Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
 
 
 
 
 Abrasax  Le coin des scientifiques  Ufologie 

 Big Brother is watching you

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 04-10-2005 à 10:22:50   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

Centième message ! Ca se fête !

Bon alors pour ce centième, je me fais l'écho d'un texte diffusé par le mouvement JAMEH (Jamais avec la Manipulation Electronique de l'Humain) qui lutte pour prévenir du danger de la présence de plus en plus insistante des nanotechnologies dans notre monde et plus particulièrement de la fameuse puce sous-cutanée qui risque à long terme de nous condamner à devenir semblable au héros de la mythique série Le Prisonnier. "Je ne suis pas un numéro ! Je suis un homme libre ! "


L'intégralité du contenu de ce site n'est pas de la science fiction. Il n'est pas non plus une composition d'un créateur de HOAX. Tout ce que vous découvrirez est véridique et le fruit d'un travail documentaire et d'information d'un certain nombre de citoyens. Les infos et les illustrations sont vérifiables auprès de leurs sources, connues comme dignes de foi. L'objet de ce site est d'alerter chacun sur le péril que causerait l'utilisation des micropuces et des implants électroniques à notre intégrité d'Etre Humain et aux Droits Fondamentaux de chacun.



Avril 2004 : carte d'identité à puce : attention danger !

Nous savons tous que des puces sous-cutanées sont déjà obligatoires pour les animaux domestiques, au niveau douanier (Grande-Bretagne entre autres). L'obligation d'implanter des puces aux animaux de ferme est en cours. Nicolas Sarkozy a voulu une carte d'identité électronique d'ici 2006. A l'occasion du 4e forum mondial de la démocratie électronique d'Issy-les-Moulineaux, Nicolas Sarkozy a annoncé l'entrée en service au plus tard en 2006 d'une carte d'identité électronique française,contenant l'identité et la nationalité de la personne, ainsi qu'une signature électronique permettant d'authentifier les formulaires remplis sur Internet. Selon le même ministre de l'Intérieur, l'une des priorités de son ministère, est la refonte de la délivrance des titres d'identité et de nationalité.


un exemple de carte d'identité électronique


Comme aujourd'hui la carte sera ensuite délivrée en mairie, après un contrôle des informations du requérant en préfecture. Après la carte Vitale, la carte d'identité électronique devrait être la seconde à embarquer un identifiant personnel unique. Parmi tant d’autres dangers, dont celui de l’intoxication-pollution systématique montrant le mépris avec lequel les autorités considèrent les citoyens, celui représenté par les utilisations probables de la PUCE ELECTRONIQUE est un problème qui nous paraît très grave, d’autant plus qu’il est INSIDIEUX et que beaucoup NE VEULENT pas y croire , alors que tout le système nécessaire est en place et que des ports de bracelets et DES GREFFES SOUS- CUTANEES sont DEJA en cours. Il ne se passe quasiment plus de jour sans que de nouvelles infos ne nous parviennent dans le MAUVAIS sens . NOUS SOMMES DEJA TRES LOIN - trop loin - . Un peu comme autrefois, lorsqu’on commençait à parler de camps de concentration et de fours crématoires !


ici dans une boîte espagnole, certains clients VIP ont déjà leur puce


«Mais voyons, vous êtes fous ! Complètement paranos ! CELA NE PEUT EXISTER, voyons. Nous le saurions !!! ».

On a vu ce qu’il en a été Sur la planète, TOUT EST EN PLACE pour LA SURVEILLANCE ELECTRONIQUE des humains. BIEN PIRE ! Pour que nous ne soyons plus que DES ROBOTS TELEGUIDES. Aux U.S.A. un bus circule déjà pour implanter les volontaires. En Nouvelle-Zélande et en Australie, les personnels militaires et médicaux reçoivent obligatoirement une puce... Cette puce fait office de "mouchard ", elle permet de recueillir et de stocker les informations, de tracer l'individu, et de restituer ces informations à d'autres éléments du système global de télécommunication.Qui plus est, cette puce, afin de contraindre chacun à son port, doit servir d'identificateur au sein du nouveau système social, un identificateur qui ferait office de carte de crédit, de carte d'identité, de numéro de sécurité sociale,de permis de conduire… etc. Sans puce, l'entité sociale, le citoyen, ne peut exister. Celui qui n'a pas la puce n'existe pas, c'est un marginal, voire un hors-la-loi potentiel, en tout cas un danger pour la communauté, ainsi que l’on considère aujourd’hui les non-vaccinés.



La menace est là, très présente à qui veut voir. L'obligation vaccinale ouvre clairement cette voie. Nous pouvons constater que : nous avons été amenés progressivement à adopter les codes-barres et les puces électroniques sur nos cartes ou sous la peau de nos animaux domestiques. Des systèmes très performants de repérage par satellite sont déjà en place (GPS). L’économie domine l’énorme majorité des choses et d’importants organismes internationaux (OMC, FMI, OCDE, Banque Mondiale…) pèsent de plus en plus dans les décisions mondiales. L’impact et le pouvoir des médias (pour la plupart aux mains de ces institutions) sur les masses est énorme, ce qui laisse place à toute manipulation… La CIA mène depuis belle lurette des recherches visant à pouvoir contrôler à distance le comportement humain par une action sur les neurotransmetteurs ( authentique... je verrai un faire un topic spécifique là-dessus, NdA ). Cette puce sous-cutanée pourrait bien servir de servo visant à déclencher certaines attitudes ou maladies chez les implantés. Elle est présentée comme le progrès nécessaire et qu’on ne peut arrêter. Elle ne sera (dans un premier temps?) pas obligatoire (intégrité physique oblige!) mais la pilule sera tellement bien dorée (facilité, rapidité, efficacité, sécurité…) que la plupart des gens la demanderont d’eux-mêmes, comme ils auront été conditionnés à le faire. Et rapidement, on ne pourra plus s’en passer, elle sera devenue indispensable pour toute transaction.


non ce n'est pas de la science-fiction...


Que sont les RFIDs ou « étiquettes intelligentes » ?

Les appareils d’identification par radiofréquence (Radio Frequency Identification Device) sont issus d’une technologie d’identification automatique apparue dans les années ’50 mais dont l’émergence est assez récente. Cette technologie est basée sur l’émission de champs électromagnétiques réceptionnés par une antenne couplée à une puce électronique (transpondeur ou tag). Le champ sert de vecteur à l’information entre la puce et son lecteur, ainsi qu’à l’énergie d’activation de ces puces.


les applications de la technologie RFID


L’étiquette électronique est un support d’information qui combine le traitement d’un signal et le stockage des données. Elle est constituée d’un circuit électronique (ou « circuit intégré »), diffusé sur un circuit imprimé et couplé à une antenne. L’énergie nécessaire au fonctionnement du tag est fournie soit par une pile interne (ou batterie) pour les tags actifs ou semi-actifs, soit téléalimenté par le champ électro-magnétique émis par le lecteur (tags passifs). Quand une étiquette RF passe dans le champ électromagnétique, elle détecte le signal de la station de base. Le lecteur lit les données encodées dans le transpondeur et celles-ci sont envoyées au lecteur pour être traitées. Un système RFID permet d’écrire, de stocker et d’effacer de l’information sur la puce électronique du tag.


eh oui c'est déjà ce qu'utilisent les anti-vols


En plus du transfert de données sans contact, la communication via l’antenne permet également des transferts sans visibilité entre le lecteur et l’étiquette au travers de matériaux opaques à la lumière, cette lecture pouvant s’effectuer simultanément sur plusieurs étiquettes. Pour quels usages ? Ils peuvent bien entendu revêtir de multiples formes ; en tout premier lieu, citons les usages commerciaux.
Les étiquettes RFID faciliteraient la gestion des stocks. Des économies seraient ainsi faites, le système permettant, à terme, la suppression d’un grand nombre d’employés ; les étiquettes RFID impliquent le traçage de tous les articles qui en sont munis ; si l’argument de traçabilité (au sens positif du terme) est souvent invoqué, ne perdons pas de vue que l’outil vise en réalité la traçabilité… des citoyens et la connaissance de leur mode de vie et habitudes de consommation. Au niveau administratif, certains hôpitaux d’ Allemagne commencent à en munir les patients afin de suivre leur dossier médical et leur séjour en ses moindres détails – argument invoqué : éviter les erreurs. Tout le monde connaît par ailleurs leur emploi au niveau pénitentiaire : certains prisonniers en sont munis sous la forme de bracelets de cheville – argument invoqué : surveillance accrue en certains cas, économies réalisées car les prisons sont pleines, vie du prisonnier plus "agréable".

Conséquences

Ces puces entraîneraient de fâcheuses conséquences pour l’emploi et d’autre part favoriseraient la collecte non sollicitée de données qui décrivent les produits, créant ainsi un risque pour le respect de la vie privée des consommateurs. Une autre de leurs conséquences est directement liée à la santé ; en effet, un rapport scientifique très complet réalisé en 2004, le Rapport REFLEX, a mis en évidence leur nocivité : des cancers sont issus de la rupture des chaînes d'ADN humain provoquée par l’émission de champs électromagnétiques de ces dispositifs.

=> un excellent dossier à lire : http://usgohome.free.fr/actualite/micro_puce.htm

Dav, qui n'est pas un numéro


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Le coin des scientifiques  Ufologie  Big Brother is watching youNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum