Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
 
 
 
 
 Abrasax  La Maison d'Abraxas  Hors sujet 

 Pratiques énergétiques/Arts martiaux: vos critères

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Membre désinscrit
   Posté le 24-10-2006 à 22:43:42   

Bonjour !


Afin d'éviter tout débordement hors-sujet, je reprends les propos de Silence ici:

Citation :



En fait le Chi Kong est plus que nécessaire, que cela soit pour la pratique du Taichi Chuan, ou même du Kung Fu. Si un club de Taichi Chuan ne vous fait pas faire de Chi Kong, c'est que c'est un mauvais club...

Donc mon conseil, inscris-toi dans un bon club de Taichi Chuan, normalement on y fait les deux à part égale. Les deux approches sont pleinement complémentaires.
Autre chose : la Fédération Française n'est pas du tout un gage de qualité (les bons profs ne sont pas légion à la fédé). Les trucs comme Hexagramme, c'est pas terrible non plus... Si tu as le choix, va chez un maitre chinois !





Justement, et la question s'adresse à tous, quels sont de votre point de vue, les meilleurs critères de sélection en matière d'école de pratiques énergétiques et par extension d'arts matiaux ?

Justement si les bons profs ne sont pas légions en fédé, comment s'y retrouver ? D'autant qu'il faut bien commencer par quelque part, et les néophytes comme moi, sont plutôt mal armés pour discerner qui est un bon prof et qui ne l'est pas.

Autre chose, si on garde à l'esprit que tout art martial et/ou pratique énergétique asiatique reste pour l'occidental moyen pour le moins éxotique, on peut imaginer que pour un maître chinois par exemple, la pratique du taichi chuan ou du Chi Qong fait partie de son univers culturel et donc qu'il lui est plus facile à l'enseigner. Ceci dit, j'imagine que parmi les maîtres en ses disciplines, il doit y avoir des enseignements de qualités aussi parmi les occidentaux.

Quel dilemne !....

J'ai très envie de commencer par le Chi Qong, parce que j'ai l'intime conviction que cela me permettra de canaliser au mieux mon énergie pour en tirer partie.
Le maître n'est pas chinois là ou je songeais m'inscrire. Par contre des week-end sont proposés auprès d'une famille chinoise au club, mais c'est hors de prix pour mon budget, autant dire tout de suite que je peux y faire une croix dessus.


Désolée, le topic tourne un peu en question personnelles. Mais il reste ouvert à toute personne suceptible de donner un éclairage sur le sujet.


Alors, quels sont selon vous les meilleurs critères de sélection ?



@mitié !
Silence
Membre du conseil
   Posté le 20-11-2006 à 18:34:52   Voir le profil de Silence (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Silence   

Coucou Glingal

Désolé, j'avais zappé ton post, je l'avais lu un jour où j'avais pas le temps, et je n'ai plus repensé à y répondre...



Ben déjà, il est "maitre" ou il est "prof" celui qui te l'enseigne ?

Si c'est un maitre, il est dans la tradition oriental. Il doit avoir une généalogie. A savoir avoir un maitre, qui a un maitre qui a... et qui dépend d'un grand maitre.

Après en ce qui concerne la Fédé, certains y sont affiliés juste pour pouvoir "travailler", car sinon c'est très pénible dans notre société de diplomes et d'abilitations à la c** de pouvoir faire quelque chose sans avoir un papier de l'état. Donc certains suivent les cours de la Fédé en parallèle avec une instruction par un vrai maitre.



Sinon tu peux toujours regarder comment il envisage cela.
Si pour eux, c'est juste une question de détente, et que l'énergie n'est qu'une image pour aider à se concentrer, bref si ils ne croient pas en tout ce que le Taichi Chuan et le Chi Kong ont d'ésotérique, s'ils scientifisent la chose... Laisse-tomber

Si ils n'ont pas une attitude taoïste, idem.
Par exemple si ils sont à cheval sur le paraitre (comme obliger leurs élèves à avoir un costume en soie), si ils ne sont pas humbles, etc...

Ah oui, il y a aussi de bonnes blagues par chez nous, comme des compétitions de Taichi Chuan !
Quelqu'un qui pratique le Taichi Chuan, il le fait pour lui, pas pour se donner en spectacle ou avoir des récompenses. C'est un non-sens que de faire du Taichi Chuan et être dans le paraitre, c'est vraiment n'avoir rien compris à l'essence même de cet art, qui puise ses racines profondément dans le Tao. Inutile de te dire que si c'est un club qui vise les médailles, hum... tu vois ce que je veux dire...
De toute façon le Taichi Chuan de compétition, c'est un Taichi Chuan très superficiel. Peu importe que les mouvements soient ou non empreints d'énergie pour eux, seul compte le fait que ça fasse joli.
Si le Taichi Chuan est harmonieux par nature et agréable à la vue, ce n'est pas pour autant une fin en soi. La beauté de ses gestes vient des profondeurs du soi.



Il y a aussi de bons maitres blancs, c'est juste beaucoup plus rare. Et de toute façon, en Chine on enseigne après 10, 15 ou 20 ans de pratique. Quand on est allé au bout des choses... Alors les profs de la Fédé avec leur formation en une poignée d'année... hum...



Voilà... Je sais pas trop quoi te dire, fies-toi à ton intuition.
Ou si quelque chose te parait louche, eh bien parle-moi en.

Message édité le 20-11-2006 à 18:36:20 par Silence
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  La Maison d'Abraxas  Hors sujet  Pratiques énergétiques/Arts martiaux: vos critèresNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum