Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
 
 
 
 
 Abrasax  Le coin des Arts  Arts de l'écrit 

 Oeuvres d'Arnaud Desjardins

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Sol
Membre du conseil
Sol
   Posté le 12-05-2007 à 18:31:19   Voir le profil de Sol (Offline)   Répondre à ce message   http://svetlina.over-blog.com/   Envoyer un message privé à Sol   

Bonjour,

Aujourd’hui, j’aimerais présenter ce livre qui fut une véritable révolution pour moi. Si j’en ai si peu parlé dans le forum (juste une fois ici), c’est parce que depuis je me suis orientée vers des choses plus « ésotériques », et que ce bouquin fait déjà presque partie de mon passé lointain ! Ce n’est pourtant pas si vieux que ça, puisque je l’ai lu il y a cinq ou six ans.

A la recherche du Soi

http://idata.over-blog.com/0/29/04/80/livres/recherche-soi.jpg

Je m’étais intéressée à la spiritualité pendant toute mon adolescence, mais jusque là je n’avais rien trouvé de vraiment remarquable. Ce livre (plus précisément son premier tome) était pourtant dans la bibliothèque de ma mère depuis au moins vingt ans ! C’est d’ailleurs le seul et unique livre concernant la spiritualité que j’aie jamais vu figurer dans les bouquins de mes parents. Je l’avais donc feuilleté trois ou quatre fois, mais à chaque fois je n’y comprenais rien, car il faut reconnaître qu’il n’est pas d’un abord très facile pour quelque un qui ne s’est jamais intéressé à la spiritualité. Ma sœur m’avait même offert un autre livre du même auteur, mais pareil, j’avais dû m’arrêter à la moitié, c’était vraiment trop flou et parfaitement inutile à mon goût.

Et puis, enfin, allez savoir pourquoi, ce livre a fini par me parler. C’était au terme de ma troisième année de faculté, qui fut aussi ma dernière année d’étudiante sérieuse lol, puisque j’ai complètement abandonné les cours par la suite. Une année très mouvementée d’ailleurs, je crois que j’ai plus vécu cette année-là en un an, que lors des vingt années précédentes réunies. C’est peut-être justement pour cela que le livre a fini par me parler. J’ai passé deux mois quotidiennement sur ce livre, tous les soirs… A lire et relire, au hasard, toujours et encore, et à prendre des notes (j’ai toujours 150 pages de notes sur le sujet !) Je sentais vraiment que ma vie ne serait plus jamais la même.

Bon, maintenant je vais peut-être parler du livre lui-même ! Et avant tout de son auteur, Arnaud Desjardins. C’est un homme qui a consacré sa vie à la recherche spirituelle. Après une éducation protestante, il a participé activement aux groupes Gurdjieff, puis il a senti que la solution devait se trouver en Inde. Il s’est fait reporter, et est parti en Inde, d’abord seul, puis avec femme et enfants, pour rencontrer les plus grands maîtres et visiter les ashrams. Il y a tourné de nombreux films pour la télévision, écrit beaucoup d’ouvrages et donné des centaines de conférences.

Il fut alors considéré comme le grand spécialiste des spiritualités hindoues… Hélas, au fond de lui, il était malheureux car il avait le sentiment de ne parvenir à rien du tout, de n’avoir pas effectué le moindre progrès, d’être toujours aussi lamentablement empêtré dans ses émotions et ses contradictions intérieures. Et c’était une grande souffrance pour lui. A quarante ans, il avait l’impression d’en être encore au point de départ. C’est alors qu’il a rencontré son maître, celui qui allait enfin l’aider à avancer : Swami Prajnanpad. On peut dire d’ailleurs que tous les livres d’Arnaud Desjardins sont finalement des commentaires et des explications de l’enseignement de Swami Prajnanpad.

Ce gourou (en Inde le terme « gourou » désigne un maître) donnait un enseignement parfaitement orthodoxe, dans la plus pure tradition hindoue. La différence, c’est qu’il connaissait très bien les Occidentaux. Et il savait donc à quel point la mentalité d’un Occidental est différente de celle d’un Oriental. Grâce à lui, Arnaud Desjardins a pu enfin avancer sur la voie.

Ce livre, A la recherche du Soi, se présente en quatre volumes. Ce n’est pas de l’ésotérisme. Il n’y est pas question (ou extrêmement peu) de mythes, de dieux, de réincarnation ou d’analogies/correspondances. C’est de la spiritualité pure, ou même, plus précisément, de la psychologie. Desjardins explique le fonctionnement interne du psychisme, pas à la façon des psychologues modernes (bien qu’il ne les contredise jamais) mais à la lumière de l’enseignement de Swami Prajnanpad. On peut dire qu’il définit parfaitement toutes ces notions : l’égo, le mental, l’inconscient, la conscience, ainsi que toutes les notions hindoues souvent mal comprises en Occident : Atma, Karma, Dharma, Chitta, Chitta Shudi, Vasana, Sanskara, Asanas, Sadhana, Vedanta, etc… Il explique longuement les doctrines fondamentales comme celle des revêtements du Soi.

Qu’Est-ce que ce livre m’a apporté ? Si je ne devais garder qu’une seule chose, ce serait l’idée fondamentale d’Acceptation. Elle est omniprésente au cours des quatre volumes. Même si après cela, ma vie fut encore très désagrégée et dissolue pendant quelques années, je peux affirmer que tout était différent, car désormais je pouvais ramener chaque évènement à cet enseignement magnifique. Et je savais qu’un jour ou l’autre, je m’y pencherais à nouveau sérieusement. Ce que j’ai fait deux ans plus tard avec un autre livre du même auteur : En relisant les Evangiles… ce qui m’a amené à revenir vers le christianisme, car je ne crois pas que l’hindouisme soit fait pour moi. Mais c’est une autre histoire.

Pour l’anecdote, quelques temps plus tard, une amie à moi m’a parlé de l’Hindouisme, elle me disait qu’elle lisait des livres mais n’y comprenait pas grand-chose. Alors je lui ai prêté un livre de Desjardins, et pour elle aussi ce fut une révolution. En quelques mois elle a dévoré toute son œuvre… Je suis vraiment heureuse d’avoir pu donner ce petit coup de pouce à quelque un. Si un jour je la revois, je lui parlerai des auteurs fabuleux que j’ai découverts depuis !

A bientôt,
Sol


[Edit Abra: Je fusionne avec le message de Sravka aka pélerin]

Les Chemins de la sagesse

Auteur : Arnaud Desjardins

Editeur : La Table Ronde

"Un oui total à tout supprime tous les conflits. Je dis bien : à tout. Tout ce qui est en nous mais aussi tout ce qui est hors de nous, tout ce que nous voulions, mais aussi tout ce que nous refusions, tous les possibles, tous les contraires, toute la création et toute le destruction, y compris ce que nous appelons la souffrance, y compris ce que nous appelons la mort. Alors seulement se révèle la Vie intemporelle."

un livre assez epais, où l'auteur parle de son experience et de ce qu'il a compris aupres de maitres tibetains, musulmans..Etc et des verités commune qu'il a sorti de cela, concernant la Voie spirituelle, et la Liberation.

Rédigés entre 1968 et 1972 à partir de notes prises par l'auteur auprès de son guide, Swâmi Prajnanpad (l891-1974), les trois tomes des Chemins de la Sagesse, aujourd'hui en un seul volume, restituent sous la forme d'un exposé rigoureux les découvertes d'un disciple à la recherche du Soi. Alors réalisateur à la Télévision française, Arnaud Desjardins y expose l'enseignement qu'il s'appliquait lui-même à mettre en pratique jour après jour. Source indispensable aux lecteurs désireux d'aborder ou de cerner dans son essence la démarche qu'il propose, cet ouvrage ouvre une voie concrète et nous rend accessibles, ici et maintenant, les vérités centrales de la métaphysique hindoue. Tous les aspects de notre nature trouvent leur place et leur fonction provisoire dans la voie qu'Arnaud Desjardins a élue pour lui-même, l'adhyatma yoga, dont les disciplines sont compatibles avec les conditions de vie des Occidentaux modernes. Rien de ce qui se manifeste en nous n'est rejeté : tout est assumé, intégré et transformé. L'accent mis par l'auteur sur la connaissance de soi et des mécanismes mentaux intéressera tous ceux que préoccupent les recherches contemporaines de la psychologie des profondeurs. Bien au-delà de l'Inde et des enseignements proprement orientaux, cette trilogie est en somme un traité de sagesse à l'usage des " hommes de bonne volonté ". On y retrouvera les échos d'une connaissance universelle, à laquelle peuvent puiser aussi bien agnostiques que croyants.

Extrait :

Citation :

"Je me promenais un soir à travers les rizières du Bengale, avec un élève français de mon maître. Je lui demandai quelle définition brève il donnerait à cette expression si vague et si confuse : « la vie spirituelle ». Il répondit : « La vie spirituelle, ce sont tous les miracles qui se produisent dès qu’on commence à faire passer l’intérêt des autres avant le sien. Miracle pour les autres, c’est à eux de le dire. Mais pour soi, sans aucun doute. L’égoïsme est la souffrance. Le non-égoïsme le bonheur permanent. Plus on aime, plus on est libre. Cet amour, bien sûr, n’a rien à voir avec l’attachement, le désir ou la peur."



Edité le 06-08-2008 à 14:45:24 par Abraxas


Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Le coin des Arts  Arts de l'écrit  Oeuvres d'Arnaud DesjardinsNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum