Abrasax  Arts Occultes  Médiums & Mancies 

 les tarots

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Membre désinscrit
   Posté le 29-09-2005 à 01:38:10   

Historique du tarot de Marseille

"Au 16ème siècle environ, le tarot de Marseille et d'aure était très courant en Europe. Ils ne servaient d'abord qu'à jouer. Puis quand les bohémiens arrivèrent en France et en Italie, ils ajoutèrent à leurs procédés divinatoires des pierres marquées, des vols d'oiseaux et des nuages car ces images leur parlaient bien.

En 1781, Antoine Court de Gébelin, dans son ouvrage le Monde primitif , consacre quelques pages à l'analyse et l'interprétation des tarots de Marseille. Curieusement, il leur attribue une origine égyptienne. Etteila, un perruquier parisien qui se passionnait pour l'occultisme conçut, à la suite de la lecture du Monde primitif , un tarot de 78 cartes. Certains auteurs anonymes situèrent même au 17èùe siècle l'origine des tarots dans la mythique Atlantide.

Le 19ème siècle connut un regain d'intérêt pour les tarots. De nombreux auteurs se penchèrent sur leur signification, entre autres FAbre d'Olivier, Papus (D. Encausse), Eliphas Lévy (Abbé Constant). Ce dernier relia les 22 première cartes, lames ou arcanes majeures, aux 22 lettres hébraïques. L'occultiste suisse Oswald Wirth, secrétaire de Stanilas de Guaita, fut à l'origine du tarot des imagiers du Moyen-Age, assez proche du tarot de Marseille.

En Angleterre, Mac Gregor Mathers fonda l'ordre de la Golden Dawn, dont firent partie Aleister Crowley, Butler Yeats, Arthur E. Waite, tous adeptes du tarot comme instrument de méditation et de divination.
La magicienne Dion fortune (Violet wirth), membre de cet ordre, publia un remarquable ouvrage, la cabale mystique. ...."
( Dicta et Françoise, Tarot de marseille , Mercure de France )



En résumé on découvre bien que le tarot de Marseillle est une salade russe avec les bohémiens, les templiers, les cabalistes juifs, plus l'alchimie et c'est pour ça que j'aime bien ce tarot bien que je ne le pratique plus trop car il faut être bien soi-même pour le pratiquer correctement.

"Les dessins des arcanes mineures, succession de constructions géométriques, évoquent le pentacle magique. Ils reprennent les motifs des rosaces des cathédrales ou ressemblent à de grands bourgeons, ce qui renforce la vitalité des symbôles. Les 22 lames majeures, dans un désordre apparent, reconstituent en réalité un cheminement intérieur. Les arcanes de X à XI sont les forces divines vivifiant l'union et la création ; la lame XII est une charnière : elle représente la naissance à la vie spirituelle ; de l'arcane XIII à l'arcane XXI l'homme poursuit sa recherche à travers les péripéties de l'existence matérielle. L'arcane XXII, le Mat, n'est pas numéroté : il ne se prend ni n'est pris mais renforce la valeur de la carte qui la suit.

- les lames allégoriques : l'empereur, l'impératrice, la justice, la Roue de la fortune, la Maison dieu

- les lames chrétiennes : le pape, l'ermite, le jugement ( la résurrection de Lazare), le monde (le symbôle des quatre évangélistes)

- les lames alchimiques : le chariot, la force, l'Arcane sans nom, la tempérance, le Diable

- les lames païennes : la papesse ( prêtresse de la religion drudique ou forme celtique d'Isis), l'Amoureux (Eros), le Pendu (Odin, le dieu celtique, souvent représenté dans cette situation), le Mat ( géant dans les anciens Tarots, saint Jacques de Compostelle)

- les lames astrologiques : la lune, le soleil, l'étoile

- le bateleur symbolise l'homme dans l'univers."




Voilà un petit peu ce qu'on peut dire sur le tarot de Marseille. Il existe plusieurs sortes de tarots qu'on peu utiliser. C'est un soutien pour le voyant utile pour se concentrer mais avec le temps il diminue naturellement. En tant que tel il est davantage un support et un chemin de vie.

Il doit être utilisé avec précaution, car il indique un chemin possible et il ne faut surtout pas en devenir dépendant et ne pas suivre ses décisions au pied de la lettre. De plus les cartes doivent être sanctifiées et il y a beaucoup de règles dont je ne parlerai pas ici sauf pour les personnes qui sont intéressées.

(nota : tout ce qui est en italique est issue de "Bible pratique du tarot de Marseille" , Dicta et Françoise Tarot de Marseille Mercure de France )

Arcane

Message édité le 29-09-2005 à 11:28:28 par arcane_sans_nom
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 29-09-2005 à 10:58:43   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

Merci Arcane de ta contribution !

Tu vois je t'avais dit que ce n'était pas difficile d'écrire des messages dans le forum ! En tout cas cette allocution sur les tarots était de bon ton. Personnellement je suis archi-novice en matière de divination. Comme tout le monde j'en ai entendu parler mais je ne sais absolument pas comment ça fonctionne. Pourrais-tu nous expliquer comment se déroule une séance de cartomancie ? Comment s'effectue le tirage ? Combien de cartes faut-il retourner ? Comment procède-t-on à l'analyse ? En quoi la médiumnie joue-t-elle un rôle important ?

Disons que je suis débutant - ce qui est le cas ! - et que je veux me lancer dans les tarots : quel ouvrage me conseilles-tu pour découvrir la pratique ? puis-je me tirer moi-même les cartes ? est-ce que l'apprentissage est long et complexe ? y a-t-il des risques sérieux de se tromper dans l'interprétation ?

Bon ça fait beaucoup de questions mais je suis curieux dès qu'on évoque un univers que je ne connais pas !

Au plaisir de te lire,

Dav


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
Membre désinscrit
   Posté le 29-09-2005 à 12:07:50   

salut

merci pour tes encouragements pour l'écriture de ce petit texte sur le tarot. Je vais faire au mieux pour répondre à toutes tes questions

"Pourrais-tu nous expliquer comment se déroule une séance de cartomancie ? Comment s'effectue le tirage ? Combien de cartes faut-il retourner ? Comment procède-t-on à l'analyse ? En quoi la médiumnie joue-t-elle un rôle important ? Disons que je suis débutant - ce qui est le cas ! - et que je veux me lancer dans les tarots : quel ouvrage me conseilles-tu pour découvrir la pratique ? puis-je me tirer moi-même les cartes ? est-ce que l'apprentissage est long et complexe ? y a-t-il des risques sérieux de se tromper dans l'interprétation ?"

Ben tout dépend de la cartomancienne mais en général c'est chez elle que ça se passe et dans un état d'esprit de calme et de sérénité qui doit être également celui du consultant. Concernant le tirage on utilise soit les cartes majeures qu'on tire en croix pour des questions d'avenir prioritaire ou loin dans le temps, soit les cartes mineures pour ce qui touche à la personnalité ou aux questions à court terme.

Beaucoup de médiums utilisent comme support le tarot car la médiumnie ne fonctionne pas sur commande et parfois même le don disparait ou diminue car il ne peut pas être utilisé de manière inconséquente. Ainsi dès qu'une personne essaie d'en tirer profit, elle peut le perdre ou avoir quelques ennuis.

Pour débuter je conseille le tarot de Marseille Dicta et Françoise Mercure de France car c'est un livre accessible à tous et une philosphie respectant mes préceptes de ne pas profiter des autres et de privilégier la compassion tout en respectant le libre arbitre. Il n'est pas trop conseillé de se tirer soi-même les cartes car on aura tendance à s'influencer, un peu comme le pendule même si c'est légèrement différent.

Pour ce qui est de l'apprentissage moi ça fait des années que je tire des tarots. Alors au début on tatonne car les cartes doivent devenir "nos amies" et à la fin on a notre propre façon d'interpréter. J'ajoute que le tarot de Marseille ne convient pas à tout le monde. C'est une histoire de choisir les cartes qui nous inspirent et qui sont proches de notre âme.

Honnêtement le tarot est tout sauf une science exacte du fait qu'on a nos sentiments et notre vie personnelle qui peuvent influencer le tirage si on le fait pour soi et les autres. Parfois il est proche de la réalité, mais la personne a qui ont tirée les cartes du fait qu'elle connait le tirage peut changer en partie sa destinée. Je parle là du libre arbitre.

Ceux qui affirment toujours qu'ils voient juste, je m'en méfie car il y a une force qui décide aussi et on ne peut pas tout réveler non plus comme certaine maladie, la mort etc. ( la médiumnie et le tarot s'entrecroisent en effet )

J'ai donné j'espère une réponse plus au moins claire aux questions posées mais chaque médium cartomancien en donnera une différente. Ce qui importe le plus c'est de pratiquer avec amour, compassion et aussi beaucoup de psychologie sans vouloir tirer un quelconque profit. Enfin c'est mon avis et les autres médiums et cartomanciens peuvent penser autrement.

Arcane
Abraxas
Membre du conseil
Abraxas
   Posté le 29-09-2005 à 12:34:40   Voir le profil de Abraxas (Offline)   Répondre à ce message   http://abrasax.chez.tiscali.fr   Envoyer un message privé à Abraxas   

(Abra m'en veux pas j'ai redimensionné l'Arbre de Vie j'arrivais plus à lire le message sur mon écran - Dav )

Bonjour,

Super sujet que celui du tarot et j'aimerais apporter mon grain de sel a cette discussion.

Le tarot n'est pas seulement un objet de divination, si il peut servir pour la divination c'est par le principe d'analogie, ce principe qui est un des premier de la magie est très bien résumé dans la table d'émeraude : " ce qui est en haut est comme ce qui est en bas". En faite si on considère que rien n'arrive par hasard, alors les cartes vont s’ordonner, vont sortir dans l'ordre où elle devait sortir, donnant ainsi un message divin par la loi d'analogie.

Pour que cela marche il faut avant tout que celui qui tire les cartes ait une certaine connaissance des arcanes. Personnellement je suis un peu tiraillé entre l'idée que l'interprétation ne puisse être que subjective (car dépendante de celui qui tire comme l'explique trés bien arcane sans nom) et l'idée que chaque carte représente une notion universelle et objective et donc que l'interprétation du tirage ne devrait pas dépendre du médium.

Si l'interprétation est objective alors chacun peut tiré le tarot pour soi-même, sinon ce n'est pas possible puisque livré une analyse subjective sur soi-même c'est manqué d'indépendance et ça fausse le jugement.


Pour revenir a l'origine égyptienne du tarot cité par court de Gebelin elle n'est pas curieuse du tout. Court de Gebelin le nomme "livre de Thot". Son disciple Etteilla expliquera la même année dans son livre "Leçon théorique et pratique du livre de Thot" que les 78 lames sont les bas relief du temple du feu situé à memphis. En 1901 un livre appelé astrologie pratique par le compte C. Saint-Germain, explique la relation entre signe du zodiaque, les planètes correspondante, et les lames du tarots dont les illustrations fournis par Saint-Germain sont clairement d'inspiration égyptienne



Une chose est sur le tarot n'est pas uniquement un objet de divination:

Citation :

Par ailleurs, de nombreux lecteurs savent que le Tarot n’est pas un jeu de cartes destiné à la divination mais un livre recelant les plus grands Mystères et dont l’étude de son symbolisme conduit à l’Initiation. Le premier symbole de ce livre, le Bateleur ou Mage, représente la maîtrise des Éléments et donne la clé du premier Arcane: le Mystère du Tétragramme ou Nom Kabbalistique et ineffable de Dieu, le " Yod hé waw hé ". Dans cette compréhension réside la Porte de l’Initiation et le lecteur saisira par lui-même toute la signification de cette carte et la portée universelle de son application.
Franz Bardon - Le chemin de la véritable initiation magique


Il y a plus d'une seul analogie dans le tarot. Le bateleur qui est la première carte nous offre aussi la première énigme, la première clés de lecture pour comprendre le tarot.

Le bateleur est un mage, sur la carte on voit que le bateleur tient dans sa main gauche un bâton (qui est pointé vers le ciel et vers la terre) dans sa main droite un denier et sur la table une coupe et une épée. L'épée est associée à l'air et représente la pensée, la raison, la vérité et la justice. Le bâton est associé au feu et représente la créativité, la passion, l'action, la volonté et le mouvement. La coupe est associée à l'eau et représente les émotions, l'amour et la spiritualité. Enfin le denier est associé à la terre et représente le monde réel et pratique, les possessions matérielles et la sécurité.

Les kabbalistes utilisent traditionnellement les associations suivantes: Denier Épée Coupe Bâton / Carreau Pique Cœur Trèfle / Terre Air Eau Feu / Taureau Aigle Ange Lion. (Association qui sont reprise aussi sur certaines illustrations alchimiques voir aussi sur le vitraux de la cathédrales de Cologne)

Cette symbolique kabbalistique, c'est la symbolique de l'arbre de vie (voir le post sur les arbres), c'est l'arbre du paradis, l'arbre du jardin d'Eden dont les racine sont sur terre.



Les 22 arcanes majeurs correspondent aux 22 lettres de l'alphabet hébreux et aux 22 sentiers de l’arbre kabbalistique.

Pour les 56 cartes restantes, les 10 petites cartes correspondent au dix séphires de l'arbre kabbalistique. Puis il y a 4 honneurs, chevalier, reine, roi et valet, qui correspondent aux aspects des éléments, le chevalier de denier est l`aspect feu de la terre, la reine de denier est l`eau de la terre, le roi est l’air de la terre et le valet est l`aspect terre de la terre.

Voila quelques pistes sur le tarot, sans pour autant avoir tout dévoiler.

Grüß

Abra

Message édité le 29-09-2005 à 12:51:43 par Solomon Kane


--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 29-09-2005 à 13:17:36   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

Alors Abra, j'ai trouvé un discours complètement contradictoire sur le livre de Toht écrit par Laurent Edouard, voyant de son état, et intitulé l'imposture taromantique. Il relègue Court de Gébelin et Eteilla au rang de délirants interprètes qui depuis des siècles faussent toute la donne quant à l'interprétation du tarot. Voici ce qu'on peut lire sur eux :

"En 1781, l’auteur français Court de Gébelin (né aux environs de 1725, mais la date varie selon les sources, et décédé en 1784) revisite le Tarot de Marseille. Le huitième volume de son "Monde Primitif" dans lequel il développe l’origine égyptienne du tarot en une quarantaine de pages influencera les tarologues pendant deux longs siècles. De nos jours, il est encore fréquent de croiser des partisans de cette thèse historique erronée.

Court de Gébelin est un personnage haut en couleurs. Pasteur chargé de missions d’ordre diplomatique, ce franc-maçon et grand érudit s’attache à un projet d’envergure : son œuvre monumentale devait apporter à ses contemporains "la clef de tous les siècles et de toutes les connaissances humaines". Il prétend que les 22 "lames majeures" sont des hiéroglyphes issus du "livre de Toth" sauvé des ruines des temples égyptiens il y a plus de mille ans. Pour justifier cela, il n’hésite pas à trafiquer les cartes. Il ajoute un zéro à LE FOV et inverse le sens de sa marche, ajoute un pied à la table de LL BATELEVR, redresse LE PENDV, transforme l’oiseau noir de LESTOILLE en papillon, etc. Il interprète ces modifications comme corrections et rectifications des erreurs des cartiers.

Jean-Baptiste Alliette (1738-1791) allias Eteilla, coiffeur de son état, puis prétendu professeur d’algèbre ( ?) lui emboîte le pas. Il restaure à son tour "la signification" du Tarot de Marseille et établit entre ses "lames" fantaisistes de non moins fantaisistes correspondances avec l’Astrologie et la Kabbale. Eteilla crée alors son propre jeu portant son nom et lance la mode du tarot divinatoire qu’il baptise "le livre de Toth" ! Dès lors, des milliers de publications seront écrites, démontrant tour à tour l’origine égyptienne du tarot ou encore hébraïque, quand ce ne sera pas arabe, chinoise ou extra-terrestre."


La suite est à lire là => http://www.officieldelavoyance.com/article.php3?id_article=1226

Alors pour moi et d'autres qui sommes des newbies complets en matière de tarot, qu'est-ce qu'il faut croire là-dedans ?

Dav, perdu dans les arcanes


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
Membre désinscrit
   Posté le 30-09-2005 à 11:36:49   

Je donne juste mon opinion pour dire que de toute manière tout est possible avec le tarot vu qu'il a été mélangé avec tellement de cultures.

Si on s'amuse à regarder à travers l'histoire on verra que l'inter-influence se retrouve dans de multiples domaines.

En plus on peut trouver des différences dans le Tarot de Marseille même : j'en ai un de la reproduction d'HenriIV et le chariot et la justice n'ont pas les même chiffres que sur d'autres tarots.

Et puis ce que dis Abraxas n'est pas faux au sujet des cartes mineures qui sont influencées par l'eau, la terre, le feu et l'air. D'ailleurs j'ai pris un autre tarot qui montre de manière plus claire que le Tarot indien est totalement dans la symbôlique de la terre, de l'eau et du feu, de l'air.

Euh, on fait comment pour ajouter de images? j'ai pas tout saisi moi, on peut m'expliquer ?

merci, Arcane
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 30-09-2005 à 13:55:46   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

Oui mais alors là je me pose des questions en vous écoutant car si :

"de toute manière tout est possible avec le tarot vu qu'il a été mélangé avec tellement de cultures. (...) j'en ai un de la reproduction d'HenriIV et le chariot et la justice n'ont pas les même chiffres que sur d'autres tarots."

alors ça veut dire que les interprétations vont chaque fois différer ?? ça veut dire que un individu lambda va s'entendre dire "blanc" chez l'un et "noir" chez l'autre ?? où est donc l'utilité ? et si l'interprétation reste libre selon le tarot et selon le médium - ce qui commence à faire beaucoup de "si" - alors ça peut quand même être relativement dangereux puisque ça va influer sur les choix de vie que va faire celui qui tire les cartes ??

Du coup - je me trompe peut-être - mais où est la divination ? doit-on plus se baser sur la position de la carte dans le cheminement de l'Arbre de Vie que sur les symbôles - visiblement variés - qui décorent ladite carte ?

Argh je comprends rien... Si le Livre de Toht est un tissu de n'importe quoi dû à deux types illuminés, qu'est-ce que ça change au niveau de nos tarots aujourd'hui ? En gros quelle serait la différence au niveau de la compréhension des tarots avec ET sans le Livre de Toht ...

Dav, curieux d'un univers qu'il découvre

Message édité le 30-09-2005 à 13:57:10 par Solomon Kane


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
Abraxas
Membre du conseil
Abraxas
   Posté le 30-09-2005 à 17:00:28   Voir le profil de Abraxas (Offline)   Répondre à ce message   http://abrasax.chez.tiscali.fr   Envoyer un message privé à Abraxas   

Bonjour,

Solomon, les questions que tu te pose je me les pose aussi...pour moi il y a deux pistes principales à suivre

1. Le tarot un instrument subjectif

On peut faire de la divination avec n'importe quoi, des runes, des bâtons, des ossements, des entrailles de poissons, du marc de café et des cartes. Peut importe que ce soit alors avec un oracle béline, un jeu de 54 cartes ou avec un jeu de tarot.

Dans l'univers rien n'arrive par hasard, pour reprendre le vieux principe zen " là ou je vais, c'est là où je devais aller", les cartes s'agence a chaque tirage comme elle doivent s'agencer, pas par hasard, mais bien parce que les mediums les tirent.

C'est donc le medium le principal instrument de la divination, le reste ce ne sont que des outils pour interpréter les signes divins. Cette interprétation dépend de la connaissance qu'a le medium des cartes ou des signes et de sa propre interprétation de ces signes.

Comme exemple, si tu posais une question identique a arcane sans nom ou à moi et que nous faisions tout les deux un tirage en croix nous n'aurions certainement pas les même cartes, mais il est par contre fortement probable que la réponse a ta question soit la même dans les deux cas... c'est ca le principe d'un tirage ou l’interprétation subjective du medium correspond a la divination.

Non seulement l’interprétation subjective du medium est importante, mais tu peut aussi y voir ta propre interprétation, c'est le principe de l'émetteur / récepteur. Tu capteras le message est en livreras toi aussi ta propre interprétation. Quand la sibylle tu temple de Delphes livrait ses prophéties on pouvait interpréter ses paroles de plusieurs manières. De ce temps nous est resté l'expression "parole sibylline" et aussi la devise que voyais chaque demandeur avant d'entrer dans le temple consacré a apollon "connais toi-toi même et tu connaîtras l'univers et les dieux".

2.Le tarot un instrument objectif

La deuxième possibilité c'est de se dire que le tarot est bien plus qu'un instrument de divination c'est un livre a clé qui parle par énigme et qu'il faut comprendre, dont l'étude prendrait toute une vie. Dans cette vision les interprétations kabbalistiques prennent toute leur importance, les cartes dévoilent un chemin vers la divinité...

La première carte le Bateleur est l'officiant qui se doit d'abord de maîtriser les éléments avant d'entamer son chemin spirituel, c'est le mage qui doit avant tout maîtriser et connaître son corps et son esprit. Cette lame est la clé de la connaissance de soi.

La deuxième cartes la papesse contient les clés de la magie évocatoire, c'est la grande prêtresse isis, celle qui révèle les mystères de la théurgie. Elle tient le libre ouvert pour que chacun lise ces mystères.

La troisième cartes l'impératrice représente la clé des analogies entres les choses, c'est véritablement la clé de la kabbale, celle qui explique le pouvoir du mot, des sons et des nombres.

Le tarot devient alors un instrument objectif qui raconte une histoire transmise d'après la légende depuis des siècles, les différentes formes et illustration du tarot sont autant d'aide et d'interprétation.

Comme je l'ai déjà dit entre ces deux manières de voir le tarot mon coeur balance... Je ne sais pas ce qui est vrais, une chose est sur le tarot me fascine...


Pour finir j'aimerais juste mettre quelques images complémentaires de celles posté plus haut sur l'arbre de vie kabbalistique...


Arbre de vie sumériens entouré par deux announakis







Grüß

Abra


--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 01-10-2005 à 11:16:43   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

Oui ! Bien !

Ca me plait Abra ton explication. Mais alors complètement. Tu as su prendre du recul pour essayer de faire la lumière sur cette question de l'usage et des origines et c'est excellent ! Car justement je crois comprendre qu'en ce qui concerne le problème particulier des origines du tarot, chaque partisan d'une théorie spécifique est solidement campé sur ses positions... Court de Gébelin a semble-t-il été assez expéditif dans son interprétation qui visiblement ne souffrait d'aucune remise en question. Ainsi à la lecture de tes explications je finis par tirer une analyse :

1° interprétation subjective : basée sur la connaissance des symbôles du médium ainsi que sur la double capacité d'analyse tant de celui-ci que du demandeur.

2° interprétation objective : le tarot est un livre expliquant la voie du développement spirituel.


Alors laquelle choisir ? Et si finalement on choisissait les deux ? Si le tirage du tarot permettait au médium de situer le demandeur sur l'Arbre de Vie et de par là même de, non pas l'inciter à changer le cours des choses (ce qui est impossible au demeurant), mais à comprendre l'événement pour mieux s'y adapter ? (c'est également ce que préconise Glingal) Vu comme ça tout est parfaitement clair. Hors de la question des origines qui finalement n'est pas si préoccupante on touche au but (?) pour remettre le tarot à sa place et en comprendre les vertus spirituelles.



Pour ce qui est des origines, Glingal tu as travaillé comme une vraie journaliste ! L'idée de remonter à la source est complètement pertinente ! J'ai essayé de développer ton idée pour essayer de résoudre maintenant la question de l'origine du tarot. Je trouve donc mention d'un certain Papus qui a élaboré une théorie plus souple qui va dans le sens de ce que tu dis. "Papus enseigne que le Tarot vient de l'Inde, qu'il a été apporté dans l'Europe occidentale par les Bohémiens qui ne seraient qu'une tribu, dissidente émigrée ou expulsée de l'Inde. L'Inde aurait reçu elle-même ce monument de l'Egypte, ce qui nous ramène à la théorie de Court de Gébelin. D'autre part, les analogies du Tarot avec la Kabbale que signale E.Lévi s'expliqueraient par les origines égyptiennes de la Kabbale (5). La plupart des occultistes modernes ont adopté l'explication de Papus." (source : http://www.livres-mystiques.com/partieTEXTES/Rougier/tarot.html) . Mais je trouve encore mieux sur un autre site. Une explication qui semble clôturer ce topic mais auquel je mets néanmoins un bémol : l'auteur est tout aussi affirmatif que peu démonstratif quant à ses sources. Néanmoins ce qu'il dit arrange tout le monde, jugez plutôt : "Le jeu de Tarot est né au cœur de la civilisation indo-sémito européenne. Ce fut d'abord à la fois une encyclopédie vivante et un jeu divinatoire, le Desavatara, crée aux Indes il y a environ 3000 ans et constitué de mille cartes rondes. Il fut importé en Europe par une caste d'intouchables qui fut chassée des Indes vers le Xe siècle après Jésus-Christ, et qui suivi, cinq siècles durant, la route de la soie, les uns en passant par l'Europe centrale : les Tsiganes ; les autres en passant par le nord de l'Afrique, le Moyen-Orient et l'Espagne : les Gitans aux XV et XVI siècles, les Cabalistes et les Alchimiste traqués par l'Inquisition, s'inspirant des cartes du Tarot des Bohémiens, réalisèrent les 22 arcanes majeurs représentant les 22 lettres nombres de l'Alphabet hébraïque. Dés lors, le jeu de Tarot fut constitué de 22 arcanes majeurs, concernant tous les symboles des Kabbalistes et un alchimiste de la Renaissance, et de 56 arcanes mineurs, issus du Tarot des Bohémiens ; les épées, les bâtons, les deniers et les coupes."



Voilà ! Une pierre de plus à l'édifice de ce topic ! Ma chère Arcane, tu n'aurais sûrement pas imaginé qu'on puisse extrapoler autant sur ce sujet ! Heureusement que je t'ai motivée pour le lancer Et comme le disait Abra dans son mass-mailing c'est clair que les discussions ici sont passionnantes et que, personnellement, je passerais des heures derrière l'ordi à rédiger et développer ces topics avec vous !

Dav, enthousiaste


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
Membre désinscrit
   Posté le 06-10-2005 à 13:09:14   

eh ben eh ben moi je sais plus quoi dire mdr , mais j'ai appris que glingal a fais du tarot aussi tiens tiens.

ce qu'elle a dis ben c'est la raison pour laquel que j'ai arrêté aussi le tarot même si temps en temps j'ai bien tiré une carte pour m'inspiré.

sinon on a chacun le tarot qui nous convient car on a chacun son imaginaire.

bon je vais mangé il faut que j'étudie encore un peu pour en parlé plus.

arcane
Membre désinscrit
   Posté le 08-10-2005 à 00:16:12   

Bsr tlm,

Trés interessant vos articles vraiment

C'est vrai que le tarot de marseille est un outil formidable et passionant.

J'utilise son côté "divinatoire" depuis un certain temps maintenant, d'ailleur au début, il est plus facile de "voir" le passé que l'avenir car ce dernier est toujours en mouvement et de plus chacun à son libre arbitre.
Pour moi le tarot ne prédit pas l'avenir, mais il donne les grandes lignes à suivre, d'ailleur, je ne sais pas pourquoi, la "vision" dans l'avenir est limité à deux mois maxi, le tarot nous aide à conseiller le consultant mais celui-ci est toujours libre de décider librement mais en toute connaissance de cause.
Chaque carte à une "âme" une energie qui lui est propre, une foule de détails qui font que de chaque arcane partent des lignes d'union qui embrassent les soixante-dix-huits cartes pour former au final une sorte de "mandala".
Je pratique le tirage en croix pour les questions rapides et précises et en ligne et pyramide pour plus de détails.
Il est impossible d'être sur à 100% des tirages, il y a plusieurs facteurs à cela l'autosuggestion, la pensée du consultant, l'état de santé mentale et physique et je dirai que quand on ne doit pas voir certaines choses et bien il est innutile de s'attarder, par exemple je ne peux voir pour ma conjointe car je suis trop "impliqué" et ni pour moi même...
J'ai appris sur le tas, ce n'est pas un "don" mais une aptitude que j'ai développé avec le temps.
D'ailleur depuis peut en effectuant les tirages, il m'arrive d'avoir des flashs incontrôlés et les cartes ne me servent plus dans ces cas là.
Comme il est dit dans "La Voie du Tarot" (magnifique ouvrage sur le tarot) :
Symboliquement les arcanes du tarots sont un coffre où a été déposé un trésor spirituel.L'ouverture de ce coffre équivaut à une révélation.Le travail initiatique consiste à rassembler les fragments jusqu'à retrouver l'unité...
Les 22 arcanes majeures décrivent le processus humain universel, qui englobe tous les aspect spirituels de l'être, le mât serait alors le commencement perpètuel et le monde un aboutissement infini.
Les 56 mineurs nous permettent d'examiner les aspects les plus quotidiens et aussi les plus personnel de la vie matèrielle, psychique ou intellectuelle.
Encore aujourd'hui malgré mes "petits 10 ans d'expèrience", je m'appercoit que je n'ai pas encore finit d'en apprendre sur le tarot de Marseille, sur la symbolique de chaque arcane etc...
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 08-10-2005 à 10:23:13   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

C'est sympa de nous faire part de ton expérience Witeangel !

Ca ne fait qu'enrichir un peu plus ce sujet qu'a décidément bien fait d'ouvrir Arcane ! En tout cas ce que tu dis me permet une fois de plus de relier plusieurs de mes pensées entre elles et plus que jamais l'expression disant que le tarot est comparable à un coffre dans lequel puiser prend un sens véritable à mes yeux. Tu dis : " le tarot nous aide à conseiller le consultant mais celui-ci est toujours libre de décider librement mais en toute connaissance de cause ." Ca fait donc appel à la notion du libre-arbitre, une sacro-sainte expérience dont il nous a été fait cadeau à notre création. Sans libre-arbitre l'âme ne pourrait suivre son chemin vers sa reconnaissance. Le libre-arbitre est LE fondement de la quête spirituelle de l'homme. Du coup le rôle du tarot me saute aux yeux : il est ni plus ni moins qu'un des multiples outils de l'âme pour suggérer une direction. Si tu parcours ce que j'ai écrit hier dans la rubrique Ere Nouvelle , topic Foi, Volonté & Ame tu verras alors à quel point le moment où le consultant tire une carte est similaire à celui où l'âme chuchote à l'esprit ce qu'il devrait faire. Le tarot devient la concrétisation du désir de l'âme. La ou les personnes qui sont à l'origine des tarots ont fait sans aucun doute usage de leur pensée créatrice et ont insufflé dans le symbôlisme de ces cartes le souffle divin du Créateur. Je crois maintenant - j'en suis même sûr - que les tarots sont l'un des nombreux indices qui ont été semés sur la route de l'homme pour le guider sur sa longue route. D'ailleurs tu écris même que " chaque carte à une "âme" une énergie qui lui est propre "... D'âme à âme le courant ne pouvait pas mieux passer !

Je sais pas pour vous, mais pour moi la boucle est bouclée par rapport aux questions qu'on se posait au début. Ha bah là vous m'avez donné envie de vite aller me chercher un tarot et de m'y plonger dedans ! C'est plus que de la divination rendez-vous compte ! C'est l'expression même du désir de l'âme ! Une roue de secours au dialogue qu'elle entretient avec nous et qu'on ne comprend pas toujours !! Passé, présent, futur... Tout cela n'a de sens que dans un esprit humain terrestre. Pour l'âme ça ne représente rien. Le temps n'est un élément linéaire. Witeangel tu dis exactement la même chose que Yoda (oui je sais, je cite souvent le vieux maître Jedi, à croire qu'il m'a enseigné indirectement à travers les films ) : quand Luke commence à avoir des visions pendant ses exercices, il demande à son maître ce que c'est. " c'est l'avenir que tu vois ", lui dit Yoda. Et quand Luke, encore novice, demande ce qui va arriver à ses amis, qu'il a vus dans sa vision, le Jedi lui répond : " difficile à dire. Toujours en mouvement est l'avenir ." Evidemment ! Libre arbitre oblige ! Ha la la ! C'est trop fort ! Plus qu'une alternative ou une indication, je crois que le tarot est une sorte de confirmation de ce que vous devez faire pour être . Beaucoup de gens consultent médiums et voyants parce qu'ils ont besoin d'entendre quelque chose. En fait beaucoup ont déjà pris leur décision par rapport à la question qu'ils posent et ils veulent juste être rassurés. Mais si la réponse n'est pas la même que la leur c'est la déroute et ça revient au même que lorsque leur esprit est en conflit avec le désir de l'âme... Moralité : toujours écouter son âme ! Bon week-end toutes et tous !

Dav


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
aleister.c
Inactif
   Posté le 13-11-2005 à 19:15:16   Voir le profil de aleister.c (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à aleister.c   

bon, a mon tour...

je pense que certains ceraient déçu si je ne tentais pas d'impliquer crowley dans toute cette histoire, c'est que lui aussi y est allé de son interprétation, le bougre, et il y a mis un peux d'ordre, ou de désordre, question de point de vue...

je ne suis pas spécialiste du tarot, je ne suis pas non plus illuminé par la parole de crowley (et moins encore par sa vie...) mais ceci dis j'aime bien le ton général du bonhomme, son message récurent d'incitation à la liberté (do what thou wilt shall be the whole of the law) qui, a mon sens est plus a comprendre dans la perspective du libre arbitre que de l'anarchie...

donc, c'est le tarot de crowley que j'utilise quand je tire les cartes...

pourquoi?
crowley représente pour moi, dans le monde de l'occultisme, le "vilain dévoileur de secret" que j'apparente à l'empecheur de comploter en rond... et ça se retrouve bien dans son jeu de tarot, en plus d'être très esthétique, il est aussi assez clair, chaque arcane mineure se retrouvant affublée d'une appellation (par exemple le six des disque s'appelle le succes)

hmm, et je vois déja que j'ai oublié de préciser ceci: les deniers ont avec lui changé d'appellation, ils deviennent les disques, dans les arcanes majeures, certaines ont aussi changé de nom, le bateleur devient le mage, la papesse devient le hyérophante, la force devient le desir, la justice devient l'ajustement (ou la justesse...)

ces changements sont en rapport avec la "révélation" qu'il a reçu dans la pyramide de khéops: le livre de la loi...

je n'ai pas encore assez de connaissances pour critiquer la justesses de telles modifications, je me contenterai de citer quelques passages:
chapitre 1 verset 40:
"who calls us thelemites will do no wrong, if he look but close into the word. For there are therein three Grades, the heremit, and the lover, and the man of earth. Do what thou wilt shall be the whole of the law."
et au verst 57:
"Invoke me under my stars! Love is the law, love under will.Nor let the fools mistake love; for there are love and love.There is the dove, and there is the serpent. Choose ye well! He, my prophet, hath chosen, knowing the law of the fortress, and the great mystery of the house of god.
all these old letters of my book are aright; but (TZADDI) is not the star. This also is secret: my prophet shall reveal it to the wise."

tzaddi est une des lettres de l'alphabet hébreu que crowley n'attribue donc plus a l'étoile mais à l'empereur... je suis toujours curieux de comprendre ça, parce que, pour certain, c'est là la preuve que le "livre de la loi" n'est pas une imposture mais bien une révélation dictée par une entitée supérieure.... si quelqu'un est capable de m'expliquer ce mystère, il est le bienvenu!

ensuite, comment je tire ces cartes?

la, on s'enfonce encore plus loin dans la subjectivité...
je tire parfois en croix, parfois en ligne, l'important me semble d'attribuer clairement les significations aux places avant le tirage, ensuite, je fais confiance dans les forces de l'univers...

comme abraxas le disait plus haut, il se peut fort bien que j'obtienne, pour la même divination, un tirage différent de vous (surtout si nous utilisons tous des jeu différents) mais l'interprétation qui en ressort doit être la même

enfin, j'aimerai préciser pourquoi je tire les cartes (même si, au final je le fais peu)
ce qui m'interesse le plus dans le tarot divinatoire, c'est l'histoire qui y est inscrite, la symbolique qui y est cachée... la divination n'est alors qu'un moyen, ou un prétexte pour jouer avec ces cartes et se familiariser avec elles... effectivement, c'est a force de tirer que je commence a attribuer a certaines des trai de caractère, je commence à les considérer comme des personnes, certaines sont douces, féminines, conciliantes, d'autres plus agressives, d'autres tres impétueuses,fougueuses ou tétues etc...

dans son "livre de toth" qui est l'explication de son jeu de tarot, crowley suggère que la méditation est une voie possible pour acceder à la connaissance du tarot, néanmoins, c'est une voie très fastidieuse et rébarbative pour le commun des mortels.... la divination étant plus "ludique" s'averera bien souvent plus efficace...


quand au débat sur ses origines... ben s'il doit venir d'égypte, il n'y a qu'un pas pour que certains le fassent remonter aux atlantes... pour ma part, sachant que le peuple juif a quelques temps séjourné en égypte ça ne me surprend pas trop qu'il y ai d'intimes relations entre ce jeu et la tradition kabbaliste, mais je ne me risquerai pas a suggerer lequels des 2 peuples est le premier...

ça me rappelle une phrase qu'un grand oncle me répettai souvent au sujet de la littérature: "toute littérature est un plagiat, sauf la première, dont l'auteur est inconnu!"
ça semble pouvoir s'appliquer sans problème au jeu de tarot....
mmhhh ce doit aussi être de la que me viennent les idées qui ont suggéré l'ouverture du topic sur la créativité...

afin d'y voir plus clair dans tous ça, on devrai peut-être ouvrir un topic sur l'histoire des religions, ou tenter une vague chronologie non???

l'islam est agé de... 1500 ans?
le christianisme de 2000 ans
le boudhisme de 2500 ans
les pyramides de guiseh sont agées de plus de 4000 ans
la religion indhouiste date d'un peu plus de 5000 ans je crois...
et il me semble que la civilisation sumérienne date d'il y a 6000 ans
et avant???
alatariel
zzzZZZEEEENNNnnn
Inactif
alatariel
   Posté le 29-01-2006 à 18:52:46   Voir le profil de alatariel (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à alatariel   

Je viens ici vous présenter un Tarot un peu particulier, en effet il n'a rien à voir avec les tarots dont vous donnez une description bien complète et je vous en remercie.
Le Tarot ZEN d'Osho a la particularité de... me convenir parfaitement! lol
Quant aux caractéristiques propres de celui-ci je vous laisse lire cette description :

Le Tarot d'OSHO


Au cours des trente années durant lesquelles il s'est adressé à ses disciples et amis, Osho a répondu aux questions de son auditoire. Il a également mis l'enseignement de nombreux grands sages en lumière et commenté d'éminents textes sacrés du monde.

Ses discours ont jeté une clarté nouvelle sur un patrimoine spirituel allant des textes védiques aux paroles familières de Jésus. Osho a parlé avec une égale autorité de la vision hassidique et de la compréhension soufie, baul, yogique ou encore bouddhique. Mais il s'est finalement concentré sur la transmission de la sagesse inégalée du zen qui, dit-il, est la seule tradition spirituelle ouvrant à la vie intérieure qui ait résisté à l'épreuve du temps et qui, pour l'homme moderne, garde son entière valeur.

Contrairement aux autres courants spirituels qui sont tombés dans le piège du dogmatisme et du culte du héros, le zen met l'accent sur la capacité innée de tout un chacun de réaliser l'éveil total de la conscience, en d'autres termes de se libérer de l'ego illusoire issu du mental. Et il souligne que cette aptitude ne peut être développée que par la méditation ...



Le Tarot Zen n'est pas un tarot classique. C'est un jeu transcendantal qui met en lumière l'ici et maintenant et représente la réalité du moment sans jugement ni comparaison. Il nous incite, selon la tradition zen, à comprendre ce qui sous-tend nos actes, reflets directs de nos pensées et sentiments. Il est un moyen d'explorer notre vérité profonde, une voie pour dépasser ce que nous avons découvert.

----------------------------------------------------------------------------------------

Parcequ'avant de m'interresser à mon futur je souhaitais comprendre mon présent et mieux le vivre, ces cartes sont pour moi une source de lumière intarrissable. Le fait de croire où non en la réelle puissance de ces cartes (c'est dire si vous ne croyez pas qu'elle puisse vous comprendre ) n'est pas le plus important, elles vous parlent et vous ne pouvez qu'assimiler les bienfaits (consciemment ou non) de leurs sages paroles!
A conseiller à tous ceux qui souhaitent améliorer leur vie quotidienne et avancer jour après jour sur le chemin de la vérité et de la sagesse...

je ne peux rien vous en dire de plus!
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 29-01-2006 à 23:10:28   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

Ha mais si mais non ! Reviens ! Il va falloir nous en dire plus lol !

En ce moment je suis en bas débit et je rame grave. La principale conséquence est que je ne peux plus m'en aller dans mes grandes explorations de la toile pour aller quérir des informations sur les sujets que je souhaitais creuser davantage. Du coup je suis plein de questions ! Enfin quelques une seulement là !

Peux-tu nous en dire davantage sur le personnage d'Osho ? A quelle époque a-t-il vécu ? Quels ont été ses contemporains ? Quel est son pays d'origine ? Comment s'est-il lancé dans ce dessein spirituel ? Est-ce qu'un petit historique accompagne ce tarot afin de le situe par rapport aux autres et d'en savoir plus sur son auteur ?

" le zen met l'accent sur la capacité innée de tout un chacun de réaliser l'éveil total de la conscience, en d'autres termes de se libérer de l'ego illusoire issu du mental ." : c'est vrai mais le zen n'est cependant pas LE chemin mais UN chemin pour développer des capacités d'introspection de son Soi. Si c'est ce que prétend Osho alors c'est qu'il est un peu exclusif vis-à-vis de son enseignement ! Mais ce n'est néanmoins pas un grief bien méchant puisque ce personnage semble avoir consacré sa vie à se rapprocher de Dieu et à conseiller autrui pour faire de même. Je pense que beaucoup de gens, à commencer par moi-même, ignorons véritablement le véritable sens du mot zen. On l'emploie un peu à tort et à travers de nos jours. Même Zazie l'utilises dans ses chansons, c'est dire... C'est un mot à la mode dont on a perdu le sens. Un peu comme bio ou karma ... Ce serait utile je pense, si tu en as l'envie, d'ouvrir un petit topic pour nous présenter la philosophie du zen !

Enfin un dernier point : ce tarot zen est visiblement insolite dans le sens où tu dis qu'il se préoccupe non pas de l'avenir mais du présent. Il y a peu de personnes qui daignent s'intéresser au présent pour ne se focaliser que sur le futur et c'est une grosse erreur de leur part. Comment ce tarot fonctionne-t-il ? Comment se présente-t-il pour commencer ? Sont-ce les mêmes arcanes et les mêmes lames que dans le tarot de Marseille ? Comment s'interprètent les cartes dans cette version ? En fait je te presse de questions mais je trouve le concept tellement intriguant que j'ai envie d'en découvrir davantage.

à++

Dav


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
Siburdroc
Membre du conseil
Siburdroc
   Posté le 30-01-2006 à 01:58:33   Voir le profil de Siburdroc (En vacances)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Siburdroc   

M'a fallu un bout de temps pour tout lire et je vais déjà y répondre d'un premier jet avant de vous faire une description complète sur le tarot que j'utilise.

Pour ma part, il s'agit de l'oracle belline et aussi de l'horoscope belline qui toutefois sont des tarots complémentaires. Je vous présenterai certainement un rien plus tard le personnage et les deux tarots en détail.

Moi, si je devais conseiller un débutant, je l'aiguilerai vers le petit lenormand (qui mérite une petite présentation aussi... allez jz m'en occuperai également).

En deux troix mots, c'est un jeu de divination très simple qui reprend la valeur de chaque carte par un petit dicton écris sur chacune d'elles.

Il est le tarot revé selon moi pour débuter et il est financièrment super abordable.

Pour en revenir aussi à l'objectif et au subjectif d'un tirage, je dirais que chaque carte à une valeur objectivée. A la base, la valeur de chaque carte est une interprétation forcément subjective sur laquelle on s'accorde conventionellement et qui prend donc effectivement cette valeur. Voilà pourquoi je parle de valeur objectivée.

L'explication que donne abrasax, je pense, de la lâme du bateleur est par exemple pour moi l'expression de cette valeur objectivée. Même si dans un contexte historique, religieux, initiatique,... elle représente tout un tat d'autres choses, ce n'est pas ce qui nous interesse tellement dans le tirage du tarot bien que plus on aura développé sa connaissance de la carte, plus on aura de maîtrise sur la valeur subjective qu'elle prendra.

J'y viens justement à cette valeur subjective. Une carte en elle même ne représente rien du tirage que vous effectuez. Ce qui importe c'est la manière dont elles sont disposées et qui forment ainsi l'ambiance générale du tirage.
Comme je voudrai vous l'expliquez, les cartes en elles mêmes ne constituent que des archétipes, des valeurs absolues qui se conjugent entre elles pour révéler leur véritable message.

C'est donc là que le médium intervient, c'est à lui de trouver le sens du message, de traduire le language des cartes qui se sont organisées en un schéma bien précis devant lui.

Mieux encore, les places qu'occupent les cartes dans un tirage ont également une signification et par conséquent, le choix du tirage est aussi important que la valeur des cartes. Par exemple lors d'un tirage en croix, les places des cartes ont la signification suivante:

à gauche: c'est la carte qui représente le consultant
à droite: c'est la carte qui représente ce qui est extérieur au consultant
en haut: c'est la carte qui représente comment le consultant se trouve par rapport aux éléments extérieurs
en bas: c'est la carte qui représente le déroulement des évenements
au centre: c'est la carte qui représente l'aboutissement des choses

Ces places sont également conventionalisées et il vous est évidemment loisible de personnaliser ces conventions pour vous même.

Comment celà se peut-il? Et bien disons simplement que quand vous tirez les cartes vous leur indiquez en quelque sorte la valeur des places un peu comme pour le pendule pour lequel vous conviendrai du sens horlogique voulant dire oui et non pour l'anti-horlogique.

Pour recentrer mes pensées, je dirai donc qu'il est important de choisir aussi bien son tarot que son tirage.

Une différence avec ce que je lis, c'est que je trouve le tirage pour soi même comme étant un formidable exercice afin de garder sa neutralité lors d'un tirage. Lorsqu'on parvient à juste interpreter sans trop imaginer (cfr mon topic sur la visualisation) on gagne en facilité et en précision lors de l'interprétation des cartes.

Voilà, j'ai tenté d'être aussi clair que possible pour traduire ma pensée sur le sujet mais ne suis pas sur d'y être parvenu.

A très bientot pour la suite sur les belline et le petit lenormand


--------------------


''Hier est derrière, demain est un mystère, aujourd'hui est un cadeau et c'est pour ça qu'on l'appelle le présent''.
Maitre Oogway, (Kung Fu Panda).
Siburdroc
Membre du conseil
Siburdroc
   Posté le 30-01-2006 à 21:12:57   Voir le profil de Siburdroc (En vacances)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Siburdroc   

Voilà, je vais m'attarder un peu à présenter les tarots que j'utilise.

Le petit lenormand:



Née d'un père drapier à Versailles, près de Paris (France) et d'une mère attentive à ses trois enfants, Marie-Anne GILBERT alias Mademoiselle LENORMAND passe une jeunesse agitée : son père décède alors qu'elle est encore très jeune. Et malgré un remariage, sa mère ne peut se remettre de cette disparition soudaine.
Marie-Anne est artiste dans l'âme, adorant rencontrer les comédiens. Un jour, une tzigane regarde les lignes de sa main et lui annonce une grande destinée, une grande réussite, mais à l'étranger...

Toute jeune déjà, elle fait des prédictions pour les autres écoliers, ce qui lui attire les foudres de la Mère Supérieure chargée de son enseignement. Marie-Anne est d'ailleurs plus ou moins honnêtement rejetée des couvents avoisinants. On essaie de lui apprendre la couture, en vain : l'apprentie n'est pas très douée...!

Une seule chose l'intéresse : pratiquer ses consultations dès qu'elle peut, avec son jeu favori dénommé "Éteilla". Pour elle, son destin est tracé : elle quitte donc son poste pour se rendre à Paris chez son beau-père... Elle n'a alors que quatorze ans.

Au lieu d'aller à la messe, elle décide de croire dans les chiffres, d'apprendre ce qu'elle ignore avec l'aide d'un charmant jeune homme dont le nom reste inconnu. Puis elle décide de continuer à travailler à Londres avec le Docteur GALL, qui lui annonce qu'elle possède bien le don de divination. Ils réussissent grâce à une technique de probabilités et de mathématiques à gagner au Loto. L'argent ainsi récolté permet de payer le voyage. Son arrivée à Londres en 1787 fut assez remarquée : elle ne parlait pas l'anglais, mais petit à petit, elle devient la voyante officielle de la famille royale. Sa célébrité se construit en trois ans seulement ! Mais, Marie-Anne s'ennuie et choisit de retourner à Paris, à la célèbre adresse de Saint-Germain, rue de Tournon. Seulement, comme la voyance est interdite, on ne peut lire qu'au-dessus de sa porte : "Mademoiselle Lenormand, libraire".

Être voyante sous la Révolution Française n'est pas un cadeau ! Elle est arrêtée une première fois par Vadier : emprisonnée une semaine, les gens l'apprécient encore plus à sa sortie.
MARAT, ROBESPIERRE et SAINT-JUST ont le sourire devant cette demoiselle. Cependant, ROBESPIERRE et SAINT-JUST sont stupéfaits de ses prédictions. Ils reviennent plusieurs fois pour des consultations. Joséphine de BEAUHARNAIS, épouse de NAPOLEON, est une habituée des consultations de Marie-Anne.

Plus le temps passe, plus le luxe afflue. Mademoiselle LENORMAND termine sa vie à Paris et s'occupe d'affaires politiques. Elle laisse pour le plus grand plaisir de tous des manuscrits inachevés mais surtout son célèbre jeu de tarots encore et plus que jamais présent.

Le petit Lenormand est un tarot d'une richesse exceptionnelle ! Il part des mythes et des héros de la Grèce antique, et rejoint les symboles alchimiques et astrologiques, en passant par la magie des fleurs, des nombres et des étoiles. Croisement de différentes traditions, il tisse une toile entre le monde matériel et le monde spirituel et combine raison, intuition et intelligence du coeur.

Il se compose de 36 cartes dont voici l'illustration de quelques-unes:



L'oracle et l'horoscope Belline:

Contrairement au nom que portent ces tarots, ce n'est pas Belline lui-même qui en est à l'origine mais Edmond Billaudot qui n'était autre qu'un disciple de Mademoiselle Lenormand (comme le monde est petit) et dont voici une représentation.



Pour comprendre ce que Belline vient faire dans tout ça, voici un extrait de son livre "histoires extraordinaires d'un voyant" aux éditions "j'ai lu" collection "l'aventure mystérieuse" n°A 345.

A peine lui avais-je serré la main que j'aurais pu dessiner sa vie : une simple ligne droite.
C'était une femme d'une soixantaine d'années, en¬core robuste et fraîche, avec cet oeil aigu des vieilles Parisiennes, habituées à observer, à regarder, à tirer leurs petites conclusions et à rire des malheurs sans importance plutôt qu'à en pleurer. Une existence sans remous, sans traverse, sans aventure exaltante, avait conduit cette personne tout naturellement vers la partie déclinante de sa vie. Dotée d'assez d'argent pour être sans soucis, elle n'en avait pourtant pas assez pour faire des folies, mais les folies, apparem¬ment, étaient bien éloignées de son esprit.
- Chère madame, lui dis-je, je suis presque sur¬pris de vous trouver en face de moi. Vous êtes une femme sans complication, sans inquiétude, ce dont je vous félicite. Sans doute, êtes-vous seule dans la vie. Vous n'avez jamais rencontré celui qui aurait pu être votre compagnon. Beaucoup en auraient fait un drame, mais pas vous. Vous êtes l'exemple même du sujet « neutre », venu me trouver dans une période « neutre ». Voyez-vous, il existe deux courants dis¬tincts dans l'existence humaine : le grand destin et le petit destin. Si le grand destin englobe les événements importants, tributaires de cette inconnue que l'on appelle parfois hasard ou providence, le petit destin, lui, est celui sur lequel doit jouer notre volonté, sur¬tout si nous sommes dans une période neutre de notre vie. Je m'explique : vous, madame, par exemple, si vous vouliez qu'il y ait un peu de mouvement dans votre existence, il vous faudrait le provoquer! Je ne suis pas homme à vous inventer des aventures flat¬teuses dans le passé ou des fortunes miraculeuses dans l'avenir. Ne vous désolez pas. Je sais bien que, parfois, on rêve un moment d'échapper à la grisaille du quotidien, mais croyez-moi, votre sort est enviable. Tant de gens se débattent dans l'inextricable. Il y a tant de souffrances sans remède, de maladies sans pardon...
A mesure que je parlais, je voyais le visage de ma visiteuse s'éclairer. Je crus même qu'elle allait applau¬dir!
- C'est vrai! s'écria-t-elle. Tout ce que vous me dites est parfaitement vrai! Vous êtes celui que je cherche depuis très longtemps, je vous fais mon héri¬tier. Oh, quand je parle « d'héritage »..., il ne s'agit pas d'une fortune. Vous me l'avez dit tout à l'heure, je ne suis ni riche ni pauvre et je n'ai aucun trésor à transmettre. Non, ce que je veux vous donner, ce que je « tiens » à vous donner, ce sont des papiers qui datent de plus d'un siècle. Ils ont tous appartenu à quelqu'un qui exerçait une profession semblable à la vôtre. Voilà bien longtemps, monsieur, que je cours les voyants pour en trouver un digne de cet héritage. Pourquoi se sont-ils tous crus obligés de m'annoncer monts et merveilles? Sans doute par crainte de me décevoir en me disant ma petite vérité bien terne et bien plate! Moi, pourtant, j'attendais celui qui aurait le courage de me la dire, cette petite vérité-là!
Elle me donna ensuite son adresse et me quitta, manifestement très satisfaite.
Dans les semaines qui suivirent, fort occupé par mes activités, je ne donnai pas signe de vie. Par ailleurs, la perspective de trouver une place à ces nouveaux papiers dans mon bureau déjà très encom¬bré ne m'incitait guère à me manifester. Le souvenir de la dame « à la petite vérité bien terne et bien plate » avait fini par s'estomper, lorsqu'un jour celle-ci me téléphona.
- Venez, me dit-elle abruptement. Venez demain, ou sinon je brûle tout.
Je la sentais déçue par ma négligence, j'en avais du regret. Le lendemain matin, à 10 heures précises, je me trouvais chez elle. I1 me semblait que j'avais quelque chose à me faire pardonner et avant qu'elle ne me montre les fameux documents, je lui offris une bague ornée d'une petite émeraude, que je tenais d'une parente.
- Vous m'avez donné votre confiance, lui dis-je, laissez-moi vous en remercier.
Emue par ce cadeau, elle me remercia vivement et m'entraîna ensuite dans la pièce voisine pour que je prenne connaissance des précieux documents.
Si j'avais redouté de trouver tout un fatras de vieux papiers, voilà qu'au contraire je découvrais le remarquable travail effectué par l'un de mes prédé¬cesseurs dans la voie difficile où je m'étais moi-même engagé. En effet, il s'agissait bel et bien des manus¬crits du fameux Edmond, disciple de Mlle Lenor¬mand, l'un des grands voyants du XIXe siècle. Dès l'âge de dix ans, Edmond avait montré des disposi¬tions marquées pour l'astrologie. Je m'aperçus avec étonnement qu'il avait commencé sa carrière au n" 30 de la rue Fontaine alors que moi aussi, depuis de longues années, je travaille au n° 45 de cette même rue. La coïncidence m'émut et me troubla. En poursui¬vant le dépouillement des documents, je trouvai deux jeux de cartes, deux tarots d'une très grande beauté. Edmond les avait dessinés lui-même avec une telle richesse d'invention, une telle liberté de traits, une telle fraîcheur de coloris, qu'ils étaient de véritables objets de collection. Il les avait également annotés de sa propre main, commentant chaque image d'une petite écriture ferme et limpide.
Au cours de l'Histoire, l'un de ces jeux servit à prédire l'avenir à Napoléon III, l'autre fut employé pour Victor Hugo; Edmond rassemblait en effet dans sa clientèle le pouvoir et l'opposition!
A peine avais-je touché ces cartes, que je ressentis aussitôt une brûlure à la main. Quelque chose se transmettait d'elles à moi; décidément, j'étais bien l'héritier d'Edmond!
I1 m'arrive aujourd'hui d'utiliser parfois l'un de ces jeux pour une consultation; c'est un support mer¬veilleux, un précieux recours dans les cas difficiles. Après un siècle, Edmond n'a pas tout à fait disparu de la rue Fontaine.
Un jour, quelqu'un me proposa un prix fort élevé pour ces jeux. Je refusai. On ne se sépare pas d'un héritage spirituel. Après quelques hésitations, je consentis cependant à les laisser reproduire. Un exem¬plaire unique peut se perdre, être volé, disparaître dans un incendie, et il fallait protéger les tarots contre ces risques. Je ne veux pas être le dernier héritier d'Edmond.


Ces deux tarots sont composés de 52 cartes chacuns plus une.
Il s'agit de la "carte bleue" qui est censée pouvoir remplacer n'importe quelle carte perdue, une sorte de joker en somme.

Pour ma part, je l'utilise comme toute autre carte dans le tirage et lui attribue un renforcement positif de la carte qu'elle précède.

Voici une illustration de quelques cartes de l'oracle suivi de quelques-unes de l'horoscope.





Ces deux tarots étant super complémentaires, on peut les tirer simultannément l'un apportant des précision sur le tirage de l'autre.


--------------------


''Hier est derrière, demain est un mystère, aujourd'hui est un cadeau et c'est pour ça qu'on l'appelle le présent''.
Maitre Oogway, (Kung Fu Panda).
alatariel
zzzZZZEEEENNNnnn
Inactif
alatariel
   Posté le 17-02-2006 à 02:45:36   Voir le profil de alatariel (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à alatariel   



Oracle Tao. (jeu de 64 cartes)est un jeu similaire au Tarot zen d Osho, son auteur ayant été une élève de celui ci..... tout le monde suit?

L'Oracle Tao est un jeu de 64 cartes, inspiré du Yi King. Dessiné par Deva Padma, auteur du célèbre tarot Zen d Osho, ce jeu est une passerelle vers le monde intérieur de la méditation.

Il facilite notre compréhension et notre acceptation du changement.

Il aide à mettre ses actes en harmonie avec la puissance incontournable du Tao.

Auteur : Deva Padma
Editeur/Label : Gange
Les 64 cartes représentent les hexagrammes du Yi King, pour vous montrer plus precisemment ce qu est un hexagramme :
en bas a droite de la carte les traits représente l hexagramme du ying, les traits sont donc tous coupés ...


Ici cette carte représente le yang, le créateur, tous les traits sont pleins.



Un hexagramme a toujours six traits, si on melange les traits ying et les traits yang on obtient 62 combinaisons + plus les hexagrammes "purs" nous voila maintenant avec les 64 cartes du jeu en voici quelques unes :

Chaque carte contient un message imagé, des mots clés, un nom plein de sens, des relations avec les matières et les saisons... mais rien de bien compliqué! tout est la pour aider a la compréhension, avec le livre c aussi très pratique!


Comment vous decrire Osho? www.Osho.com parceque je n ai meme pas eu le temps de tout lire pour pouvoir te synthetiser mais j ai eu le temps d en lire un minimum pour te dire que ca vaut le coup si on est curieux d en savoir plus sur le personnage.

Ceci est un message de lui, je désire vous le faire partager parceque c'est exactement ce qui se passe quand j'utilise mon tarot, je lis et je cherche au debut a comprendre, a lire a travers les lignes... mais imaginez vous ce que vous deviez comprendre s'est assimilé seul dans votre mental, quand votre corps essai de comprendre il fausse l image si vous essayais de comprendre qu avec le coeur alors tout s assimile sans meme avoir besoin de forcer! On s'en rend compte quand on voit que nos réactions sont différentes on se laisse moins envahir par les émotions négatives on les controle plus car on a COMPRIS quelquechose qui s est imprimé au fond de nous sans qu on ai besoin de se demander pourquoi... parceque notre coeur reconnait sa vérité. oulaaaaaaaaaaa je m emflamme pardon de ne pas rester plus objective mais je tenais a vous expliquer ce que je ressens profondemment depuis que j accepte de lacher mes nevroses dues a ce passé qui me pourissait mon présent... un come back a la vie grace a ces enseignements! mdr


"S'il vous plait n'essayez pas de me comprendre intellectuellement. Je ne suis pas un intellectuel, en fait, je suis anti-intellectuel. Je ne suis pas un philosophe, je suis très anti-philosophique. Essayez de m'assimiler. Écoutez silencieusement sans bavardage intérieur, sans discours intérieur, sans évaluer. Je ne dis pas : "croyez ce que je dis", je ne dis pas : "acceptez ce que je dis". Je dis qu'il n'y a pas besoin de se hâter pour accepter ou rejeter. Tout d'abord, au moins, écoutez - pourquoi être dans une telle précipitation ? Lorsque vous voyez une rose, l'acceptez-vous ou la rejetez-vous ? Lorsque vous voyez un magnifique coucher de soleil, l'acceptez-vous ou le rejetez-vous ? Vous le regardez simplement et dans ce fait même de regarder, il y a une rencontre. Si ce que je dis à quoi que ce soit de vérité en soi, il sera compris par votre coeur. Mais le mental doit laisser la place. Et alors vous n'aurez pas besoin de changer votre vie en fonction de lui, elle changera d'elle-même."
Osho


En espérant ne pas vous avoir embrouillé encore plus!!!
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 18-07-2006 à 19:17:53   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

le tarot de marseille ou autres est un chemin de vie ou seul le coeur est le guide.

Aimé vos cartes comme vos amies et elle donneront des indices sur les voies possible.

il est même possible de crée ces propre cartes et symboles qui auront la plus grande signification pour celui qui tire.

j'ai appris l'existence d'un tarot druidique grace à morrigane j'espère qu'elle voudra bien écrire avec la symbolique en parallèle, quand à
moi je vais aussi parlé d'un tarot que j'adore prochainement inspiré du chamanisme (symbolisme des indiens d'amérique (chamane, ect..)

chat de jade..

Message édité le 18-07-2006 à 19:27:46 par le_chat_de_jade


--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 16-03-2008 à 18:55:12   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

bonjour cela fait très longtemps que je n'avais pas parlé du Tarot..

Alors voilà...j'ai pratiqué en parallèle les runes qui ressemble fortement dans la pratique mais une force différente.

quand au Tarot chamanique..il est identique au tarot de marseille seul les termes change. et l'imagerie est plus basé sur le coté émotionnel.

tout pratiquant du Tarot change avec le temps, il utilisera certainement d'autre forme même si la base est la même.

l'idéal avec le temps et de crée son propre tarot avec sa propre symbolique..

voilà arcane

--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
witchoffreedom
Membre
witchoffreedom
   Posté le 27-03-2008 à 19:44:27   Voir le profil de witchoffreedom (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à witchoffreedom   

(Ah la la les sujets sont vraiments long, après j'ai plus la force d'ecrire !!! )

Bonjour,

Mon tarot est le Tarot de la triple Déesse, je l'ai reçu en cadeau il y a quelques mois et je le trouve vraiment sympathique. Comme beaucoup de tarot specifique il est "unique", je veux dire qu'il y a une "remasterisation" des dessins. Déja, chaque lame est une femme, chacune correspondant, bien evidemment au tarot de Marseille mais sous d'autres noms...
{parenthèse : C'est marrant ça, j'entend plein de gens en ce moment qui critique le tarot de Marseille, ce que je comprend mais pour en trouver un autre qui sera sensiblement le même, là c'est de la critique non constructive et gratuite... Bref...}
Alors,quand j'ai commencé j'avais 15 ans... avant, j'utilisait un tarot de Marseille un peu viellot, je veux dire avec un style déclassé, des années "on sait plus quand". Mais c'était tout de même un tarot de Marseille ! Et ensuite, quand j'ai bien appris avec celui-ci, je me le suis faite dechiré (hé oui, il y a des fous partout) alors je n'ai pas fait de tarots pendant environs 3 ans, et là, depuis Octobre, on m'a offert celui de la Triple Déesse, vraiment magnifique...Alors, je tente de retrouver les "trucs" mais plus ca va, plus ca va... Je pense me racheter un tarot de Merseille vieillot encore, non pas par beauté du jeu mais par praticité, les lames de la triple déesse étant quand même un peu grande pour mes toutes chtite mains ^^

Je mettrais des photos bientôt, là, suis pas chez moi...Mais il faut que vous voyiez les belles cartes !!!

Au plaisir...

--------------------
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein. (tout est dit)
witchoffreedom
Membre
witchoffreedom
   Posté le 10-04-2008 à 22:43:15   Voir le profil de witchoffreedom (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à witchoffreedom   

Voila, quelques lames du tarots de la Triple Déesse...







Bien a vous ...


p.s. : cliquez dessus pour voir plus grand ^^


Edité le 10-04-2008 à 22:44:06 par witchoffreedom




--------------------
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein. (tout est dit)
Ambre
Inactif
   Posté le 19-03-2012 à 11:59:00   Voir le profil de Ambre (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ambre   

Bonjour, je souhaite à mon tour apporter ma contribution au sujet.
Certain auront pu lire ma présentation faite il y a quelques semaines.
Pour les autres je tiens à préciser que je me considère comme novice sur le chemin.
Je suis depuis longtemps intriguée par le tarot, mais je n'ai jamais franchie le pas même si j'en ai eu l'occasion ( une très bonne amie de ma mère lui tire régulièrement les cartes ) et finalement je pense que c'est tant mieux, car il faut une certaine forme de "croyance".
Récemment j'ai eu la chance d'acquérir un jeu de tarot d'osho. Je souhaitais venir vous en parler mais je vois que le sujet à déjà été traité plus haut !
C'est exact, ce tarot traite du présent, il n'a pas prétention à prédire l'avenir. En mon sens nous nous faisons une image erronée du tarot de marseille, véhiculé par des films, des voyants de toutes sortes et une certaine sorte de fantasme. Connaître l'avenir, le futur, anticiper nos erreurs et nos bonheurs... En y réfléchissant un peu tout cela ne découlerait il pas d'une certaine angoisse face à l'avenir ? Ne chercherions nous pas à obtenir des réponses afin de nous rassurer ou d'éviter de futurs erreurs ? Alors que le spirituel nous enseigne que les erreurs font partie intégrante du chemin et même nous enrichissent ?
Alors ne feriez nous pas l’amalgame ? Lorsque j'ai compris le fonctionnement du mental en nous, j'ai très vite vu le risque de voir celui ci "s'accaparer" mon initiation. Je m'explique car il est possible que ce soit confus.
J'ai premièrement eu le sentiment d'une fierté, et chose que chacun d'entre vous à du éprouvé à un moment aussi court soit il; j'ai éprouvé le sentiment de connaître " la vérité ", alors même que les gens qui m'entourent sont dans l'ignorance. Une brève fraction de secondes, puis je me suis faite la réflexion suivante : ne serais ce pas une certaine forme d'égo ? De sentiment de supériorité ? Si bien sûr !
Ensuite j'ai eu souvent la sensation que mon mental absorbait les informations, qu'au lieu de ressentir clairement mes émotions, de lire consciencieusement un livre ou de pratiquer la méditation, c'était mon mental qui me contrôlait, et non ma "conscience". J’espère vous avoir fait saisir cette notion.
Pour reprendre l'expression d'eckhark tolle, le mental ne serait il pas revenu par la porte de sortie ?
Voilà, en mon sens le tarot est plus un travail d'introspection qu'un jeu divinatoire. Si vous souhaitez en discuter ça sera avec plaisir !
Silence
Membre du conseil
   Posté le 22-03-2012 à 20:25:50   Voir le profil de Silence (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Silence   

Non puisque ça fonctionne.

Enfin pour ma part, le tarot de Marseille n'est pas mon outil de prédilection, mais j'ai mon propre jeu de carte, qui me parle beaucoup plus parce que je l'ai conçu pour moi. Je me sers aussi du Yi King.

Cela fait maintenant 7 ans que je pratique occasionnellement les arts divinatoires (une fois tous les mois ou tous les deux mois), et je note tout dans un cahier pour pouvoir y revenir quand l'évènement se produit. La seule chose que je peux te dire, c'est que ça marche, et c'est même parfois incroyablement précis.

Tu parles du mental, mais justement, dans l'art divinatoire le mental doit être mis de côté pour que cela fonctionne.

Ayant moi-même un mental très fort et très causant, on peut dire qu'au départ je n'ai pas les prédispositions pour la divination. Heureusement l'ami mental si causant soit-il a su m'inventer une méthode permettant de le mettre hors-jeu.

En effet, la méthode classique consiste à choisir une carte retournée. Même si le mental n'a pas d'information sur la carte face cachée, le fait qu'il y ait un choix à faire me gênait énormément, et parfois j'étais attiré par un détail d'une carte (bout légèrement corné, etc).

Pour court-circuiter le mental, je procède donc tout autrement: je bats les cartes, avec une désinvolture volontaire, de sorte qu'au bout d'un moment une carte va "d'elle-même" tomber du jeu, ou se retourner, ou se mettre en travers. Se faisant, je n'ai strictement aucun choix à faire.
Je laisse le "hasard" faire les choses.

Avec cette méthode j'obtiens des résultats tout simplement infaillibles.

J'ajoute aussi que les cartes tout comme le Yi King ne sont pas du genre à épargner le mental, bien au contraire: ça met le doigt pile là où tu ne veux pas regarder. Les illusions du mental sont balayées comme un château de carte quand la sentence divinatoire tombe.

Si je peux me permettre de répondre plus en détails à certains points:

Citation :

En y réfléchissant un peu tout cela ne découlerait il pas d'une certaine angoisse face à l'avenir ? Ne chercherions nous pas à obtenir des réponses afin de nous rassurer ou d'éviter de futurs erreurs ? Alors que le spirituel nous enseigne que les erreurs font partie intégrante du chemin et même nous enrichissent ?


Je dirais que c'est le contraire.
Quand j'ai fait l'expérience de la divination, quand j'ai pu vérifier que cela marchait incroyablement bien, je ne me suis pas mis à tirer les cartes ou à pratiquer le Yi King sans arrêt, bien au contraire.
Au début j'avais peur de confier les choses importantes à ces outils là, je les interrogeais pour des questions n'ayant pas de grandes importances. Je savais pertinemment que la réponse divinatoire vient de l'être supérieur en nous, donc ici en l’occurrence de moi, mais malgré tout j'avais ce sentiment de perte de contrôle...

N'est-ce pas là un symptôme typique du mental?
Envisager l'avenir, c'est l'apanage du mental, se faire destituer de ce rôle par autre chose, voilà qui est déplaisant pour lui.

J'ai mis des années avant d'avoir le cran d'interroger le Yi King sur les choix les plus importants de ma vie, et j'ai encore parfois quelques réticences dans certains domaines (comme les affaires de coeur).

Quand au fait que l'on apprenne de ses erreurs, dis-toi bien que si tu dois en commettre une et que c'est bon pour toi, ce n'est pas la divination qui t'en détournera. Au mieux elle t'avertira que tu vas devoir naviguer dans quelques turbulences qu'il ne faudra pas tenter de contourner, au pire elle te préviendra d'un danger mais tu n'en feras qu'à ta tête. Parfois, même prévenu, on fonce tête baissée.


Citation :

Pour reprendre l'expression d'eckhark tolle, le mental ne serait il pas revenu par la porte de sortie ?


Je te demande de te poser sincèrement cette question: es-tu bien sûre que ce n'est pas ton mental qui a peur de perdre sa "chasse gardée"?


Edité le 27-03-2012 à 19:49:35 par Silence


Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Arts Occultes  Médiums & Mancies  les tarotsNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade