Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
 
 
 
 
 Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Spiritualité (Réflexions&Debats) 

 la créativité

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
aleister.c
Inactif
   Posté le 06-11-2005 à 17:43:51   Voir le profil de aleister.c (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à aleister.c   

bonjour

je viens de soulever une question dans le topic "signes" qui, je pense, mérite d'être approfondie

la créativité est-elle du domaine du divin ou est elle accessible a l'humain?

mon sentiment de base a ce sujet (mais je suis pret à le faire évoluer si l'on m'expose de bons arguments) c'est que la création "pure" le fait de créer quelque-chose à partir de rien, est du domaine du divin... c'est ce qui s'est passé au moment de la création de l'univers

les créations humaines ne sont, à mon avis, que le produit de la réorganisation de choses qui existaient déja
le lieu dans le cerveau ou se passe l'imagination, la créativité se nomme "aires associatives" ce qui signifie qu'en ce lieu s'associent des idées, images issues de l'experience pour qu'en sorte quelque-chose de nouveau...

biensur, cela ne constitue en rien un argument, cela montre juste la façon de penser (proche de la mienne) du scientifique qui a nommé cette zone, il aurai tout aussi bien pu la nommer "aire de la créativité" voire même "glande démiurgique" (un démiurge est un créateur de monde)

le problème qui se pose à moi maintenant, c'est que je considère, comme beaucoup de monde dans ce forum je crois, que dieu est l'équivalent du TOUT

mon idée tiens la route avec un dieu du type "religions monothéistes", une entité transcendante mais indépendante de moi

par contre, comme je considère que je suis une émanation de dieu, une partie de lui, il devrai pouvoir exprimer sa créativité à travers moi non?

alors logiquement la suite du problème c'est que , étant donné que je ne me crois pas capable de création originale mais seulement de réorganisation, je ne crée effectivement pas

oserais-je dire:"s'il vous plait aidez moi a exprimer cette part de divin qui m'habite afin que ce ne soit pas la part démoniaque qui profite de la situation"

rico, qui préfererai se voir pousser une grande barbe blanche plutôt qu'une paire de cornes...


--------------------
do what thou wilt shall be the whole of the law
love is the law, love under will
every man and every woman is a star
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 06-11-2005 à 23:44:00   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

"par contre, comme je considère que je suis une émanation de dieu, une partie de lui, il devrai pouvoir exprimer sa créativité à travers moi non?"

=> c'est ce qu'il a fait en te créant, non ? et c'est ce qu'il fait chaque fois que tu construis quelque chose !

"alors logiquement la suite du problème c'est que , étant donné que je ne me crois pas capable de création originale mais seulement de réorganisation, je ne crée effectivement pas."

=> que tu ne t'en crois pas capable de signifie pas pour autant que tu ne crées rien autour de toi. On considère souvent la création comme quelque chose de concret mais ce n'est pas à chaque fois le cas. Je vais te donner un exemple très simple. Tellement anodin qu'il passerait presque inaperçu. Quand je lis un message de l'un d'entre vous, en particulier ceux de Glingal et les tiens Aleister, je suis... content ! J'aime vous lire ! Je suis toujours déçu quand j'arrive au bout du message. Je me dis " ah merde, déjà fini ". Un peu à la manière dont on déçu quand un bon film est fini. Donc par extension, en écrivant tu crées une joie au-delà de toi. Certes tu n'as peut-être pas créé quelque chose qui fera date dans l'histoire de l'humanité mais sur un plan plus restreint tu as néanmoins créé un sentiment et à travers celui-ci c'est le divin qui est en toi qui s'est exprimé.

"les créations humaines ne sont, à mon avis, que le produit de la réorganisation de choses qui existaient déjà."

=> c'est vrai la plupart du temps. En tant qu'écrivain je me suis rendu compte que j'avais développé un style qui m'était propre tout en ayant emprunté à diverses influences d'auteurs que je décris comme des mentors. Certaines technologies ne sont que le prolongement d'une autre existante. L'humain passe son temps à essayer d'améliorer. Mais si on peut lui imputer de s'appuyer sur quelque chose d'existant à la base, on doit lui reconnaitre le mécanisme d'une réflexion, d'une pensée créatrice qui lui a permis de remodeler quelque chose d'existant en quelque chose de nouveau. Et ça aussi c'est de la création. Toi qui aimes l'étymologie, amuses toi à chercher ce que signifie à la base le terme "inspiration" et tu comprendras alors tout ! Ceci dit, il existe une petite partie d'individus qui sont capable de créer quelque chose de nouveau à partir de rien. De grands noms qu'on a considéré comme des génies parmi les génies et qui ont permis à l'homme d'aller toujours plus loin. Que ce soit en biologie, en génétique, en aéronautique, en littérature, en peinture... Dans chaque domaine a toujours jailli un ou plusieurs grands esprits. Pour moi ce sont des âmes particulièrement développées qui ont choisi de propulser la race humaine vers l'avant. Rien moins que ça...

Enfin par rapport à ce sujet sur la créativité, je voulais introduire la pensée créatrice des réalisateurs. De la même façon que nous avons déjà envisagé que Tolkien ou Werber soient des "initiés", je ne peux pas croire que des noms connus du septième art n'en soient pas également. Je vais vous livrer ci-après des films qui pour moi dépassent le seul stade d'oeuvre de fiction et de divertissement. N'hésitez pas à grossir la liste si vous en voyez d'autres car ma liste est loin d'être exhaustive !

* Star Wars de George Lucas : je n'en dirai pas plus que je ne l'ai déjà fait dans d'autres topics. Le concept de la Force et des chevaliers Jedi est la meilleure des illustrations pour approcher les pouvoirs de l'esprit.

* Matrix des Frères Wachowski : incontournable ! Matrix est LA référence en matière d'ésotérisme et de conspiration. Chaque phrase de chaque dialogue est propice à nous inspirer dans nos réflexions. Le concept de la Matrice est la plus parfaite illustration de la réalité illusoire qui nous entoure et des forces qui sont à l'oeuvre dans l'ombre pour la maintenir mensongère.

* le Seigneur des Anneaux de Peter Jackson : dans sa longueur, la saga de Tolkien est une parfaite représentation de l'histoire de l'humanité. Là où elle devient intriguante c'est quand on se rend compte qu'elle évoque à sa façon des faits qui ne sont pas arrivés et qui sont susceptibles de se produire. Actuellement, à mon avis, nous en sommes à l'épisode du Retour du Roi quand le Mordor se prépare à envahir le Gondor...

* X-Men de Bryan Singer : le concept des Mutants m'apparait comme l'anticipation d'une société où les hommes commenceront peu à peu à prendre conscience de leurs pouvoirs psychiques. Comme on le voit déjà aujourd'hui, ceux à qui ça arrive sont loin d'être applaudis mais au contraire sont marginalisés. Quant au personnage de Jean Grey, alias Phénix, c'est le symbôle de l'âme éveillée, pleinement consciente de l'immensité de son pouvoir.

* Terminator de James Cameron : la hantise d'une société dépassée et dominée par ses propres créations. C'est un thème récurent du cinéma et de la littérature mais j'adore ce qu'a fait Cameron avec Terminator . A mi-chemin entre l'espoir et la fatalité, les films sont ponctués de phrases anthologiques. Exemple : " c'est dans votre nature de vous détruire vous même " ou encore " si une machine, le Terminator, a pu prendre conscience de la valeur d'une vie humaine, alors peut-être le pourrons nous aussi ".

* New-York 1997 de John Carpenter : à l'heure où la société devient de plus en plus violente et que cette violence peine de plus en plus à être contenue, ce film reste une référence. Avec sa zone de non-droit devenue enclave pénitentiaire et son anti-héros de Snake Plissken (Kurt Russel) c'est un véritable avertissement à la future crise sociale que nous traverserons à un moment ou à un autre.

Allez je m'arrête là pour le moment mais je vous en trouverai d'autres !

Dav, qui est en train de muter avec son ordi


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
aleister.c
Inactif
   Posté le 07-11-2005 à 11:32:12   Voir le profil de aleister.c (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à aleister.c   

tout d'abord MERCI ! solomon, pour tes flatteries, ça me fait chaud au coeur!!!

je m'en prend souvent plein la gueule lorsque j'expose mes idées qui sont dérangeantes pour ceux qui veulent rester endormi.... (je te dis même pas ce que j'ai pu entendre lorsque j'ai voulu répandre l'idée que les rédacteurs du dictionnaire sont des sculpteurs de réalité..) alors ça fait franchement du bien de venir les partager ici, ou elles sont reçues avec bien plus d'ouverture...

et je dois dire que moi aussi je me régale de te lire, ainsi que glingal et arcane sans nom, même si cette dernière est moins prolixe que sur le chat en matière de lapsus

en ce qui concerne les références filmographiques, on pourrai presque ouvrir une page spéciale, mais je doute qu'on en dise beaucoup plus qu'ici, et de toute façon dans un sujet sur la créativité, ce me semble tout a sa place

je me sens donc obligé de rajouter a la liste:

DUNE: la encore, c'est plein de references esoteriques, c'est globalement l'histoire d'un éveil spirituel, et toutes ces références: l'épice qui permet le voyage a la vitesse de la pensée me fait penser au L.S.D.
l'eau de la vie, qui peut tuer celui qui n'est pas préparé pose le problème de la consommation, ritualisée ou anarchique de drogues qui peuvent être tres enrichissantes mais aussi incroyablement destructices
l'utilisation de la voix, et sa potentialisation avec les modules étranges: on trouve cela aussi dans la littérature magique, le pouvoir de la voix, qui va même jusqu'a être suggéré dans la légende d'ali-baba avec la celèbre formule "sésame ouvre toi" qui permet d'ouvrir une grotte dans une montagne
grandiose aussi le boitier amplificateur de douleur et son corollaire (dont j'ai oublié le nom) un poison qui ne tue que l'esprit animal, si l'on garde son sang froid et que l'on éprouve aucune peur (donc que l'on prouve sa dimension humaine, supérieure aux animaux) le poison est inopérant...

a mettre en relation avec X-MEN: incassable; je ne suis pas fan mais l'idée y est clairement exposée

total recall (certains de mes potes me surnomment parfois "total rico"
j'aime bien cette problématique du lavage de cerveau et la recherche du soi, quelle part de sa personnalité le héros vas-t-il laisser s'exprimer
je ne peux m'enpecher de souligner au passage que total recall, a l'instar d'autres films tels que blade runner ou minority report sont des adaptations à l'écran de romans de philip k dick, écrivain assez génial, mais torturé par une consommation exessive d'amphétamines, et qui a longuement exploré ce problème de la skizophrénie ou dédoublement de la personnalité, à lire de lui: substance mort....

THE WALL de pink floyd, LA référence de mon adolescence, je ne m'étendrais pas dessus mais mettons juste le doigt sur un détail qui échappe à beaucoup: la scène de l'école ou l'on voit le prof martiriser ses élèves, avant qu'il ne rentre chez lui pour être maltraité par sa femme, vous savez, c ce qui introduit la fameuse chanson "another brick in the wall"... et bien écoutez bien ce que lis le prof, il trouve le carnet de poemes secret du petit pink et le lis a haute voix devant toute la classe qui se fous de sa gueule, humiliation tres dure pour un enfant... quel est ce poeme? "money gets back, i'm allright jack, keep your hands off my stacks" et le prof jette le carnet en disant que c'est plus que nul....
ce sont les paroles de la chanson money tirée de l'album dark side of the moon, cette chanson fut un tube mémorable dans l'histoire des hits parades, celle qui s'est le plus vendue et le plus longtemps...

j'ai longtemps pensé que roger waters avait du subir quelque-chose de ce type dans son enfance et qu'il a reussi a transcender cela en devenant musicien.... et en évitant de devenir le dictateur que l'on voit dans le film...

c'est tout ce que je vois pour aujourd'hui mais c'est clair qu'on peut ralonger la liste, ça nous donnera des idées pour des soirées télé/pizza/yoga (?)

avant de finir, il y a une vague idée qui me chatouille l'esprit: pour pratiquer ce que j'appelle la "vraie" création, peut-être faut il pratiquer ce fameux "lacher-prise", abandonner le controlle de son esprit pour laisser notre part divine s'exprimer en toute liberté.....

mais alors pourquoi avons nous la possibilité d'avoir le controlle?
peut-être parce-que de temps a autres, c'est la part diabolique de nous qui choisit de s'exprimer....

mmhhh, c'est peut-être pas tres clair, désolé je cherche encore.....

bizoux plein d'amour a toutes et tous, rico.
Ruzgfpegk
Membre
Ruzgfpegk
   Posté le 07-11-2005 à 20:59:40   Voir le profil de Ruzgfpegk (Offline)   Répondre à ce message   http://xander135.free.fr   Envoyer un message privé à Ruzgfpegk   

En parlant de Bernard Werber et de contrôle de créativité, voici une de ses expériences :

Bernard Werber a écrit :

Les Thanatonautes c'est aussi mon livre le plus brut.
Certains passages ont été écrits en écriture automatique. C'est-à-dire qu'il n'y avait pas d'intention d'intégrer le récit à une intrigue, mes doigts couraient tout seul sur le clavier et je relisais après pour découvrir ce que j'avais écrit.
J'ai très peu changé la structure de la première mouture. Tout simplement parce que je ne comprenais pas bien pourquoi j'avais écrit ça comme ça et que ça m'intriguait.
Encore maintenant ce livre exerce sur moi une étrange fascination. Plus tard j'ai d'ailleurs compris pourquoi j'avais ainsi rédigé certains passages. Parfois je rencontre des lecteurs qui me parlent des Thanas et qui semblent avoir compris plus de choses que moi dans ce livre. Ca m'amuse beaucoup. C'est ça aussi le plaisir de l'écriture.


Ce livre est d'après moi le meilleur qu'il ait écrit, peut-être y a-t-il un rapport.
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 29-06-2006 à 10:48:53   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

voilà voilà..je sors un vieux sujet

la créativité nous sommes tous créateurs rien que lorsque nous pensons nous créons.

d'ailleur j'ai une bd qui parlent des inventions je vous en donne les titres ici Jean-Louis Besson Petits histoire des inventinos de la vie de tout les jours Découvert Cadet Geant Gallimard (je ne sais pas si il existe encore), c'est un petit bijou agréable autant a lire pour les adultes que pour les enfants curieux.

bref en la parcourant, j'ai remarqué souvent que les inventeurs réfléchissaient souvent au même chose en même temps, comme sans se rendre compte leur pensée ce lié entre elle.

d'autre dise que c'est les anges qui soufflent aux hommes des pistes pour leur créations quel soit poétique, médicale, mécanique..

encore une idée c'est que les inventions existe déjà dans les cieux et que les homme sont seulement pour y mettre forme...peut-être est ce vrai ou totalement faux..

quoiqu'il en soit nous somme pas les seusl êtres capable de création même les animaux oui, les singes en créent des outils pour mieux découvrir leur nourriture ..


j'arrête la peut-etre je suis entrain de me perde..qui veut prendre le baton de parole?..


--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
poussiere-dunivers
carpediem
Inactif
   Posté le 31-07-2006 à 10:03:34   Voir le profil de poussiere-dunivers (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à poussiere-dunivers   

Bonjour,

Je prend le bâton de parole donc et ressort aussi un vieux sujet...

J'ai commencer par prendre mon dictionnaire :
création : action de créer (on est bien avancer...)
créer : tirer du néant, engendrer, fonder

Le questionnement lancé par aleister.c m'as interpellé...

Effectivement, quand on y réfléchis bien, quand on crée quelque chose de matériel ce n'est qu'une ré-organisation de chose qui existaient deja... quand on peint, on prend une toile, des pinceaux et de la peinture on utilise tout ca et on crée une oeuvre, de même quand on mélange du sucre, de la farine, des oeufs..; on obtient un gâteau.

je pense que c'est quand même de la création dans le sens tirer du néant, engendrer, fonder. car le gateau avant n'existait pas. N'existait que les aliments qui ont permis de le faire...


Aprés nous créons aussi des choses imatériels come la dit solomon kane, c'est une joie de vous lire...


Mais est ce qu'on ne créerait pas aussi en écrivant tous ces posts ??


Bonne journée
A bientot
bibisousss


--------------------
La vie est un mystère, une aventure mais la vie est belle.
poussiere-dunivers
carpediem
Inactif
   Posté le 10-08-2006 à 23:02:33   Voir le profil de poussiere-dunivers (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à poussiere-dunivers   

Bonsoir !
Je reprends la parole pour donner les références d'un film qui me plaît beaucoup :

La Belle Verte de Coline Sérault. C'est un chouette film qui annonce, dans des phrases toutes simples notre réalité de tous les jours et qui nous montre du doigt que le bonheur n'est pas matériel mais se construit avec les autres et en harmonie avec soi-même et la nature... Ce sont en tout cas les idées que j'en ai tiré...
En tout cas c'est un très chouette film que je vous recommande !!


--------------------
La vie est un mystère, une aventure mais la vie est belle.
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Spiritualité (Réflexions&Debats)  la créativitéNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum