Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Spiritualité (Réflexions&Debats) 

 Reiki vs Vipassana

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
morpheus
Membre
   Posté le 25-11-2006 à 07:10:37   Voir le profil de morpheus (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à morpheus   

... valla valla, suite au sujet sur la meditation vipassana, voila un debat qui, je l'espere, va enflammer le forum abrasax ( parce que l'hivers approchant, il est grand temps de rentrer du bois hein?)

alors voila: le dixieme jours du stage, alors que le voeux de silence vient d'etre rompus, il y a , sur un tableau d'affichage a cote des bouquins a vendre, la notice suivante (enfin c'es la traduction que voici..):

" Pourquoi y-a-t-il des restrictions pour les praticiens REIKI suivant plus d'un cours de meditation VIPASSANA, les explications de GOENKA.

" Le reiki et les therapies similaires aident effectivement les gens et je n'ai rien contre elles. Cependant, quand de telles pratiques sont melangees avec vipassana, il y a danger de se blesser et de blesser les autres. Ce genre de pratiques vise a alterer la realite, par le recours a des forces exterieures ou par auto-suggestion (par ex: auto-hypnose). Ceci empeche le praticien d'observer la realite telle qu'elle est.
Ainsi, elles sont fondamentalement en contradictions avec L'OBSERVATION OBJECTIVE DE LA REALITE qu'est le vipassana."

"Le propos de l'eseignement du dhamma est de devenir fort et independant. Si l'on depend d'une force exterieure, l'on s'affaiblit. Cela rend le praticien dependant (addicted ndt) d'une sensation plaisante face a laquelle il n'est pas alerte, encore moins equanime. L'on cree ainsi de subtils mais forts sankaras d'avidites et d'ignorance." (sankara=reaction mentale , habitude de l'esprit, qui entraine la formation du karma)

"Les praticiens reiki ne peuvent prendre qu'un seul cours de vipassana et devront ensuite choisir une pratique- vipassana OU reiki.
Cette restriction n'est pas basee seulement sur des raisonnements speculatifs, mais sur l'experience de nombreux cas a travers le monde ou le melange reiki/vipassana a blesse des praticiens reiki au point que certains sont devenus mentalement desequilibres. Beaucoup, beaucoup de praticiens reiki ont commence a distordre la pratique de vipassana, blessant leurs patients ou etudiants, se blessant eux-meme et menant les nouveaux etudiants de vipassana vers la confusion."

"Nous avons une responsabilite envers le bien-etre des etudiants vipassana qui viennent aux cours. Meme si seulement quelques-uns sont en danger, il nous faut etre prudent.
quoi qu'il en soit, ils ont appris vipassana et nous les avons prevenus. Maintenant, s'ils veulent continuer de pratiquer les 2 ils sont libres de le faire d'eux-meme, mais nous ne voulons certainement pas encourager ce risque."

DHAMMA House in Queens, NY. USA 7 MAY 2002 "


...
...
...

s'en est suivit de nombreuses discussions passionees, car il y avait, parmis les autres etudiants, quelques praticiens reiki, dont un reiki master

(euh, pour ma part, l'initiation est a venir... bientot, mais pas deja!)

il semble donc que des reiki "guru" soient deja passe par ce centre vipassana, et, apres discussion avec le prof, en ont eux aussi conclus que les deux pratiques ne se melangent pas

pour ceux qui en ont parles a leurs maitres avant de venir, on a droit a toutes les reponses possibles, depuis: "c'est tres dangereux, faut surtout pas melanger" jusqu'a " aucun probleme, ca se melange bien, au contraire on en retire beaucoup d'avantages" en passant par "bof, vaut mieux eviter, mais pas si grave"

je connais pas encore le reiki, mais cette histoire de "L'OBSERVATION OBJECTIVE DE LA REALITE qu'est le vipassana."
moi c'est ca qui m'interpelle...

parce que ca se definirai comment le reiki? comme une tentative d'influence sur la realite, une manipulation pour modifier la realite autour de nous, en usant de forces exterieures a moi-meme...???

mouais, si c'est ca il y a un paquet de trucs que fait tou homme moderne qui rentre sous cette definition...

bon, faut bien voir que vipassana n'est pas une technique de medecine spirituelle, les guerisons qui peuvent en resulter (et il y en a, comme ma desintoxication tabagique par ex) ne sont qu'un effet secondaire de la technique, a la base on se contente d'observer la realite INTERIEURE
en passant, c'est pour ca qu'une meditation vipassana doit toujours etre effectuee en interieur, parce que le soufle du vent sur ma peau N"EST PAS une realite interieure

si je comprend bien, dans le reiki, il ne s'agit pas d'observer quoi que ce soit, mais d'agir (ou de laisser agir... question de point de vue)

j'ai un peux du mal avec cette histoire de realite exterieure et interieure... en quoi je ne pourrais pas etre alerte, attentif, equilibre et equanime face a une realite exterieure a moi-meme???

ggrrr!!! y a un truc quelqe part que j'ai pas bien compris...

un poil de patience peut-etre? une japonaise courageuse (ou kamikaze?) est deja en train de tenter le melange des deux pratiques... des que j'ai vu ca , j'me suis empresse de la fermer, et j'attend sagement dans un coin de voir quel resultat cela va produire

pour la philosophie: le mieux que l'on puisse faire dans cette vie, c'est d'aider les autres.... mais d'apres le boudha, il paraitrait que la meilleure facon d'aider les autres, c'est d'atteindre soi-meme l'illumination ... donc il vaut mieux pratiquer vipassana... disent les profs de vipassana...
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 25-11-2006 à 11:36:52   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

Salut Rico,

merci pour ton explication concernant le reiki et son incompatibilté entre.

je comprends mieux le comportemetn étrange de mon maître reiki qui me regarde bêtement quand il me voit. Et un indirecte refus pour ne pas être inité pour la suite encore plus maintenant depuis que j'ai suivi l'initation magique de F.Bardon 1 que je n'ai pas encore fini..(c'est long, il faut patient..apprendre le controle mental, le travail sur ces défauts et qualités, sanctifié sa nourriture, ect..si ça vous intéresse, il y a dans la bibliothèque et tu verra que le mage F.Bardon a piqué quelque idées d'initation orientale qu'il y a mis à la sauce occidentale).

Le reiki est censé prendre une énergie à l'extérieur pour le donné à receveur donc il est considère normalement comme canal pour donné l'énergie ailleur.

Et quand j'ai lu F.Bardon..je me suis dis..ben biensur c'est un peu près la même chose à la différence près que le Reiki s'aide de symbole pour plus avoir facilement accès à un égrégor (c'est ma supposition..d'autre qui font le reiki vont très certainement criée au scandale..que c'est l'énergie universelle).

En plus il y a tellement de mouvement Reiki différent qui la majorité son payant dans la formation...sauf moi qui a trouvé les reiki libre..(on donne combien on veut..)

Ensuite..j'ai eu une réflexion grâce un autre forume..Frabato Europe..et il parlé d'un texte Blavatsky la porte étroite premier pas sur l'occultisme..

Blavatsky dans son texte avertissait avec un ton "menaçant"..que qu'il fallait absolument être pur avant de commencé un chemin magique.....

Et moi je pense que c'est la même chose pour le vispanna et le reik mélange il faut que juste que les personne ont une grande droiture d'esprit et moralité..c'est comme si c'est avoir une ferrari et vouloir conduire sans avoir le permis. forcément on aura un accident.

Comme il est très très rare d'être sage, humble, et avoir un ego dompté comme il se doit..c'est pour ça à mon avis qu'il déconseille de mélangé le vipassanna et le reiki..comme il est déconseillé en général de faire de la magie si nous désirons trop de pouvor..car nous risquons de tombé dans la magie "noir"..(vi la magie n'a pas de couleur..mais dire faire de la magie par intérêt ça fait moins effrayant.. )

J'ai des amis magiciens et magicienne qui pratiquent et souvent j'ai remarqué qu'ils ont plus de problème de santé que d'autre (pas tous, j'en connais en parfaite santé aussi) et mon maître Reiki a des problème cardiaque..donc la magie n'est pas sans risque.

Le Reiki est une forme de magie à mon sens..car il manipule des énergies..

le vipasana le premier que tu as eu Rico..correspond à peu de chose (il y a des similutes forcément vu que F.Bardon c'est intéressé au technique orientales, mais pas totalement, car il a simplifié pour l'esprit occidentale que nous sommes) près à l'initation de 1 de F.Bardon..

Ah mon avis..le but est pratiquement le même sauf le chemin pris,

l'homme passe sa vie à utiliser différentes techniques pour controlé son psychisme, l'univers qui l'entour, l'énergie..car l'homme n'aime pas être le jouet de sa destiné et aime se donné l'illusion d'en avoir un controle grâce à la magie..même la il y a un équilibre qui s'établi, car pas tout les sors fonctionnne, rien ne se perd ce qui est pris quelque part doit être redonné ailleur...

Je pense ce que glingal à dis une fois quand elle aide une personne en général chez elle un autre processus se fait...

tichat.. j'espère que je suis claire..?


--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
Sol
Membre du conseil
Sol
   Posté le 25-11-2006 à 15:11:25   Voir le profil de Sol (Offline)   Répondre à ce message   http://svetlina.over-blog.com/   Envoyer un message privé à Sol   

Salut Rico et Tit Chat, et les autres,

J'ai lu attentivement le compte rendu de ton stage de dix jours, sauf le dernier chapitre mais ça ne saurait tarder.
Le Reiki, j'ai été initiée au degré 1 il y a trois ans, mais j'ai volontairement abandonné cette pratique, pour des raisons qui sont à mon avis similaires à celles annoncées sur cette affiche que tu nous as traduite.
J'ai arrêté le Reiki car ce qui me dérangeait, dans cette pratique, c'est que l'élève voit son canal intérieur ouvert par le maître. Il n'y a donc aucun effort à fournir, juste se laisser faire... En gros, l'élève est manipulé par des forces extérieures, qui sont sûrement bénéfiques je n'en doute pas, mais qui ne viennent pas de lui... et qu'il est d'ailleurs incapable de contrôler.
Ceci me paraît en contradiction avec la plupart des enseignements. Et donc en contradiction, effectivement, avec le Vipassana.

Maintenant ce n'est que mon avis. Je respecte tous les pratiquants de Reiki

A bientôt,
Sol
morpheus
Membre
   Posté le 09-12-2006 à 08:40:24   Voir le profil de morpheus (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à morpheus   

bon, j'ai eu des nouvelles de la japonaise kamikaze.... malheureusement, c'est par personne interposee, elle est repartie je ne sais ou sur les routes, et je ne sais pas si je pourrais l'interwiever personnellement

quoi qu'il en soit,voila ce que j'ai pu entendre de son experience:

lors d'une meditation vipassana, une douleur s'est fait sentir en un endroit precis de son corps, celon la technique vipassana, elle devrais se contenter d'observer cette douleur, eviter d'en ressentir de l'aversion, et ne pas s'y attarder plus de deux minutes,mais continuer a deplacer son attention sur tout le corps,et y revenir de temps a autre, pour voir si la douleur est toujours la ou non.

au lieu de cela, une fois la douleur detectee, tout en maintenant son attention sur cette douleur, elle a utilise le pouvoir du reiki pour essayer de traiter cette douleur

son attention a donc ete amenee a observer du meme coup son propre corps, et la force externe du reiki, en action sur elle-meme.

apparement, elle en est ressortie tres confuse et perturbee ... "paumee" pourrait-on dire

desormais, elle aussi fait partie des gens qui disent que reiki et vipassana ne sont pas fait pour etre melange

mon maitre reiki, quand a lui, pratique vipassana le matin, et pratique le reiki le soir, et ne vois pas de probleme

pour ma part, je me contente actuellement du reiki (et je doit bien reconnaitre qu'il est facile d'y perdre son equanimite, parce que c'est bien cool ce truc! et en plus, c'est bien plus facile et bien plus rigolo que vipassana... )

je compte reprendre mes sessions de meditation vipassana d'ici bientot ... mais ne me sens pas encore pret pour explorer plus avant l'eventuelle possibilite d'un melange des deux, disont tel que le fait mon maitre reiki, ca me va encore, mais pas plus....


affaire a suivre...
piece_of_infinity
Membre du conseil
piece_of_infinity
   Posté le 21-03-2007 à 16:09:43   Voir le profil de piece_of_infinity (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à piece_of_infinity   

"parce que ca se definirai comment le reiki? comme une tentative d'influence sur la realite, une manipulation pour modifier la realite autour de nous, en usant de forces exterieures a moi-meme...???

mouais, si c'est ca il y a un paquet de trucs que fait tou homme moderne qui rentre sous cette definition..."
Ca va paraître en contradiction avec un des messages que j'ai posté sur un autre topic sur vipassana mais, à mon avis, le mieux serait de faire déjà la différence entre hinayana et mahayana :

Peut-être en effet qu'on pourrait dire que le reiki ne peut pas être en accord avec vipassana (au moins d'après les pratiquants théravada (et ceux-ci accordent beaucoup d'importance à vipassana (peut-être plus que certaines personnes liées au bouddhisme tibétain...). Parce qu'il s'agit de symboles dans le reiki, ce qui est comparable à des mantras et ce n'est pas tous les bouddhistes qui pratiqueront ou seront d'accord avec ce genre de choses... Ces mantras et symboles sont des "énergies extérieures". Finalement, on peut dire que c'est un masque qu'on rajoute sur une personne ou une situation, il me semble.

De l'autre côté, dans le mahayana, il y a beaucoup de bouddhistes (tibétains, par exemple (je n'ai rien contre les tibétains mais, c'est vrai que, honnêtement, je me méfie un peu du bouddhisme tibétain qui s'est amalgamé avec le dzogchen de la tradition/"religion" bön (qui comportait, lui, pas seulement le dzogchen mais aussi certaines techniques de magie noire ou d'autres techniques assez sombres qui étaient plus propres au chamanisme) qui pratiquent beaucoup de visualisations et de mantras qui sont donc assez versés dans les apparences... si on peut dire ça comme ça (c'est mon avis). Tout comme le fait de vouloir "forcer" la "compassion" indépendamment du fait qu'elle découle ou non de la pratique... (Comme vous l'aurez remarqué, je ne suis pas très ouvert au mahayana (hormis le chan/zen qui est lié au tao). Aussi, personnellement, bien que j'accorde une certaine importance minimale à l'intellect, je trouve que ce n'est pas une bonne chose de tout vouloir intellectualiser comme le font certains courants bouddhistes.)
Je ne dis pas que je suis forcément contre les mantras mais je pense qu'ils devraient venir du coeur, de "l'intuitition" et pas des bêtes mots, phrases ou syllabes qu'on répète aveuglément (et qui viennent d'une volonté égotiste).
Pour ceux qui connaissent les livres d'Osho, je crois qu'il y a fait référence dans un ou plusieurs livres (dans tous les cas, je recommande les personnes intéressées par la "spiritualité" à le lire (à noter qu'il fait une différence entre ce qu'il appelle "méditation" (vipassana) et "contemplation" (samatha).

Voilà, j'espère que ce que j'ai écrit n'aura pas trop l'air confus... Mais peut-être que le problème vient aussi de l'ordre de l'apprentissage de diverses choses lors de l'initiation "moderne" du reiki. (*)


En regardant un site (http://reiki.tribe.net/thread/995ce0a4-3a34-42e2-ba9b-000a0cb608ac) qui parlait du même sujet, j'ai trouvé une autre adresse (http://www.dhamma.org/en/code.shtml) où ils disent (implicitement) qu'il ne s'agirait pas seulement du reiki mais des mantras, entre autres, et des pratiques de soin, en général. Ca se situe au paragraphe "Other Techniques, Rites, and Forms of Worship". Ce qui donne, approximativement, en français :

"Autres Techniques, Rites et Formes de Culte
Durant le cours c'est absolument essentiel que toutes les formes de prière, culte, ou de cérémonie religieuse — jeûner, brûler de l'encens, counting beads [compter des "perles" ???], réciter des mantras, chanter et danser, etc. — soient discontinued. Toutes les autres techniques de méditation et pratiques curatives ou spirituelles devraient aussi être suspendues. Ce n'est pas pour condamner quelque autre technique ou pratique, mais pour donner [une chance équitable] à la technique de Vipassana dans toute sa pureté.

Les étudiants sont fortement conseillés [du fait] que mélanger délibérément d'autres techniques de méditation avec Vipassana empêchera et même inversera leur progrès. En dépit des avertissements répétés par l'enseignant, il y a eu des cas dans le passé où des étudiants ont intentionnellement mélangé cette technique avec un rituel ou une autre pratique, et se sont rendus [à] eux-mêmes [un mauvais service]. N'importe quels doutes ou confusion qui puissent surgir devrait toujours être clarifiés [par une rencontre] avec l'enseignant."


(*) À propos de l'initiation originelle, voici l'extrait d'un "manuel" de reiki, 2e degré :

"En occident, nous aimons faire les choses d'une manière compliquée. La manière dont la plupart d'entre nous emploie les symboles est loin de l'approche simple que Mikao Usui a utilisée. Aussi, comment pouvons-nous travailler avec les symboles tel que Mikao Usui les a enseignés à ses étudiants ?

Mikao Usui a enseigné ces symboles à un petit nombre de personnes, dans les dernières années de sa vie. La grande majorité de ses étudiants ont été initiés d'une manière très différente. La plupart d'entre eux ont d'abord été initiés à la méditation afin qu'ils puissent, sur une longue période, se familiariser de plus en plus avec les trois énergies enseignées au second degré. Une fois qu'ils étaient devenus
complètement familiers avec ces énergies, alors ils étaient initiés, non pas aux symboles mais aux mantras Shinto appelés Kotodama, ou Jumon qui les connectaient à ces énergies.

En occident, en comparaison, nous faisons le contraire : nous recevons un symbole pour nous relier à une énergie avec laquelle nous ne sommes pas familiers et avec laquelle nous pourrions ne jamais devenir familiers, tout dépend la façon dont on nous a enseigné à utiliser les symboles. Mikao Usui veillait à ce que ses étudiants « deviennent » les trois énergies, encore et encore, et quand ils étaient « enracinés », quand cela leur était devenu naturel, alors seulement il leur donnait un moyen de se relier à ces énergies qui étaient déjà en eux.

Les énergies étaient aussi considérées différemment. La première énergie n'était pas considérée comme une énergie de pouvoir ou de puissance, comme en occident. La première énergie était simplement l'énergie de la terre, l'énergie du corps physique, une énergie curative physique. La deuxième énergie était considérée comme de l'énergie céleste, de l'énergie divine et la troisième énergie était censée produire « l'unité ». Les étudiants du Maître Mikao Usui apprenaient à se connecter à ces énergies par la méditation, aussi comment pouvons-nous apprendre à expérimenter l'énergie de la terre et l'énergie céleste ? Eh bien nous pouvons le faire en utilisant les symboles."

Ce "manuel" décrit ensuite un exercice avec les énergies,...
(Envoyez-moi un message si vous souhaitez que je vous l'envoie.)


Est-ce que quelqu'un parmi vous connaît et/ou pratique le "reiki" de la flamme violet-argent ou encore d'autres systèmes comme Karuna, Shamballa,... ? Qu'est-ce que vous en pensez ?

Message édité le 22-03-2007 à 14:56:59 par olddemon
morpheus
Membre
   Posté le 06-04-2007 à 17:54:23   Voir le profil de morpheus (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à morpheus   

une petite précision concernant le message d'olddemon:

"counting beads" se traduit effectivement, de façon littérale, par "conter des perles" mais il me semble plus clair de dire "égrener un chapelet (ou rosaire) "

a ce propos: je viens de remarquer que les chapelets chrétiens catholiques contiennent, pour ceux que j'ai pu voir, 54 perles, ce qui fait très exactement la moitié de 108, qui est le nombre de perles des chapelets boudhistes ou hindouistes ...

comme quoi, toutes les religions se rejoignent jusque dans les détails

donc, égrener un chapelet implique généralement la récitation d'un mantra, et une répétition de noms de dieu(x) ; que ce soit "aum mani padme um" ou "je vous salue marie, mère de dieu" ne change pas grand chose au final...

d'ailleur, quelqu'un de ce forum aurai-t-il quelque-chose a dire concernant ces répétitions?

un guru hindou m'a suggéré qu'une répétition allait provoquer un abrutissement de l'esprit, sauf dans le cas d'une répétition de nom(s) de dieu(x) ; dans ce dernier cas, cela permettrai d'élever l'ame... ou quelque chose du genre... je reste perplexe concernant cette question
piece_of_infinity
Membre du conseil
piece_of_infinity
   Posté le 06-04-2007 à 22:53:24   Voir le profil de piece_of_infinity (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à piece_of_infinity   

Ca m'évoque aussi le kototama, sur lequel j'avais déjà écrit dans un autre post, je crois, qui est une sorte de pratique dans le style des mantras et dont les sons "représenteraient l'essence des mots et leurs significations". (http://www.onsei-do.com/reiki.html).

Ce qui me fait penser à la connaissance intuitive en fonction de la pensée que la personne a voulu traduire en mots (comme dans un ou plusieurs livre(s) de Castaneda, par exemple).
Je me demande s'il est possible de développer cette capacité de cette manière.
Esoryen
Membre
Esoryen
   Posté le 19-05-2009 à 23:54:56   Voir le profil de Esoryen (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Esoryen   

"Arcane" a écrit :


Blavatsky dans son texte avertissait avec un ton "menaçant"..que qu'il fallait absolument être pur avant de commencé un chemin magique.....

Et moi je pense que c'est la même chose pour le vispanna et le reik mélange il faut que juste que les personne ont une grande droiture d'esprit et moralité..c'est comme si c'est avoir une ferrari et vouloir conduire sans avoir le permis. forcément on aura un accident.

Comme il est très très rare d'être sage, humble, et avoir un ego dompté comme il se doit..c'est pour ça à mon avis qu'il déconseille de mélangé le vipassanna et le reiki..comme il est déconseillé en général de faire de la magie si nous désirons trop de pouvor..car nous risquons de tombé dans la magie "noir"..(vi la magie n'a pas de couleur..mais dire faire de la magie par intérêt ça fait moins effrayant.. )


Je pense qu'il faut nuancer un peu ses propos,

le mois dernier je regardais une vidéo de Selim Aissel (4ème voie) qui disais que son enseignement s'adresse à ceux qui sont déjà de bons intendants de leur corps et de leur esprit. En soit ce n'est pas condamnable, c'est son enseignement et il sait mieux que n'importe qui à qui il s'adresse. Un grand nombre d'enseignants ont ce même avis, pourtant il y a une profonde injustice dans cette démarche.

Soyez Saint et je vous montrerai ou est Dieu !!!

Tout ces enseignants attendent de bons intendants, mais c'est justement parce que nous sommes de mauvais intendants que nous constatons notre propre déchéance et le disfonctionnement qui en est la cause et nous mettons en route dans le cadre d'un enseignement spirituel. Et c'est justement l'enseignement spirituel qui, renouant avec notre vrai nature, nous permet de corriger nos travers.

Je pense que le problème de vipassana et du reiki ne provient pas du tout de là, d'ailleurs on ne nous demande pas d'être un bon intendant de nous même avant la retraite de 10 jours mais seulement de tout abandonner pendant la durée de la retraite.

Il est vrai que certaines pratiques peuvent être dangereuse ou simplement inefficace si l'on ne pratique pas une bonne hygiène de vie, mais c'est plus un problème énergétique.

Je crois pour ma part que les incompatibilités se trouvent à un tout autre niveau qui n'a pas été évoqué parce qu'incompréhensible pour le grand publique. N'oublions pas que les pratiquants de vipassana n'ont généralement aucune connaissances ésotériques autres que la technique et n'ont pour la plupart pas une compréhension suffisement profonde de la technique, les personnes méditant depuis plusieurs dizaines d'années étant peu nombreuses.

La technique de vipassana permet de purifier l'esprit des sankara, autrement dit du karma. Lorsque l'on pratique le reiki on active des énergies que l'on met en mouvement et qui génèrent du karma, puisqu'elles sont le fruit de notre action. De plus ces énergies peuvent fluctuer durant plusieurs heures ou plusieurs jours dans le praticien, de même que la purification des sankara chez le méditant vipassana ne s'arrête pas à l'issue de sa méditation, parce que la méditation se prolonge d'elle même, elle est un état intérieur qui se traduit par une disposition particulière du système nerveux.

Ainsi la pratique du reiki et de vipassana entraine simultanément une purification du karma et la génération de nouveau sankara, autrement dit deux mouvement contraires.

De plus le mode de fonctionnement de l'esprit n'est pas le même lors de la pratique du reiki et de vipassana, que se passe t'il si l'on met en mouvement une énergie pour un soin énergétique d'un déséquilibre du à une impureté mentale qui se trouve entre temps bousculée ou purifiée par la pratique de vipassana? Et bien cette énergie créer un nouveau déséquilibre, peut être pire que le premier.

Et pour terminer il ne faut pas oublier le choc en retour, le reiki n'échappe pas à cette loi. Intervenir sur une personne sans l'accord de ses plan d'existence supérieur peut être lourd de conséquence.

"Morpheus" a écrit :


d'ailleur, quelqu'un de ce forum aurai-t-il quelque-chose a dire concernant ces répétitions?

un guru hindou m'a suggéré qu'une répétition allait provoquer un abrutissement de l'esprit, sauf dans le cas d'une répétition de nom(s) de dieu(x) ; dans ce dernier cas, cela permettrai d'élever l'ame... ou quelque chose du genre... je reste perplexe concernant cette question


Il y a énormément de choses à dire sur le sujet.

Je ne suis pas entièrement d'accord avec ce guru hindou, la répétition d'une syllabe, d'un mot ou d'une phrase entraine systématiquement la concentration de l'esprit et par conséquent appaise le mental. Et celà que la phrase ai du sens ou non, que le mot veuille dire quelque chose ou non.
Par contre la ou je rejoins le guru, c'est qu'à un niveau plus approfondis, les voyelles, les syllabes et les mots ont une qualité vibratoire. Par conséquent la répétition d'une syllable sans en connaitre les qualités vibratoire et l'utilisation exacte peut avoir des effets nefastes sur les corps énergétique, les émotions et la psyche. C'est pour cette raison que les mantras constituent une science et que c'est un maître qui doit nous révéler quel mantra réciter et comment. Celà dit pour des mantras comme Om Mani Padme Um il n'y a pas grand chose à craindre si ce n'est d'avoir un plus grand coeur, des asiatiques les répètent à longueur de journée dans les rizières ou dans les montagnes et celà toute l'année. Les risques proviennent plus des bijas mantra qui sont des syllabes comme Aum par exemple, il en existe pour chaque chakras, suivants les fréquences etc. Pour ceux ci il faut savoir les utiliser, quand s'arréter, quand reprendre, quand changer de chakra etc. c'est toute la science de l'énergie interne qu'il faut connaitre pour les employer éfficacement. C'est pour cette raison que l'invocation continuelle des noms divins permet délever l'âme, parce que les noms divins ont des qualités vibratoires particulières, d'ailleurs beaucoup d'anciennes langues ont été élaborées sur leur qualité vibratoire, autrement dit la fréquence vibratoire des mots correspondent aux fréquences vibratoire des objets qu'ils désignent. Par contre il faut être capable de ne pas les altérer par nos propres émotions qui peuvent modifier leur fréquence vibratoire naturelle. Le mot d'ordre est donc l'équanimité. D'ailleur c'est pour cette raison que dans les retraites de Goenca il est interdit de chanter, il faut d'abord être capable de percevoir la fréquence des vibrations en nous avant de pouvoir les émettre correctement.

Cordialement.


Edité le 20-05-2009 à 00:08:49 par Esoryen




--------------------
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Spiritualité (Réflexions&Debats)  Reiki vs VipassanaNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade