Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Mythologie 

 La vierge Marie

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Abraxas
Membre du conseil
Abraxas
   Posté le 23-08-2006 à 17:39:27   Voir le profil de Abraxas (Offline)   Répondre à ce message   http://abrasax.chez.tiscali.fr   Envoyer un message privé à Abraxas   

Bonjour,

Voici un post que j’ai posté sur le forum passé présent futur, concernant les apparitions de la vierge. J’aimerais a cette occasion entamer une discussion sur la vierge marie. Dans un premier temps j’aimerais analyser le pourquoi du comment des apparitions de la vierge, mais j’aimerais que le post parle de la vierge d’une manière générale donc ne vous sentez pas limiter par cette première approche.

Dans le monde chrétien, c’est souvent marie qui apparaît aux hommes. On pourrait citer les exemples de Fatima ou de lourdes, ce ne sont que des gouttes d’eau dans un enchaînement de nombreuses manifestations.

Alors pourquoi des apparitions de la vierge marie ? Pourquoi pas des apparitions de jésus, de dieu voir de l’esprit sain ou d’un ange ?

La réponse peut se chercher sur plusieurs pistes.

Dans la cabale

Marie est associé à Binah, la compréhension, on associe traditionnellement Chokmah à Ab (abbas), le père suprême, ihwh, le yod du tétragramme (représenté dans la tradition maçonnique par la lettre J) dont les symboles sont le phallus, le lingam, le bâton etc.., Binah est la mère féconde représenté dans la tradition maçonnique par la lettre B), la grande mer, mara, racine de marie dont les symboles sont la coupe, le calice, le Yoni etc…

Dans l’alchimie

Marie, vierge et mère, est la « materia prima », la matrice primitive elle est au commencement du Grand Oeuvre. C’est en retournant dans le sein maternel qui les a formés que les métaux vulgaires se changent en métaux philosophiques. C’est aussi un symbole de la quête alchimique, où le chercheur doit « renaître » en passant par marie.


Dans l’histoire et la mythologie

Au début de l´humanité, les Hommes vouent un culte a la nature (-50.000 avant JC). Avec le develeloppement du langage, on va passer au culte "dualiste" Deesse mere/Taureau, refletant la dualité de l´Homme (vers -12.000). La trinité elle, comme l´ecriture est certainement né à Sumer, La trinité Anu (An=Ciel), Enlil (l'air), Enki/Ea (terre) se substitue à "la mère des dieux" ( Tiamat, Bêlit-ili, Anat ) mais conserve le taureau ( Marduk ) au environs de -3000 avant JC. Elle se poursuit en Egypte, avec le fondement de la tradition occidentale (trinité Akh, Ba, Ka : L'esprit, l'âme et le corps, Ré, Amon, Ptah ).

Dans la mythologie celtique il y a plusieurs variantes de la déesse mère. Dana , tout d’abord est la mère des dieux puisque les celtes se nomment thuata dé danan (peuple de dana).

En Egypte encore, on retrouve le culte d’isis ( aset ), la mère des dieux, déesse de la magie. Apulée dans l'Âne d’or l'appelle la mère universelle de la nature, la plus grande des déesses, la reine des noms, souveraine des dieux.

Sur cette images on peut voir combien sa représentation (ici allaitant son fils Horus) est proche de l’imagerie traditionnelle chrétienne:



Ma conclusion.

Marie est l’image reprise d’un culte dualiste très ancien, elle représente l’image de la féminité dans l’inconscient collectif chrétien. Elle est à proprement parlé l’archétype de la femme.
Si marie se manifeste aux hommes (et non jésus ou dieu), c’est parce que celle ci est un pont entre les hommes et la divinité, en cela elle rejoint le culte d’Isis, et la représentation kabbalistique de binah. C’est la déesse, ou „sphère supérieur“ la plus proche de la matière.

Voilà ce sont juste des pistes de réflexions bien théorique comme on les aime. Je parlerais peut-être plus tard du rapport de l’église à la vierge qui est ambigus, et aussi des textes mentionnant le role de marie dans la vie de jésus ainsi que la polémique sur sa virginité, mais peut-être quelqu’un me battras de vitesse et aborderas ces thèmes avant que je ne m’en charge (et je m'en réjouirais bien évidemment)…

Grüß


--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Sol
Membre du conseil
Sol
   Posté le 26-08-2006 à 20:58:52   Voir le profil de Sol (Offline)   Répondre à ce message   http://svetlina.over-blog.com/   Envoyer un message privé à Sol   

Bonjour tout le monde,

Je ne fais hélas que passer, et je tombe sur ce message consacré à Marie, alors forcément je veux participer. Dommage, je n'aurai pas la possibilité de lire la suite de la conversation. Mais évoquer ce personnage me fera du bien.

Comme beaucoup de chrétiens, j'ai prié Marie avant de prier Jésus ou Dieu, et aujourd'hui encore j'ai chaque jour une pensée pour elle. Je ne la considère pas comme ma mère, encore moins comme la mère de tous les chrétiens, et encore moins comme la mère de Dieu ("mère de Dieu" est une expression qui n'a pas tellement de sens je trouve). Je ne voudrais sous aucun prétexte participer aux querelles catholiques/protestants sur sa viriginité, sur ses enfants après Jésus ou autre, tous ces débats ne font que ternir son image. Je la considère simplement comme une femme qui a réellement existé, il y a à peu près deux mille ans, et qui avait atteint un très haut niveau d'évolution.

Que Marie soit la reprise d'un autre personnage plus ancien, tel qu'Isis, je ne le crois pas. Je ne vois pas tellement de rapport entre Isis et Marie, entre l'histoire d'Isis et Osiris et celle de Marie et Joseph.

Maintenant Abra je vais te contredire à propos de la Kabbale Tu associes Marie à Binah, sans doute parce que Binah est la sphère suprême du pilier féminin. Mais moi, je dirai plutôt que Marie est associée à Iesod. Oui, Iesod. Pourquoi ? Parce que Iesod c'est le Fondement, et que sa principale qualité est la Pureté (la Pureté étant la condition sine qua non pour s'imprégner des qualités de toutes les autres séphiroths). De même, Marie est le modèle de la pureté, et elle est le fondement en tant que mère de Jésus. D'ailleurs on dit parfois que l'on accède à Dieu par Jésus, et à Jésus par Marie, ainsi Marie-Jésus-Dieu correspondraient à Iesod-Tiphéret-Kéther. Eh oui, Jésus serait en Tiphéret, le Soleil, la Beauté.

Merci pour ce message, le premier auquel je participe depuis déjà trois semaines.

A bientôt,
Sol
Gwelan
Inactif
Gwelan
   Posté le 14-11-2006 à 22:56:48   Voir le profil de Gwelan (Offline)   Répondre à ce message   http://www.gwelan.com/   Envoyer un message privé à Gwelan   

Le culte marial est tout ce qu'il y a de plus païen, eu égard au Christianisme, et la Gaule Celtique vouait d'ailleurs un culte fondamental à la Vierge, bien avant que Jesus n'eut une mère, à défaut de père.

Il est même surprenant de constater les similitudes de représentation des Déesses Mères pré Chrétiennes en pays Celtes, avec ces Vierges Noires importées du Moyen Orient lors des croisades et nullement reliées à une forme quelconque de Christianisme indigène mais bel et bien reliées au culte d'Isis : ce sont exactement les mêmes !

C'est même la persistence de ce culte de la Déesse Mère extrêmement populaire dans l'Europe christianisée qui a incité l'Eglise Catholique et Romaine, à défaut d'en venir à bout, de le détourner en le focalisant sur Marie, mère de Jésus - ce qui sur le plan du canon, demeure une hérésie fondamentale, et les protestants sont tout à fait cohérents là-dessus.

On fait assez peu de publicité sur la persistence de ce culte en pays musulmans, mais croyez moi, moi qui vit en terre d'Islam, je vous garantie que lorsqu'ils voient une représentation de la Vierge, les gens d'ici ne pensent nullement qu'il s'agit de Marie, et ont une profonde vénération pour ce qu'elle représente.

Petite histoire drôle protestante, pour ouvrir une parenthèse amusante sur le sujet : C'est la Sainte Famille qui conciliabule pour savoir où aller passer les prochaines vacances.

Joseph : Moi j'irais bien à Eihlat pour me baigner dans une vraie mer avec de vraies vagues.

Jésus : Ah bon, moi je retournerai bien à Tibériade, justement parce qu'il y a moins de vagues, c'est plus facile de marcher sur l'eau.

Marie : Ben moi j'irais bien à Lourdes.

Joseph et Jésus : !!!???!!!??? à Lourdes ???? Mais pourquoi Lourdes ?

Marie : ah ben j'sais pas, c'est comme çà, on n'en parle tellement et j'y suis jamais allé , alors ...



Bref, il n'y a pas une fontaine sacrée de Gaule qui ne soit consacrée à Birgitta, Elona ou autres représentations de la Déesse Mère, qui est au centre d'Imbolc, la célébration Druidique des environs de début février, et ce, depuis au moins 4 000 ans ...

Il ne faut pas croire ! Les papes et les conciles n'ont rien inventé, sauf peut-être Jésus lui-même, mais çà, c'est une autre histoire !!! ...


cert.pop
Membre du conseil
   Posté le 21-04-2011 à 06:50:37   Voir le profil de cert.pop (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à cert.pop   

dans, Enquète sur l'existance des Anges gardien.
Sainte Catherine De Siène, une stigmatisé. dis voir le Christ et à sa mort , apparaittra un anneau en or à son doigt , symbolisant le mariage avec Jésus .
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Mythologie  La vierge MarieNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade