Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
 
 
 
 
 Abrasax  Nouvelles du Monde  Éco-responsabilité 

 Il n'y a pas que le climat qui s'échauffe...

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 13-10-2005 à 17:43:19   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

... Non il y a aussi les esprits. L'enjeu climatique est devenu le cheval de bataille de nombreux énergumènes gentiment illuminés qui proposent des solutions toutes aussi miraculeuses que farfelues : "peindre" les nuages en blanc, climatiser la Terre, envoyer dans l'espace un réflecteur solaire géant... On pourrait presque trouver ça drôle s'il n'y avait pas une oreille très intéressée par certains de ces projets et prêts à les financer. Qui ça ? Allez je vous le donne en mille : les Etats-Unis pardi !

Ca commence par Edward Teller, aujourd'hui décédé, qui inspira Kubrick pour son personnage du docteur Folamour. Le gentil doux-dingue, se basant sur les phénomènes volcaniques, se proposait d'obscurcir l'atmosphère de poussière de soufre et d'aluminium bombardée par avion et par canon ! On sait en effet que la température peut chuter de plusieurs degrés au cours d'une éruption suite aux éléments dispersés dans l'atmosphère... Autre idée : envoyer sur orbite 50 000 miroirs réfléchissants, ou encore un satellite géant judicieusement placé entre la Terre et le Soleil pour intercepter une fraction du rayonnement solaire. Des idées complètement incroyables que le gouvernement américain serait prêt à financer ! C'est un américain d'ailleurs, Lowell Wood, qui a eu également la brillante idée d'installer dans l'espace un miroir diaphane de... 2.000 km de diamètre ! Un climatiseur géant de 100 milliards de dollars !!!! John Lattam, lui, veut peindre les nuages en blancs afin d'augmenter ce qu'on appelle l'albédo terrestre, autrement dit le rayonnement solaire vers l'espace. " Le problème, c'est qu'il faudrait blanchir en permanence des milliers de kilomètres carrés de nuages pour obtenir un refroidissement à l'échelle de la planète. Pour y parvenir, John Latham propose de répartir des centaines de turbines géantes sur tous les océans, capable de pulvériser l'eau de mer salée vers le ciel .", explique-t-on sur le site du journal Le Point. Je passe rapidement sur l'idée visant à balancer à la mer des milliards de balles de golf en polystyrène...


la pochette très en avance sur son temps d'un des premiers albums de JM. Jarre


Bref tout le monde y va de son petit bricolage pour essayer de faire avancer le schmilblick. Le hic étant que le climat c'est sérieux et qu'il ne faut pas grand chose pour le dérègler. Alors toutes ces idées font davantage frémir le petit cercle des scientifiques plutôt que de les réjouir. Plus raisonnablement les méthodes à l'étude actuellement visent à tenter de séquestrer le gaz carbonique dans les océans. Avec ses 18 milliards de tonnes de CO² atmosphérique naturellement piégé, les océans sont un vivier d'idée pour les scientifiques. Une étude récente avait démontré que le phytoplancton jouait un grand rôle dans cette capture via la vie qu'il engendrait autour de lui. Leur disparition de certaines zones océaniques, où tout l'écosystème était lié à eux, avait inquiété nombre de chercheurs qui étaient parvenus à découvrir que leur absence était dûe à une anémie de l'eau en fer. Stimuler le phytoplancton par adjonction donc de fer dans les océans était une idée qui paraissait intéressante quoique non dénuée de risques quant aux prolongements à long terme. Certains entrepreneurs qui ont de la suite dans les idées avaient rapidement saisi l'opportunité d'engranger des pépettes en ouvrant ce nouveau marché et étaient prêts à balancer plusieurs milliers de tonnes de poudre en fer directement dans les océans. Malheureusement une expérience menée sur une zone de 400 km² a montré que si le plancton se développe, la fertilisation de l'océan n'est pas suffisament significative pour espérer piéger de grande quantités de CO².

Si vous lecteur ou lectrice avez donc une judicieuse idée pour proposer un piège à dioxyde de carbone c'est le moment de vous manifester ! Moi j'ai bien proposé de fermer toutes les industries, d'envoyer les voitures à la casse et de poursuivre en justice les vaches qui pètent plus souvent qu'elles ne devraient mais y'a personne qui m'a écouté...

Dav


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
aleister.c
Inactif
   Posté le 05-11-2005 à 02:46:35   Voir le profil de aleister.c (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à aleister.c   

ben dis donc, je sais pas trop si je doit rire ou pleurer de ces propositions ....

bon, j'ai pas encore trouvé pire comme propositions, j'ai juste une petite remarque en passant, pour ceux et celles qui aiment bien se triturer les neurones:

le taux de gaz carbonique dans l'atmosphère est relativement faible si l'on se place du point de vue des végétaux, c'est même le principal facteur limitant, les adeptes de la culture de végétaux prohibés en placard le savent bien, ils font souvent bruler une lampe a huile ou disposent un verre d'eau avec des pastilles effervescentes, afin d'augmenter le taux de gaz carbonique (si vous le faites, attentions aux risques d'incendies et d'intoxication!!!)

donc si l'on augmente le taux de CO2 dans l'atmosphère, on favorisera sérieusement le dévellopement des végétaux, on sait déja que dans un tel schéma, certains végétaux (par ex les fougères) seront plus favorisés que d'autres (par ex les arbres) donc la nature des écosystème sera profondément modifiée... par extensions, les animaux qui se nourrissent de ces végétaux seront eux aussi plus ou moins favorisés en fonction de leurs alimentations .... ça permet aux plus imaginatifs d'entre vous d'envisager a quoi ressemblera la nature de demain....


hmmm mais alors, si le scénario le plus probable, c'est de se retrouver avec des forets de fougères géantes, dites "arborescentes" , on va se retrouver avec un paysage digne de l'époque des dinosaures, de l'ère du carbonifère pour être précis, cette periode de l'histoire de la planète ou le pétrole et le charbon se sont formés pour être stocké a la surface de la terre.... puis en dessous après sédimentations d'autres choses ....

je ne résiste pas au plaisir de partir en vrille jusqu'au bout: ce sera a ce moment que la terre sera envahie par des extraterrestres de types reptiliens à la taille significativement supérieure à la notre....

donc les forêts de fougères seront hantées par des lézards géants!!!

encore une démonstration du fait que l'histoire se répète inlassablement
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 05-11-2005 à 11:53:10   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

Dis donc toi, viens un peu par là faut que je te dise un truc dans la poubelle !



Dav


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Nouvelles du Monde  Éco-responsabilité  Il n'y a pas que le climat qui s'échauffe...Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum