Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Mouvements Spirituels 

 Recette de Secte

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 20-09-2005 à 10:29:19   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

Bonjour !

Je me sens d'humeur badine ce matin et je parcours le net à la recherche de l'info sympa et originale pour alimenter un peu le forum qui souffre de désertion ces derniers temps ! Rien de mieux qu'une bonne petite mise à jour pour faire réagir tout le monde. Etant arrivé à la rubrique extra-terrestre, je cherchais un truc sur le channeling et je suis tombé sur ces 7 leçons pour créer sa secte extra-terrestre que j'ai trouvé tordantes ! A mon avis, Lee Caroll avait du déjà les trouver quelque part et les appliquer quand il lança Kryeon en 1991 ! Ca reste du second degré à ne surtout pas appliquer chez vous... Sait-on jamais vous pourriez vous prendre au jeu

Votre propre secte extra-terrestre en 7 leçons faciles

Les mouvements 'new age' sont plus à la mode que jamais: le monde regorge de moutons à la recherche d'un gourou qui donneront un sens à leurs petites vies misérables, et n'hésiteront pas à donner tout ce qu'ils possèdent en échange d'un peu d'estime de soi, aussi peu méritée qu'elle puisse être. Vous voulez profitez de cette manne, et bénéficier de la fortune, de l'adoration des masses et de faveurs sexuelles tout votre content? Rien de plus facile: fondez votre propre secte extra-terrestre!

L'art du brainwashing – Premièrement, vous devez apprendre à conditionner votre prochain, à laver des cerveaux et y coller votre propre vision. Commencez par le vôtre, c'est le meilleur moyen de parfaire votre technique; regardez-vous dans le miroir pendant des heures, en vous exerçant à prendre une expression mystique. Répétez-vous constamment "Je suis l'élu, je suis le Prophète, celui que les extra-terrestres ont choisi pour porter un message à l'humanité". Dites-le avec conviction comme d'un fait évident en soi, une vérité indéniable. Ne cessez jamais de répéter: en fait les répétitions intensives quotidiennes sont l'instrument de base du laveur de cerveaux: plus vous vous répétez, moins vous réfléchissez.

Choisissez-vous une race d'extra-terrestres – Prenez un livre d'astronomie, et sélectionnez une étoile ou une constellation; évitez les galaxies en général, c'est trop loin. N'oubliez pas que votre public cible est constitué d'insécures en mal d'estime personnelle: ils ont besoin de s'imaginer qu'ils sont au centre de l'action, qu'ils sont appelés à un grand Destin, qu'ils sont nés sur une planète spéciale et magique et non pas l'insignifiante particule de roche sale et humide perdue dans l'arrière cour d'une galaxie ordinaire parmi des milliards d'autres qu'elle est en réalité.

Trouvez-leur un nom – Fouillez dans l'Ancien Testament ou la Bhagavad-Gita, dégotez une vieille et obscure référence, ou prenez une prophétie pas rapport et faites-en un message annonciateur de votre venue. Ou encore, donnez leur simplement le nom de leur étoile d'origine: exemple, les "Végains" de Vega, ou les Arcturiens, les Orionides, les Lyréens. Beaucoup ont déjà été réservés (il y a quand même beaucoup de compétition dans ce domaine) mais il reste encore pas mal de noms qui ont une bonne valeur commerciale: Sirius, Bételgeuse (je pense), Aldébaran. Pour l'amour du ciel, arrivez pas avec une affaire comme NGC 3452, vous allez faire rire de vous ben raide. Tâchez aussi de ne pas ouvrir la porte aux loustics et farceurs de toutes sortes en leur fournissant un nom qui se prête à merveille à toutes sortes de farces plates et jeux de mots vaseux. Par exemple, la Constellation des Poissons: comment on les appelerait, les Piscéens, les Pisciens? Les Piscines? Les Poissants? "Oh entendez la sagesse millénaire des puissants Pissants". Ça fait pas sérieux.

Apprenez les mots qui en jettent énergie : s'il existe un mot qui donne mieux l'impression de tout expliquer les mystères de l'Univers, j'aimerais bien le savoir. C'est LE mot magique, celui que tous les gourous nouvelagistes doivent utiliser à toutes les sauces; vous ne devriez jamais dire une phrase sans y insérer le mot énergie à quelque part. Rien ne peut plus donner un aura de sagesse éternelle que d'affirmer avec un ton grave "l'énergie est partout" ou encore "toute personne possède un champ d'énergie". C'est génial: ça donne l'illusion de pouvoir tout expliquer, même si dans le fond ça veut pas dire grand-chose; et même un physicien nucléaire pourrait pas vous contredire. En fait, c'est le principe de base du nouvel-âge que de singer la science.
Dimension : un autre hit. Les autres dimensions sont une bonne occasion de garrocher en masse de mystique en affirmant que vos extra-terrestres sont responsables des clés dimensionnelles ou quelque chose du genre (et la race humaine en héritera un jour...voir paragraphe 2); c'est aussi un excellent fourre-tout pour justifier le channeling, les fantômes et le reste du fatras extra-sensoriel. C'est enfin un moyen parfait de contourner Einstein et sa crisse de limite de vitesse universelle qui nous fait tant chier. Faites des combinaisons: 'énergie dimensionnelle'; 'dimensions énergétiques'; pas plus dur que ça.

Il ne reste plus qu'à fignoler un peu – Rajoutez des thèmes populaires: boules de cristal, pyramides, l'Atlantide (incontournable!), et bien entendu l'astrologie (toujours une valeur sûre). Et n'oubliez pas le transcendental: anges, esprits, peu importe: les extra-terrestres projettent leur aura à travers les dimensions énergétiques spatio-temporelles pour s'exprimer par votre bouche (exercez vous à changer votre voix, votre démarche, en vous donnant une expression tordue comme si vous étiez en transe). N'ayez pas peur d'en beurrer épais; au contraire plus vous en mettez et moins ça l'a du bon sens, mieux c'est. L'idée c'est d'offrir à vos ouailles le moyen d'échapper à la grisaille quotidienne. Ils en ont rien à chier de la logique et de la raison, ils sont plongés dedans jusqu'au cou assis devant l'ordinateur du bureau à remplir des formulaires et mémos insignifiants devant le même maudit crisse de mur en peluche beige à longueur de journée. Donnez-leur des contes de fées, et ils vous mangeront dans la main.

Fuyez les sceptiques – Évitez en général de tenter de démontrer la justesse de vos affirmations en essayant d'utiliser les preuves empiriques. De un, c'est perdu d'avance: si vous vous aventurez sur ce terrain-là, les sceptiques vont vous renvoyer chez vous tellement vite avec vos âneries que vous allez laisser un trou dans l'atmosphère derrière. De deux, ça aidera pas vraiment votre cause: s'il y a une chose que les amateurs de nouvel-âge ont en commun, c'est qu'ils ont beaucoup d'imagination mais peu d'esprit critique. De toutes façons, les statistiques les font bailler aux corneilles. C'est pas de la science qu'ils veulent, c'est de l'entertainment; il y a qu'à voir ce qui tient lieu de "science-fiction" à la télévision pour s'en convaincre.

Dernier avertissement – Le plus grand danger qui vous guette, c'est de finir par vous prendre au sérieux avec votre délire étudié. Méfiez-vous toujours de croire à vos propres mensonges, il y en a un bon paquet qui sont tombés dans ce piège là par le passé. Ça a l'air de rien, on commence par prophétiser just pour le fun, sans arrière-pensée, puis un bon matin on est en train de câlisser le feu dans le temple avec les fidèles encore dedans. Ce jour là, vous sera devenu plus débile que le reste de votre troupeau.

(vu sur http://www.u-blog.net/letoaster/article/secte_nouvelage.html)

Dav


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 04-10-2005 à 14:15:53   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

Salut Glingal,

Oui je comprends ce que tu as voulu dire par "il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier". Concernant ces 7 leçons en question, étant quelqu'un qui ne se prend pas au sérieux et qui est capable de rire de ce en quoi il croit, je m'étais permis cette diffusion parce que ça m'avait fait rire. Tout simplement ! Ca m'a fait rire Pas un rire moqueur façon "Ha ! Ha ! Bien dit, là il leur en met plein la vue à ces fadas !", mais un rire franc parce que j'ai reconnu dans cette description des personnes qui se sont contentées de tenir pour acquis des faits sans chercher à éprouver par elles-mêmes qu'elles y croyaient... Des gens sous influence, avec une absence de libre-arbitre totale, qui perdus dans leurs vies respectives, ont fuit dans l'illusion que ce qu'on pouvait leur dire était suffisament rassurant pour qu'elles y croient. Alors vu sous cet angle, j'en veux quelque part évidemment à ceux qui usent de la force du verbe, de ce pouvoir divin qu'est la Parole, pour en abuser et pervertir un message. Ceux-là je ne les cautionne pas. Je ne les juge pas mais je sais que ce qu'ils font ne répond pas à l'idéal de Dieu. C'est leur ego qui s'exprime, non leur divinité. Ils trouvent satisfaction dans l'augmentation du nombre de leurs fidèles et non dans la transformation, l'éveil de ces fidèles...

Sont-ils pour autant tous pareils ? Non, évidemment que non. La créativité humaine est suffisament vaste pour que ce concept se décline en une multitude de groupuscules... Mais ce qu'on retient toujours de ces mouvements est ce qu'ils font de pire et jamais ce qu'ils font de mieux... Penser différement perturbe. Au début on va peut-être t'écouter mais quand trop de gens vont commencer à se rassembler autour de toi, tu vas commencer à gêner. On va te montrer du doigt, on va te désigner comme une personne dangereuse. Quelque part, tel le Christ, on va te crucifier sur l'autel de l'incompréhension. Ne pas être compris engendre la peur. La peur engendre l'exclusion. Comment faire la différence entre ceux qui sont différents dans leur coeur et dans leur esprit et ceux qui ne font que se masquer à leur profit sous des théories différentes ? Personne ne peut appréhender ce domaine de la même façon...

Je suis très mal placé pour critiquer tout ça et je ne le fais d'ailleurs pas. Je reconnais en revanche que malgré moi je me surprends encore à juger les choses et les gens. Ton message m'a interpellé, m'a presque rappelé à l'ordre. J'ai essayé de me replacer dans le contexte et l'état d'esprit où j'étais quand je l'ai posté. Comme je te l'expliquais il m'a fait rire. J'étais dans une phase où j'en avais en plus par-dessus la casquette des sites de channelings qui se multipliaient. Je venais en plus récemment de rédiger mon topic sur les enfants indigos qui m'a laissé un arrière-goût amer, un peu comme si j'avais l'impression qu'on s'était bien foutu de ma gueule. Car j'ai eu ma période où je buvais les paroles des channels. Je n'en remettais pas un seul en cause. J'étais quasiment persuadé qu'il y avait dans le ciel des milliers de vaisseaux invisibles appartenant à la Grande Fraternité Blanche... Et puis je ne sais pas pourquoi je me suis rendu compte que ces croyances étaient dangereuses pour moi. Ca m'a inquiété de plus en plus. J'avais l'impression de mettre de côté Dieu par rapport à ces histoires délirantes d'extra-terrestres sauveurs du monde. J'ai fini par me dire qu'il n'y avait pas d'intermédiaire entre Dieu et moi et que pour changer les gens il n'était nul besoin de se servir de ça. J'ai compris qu'on plaçait l'espoir des gens dans des choses qui n'existent peut-être pas au lieu de les faire regarder en eux. Hyper dangereux... Chez des esprits faibles ça va être du genre "ok, je m'inquiète plus, on sera bientôt sauvés par nos frères de l'espace"... Dramatique.

Alors je leur en ai voulu d'abord. Oui je le reconnais j'ai laissé ma colère prendre le dessus et j'ai été pris d'une envie vengeresse de salir leur image. Aujourd'hui avec du recul je me rends compte que c'est inutile. Je n'ai pas à les juger car ils suivent le chemin que leur âme a estimé bon de suivre mais je ne les aiderai pas et je ne les encouragerai pas. J'ai envie de faire profiter les gens d'autre chose. Et de me retrouver à mon tour dans la position de celui qu'on pourrait croire en train de créer sa secte. Car moi aussi je tiens des discours qui ne vont pas dans le sens de ce qu'on entend, moi aussi je développe petit à petit des pouvoirs extra-sensoriels qui feront sûrement peur aux gens s'ils grandissent un jour... Et moi aussi je me retrouverai peut-être dans la liste dressée par Prévensectes qui sait... J'ai beaucoup de respect pour les médiums et les channels qui vivent leur pouvoir dans l'anonymat. Ca ne veut pas dire que je n'en ai pas pour les autres. Mais c'est vrai qu'à un moment, comme tu dis, il est possible si tu n'es pas suffisament fort, que ton pouvoir t'échappe. Ca me fait en permanence penser au pouvoir de l'Anneau dans l'oeuvre de Tolkien. Cet anneau qui pervertit le coeur de ceux qui tombent sous son emprise. Ainsi même des personnages puissants tel Gandalf (qui serait l'équivalent ici d'un Archange) refusent de porter l'Anneau. Il dit même : "je le prendrais en pensant faire le bien mais à travers moi il prendrait un pouvoir bien trop puissant et c'est le mal qu'il engendrerait"... C'est exactement le risque qu'on prend lorsqu'on décide d'utiliser nos connaissances et nos capacités pour aider les autres...

Du coup je classerais ça en trois catégories :

=> ceux qui utilisent sciemment leurs capacités à mauvais escient
=> ceux qui utilisent leurs capacités pour le bien mais qui s'égarent en cours de route
=> ceux qui parviennent à garder le cap du début à la fin

Pour l'instant je me situe dans la deuxième et j'espère d'ici la fin pouvoir avoir prétendu passer dans la troisième. Merci à toi de m'avoir recadré par rapport à ce message que j'ai posté et qui ne s'accorde pas aux vibrations que je voudrais émettre.

Dav
Abraxas
Membre du conseil
Abraxas
   Posté le 20-04-2006 à 15:04:14   Voir le profil de Abraxas (Offline)   Répondre à ce message   http://abrasax.chez.tiscali.fr   Envoyer un message privé à Abraxas   

Bonjour,

Recette de secte voilà un sujet qui me fait tilter (comme beaucoup d’autres des nombreux sujets de ce forum), j’ai vu il y a quelques temps déjà un reportage sur les sectes sur arte, et ça m’a fait pal mal réfléchir. Je vous livre ici mes réflexions qui sont une „vrais recette“ à ne pas mettre entre toute les mains.

Pour faire une bonne secte vous avez besoin de quatres ingrédients principaux, un gourou, des adeptes, de l’argent et une pseudo justification spirituel, mystique, social ou autres qui sera le support de votre enseignement.

Le gourou

Le gourou, est un leader, il est le détenteur d’un message, que soit lui seul peut entendre, soit lui seul peut comprendre, sa mission principal consiste à communiquer ce message a ces adeptes. La notion la plus importante ici, c’est qu’il est le seul à pouvoir le faire, c’est à dire que sans lui il n’y a pas de secte.

Rael, par exemple, est le gourou de sa secte car il a reçus un message des „elohims“ qui lui ont confié la missions de construire une ambassade pour leur retour, lui seul les a vu ou entendu. Ici il est facile de faire un rapprochement avec le channeling, si ce rapprochement peut paraître un raccourcis trop rapide, il faut néanmoins le faire, par honnêteté intellectuel La question que le channeling pose c’est pourquoi différente entité communique avec une seul personne, pourquoi ne se manifestent-elles pas à d’autres de manière indépendante ? Je doit avouer que les communications faite par les pléadiens ou par d’autre entité, sont parfois pleine de vérité par leur contenu, et je serais souvent tenté de juger uniquement sur la qualité du message, mais ce qui me choque c’est souvent ce coté „gourou“ de certaine personne qui pratique le channeling.

Bien évidemment, il existe des personnes sincères, mais même elle si elle sont objective doivent avant tout avouer que les entités avec lesquels elles communiquent pourrais très bien avoir des intentions moins louables que ce qu’elles veulent bien laisser paraître. Là encore le diable si il existe se ferais certainement passé pour jésus si il voulait tous nous faire tomber dans le panneau.

Si vous ne vous sentez pas l’âme d’un gourou, n’hésitez pas à vous programmez mentalement (comme ce bon vieux ron hubard), avec un peu de persévérance vous arriverez sans problème à vous persuader vous-même que tout ce que vous dites est vrais.

Les adeptes

Pour bien manipuler ses adeptes, le gourou doit avant tout veiller à contrôler, rationner voir supprimer leur besoin primaire. C’est à dire manger, boire, dormir etc..etc…
La secte de wacco était en partie basé sur ce principe, les adeptes n’avaient presque pas le droit de manger, ni de dormir, évidemment au bout d’un certains temps, ceux-ci sont prêt à faire et à croire n’importe quoi pour un bout de pain.
Le principe même est de remplacer tout en haut de la pyramide de Maslow, les besoins primaires, par le gourou ou par les rituels et pratique de la secte, cela revient à dire que ceux-ci doivent devenir vital pour l’adepte.
N’importe quel bonne secte commencera donc par emprunter au bouddhisme ce renoncement des désirs qui sont la cause de notre souffrance sur cette terre. Emprunter et détourner les enseignements ésotériques c’est le mot d’ordre de chaque bonne secte.

L’enseignement

L’enseignement de la secte, c’est la diffusion de ce savoir que seul le gourou possède, cette enseignement doit se faire au compte goutte, les néophytes n’apprennent que le strict minimum, les grands mystère étant révélés uniquement a ceux ayant gravis les échelons interne de la secte. C’est ainsi que seul les haut gradés de la scientologie, apprennent que ces fameux engrammes programmés dans la psychés humaines sont le fruit des extraterrestres, le néophyte lui sait juste que pour s’en débarrasser il devra travailler et suivre les séminaires de la secte.
Pour ce qui est de cette enseignement tout les moyens sont bons, chaque bonne secte récupéreras donc sans vérogne les enseignement ésotériques où spirituel d’autre mouvement. Les sectes pêchent d’ailleurs souvent par un manque flagrant d’originalité.

L’argent

Si vous avez bien appliqué la recette jusqu’au bout vous devriez être à même de déposséder les adeptes de toutes leur richesse terrestre dont ils n’ont décidément aucun besoin. Si vous êtes un capitaliste intelligent, vous les laisserez travailler et vous ponctionnerez une bonne partie de leur salaire (comme le font les scientologistes) la règle d’or c’est de toujours mentionner „chacun donne ce qu’il peut“… Bien évidemment vous ferez remarquez par des remarques subtiles que ceux qui donne le plus sont les „favoris“ du gourou, voir les „vrais élus“, bref vous trouverez une pirouette pour remplir vos poches.
Si votre secte est encore jeune et sans beaucoup de moyens, n’hésitez pas a installer votre sectes à coté d’une base militaire, et de pratiquer un peu d’espionnage pour le compte de quelques agences secrète (comme la secte du mandarom par exemple), un bon moyen éprouvez d’arrondir ces fins de mois, certaines sectes sont des constructions totale d’agence de renseignement (certaines ONG aussi d’ailleurs).


Voilà vous avez les quatre ingrédients essentiels, remuez, secouez, rajoutez une pincée d’air du temps et vous avez une secte toute prête à l’emploi.


Un exemple – Le catholicisme du Moyen-Âge

ET maintenant décortiquons un bon exemple, la religion catholique cette secte qui a si bien réussi. Je me place ici, dans la religion catholique tel qu’elle était pratiquée après les premières unifications (vers 300) et avant luther. Je parle de cette exemple parce que c’est la religion dans laquelle j’ai été élevé et donc que je connais le mieux.


1. Le gourou, ici ce n’est pas un, mais plusieurs gourous qui furent utilisé, chaque prêtre est un gourou en puissance. À une époque pas si lointaine, seul les prêtres comprenaient les textes de la bible (écrit en latin avant que Luther ne la traduise dans la langue de gœthe). Chaque prêtre est le seul à pouvoir faire des opérations au nom de dieu, il baptise et surtout (le plus important) il pardonne les péchés au nom de dieu. Les gourous sont organisé et dirigé par un „super gourou“ qui est le représentant de dieu sur terre (sic).

2. Les adeptes, dans la religion catholique du moyen âge, l’église dispense du pain et du vin à chaque célébration. Quand le peuple meurt de faim, pas besoin d’en rajouter plus. Mais comme si cela ne suffisait pas, la religion joue sur la peur de mourir des pratiquant, sans elle pas de paradis, donc pas de bonheur. Paradis ou bonheur que l’on pouvait acheter au Moyen-Âge moyennant finance.

3. L’enseignement, il a suffit ici de reprendre l’enseignement d’un homme de grande valeur, d’un exemple pour beaucoup, de jésus. Mais il a fallu s’accorder quelques liberté, liberté d’interprétation et liberté certainement aussi de création de certains textes. Je pense tout particulièrement à l’apocalypse. Quelqu’un devra un jour m’expliquer comment un texte parlant de „divination“, a pu devenir une des pierre angulaire de la religion catholique alors que la bible condamne ce genre de pratique. La différence de ton est flagrante, quand on compare ce texte au reste des évangiles du nouveau testament. Un mystère qui n’en ai pas un car la religion avait besoin de briser cette notion de cycle et de renouvellement si chère au gnostique et a beaucoup de religion. Le catholicisme est linéaire, il commence par la genèse et se termine par l’apocalypse. La fin, le jugement dernier ou seront sauvé les „élus“, bref un texte qui n’envie rien à la propagande de certaines sectes qui attendent la fin final de l’univers (temple solaire par exemple).

4. L’argent, la religion catholique a su dès le départ apprécier la valeur de l’argent à sa juste valeur, elle a donc combiné d’une part la donation des adeptes (avec comme déjà mentionner la possibilité d’acheter une place au paradis pour soi ou pour un proche). Mais en plus elle c’est faite l’allié des grands de ce monde, donnant une justification à la monarchie de l’époque (le roi est choisit par dieu…) et infiltrant par la même toute les couches de la noblesse. Une méthode qui marque encore les agences de renseignement de nos pays occidentaux…



Pirouette en forme de conclusion (où inversement)

Pour conclure je dirais que pour moi une secte se forme à partir du moment ou trop personnes commence à s’unir pour un but commun. C’est triste à dire mais dans 95% des cas cela aboutit à des mécaniques sectaires, le résultat est souvent déplorable et m’incite a penser que la connerie est proportionnel au nombre d’individus rassemblé autour d’un même combat. Le seul combat que nous devrions faire c’est peut-être le combat contre soi-même, combat sans gloire pour nous couper des racines du mal.

Pour revenir au sujet de cette catégories, si à mon avis il y a autant de «secte » qui utilise un justification « extra-terrestre » c’est bien parce que comme le dit le post de solomon, nous sommes dans une civilisation d’entertainement, et que les gens ont soif de fantastique, quand les scientifiques et les religions rejettent en blocs tout phénomène un peu en dehors de la normal, vers qui se tourner ?

La conclusion c’est le bon sens de glingal qui nous la donne

Citation :

La seule chose qui peut nous être utile, c'est l'éveil de la conscience et non le renoncement en notre libre-arbitre.


Si bien que je serais tenté de dire, et pourquoi pas une secte, si ça rend les gens heureux?

De toute façons, il est paradoxal de vouloir influencer le libre arbitre de quelqu’un pour le sortir d’une secte sous prétexte que son libre arbitre est influencé par la secte.


Grüß

Abra


--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 19-03-2009 à 11:59:50   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

bonjour

tiens comme un sujet de 2005 est autant en synchronicité avec que ce que je vis actuellement en 2009.

Solomon-kane et abrasax ont donné la parfaite recette pour crée une sectes.

Quand au libre arbitre oui, il est fondamentale.

Par contre quelqu'un qui a été longtemps dans une sectes ou sous l'emprise d'une manipulateur (mari violant, parents maltraitent, harcèlement professionnel) qu'il soit avec les sectes ou qui l'a quitte.

Dans son esprit pendant des années, il reste encore les paroles qui lui ont été asséné pendant des années.

Pour s'en sortir, il doivent pouvoir parlé et voir sous différent point vu ce qui leur ait arrivé, c'est une forme de déprogrammation qui qui les aide.

Le pire parfois, la victime répètent ce que le bourreau à fait subit..comme une inversement total.

Maintenant on peut ajouté en plus des technique comme la pnl et bien d'autre chose pour les futures sectaires.

Tout façon, pour leur échappé, l'idéal c'est de connaitre bien les religions en général, la psycho enfin les outils qu'ils cherchent à utilisé pour nous prendre dans leurs filets.

Connaissez vous-même et étudié vos ennemis moins ils auront des emprises sur vous.

Arcane

--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
Vertus
Membre
   Posté le 28-03-2009 à 14:33:28   Voir le profil de Vertus (Offline)   Répondre à ce message   http://la.lumiere.site.voila.fr/   Envoyer un message privé à Vertus   

La publicité de la secte anti-sectes fait bien des adeptes je vois !

Cette mode anti-secte n'a pas plus de valeur que les sectes elles-mêmes, alors le final de tout cela c'est de s'apercevoir que tout est humain ! Rien d'autre.

Les leaders, les mystiques, les vedettes, les moutons, les loups, il y a toujours eu ces dilemnes dans l'humanité ! Qui est l'ennemi ? Ou est l'ennemi ?

Secte un parti politique, secte une famille, secte une entreprise, secte un groupe, secte une religion, tout se sectarise toujours. Personne n'y échappe et condamner les sectes c'est hurler avec les loups, si l'on est des loups, ça va, sinon, ça craint !

--------------------
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 28-03-2009 à 15:06:24   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

Salut Vertues,

Me concernant ce n'est pas une mode du tout cela fait déjà depuis plusieurs années que je m'en plains.

il n'y a pas d'ennemis ou des histoires de loupes.

Elles exisent reelement depuis que les hommes existent mettre la tête dans le sable ou dire que tout le monde l'est, c'est facile.

Etre conscient des mécanismes et processus qu'ils utilisent évite de se faire avoir.

Il y a en aura toujours tant qu'il y a une quantité "raisonable" cela sera supportable, par contre, si ils s'avèrent qu'elles pullulent de manière inconsidéré, elles pourront posé problème à d'autre spiritualité qui ont des aspiration de liberté.

En cas d'excès de sectes, cela risquera de crée des lois qui auront des conséquences presque aussi grave que les chasses au sorcières.

Tout est question d'équilibre me concernant, si je rencontre un mouvement sectaire qui peuvent utilisé des techniques qui fait du mal psychologiquement ou profite financièrement, abuse d'enfant, je ne vais pas me géné de les dénoncer.

En plus, souvent ils utilisent des techniques qui de base sont positive, si personne n'agis après, elles seront totalement assimilé aux mouvements sectaire.

Arcane

--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
Vital
Membre
   Posté le 08-05-2009 à 23:36:07   Voir le profil de Vital (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Vital   

arcane a écrit :


Connaissez vous-même et étudié vos ennemis moins ils auront des emprises sur vous.


Bonsoir arcane,

Je n'en suis pas si sur!
Voici une technique dont je n'est plus la source, qui me parait beaucoup plus simple! Et plus sur...
-----

Il est toujours très facile de dénigrer, de critiquer les défauts ou les attitudes d’autrui. Cette focalisation d’énergie peut provoquer stress, anxiété, colère voire même dépression.

Avez-vous entendu parlé de l’effet miroir ?

En fait cette théorie s’appuie sur le fait que ce qui dérange en l’autre résonne très fortement en vous.
Le comportement de l’autre qui vous perturbe s’avèrerait être déséquilibré en vous.

Je peux ici vous évoquer par exemple l’ordre. Si vous êtes maniaque ou au contraire désordonné, une personne juste ordonnée mettra en mouvement en vous une forme de mal être chez vous.

La loi du juste milieu permet de trouver l’équilibre. Tout excès cherche inéluctablement et surtout inconsciemment à revenir à l’état d’équilibre. De tout ceci on peut parler de l’effet miroir, si vous êtes dans le juste milieu, tout ces travers vous indiffèrent, vous les constatez mais ils ne perturbent aucunement vos champs énergétiques.
Vous êtes alors totalement centré et en parfaite harmonie avec votre moi profond.

Toute gène ou mal être peut être pour vous un indice pour un travail futur pour votre développement personnel.
Plutôt que de vous bloquer énergétiquement en ressassant les excès des autres cherchez à équilibrer vos propres problèmes. De ce fait l’équilibre existera et la résonance avec les autres disparaîtra.
---------


Vital
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Mouvements Spirituels  Recette de SecteNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade