Abrasax  Le coin des Arts  Arts Musicaux & du Spectacle 

 Olivier Messiaen

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Abraxas
Membre du conseil
Abraxas
   Posté le 24-05-2006 à 11:34:16   Voir le profil de Abraxas (Offline)   Répondre à ce message   http://abrasax.chez.tiscali.fr   Envoyer un message privé à Abraxas   



Citation :

Olivier Messiaen

Compositeur français né le 10 décembre 1908 à Avignon, mort le 27 avril 1992 à Clichy, Haut-de-Seine

Biographie
Né en 1908 à Avignon (France). A onze ans, il entre au Conservatoire de Paris où il obtient cinq premiers prix : contrepoint et fugue, accompagnement au piano, orgue et improvisation, histoire de la musique, composition. En 1931, il est nommé organiste à l'Eglise de La Trinité où l'on se presse bientôt pour entendre ses improvisations. Parallèlement, il se passionne pour le plain-chant, les rythmes de l'Inde et les chants des oiseaux dont il entreprend la notation et le classement méthodique. Il participe à la fondation du groupe «Jeune-France» puis est nommé professeur d'harmonie au Conservatoire de Paris.

La classe d'analyse, d'esthétique et de rythme est spécialement créée pour lui en 1947 au sein du même Conservatoire où il est nommé professeur de Composition en 1966. Elu Membre de l'Institut de France en 1967, il a reçu de nombreux prix. Il est mort en 1992 à Paris. Il est l'auteur, entre autres pièces, de Préludes (1929) pour piano, Poèmes pour Mi (1936) pour soprano et piano, Quatuor pour la fin du temps (1941) pour piano, violon, voloncelle et clarinette, Visions de l'Amen (1943) pour 2 pianos, Vingt Regards sur l'Enfant Jésus (1944) cycle pour piano solo, la Turangalîla-Symphonie (1946-48) pour grand orchestre avec piano solo et ondes Martenot, Quatre Etudes de rythme (1949-50) pour piano (parmi lequel Mode de valeurs et d'intensités), Livre d'orgue (1951), Chronochromie (1960) pour orchestre, et de l'opéra Saint François d'Assise (1983).


Extrait du site de l´ircam :
http://mac-texier.ircam.fr/textes/c00000066/

la Turangalîla-Symphonie (1946-48) complete:

Citation :

Messiaen, Turangalîla-Symphonie

Le langage musical auquel nos oreilles et notre cerveau sont habitués, celui de la gamme tempérée à 7 tons et 12 demi-tons, de l'accord parfait et des autres accords de base, est notre langage universel d'occidentaux. C'est dans ce langage que chantent les rockers comme les enfants des écoles, qu'improvisent les jazzmen aussi bien que les joueurs de guitare flamenco. C'est aussi dans cette langue que se répandent, hélas, les musiques de fond des ascenseurs et des supermarchés. L'échec de la musique sérielle s'explique par le caractère tout à fait arbitraire de son langage, qui n'est lié à aucune culture, aucune tradition. Les autres musiques contemporaines pénètrent le grand public (des mélomanes, s'entend) ou sont confinées dans le cercle étroit des initiés selon qu'elles font référence à un acquis culturel (le Stockhausen d'Hymnen, Pierre Schaeffer, Pierre Henry, Philip Glass) ou non.

Olivier Messiaen, lui, choisit une voie originale, celle de la transposition de musiques " de la nature " (comme le chant des oiseaux) et de musiques de civilisations non occidentales (indienne par exemple), ce à quoi des oreilles occidentales peuvent s'adapter sans trop de difficulté et sans apprentissage. La Turangalîla-Symphonie, commandée à Messiaen en 1945 par Koussevitzky, est une œuvre monumentale, difficile mais pleine de références à la musique tonale et accessible à un non-initié, et qui se veut un hymne d'amour, le chant de l'amour fou, un peu comme le Sacre du Printemps de Stravinsky était l'hymne à la création du Monde. Rugueuse mais subtile et non primitive, elle est écrite pour un ensemble orchestral imposant, qui comprend piano et ondes Martenot, et elle requiert un très bon orchestre et un grand chef qui la domine. Si vous avez le courage de vous plonger dans ce monde de couleurs et de timbres qui peuvent être nouveaux pour vous, votre effort sera récompensé et vous pourrez même, si vous êtes en état de grâce, connaître la sensation de l'infini .



http://www.swezlex.com/audio/messiaen/Turangalila_symphony/01Introduction.mp3
http://www.swezlex.com/audio/messiaen/Turangalila_symphony/02Chant_D'amour_1.mp3
http://www.swezlex.com/audio/messiaen/Turangalila_symphony/03Turangalila_1.mp3
http://www.swezlex.com/audio/messiaen/Turangalila_symphony/04Chant_D'amour_2.mp3
http://www.swezlex.com/audio/messiaen/Turangalila_symphony/05Joic_du_sag_des_etoiles.mp3
http://www.swezlex.com/audio/messiaen/Turangalila_symphony/06Jardin_du_sommeil.mp3
http://www.swezlex.com/audio/messiaen/Turangalila_symphony/07Turangalila_2.mp3
http://www.swezlex.com/audio/messiaen/Turangalila_symphony/08Developpement_de_l'Amour.mp3
http://www.swezlex.com/audio/messiaen/Turangalila_symphony/09Turangalila_3.mp3
http://www.swezlex.com/audio/messiaen/Turangalila_symphony/10Final.mp3

Vingt regards sur l'Enfant-Jésus

1. Regard du père
http://www.musicexpress.com.br/Artistas/Sonia%20Rubinsky/Debussy,%20Villa-Lobos,%20Messiaen/Regard%20du%20Pere.mp3

16. Regard des prophètes, des bergers et des Mages
http://www.louisebessette.com/MP3/mvrej-2-6.m3u

11.Première communion de la Vièrge
http://muza.free.fr/messiaen.mp3


Louange à l'Éternité de Jésus

http://www.peterbruns.com/mess1.mp3

La vierge et l'enfant

http://www.walckerorgel.de/gewalcker.de/MP3/06-Racke.mp3


Grüß

Abra


--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Le coin des Arts  Arts Musicaux & du Spectacle  Olivier MessiaenNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade