Abrasax  Arts Occultes  Magie 

 Les vampires psychiques

Nouveau sujet   Répondre
 
Sujets liés :
Le changement de forme & autres garous
 
 
Bas de pagePages : 1  
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 21-08-2006 à 13:17:08   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

On parle en général des vampires assoiffés de sang, Dans notre esprit Dracula dans sa Transylvanie.

Alors qu'en réalité, il y a des vampires tout autant dangereux (enfin qui peuvent l'être) qui mangent votre énergie vitale.

Il y a deux sortes de vampires psychiques. Il y a ceux qui le sont sans s'en rendre compte par exemple quand vous êtes avec cette personne toute la journée le soir vous êtes épuisé et vous vous sentez mal (sans vous être forcément disputé avec je précise, c'est une généralité il se peut aussi que la personne vous ennuie tout simplement).


Et il y a une autre sorte qui est très consciente de ce qu'elle fait et choisira volontairement une personne précise pour se nourrir d'elle et en amplifier sa propre énergie.

Leur profil est souvent des personnes qui ont beaucoup de charisme et un regard qui attire l'attention presque hypnotique et ils ont de la vitalité, souvent ils aiment contrôler leur entourage et leur petit univers. Ils savent bien repérer les personnes fragiles ou en état de fragilité.

Ils peuvent tuer une personne affaiblie ou dépressive.

Le danger existe aussi pour ceux qui débutent dans le chemin de la magie qui aurait un potentiel (j'en fais l'expérience heureusement TELOCVOVIM m'en a rendu consciente et je l'en remercie ) et ne savent pas forcément les reconnaître.


J'ai mis un lien ou j'ai trouvé les informations ci-jointes, mais je vais encore continuer mes recherches pour trouver des moyens de défense contre ces individus.

http://perso.orange.fr/scream38/vampire_psychique.html


Edité le 16-10-2007 à 10:10:53 par Abraxas


Ruzgfpegk
Membre
Ruzgfpegk
   Posté le 21-08-2006 à 19:28:37   Voir le profil de Ruzgfpegk (Offline)   Répondre à ce message   http://xander135.free.fr   Envoyer un message privé à Ruzgfpegk   

Le site Aenomina avait en téléchargement un e-book nommé « psychiquement votre » et retracait l'expérience d'une dénommée Isabelle Ferland à ce sujet. J'en ai lu une partie il y a longtemps, et je ne me souviens plus de grand chose. Il est constitué de 154 pages bien remplies.

En tant que « grand archiveur autoproclamé », j'ai aspiré ce site avant sa disparition (décidément, c'est une manie chez moi... j'ai aussi akkasshaa si ça intéresse des gens), ainsi que tous les e-books qu'il contenait.

Voici donc le site (son créateur avait une certaine attirance envers les formes de vampirisme, et les erreurs 404 sont d'origine car le site n'a jamais été fini) :
http://ruzgfpegk.free.fr/abxs/aenomina.free.fr/.

Et voici l'e-book (que je peux convertir en PDF sur demande) :
http://ruzgfpegk.free.fr/abxs/aenomina.free.fr/e-book/psychiquement%20votre%202.doc


EDIT :
Miroir akkasshaa (juste le site, pas le forum) :
http://ruzgfpegk.free.fr/abxs/akkasshaa2.free.fr/

Message édité le 22-08-2006 à 23:50:08 par Ruzgfpegk
Trotmany
Membre du conseil
Trotmany
   Posté le 22-08-2006 à 17:09:03   Voir le profil de Trotmany (Offline)   Répondre à ce message   http://sites.google.com/site/cahierderecherche/   Envoyer un message privé à Trotmany   

Le fantôme tourmente le vivant par la peur, le loup-garou et l’ogre dévorent ses victimes. Le vampire, lui, les tue à petit feu et les possède. Il ne survit que par sa victime dont il extrait la substance vitale, guidé par un désir irrépressible et égotique.

Il y a dans le mythe des vampires une forte connotation animale et pulsionnelle liée au sang. Celui-ci, s’échappant lentement d’un corps meurtri, laisse peu à peu disparaître la vie. Cette observation primaire fonde la croyance qui fait du sang le principal vecteur qui irrigue l’âme dans la chair. C’est pour cette raison que les pactes avec le Diable sont conclus dans le sang. Le possédé devient alors l’instrument tout entier de ses fantasmes et travaille à leur satisfaction. Boire le sang de sa victime, c’est lui voler son énergie vitale, toute sa force et sa vigueur. Ainsi peut-on justifier le vampirisme par cet inextricable besoin d’ingérer la possession des autres. Avaler, c’est posséder, garder avidement, faire soi dans l’intention de ne jamais l’en ressortir. C’est une intégration pour l’éternité, à l’abri de tout regard et de toute convoitise. Dans cet acte égoïste, l’autre n’a plus de sens et perd sa signification. Il n’est plus qu’un corps gênant, un obstacle qui empêche la réalisation de nos désirs.

Par transposition allégorique, on peut voir dans le vampire cet individu asocial, imbu de sa personne qui se joue des autres, les possède, les épuise moralement et les utilise à sa propre fin. On peut y voir aussi l’archétype de l’adolescence avec ses passions dangereuses, ses expériences amorales réfrénées par l’autorité dogmatique de la société et des parents. Obligés de s’abreuver dans le « système » pour survivre, ses nouveaux adultes sont incompris et vivent dans l’ombre de nos vies. Les pulsions sexuelles, qui sont le théâtre de dominations et d’intégrations intérieures peuvent aussi s’apparenter à cette perspective. La jouissance qu’elles procurent peut être cause de souffrance et de frustration. elles ressemblent à cette morsure du vampire, qui donne la vie éternelle mais la retire en contrepartie. Un acte que l’on sait déterminant et qui, une fois consommé nous amène dans une autre existence.

Le vampire symbolise l’appétit de vivre, qui renaît chaque fois qu’on le croit apaisé et que l’on s’épuise à satisfaire en vain, tant qu’il n’est pas maîtrisé. En réalité, on transfère sur l’autre cette faim dévoratrice, alors qu’elle n’est qu’un phénomène d’auto-destruction. L’être se tourmente et se dévore lui-même ; tant qu’il ne se reconnaît pas responsable de ses propres échecs, il imagine et accuse un autre. Lorsque, au contraire, l’homme est pleinement assumé, qu’il exerce pleinement ses responsabilités, qu’il accepte son sort de mortel, le vampire s’évanouit. Il existe, tant qu’un problème d’adaptation à soi-même ou au milieu social n’a pas été résolu. On est alors, psychologiquement, rongé… dévoré, et l’on devient un tourment pour soi et pour les autres. Le vampire symbolise une inversion des forces psychiques contre soi-même.

Message édité le 22-08-2006 à 17:11:16 par Trotmany
Siburdroc
Membre du conseil
Siburdroc
   Posté le 28-08-2006 à 17:35:55   Voir le profil de Siburdroc (En vacances)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Siburdroc   

Jusqu'ici on a traité que les cas de vampires humains volontaires ou involontaires mais j'ai là quelque chose d'assez interessant me semble t-il.

Pour ceux qui sont dans ce créneau là, vous imaginez surement qu'il doit exister des entités non incarnées qui sont eux aussi des vampires psychiques et on ne peu pas vous donner tort mais savez vous qu'il existe également des plantes qui en sont capables? Ou du moins des champignons!

Voici un extrait d'un livre traitant de la radiesthésie et qui s'apelle "La médecine de l'habitat" de Jacques La Maya aux éditions Dangles:

Cas de « vampirisation »
Soignée par différents médecins, une vieille dame dépérissait. Rien d'anormal dans la physiologie, ni dans la maison. Le radiesthé¬siste explora un angle de la chambre. On va y découvrir alors successi¬vement une armoire à linge placée en coin, derrière celle-ci le mur couvert de champignons (comme le dos de l'armoire elle-même) et, finalement, à l'extérieur, un chéneau qui fuyait depuis longtemps, donc un mur saturé d'humidité. La dame déclara que ses « dépérisse¬ments » étaient plus accentués lors de la belle saison plutôt qu'en hiver. Selon elle, sa dévitalisation eût été plus logique en saison froide. Que s'était-il donc passé ? Très simple : eau du chéneau, mur saturé, des champignons en masse et une armoire en coin ; elle était vampirisée par les champignons et, comme il pleuvait davantage en été qu'en hiver, ceux-ci, plus virulents, la « pompaient » davantage. Chéneau réparé, mur asséché, nouveau papier peint, armoire placée « le long » du mur (plus en coin !). Tout redevint normal, elle reprit du poids, des couleurs... et retrouva la joie de vivre. Vampirisation terminée.


Comme quoi, on est vraiment pas à l'abri nulle part...

De toute manière, lorsqu'on touche à tout ça volontairement, faut être prudent. Constamment.

Message édité le 30-08-2006 à 01:10:53 par siburdroc


--------------------


''Hier est derrière, demain est un mystère, aujourd'hui est un cadeau et c'est pour ça qu'on l'appelle le présent''.
Maitre Oogway, (Kung Fu Panda).
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 07-11-2006 à 08:31:23   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

bonjour,

le même débat a été fais dans un autre forume et il est ressorti encore d'autre chose qui m'ont intéressé fortement.

Car il explique bien le processsus concernant cela en montrant les profiles psychologique et que en fin de compte, nous pouvons l'être un moment un autre un vampire nous-même que soit de manière conscient ou non .

voilà le lien le début est identique, mais le reste, il est intéressent en particulier les dernière sujets

http://aerena.heavenforum.com/viewtopic.forum?t=207

tichat


--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
Silence
Membre du conseil
   Posté le 09-11-2006 à 00:18:58   Voir le profil de Silence (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Silence   

Pour le confort de lecture, c'est mieux de mettre ça directement ici, plutot que de devoir suivre le lien :
Citation :


Il existe quatre grands mécanismes de domination. Toute personne possède au moins un de ces mécanismes et en use de temps en temps si elle est gentille, voire très souvent si c'est un "vampire". La plupart du temps c'est sans s'en rendre compte. Perdre cette vilaine manie demande un travail sur soi.

L'intimidateur : nous tient par la crainte, ils nous pillent littéralement notre énergie par la force, et par une certaine brutalité, voire violence dans les cas extrême, ou dans les moindre cas, juste en forçant une admiration plus ou moins craintive.

L'ntérogateur : ce sont ces psychologues en herbe ou éventuellement des empathes, qui posent beaucoup de question pour nous piéger, une sorte de domination plus mentale et manipulatrice, ils tentent de nous prouver que nous avons tort et veulent nous pousser à outrance dans la remise en question. L'intérogateur se bat toujours sur votre terrain et vous force à vous justifier, c'est ainsi qu'il vous vole votre énergie.

L'indifférent : pousse certaines personnes qui sont sensibles à cette attitude - particulièrement les intérogateurs - à venir vous parler pour en savoir plus... ce sont les mystérieux, ceux qui aiment laisser des choses en suspens, ou qui simule volontairement qu'ils se fichent de vous pour que vous vous sentiez invisibles. Ne supportant pas d'être invisible, ou tout ces mystères, vous allez leur accorder beaucoup d'attention, et donc de l'énergie.

Le plaintif : nous prends de l'énergie en nous culpabilisant de avec ses complaintes, et nous oblige donc lui aussi à lui accorder de l'attention et de l'énergie.


A noter un technique très efficace pour désamorcer quelqu'un qui use sur vous de son mécanisme de domination : dénoncer simplement et calmement - et même avec bienveillance - ce qu'il fait ! Résultat garantit, testé et approuvé dans 99% des cas ! Exemple : "Pourquoi tu essaies de me culpabiliser/m'intimider ?" ou "Pourquoi utilises-tu toutes ces choses que tu sais sur moi pour me mettre dans l'embarra ?" ou encore "Pourquoi fais-tu comme si j'étais pas là ?". Le dominateur démasqué sors généralement de son mécanisme, et si toutefois il ne le faisait pas, le-dit mécanisme deviendrait sans effet sur vous, ou sur quiconque présent.)




L'idée en dénonçant, c'est justement de ne pas perdre temps et énergie dans le problème...

Prenons le cas le plus brutal : l'intimidateur. Un intimidateur qui a décidé de vous embêter ne lachera pas forcément prise simplement parce que vous faites preuve de détachement. Cela peut parfois le frustrer et l'inciter à en faire plus pour vous faire peur, à s'adonner à la surenchère. Par contre en le dénonçant, il prend bien note que vous avez parfaitement perçu ses manoeuvres (donc pas besoin d'en faire plus pour attirer votre attention), mais en plus que ça ne prend pas, et même que ça ne prendrait pas s'il en faisait plus.

Pour les trois autres mécanismes de domination, on peut aisément prendre l'air détaché, c'est vrai. Mais c'est quand même bien commode, surtout s'il y a d'autres personnes, de couper court en démasquant les intentions. Et puis démasquer, c'est très utile si c'est quelqu'un d'autre que vous, faible qui plus est, la victime d'un dominateur.

Après il ne s'agit pas de lancer une polémique avec le dominateur, à savoir si oui ou non il a tenté de vous dominer de tel ou tel façon. Parez-vous de votre plus beau sourire, d'un air détendu, dites la phrase qui correspond au mécanisme, et n'ajoutez rien si il nie (le but étant de se débarasser de son mécanisme, pas de lui imposer le notre).

Si quelqu'un use de son mécanisme, que ça fait tilt dans votre tête, il y a vraiment peu de chance que vous vous trompiez. Si toutefois c'était le cas, étant donné que ce n'est qu'une toute petite phrase anodine, dite avec le sourire et sans insistance, il n'y a aucune raison que ça vexe l'interlocuteur. Dans le pire des cas, il prendra simplement conscience de votre ressenti à l'égard de sa façon de communiquer avec vous, ça ne peut donc qu'améliorer cette communication.

Message édité le 09-11-2006 à 00:19:32 par Silence
morpheus
Membre
   Posté le 23-11-2006 à 12:21:03   Voir le profil de morpheus (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à morpheus   

... a l'intention de siburdroc:

les champignons ne sont pas des plantes, loin de la...

c'est mon passe de biologiste qui me fait reagir, mais il me semble (et de plus en plus) que ces petites choses ont bien des choses a nous cacher...

en ce moment, je voyage en inde, donc j'ai regulierement des pensees obscenes concernant la bouffe !!!

blague a part, les trois choses qui sont a la base de mon alimentation, et de ma culture, sont dependante de l'activite des champignons, a savoir: le pain, le fromage, et le vin !

les vegetaux sont photosynthetiques, ils peuvent fixer la lumiere du soleil, et ne se nourir que de matiere minerale, se servant de l'energie lumineuse pour transformer la matiere minerale en matiere organique

les champignons, comme les animaux, ne le peuvent pas, et sont donc obliges de se nourir de matiere organique

les vegetaux utilisent la cellulose pour rigidifier leurs cellules, pour construire des "squelettes" cellulaire et pour pouvoir ainsi se dresser vers le ciel

les champignons, comme les animaux, utilisent la chitine pour remplir cette meme fonction

les vegetaux utilisent l'amidon comme forme de stockage du sucre (glucose) et de mise en reserve

les champignons, comme les animaux, utilisent le glycogene comme forme de stockage du meme sucre, la difference est chimique et legere, ca n'a peut etre l'air de rien comme ca, mais moi je trouve que ca commence a faire beaucoup de coincidences...

une derniere? si les champignons etaient vraiment des animaux, ou est passe leur systeme nerveux?

il est passe la ou est passe le systeme nerveux de ces meduses qui, une fois arrive a l'age adulte, se fixent sur un rocher pour ne plus jamais en bouger, voient leur systeme nerveux devenu inutile(par l'absence de mouvement) s'atrophier...et elles se trensforment progressivement en une sorte d'anemone de mer...

le systeme nerveux ne sert que si l'on se deplace, si comme l'anemone(ou comme les champignons...) on ne se deplace pas, on n'en a pas besoin

... conclusion, un militaire qui marche au pas est bien dote d'un cerveau (?!?!?)

non, la c'est juste le mien (de cerveau) qui part en vrille...

je sais pas ou tout ca peux nous mener en perspective avec le vampirisme, ... erf, si je vois l'ombre d'une piste:

comme presente au debut du sujet, on associe le vampire a la vision du sang...

alors repartons dans la biochimie, regardons a quoi ressemble un heme ( la portion de l'hemoglobine directement impliquee dans le transport d'oxygene) et regardons a quoi ressemble une chlorophylle et OH SURPRISE!!! c'est presque la meme chose !!!

imaginez une mains gauche que vous tenteriez de supperposer a une autre main gauche qui aurai des ongles plus long, voila a quoi tien la difference entre ces deux molecules... j'ai longtemps suspecte qu'un grand secret se cache derriere cette evidente similitude...

alors reprenons, si l'on met a l'ecart le cas des champignons, on n'a pas de plantes vampires...

mais on a plusieurs cas d'animaux , disont au moins trois, si je compte l'humain, le champignon de siburdroc, et accordez moi la chauve souris d'amazonie

cette molecule a clairement a voir avec les echanges d'energie... dans un cas, elle permet une connection directe entre l'etre et une source universelle et inepuisable (le soleil) donc si on peux se brancher sur le soleil et s'en rassasier autant qu'on veut, a quoi bon se fatiguer a vampiriser les autres, c'est juste inutile

dans l'autre cas, il semble qu'on ai perdu de la fonction originelle, on a un truc qui n'a qu'un rapport tres eloigne a l'energie: l'energie, directement, c'est le sucre, pour le bruler, j'ai besoin d'oxygene, c'est l'hemoglobine qui transporte l'oxygene jusque la ou je veux faire mon feu...

c'est long, c'est complique, et meme si l'hemoglobine fonctionne au mieux, il peux quand meme arriver que je manque de sucre... donc le vampirisme semble plus "justifie" dans un tel cas...

..... voua je suis en forme pour les theories bancales aujourd'hui!!!

bah, de toute facon, si ca ne plais pas, ca fera une note de plus pour ameliorer la deco de la poubelle....


bon, sinon, il nous manque au moins un cas, dans la liste des humains vampires: celui du magicien, disont plus simplement du mec parti sur le chemin des connaissances spirituelles et esoteriques, qui vampirise consciemment par le biais de pratiques magiques... vous comptez l'envoyer au tribunal celui la??? parce que la je suis curieux de voir a quoi ressemble une preuve recevable par un tribunal.....

et en passant, il me semble qu'il va etre de plus en plus temps de se poser la question de ces "proces en sorcellerie", parce que apres tout, si j'ai vraiment vole de l'energie, il semblerai normal qu'on me fasse payer pour ca, mais il faut aussi imperativement pouvoir le prouver...

...
.....
.......morpheus, desespere de voir que chaque reponse amene son chariot de nouvelles questions !
morpheus
Membre
   Posté le 02-12-2006 à 10:15:34   Voir le profil de morpheus (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à morpheus   

vite fait en passant: en farfouillant sur wikkipedia, voila que je trouve moyen de ralonger la liste des individus vampires avec un poisson:

Paracanthopoma draculae, un poisson très récemment découvert qui suce le sang des autres poissons en pénétrant dans leur branchies.
(sic)

voila, sinon, juste pour lancer le truc, je me suis mis en enquete sur un jeu de role "vampire" a dimension grandeur nature... ce jeu est present dans tous les pays d'europe et d'amerique du nord, mais surement bien plus etendu que je ne le sait, en fait...

il semblerai aussi (et tres franchement, ca me parait tres logique apres etude du sujet) que ce jeu soit l'un des bras armes des illuminati ( ou d'une quelconque organisation mondiale visant a dominer le monde des hommes... je me fiche pas mal du no qu'on lui donne...) ainsi qu'un vivier de recrutement des futurs illumines...

a suivre...
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 10-12-2006 à 14:19:42   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

bonjour

merci morpheuse, sibudroc concernant les animaux..

D'ailleur, je pense à la sangsu qui est un animal qui suce le sang de son hôte.

La sangsu a été élevé pour être utilisé dans le domaine médicale pour soigné les personne ayant des problème circulatoire.

ils sont mis à des endroits précis sur les veine pour mangé le sang non oxygéne, je me souviens que ma grand-mère faisait cela à une époque vu qu'elle avait des varices.

Tout ça pour dire..qu'il existe aussi des "gentils" vampire humain des qui ont compris que le faire faisait du mal aux autres et n'était pas si bénéfique pour eux-meme.

Pour compenser leur problème énergétique ils utilisent souvent les arbres, les pierres, la nature et peuve aussi avec le Chi-Quong tout art martials.

Donc, si vous avez un souci avec un "méchant" vampire demandé conseil à un autre vampire.

Un vampire qui a été découvert vient en général plutot agressif ou vous fuira.

Ou il tentra de vous faire peur en se rendant dans vos reves ou s'arrochera encore plus à vous, si en plus vous possédez un égrégor, ils vous pousseras à vous suicidez pour le voler.

la seule chose à faire, c'est de gardez son calme et d'être unis, il aime divisé pour vous isolé.

certain aura sont des mets de choix, surtout les personnes qui commence dans la magie ou des personnes très pacifique qui n'aime ni les conflits, ni joué le même jeux.

Tout le monde peut être "attaqué" même ceux qui ont des années d'expérience dans la magie..la seule chose à faire c'est de gardé son calme, ne surtout pas paniqué, si c'est le cas, le vampire prendra le dessus, car il aime joué avec vos sentiments.

Voilà des pistes, le reste, seul l'expérience pourra vous apprendre..mais la regle le plus fondamental c'est de gardé son calme.

~^+^~


--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
piece_of_infinity
Membre du conseil
piece_of_infinity
   Posté le 04-04-2007 à 23:59:41   Voir le profil de piece_of_infinity (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à piece_of_infinity   

Désolé, je n'ai pas lu vos posts mais ce sujet me fait penser au "shapeshifting" ((en un mot ou deux, avec ou sans trait d'union)), la "transformation" en animal (bien qu'il s'agirait apparemment seulement de modeler le corps éthérique ou le corps astral).

J'essayerai de faire un topic là-dessus un de ces jours.
Si vous avez des infos, je suis ouvert.


Aussi, si quelqu'un s'intéresse au chamanisme et au rêve chamanique, je lui conseille les livres de Robert Moss (en anglais) mais il vaut mieux avoir déjà des aptitudes pour le rêve lucide ou la sortie hors corps parce qu'il relate plus les différentes utilisations du rêve chamanique que des techniques pour être conscient...
deaxon
Membre
   Posté le 27-08-2007 à 22:42:32   Voir le profil de deaxon (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à deaxon   

Ce sont des personnes ou groupes d'influence.

Provoquer volontairement un arret cardiaque ou cérébrale par la pensée et qui passera pour un accident vasculaire. Ca, c'est le crime parfait!

Mais cela réclame un certain niveau d'entrainement

--------------------
La Connaissance est notre seul Guide, nous ne vénérerons plus jamais aucun faux dieux.
Mr.Lyle
Membre du conseil
   Posté le 12-06-2009 à 15:59:10   Voir le profil de Mr.Lyle (Offline)   Répondre à ce message   http://ledragonsouterrain.wifeo.com/index.php   Envoyer un message privé à Mr.Lyle   

Sujet intéressant et peu abordé dans la littérature francophone (comparativement à la littérature anglophone).

Mon entrainement occulte avait commencé avec l'apprentissage du vampirisme psychique. A l'époque, mon "intronisation" fut de subir moi même ce vampirisme. La chose était impressionnante, car la perte brutale de force vitale m'a fait placer un genou à terre et m'a totalement désorienté (ceci fut fait par un expert dans un contexte particulier).
Après entrainement plus poussé, j'ai constaté qu'on peut obtenir soi même des résultats étonnants. Il m'était alors possible de faire perdre connaissance à quelqu'un en peu de temps sous certaines conditions.

Ce n'est pas qu'un arrêt cardiaque ou autre puisse être à proprement parlé produit par la pensée, c'est qu'avec l'entrainement au vampirisme, qui conditionne les chakras à une forte capacité d'aspiration, il devient possible de prendre l'énergie d'une personne avec de plus en plus d'intensité.

Par perte d'énergie vitale, la victime pourra avoir des maladies ou les conséquences graves qu'évoque deaxon, dans le cas ou le vampire s'acharne ou ne mesure pas sa force, mais cela reste une conséquence indirecte. On ne provoque pas la maladie mais elle apparait parce que la victime manque d'énergie vitale et qu'elle à telle ou telle faiblesse qui se révèle avec ce manque.

J'ai ainsi constaté que d'anciennes blessures ou maladies resurgissent car elles n'étaient que masquée ou tenue en respect par la vitalité normale de la personne.

Maintenant il faut savoir que c'est quelque chose de dangereux, c'est une évidence. C'est aussi dangereux pour le vampire qui peut absorber des énergies négatives ou maladies psychiques de sa victime, tant qu'il n'a à pas une technique efficace de "digestion" d'une énergie autre. Le corps à aussi ses limites dans l'énergie qu'il peut contenir (le surplus s'évacue si ont ne sait pas l'accumulé). Enfin il existe un risque de dépendance qui force le vampire à ne faire que ça.

Au niveau moral, le vampirisme pour lui seul est une impasse et une erreur. Mais c'est à chacun de faire son expérience. Dans certains groupes ésotériques, le vampirisme est un outil d'évolution spirituelle, une philosophie qui n'a pas le but de "tuer" les gens, mais d'apprendre à se nourrir de tout, et accumuler diverses énergies pour consolider le corps astral (construire un corps psychique nouveau, immortel, comparable au corps de gloire, selon certains). Ceci reste un entrainement qui pourrait être temporaire, ou du moins une expérience pour mieux ressentir les énergies.

Si cela intéresse quelqu'un j'ai écrit sur le sujet dans mon propre site :

http://ledragonsouterrain.wifeo.com/index.php

(Je me permets cette pub mais si cela dérange, la modération peut l'effacé. j'ignore ce qui prévaut à ce sujet ici).

Bien à vous


Edité le 12-06-2009 à 17:27:55 par Mr.Lyle




--------------------
Mr.Lyle
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 18-06-2009 à 13:04:13   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

bonjour Lyle,

Il n'y a pas de souci pour ton lien vu que tu as présenté ton site plus bas dans le forum . les seule liens qui peuvent me posé problème si c'est commercial et qu'on ne le sait pas. Le forum abrasax n'a pas pour bute d'être un marché du temple, si le devenait il perdrait son sens.

Merci pour ton explication très claire sur le vampirisme, surtout que maintenant, j'ai recul que je n'avais pas à la création du sujet.

Je n'avais pas saisi les subtilités comme maintenant, j'avais une vision un peu plus manichéen que maintenant. Même si je considère toujours que devoir prendre l'énergie d'autrui pour des raisons de pouvoir ou d'ambition peu intéressent, d'autant plus des risques de dépendance qui en découle vu qu'on sera toujours à la recherche d'énergie.

Le problème est presque identique quand on est couple, car c'est un partage d'énergie entre deux être qui s'aiment. Puis quand il y a séparation vous avez jamais remarqué le manque que vous ressentais même si vous n'aimez plus la personne?..

Je pense aussi dans la cadre de l'énergie sexuelle qui est un échange d'énergie pas néfaste du tout, mais il y a une forme de "vampirisme" bénéfique vu que celui qui a moins d'énergie prendre de celui qui a plus.
Maintenant, cela peut devenir inverse si c'est toujours le même qui est en demande, il n'y pas d'équilibrage?..

Ton expérience que tu as Mr.Lyle dans le cadre esotérique, moi je l'ai eu plusieurs fois, mais ce n'était pas volontaire de ma part.

Vu que c'était des membre de ma propre famille, compagnon, ami et les effets était assez destructeurs, il m'a fallu plusieurs années pour saisir le processus ont n'attends pas de ceux qu'on aime qu'il nous fasse une telle chose, mais oui, c'est le cas si ils sont dans un cadre de survie.

Par la suite, j'ai eu une réaction de devenir Hermite et après c'est moi qui me suis trouvé en manque d'énergie, car l'homme a besoin des hommes pour survivre. Par contre, j'ai compris tout les ressources que je pouvais utilisé la nature, les pierre, l'eau, les lieux anciens.

Il m'arrive parfois exceptionnel d'utilisé des techniques qui pourrait s'apéré au vampirisme ou la télépathie?..je ne sais pas trop.

Par exemple un jour j'ai fixé le dos d'une personne que je connaissais pensais"bon, il y a un truc que tu veux me dire cela je le sais, alors dis le qu'on en finisse, je ne vais pas te manger"..je la voyais se torde sur son siège, sentais ma présence. Il a pu me parlé et après il est parti content.

Une autre fois, un homme en face de moi dans un train, je voyais bien qu'il avait des intentions à mon égard, mais bien dans un domaine précis. Je l'ai fixé calmement en pensant "maintenant, tu ne me plais pas, cela ne serre à rien d'insister, change de place dans le train assoie ailleurs et je ne te ferais rien". la personne en question au prochain arrêt à changé de place rapidement sans demandé son reste.

Avant c'était moi qui me déplacé, maintenant, si une personne ne sait pas se tenir comme il faut et ne respecte pas mon territoire. C'est lui qui part, c'est une technique aussi pour évité de se faire piqué son énergie délimité son territoire clairement.

J'ai déjà remarqué que les attaques énergétique et les piquage d'énergie peuvent être dans un cadre de domination.

Enfin c'est mon avis sur la question, il doit avoir une part de vrai ou de faux.

arcane

--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
piece_of_infinity
Membre du conseil
piece_of_infinity
   Posté le 17-08-2009 à 01:42:33   Voir le profil de piece_of_infinity (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à piece_of_infinity   

Voilà un site très complet (en anglais) concernant le vampirisme psychique (les moyens de se protéger, de briser des boucliers énergétiques, les techniques pour drainer l'énergie,...) : http://psychicvampire.org/resource.htm

Voici aussi un article sur le sujet.

Pour plus d'infos, vous pouvez télécharger certains fichiers sur des groupes yahoo (en recherchant par ex. "vampyre" ou encore "psionic",...).
J'avais trouvé sur l'un d'eux ou sur eMule - je ne me souviens pas - un livre de Michelle Bellanger se nommant "Psychic Vampire Codex", assez intéressant. Il y a aussi "WingedPower's Introduction to Psionic Combat " de WingedPower, "Le vampirisme aujourd'hui" de René de Lhamort, "Vampyre Sanguinomicon" de Father Sebastiaan,... Vous trouverez beaucoup d'autres livres sur le sujet dans la catégorie "Customers Who Bought This Item Also Bought", si vous recherchez un de ces titres sur amazon.com. Voici aussi une page avec des liens sur le vampyrisme (càd qui englobe le vampirisme psychique et les personnes pour qui c'est plutôt un style de vie,...). Il y a quelques auteurs de livres sur le vampirisme psychique parmi ceux-ci.
À noter qu'on trouve beaucoup d'autres livres sur le sujet qui donnent avant tout des descriptions des vampires psychiques ainsi que des moyens de se protéger mais pas de techniques pour le pratiquer...

Concernant le luciférisme (qui m'intéresse beaucoup bien que je n'y connais pas grand-chose et dont beaucoup de termes me semblent confus) et le vampirisme psychique, il y a les livres de Michael Ford.


Voilà un exrait de livre traitant des entités, vampires, loups-garous, élémentaux,... : Voodoo Rituals: A User's Guide



C'est clair qu'il y a le problème de l'éthique mais on trouve aussi ce "vampirisme" à un niveau sexuel dans le mouvement des "tigresses blanches" (des femmes taoïstes qui se servaient de l'énergie sexuelle masculine). Ces "victimes" étaient appelées "dragons verts", l'équivalent de la tigresse blanche étant le "dragon de jade".
Pour en venir donc à la sexualité, hormis les livres traitant de magie sexuelle, on trouve ceux liés au tao.

Mantak Chia en a écrit pas mal pour l'homme, la femme, et les couples (dont L'homme multi-orgasmique , La femme multi-orgasmique , Le couple multi-orgasmique , Les secrets de l'amour selon le tao/Cultivez l'énergie sexuelle masculine , Le tao de l'amour retrouvé [l'équivalent pour la femme],... et bien d'autres dont un sur la réflexologie sexuelle).
Les titres de ces livres changent quelques fois.

Hsi Lai a écrit trois livres à ma connaissance : White tigress, green dragon , Les enseignements sexuels de la tigresse blanche et Les enseignements sexuels du dragon de jade [qui serait apparemment la suite du livre sur la tigresse blanche].


En me renseignant un peu sur les "vampyres" (càd les vampires psychiques), je suis tombé sur un sujet intéressant : les vampires symbiotiques (qui se nourissent donc des énergies négatives).
Est-ce que vous connaitriez des sites ou des personnes qui pourraient me donner plus d'infos ?


Edité le 21-02-2011 à 01:36:29 par piece_of_infinity


Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Arts Occultes  Magie  Les vampires psychiquesNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade