Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
 
 
 
 
 Abrasax  Le coin des Arts  Arts Musicaux & du Spectacle 

 Unkel/radiohead

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Membre désinscrit
   Posté le 14-10-2005 à 19:03:52   

Bonjour à tous!

Moins active sur les forums actuellement, j'ai pourtant tant de mots... mais ils restent en suspend.

J'ai envie malgré tout de partager avec vous un clip vidéo qui malgré tout le temps qui a pu passer depuis la première fois que je l'ai regardé, me marque au fer rouge avec la même intensité.

à télécharger en quelques minutes pour ceux qui ont l'adsl.
poids du fichier 51.2 Mo

http://netsoc.ucd.ie/%7Ecoma/other%20-%20nothing/Unkle%20-%20Rabbit%20In%20Your%20Headlights.mpg

Attention âme sensible....

Voici texte et trad:

i'm a rabbit in your headlights


je suis un lapin dans tes phares

scared of the spotlight

terrifié par le rayon de lumière

you don't come to visit

tu ne viens pas me rendre visite

i'm stuck in the spare

je suis coincé dans

thin rubber gloves

les gants en caoutchouc fin en réserve

she laughs when she's crying


elle rigole quand elle pleure

she cries when she laughs


elle pleure quand elle rigole

fat bloody fingers


putains de gros doigts

are sucking your soul

sont occupés à sucer ton âme

away

jusqu'à la dernière substance



i'm a rabbit in your headlights

je suis un lapin dans tes phares

christians suburbanites

chrétiens des quartiers suburbains

washed down the toilet

disparu dans la toilette avec la chasse

money to burn

de l'argent à brûler

fat bloody fingers

putains de gros doigts

are sucking your soul

sont occupés à sucer ton âme

away

jusqu'à la dernière substance



if you're frightened of dying


si tu as peur de mourir

and you're holding on

et (si) tu tiens le coup

you see devils tearing your life away

tu vois les diables qui déchirent ta vie en morceaux

but if you've made your peace

mais si tu es en paix avec toi-même

then the devils are really angels

alors les diables sont réellement des anges

freeing you from the earth

qui te libèrent de la terre



while worming (through) the underground

alors que tu te tortilles à travers le métro

caught between stations

coincé entre les stations

butter fingers

les doigts maladroits

i'm losing my patience


je perds patience



i'm a rabbit in your headlights

je suis un lapin dans tes phares

christians suburbanites

chrétiens des quartiers suburbains

think i'm running aground


je crois que je suis en train de m'échouer

fat bloody fingers

putains de gros doigts

are sucking your soul

sont occupés à sucer ton âme

away

jusqu'à la dernière substance


traduction tirée de:

http://victorian.fortunecity.com/daddio/294/unkle.html


***********************************

La vidéo est une merveilleuse illustration méthaphorique du texte.
Elle me bouleverse tant j'ai le sentiment parfois que ma vie ressemble à ça.

Un long tunnel obscure avec de belles lumières en forme de phares auxquelles j'ai choisi de tourner le dos... l'espérance en celle plus noble, la seule, la vraie.... réelle.... au bout du tunnel.
C'est à la lumière de leurs phares que les véhicules klaxonent leur requiem comme interminables sirènes.... c'est de leurs phares qu'ils percutent, renversent, surpris de ne laisser pour mort le marcheur, solitaire, dans l'interminable tunnel.

Conjurant le sort de tous les diables et démons bien trop humains... zélés de bonnes intentions... mais ou sont donc leurs ailes?

Etre un lapin dans les phares.... et si le vêtement est trop lourd....
le tunnel et au bout sa lumière.... jusqu'au dépouillement ultime... mort à ce monde.... triomphant, debout, vivant.... la vie... le vent.... de l'autre côté levant!

Je ne dois pas être la seule à marcher dans le tunnel. A avoir abandonné volontairement le monstre d'acier pour arpenter. Et même si au final, il y a de plus en plus de gens pour tirer vers le bas, la force de l'adversité sublime le chercheur dans l'obscurité.

suivre le lapin blanc....

Amitiés!
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 15-10-2005 à 11:19:30   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

Hé Glingal !

Quelle judicieuse idée tu as eu de nous faire partager ce clip ! J'attendais le bon moment pour le regarder avec toute l'attention qu'il méritait. Aussi ne l'ai-je pas fait immédiatement après avoir pris connaissance de ton message. Je viens de le faire à l'instant et... j'en suis tout chose je dois dire ! Quel message, quelle mise en scène et surtout quel final ! Je ne m'y attendais pas et je dois reconnaitre que ça m'a vraiment impressionné cette symbolique de l'éveil ultime. Passionné de cinéma - comme tu as sûrement déjà pu le constater - je suis très sensible à l'image. Et il y a dans ce clip une puissance énorme qui est dégagée tandis que le message délivré par la chanson monte en puissance. La dernière image avec cette posture révélatrice et l'utilisation judicieuse du ralenti a provoqué chez moi la même réaction que certaines scènes de mes films phares : un déclenchement de frisson tout au long de la colonne vertébrale. Mais quelle beauté ! Je n'en reviens pas ! Mais oui c'est parfaitement ça, l'aboutissement ultime de cette marche que nous faisons, qui nous semble ne jamais devoir finir. Mais cette foi qui perdure, à laquelle on se raccroche qu'au bout du tunnel tout cela se terminera et nous trouverons ce que nous cherchons depuis toujours. Ces phares et ces voitures qui passent et t'accrochent je les vois comme les événements brutaux de la vie que nous dépassons à la force de l'énergie qui nous guide. Moment autrement plus symbolique : l'homme qui enlève sa veste. Comment ne pas voir dans cette image le moment où nous nous débarrassons enfin de tout ce qui nous relie encore à ce monde ? Quant à, je le répète, la renaissance de l'être, elle est on ne peut mieux mise en image que là. Et je me prends à rêver du jour où à notre tour nous pourrons nous arrêter de marcher, lever les bras et... changer le monde. Merci à toi pour ce message !

Dav


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
aleister.c
Inactif
   Posté le 21-11-2005 à 20:55:38   Voir le profil de aleister.c (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à aleister.c   

yep!


ça fais déja 2 fois que je le matte (seulement maintenant, mais j'ai mis le temps avant de faire le tour du forum...)

yep j'aime trop, mais je sais plus quoi en dire, c'est pour ça que j'ai attendu la seconde fois pour réagir... et puis toi et solomon avez déja presque tout dit...

radiohead tu dis??? tien, si j'achète un cd un de ces jours, ça pourrai bien être le leur...on verra


saisissant est le seul mot que je puisse trouver pour le décrire...
witchoffreedom
Membre
witchoffreedom
   Posté le 08-03-2008 à 22:17:11   Voir le profil de witchoffreedom (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à witchoffreedom   

Bonsoir ,
Je viens de regarder le clip, il est, en effet, très parlant. Par contre, je n'ai pas réussi a l'avoir via le lien mis plus haut. Je l'ai donc cherché sur You Tube, je vous le met : http://fr.youtube.com/watch?v=Z3ClCwcCvdQ

J'ai également trouvé celui -ci : Creep en acoustique sur dessins animés, super sympa (ça dépend pour qui) :

http://fr.youtube.com/watch?v=JsHKoJM8uv8

Bon visionnage, excellente parabole.


Je met les paroles et la traduction de creep :

When you were here before
Couldnt look you in the eye
Youre just like an angel
Your skin makes me cry
You float like a feather
In a beautiful world
And I wish I was special
Youre so fuckin special

But Im a creep, Im a weirdo.
What the hell am I doing here?
I dont belong here.

I dont care if it hurts
I want to have control
I want a perfect body
I want a perfect soul
I want you to notice
When Im not around
Youre so fuckin special
I wish I was special

But Im a creep, Im a weirdo.
What the hell am I doing here?
I dont belong here.

Shes running out again,
Shes running out
Shes run run run running out...

Whatever makes you happy
Whatever you want
Youre so fuckin special
I wish I was special...

But Im a creep, Im a weirdo,
What the hell am I doing here?
I dont belong here.
I dont belong here.



Quand tu étais là, avant
Je ne pouvais pas te regarder dans les yeux
Tu es comme un ange
Ta peau me fait pleurer
Tu flottes comme une plume
Dans un monde merveilleux
Je souhaiterais être spécial
Tu es si spéciale

Mais je ne suis rien, je suis un cinglé
Qu'est-ce que je fais ici
Je n'appartiens pas à ce monde

Peu importe si ça blesse
Je veux avoir de l'autorité
Je veux un corps parfait
Je veux une âme parfaite
Je veux que tu remarques
Les moments où je ne suis pas là
Tu es si spéciale
Je souhaiterais être spécial

Elle s'enfuit en courant
Elle s'enfuit en courant
Cours, cours ...

Peu importe ce qui te rend heureuse
Peu importe ce que tu veux
Tu es si spéciale
Je souhaiterais être spécial

Mais je ne suis rien, je suis un cinglé
Qu'est-ce que je fais ici
Je n'appartiens pas à ce monde
Je n'appartiens pas à ce monde


Edité le 08-03-2008 à 22:56:59 par witchoffreedom




--------------------
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein. (tout est dit)
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Le coin des Arts  Arts Musicaux & du Spectacle  Unkel/radioheadNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum