Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
 
 
 
 
 Abrasax  Arts Occultes  Astrologie 

 Petites leçons d'astro (cours 1)

Nouveau sujet   Répondre
 
Sujets liés :
Petites leçons d'astro (cours 2)
astrologie
 
 
Bas de pagePages : 1  
Anamourer
seul le silence me parle...
Inactif
   Posté le 17-01-2006 à 17:48:19   Voir le profil de Anamourer (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Anamourer   

Pour commencer, il convient de bien différencier l'astrologie "de bas étages" entendez l'astrologie se voulant moralisatrice comme beaucoup aiment le faire, de l'astrologie qui consiste à aider les gens et non pas leur trouer le porte-monnaie.

J'ai commencé l'astrologie il y a de cela environ 5 ans et j'en ai déduit qu'il fallait se battre pour privilégier cette science et tant pis pour ceux qui n'approuvent pas cette idée, je le conçois tout à fait et respecte les mentalités qui s'opposent à ce principe qui de toute façon n'en n'est pas un.

Petit cours pour débuter, qui ne remplacera pas celui d' Arcane_sans_nom1976 qui l'a très bien fait dans son sujet, d'approche de l'astrologie.

L'astrologie est une science qui se base sur la connaissance des astres et de leur fonction sur nous "êtres vivants". Voici une définition que vous pourrez utiliser à tout moment, simple mais concise :

Astrologie n.f. (grec "astron", astre et logos, science). Art de prédire les événements d'après l'inspection des astres. Petit larousse, édition de 1976 .

Petit rappel des différents astres qui composent Les interprétations principales lors d'un thème : Le Soleil, Mercure, la Lune, vénus, Mars, jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, Pluton .

1. Qu'est ce qu'un thème natal ?

Un thème natal est une répartition de douze signes ( les meubles) et douze maisons ( la maison ) astrologiques sur un cercle de 360°, où se posent les différents astres qui définieront précisément le thème, pour ne pas dire le finaliser. Le thème est construit sur un système simple, dont celui de PLACIDUS en est le plus convainquant.

2. Dans quel but utiliser un thème natal ?

Un thème natal est utilisé pour différentes raisons. Les plus communes sont bien sûr : L'amour, le Travail et l'argent, puis la Santé ( pour ce qui est de la santé une rigueur dans les mots est obligatoire, car rappelons-nous que les personnes qui consultent sont souvent vulnérables donc toute prédiction doit être énoncée avec mesure et prudence).

3. Comment interpréter un thème natal ?

Un thème natal rappelons le est une interprétation d'un être vivant quel qu'il soit, cela peut aller de la volonté de connaître son animal de compagnie en profondeur, jusqu'a l'être aimé tout en passant par ses collègues de travail.

A : L'interprétation d'un thème consiste déjà à comprendre les bases. Les bases sont entre autre, la signification des douze maisons astrologiques, dont les voici :

1. Maison 1 : ne pas confondre cette maison avec l'ascendant (l'ascendant correspond à un degré précis sur lequel je reviendrai plus tard), donc la maison 1 correspond au domaine de la personnalité, de votre être, cette maison représente la façon dont vous vous percevez, l'image que vous avez de vous-même, et non pas l'image que vous donnez aux autres, car l'image que vous donnez aux autres appartiendrait plus à la maison 7, la maison 1 c'est aussi la première impression que les gens auront de vous.

Maison 2 : cette maison correspond au domaine des biens ou de l'argent mais au sens strictement matériel du terme, à ne pas confondre avec la maison 8 qui correspond au domaine transactionnel, voire boursier. Pour en revenir sur la maison 2, elle concerne la matière, c'est à dire la voiture, la maison, l'argent au sens matériel ( les billets, les pièces), les meubles, cette maison concerne également le domaine du couple, la relation à l'autre dans son intimité, dans un rapport sentimental.

Maison 3 : Cette maison symbolise le domaine où va se passer l'echange, la discussion, les petites sorties et les moyens de communication au sens immédiat du terme ( transports en commun, voiture, facteur, courrier, téléphone, etc). C'est une maison qui concerne aussi le domaine du mental non pas dans son aspect abstrait comme le sagittaire mais dans son aspect analytique, scientifique et direct d'où l'intelligence gémelienne tant reconnue.C'est une maison qui concerne le rapport à l'autre dans un aspect intime non pas comme la maison 2 ( sentimentalement ) mais plutôt amical.

Maison 4 : Maison symbolisant le second point d'importance du thème, le degré qui indique l'entrée en maison 4 s'appelle "le nadir", comme le degré par lequel commence la maison 1 s'appelle l'ascendant. cette maison est très importante puisqu'elle exprime la partie du thème la plus profonde et la plus intime du soi, maison qui appartient au domaine de la maison, du foyer, de la famille d'origine, des origines, tant spirituelles que familliales, de la fin de vie, cette maison correspond aussi au père pour un homme et la mère pour une femme.L'affectif est aussi représenté ici mais plus dans un aspect fusionnel, la fragilité affective peut être signifiée ici.

Maison 5 : Maison intégrant le domaine de la créativité, des enfants au sens création, des activités ludiques, des oeuvres reconnues (musicales, littéraires, picturales...), de l'estime de soi, des réussites artistiques, de l'eclat et de la célébrité.

Maison 6 : Maison symbolisant le mental dans son aspect laborieux, puisque dans cette maison le mental accumule, mémorise mais n'est pas aussi vif que le mental du gémeaux, cette maison désigne tout ce qui appartient au quotidien laborieux de la vie : le ménage, le rangement, le nettoyage, les petites tâches laborieuses, le travail aussi mais dans son aspect resteint c'est à dire les postes à faible responsabilité, les petites maladies chroniques y sont également répertoriées.

Jusqu' à la sixième l'interprétation reste individuel, propre à soi, les définitions des maisons je le rappelle correspondent archétypalement aux signes du zodiaque, la première maison=bélier, la deuxième maison= taureau, la troisième maison=gémeaux, la quatrième maison=cancer, la cinquième maison=lion, la sixième maison=vierge... Cela ne veut pas dire que la première maison soit systématiquement du bélier, bien sûr que selon le thème de naissance, la première maison peut être du bélier, du taureau, du sagittaire ou de n'importe quel autre signe et cela s'accorde pour toutes les autres maisons, mais chaque maison de la 1 à la 12 est définie au départ par un signe précis qui suit le cycle du bélier au poissons.
A partir de la septième maison les maisons sont dites collectives c'est à dire qu'elles ont une valeur dites sociales, ces maisons s'ouvrent à l'autre... la suite très prochainement

Pour tout renseignement vous pouvez contacter arcane_sans_nom1976, Ziris, kingdragon ou moi anamourer sur le chat caramail dans nos disponibilités. Sinon laissez moi des messages pour savoir ce que vous en pensez, ou pour avoir des renseignements supplémentaires.


Anamourer
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 18-01-2006 à 13:49:16   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

Salut Anamourer !

En dépit de ma misérable connexion bas débit, heureusement temporaire, je m'escrime à prendre connaissance des nouveaux messages du forum. Tu me vois diablement content de te compter parmi ses nouveaux membres car le forum manquait cruellement de personnes spécialisées dans l'astrologie. Du coup la rubrique peinait à décoller pour de bon. Je pense que ce ne sera plus le cas maintenant et que tu posteras régulièrement les cours suivants. Comme je te l'expliquais sur le tchat hier soir, je ne suis pas un spécialiste de cette discipline mais je suis très curieux de savoir ce qui se cache derrière. J'ai déjà parfaitement compris que l'astrologie ne se résumait pas à une voyance par téléphone moyenne une facturation onéreuse. Comme toute science - car comment l'appeler autrement? - elle posède un fondement ancien et solide et les Anciens seraient plus à même que nous autres hommes modernes de nous en dévoiler les origines et les secrets. Les Anciens ayant levé le camp depuis belle lurette, il nous revient désormais à nous d'interpéter les messages de l'Univers pour comprendre leur sens et le lien qu'ils ont avec nos vies.

On remarque malheureusement trop souvent que les gens ont une vision très étroite de l'astrologie, résumée à la lecture d'un horoscope dans un magazine de télévision. Sans commentaire. Ceux qui veulent aller un peu plus loin ne dépassent pour leur part rarement le stade du "vais-je être riche?", "vais-je réussir professionnellement?" ou encore du très classique "vais-je être heureux en amour?". Les trois questions qui obnibulent la quasi totalité des gens. S'ils voyaient un petit peu plus loin que le bout de leur égo, ces braves gens comprendraient que les enseignements de l'astrologie à leur intention révèlent en vérité bien plus que ces conditions matérialistes simplistes. Comme tu l'exprimes dans ton message, ils prendraient conscience de leur place véritable dans l'Univers et entreverraient les filaments de la gigantesque toile d'araignée de leur vie.

Au final je suis plutôt partisan que, lors de chaque incarnation dans cet univers relatif que nous appelons la réalité, nous suivons un fil directeur que d'aucun appeleront le destin. Je pense maintenant, par rapport à ce que tu expliques, que ce fil directeur pourrait être lu dans les astres. En poussant même un peu plus loin, je me demande même si, lorsque l'âme fait le choix d'une vie spécifique, elle ne choisit pas sa "naissance" fonction de la disposition des astres. Peut-on imaginer qu'une âme puisse patienter en attendant que la conjoncture planétaire soit parfaite pour accomplir son plan ? Mmmm... c'est intéressant ça comme réflexion. Qu'en pensez-vous, vous autres ? J'aimerais bien avoir l'avis de Soledad. Malheureusement, j'ai l'impression que depuis l'annonce de mon départ en novembre dernier, plusieurs membres ne sont plus jamais revenus ici. Ce qui est fort dommage, car cela nous prive d'interlocuteurs/-trices fort appréciables...

Dav


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
aleister.c
Inactif
   Posté le 19-01-2006 à 10:21:44   Voir le profil de aleister.c (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à aleister.c   

une réponse vite fait, et purement séculative, a la question de solomon...

tout d'abord, la physique moderne nous dit que le temps est lié a l'espace, et donc a la matière... j'en déduit qu'une âme non incarnée doit pas mal se foutre d'attendre plus ou moins longtemps le "bon moment" pour s'incarner... puisqu'elle perçoit la durée d'une manière fort différente de nous... d'ailleurs, la perçoit-elle vraiment?

ensuite, si l'on admet que les âmes veulent suivrent un plan précis, il apparait alors très logique de les voir attendre une conjecture favorable a la réalisation du plan.....

moi, ce qui me chiffonne le plus dans tous ça, c'est ce foutut libre-arbitre...
si le libre arbitre existe bel et bien, alors, l'astrologie DOIT être non fondée, ou au mieux, négligeable

si l'astrologie est effectivement une science, que les astres et planètes ont bien un effet sur le cours de nos vies, alors, le libre arbitre n'existe pas... ou, au mieux, celui-ci ne s'exprime que dans le choix qu'une âme fait pour décider du moment de sa venue sur terre...

mais si ce choix est fait en vertu de l'existence d'un plan préétabli, le libre arbitre n'existe que lors de l'établissement de ce plan

....... j'attend vos critiques avec impatience, je me creuse la tête sur ce dilemne depuis quelques semaines et je ne trouve pas de solution satisfaisante.....

en fait, peut être que le seul libre arbitre qui ai réellement existé est celui de "dieu" lorsqu'il a décidé de créer l'univers...

[EDIT abra: réponse de solomon: Ta réponse pose de nouvelles questions qui, je pense, sortent au final du cadre de ce topic. Aussi je te propose d'aller continuer ce débat dans la rubrique développement personnelle où je vais ouvrir un topic sur la question du libre arbitre. A tout de suite ! ]
Abraxas
Membre du conseil
Abraxas
   Posté le 21-04-2006 à 14:14:23   Voir le profil de Abraxas (Offline)   Répondre à ce message   http://abrasax.chez.tiscali.fr   Envoyer un message privé à Abraxas   

Bonjour,

On considère souvent que les âmes s’incarnent par affinité, l’affinité avec les parents est un bon exemple de ce principe. Ce principe d’affinité se retrouve d’ailleurs dans les propriétés qui sont traditionnellement donné aux aliments dans la religion juive, moise et d’autres décrivent ce principe de manière détaillé dans les écrits biblique.

J’avoue ne jamais avoir pensé à cette idée dans le cadre de l’astrologie, et c’est un point très intéressant que vous soulevez là. Malheureusement je ne suis pas en mesure pour l’instant de pouvoir livrer plus de réflexions là dessus, ça mérite néanmoins qu’on y réfléchisse plus sérieusement.

Pour ce qui est du paradoxe entre destinée et libre arbitre, je ne crois pas que ces deux notions soit si paradoxal que ça, mais solomon à raison c’est hors sujet, et j’exposerais certainement ce que je pense là dessus dans le post sur le libre arbitre (mais à chaque jours suffit sa peine).

Revenons en à nos moutons, l’astrologie.

J’avoue que j’ai longtemps eu du mal avec l’astrologie. Et cela pour deux raisons principales:

1. L’importance du moment de la naissance.

Le fait que l’astrologie accorde autant d’importance au moment de la naissance m’a toujours un peu choqué. Comme si à l’intérieur du ventre de la mère, l’être en devenir était protégé de quelques influences cosmiques. Puis je me suis rendu compte, que la naissance en tant que tel est un événement dont l’importance est bien plus grande que ce que je voulais bien lui accorder, ne serais que parce qu’elle symbolise la descente de l’âme dans la matière. J’ai donc accepté que l’influence des astres puisse être si présente lors de la naissance et nous poursuive toute une vie.

2. L’astrologie en tant que science.

Là, le bas blesse, les calculs qui sont fait en astrologie nécessite une certaine précision, qui peut voir des interprétations différentes en fonction des calculs. J’ai encore du mal à croire que tout cela puisse être calculé avec précision. Je suis d’accord pour dire que le moment de notre naissance est important et que la position des astres influence notre devenir. Mais je ne peux pas admettre cela comme une science exact. Peut-être peut-on dégager de grande ligne sur les signes et sur les moments particuliers de la naissance, mais la précision de l’astrologie me dérange.

Il y a dans l’astrologie en tant que science des imperfections, qui corrigé au fur et à mesure a livré au fil du temps des interprétations différentes pour différents thèmes astraux. D’une part la présence des 7 planètes d’influence, alors que nous savons aujourd’hui que les planètes sont aux nombres de 9 dans notre système solaire voir 10 si l’on en croit les dernières découverte à ce sujet, et bien évidement la découverte de nombreux satellite, que certains astrologues inclue dans leur calculs (et oui si on doit aller dans la logique d’une science exacte il faut aller jusqu’au bout). Et puis le faite de découper le zodiaque en 12 zones de 30° et de leur accorder un signe, alors que ces mêmes signes ne couvrent pas forcément complètement la zone qui leur est attribué (voir le post sur le zodiaque).




La magie nous montre que tout est relié, tous les grands magiciens étaient aussi versés dans l’astrologie, qui au même titre que l’alchimie et la théurgie semble être une des clés pour avancer. L’astrologie, est un support pour la connaissance de soi, elle doit à mon avis être utilisé dans le cadre d’une progression personnel, et relié à une magie planétaire et zodiacal, elle doit pouvoir permettre à l’opérateur de contrôler, voir d’améliorer, son environnement psychique et physique, pour aider la progression, mais c’est à un niveau qui reste pour moi encore inaccessible.

J’ai la faiblesse de croire, que l’introspection, la réflexion où la méditation sur les planètes et ce qu’elle représente pour nous dans le cadre de notre développement personnel. Sont plus importante que tous les calculs que peut livrer un bon logiciel d’astrologie. Certainement cela permet de déblayer le chemin, d’ouvrir des pistes de réflexions. Mais tout devras être éprouvé, analysé, vécu. Afin de ne retenir que ce qui semble juste et vrais.

Je pense également que nous devrions baser notre réflexion sur des sphères d’influence au nombre de 7
(voir le post à ce sujet) où au nombre de 10 (pour des correspondances kabbalistique). La division du zodiaque en douze, reste pertinente, mais il faut bien se rendre compte que le nom des constellation est une construction „imagée“ et ne correspond par vraiment à la réalité astronomique. Si on part sur une base „symbolique“ alors l’astrologie devient tout un coup beaucoup plus parlante à mes yeux.


Voilà, bien évidemment ce n’est que ce que je pense et je ne suis pas à même de pousser trop loin la reflexion, car je doit avouer que mes connaissance en astrologie sont surtout de l’ordre purement théorique et ont souvent était entravé par un scepticisme un peu réducteur. J’ai personnellement déjà fait un pas en avant et en suis au moins venu à reconnaître (ou plutôt à admettre) que l’astrologie méritait vraiment qu’on s’y intéresse.

En espérant en apprendre plus

Grüß

Abra


--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Sol
Membre du conseil
Sol
   Posté le 22-04-2006 à 17:26:28   Voir le profil de Sol (Offline)   Répondre à ce message   http://svetlina.over-blog.com/   Envoyer un message privé à Sol   

Bonjour tout le monde,

Personnellement, à quelqu'un qui voudrait s'initier à l'astrologie, je pense qu'un bon conseil à donner est de vivre avec les planètes. A commencer par le Soleil (en astologie on ne parle pas d'étoile) et la lune. Si vous demandez à quelqu'un "Quel mois sommes-nous ?" La grande majorité des gens vous répondra "en avril". Mais pas l'astrologue, qui vous dira "nous sommes dans le mois du Bélier". C'est bien cela l'astrologie : commencer par changer ses repères. Savoir que les mois zodiacaux correspondent à de vrais cycles naturels, et se tenir prêt, les guetter, observer comme la nature se transforme à chaque équinoxe, chaque solstice, à chaque passage du Soleil d'un signe dans l'autre. Ensuite la Lune : savoir, à tout moment, si on est dans le premier quartier, ou le dernier, ou la nouvelle ou la pleine. Savoir qu'aucun travail sérieux ne doit être entrepris à la lune décroissante. Sentir, au moment de la pleine lune, comme on a les idées plus agitées, plus dynamiques. Et comment certaines plantes préfèrent la nouvelle lune, ou la pleine, selon les espèces.
Si la plupart des gens disent "nous sommes mardi", l'astrologue, lui, pense "nous sommes le jour de Mars". Idem pour les heures : la première heure du mercredi est celle de Mercure, la deuxième celle de Vénus, et ainsi de suite.
Une aide merveilleuse, c'est de lire les grands classiques de la mythologie greco-romaine. Afin de s'imprégner des personnalités d'Aprhodite/Vénus, de Zeus/Jupiter. A partir de là, les planètes parlent d'elles mêmes. On peut même les étudier par couple, avec cette méthode. On sait que Jupiter appréciait beaucoup Mercure, dans la mythologie. On en déduit que ces deux planètes, en convergence, seront harmonieuses. Mais si on introduit Saturne au milieu, prudence !

A bientôt,
Sol
Lunesoleil
Membre
Lunesoleil
   Posté le 07-06-2006 à 17:47:17   Voir le profil de Lunesoleil (Offline)   Répondre à ce message   http://lunesoleil23.wordpress.com/   Envoyer un message privé à Lunesoleil   

Anamourer a écrit :

Pour commencer, il convient de bien différencier l'astrologie "de bas étages" entendez l'astrologie se voulant moralisatrice comme beaucoup aiment le faire, de l'astrologie qui consiste à aider les gens et non pas leur trouer le porte-monnaie.


Hello Anamourer

Encore un extrait pour compléter ta bibliothèque virtuelle sur l'Astrologie

INFLUENCE DE LA MAISON XII SUR L'ASCENDANT

Voici un extrait : L'Astrologie Karmique " l'astrologie d'Edgar Cayce de Dorothée Koechlin de Bizemont Edition Robert Laffont

P. 118/119

Vous avez dû remarquer , comme moi à quel point les gens corespondent davantage au signe précédent leur Ascendant : l'exemple de Marcel Proust , tellement Poissons malgré son Ascendant Bélier est flagrant !
J'ai une fille qui a l'Ascendant Balance : pour l'instant , j'ai surtout remarqué son caractère < Vierge >: timide, consciencieuse travailleuse à l'extrème ; se noyant dans le détail , perfectionniste attachée à ses habitudes ; manquant d'audace hyper- critique...N'es-ce pas la description du type Vierge qu'on trouve dans tous les manuels d'astrologie ? Rien d'autre dans le thème ne justifie cette < virginité > évidente !
Une de mes plus anciennes amies d'enfance a le Soleil en Lion: je l'ai toujours connue douce , n'élevant jamais le ton , ne cherchant jamais à s'imposer , fine, intuitive , aimant la lecture et par dessus tout sa maison ... bref , cancérienne au possible ! Et lorsqu'elle lit un portait de la Lionne-type , elle se demande bien où sont passées ses griffes ...
Autour de moi , ceux qui ont le Soleil ou l'Ascendant Cancer extériorisent des traits de caractère Gémeaux : humour , habileté manuelle , goût du mouvement physique , études , adaptationimmédiate à toutes les situations pourvu qu'on y trouve son avantage , sentiment plus superficiels que profonds , très opportunistes dans l'une des nativités , tendance aux amours homosexuelles , dans l'autre tendance à tenir en haleine plusieurs partenaires amoureuxqu'on joue l'un contre l'autre pour s'amuser ...Tous ces comportements ne sont-ils pas typiques des Gémeaux ?
Bien sur , on peut invoquer la précession des équinoxes qui entraîne un décalage de 23à 24° pour notre époque ( ayanamsa , voir p.53 ) . Cela fait effectivement presque un signe de différence et explique que les natifs d'un signe se ressentent encore de la constellation d'avant . Mais l'ayanamsa n'explique pas tout . Tel de mes consultants , qui a bien l'Ascendant sur 25° du Sagittaire , donc parfaitement dans le signe ( moins de 23° d'ayanamsa cela lui fait tout de même encore 2° Sagittaire ! )a toutes les apparences physiques du type précédent , le scorpion : tout petit ; tout noir , traits crusés oeil de laser brillant d'un éclat métallique ... Non seulement l'apparence physique mais semble-t-il le comportement aussi Alors ?
Un de mes amis né sous le Soleil en Lion était l'homme le plus timide , le plus discret , le plus sentimental ... et le plus passif que j'ai connu : plus crabe - cancer que nature , il s'est finelement fait mettre en boite par une vrai Lionne . C'était donc un king Crab... Alors pourquoi être né Lion ?
Ces anomalies s'expliquent finalement très bien en astrologie karmique : le signe précédent l'Ascendant ( donc sur la maison Xii ) indique les circonstances , les sentiments , le métier , le pays , les actes antérieure : rien d'étonnant à ce qu'il lui en reste une forte imprégnation dans l'actuelle incarnation .
Dans la première partie de cette vie-ci , le natif est mal dégagé de ces habitudes karmiques , parfois même , il ne s'en dégage pas du tout , parce qu'il ne le veut pas , ou ne s'en sent pas la force . Il fonctionne durant toute cette vie comme la précédente selon des shémas maintenant périmés qui lui colent encore à la peau !
D'où cette persistance des traits de caractère du signe d'avant .
Ce qui est vrai pour la maison XII et l'Ascendant , l'est aussi pour la maison précédente du Soleil . Il arrive , en astrologie , lorsqu'on ignore la naissance de prendre le Soleil comme Ascendant . La maison précédente est donc la maison XII < solaire > . ...
Les astrologues réincarnationnistes ont de bonnes raisons de penser que le Soleil comme l'Ascendant progresse de vie en vie , dans le sens des signes du Zodiaque . ceux-ci sont des portes que l'on passe l'une après l'autre ...
Ainsi ceux qui naissent comme Marcel Proust ( p.113) sous l'Ascendant Bélier ont vécu une précédente expérience marquée par les poissons . Etaient-ils marins , malades hospitalisés , prisonniers mystiques ? ... En tout cas , ils achèvent un cycle d'existences pour en commencer un nouveau . Leur expérience précédente en leur imposant la souffrance et le confinement ( qu'il soit dû à la maladie ou à n'importe quelle limitation physique ou sociale ) , à raffermi leur force intérieure , ils commencent donc ce nouveau cycle en Bélier avec une intense soif de liberté ! Ce pendant , il semble que dans nombre de cas , cette libération ne soit que progressive : Proust est un exemple de personnalité qui ne semble pas avoir < liquidé > ses complexes océaniques ! Peut-être ces attardés doivent-ils renaître plusieurs fois sous le même Ascendant ( ou sous le même signe solaire pour liquider l'étape précédente ?



Bonne méditation


--------------------
initiative & décision & évaluation & réorganisation
Mo-Z-Art
Inactif
Mo-Z-Art
   Posté le 09-06-2006 à 19:05:03   Voir le profil de Mo-Z-Art (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Mo-Z-Art   

Bonjour a vous

J'étais une personne très septique en matière d'astrologie et a vrai dire en fait a tous ce qui touche l'ésotérisme.....

Alors un jour j'ai décidé d'en savoir plus, de l'étudier et de la testé sur mon ''moi inc.''

Alors vous savez quand on dit que de l'essayer c'est de l'adopter....alors ça fait maintenant 19 ans que je l'aie adoptée et que je continue a en apprendre.....car une chose est vrai c'est très complexe comme science mais combien intèressante et enrichissante
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Arts Occultes  Astrologie  Petites leçons d'astro (cours 1)Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum