Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Esoterisme - Discussions generales 

 Animal Totem

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Membre désinscrit
   Posté le 12-10-2005 à 17:03:48   

Bonjour à tous!

Ca fait un moment que j'ai envie d'ouvrir un sujet consacré au totem-animal.

Au delà du fait que l'animal-pouvoir est une représentation archétypale permettant d' accéder à une nouvelle dimension du Soi, l'observation du règne animal est et restera à toujours une source d'enseignement pouvant nous guider chaque jour.

Ce qui a inspiré l'ouverture de ce topic est l'expérience de kaZim quand il évoque sa séance de méditation:

"Je me concentrais sur un superbe paysage africain genre savane, avec des éléphants.. et je me suis senti irrésistiblement attiré en avant, ça m'a tellement supris que j'ai du ouvrir les yeux, et là biensur tout était fini.. Voilà c'est pas grand chose mais je me demande ce que ça aurait fait si je n'avais pas résisté."

L'éléphant est un animal fascinant à observer. L'éléphant est un animal très sensible et particulièrement doué pour la communication longue distance. Voici ce que j'ai découvert récemment.



Ecoute donc avec tes pieds, martela l'éléphant





Les éléphants émettent et reçoivent des coups de fil, plus précisément des coups de pieds, longue distance. Les pieds viendraient donc au secours des oreilles.




Les éléphants communiqueraient sur de grandes distances, en captant par les pieds, les vibrations dans le sol. D’après Caitlin O’Connell-Rodwell, de l’université de Stanford (Etats-Unis), les ondes sismiques provoquées par les mastodontes se propageraient jusqu’à plus de trente kilomètres de leur lieu d’émission. Par exemple, c’est en martelant le sol avec leurs pieds que les troupeaux s’avertissent du danger.

Illustration Pour vérifier leur théorie selon laquelle les éléphants entendent aussi avec leurs pieds, C. O’Connell-Rodwell et ses collègues, Linette A. Hart et Byron T. Aranson, ont testé trois vibrations différentes. Ces dernières ont été tirées de sons normalement émis par les éléphants sauvages d’Afrique. Le premier est un signal d’alarme, le second, un salut, et le dernier signifie en quelque sorte "Allons-y !". Ces émissions acoustiques ont été transformées en ondes sismiques puis envoyées dans le sol. Les chercheurs ont alors observé les réactions de huit jeunes éléphants au Zimbabwe.

Une femelle a particulièrement bien réagi au signal d’alarme. A chaque expérience, elle se penchait comme pour mordre la poussière. Pour C. O’Connell-Rodwell, cette agitation est d’autant plus frappante qu’elle est rarissime dans la nature. Les pachydermes ne réagissent comme ça que dans des conditions extrêmes. Le même test a été fait sur les mâles. Il semble qu’ils soient plus stoïques. Au dire de la chercheuse, "leurs réactions ont été plus subtiles."

L’ouïe pédestre n’étant plus à démontrer, restait à savoir si cette communication présentait un quelconque intérêt par rapport à un mode plus classique, basé sur les oreilles. De précédents travaux ont montré que les éléphants émettent des vocalises en basse fréquence (20 Hertz). Si les conditions de temps sont idéales, elles peuvent voyager dans l’air sur une dizaine de kilomètres. Selon les coauteurs de l’étude publiée par C. O’Connell-Rodwell dans le Journal of the acoustical society of America, ces vocalises seraient complétées par les ondes sismiques. Ces dernières seraient capables de parcourir des distances trois fois plus importantes, environ 32 kilomètres.

Comme leur consœur africaine, les deux éléphants femelles asiatiques, Elephas maximus, vivant dans une réserve privée près de Jefferson au Texas, réagissent aux ondes sismiques issues des vocalises basse fréquence. Les pachydermes les capteraient par l’intermédiaire de leurs pieds. L’information circulerait ensuite le long de leur squelette. Si cette complémentarité entre les deux modes de communication se confirme, elle pourrait expliquer certains comportements des pachydermes. Par exemple, "quand il pleut en Angola, des éléphants situés à 160 kilomètres commencent à partir à la recherche de l’eau, raconte C. O’Connell-Rodwell. Le signal du départ pourrait être donné par les vibrations générées par le tonnerre."

Moins poétique mais plus près de nous, ces recherches pourraient bénéficier aux pachydermes des zoos. En effet, il serait sans doute bien vu d’isoler ces mastodontes, aux pieds sensibles, des vibrations citadines.
Acoustique
13 mars 2001


Françoise Dupuy-Maury


En dehors de cela, j'ai appris que l'éléphant est aussi le seul animal doté d'un doigt au niveau de sa trompe. C'est unique dans la nature. Ce pachiderme aux facultés encore insoupçonnées se caractérise aussi par son incroyable agilité dans l'eau. Pour moi, il a dû garder quelque chose des cétacés, surtout dans sa capacité de communiquer par émission de basses fréquences.

Alors oui, je ne peux m'empêcher de songer au fait qu'il y aurait sans doute beaucoup à apprendre à celui qui pratique la méditation. Comme de sentir, d'entendre avec les pieds, avec tout le corps les ondes de types basses fréquences et les ondes sismiques qui se propagent par le squelette. L'éléphant par l'énorme capacité respiratoire et la taille de sa cage thoracique qu'il utiliserait à bon escient comme une.... caisse de raisonnance, à l'image d'un tambour. Le tambour qui est un objet sacré dans les rituels chamanique puisqu'il permet de mettre l'individu en état de transe afin d'accéder à des états modifiés de conscience.

L'éléphant, bien qu'animal terrestre doit sa survie à sa capacité à trouver des points de ravitaillement en eau. Les éléphants s'organisent par une vie de société type matriarcal. C'est la doyenne qui mène le reste du troupeau aux différents points d'eau et ceci sur des territoires de plusieurs centaines de kilomètres. La science a toujours mis en avant le fait que si le choix de guider le reste du groupe était laissé à la doyenne c'était parce qu'elle avait la mémoire qui remonte au plus loin dans le temps afin d'augmenter les possibilités de trouver les points d'eau. Mais ils n'ont jamais songé au fait qu'étant la plus ancienne elle puisse être tout simplement la plus expérimentée pour cette tâche. Donc il n'y a peut-être là pas seulement une question de mémoire mais d'expérience et d'acuité sensorielle.

Je pense à ton expérience KaZim et je me dis que si tu es entrée une fois en résonnance avec ce type d'animal, rien ne s'oppose au fait que tu puisses renouveler l'expérience. Il est possible pour l'être humain d'apprendre à écouter avec ses pieds, avec son corps et de sentir les vibrations du sol, les ondes sismiques qui le parcoure par dixaine chaque jour, même ceux qui sont de faibles intensité. L'éléphant en tant qu'animal pouvoir, je crois qu'il guide l'homme à entrer en résonnance avec sa sensibilité tactile et aussi à être physiquement et intuitivement sensible aux point d'eau. Dans diverses traditions il est dit que que l'homme par nature est gardien du feu et la femme est gardienne de l'eau mais cela n'empêche pas que l'homme soit, au travers de son parcourt, amené à être sensible à l'eau en temps qu'élément.

Ce serait intéressant, à ceux qui sont intéressés sur le sujet, de partager nos connaissances sur les qualités d'autres animaux et de tirer des conclusions quand à notre animal totem.

Amitiés.
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 13-10-2005 à 11:12:46   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

Sympa comme sujet Glingal !

Décidément tu es en train de devenir une afficionado des forums J'ai particulièrement souri quand je l'ai découvert car dans l'après-midi je me tatais à faire un sujet sur le chamanisme et plus particulièrement sur la méthode consistant à se mettre à la place de l'esprit d'un animal ! Tu vois c'est rigolo car on a été sans le savoir quasiment synchrone sur cette affaire. Du coup je me suis posé la question de savoir quel était mon animal totem ? Et figurez-vous que je ne suis pas arrivé à répondre. J'ai beau me concentrer très fort, je n'arrive pas à faire surgir dans ma pensée un animal particulier. Je suis tombé sur le net sur une technique de visualisation pour le découvrir mais je me montre plutôt sceptique quant à son efficacité. Le seul animal qui m'ait jamais marqué et qui revient de façon récurrente dans mes rêves est... le requin blanc !



Mais je doute qu'il s'agisse de mon animal-totem étant donné que j'entretiens cette relation particulière avec Carcharodon Carcharias depuis que j'ai vu les Dents de la Mer gamin. Ca frise davantage le traumatique que le totemique !! Reste qu'à l'heure actuelle, au-delà de ma peur se révèle surtout une grande fascination et un certain respect pour ce petit miracle de l'évolution. Je ne loupe jamais un documentaire sur le grand blanc. Tiens récemment j'ai découvert deux dépêches sur le net qui évoquaient leurs migrations. D'autant que l'espèce est gravement menacée... Quand tu parlais dans un autre topic d'avoir un jour à affronter sa plus grande terreur avant d'être libéré Glingal j'ai aussitôt pensé au requin en ce qui me concerne et j'en ai été immédiatement pétrifié de panique.



Mais bref je m'écarte de ce que je voulais raconter. A la base j'étais lancé pour vous parler de ce que les Indiens d'Amérique du Sud appellent l'Esprit du Jaguar. Dans le bestiaire amérindien, le jaguar occupe une grande place. D'une manière générale chaque animal est considéré comme un esprit à part entière. " S'il existe une notion virtuellement universelle dans la pensée des amérindiens, c'est celle d'un état originel d'indifférenciation entre les humains et les animaux qui est décrit par la mythologie. Les mythes sont peuplés d'êtres dont la forme, le nom et le comportement mêlent inextricablement attributs humains et animaux dans un contexte commun d'intercommunicabilité. La différenciation entre " culture " et " nature " existe, mais de façon relative et selon un autre parcours que celui de la pensée occidentale. La condition originelle commune aux hommes et aux animaux n'est pas l'animalité, mais l'humanité, au sens du partage de la pensée, de l'esprit. La grande différenciation montre moins la culture se distinguant de la nature qu'un éclatement du couple culture-nature dans des corps différenciés associés à des points de vue multiples .", explique Philippe Zarifian sur son site, particulièrement intéressant à consulter pour comprendre le point de vue humain de l'animal et vice-versa. (source : http://perso.wanadoo.fr/philippe.zarifian/page81.htm)



La première fois que j'avais entendu parler de ces histoires d'esprits animaux c'était dans un épisode de X-Files appelé Malédiction dans lequel Mulder et Scully enquête sur des meurtres faisant suite à la récupération de l'urne d'une femme-chamane sacrée par une équipe d'archéologues. D'une autre manière, la kitschissime série Manimal parlait elle aussi de cette relation. Au centre de cette croyance indienne se trouve le yajé également appelé ayahuasca - littéralement vin de l'âme. Fortement dosé, il autorise l'esprit à franchir la porte chimique d'un autre monde. On le réalise à partir de son écorce qu'on fait bouillir ou qu'on trempe dans l'eau en la mélangeant à d'autres produits naturels. La plante d'origine est appelée Banisteriopsis Caapi et c'est une sorte de vigne grimpante qui pousse dans la forêt amazonienne et le bassin de l'Orénoque, en Colombie et en Equateur. (à lire à propos de l'ayahuasca : http://terresacree.org/ayahuasca.htm)



On lit aussi que le yajé n'est qu'un accélérateur à l'accession à cet autre univers. La transe, la méditation peuvent également permettre l'initié d'accéder à ces mondes. N'ayant pas de ça à portée de main et n'en trouvant pas sur e-bay non plus, vous me voyez fort déconvenu car tout ça en attendant, ne me dit pas quel est mon animal totem !

Dav


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
aleister.c
Inactif
   Posté le 05-11-2005 à 05:29:40   Voir le profil de aleister.c (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à aleister.c   

un mot rapide au sujet de l'hayahuasca: son principe actif majoritaire est la di-methyl-tryptamine ou D.M.T.

son utilisation dans les milieu psychatrique a donné d'étonnant résultat, notament sur les toxicomanes qui reviennent de leur "trip" d'une part moins dépendant à l'héroine car la D.M.T. semble avoir un effet inhibiteur de la réception des opiacés, mais surtout ils sont en quelque sorte "transformé" par une experience spirituelle qui redonne un sens a leur vie, et qui leur donne ainsi uune vraie motivation pour décrocher et commencer une vie nouvelle...

j'ai longtemps cru que la D.M.T. se tenait en dehors des circuits traditionnels de distribution des stupéfiants, qu'il était juste impossible d'en acheter en teuf ou dans un squatt mais l'information circulant à son sujet, des dealers se sont mis à en proposer dans des rassemblements tekno..... pour ce que j'ai pu en savoir, il s'agissait en fait de kétamine, un puissant anesthésique qui est actuellement réservé a l'usage animal....

je n'ai croisé cette drogue qu'une fois dans ma vie, des freaks m'en ont proposé, tout en m'expliquant le "respect" qu'ils éprouvaient pour ce produit, que si je voulais en prendre ce ne serait pas immédiatement mais qu'il fallait se préparer, tout autant psychiquement que physiquement, suivre un régime strictement végétarien pendant au moins une semaine avant la prise etc etc...

leur discours m'a plutot impressionné, d'autan que je savais l'un d'eux pret à (presque) tout pour dénicher un peux de fric.... l'experience était tentante, mais je ne me sentait pas pret et je leur ai dis....

un autre m'a répondu "je sais, je voulait juste te l'entendre dire.... on se retrouvera dans quelques années, quand le moment sera venu pour toi etc... je leur ai demandé de m'expliquer ce qu'on vivait lors de cette experience, ce dont je me souvient qui m'a marqué, et qui semble tous les avoir marqué c'est que la première experience sous ce genre de produit semble être tres similaire pour toutes les personnes, alors que les autres drogues, si elles ont des effets génériques (le cannabis est plutot relaxant, on s'enfonce dans la moquette, l'alcool est plutot desinhibant, le L.S.D. génère des hallucinations visuelles et auditives, etc...) l'experience du produit varie tout de même sensiblement d'un individu a l'autre

désolé je suis pas très doué en recherche internet, il y a un bonhomme qui s'appelle "terence mac kenna" australien je crois, qui a diffusé un enregistrement de musique psychédélique sur laquelle il raconte son trip sous D.M.T. , ce fut bien entendu censuré peu de temps après la publication mais le c.d. tourne dans les milieu underground... je pense qu'on doit pouvoir le dénicher sur le net mais je n'ai pas trouvé ou...

arf dernier indice, j'ai écouté cet enregistrement (troublant je dois dire) chez des potes, dans leur pc, c'était répertorié au nom "space time continuum" qui doit être le nom du groupe de musiciens....

rico, qui a bien du mal à s'adapter aux nouvelles technologies...
Membre désinscrit
   Posté le 19-01-2006 à 15:14:57   

J'apporte ma petite contribution au sujet (je le dois a un ami, fou de chamanisme) .

J'aimerais beaucoup, si quelqu'un le peu, avoir une explication au totems que nous avons "en nous".."notre animal totem"... l'origine de cela...
Pour ma part je suis tres porté sur le Lynx...


En tant que totem, cet animal, est un passionant compagnon de route. Fin observateur, le lynx est un gardien (n'est ce pas lui qui veille sur les secret de l'univers via le Sphinx (qui pour moi est plus un lynx que un lion..), Il est le gardien des secret, et est mysterieux et silencieux. Sa place, en hauteur, veillant le monde autour de lui, dans la paix, sans se faire remarquer!
De plus, le lynx degage un aspect chasseur, c'est peut etre un peu paradoxal...devant l'aspect gardien mais non. (voulez vous que je developpe davantage?) Il est royal comme animal, beau, avec des traits tres particulier qui lui donne noblesse. il apprends à l'homme qui l'a pour totem, la parade, à se distinguer, a etre majestueux (je maitrise peu cet aspect...je marrete donc là).
Ce talent d'observateur, lui ont valu d'etre chassé au moyen age, et bien apres encore, car on disait de lui, qu'il ensorcelait avec ces yeux, qu'il perçait les ames, les secrets et les verité , pour prendre possession des gens.

En tant que totem à moi , cet animal, a orienté ma personnalité, à etre calme, et observateur, fin analyste, et aussi, un peu imbu de moi meme, a me sentir superieur et noble (sentiment que j'ai eu du mal a attenuer! ..s'en ressent encore, mes attraits... je fais des etudes..j'ai pris medecine... je joue d'un instrument(enfin je debute..j'ai pris le violon)... et je mhabille...classe, et original, j'ai du mal a etre...banal! Le lynx, aime "bien" paraitre, pas pour se montrer et qu'on le flatte, mais ce par sa nature à dire "je suis de sang royal".

enfin, si vous avez la chance de connaitre deux personnes, ayant ce totem et qui entretiennent avec lui une profonde amitié, un aspect tres interessant en ressort, c'est la faculté qu'on ces gens à parler avec le regard... Un lynx (en tant que totem) sait se passer des mots, et joue beaucoup sur le regard.

Cela est mon avis personnel sur cet animal, que j'ai toujours a coté de moi.
Enfin, en son nom, ayez une pensée pour son espece, qui dans certain lieu est menacé !! et une pensée pour chaque animal de ce monde!!

D'un point de vue, plus "thésosophique", le regne animal, tout comme la nature, sont "autour" du regne humain. L'homme dans sa marche evolutive, a tout sous les yeux pour accomplir son voyage : la sagesse de Dieu, les commandements, l'explication de ce monde est autour de nous! de part les constellations, l'homme trouve son histoire, la nature lui apprend tout ce qu'il y a à savoir pour bien avancer, sous la Loi(de par l'etude de l'ecosysteme...)
Ainsi les animaux, nous apprennent, la vie en societé, quand nous etudions la leur, et chaque animal, a beaucoup de leçons à nous apprendre, soyons attentif, et ecoutons les.
En retour, notre rôle et de bien orienter la nature, maintenir l'ecologie. Envers les animaux, nous avons un role de maitre, ce regne, precedent le notre, doit etre guidé par la race des hommes, ce qui se voit a travers la domestication, et le maintien des especes, et la protection de celle en danger (non seulement, par notre faute, mais là je pense aussi, par la menace d'autre espece animal)

Concernant, cette Mere Nature qui nous porte dans son berceau, et ecrit devant la Sagesse Divine, je voudrais citer les hiérophantes d'egypte, disant à leurs jeunes Initiés :

"Contemple ces Etoiles, car Voici ta Demeure"


Bien a vous,
Sravaka

Message édité le 19-01-2006 à 15:15:30 par Sravaka
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 19-01-2006 à 18:06:19   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

Intéressant ton commentaire Sravaka. J'aimerais en savoir plus quant à l'identification à un animal, au point qu'il acquiert le statut d'animal-totem. Je demande ça car, pour ma part, en dépit d'un amour sans borne pour la Nature et tout ce qu'elle contient, je ne parviens pas à isoler de ce bestiaire un animal précis avec lequel je me sente en totale osmose. Je citais le requin mais ce n'était pas un bon exemple, comme je l'expliquais. D'autant que le requin est l'archétype du prédateur et que ça ne me correspond vraiment pas du tout ! J'ai beau y réfléchir, aucune espèce particulière ne s'impose à mon esprit. D'où ma question : comment es-tu parvenu à déterminer que ton animal-totem pouvait être le lynx ? Et ce que je me demande également c'est : chaque individu est-il forcément associé à un animal-totem et, si oui, comment le découvrir ?

Par ailleurs, je remarque quelque chose de singulier dans l'énumération des animaux-totems : il s'agit effectivement souvent d'espèces menacées davantage que les autres. Dans les animaux qui reviennent souvent aux lèvres des gens et dans les histoires chamaniques, on trouve notamment le loup et l'ours. Si j'ajoute ces deux-là à ton lynx, ça fait trois espèces particulièrement dans la ligne de mire des détracteurs de la Nature. Le loup a été massacré pendant des années, il a été haï et, aujourd'hui, son retour dans les alpages donne lieu à une polémique venimeuse. L'ours, dans les Pyrénées, connaît le même scénario après avoir été lui réintroduit. Le dernier grand plantigrade avait été tué dans le Vercors au 19ème siècle. Enfin le lynx, ainsi que tu l'évoquais, fait également parler de lui dans les Vosges et le Jura. Beaucoup de gens voient sa présence d'un très mauvais oeil. Doit-on voir dans tous ces événements une réaction à l'égard d'un esprit animal puissant ? C'est ce que je suis venu à me demander... N'y a-t-il pas, derrière ces faits et ces polémiques, une tentative "d'ennemis de la Lumière" à se débarrasser de ces animaux qui détiennent un pouvoir trop grand ? C'est tout de même troublant...

Je suis sûr que je pourrais trouver d'autres exemples, notamment avec les dauphins et les baleines, considérés comme les garants de la mémoire universelle... Eh bien ils sont chassés, braconnés et massacrés... Etrange non que ce soit tous ces animaux hautement symboliques qui soient les premières victimes des exactions humaines ?

Dav, plein de questions


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
Membre désinscrit
   Posté le 20-01-2006 à 01:44:58   

ne te tape plus la tete avec ce marteau Dav! voici ma solution à... (ça fait pas un peu pub non ? ...)
....
je reprends tes questions...

"comment es-tu parvenu à déterminer que ton animal-totem pouvait être le lynx ?"

Tout d'abord, je peux me tromper. cette hypothèse mise à part, il y a que je ressens un profond lien avec le Lynx. tout petit j'adorais cet animal, et mon "guide imaginaire" etait le lynx, c'est avec lui, que j'ai pris le pas de vouloir changer et comprendre le monde, ce qui m'as amené à l'esoterisme. Ainsi, c'est ce lien, et ce que je ressens pour lui, qui me fait dire cela (ne m'emmene pas voir des lynx, j'y resterais des jours!!
Toutefois, je ne pense pas que le totem soit juste cela, ou alors, j'imagine pas le nombre de personnes qui auraient un dauphin ou un chat pour totem! J'avoue que pour ma part cela a été relativement simple... et naturel! Et comme dis au debut de mon post, je connais une personne tres portée sur la chamanisme..je me suis toutefois eloigné de cette personne... Et, c'est avec elle que j'ai developpé mon interet pour les animaux totems, et ce travail sur cela, sans toutefois, chercher a comprendre le reel sens... en quelque mots... Les totems(car nous en avons plusieurs...), sont une explication, chamanique, c'est une façon de comprendre un phenomene(dont je donne mon explication plus bas)..., ainsi, moi, dans la Théosophie, je trouverais un similaire (bien que je cherche toujours...).

Voici mon explication :

Ce totem donc, est un archetype, autour duquel vient se construire la personnalité/ l'incarnation. L'Ame (pour moi , ce qui s'incarne...), oriente sa volonté pour donner une certaine direction a son incarnation, et je pense, que les Indiens, eux, ont compri cela par la totemie. la Comprehension de son totem, vient de la connaissance de soi, et de son intuition,à la condition, que nous soyons ...receptif à cette façon de voir les choses.Certain par la totemie, d'autre le tarot, etc..moi, la Théosophie.

En cette periode de ma vie, j'avoue que je "laisse"un peu le lynx et tente de me tourner vers un autre animal... j'ignore, si je trouverais, et si il sera aussi un de mes totem, mais il me fera reflechir sur certain aspect de moi meme. et c'est là l'interet au fond! si ce n'est la verité, est ce grave?tant que cela nous fait avancer sur le Chemin!

deuxieme question...
"chaque individu est-il forcément associé à un animal-totem et, si oui, comment le découvrir ? "
selon ma théorie sur l'archetype...oui. Pour le decouvrir, ...sois c'est lui qui se presente a vous, ou alors, il faut je pense une passion pour les animaux, une bonne connaissance de soi meme, et une profonde volonté de le rencontrer. je ne dirais que cela. C'est un compagnon.

Ensuite je pense que tous les animaux, peuvent etre totem, toutefois, j'ecarterais les animaux "inferieur" comme les insectes, qui sont bien peu avancé sur l'echelle de l'evolution du regne animal, ... je ne pense pas qu'ils puissent jouer ce role, bien qu'ils aient beaucoup a nous apprendre! et si c'etait le cas, que donnerais une personne, sur le plan affectif, mental...si elle se construit autour d'un etre si peu developpé mentalement, et emotionellement?
Donc, pas que les animaux en voie de disparition.
Puis, je ferais un lien entre la disparition des especes et leur role aupres de nous. Si sur cette terre, une espece s'eteint, c'est que notre Terre, notre Mere, avance elle aussi, et delaisse certaine forme, pour en fonder de nouvelle, ..pensons a l'echelle de l'evolution des especes! Les insectes, sans doute etaient ils autrefois totems, mais d'une Humanité bien ancienne, et eloigné de la notre!
...

Concernant ces Esprit animaux, puissant...je ne crois pas à un libre arbitre de chaque race animal qui amenerait a reagir de la sorte...ou alors, un simple instinct de survie basé sur le principe simple "toute chose tend vers le maintien de sa forme". Le regne animal,pour moi, est assez dependant de la Volonté logoïque de notre planete, de Mere Nature. elle ne leur donne que l'instinct, les animaux etant encore tres peu "évolué"..l'instinct, un premisce de volonté. L'homme prend conscience d'un role, de cet evolution et il possède la Volonté,et ainsi le libre arbitre. Les animaux, sont au sein de notre Mere a tous, au fond du berceau ; L'Humanité, elle, sort de celui ci, realise la divinité en elle, et a ce moment, lui inccombe le "devoir" d'apprendre a marcher seule, vers son Pere.

Enfin les animaux symboliques...le sont par l'importance meme de ce symbole..je m'etendrais peu, mais n'oubliez pas, le lien qu'a chaque chose avec chaque autre planete de ce systeme, et selon les epoques, certaines energies, entités prennent de l'importance dans un certain cycle de la vie, et voyent ainsi leur expression accentuée, et en decoule la manifestation plus concrete et plus forte de ce qui leur sont lié.
Tout s'inscrit dans le Plan Divin, selon des regles et des Lois immuable.. cela rejoint l'astrologie...je m'arrete donc là

c'etait un peu long !!! et comme toujours, cela est mon point de vue!!


aleister.c
Inactif
   Posté le 23-01-2006 à 17:25:40   Voir le profil de aleister.c (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à aleister.c   

ha la la !!! je viens de relire ce post, pour y voir les ajouts, et je m'aperçois de ma facheuse tendance a dévier du sujet
désolé hein? mais vous connaissez le problème, tout étant connecté avec tout, ben j'me sens souvent obligé de partir a droite ou a gauche... j'ai du mal a garder le fil...

a propos de fil, et de connections, l'araignée, qui tisse sa toile ne ferait-elle pas un totem acceptable pour certain? en plus, elle se nourris de moustiques, qui, eux, se nourrisent de nous.... les ennemis de mes ennemis sont mes amis hein?
enfin c'est pas le mien (j'y viens, j'y viens) mais pour rester encore un petit peu dans le monde des insectes, les abeilles me semblent aussi interessantes. peut-on dire à leur sujet qu'elles ont été l'animal totem de certaines familles royales???

et les fourmis sont certainement le totem d'un certain werber....

bon, en ce qui me concerne, je sais pas trop non plus.
comme solomon, je ne suis pas certain de la signification, des implications, du type de relation que l'on peut entretenir avec un tel animal...

pour ma part, je dirai: le loup.

désolé pour la banalité mais c'est ainsi
c'est une vieille histoire, je crois que ça a commencé tout petit, à l'age ou j'ai commencé à dompter ma peur du noir, l'angoisse d'aller se coucher le soir vous savez?
et bien c'est vers cette periode, je devais avoir 5 ou 6ans, je me voyais grandir, je m'étonnais de ne plus avoir peur du noir, pouvant même m'y plonger pour le plaisir.... et j'ai appris que ma cousine avait aussi du mal à aller se coucher, pas à cause de la peur du noir, mais parce qu'elle avait peur du loup!!!

je fut très étonné de cela, ça me parraissait profondément absurde et j'ai entrepris de la rassurer: le loup est un animal sauvage, il vit dans la forêt et n'a rien à faire dans une maison, moins encore dans un appartement du troisième étage en centre ville.... et puis un loup, ça mange des moutons, pas des enfants (ça ce sont les ogres, c'est pas pareil!)

je ne suis pas sur, mais au moment ou l'on enseigne aux enfants des histoires avec des loups qui font peur (le petit chaperon rouge par exemple), j'ai du apprendre du même coup que ce fameux loup est l'ancêtre du chien... le meilleur ami de l'homme.... ça me laissait perplexe, cette histoire, mon grand-père était quelqu'un de gentil, alors je voyais mal comment le grand-père du chien pouvait être aussi méchant...
et puis il faut dire aussi que j'ai grandi en normandie, et que nous avons quelques fameuses histoires de loup-garous par ici....
ces histoires étaient biensur faites pour faire peur, mais moi, elle me fascinaient, je me suis longtemps demandé ce qu'on pouvait ressentir comme sensation, lors de la transformation en loup, la pousse des poils, les doigts qui raccourcissent et les griffes qui se plantent dans le sol, et puis courir à 4 pattes, aussi vite que le vent, et les babines retroussées découvrant de loooongues canines....
franchement, ça m'aurai bien tenté cette experience, si ce n'est le probleme que pour ça, il fallait vendre son âme au diable... un peu cher payé à mon gout !
depuis, j'ai vendu mon âme au diable.... ou je n'y crois plus, comme vous voulez lors d'une prise de champignons hallucinogènes, j'ai tenté la transformation..... hélas, je crains qu'une bonne volonté et quelques champignons toxiques ne soient pas suffisant, j'ai effectivement eu la sensation d'avoir des canines plus longues, un souffle rauque, des ongles qui se rallongent...... et puis plus rien! non, ce n'était que mon imagination.


allez savoir ce qui me plait vraiment dans cet animal... je sais bien qu'il vit en meutes, mais pourtant je l'imagine errant le plus souvent seul, et c'est cette image de liberté qui me séduit ; visions d'une prairie, d'une foret, d'une montagne... son territoire est immense. Mieux encore, ce n'est pas SON territoire, simplement l'endroit ou il vit, naturellement, sans y être rattaché , sans le dominer non plus

voila, je crois que pour moi, le loup incarne un certain concept de la liberté, concept lié profondément à la nature... c'est interessant de s'être posé la question, parce que j'avais presque oublié cette histoire de loup dans ma vie, merci de m'avoir aidé a m'en souvenir....

erf, une dernière chose... je ne suis pas certain, mais c'est une piste; on dis parfois de quelqu'un qu'il est connu comme le loup blanc, c'est un fait que je cherche rarement à passer incognito, lorsque je débarque dans un groupe, j'aime qu'on sache que j'existe... et que j'ai ma propre personnalité.... et si besoin est, je peux me faire assez théatral.... la j'ai la vision d'un loup hurlant à la mort sur fond de pleine lune... vous voyez le tableau? le genre que certains aiment et d'autres pas, mais le genre cliché de cinéma qu'on oublie pas.... (quel ego monstrueux..... )
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 12-11-2006 à 11:54:33   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

Salut glingal

ben peut-être on est tous une bande de sorcier chez moi alors..car nous avons beaucoup de corbeau, de chats ou j'habite.

j'ai fais quelque recherches sur le corbeau, car ces derniers temps, un corbeau me fait toc toc chaque jour. Même l'autre fois, avec mon ami caramel (il était temoin mon chat),il a tapé à le fenêtre et j'ai pensé qu'est ce qui se passe, mon chat qui habituellement un trouillard né et allé voir à la fenêtre.

j'ai trouvé un lien sympa autant il montre le positif et le négatif de la symbolique.

http://www.paganguild.org/aubeseptiemelune/grimoire-chamanisme/totem/corbeau.htm

sinon nous donnons à mangé nos reste au corbeau (enfin ils servent dans le composte je dirais plutot).

Et une époque quand nous avions encore notre chien de traineau (qui a vécu jusqu'18 ans), elle était un peu seule, car avant elle vivait encore avec sa mère, toujours en duo. Mais au décès de sa mère, elle était un peu triste et esseulé, mangeais plus trop.

Voyant cela le grand-père de la maison à eu l'idée de faire que mon chat blanc (qui devait être un familier, car j'ai jamais vu une chatte si intelligente) et lui devienne copain.

ils ont devenu ami, alors que mon chat n'avais jamais été habitué au chien au paravant, mais c'était un chat extrèment observateur qui comprennent avec son coeur, une âme farceuse qui lorsqu'on avait le cafard, s'arrangér toujours pour nous faire rire avec une cambriole, volé quelque chose.

Alors le grand-père pour stimulé le chien, donné des coup de poulet à mon chat et aux corbeaux, c'était un spectacles assez marrant.

Le chien était bien d'accord qu'on donne au chat des coup de poulet, car c'était son chat à lui, mais les corbeaux, il les chassait enfin sans trop de convicition non plus.

symbolique du chat

http://www.netsource.fr/particuliers/martinc/

je reviens..a toute..tichat


--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Esoterisme - Discussions generales  Animal TotemNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade