Abrasax  Le coin des scientifiques  Sciences & Conscience 

 Pluton n'est plus une planète !

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Abraxas
Membre du conseil
Abraxas
   Posté le 25-08-2006 à 12:48:21   Voir le profil de Abraxas (Offline)   Répondre à ce message   http://abrasax.chez.tiscali.fr   Envoyer un message privé à Abraxas   

Bonjour,

Depuis la semaine dernière l'Union Astronomique Internationale (UAI) c'est réunis pour discuter du statut de "planète"...

Aujourd'hui la décision est tombé pluton n'est pas une planète, tout comme xena n'en est pas une, est-ce à dire qu'il va falloir revoir nos horoscope ?

Citation :


L'Union astronomique internationale déchoit Pluton de son statut de planète
LEMONDE.FR | 24.08.06 | 17h35

Après deux semaines de débats passionnés, l'assemblée générale de l'Union astronomique internationale (UAI) a décidé, jeudi 24 août, de déchoir Pluton de son statut de planète, ramenant à huit le nombre de planètes du système solaire.


Les quelque 2 500 scientifiques venus à Prague pour l'assemblée triennale de l'UAI ont voté majoritairement, à main levée, pour le texte établissant une distinction entre les "planètes", les "planètes naines" et les "petits corps du système solaire" – Pluton est ainsi reléguée parmi les "planètes naines", au même rang que Céres et l'encore mystérieuse UB313 (nommée Xena), découverte il y a trois ans aux confins du système solaire. Ce vote, qui semblait se profiler dès mardi, a pour conséquence de ramener le système solaire à Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. Il retrouve ainsi sa définition plus culturelle et historique, Pluton n'ayant été découverte qu'en 1930.

L'amendement de l'exécutif de l'UAI, qui proposait d'établir deux catégories de planètes – les "planètes classiques" et les "planètes naines" – a été rejeté. Ce projet avait suscité un intense intérêt la semaine dernière, car il élargissait le système solaire à 11, voire 12 planètes "classiques" et "naines" (selon que Charon, le satellite de Pluton, soit inclus dans la liste ou non, ce qui n'apparaissait pas clairement jeudi matin). Une composition très provisoire puisque potentiellement des dizaines de "planètes naines" pourraient se nicher aux confins du système solaire, dans la ceinture de Kuiper, et n'attendent que d'être découvertes.

Seule "planète" découverte par un astronome américain, Clyde Tombaugh, Pluton a toujours posé question à la communauté scientifique : alors que les autres corps du système solaire sont rocheux ou gazeux et orbitent de manière circulaire autour du soleil, cet astre est largement formé de glace et suit une orbite très longue et excentrée, mettant 247 années pour faire le tour du Soleil. De plus, Pluton est bien plus petite qu'on le pensait au moment de sa découverte, plus petite même que notre Lune. Pour Owen Gingerich, le président de la commission de l'UAI chargée de définir le statut de planète, les débats ont été particulièrement compliqués par le fait que Pluton "dispose d'un énorme fan club parmi les astronomes".


Grüß

Abra


--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Sol
Membre du conseil
Sol
   Posté le 13-11-2006 à 21:03:14   Voir le profil de Sol (Offline)   Répondre à ce message   http://svetlina.over-blog.com/   Envoyer un message privé à Sol   

Bonjour tout le monde,

Abraxas a écrit :

est-ce à dire qu'il va falloir revoir nos horoscope ?


En effet, je suis curieuse de savoir si les astrologues modernes vont retirer Pluton de leurs thèmes. Et peut-être en profiteront-ils pour retirer aussi Uranus et Neptune

Bien sûr, concernant ces deux dernières, les scientifiques n'ont aucun doute à leur sujet, et elles ne seront jamais rétrogradées comme c'est le cas de Pluton actuellement. Mais n'oublions pas que pour les Anciens, il n'y avait que 7 planètes. Le Soleil et la Lune en faisaient partie, tandis qu'Uranus, Neptune et Pluton leur étaient inconnues. On peut dire que les astrologues modernes ont fait un mélange de l'astrologie ancienne et de la science, puisque d'un côté ils ont gardé le Soleil et la Lune, et que de l'autre ils se sont empressé d'ajouter Uranus Neptune et Pluton dès qu'elles furent découvertes par les astronomes. Ce mélange n'a rien de bon. Qui, aujourd'hui sur terre, est assez compétent pour analyser les qualités d'une nouvelle planète ?
N'oublions pas non plus que le chiffre 7 est symbolique, et qu'on ne peut pas impunément ajouter de nouvelles planètes à la carte du Ciel (la vraie carte). Il y a un équilibre entre ces planètes.

Pour résumer la situation, nous avons du côté de l'astrologie traditionnelle 7 planètes :
Soleil
Lune
Mercure
Vénus
Mars
Jupiter
Saturne

Et pour les astronomes modernes 8 planètes :
Mercure
Vénus
Terre
Mars
Jupiter
Saturne
Uranus
Neptune

A bientôt,
Sol
Silence
Membre du conseil
   Posté le 14-11-2006 à 11:37:58   Voir le profil de Silence (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Silence   

Bah qu'importe que les scientifiques déclarent que Pluton soit une planète ou n'en soit pas une !

Pluton sera toujours Pluton !

Les scientifiques ont des drôles de jeu quand même... gaspiller tant d'énergie juste pour enlever une étiquette et en remettre une autre... Le fond des choses, lui, n'a pas changé...

J'y connais rien en astrologie, mais je suppose que les astrologues ont réussi à déterminer l'impacte de Pluton sur le psychisme humain. Alors nul doute que c'est pas parce que les scientifiques ont décrété que "ben non, maintenant Pluton n'est plus une planète", que les astrologues vont cesser de prendre en compte l'influence qu'elle a.


Pour l'ancienne astrologie, c'est normal qu'il y avait moins de planète car nos anciens ne comptaient que celles qu'ils pouvaient voir (donc à l'oeil nu).

Pour le problème du Soleil et de la Lune comme planète, c'est simple, c'est que la définition du mot planète a évolué entre temps... Avant le terme planète désignait tous les astres ronds de notre système solaire, que l'on pouvait voir en quasi-permanence. Là encore, c'est une histoire d'étiquette, bien-sûr que les anciens savaient que le Soleil était différent de mars, par exemple.

Message édité le 14-11-2006 à 11:39:55 par Silence
Abraxas
Membre du conseil
Abraxas
   Posté le 14-11-2006 à 14:23:50   Voir le profil de Abraxas (Offline)   Répondre à ce message   http://abrasax.chez.tiscali.fr   Envoyer un message privé à Abraxas   

Bonjour,

En faite, le débat sur pluton "planète" ou non est un débat qui doit avoir lieu dans la communauté scientifique.

Pour le domaine plus large de l'ésotérisme il importe peu de savoir si pluton est une planète ou pas, ce qui importe c'est de définir les corps céleste qui pourraient avoir une influence sur nous. Les passionnés d'astrologie, font partis de ceux qui se posent ces questions depuis longtemps.

Dans la tradition classique et antique, il n'y a pas 9 mais 7 corps céleste d'influences comme le précise soledad, ce sont le soleil, la lune, mercure, vénus, mars, Jupiter et saturne. Hors la lune n'est pas une planète, le soleil non plus, le soleil est un astre, une étoile, et la lune est un satellite de la terre, pourtant ces deux corps célestes sont ceux qui ont le plus d'influence sur nous comme le mentionne silence...

Si on réfléchie en terme de cycle alors le nombre de corps célestes devrait être 10, car c'est le nombre de la plénitude, ce nombre correspond à la sommes des 4 premiers chiffres (1+2+3+4) est était le symbole de la perfection dans l'antiquité, c'est aussi le nombre de séphirot dans l'arbre kabbalistique. le 10 correspond à l'addition de deux chiffres tout aussi symbolique c'est à dire le 3 et le 7, le 3 symbolise la divinité, et le 7 symbolise lui aussi la perfection, ne dit on pas d'hermès trismégiste qu'il est le trois fois sage, c'est à dire soit 777 (d'où en passant, si on retire l'unité divine on obtient 666) soit 21 (7+7+7) hors 21 c'est le nombre de carte du tarot (sans le mat) et c'est le nombre de chemin dans l'arbre kabbalistique (sans prendre en compte le premier chemin) (un hasard ?)...

Le tarot nous donne plusieurs clés pour comprendre les cycle, car le 13 symbolise la fin d’un cycle et en même temps le début d’un nouveau au premier abord cela ne fait pas de sens, puisqu’il y a 22 cartes, mais si on y regarde de plus prêt on a en faite 21 arcanes, il existe une carte qui a pour valeur 0, le mat. Si on part du principe que les 21 cartes sont un cycle renouvelé deux fois on a 10+1+10 soit la mort se situant exactement au milieu de deux cycles de 10. En faite c’est plus complexe car le 12 est le chiffre symbolique de totalité d’un cycle, n’a-t-on pas 12 mois, 12 notes, 12 signes etc… c’est ce chiffre qui revient constamment dans la traditions ésotérique et dans les écrits religieux aussi.

On pourrait diverser de cette symbolique des chiffres sans fin, on pourrait prendre en considération pour l'étude le 8 (la clé des mystère selon Pythagore), le 9 (le symbole par excellence de la divinité car égale à 3+3+3), mais cela ne nous avanceras pas beaucoup. Si je mentionne ici le 10, c'est par analyse et conviction personnelle, mais je ne vais pas m'étendre plus la dessus, ce serais hors sujet, je pense en tout cas qu'un système avec 10 corps céleste est beaucoup plus cohérent...

Pour qu'un système marche il faut qu'il soit cohérent, c'est pour ça que traditionnellement en magie, on travaille toujours avec les 7 corps célestes cité plus haut, peut-être que ce système est incomplet, mais il fonctionne très bien.

En magie on considère qu’il y a plusieurs « sorte » ou « niveau » de magie ayant une influence sur l’opérateur. La magie des éléments qui est basé sur le chiffre 5 et le pentagramme (entre autres), la magie des planètes qui est basé sur le chiffre 7 et utilise l’heptagramme (entre autre choses) et enfin la magie zodiacale qui utilise le chiffre 12 et l’hexagramme (encore une fois parmi d’autre outils). Encore une fois je ne m’étendrais pas là-dessus, mais ce système est cohérent.

En ce qui concerne l’astrologie, j’avais déjà émis des réserves quand considéré cette science comme un science exacte (voir le post petit cour d’astrologie) je recopie ici la réflexion qui nous intéresse :

Citation :


2. L’astrologie en tant que science.

Là, le bas blesse, les calculs qui sont fait en astrologie nécessite une certaine précision, qui peut voir des interprétations différentes en fonction des calculs. J’ai encore du mal à croire que tout cela puisse être calculé avec précision. Je suis d’accord pour dire que le moment de notre naissance est important et que la position des astres influence notre devenir. Mais je ne peux pas admettre cela comme une science exact. Peut-être peut-on dégager de grande ligne sur les signes et sur les moments particuliers de la naissance, mais la précision de l’astrologie me dérange.

Il y a dans l’astrologie en tant que science des imperfections, qui corrigé au fur et à mesure a livré au fil du temps des interprétations différentes pour différents thèmes astraux. D’une part la présence des 7 planètes d’influence, alors que nous savons aujourd’hui que les planètes sont aux nombres de 9 dans notre système solaire voir 10 si l’on en croit les dernières découverte à ce sujet, et bien évidement la découverte de nombreux satellite, que certains astrologues inclue dans leur calculs (et oui si on doit aller dans la logique d’une science exacte il faut aller jusqu’au bout). Et puis le faite de découper le zodiaque en 12 zones de 30° et de leur accorder un signe, alors que ces mêmes signes ne couvrent pas forcément complètement la zone qui leur est attribué (voir le post sur le zodiaque).


Je ne suis pas un féru d’astrologie, et certainement d’autres membres pourraient nous en dire plus, mais si on considère l’astrologie comme une science exacte, alors il faudrait prendre en compte, toute les sphères céleste d’influences, qu’importe si celle-ci sont défini comme des planètes ou non par la communauté scientifique… Ou alors se limité au 7 sphère de la tradition classique...


Grüß

Abra


--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Sol
Membre du conseil
Sol
   Posté le 16-11-2006 à 16:51:03   Voir le profil de Sol (Offline)   Répondre à ce message   http://svetlina.over-blog.com/   Envoyer un message privé à Sol   

Bonjour tout le monde,

Je n'ai jamais entendu dire qu'un Ancien se soit un jour arraché les cheveux en se disant : "C'est bizarre, j'ai beau travaillé, étudié, analysé, synthétisé, j'ai l'impression qu'il me manque quelque chose, comme si nos connaissances étaient imparfaites, comme s'il y avait d'autres planètes à découvrir". Avec leurs 7 astres, ils avaient tous les éléments en main, et ils n'ont pas eu besoin d'attendre les découvertes d'Uranus en 1781 et de Neptune en 1846.
Chacun est libre de penser si ces deux dernières (et Pluton) ont des correspondances dans notre psychisme. Pour Pluton je pense que le débat sera rapide. Pour Uranus et Neptune c'est plus délicat.

Le plus satisfaisant dans tout ça, c'est que désormais on retombe sur nos pieds vis-à-vis de l'arbre séphirotique. 10 séphiroths, 7 planètes, sachant que Malkouth est associé à la Terre, il ne restait que Hokmah et Kéther. Les Anciens associaient Mazaloth (le zodiaque) à Hokmah, et Réshit aGalgalim (les premières nébuleuses) à Kéther. Maintenant on peut choisir d'associer Uranus à Hokmah et Neptune à Kéther, et il n'y a plus de "trou" dans le système.
Du coup, Neptune devient un astre de première importance, puisqu'il est au sommet de l'Arbre, sur le pilier qui réunit aussi la Terre, la Lune et le Soleil !
Je me pose aussi la question du nom des planètes. Autrefois ces noms étaient choisis judicieusement par les astronomes-astrologues, et les planètes correspondaient à des divinités de façon précise. Mais pour Uranus et Neptune, ce ne sont pas des Initiés qui ont choisi ces noms-là, c'étaient de simples astronomes sans connaissance ésotérique. Ouranos-Uranus, père des Titans, peut-il être mis en correspondance avec l'avant-dernière planète ? Et Poséidon-Neptune, Dieu de la mer, mérite-t-il de parainer la dernière planète ?

A bientôt,
Sol
Lunesoleil
Membre
Lunesoleil
   Posté le 04-12-2006 à 21:48:50   Voir le profil de Lunesoleil (Offline)   Répondre à ce message   http://lunesoleil23.wordpress.com/   Envoyer un message privé à Lunesoleil   

Sol a écrit :

Du coup, Neptune devient un astre de première importance, puisqu'il est au sommet de l'Arbre, sur le pilier qui réunit aussi la Terre, la Lune et le Soleil !


L'évolution ce manifeste sous tous les plans même sous l'influence astrale et peut-être a ce niveau Pluton le destructeur symbolique du zodiaque après 76ans de découverte en 1930 , sachant que sa révolution autour du Soleil est de 250ans révèle peut-être que notre planète a acquis l'évolution necessaire pour passer a un autre plan plus spirituel/ Neptune . Et puis il y a Chiron découvert en 1977 le guérisseur du zodiaque . Les Astéroïdes " Cérès , Junon , Pallas , Vesta " pour les plus connus . Il y a aussi Amor , Cupidon , Eros et plein d'autres encore qui influencent l'homme sur des plans subtiles suivant son attirence qui va lui permettre de développer des prises de consciences par rapport a ce que l'homme aura choisi de réaliser en lui ... http://ephemeral.info/pos/
J'ai exposé des réflexions personnelles sur Pluton ce qui à provoqué des avis contestataires parceque l'on ne change pas des habitudes du jour au lendemain , des acquis que l'on doit abandonné . Tout cela demande du temps pour que les mentalités s'adaptent aux changements http://www.astromail.fr/forum/read.php?id=22838&f=35
Bonne découverte pour un regard différent du déclassement de Pluton !!!!

Message édité le 04-12-2006 à 21:55:47 par Lunesoleil


--------------------
initiative & décision & évaluation & réorganisation
morpheus
Membre
   Posté le 30-05-2007 à 21:16:25   Voir le profil de morpheus (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à morpheus   

... en ce qui concerne les découvertes/baptèmes d'uranus et neptune, sachez que c'est les mêmes années que les métaux lourds et instables que sont l'uranium et le neptunium ont été découvert

et je crois qu'il en va de même pour le plutonium et la planète ou morceau de caillous pluton...

en ce qui concerne les anciens, je vais décevoir sol, car il n'est pas si vieux, mais Crowley, dans son "complete astrological writtings" fait état d'une planète "manquante" qui pourrait affiner encore les horoscopes

je rappelle juste en passant que ce livre a été écrit suite aux découvertes d'uranus et de neptune, et donne des indications sur leurs relations avec le zodiaque, et comment les utiliser dans un thème astral,k et c omme je viens de le dire, le bonhomme pensait déja qu'une planète supplémentaire pourrait affiner encore les horoscopes

d'autre part, j'ai lu je ne sait plus ou que ce sont les planètes, ou du moins les corps célèstes, qui se trouvent dans le plan de l'écliptique qui ont une grande influence sur nous

... disont une influence assez grande pour que les astrologues la mesurent et en tiennent compte

et c'est la que le bas blesse en ce qui concerne pluton : son orbite est plutôt inclinée, elle ne se trouve donc dans le plan de l'écliptique que 2 fois par révolution, ce qui fait une fois tout les 110ans ou quelque chose comme ça... c'est trop peu pour qu'on la considère comme une planète DU POINT DE VUE ASTROLOGIQUE

du point de vue astronomique, j'ai encore bien du mal a saisir la nuance, j'en déduit qu'on doit bien se faire chier dans les observatoire pour se prendre la tronche sur ce genre de détail!
Silence
Membre du conseil
   Posté le 01-06-2007 à 02:04:11   Voir le profil de Silence (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Silence   

Citation :

du point de vue astronomique, j'ai encore bien du mal a saisir la nuance, j'en déduit qu'on doit bien se faire chier dans les observatoire pour se prendre la tronche sur ce genre de détail!

C'est un peu ce que je pensais
Le langage est un outil pratique, mais il nous induit souvent en erreur à cause qu'il nous pousse à catégoriser toute chose. Or comme toute chose est unique, dans l'absolu il faudrait un mot pour chaque chose, mais nous ne pourrions pas apprendre tous ces mots. Planète, mini-planète, groz'astéroide, tout cela ne sont qu'approximation du langage... c'est comme "animaux" et "végétaux", au début ça parait clair puis après on découvre des espèces qui n'entrent ni vraiment dans l'une, ni vraiment dans l'autre (comme les champignons, les méduses, etc) et après on est obligé de trancher en faveur de l'un ou de l'autre.

Personnellement je continuerais de l'appeler la planète Pluton, et si les astrologues ont détecté que cette planète avait une influence, c'est pas parce que la science l'a rétrogradée que ça changera quoi que ce soit.
D'ailleurs rappelons que le terme "planète" en astroLogie ne désigne pas la même chose qu'en astroNomie puisque le Soleil et la Lune sont considérés comme planète.
Dupont-levis
Membre
   Posté le 18-09-2010 à 13:58:48   Voir le profil de Dupont-levis (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Dupont-levis   

Au sujet des planètes du système solaire,il semble que pour les "anciens",la plus lointaine planète connue était Saturne. encore faut-il savoir quels sont les anciens dont on parle ? L'évènement le plus important ,le plus lourdement significatif et le moins connu, semble être entre ce que les taoïstes appellent le Ciel antérieur et le ciel postérieur ou ciel actuel.Il y a 2 sens à ces expressions,comme pour toutes choses ,car tout ce qui est en haut est comme ce qui est en bas et réciproquement.

Des évènements cosmiques ont autrefois eu leurs répercussions et leurs images reflétées dans le micocosme , c'est-à dire nous.C'est inscrit dans notre subconscient et notre ADN.Le ciel actuel n'existe tel qu'il est que depuis 5000 ans environ.Il y a eu semble-t-il 3 époques: L'immémoriale époque anté-diluvienne, une époque transitoire d'instabilité, et enfin l'époque actuelle.

L'époque anté-diluvienne qui a duré des temps incalculables
connut sous le nom de Ciel antérieur comportait un système solaire différent du nôtre.Il était composé de la manière suivante:
Soleil - Mercure - La Terre avec sa Lune - Mars - Une énorme planète, de la taille de Saturne environ, du nom de Mulge (en sumérien) avec un satellite Tab-Mulge (compagnon de Mulge) - Jupiter -Saturne -Puis Uranus - neptune -pluton.

Cette planète Mulge était autrefois la planète des Elohims (émissaires de la Source),leur base dans le systéme solaire. Lors d'une terrible guerre des "dieux",entre d'un coté Tiamata (Sophia),et ses amasutums (femelles reptiliennes) alliée aux Kingus Babar et d'autres
races issues des élohims, et des races reptiliennes d'envahisseurs menées par Yahvé/AN et son bras droit Satan/Enlil et leurs anunnas,musgirs et miminus.

Les premiers avec à leur tête Tiamata, représentaient La Source et étaient garants de l'ordre établi par les Elohims,les seconds, étaient des prédateurs incontrôlables et prêts à tout. Le point culminant de cette guerre fut atteint lorsque Satan/Enlil commit l'irréparable en détruisant Mulge qui était la planète sur laquelle les Elohims avaient établis leur base au cœur du système solaire.Cette destruction qui eut lieu environ 10 000 ans avant J-C projeta Tab-Mulge, son satellite qui était à peu près de la même taille que la Terre ,dans l'espace en direction de Mars et de la Terre!

Lorsque le corps céleste géant passa à proximité de la Terre ,cela entraina le "déluge universel",et une extinction massive des espèces vivantes, mais toutefois l'humanité ne fut pas entièrement anéantie.Pendant plusieurs millénaires il y eut une époque d'instabilité dans le ciel à cause de la trajectoire de Tab-Mulge qui changea de nom en Neb-Heru (l'étoile du matin) puis finalement en Vénus.Pendant toute cette période d'instabilité,la frayeur régnait et tous regardait le ciel avec crainte.Vénus ne se stabilisa finalement sur son orbite actuelle que vers 3000 environ avant J-C.Ce qui reste de l'ancienne Mulge forme aujourd'hui la ceinture d'astéroïdes entre Mars et Jupiter ,et représente les morceaux éparpillées du corps d'Osiris ,corps qui fut dépecé par Seth/Satan. La nouvelle configuration du ciel a entrainé des bouleversements inouîe dans le climat, dans la vie, dans les structures mêmes de l'Etre humain, et sur la Terre comme au ciel.

C'est aujourd'hui Horus/Christ qui à la tête des Elohims a pour tache de restaurer l'ordre issu de la Source, de venger son père ,de rétablir
les amasutums, et de chasser et châtier les hors-la lois cosmiques que sont Yahvé/AN et son bras droit Satan/Enlil.
Voir : Mondes en collision (Vélikovsky)
Les chroniques du Girku (Anton Parks)

A noter qu'en employant une progression mathématique (Avogadro, je crois,mais je ne suis pas surs), on détermine l'emplacement des planètes dans le système solaire. Or d'après cette progression, il manquerait effectivement une planète entre Mars et Jupiter.

--------------------
Silence
Membre du conseil
   Posté le 18-09-2010 à 17:03:46   Voir le profil de Silence (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Silence   

Il me semble bien que j'avais écrit un truc sur "Mondes en Collision" de Vélikovsky, mais j'arrive plus à mettre la main dessus... et la fonction de recherche du forum est un peu pourrie...

Effectivement, là où est la ceinture d'astéroïde, il y avait une planète, cette ceinture étant exactement sur l'orbite où on pourrait s'attendre à en trouver une (selon les modèles astroNomiques de formation des planètes).

Il s'est de toute façon passé quelque chose de brutal dans le ciel, et nos anciens en ont été témoins...
Après, je ne suis pas convaincu par l'aspect mythologique que tu associes à tout ça...

A propos de la notion de Ciel Antérieur et de Ciel Postérieur dans le taoïsme, il faut noter que ce n'est qu'une traduction approximative, et qu'il ne faut pas la prendre au pied de la lettre... Néanmoins, je n'ai toujours pas trouvé l'exacte signification de ces notions, si ce n'est que l'Ordre du Ciel Postérieur semble être applicables aux cas plus concrets alors que l'Ordre du Ciel Antérieur semble applicable aux domaines plus abstraits. Mais c'est encore une énigme pour moi à l'heure actuelle.


Edité le 18-09-2010 à 17:04:54 par Silence


Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Le coin des scientifiques  Sciences & Conscience  Pluton n'est plus une planète !Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade