanche, des injustices sociales, des "structures de péchés", selon une expression employée par Jean Paul II en 1988 dans l'encyclique Sollicitudo rei socialis. La question 400 signale leur existence, sans les définir.

Xavier Ternisien
Article paru dans l'édition du 03.09.



--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Nouvelles du Monde  Questions de Sociétés  Un nouveau catéchisme contre le vice de la luxureNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade