Retour au forum
 

Ajouter une réponse

Pseudo :    S'inscrire ?
Mot de passe :    Mot de passe perdu ?
Icône :
                                
                                
Message :
 
 
 
Smilies personnalisés
 
Options :
Notification par email en cas de réponse
Désactiver les smilies
Activer votre signature
 
 
Dernières réponses
Ananta
bonjour

on avait reçu un message en 2011 sur le sujet des élémentaux. (des esprits liés aux éléments).

Ils ne se réincarnent pas. Leur objectif est de "gérer" les éléments auquels ils sont rattachés : Terre, Air, feu, eau.
A noter qu'il en existe beaucoup d'autres (d'éléments) mais je pense que les auteurs nous ont indiqués seulement ceux que l'être humain est capable de "comprendre".

Et le contact avec l'homme se résume seulement s'il l'élémental y trouve un intérêt .
Quand au forme, (elfes, etc....) ce sont seulement du folklore destinées aux humains.

Leur constitution énergétique est incomparable : leur énergie est insaisissable, indomptable et terrifiante. Pour avoir vécu un contact, je peux vous dire que je me sentais comme un fétu de paille dans une tornade...

A noter aussi que ce sont eux qui permettent, par leurs actions, à générer la vie sur certaines sphères en "modifiant" les éléments auquels ils sont liés.

Voilà pour moi,
Imperatrix Mundi
SalutàSion

Je trouve ce sujet toujours intéressant car si on suit la logique occidentale, les élémentaires seraient les entités les plus proches de la matière (des éléments), donc les plus facile à manifester, plus proche "de nous. Et pourtant ce sont les entités dont on parle le moins dans les manuscrits de magie les plus connus.

D'un coté, il y a l'argument très en vogue de l'"astral". Qui plus qu'une conception fait très souvent office de joker lorsqu'on ne sait pas trop de quoi ils s'agit ou où cela se passe, cela devient "l'astral".
De l'autre existe une incohérence fondamentale. Nous traitons d'élémentaires, esprits ou génies des éléments soit qui semblent liés aux éléments. On s'accordera tous sur le fait que le monde élémentaire est assez différents du monde astral, d'où on questionnement sur cette association hâtive.

Je me pose aussi la question concernant le bien fondé d'une assimilation de termes provenant de différentes cultures. Car pour le coup, si on s'accorde à associer les élémentaux aux éléments, les daemons et les génius, eux, ne connaissent pas forcément cette limite conceptuelle.

Il est possible de concevoir qu'il existe un (ou des) élémentaires gardiens, suivant la même logique que l'ange, le problème se situe plus au niveau métaphysique lorsqu'on de l'essence de l'entité.

Le vrai problème c'est qu'on parle peu de ces entités d'un point de vue philosophique, métaphysique, magique mais toujours folklorique. Les contes, les légendes, les coutumes des villages, etc. Quelqu'un à parlé de donner des gâteaux, faire des libations, ce genre de geste est avant tout dévotionel et donc dans une vision religieuse. L'entité est anthropomorphisée, on se demande si elle à des bottes en cuir ou un chapeau pointu.

Mais au final, possèdent-t-elles une personnalité propre ? Personne (j'entends lambda) n'a jamais vu d'élémentaire, on peut donc en conclure qu'elle n'ont pas de corps physique, comment sont elles donc liées à la matières, comment peuvent elles manipuler la réalité. J'entends comment se fait il qu'un Gnome puisse manipuler les métaux et a quel point alors qu'une Ondine ne pourra pas le faire et vice versa.

[Diane et Jacques Coutela sont bien grand prêtre et grande prêtresse de la wicca, mais ont crées leur branche luciférienne s'inspirant des grimoires médiévaux, d'où les références bibliques]

Amicalement
L'Imp'
Alkonost
Ouhla! Je lis beaucoup de choses interessantes ici!

C'est vrai qu'il y a chez le "Petit Peuple" une conscience collective beaucoup plus développée, ce qui donne l'impression de non pas un antagonisme entre "bien" et "mal" mais plutôt une complementarité.

Le probleme avec le folklore lié aux esprits de la nature, c'est qu'il est plus ou moins teinté de christianisme, il a aussi été falsifié par les lettrés qui ont sauvegardé toutes ces histoires par ecrit donc ces esprits y deviennent souvent soit angeliques, soit demoniaques. La plupart du temps demoniaques quand même. Alors qu'initialement, ils sont "ambigus". Ils reagissent en fonction de la maniere dont on les traite.

Moi aussi, je les rapproche des "daemons" grecs et d'ailleurs, à ce sujet, Patrick Harpur a ecrit un livre passionnant, Daimonic Reality, dont j'ai traduit certains passages (pour ceux que ca interesse). Je pense que beaucoup sont à mi-chemin entre l'homme et l'animal. Enfin, c'est juste une idée. Qui sait vraiment à quoi ressemble une entité féerique sous l'apparat qu'elle prend à nos yeux. Peut-être l'anthropomorphisme est-il une maniere de jeter un pont vers notre conscience. Mais j'aime imaginer que l'être féérique represente un mariage "génial" entre la sagesse humaine et animale. Car même si ce sont des esprits de la Nature à part entiere, il ne faut pas oublier que nous aussi, race humaine, representons cette Nature (dont bien entendu nous nous sommes trop distanciés...).

En ce qui concerne les incubes et succubes, j'ai eu moi aussi de nombreuses experiences eveillée et en rêve. Personnellement je n'ai pas eu de mauvais trip, ca a toujours été tres enrichissant, et en realité, non pas du vampirisme mais un echange d'energie, bouleversant. Les termes sont sans doute accessoires mais je crois que je prefere le terme de "nephilim" à succube et incube. Juste une vision personnelle.


Vertus, ton recit me parle beaucoup et je suis bien d'accord: il n'y a pas de peur à avoir. Les images que tu evoques resonnent en moi.

[EDIT ABRA: Mise en forme, je rajoutes quelques saut de lignes pour aérer]


Edité le 17-01-2012 à 12:37:33 par Abraxas


Abraxas
Korben a écrit :


Moi aussi ça m'intéresse bien toutes ses histoires. Est-ce que quelqu'un connait, des livres ou bandes dessinées qui parlent plus ou moins bien sérieusement de ce sujet. A part Edouard Brasey et Franz Bardon ??


Salut Korben,

Je peux également te conseiller de lire "Dogme et Rituel" d'eliphas Levy. Sommairement, le "rituel" dont il est question dans ce livre de Levy est une conjuration d'"élémentaux", je n'ai cité plus haut qu'une toute petite partie de l'ouvrage, l'ensemble est autrement plus interessant, et ce rapproche beaucoup de ce que l'on peut trouver dans des textes plus obscure comme le "Cipher Manuscript" (à lire ici http://hermetic.com/gdlibrary/cipher/ - En anlgais) de la Golden Dawn.

Cordialement,

Abra
piece_of_infinity
Ben, apparemment, elles ne se nourissent pas d'énergie sexuelle, ce serait un mythe, bien qu'il y ait une perte comme dans toute activité sexuelle seule ou avec quelqu'un - enfin, tant qu'il y a éjaculation (et si ce n'est pas le cas, ça n'exclut pas la possibilité d'orgasme multiple, lié au corps dans son entier qu'on pratique la sexualité taoïste ou le tantra).
Dans le cas de la femme, ce serait par les règles qu'elle perd son énergie sexuelle.

D'après les livres de Castaneda (ou ceux des "sorcières" de son groupe), par contre, l'homme transmet des sortes de sondes énergétiques - je ne me souviens plus du terme employé - chez la femme lors des relations sexuelles normales.

Après, certaines personnes minoritaires se sont bien fait violer par des entités lors d'expériences de paralysie du sommeil donc je pense que ces entités-là peuvent nous draîner mais après tout dépend quel nom on leur donne.
Le vampirisme énergétique délibéré ou non (et peu importe de quel type d'énergie, finalement), ça existe aussi chez les humains et probablement chez plusieurs sortes d'entités.
Je pense que certaines personnes seront davantage sujettes que d'autres à des agressions sexuelles d'humains ou d'autres êtres mais concernant l'astral, par exemple, les témoignages des personnes pratiquant des sorties hors du corps montrent que si l'on est trop dans la peur, on peut attirer des entités négatives que ce soit des "démons intérieurs" ou des êtres extérieurs dans certains états de conscience, du moins.

Personnellement, ça m'est déjà arrivé d'avoir quelques expériences de paralysie du sommeil mais rien de traumatisant non plus - quoiqu'un peu effrayant pendant que ça se déroule.

Enfin, pour en revenir au sujet, je pense qu'il faut modérer ses pertes. C'est difficile d'avoir une sexualité sans jamais éjaculer ou seulement avec des personnes qui souhaitent la partager dans un cadre et une pratique spirituels...

Concernant les ondines, je n'ai rien lu qui soit du genre des références négatives au succubes et incubes mais personnellement, je ne considère plus maintenant les succubes et incubes comme des démons bien que je pense que des "démons", - en tous cas, dans le sens de leurs mauvaises intentions ou de leurs noms peut-être - des égrégores qui se sont développés au fil du temps peuvent très bien très bien avoir du sexe avec les humains.


PS : Je vous recommande vivement le documentaire " Enquête sur le monde invisible " (que vous pouvez trouver en streaming) au sujet des élémentaux.
Divers Islandais y expriment leurs visions et expériences, leurs croyances,...
C'est surprenant de voir qu'il y a autant de témoignages, d'ouverture d'esprit et de respect de la nature (même quand il s'agit de bâtir qqch).
Par exemple, une médium a même dressé une carte des endroits habités par tel ou tel espèce d'élémental.

Voilà aussi 4 vidéos gratuites sur le même sujet et sur Yann Lipnick - ça provient de son site : http://www.natureetgeobiologie.com/films.htm


Edité le 16-01-2012 à 00:49:14 par piece_of_infinity


Membre désinscrit
Merci

Par contre en ce qui concerne les succubes et incubes, je pense qu'une relation avec ces êtres n'est pas bénéfique pour soi. Parce qu'elles se barrent avec ton énergie sexuelle que tu as mis du temps à accumuler. Vous me direz, c'est pas très différent d'une masturbation. Certes je suis d'accord mais pour ceux qui entreprennent un travail énergétique c'est à éviter je pense (perte gratuite d'énergie).
Est-ce que vous pensez que c'est pareil pour le cas des ondines ????
piece_of_infinity
Salut,

Il y a le phosphénisme qui permet, entre autres, la perception des élémentaux mais je ne saurais pas quoi te conseiller en particulier comme exercice spécifique dans ce but si ce n'est les affirmations avec la pratique des (post-)phosphènes.

Pour le matériel nécessaire adapté pour pratiquer (les différentes sortes de lampes/ampoules) ou, au contraire, déconseillé, je te conseille "Le mixage phosphénique en pédagogie" de Francis Lefébure.

Il y a aussi différents exercices de balancements de la tête et du corps (avec exercice du "point de concentration" et mantra associés) selon le type d'effet qu'on recherche.
Tu trouveras plus d'informations dans la rubrique "Développement personnel" du site.
Membre désinscrit
Salut à tous,

Moi aussi ça m'intéresse bien toutes ses histoires. Est-ce que quelqu'un connait, des livres ou bandes dessinées qui parlent plus ou moins bien sérieusement de ce sujet. A part Edouard Brasey et Franz Bardon ??

Merci
piece_of_infinity
Ca m'est arrivé de communiquer avec des gnomes par télépathie mais je ne me souviens pas vraiment du contenu (d'autant plus que je ne suis pas très réceptif et ai des pensées compulsives).
Une fois, j'ai demandé à des ondines de venir dans mes rêves mais du coup, j'ai fait un cauchemar où j'étais dans le noir et des mains me touchaient ou m'agrippaient.

Mis à part ça, si certain(e)s d'entre vous sont intéressés par le fait de contacter des succubes/incubes, j'ai trouvé un site anglophone qui y fait référence : Summoning a Succubus. Ca traite aussi des différents mythes les plus courants leur étant liés. Ils ne sont pas (en tous cas, pour la majorité des entités dangereuses comme on peut le croire.
Je vous conseille aussi l'article de wikipédia sur les succubes où ils font la relation avec les fées et divers êtres "surnaturels".
Vous pouvez aussi télécharger Mariage mystique et pouvoir chamanique chez les Shipibo d'Amazonie péruvienne et les Inuit du Nunavut canadien de Bernard Saladin d'Anglure et Françoise Morin.


Edité le 25-02-2011 à 18:06:57 par piece_of_infinity


Vertus
Ma fille les voyait ces fées et ces lutins, quand elle était petite, elle avait de vraies relations avec les entités de la nature, mais elle a perdu cela au moment de l'adolescence. Je me rappelle quand elle était petite à 4 ans environs, nous étions au lac du Salagou dans l'Hérault, elle parlait à une "dame violette" et ne voulait plus revenir avec nous, la "dame" l'a laissée partir quand même, mais il a fallu insister !
Quand on partait en forêt, elle s'accroupissait souvent et se mettait à parler avec ce qu'elle voyait, c'était si courant que nous savions nous éclipser doucement pour la laisser un peu tranquille. Elle disait qu'une fée la suivait partout, et la consolait souvent, et puis, vers 14 ans, les fées sont parties, ou du moins, elle ne les a plus vues.
Il n'y a rien à regretter, c'était un stade de conscience douce et tendre, mais tout évolue !

J'en ai vues aussi, des entités de la nature, mais pas comme elle, il fallait un recul pour que je les visionne et je ne choisissais pas de les voir, comment dire, je ne les voyais pas directement, tout à coup je ressentais un choc et la vision me venait, mais pas comme quand on voit une personne. Jadis j'ai fait des rituels Tibétains, et j'avais fait un rituel Tibétain au moment de la pleine lune en plein jour, une sorte de "puja", et c'est un peu plus tard que j'ai ressenti ce choc dont j'ai parlé et j'ai "vu" à retardement que quand je faisais ce rituel, j'étais entourée d'entités de couleur orange munis de yeux immenses qui m'observaient en souriant...
j'en ai "vu" beaucoup d'autres, notamment il y a peu, il y a dans ma chambre une sorte d'ouverture énergétique et des entités passent par là, une nuit j'ai vu un lutin passer par ce "trou" et passer au dessus de moi en rebondissant sur mon ventre, boing ... Je n'ai pas peur du tout des entités, quelles qu'elles soient, ni des fées, ni des lutins, ni des ondines, ni des démons même, je suis blindée ! Quand on a conscience de l'infinité de l'univers, on sait qu'il y a du monde, beaucoup beaucoup ! Et comme ils communiquent avec nous facilement, on arrive à les comprendre à les protéger parfois, certains petits êtres ont besoin qu'on les protège...
J'ai plein d'histoires encore avec eux, c'est un monde parallèle et puissant à la fois. les Devas des lieux sont des êtres permanents, Ils sont doux mais Ils sont contraints maintenant à une sorte de combat contre l'humanité. Les hommes sont allés trop loin dans l'exclusion des autres êtres et entités et de la nature qui les porte dans un autre système de vie. Nous sommes tristes de cela, c'est très grave, tout va nous tomber dessus, et les catastrophes naturelles sont inévitables.


Edité le 17-06-2010 à 19:47:21 par Vertus


 
Retour au forum
 
 
créer forum