Abrasax  Arts Occultes  Magie 

 [Traduction] - Crowley - Kaballe & ars memoria

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Abraxas
Membre du conseil
Abraxas
   Posté le 06-11-2014 à 17:30:22   Voir le profil de Abraxas (Offline)   Répondre à ce message   http://abrasax.chez.tiscali.fr   Envoyer un message privé à Abraxas   

Bonjour,

Je voulais partager ce texte de Crowley depuis longtemps, car il me parait particulièrement intéressant.

Voici donc en primeur un texte qui n'a pas encore été traduit en francais.

Je ferais des commentaires certainement dans un second temps.

Citation :

CHAPTER IV - LA QABALAH, LE MEILLEUR ENTRAINEMENT POUR LA MEMOIRE

Cara Soror,

Fait ce que tu veux sera le tout de la loi.


Maintenant tu dois apprendre la Qabalah. Apprendre cet alphabet de la Magick. Tu vas devoir le prendre pour argent comptant (1), comme un enfant le fait de son propre alphabet. Personne n’a jamais trouvé pourquoi l’ordre des lettres est ce qu’il est. Il n’y a probablement pas de réponse [à cette question].

Si tu savais comme je lute avec le Yi King [et] l’ordre des soixante-quatre hexagrammes. Je suis persuadé qu’il est extrêmement important, qu’il implique un système de philosophie sublime. Je suis allé suffisamment loin pour être absolument sûr qu’il [contient] un rythme essentiel (2), et cela me tue de [ne] trouver [qu’] au compte-goutte(3) pourquoi chaque paire succède à la précédente. [Mais] pardonne-moi ces pleurnicheries(4) !

Mais notre alphabet magique n’est pas essentiellement des lettres, mais [également] des figures, [non] pas [uniquement] des sons, mais [également] des idées mathématiques. Sir Humphry Davy(5), sortant de sa fameuse illumination (avec l’aide de protoxyde d’azote qu’il avait inhalé ) s’exclama : L’univers est uniquement composé d’idée. Nous, en analysant plus avant ceci, [nous] disons : L’univers est une expression mathématique.

Sir James Jeans aurait pu dire cela, mais son banquier lui conseilla plutôt de capitaliser sur Dieu(7). La plus simple de ces expressions est 0=2, [que nous] expliquons en détails ailleurs(8). Ce 2 lui-même, peux être exprimé d’un grand nombre [quasi] infini de manière. Chaque nombre premier, incluant ou non ceux qui sont dans la série des « nombres entiers naturels », est un individu. Les autres nombres avec peut-être quelques rares exceptions (comme par exemple 418) sont composés de leurs [nombres] premiers.

Chacune de ces idées peut-être exprimées, investiguées, comprises, de manières très variées. D’abord, les nombres hébreux, grecs et arabes sont également des lettres. Puis, chacune de ces lettres est décrites plus avant (composé arbitrairement) par un des « éléments de la nature », les quatre (ou cinq) éléments, les sept (ou dix) planètes, et les douze signes du Zodiaque.

Tout cela est arrangé dans un design géométrique composé des dix “Sephiroth” (nombres) et [de] vingt-deux “Chemins” qui les lient, c’est ce qu’on appelle l’arbre de vie.

Chaque idée, peut donc être, et devrait être, attribuée à un ou plus de ces symboles primaires ; ainsi le vert, dans ces différentes teintes, est une qualité de la fonction de vénus, de la terre, de la mer, de la balance et d’autres. C’est la même chose pour les idées abstraite : la malhonnêteté signifie « un mercure souffrant », la générosité un bon, quoique pas toujours fort, Jupiter, et ainsi de suite.

L’Arbre de Vie doit être appris par cœur, tu dois le connaitre, à l’envers, à l’endroit, de travers, [et] de haut en bas ; il doit devenir contextuellement automatique à ta pensée. Tu dois continuellement rattacher correctement tout ce qui vient à ta rencontre à l’un de ces rameaux.

Au début, bien sûr, cela est terriblement déroutant, mais persiste et il viendra un moment ou tous les morceaux étranges s’arrangeront dans le puzzle, et tu t’étonneras - [et] avec quel émerveillement admiratif – devant la beauté et la symétrie magnifique du système Qabalistique.

Et alors qu’elle arme tu auras forgé !

Quel pouvoir d’analyse, de classification, de manipulation de ta propre pensée !

Et s’il te plait rappel toi de remercier la Qabalah, lorsque les gens te complimenteront sur ta mémoire et sur la clarté de tes pensées.

C’est bien, il me semble entendre le ronronnement, [de quelqu’un] qui voit une machine adorable. Le design est juste élégant ; ton accroche est parfaitement délicieuse. Mais il y a juste un truc : comment faire fonctionner cette maudite chose ?

Ah oui, c’est comme dans l’apocalypse, ça se termine en queue de poisson(9).

Honnêtement, tu n’as pas à t’en faire, ça marche comme sur des roulettes(10), et puis il y a toujours ces « treize fontaines d’huile magnifique qui coulent de la barbe du Macroprosopus »(11) ou cas où ça grince un peu au début. Mais sérieusement, toutes les mathématiques dont tu auras besoins sont simplement l’addition et la multiplication.

« Ouais » tu me répondras grossièrement. « C’est ce que tu penses, mais tu n’es pas allé très loin dans la Qabalah! »

Ce n’est que trop vrais ma sœur.

Le Livre de la Loi lui-même, insiste sur le fait qu’il contient une Qabalah qui était au-delà de moi au moment de sa dictée, [qui] est au-delà de moi maintenant, et qui sera toujours au-delà de moi dans cette incarnation. Laisse-moi attirer ton attention vers AL I, 54; I, 56; II, 54-55; II, 76; III, 47.

Maintenant il y avait suffisamment d’ [éléments] compréhensibles à ce moment pour t’assurer que l’auteur du Livre savait au moins autant que moi sur la Qabalah. J’ai découvert par la suite, plus que suffisamment pour le rendre certains et sans erreur, qu’il savait beaucoup plus de choses, et dans l’ensemble d’un ordre supérieur à ce que je savais [moi-même], finalement, le temps et l’étude désespéré ont illuminé d’une lumière scintillante tant de passage obscure, qu’il n’y a plus de doute dans mon esprit, il est en réalité le Qabaliste suprême de tout le temps.

“Je t’ai demandé comment travailler avec.”

Ne soit pas si grincheuse, plaintive, et impatiente, ton zèle est louable, mais il gaspille ton propre temps à [vouloir] me presser.

Bien, lorsque tu connaitras cet alphabet et ces nombres (dans leurs formes correctes) absolument par cœur, avec autant de jeux de correspondances que tu puisses [en] retenir de mémoire sans être confuse, tu pourras essayer quelques exercices simples, en commençant par le passé.

(« Combien de jeu de correspondances ? » - Et bien, certainement les alphabets hébreux et grecs avec les noms et les nombres de chaque lettres, et leur signification : quelques listes de noms de dieu, avec une idée claire sur le caractère, les qualités, les fonctions, et l’importance de chacun, l’ « échelle des rois »(12) des couleurs, toutes les correspondances au tarot, bien sûr, et puis les animaux, les plantes, les drogues, les parfums, une liste ou deux d’archanges, d’anges d’intelligences et d’esprits – cela devrait suffire pour un début.)

Maintenant tu es armé! Demande-toi: pourquoi l’influence de Tipheret est-elle transmise à Yesod par le chemin de Samekh, une barrière, 60, le sagittaire, l’archet, l’art, le bleu, etc. ; mais [est transmise] à Hod par le chemin de Ayin, un œil, 70, le capricorne, le bouc, le diable, l’indigo, K.T.

Treize et le nombre d’Achad {option hébraïque}, l’unité, et Ahebah {option hébraïque}, l’amour; quel mot devrait résulter si tu étends cela par la Dyade créative, et obtient 26, quoi si tu le multiplie par 4, et obtient 52 ? Maintenant, suppose que le pentagramme soit occupé, 13x5 = 65, qu’est-ce qu’on obtient ?

Maintenant n’ose même pas rampé vers moi pour des réponses, trouve par toi-même quels mots ils sont supposés rendre, et vérifie le résultat en regardant pour ces nombres dans le Sepher Sephirot Equinox Vol. I, No. 8, Supplément.

Quand tu seras une vraie adepte de toute ces calculs bien connu « prépare toi à entrer dans le domaine de l’incommensurable » et à révéler l’inconnu.

Tu dois construire ta propre Qabalah!

Personnes ne peut le faire pour toi. Qu’elle est ton vrai nombre ? Tu dois le trouver et prouver qu’il est correct. En quelques années, tu devrais avoir construit pour toi-même un palais de gloire ineffable, un jardin de délices indescriptibles. Ni le temps, ni le destin, ne pourront dompter ces tours tranquilles, ces minarets de musiques, ou juste flétrir une fleur de ces avenues de parfums !

Humm! C’est salaud de ma part: mais je viens de réaliser qu’il serait peut-être aussi bien si tu faisais ton propre Sepher Sephirot ! Quelle chose positivement bestiale à suggérer ! Mais, je le suggère.

Après tout, c’est suffisamment simple. Chaque mot que tu croise, ajoute le, colle le à côté d’un nombre dans un livre que tu garderas pour l’occasion. Cela peut paraitre fastidieux et idiots, pourquoi devrait tu refaire tout le travail que j’ai déjà fait pour toi ? La raison : simple. Le faire [toi-même] t’enseignera la Qabalah d’une manière égale à nulle autre. En plus, tu ne seras pas encombrée de mots qui ne signifient rien pour toi ; et s’il arrivait que tu aies besoin d’un mot pour expliquer un nombre particulier, tu peux [toujours] regarder dans mon Sepher Sephirot.

En plus par cette méthode, tu pourrais taper dans une riche mine de mots(13) que j’aurais ratés.

Il n’y a pas de doutes, un grand enseignant aurait dit “Attention! N’utilise que mon dictionnaire, et seulement le mien ! Tous les autres sont erronés ! » Mais tu vois, je ne suis pas un R.G.T de cette sorte.

Au début, bien sûr, tu devras écrire les mots qui viendront sur ton chemin de toute manière: des nombres comme 11, 13, 31, 37, et leurs multiples, les noms de dieu et les anges principaux, les noms planétaires et géomantiques, et tes noms privés et particuliers avec leurs branches spécifiques. Après cela, laisse ton travail sur le plan astral te guider.

Lorsque tu rechercheras les noms et les autres mots qui te seront communiqués par les entités que tu rencontreras là-bas, ou que tu invoqueras, plein d’autres viendront avec leurs rapprochements corrects. Très rapidement tu auras un jolie petit Sepher Sephirot à toi. Rappel toi de chercher, par-dessus tout, la cohérence.

C’est une pratique excellente, mais le chemin, pour faire de l’arithmétique mental pendant ta promenade, nécessite l’habitude d’ajouter n’importe quels noms que tu auras rencontrés pendant ta lecture matinale. Nietzsche à parfaitement bien remarqué, que les meilleurs pensées viennent en marchant, et il m’est arrivé plus d’une fois, que des correspondances vraiment importante viennent [à moi] comme un éclair, alors que j’étais en train de battre le pavé(14).

Tu remarqueras que dans cette courte explication je me suis restreint à la Germatrie, la relation direct des nombres et du travail, omettant toute référence au Notariqon, la maudite manière de faire des mots à parti des initiales, comme (dans la vie profane) Wren et Gestapo et leur horrible engeance, ou bien à la Temurah, l’art d’altérer les positions des lettres d ‘un mot, une sorte de codage, car ces derniers sont presque toujours frivoles. Baser n’importe quels calculs sérieux là-dessus serait absurde.

L’amour est la loi, l’amour sous la volonté.

Fraternellement,

666


P.S. Tu devrais étudier l’Equinox Vol. I, No. 5, "Le Temple du Roi Salomon" pour un exposé plus élaboré sur la Qabalah.


(1) Take it on trust: littéralement faire confiance à, l’accepter comme étant vrais.
(2) that there is a necessary rhythm. Qu’il y a un rythme necessaire.
(3) killing me by millimetres, litt. Cela me tue au millimètre, sous-entendu, d’avancer millimètre par millimètres.
(4) Forgive these tears!
(5) http://fr.wikipedia.org/wiki/Humphry_Davy ; ce chimiste fut à l’origine de l’utilisation du gaz hilarant (protoxyde d’azote) comme anesthésiant
(6) http://fr.wikipedia.org/wiki/James_Jeans
(7) to cash in on God.
(8) Au Chapitre V du même ouvrage.
(9) the sting is in your tail. C’est un jeu de mot ici qui est difficile à traduire, litt cela signifie : la morsure est dans ta queue, mais il s’agit d’une expression quand une histoire commence de manière agréable mais se termine mal. Il y a un jeu de mot car cela fait également référence à la queue du dragon de l’apocalypse selon st-jean (12.3), un dragon à sept tête et dix cornes, qui plus est il y a le prénom possessif « ta queue », sous-entendu donc une histoire qui se termine mal, au dépend de cara soror dans ce cas.
(10) it works on ball-bearings. Littéralement ça marche sur des roulements à billes.
(11) Référence à The Kabbalah Unveiled, Chap XXXIV (il s’agit ici de la traduction de SL macgregor Mathers : https://archive.org/details/kabbaladenudata00rosegoog .
(12) "King-scale", dans le liber 777 de Crowley, chacun des sephirots est associées avec une couleur suivant l’échelle des rois, d’une autre couleur suivant l’échelle des reines, d’une autre suivant l’échelle des empereurs, suivant l’échelle des impératrices et enfin associé à une “couleur séphirotique”
(13) strike a rich vein of words
(14) padding the old hoof



Grüssi

Abra

--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Erika
Membre
   Posté le 07-11-2014 à 08:48:21   Voir le profil de Erika (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Erika   

A noter : "Achad" en fait est si je l'ai compris le nombre 1 ? Il faut l'écrire E'had ('h=rr).

Je pense que de les lettres hébraiques sont des charges, et elle possèdent en cela en effet un "pouvoir" particulier.

--------------------
Abraxas
Membre du conseil
Abraxas
   Posté le 06-05-2015 à 17:51:29   Voir le profil de Abraxas (Offline)   Répondre à ce message   http://abrasax.chez.tiscali.fr   Envoyer un message privé à Abraxas   

Salut,

En passant en coup de vent, voici également un passage (toujours de Magick without tear) dans un autre chapitre qui traite du même sujet:

Citation :

Chapitre XVII: Voyage Astral: exemple, comment faire, comment verifier son experience.
Cara Soror,

Fait ce que tu veux sera le tout de la loi.

Il n’y a pas de meilleure manière d’entrainer la mémoire que par la pratique de la sainte Qabalah.

L’ensemble du mécanisme mémoriel dépend de [la faculté] de joindre ensemble des données indépendante [les unes des autres]. Tu dois commencer en ajoutant [ces données] petit à petit [les unes aux autres], il faut toujours joindre des impressions simples en les associant à d’autre plus général ; et ainsi de suite jusqu’à ce que l’ensemble de ton univers soit arrangé comme le cerveau et le système nerveux. Ce système en fait, devient [alors] l’Univers. Quand tu as bien tout corrélés proprement, ta conscience central comprend et contrôle le moindre petit détail. Mais tu dois commencer par le commencement – tu sors pour une promenade, et la première chose que tu vois c’est une voiture ; qui représente l’atout VII, le chariot, qu’on associe au cancer.

Puis tu viens chez un poissonnier, et tu Remarque certains crustacés, un type de Malacostraca(1). Ceci vient sous le signe du Cancer. La prochaine chose que tu remarques est une robe couleur ambre de chez Swan & Edgar (2) ; l’ambre est également la couleur du cancer sur l’échelle du roi(3). Maintenant tu as un ensemble de trois impressions qui se rejoignent ensemble par le fait qu’elles appartiennent toute à la classification du cancer ; l’expérience te montrera rapidement que tu peux te souvenir beaucoup plus facilement et clairement des trois que tu ne le pourrais d’une seule [prise séparément].
Tu n’as pas augmenté le fardeau de ta mémoire, mais tu l’as diminué.

(1) very mala chostomous, certainement une erreur soit dans le transcript du texte soit de Crowley, il fait clairemetn référence à la classe de crustacès « Malacostraca », à laquelle appartient le tourteau (cancer pagurus).
(2) Swan & Edgar était un grand magasin londonien situé sur Piccadilly Circus et qui a fermé en 1982 : http://en.wikipedia.org/wiki/Swan_%26_Edgar
(3) King’s scale (voir liber 777 et note 12 ci-dessus)



Je ne traduis que le début du texte, le reste n'a rien à voir avec ce sujet.

Grüssi

Abra

--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Arts Occultes  Magie  [Traduction] - Crowley - Kaballe & ars memoriaNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade