Abrasax  Développement personnel  Ame  La communication animale   
 
Sujets liés :
Communiquer - La gestologie
 
 
Bas de pagePages : 1  
Wecken die Welt
Il n'est pire eau que celle qui dort...
Membre
   Posté le 08-06-2006 à 09:59:36               

Hier soir, dans ma "petite" ville de Pau, s'est déroulée une conférence sur la communication animale. Etant très proches des animaux, j'ai été à cette conférence, et j'ai remarqué que mon attitude avec les animaux n'était rien comparée à celle de la conférencière. Vous la connaissez peut-être; il s'agit de Laïla del Monte.

Pendant près de deux heures et demi, elle nous a expliqué ce qu'était la communication animale, comment cela lui est venu et pourquoi elle enseignait cette technique.
Enseigner, oui. Elle voyage régulièrement entre France, Allemagne et Etats-Unis. Et c'est dans ce dernier pays qu'elle a été formée à la communication. Depuis, elle l'enseigne elle aussi à ceux qui veulent.
Elle est aussi guérisseuse, et ça aussi elle l'enseigne.

La formation s'effectue en un ou plusieurs niveaux, une ou plusieurs sessions.
Le niveau 1 est l'apprentissage de la communication animale. J'aurais bien aimé le faire mais côté financier...
C'est à 35 minutes de chez moi, ce stage, il s'effectue ce week-end; peut-être reviendra-t-elle en Août et en Octobre. Au moins une des deux fois. Mais le tarif... 195€ le stage de deux jours et demi.

Il s'effectue dans une écurie de Vergoignan (Gers, pas très loin d'Aire-sur-l'Adour) car les chevaux d'après elle sont "le miroir de l'âme humaine" .

J'espère avoir suffisament d'argent pour le faire ce stage. Mais je crains que ce ne sera pas possible... Tant pis...

Quoiqu'il en soit, voici l'adresse de son site internet:

Communication animale et guérison

Si vous savez communiquer avec les animaux vous pouvez "communiquer avec tout" .

De plus, Laïla del Monte, en plus d'enseigner son art, car c'est un art, est souvent appelé par des particuliers qui ont des problèmes avec leurs animaux. Il lui suffit d'une photo et du nom de l'animal pour savoir ce qu'il pense... ( ).

Je suis sceptique en effet sur un point: comment arrive-t-elle à traduire ce que l'animal pense en mots. Car elle "entend" les animaux lui parler... Bien sûr, tout cela se fait par télépathie, mais comment ça marche? Je l'ignore...

Quoiqu'il se soit, est-ce que parmi vous tous, il y a quelqu'un qui pratique la communication animale?
Si oui, je serais bien plus que ravi de recevoir plus d'informations et des conseils pour la pratiquer.

Et ton empathie? allez-vous me dire... Ben oui, mon empathie s'est déclarée avec une chienne, au moment de sa mort... Depuis, j'arrive à ressentir ce que les chiens ressentent; les émotions, les douleurs, etc... Ca s'est étendu à l'empathie sur beaucoup d'animaux (chats, chevaux, j'ai même réussi à sentir la douleur que ressentait une souris prise dans une tapette!!!) puis sur l'humain...
Mais ce que je désirerais maintenant, c'est connaître ce qu'ils pensent, les animaux puis les humains...
Si vous avez des conseils, n'hésitez surtout pas!!!

Poutouxxxx

@+
arcane
introspection
Membre du conseil
   Posté le 09-06-2006 à 13:04:36            

En tout cas j'ai lu avec attention ce que tu as écris, très intéressant..
concernant la communication animal.

Mon avis est que l'homme et l'animal peuvent communiquer entre eux, mais peut-etre que c'est une façon différente de communiquer.

Je parle de mon expérience avec mes chats, c'est plus une transmission d'image que forcément des mots.

Par exemple une nuit, mon ex a fait un reve ou le chat lui disait "je veux sortir" et il s'est levé et le chat était effectivement devant la porte du balcon pour sortir.

Sinon voici un lien un peu pour le coté comique communication animal et l'homme..
http://mybuzz.lycos.fr/show.asp?id=5db548be-f28c-4982-9c88-46f0a2134faf

cCest toujours des supositions mais les corps parlent beaucoup que ce soit entre nous ou avec les animaux on peut mettre le lien sur l'autre sujet ..
Communiquer - La gestologie

Sinon cela me fait penser aussi au film "l'homme qui murmurer au oreillles des cheveaux" avec Robert Redford qui par la même occasion sauve le cheval et la jeune fille qui était devenu handicapé par suite d'un accident.

La piste de l'empathie aussi est intéressent quand tu dis que tu ressent la douleur d'une souris coincées dans une tapette.

Aussi j'ai lu de nombreuses histoires de chien par exemple, qui savait reconnaitre avant que leur maître ait une crise d'épilepsie, ou encore une autre expérience ou un chien apprenait à reconnaitre l'odeur du "cancer" dans des éprouvettes.

D'une manière ou d'une autre, nous, humains et animaux communiquons, que soit de manière consciente ou inconsciente, mais c'est vrai que notre regard doit-être différent, c'est un rythme de vie différent, un animal n'a pas la meme notion du temps que nous, mais ils nous étudient et cherche indirectement à comprendre leur amis les bipèdes..

Le chat de jade vous dis "miaou "

--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
Wecken die Welt
Il n'est pire eau que celle qui dort...
Membre
   Posté le 09-06-2006 à 15:00:07               

Etant en stage, je vais éviter d'ouvrir ce lien...

En ce qui concerne les maladies, il se trouve que, d'après Laïla del Monte, un chien permet de maintenir son "maître" en vie en prenant sur lui ses maladies. C'est ainsi qu'un homme a eu quatre chiens qui sont mort d'un cancer de la gorge, et lui aussi, peu de temps après, est mort du même cancer...

En ce qui concernent les chats, ils agissent de sorte à déclarer le problème pour ensuite en finir avec. Ainsi, une mère était furieuse contre sa fille qui tombait dans la dépendance de la drogue mais elle ne le montrait pas. Et comme elle réprimait sa colère, elle tombait peu à peu en dépression. Son chat, à partir de ce moment-là commença à uriner tous les jours dans le lit de la mère (il y a peu de pire choses qui peuvent foutre en rogne quelqu'un que de changer les draps tous les jours!!!) dans le seul but que cette dernière expulse sa colère.

Bon, je retoune à mes confitures...

Bon week-end, à lundi...

Message édité le 14-06-2006 à 18:15:29 par le_chat_de_jade


--------------------
Réveiller le monde, rêver d'un autre "été"
"Etre" doit répondre, réveiller l'Humanité...
(A force d'ignorer la tolérance, nous ne marcherons plus ensemble"
Sol
Membre du conseil
   Posté le 12-06-2006 à 17:56:05               

Bonjour tout le monde,

Ca, c'est un thème qui m'intéresse beaucoup.

Je ne connais rien des chiens, je n'en ai jamais eus (un jour, sûrement...) . Par contre j'ai eu beaucoup de chats, je les ai même importés dans ma famille, à force de donner des petits chatons à droite à gauche
La plupart de ces chats, je les ai eus tout petits. Sauf deux, que j'ai adoptés dans la rue, des chats de gouttière. Et curieusement, c'est avec ces deux-là que j'ai ressenti les "contacts" les plus forts. Je pense surtout à un gros chat très vilain, que tout le monde détestait parce qu'il était très moche, mais que moi j'adorais. Un vrai matou qui passait son temps à se battre. Mais avec moi il était d'une telle gentillesse, et il ne me quittait jamais d'une semelle, comme un chien. Je me souviens des longues heures d'hiver que je passais, au grenier... lui il était juste à côté et il suivait mes gestes, il me regardait...
Je ne peux pas parler de "communication" au sens propre. Mais il se passait vraiment quelque chose. On devait être relié, d'une façon ou d'une autre, sans que je sache trop pourquoi ni comment.

On m'a raconté une drôle d'histoire, que j'ai d'ailleurs raconté à Tit Chat sur Msn. Il y a une dizaine d'années, j'étais en vacances avec mes parents dans une maison de location. En face, c'était une vieille dame, veuve, qui vivait seule avec son chien et son chat. J'ai énormément parlé avec elle, car elle était toujours dehors et moi aussi. Elle m'a expliqué qu'après la mort de son mari, un jour, elle a décidé d'en finir. Elle a rempli son verre de cachets. Au moment où elle allait le boire, son chien a renversé le verre. Incroyable, non ? Hasard ? Télépathie ? Je suis persuadée que le chien l'a fait exprès.

J'ai lu pas mal d'historiettes sur le sujet... Le chien de Victor Hugo, qui a fait Moscou-Paris à pattes. On raconte aussi l'histoire d'un soldat italien de l'armée de Napoléon : il a perdu son chien dans la bataille de la Bérézina. Le soldat est rentré chez lui après plusieurs mois de retraite. Et plus d'un an après, un matin, il a vu son chien débarquer devant sa porte. Le chien avait traversé toute l'Europe ! Ce n'est pas de l'instinct, encore moins de l'odeur. Je crois que le chien était en contact avec son maître. Et c'est ce contact qui lui indiquait le chemin à suivre.
Un autre fait très fréquent : quand le maître et le chien sont séparés, et qu'il arrive malheur au maître (accident, crise, mort, etc), le chien, qui n'est pourtant pas à côté, se met à hurler à la mort. Et les gens autour n'y comprennent rien...

Tout ceci est très intrigant. Communiquer avec les animaux... voila quelque chose qui me plairait

A bientôt,
Sol
Wecken die Welt
Il n'est pire eau que celle qui dort...
Membre
   Posté le 12-06-2006 à 18:13:31               

Aucun de ses séminaires ne se passeront près de chez moi; mais bon ce n'est pas grave, je n'ai pas les moyens de m'offrir son stage de toute façon.

Moi non plus, je n'ai pas ces moyens-là!!! 195€, çaa fait un peu trop!!!

Par contre, sais-tu si elle prévoit d'autres conférences ? Celle à laquelle tu t'es rendu était-elle payante ? Et si oui, à combien s'élevait la participation ?

Alors, oui, elle doit sûrement faire d'autres conférences, mais je ne sais pas quand et où... Oui, j'ai dû payer à celle où je me suis rendu. 8€. Comparé au stage, c'est plus dans mes moyens!!!

Pensez-vous que parce qu'un animal n'emploie pas le language verbal propre aux humains, il ne peut communiquer avec son espèce ?
Les animaux ont leur propre code de communication non ? Et ceci même si nous humains ne sommes pas capables de comprendre.


Je n'ai jamais dit le contraire!!! Je sais bien qu'ilc communiquent entre eux...

Une pensée, une émotion possède une teinte, une couleur, un son, un parfum et une forme sur le plan subtil. Et de façon inconsciente peut-être, nous parvenons à la décodifier et à l'interpréter par des mots.

Et quand Laïla del Monte dit qu'elle "entend" les animaux lui parler, c'est comme tu l'as toi-même exprimé, une traduction, une interprétation.
Et c'est là qu'il convient je crois de veiller à rester très prudent afin de ne pas tomber dans le piège de l'antropomorphisme en attribuant à l'animal des besoins ou intentions qui ne sont que propre à notre espèce.


Oui, le problème qui demeure est l'exactitude de la traduction. Si on traduit une douleur en mots, il ne FAUT PAS se tromper... (d'autre part, ant h ropomorphisme !!!! Désolé, j'ai pas pu résisté!!!)

Je pense que nous pratiquons tous la communication animale de forme plus ou moins consciente.

De même, je pense que tout le monde pratique la communication avec les animaux. Mais je voulais savoir s'il y avait ici, dans ce forum, des personnes qui la pratiquent de façon consciente comme un nécromancien "lit l'avenir" grâce aux cadavres. (Pas d'autres exemples!!! )

Deux jours plus tard, elle mourrait. Mais même si j'avais le coeur gros, d'une certaine façon j'avais l'âme en paix parce qu'elle avait eu le temps de me dire au revoir.

Il en fut de même il y a quelques mois quand Hega, ma chienne (sur la photo) s'est empoisonné avec un raticide. Là, ma fabuleuse opposition avec le Destin (la chance devient malchance et inversement, cf ma présentation) l'a sauvé. A quelques heures de sa probable mort, on l'a amené chez le véto. Ce dernier a dit à mes parents (j'étais chez mes grands-parents ce jour-là!!!) qu'elle n'allait sûrement pas s'en sortir. Il a réussi à la soigner, elle s'est laissé faire, j'ai pleuré toute l'eau de mon corps (le pire, c'est que j'arrêtais pas de boire...de l'eau bien sûr!!!) moi, à 50km du cabinet du véto. Elle s'en est sortie... Là, j'ai remercié toutes les forces qui puissent exister et surtout la Moira: Déesse impitoyable qui chamboule ma vie depuis quelques années déjà......

Depuis, j'ai compris que si elle n'est pas morte, étant donné que je suis le seul qui communique avec elle chez moi, c'est qu'elle n'avait pas fini sa tâche sur Terre. Mais maintenant, je me prépare à tous les décès. (En plus, un mois après l'empoisonnement de Hega, ma mère a failli crever!!! (Quelle poésie, désolé...)). Mais pas au sien... Elle est ma seule raison de vivre, et je crois que c'est réciproque... Enfin, j'espère qu'elle me "communiquera" le but de sa vie avant de mourir...

Voilà.

Merci pour vos infos, ça m'aide...

@+


--------------------
Réveiller le monde, rêver d'un autre "été"
"Etre" doit répondre, réveiller l'Humanité...
(A force d'ignorer la tolérance, nous ne marcherons plus ensemble"
arcane
introspection
Membre du conseil
   Posté le 20-06-2006 à 09:43:59            

Citation :

Une chienne sauve son maître en appelant les urgences
MIAMI (AFP) - Pris d'un malaise dû à son diabète, Kevin Weaver, 34 ans, n'a dû son salut qu'à sa chienne Belle, un beagle de 3 ans, qui a su non seulement diagnostiquer son état mais appeler les urgences à temps.

Belle a en effet trouvé le téléphone portable de son maître et appuyé sur le 9 avec les dents, comme elle l'avait appris durant son dressage. Comme le numéro des urgences était ainsi préprogrammé, l'ambulance était sur les lieux quelques minutes plus tard.

Lundi, Belle devait être le premier animal à recevoir le prestigieux prix de la fondation VITA, qui vise à promouvoir le rôle des téléphones portables dans les situations d'urgence.

"Je suis convaincu que si Belle n'avait pas été avec moi ce matin-là, je ne serais plus en vie aujourd'hui", a déclaré Kevin Weaver. "Belle est plus que mon sauveur - et elle est ma meilleure amie", a-t-il ajouté.

M. Weaver avait acheté Belle quand elle avait deux ans, au départ pour lui tenir compagnie. Mais quand il avait entendu parler d'une association basée à Atlanta (Georgie, sud-est), spécialisée dans le dressage des chiens pour diabétiques, il avait décidé de lui faire suivre ce programme.

Belle sait ainsi repérer le niveau de sucre dans le sang de son maître, rien qu'en le léchant et en reniflant le bout de son nez plusieurs fois par jour. Quand le sucre chute à un niveau insuffisant, elle peut le prévenir en gémissant et en lui donnant quelques coups de patte.

Le 7 février dernier, Kevin Weaver ne s'était pas senti bien en se réveillant, chez lui à Ocoee (Floride, sud-est). Belle avait gémi et lui avait donné un coup de patte, mais il avait seulement cru qu'elle voulait sortir.

Quelques minutes plus tard, il faisait un malaise, et la chienne appuyait aussitôt sur le 9 du portable.
Source: http://fr.news.yahoo.com/19062006/202/une-chienne-sauve-son-maitre-en-appelant-les-urgences.html



Encore un joli exemple de se qu'on peut faire avec l'animal concernant le dressage, mais il montre aussi toujours la même problèmatique: l'homme n'entends pas toujours l'animal.

Un autre savoir que nous avions très certainement avant d'être si en l'avance dans les sciences ect...

Peut-être devrions apprendre a ré-écouter notre coté animal, nous ferions moins d'erreur ou c'est l'intution tout simplement..

chat de jade


[EDIT ABRA: Le lien de l'article étant mort, je l'ai inséré en entier-Grü]


Edité le 30-05-2011 à 13:04:09 par Abraxas


Wecken die Welt
Il n'est pire eau que celle qui dort...
Membre
   Posté le 20-06-2006 à 10:41:59               

Ce week-end, j'ai remarqué qqch. Ma petite soeur, qui n'a pas encore deux ans, m'a dit: "babone bobo patte". Je lui ai demandé quelle patte, elle m'a montré. J'ai regardé, appelé mes parents, ils ont vu, et hop, chez le véto. Elle a eu une crampe!!!
Voilà, ma petite soeur communique avec ma chienne, et ce, encore mieux qu'avec nous!!!
Je tenais à le dire ici.

A la prochaine...


--------------------
Réveiller le monde, rêver d'un autre "été"
"Etre" doit répondre, réveiller l'Humanité...
(A force d'ignorer la tolérance, nous ne marcherons plus ensemble"
Siburdroc
Membre du conseil
   Posté le 25-08-2006 à 00:27:48            

et ben voilà une bonne idée de sujet. Si petit chat ne m'avait pas dit qu'il existait déjà, j'aurais sans doute radoté et remis le couvert inutilement.

Ben psychethee, le chien que tu as vu en dessin, c'était mon chien qui est maintenant mort depuis plus de quatres ans. Ce qui est assez effarant, c'est qu'elle est partie d'un cancer de la gorge mais je retrouve exactement ce que j'ai vécu de ses derniers instants dans ce que tu décris avec ta chienne glingal. Cette motivation qu'on essaie de transmettre a son chien pour qu'il se batte contre la maladie et lui qui vous fais comprendre, qui vous demande par un regard de le laisser partir, qu'il est temps pour lui, qu'il faut le laisser s'en aller tranquillement et bien que c'est un regard qui vous transperce le coeur, c'est aussi celui qui vous fait accepter la fatalité avec plus de sérénité.

Pour la communication animale pure et dure telle que tu la recherche, mis a part le Dr Doolittle, je ne vois pas très bien lol mais toujours est-il que je garde en mémoire un bouquin qui m'est furtivement passé une fois entre les mains dans la collection "j'ai lu" qui traite du psychisme animal et qui était assez axé sur la communication avec l'humain si mes souvenirs sont bons. Je vais tenter une petite recherche la dessus d'ailleurs, tant que j'y pense.

Sinon, en terme de communication dans le sens de vouloir se faire comprendre, je suis toujours sidéré par les efforts que fait parfois mon chien actuel pour qu'on capte ce qu'il essaie de nous faire comprendre.

Et dans ces cas là, le plus fort c'est que lorsque qu'on essaie de deviner, on voit vraiment qu'il est attentif aux mots que l'on prononce pour reconnaitre celui qui lui fera tilt pour qu'il puisse nous signifier quand on a bien capté le message.

Ceci dit, ce qui coince dans la communication avec les animaux a mon sens, c'est un écart de contexte, des valeurs différentes entre les espèces. Bien que le mot soit peut-être a adapter; valeurs pour les humains et instinct pour l'animal et je crois que pour optimiser la communication, il faut bien connaitre les différents mécanismes instinctifs de l'animal que l'on a en face de soi.

enfin, faut etre au maximum sur la meme longueur d'ondes mais surtout je crois que ce sont des communications qui se créent d'elles memes et qui sont surtout possibles grace a une bonne affinité entre l'humain et l'animal. J'imagine plus difficilement entrer en communication profonde avec un animal que l'on ne connait pas.

J'imagine aussi parfois pas mal de parralèlles entre la communication avec les animaux et certaines personnes handicapées et plus préciséments les personnes autistes. Mais ca nous amenerais bien plus loin que le sujet de base surtout si on partirait dans la relation parsonne handicapée - animal qui s'avère très fructueuse et reconnue comme une thérapie efficace de nos jours.


--------------------


''Hier est derrière, demain est un mystère, aujourd'hui est un cadeau et c'est pour ça qu'on l'appelle le présent''.
Maitre Oogway, (Kung Fu Panda).
arcane
introspection
Membre du conseil
   Posté le 14-10-2006 à 18:52:55            

Une jolie histoire d'un chat noir sur la communication animale et le bénéfice des animaux.

Un chat noir qui s'appelait mimille venait vers un hopital spécialisé pour les personnes paraylsées et la rééducation.

Il visitait les patients et l'une des patientes n'était pas trop bien et les infirmier avaient du mal à l'aider, pas très communicante.

Le chat milmil progressivement s'est approché de la patiente et venait quelques heures sur ses genoux et la dépression où cette femme se trouvait a fortement diminué.

Désormais, le chat a été appelé Prozac

Aussi l'histoire d'une maitresse d'école qui avait recueilli un chat de gouttière qui à la fin la suivait même à l'école.

Ce chat était apprécié par les jeunes enfants en problème scolaire et permettait de rompre la glace.

Un jour le chat a eu un accident et le vétérinaire a dû lui couper un bout de la queue, les enfants ont ensuite étudié le comportement du chat et fait un livre..

Comme quoi un petit chat de gouttière peut faire beaucoup de choses...

miaou...


--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
arcane
introspection
Membre du conseil
   Posté le 12-11-2006 à 11:19:38            

hello

ces jours, des corbeaux viennent souvent frappé à la fenêtre de mon grenier quand à savoir pourquoi, je ne sais pas, en faisant des recherches sur la symbolique, j'ai trouvé un petit film sur les corbeau assez surprenant.

http://www.koreus.com/media/corbeau-noix.html

Comme quoi les animaux peuvent comprendre les codes des hommes en nous observent, on peut se demandé qui est le plus intelligent des deux..

l'animal ou l'homme ou tout simplement, nos intelligence ont tout simplement des buts différent.

tichat


--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
Ashra
Membre
   Posté le 16-08-2009 à 00:38:37            

Une petite annonce : Y a-t-il sur ce forum des personnes capables de pratiquer la communication animale à distance, d'après photo ou non, afin de confronter les réponses qu'il/elle obtiendrait avec les miennes ?

J'ai beau multiplier les expériences menant à des résultats concrets (changement réel d'attitude de la part d'un animal auquel je me suis adressé), je reste dans le doute et je multiplie les précautions. Lorsque deux communicateurs ou plus obtiennent la même réponse sans s'être concertés, on a plus de chance d'être dans le vrai. Malheureusement, je n'ai pas de communicateur fiable dans mon entourage...

--------------------
Ashra
Membre
   Posté le 16-08-2009 à 18:01:04            

A défaut de recueillir les réponses enthousiastes d'éventuels communicateurs, j'apporte ici quelques précisions sur ma propre expérience de la communication avec les animaux. Je précise tout d'abord que je n'ai malheureusement suivi aucune formation, lu aucun bouquin sur la question, et donc que j'apprends lentement, de façon empirique.

Cette communication s'est établie progressivement.
- Au départ, comme tout le monde, je parlais aux animaux... paroles en l'air, sans but précis.

- Suite à quelques difficultés avec ma jument, j'ai un jour eu l'idée de lui parler "sérieusement", comme si je m'adressais à un être humain, comme si elle pouvait comprendre. Mon but était uniquement de vider le stress que son comportement provoquait souvent chez nous deux. C'est au cours de cette conversation que j'ai eu l'impression d'entendre comme de vagues réponses, mais je n'y ai pas prêté attention.

- Lorsque ma jument a eu un sérieux souci de santé, son comportement a été encore plus violent. Elle souffrait et le manifestait. J'ai eu une conversation avec elle, et un mot en est ressorti : "Os iliaque". J'ai appelé un ostéopathe, qui a diagnostiqué... une luxation de l'os iliaque. A partir de là, tout est allé beaucoup plus vite, j'ai compris que la communication n'était pas un pur produit de mon imagination, mais une réalité. C'est aussi à ce moment que j'ai appris l'existence de la Communication intuitive, concept développé par Anna Evans, et des pratiques de gens comme Laïla Delmonte, Ariane Troubat etc. J'ai été très rassurée de n'être pas seule à entendre ces mystérieuses voix, car j'avoue avoir cru un moment que j'étais en train de sombrer dans la folie.

- J'ai donc commencé à poser des questions aux animaux (uniquement à mes animaux familiers d'abord), et à obtenir des réponses. Avec ces réponses, je pouvais agir en conséquence, modifier quelque chose pour régler un problème. Un exemple concret : Mon chat Antrax persistait à faire ses besoins dans la cheminée (pouah !). Je lui ai demandé pourquoi, et Antrax m'a répondu qu'il ne supportait plus d'être traité d'imbécile par mon mari (c'est vrai qu'il n'a pas l'air très éveillé, mon Antrax, mais c'est un bon chat tout de même, et il est plus intelligent qu'il n'en a l'air). J'ai donc demandé à mon mari de modérer ses propos, et Antrax a respecté la propreté.

- Peu à peu, j'ai aussi commencé à avoir de véritables échanges avec les animaux. Je ne me contentais plus de poser une question et d'attendre une réponse. D'une part j'ai pris conscience que parfois, des animaux me parlaient sans que je les aie sollicités. Cela se produisait aussi avant, mais je n'étais pas capable de l'entendre, comme me l'a maintes fois reproché ma jument. D'autre part, de véritables dialogues se sont instaurés, sur des points beaucoup plus abstraits : des angoisses, des sentiments... qu'eux ou moi-même éprouvions.

- Actuellement, j'ai encore franchi un cap, puisque j'ai pu, à plusieurs reprises, persuader un animal de changer de comportement. Pour que cela fonctionne, il faut que l'animal accepte l'argument. Si l'argument n'est pas bon, n'est pas juste, l'animal le rejette. Voici deux exemples concrets et récents de ce phénomène. Au mois de juillet, j'ai été confrontée à une ponette fugueuse, qui passait entre les fils de sa clôture. Je lui en ai demandé la raison. Elle m'a expliqué que ses deux filles, avec qui elle vit, n'avaient plus aucun respect pour elle, allant jusqu'à coucher les oreilles dans sa direction au moment des repas (les chevaux ont une notion très forte de la hiérarchie. Les dominants mangent en premier). Les deux rebelles étaient confortées dans leur attitude par la présence d'un autre poney hongre très costaud, qui les protégeait tout en méprisant la mère. J'ai pu remettre de l'ordre dans la hiérarchie entre la mère et ses filles par un travail en longe, au cours duquel j'ai forcé les jeunes à rester derrière la mère (la place de tête est elle aussi importante dans le travail). J'ai également fait admettre au poney hongre que son rôle de dominant impliquait aussi que tout son petit troupeau vive dans la bonne intelligence, que tout le monde mange à sa faim etc. La ponette n'a plus fugué, et les repas se passent maintenant en toute sérénité.

La seconde expérience m'a beaucoup touchée. Cette fois-ci, il s'agissait d'une pouliche de 2 mois et demi, fille d'une jument assez violente, très méfiante vis à vis de l'humain, avec un fort caractère. Cette pouliche refusait qu'on lui passe un licol, et se débattait comme un beau diable à la moindre tentative (une pouliche de deux mois, c'est déjà 80 kg de muscles). Or c'était une nécessité, car elle recevra prochainement la visite du vétérinaire des haras nationaux pour être pucée et identifiée comme le veut la législation. Je n'arrive malheureusement pas à entrer en contact avec cette pouliche : je perçois des sensations, mais mon cerveau refuse de traduire cela en mots. Je me suis donc adressée à la mère, lui demandant de me servir de médiation. Il m'a fallu un peu de temps pour trouver le bon argument, vu la méfiance de la mère elle-même. Elle a toutefois accepté, et j'ai pu passer le licol à la petite sauvage sans aucune difficulté.

- Pour moi, la prochaine étape consistera maintenant à communiquer avec des animaux domestiques que je ne connais pas (j'ai déjà un rendez-vous cette semaine pour une tentative), puis ultérieurement à des animaux non domestiques (là aussi, quelques débuts d'expériences assez intéressants, mais je voudrais affiner).

Quelques mots pour finir sur la pratique en elle-même, bien que plusieurs choses intéressantes aient été écrites plus haut. D'abord il ne s'agit pas d'un don particulier, et il n'y a rien de magique. Dans une communication non-verbale, que ce soit avec un animal ou un être humain, le cerveau se met en route et fonctionne à plein régime : il analyse des centaines d'informations que l'on croit à peine perceptibles, un battement de cil, un souffle, un frémissement de la peau, une façon de se déplacer... et les traduit ensuite. Il peut les traduire sous forme d'images ou de mots. Si cela ne demande pas de don, cela demande en revanche une bonne capacité à faire le vide total en soi, à faire taire le bavardage incessant du cerveau. Il faut que celui-ci puisse être en état de réception totale afin de saisir le moindre détail et de l'analyser. Avec un peu d'entraînement, on y arrive assez rapidement. Cette communication est donc accessible à tout le monde, mais demande souvent du temps : on a rarement dès le début des résultats éclatants, il faut savoir se contenter de peu au départ.

Le dernier point sur lequel je voudrais insister est le fait que les animaux nous livrent souvent des messages qui ne font pas toujours plaisir à entendre. Ils sont très francs, et pas toujours flatteurs à notre égard. Il convient de rester très humble face à eux, car ils ont beaucoup plus de droiture que nous. Ils mettent souvent le doigt sur le caractère tortueux de notre esprit, notre duplicité, notre manque de franchise, nos petites mesquineries quotidiennes. Il vaut mieux le savoir et accepter la remise en question avant de se lancer dans la communication avec eux, car on se prend souvent de jolies claques à travers la figure, et c'est parfois douloureux. Il faut aussi admettre le doute, le phénomène de la communication non-verbale avec les animaux étant tellement surprenant qu'on a parfois du mal à y croire. Moi-même, après une communication réussie, je ne peux m'empêcher de me dire "et si tout cela n'était qu'un hasard ?". Mais le doute aide à avancer.

--------------------
titou243
Inactif
   Posté le 30-05-2010 à 19:17:27            

bonjour, je suis nouvelle sur le site, et j'ai vu que vous avez fait un sujet su la communication animal. ce sujet m'interesse énormément, car je suis une grande passionné d'animaux et sa serai merveilleux si je pourai communiquer avec eux. je voulais savoi si quelqu'un qui pratique la communication animal pourrai me dire comment on fait sa serai super simpa, surtout que les stage coûte vraiment trop cher pour moi.
merci.
à bientôt.
arcane
introspection
Membre du conseil
   Posté le 16-06-2010 à 12:29:45            

Hello

Titou voici une video sur la communication animal pour donner des idées.





Si tu as un chat tu peux essayer de faire des tests, me concernant quand je pense que je veux sortir mon chat lit mes pensées.

Le mode image est plus facile pour leur transmettre.

Arcane

[EDIT ABRA: Mise en forme des liens flash pour les vidéos voir tuto ici: http://abrasax.alloforum.com/tutorial-mettre-video-dans-message-t4226-1.html J'ai rajouté les 2 vidéos. Grü[/EDIT]

--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
Spirituelle
Membre
   Posté le 30-05-2011 à 10:59:16            

je suis dans la communication animale.
Je communique avec les animaux mais aussi les végétaux ( principalement un noyer)
on communique avec les animaux vivants ou décédés. On peut leur demander si ils veulent qu on les aide à partir ( animal vieux et très mal en point), les préparer à une hospitalisation ou déménagement, leur demander leur avis sur un sujet, les aider à retrouver leur chemin lorsqu ils sont perdus etc ...
Pour communiquer avec eux , ils faut avoir beaucoup d'empathie et de compassion REELLES c es't à dire ne pas les manger ...

j'ai lu dans un message précédent qu une personne se demandait comment on retranscrivait les paroles de l'animal : on ne retranscrit pas puisqu on entend des mots, des phrases ( on peut même dire si l animal a une voix grave , aigue ...), on percoit aussi des images, des odeurs, des émotions

J'ai communiqué avec chiens, chats, mouches, rats, chevaux, taureau, corbeau etc ...mais aussi des animaux maltraités afin de savoir exactement ce qu ils ont subi, des animaux tués afin de connaître leur assassin

--------------------
clair de lune
Membre
   Posté le 17-07-2011 à 17:27:03               

Je suis très intéressé par ce sujet, moi aussi j'ai pensé me former, j'attends de voir l'automne et si pas trop cher, je sais qu'il y a plusieurs écoles.

En attendant j'ai perdu un jeune chat il y a dix jours et désespérément je tente de le localiser, j'ai essayé de le visualiser et de prendre contact avec lui à distance mais échec, j'ai vu des trucs bizarres. Par contre une jeune personne m'a aidé un peu, elle pratique les CI sur les animaux et j'ai déjà eu à faire à elle plusieurs fois. Je n'ai toujours pas retrouvé mon chat mais grâce à elle j'ai localisé ou il était il y a quelques jours. C'est déjà un premier pas.

C'est difficile de savoir si on y croit ou pas, je me dis pourquoi pas, j'ai lu qu'il fallait se relaxer, commencer comme une méditation, ce que j'ai fais ces derniers jours et envoyer des images à l'animal.

Ma fille a mieux réussi que moi.

--------------------
james
Inactif
   Posté le 13-01-2012 à 22:21:14            

bonjour
je viens rectifier quelque chose au sujet de Laila Del Monte
dans un premier temps, Laila Del Monte est Américaine, et elle n' pas été formée aux Etats Unis en communication animale, mais elle a ce don depuis toute petite.
d'autre part, elle n'enseigne absolument pas le don de guérison qu'elle a depuis son enfance, car tout simplement, ce don lui a été offert d'autres dimensions, et cela ne s'apprends pas, et elle n'a jamais mentionné qu'elle l'enseignait.
je vous remercie de rectifier ces propos
je vous remercie
amicalement
James[/g][/g][/g]

--------------------
Erika
Membre
   Posté le 06-10-2014 à 16:27:34            

La communication animale est la communication d'esprit à esprit bien connu des ésotéristes.

Je me suis toujours demandée comment les communicants animaliers pouvaient ne pas avoir ce "don" avec les individus de leur espèce, et c'est une question qui posée directement à ces personnes fâche systématiquement et définitivement.

Je me demande pourquoi !

J'ai dans ma présentation omis involontairement de signifier que j'exerçais avec le support de la radiesthésie pour localiser à distance les "anomalies" touchant les animaux (et les humains et toute structure vivante ou non), et particulièrement les chevaux.

J'ai, aussi, eu l'occasion de "croiser" des consultants de communication animale durant ces exercices à haut risque (je ne m'intéresse qu'au structurel et laisse de coté les histoires de petit ourson qui est triste parce que sa maman.....). Risque parce que pour annoncer où localiser une tumeur alors que le propriétaire pense à une banale maladie bénigne, il faut avoir l'assurance de ce que l'on "voit".

Et donc j'ai croisé Laila DelMonte et quelques autres illustres inconnus et j'avoue que l'inexactitude de leur "pronostics/diagnostics" m'ont laissé rond de flanc.

"insuffisance rénale" (gros bateau) pour une tumeur métastasée de la mamelle pour L DM
"un traumatisme (lequel, on n'a pas bien su) remontant à 7 ans avec un soucis récurrent sur la rate (un organe plein de mystère et qui change du sempiternel "foie" ) pour un pauvre animal qui ne tenait plus debout à cause d'une monstrueuse sciatique

etc....

Ce qui me fâche un peu c'est que les animaux privés de parole sont laissés pour compte dans l'affaire et avec ces grosses approximations, sinon ces mensonges idiots, continuent de souffrir... en silence et parfois de mourir.

Je ne suis pas la bonne candidate pour parler de la CA et CI (registred d'ailleurs).


Edité le 06-10-2014 à 16:44:28 par Erika




--------------------
Abraxas
Membre du conseil
   Posté le 07-10-2014 à 13:50:32               

Salut,

J’aimerais rebondir sur ce sujet qu’Erika relance ici, pour ma part c’est vrais que je suis très sceptique devant les stages payants d’une manière générale, qui sont à mon avis devenus une forme perverti d’aliénation consumériste (et je veux bien débattre séparément sur le sujet ce n’est pas vraiment le propos ici) et surtout sceptique devant les explications qui sont données, sceptiques aussi par expériences et habitudes de ce que l’on peut trouver sur le net ou ailleurs.

Quand je lis qu’il s’agit de « don offerts d’autres dimension » comme l’indique James, chez moi ça fait sonner quelques alarmes, car cela ne correspond pas à mon propre paradigme. Quand en plus Erika indique que ces diagnostics pratiqués ne sont pas toujours justes et donc peuvent être potentiellement dangereux pour l’animal, il y a une double alarme qui sonne en moi….

Je ne ressens par contre absolument pas le besoin de devoir « communiquer » avec mes animaux (actuellement 4 chiens et 1 chat) autre que ce que je fais actuellement. Bien sûr parfois nous ne nous comprenons pas toujours, mais nous apprenons chaque jour à mieux nous comprendre, et ce sont ces petites erreurs qui nous rapprochent finalement, car c’est en se trompant qu’on apprend à ne pas refaire ces erreurs-là. Chaque animal est unique, mais dans les grandes lignes, les signes, les codes qu’utilisent les chiens ou les chats pour communiquer sont identiques à l’intérieur de l’espèce. J’ai plus d’attirance pour les comportementalistes animaux, dont la vulgarisation se manifeste chez le grand public par des émissions comme celle de César Milan (même si parfois il fait aussi des trucs qui me font hurler sur ma chaise), que pour l’approche ésotérique, j’aurais tendance à vouloir d’abord épuiser la base rationnelle avant de me tourner vers l’irrationnel.

Et puis les animaux ont beaucoup plus de facilité je pense à nous lire nous que nous avons à les lire eux. Ma conviction personnelle sur le sujet c’est que les animaux, comme tous les êtres matériel ou immatériel, ont une capacité innées à communiquer dans la « langue des oiseaux » dont on nous parle parfois métaphoriquement en ésotérisme, et qui pour moi est le langage de l’émotion, langage universel, communication direct qui nous prend tous au tripes et que nous avons du mal à intellectualiser c’est vrais, mais avons-nous toujours besoin d’intellectualiser nos émotions ?

On en vient finalement à une question fondamental sur la structure même de ce que nous sommes et de notre environnement, dans mon propre paradigme je vois le monde divisé en Esprit, Corps et âmes, la question qui se pose et « à quel niveau se passe la communication » ?

Clairement il me semble que, dans notre prison de matérialité, c’est souvent un ensemble, mais que ce que nous en percevons « consciemment », ce qui émerge donc, est du domaine de la perception consciente et donc de l’esprit.

Ainsi ma croyance personnel sur ce sujet, et qu’effectivement il y a toute sorte d’interaction entre la conscience individuel, collective, de l’univers, des animaux, de la nature, pas toujours au même niveau cependant, parfois c’est du domaine de l’esprit, du corps ou de l’âme. Mais par contre nous avons toujours besoin de rationaliser cette communication en la faisant transiter dans notre esprit, car notre cerveau, notre esprit n’est pas capable de fonctionner autrement.

Cette « intellectualisation » de la communication, qu’elle se fasse visualiser dans notre conscience donc sous formes d’images, de son, ou encore de sensation, que cela soit un langage, une « perception énergétique », ou encore la visualisation d’être fantasmagorique, correspond à une « interprétation » de notre esprit de quelque chose que nous ne pouvons concevoir autrement. Cette intellectualisation va donc dépendre de nos propres paradigmes, de notre propre compréhension du monde qui nous entoure et de nos interactions avec ce dernier. Je me demande souvent finalement si ce qu’on nous présente comme des règles, lois, méthodes, ne sont pas justement des intellectualisations personnelles que ceux qui les vivent prennent pour universelles, mais qui ne peuvent être appliqués à tous. Clairement pour moi je pense que cela ne fonctionnerait pas, non seulement parce que cela ne corresponds pas à ce que je crois, mais surtout simplement parce que je n’en ai pas la volonté.

Enfin pour terminer j’aimerais rebondir sur ce que dis Erika, et je n’y avais pas pensé en premier lieu, mais il est vrais que cela s’apparente à cette communication d’esprit à esprit, ou de « conscience » à « conscience » comme le dirait Bardon, qui est effectivement une constante, d’ailleurs pour reprendre l’exemple de Bardon, il dit quelque part en parlant de la « clairaudience » :

Citation :

Le développement magique de la clairaudience astrale.
Par ce développement [on] acquiert presque les mêmes particularités qu’avec le développement de la clairvoyance. La capacité de clairaudience astrale correspond à la capacité d’entendre avec l’ouïe, des voix même sur des grandes distances et en même temps, d’être capable de comprendre le langage de tous les êtres. Au début cette capacité s’exprime par une pensée intérieure audible, qui vient soit de la région du cœur ou bien de celle du plexus solaire. Après des exercices prolongés et une [certaine] accoutumance prolongé, la claireaudience astrale se développe de manière si complète, que l’on capte tout distinctement avec son ouïe supranormale, de la même manière que si l’on parlait normalement avec n’importe qui.
Bardon, Franz – Le chemin de l’adepte véritable (traduction abraxas)


Bien sûr pour Bardon il s’agit de magie et non uniquement dans un sens purement médiumnique comme l’on comprend ce terme, du moins dans le sens où il l’entend, mais il précise bien « avec tous les êtres » le mot allemand qu’il utilise et sans équivoque, cela inclue tout ce qui a une existence propre.

Ce n’est pas le seul à aborder ce sujet qui est récurent dans la pensée magique, et en particulier dans les référentiels modernes, et il me parait totalement incohérent il est vrais de me dire que quelqu’un aurait cette capacité pour communiquer d’esprit à esprit avec un animal, mais comme l’indique justement Erika, ne pourrait pas le faire avec un être humain…

Grüssi

Abra

--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Erika
Membre
   Posté le 07-10-2014 à 14:57:35            

Concernant les stages payants qui ont lieu, il semblerait qu'il y ait élaboration d'un égrégore avec un partage de l'imaginaire des participants.

Rien de mal à redire de celà si ce n'était pas utilisé contre des êtres vivants, les animaux.

D'ailleurs je crois qu'il est interdit par certains organisateurs d'exercer en qualité de communicants animaliers (registred) après ces stages.

Sage précaution.

Pour le fond de la communication "d'esprit à esprit" il pourrait être intéressant d'en discourir mais pas sous ce sujet, pour rester sérieux.

--------------------
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Développement personnel  Ame  La communication animale   
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade