Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
 
 
 
 
 Abrasax  Développement personnel  Esprit 

 Gérer la peur

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 29-09-2005 à 12:41:40   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

Joeliah a rédigé un texte que je trouve intéressant sur la peur et je vous le fais partager. Peut-être y trouverez-vous matière à gérer la votre !

TECHNIQUES DE LIBERATION DE SA PEUR

La peur se place souvent dans le corps au chakra plexus solaire, au niveau de l'estomac. On sent un 'noeud', un serrement et ensuite, se disperse dans le corps. La peur peut empêcher d'agir, créer des tensions et des douleurs, voire des blocages ou de graves maladies.

Il faut savoir que la peur est aussi une force qui attire l'objet de ses pensées. Si vous avez peur et entretenez l'image de votre peur, alors vous attirez à vous sa création. Ce n'est pas une punition mais une création, issue de la pensée, de l'image et de l'émotion, et si en plus vous dites que vous avez peur à tout bout de champ, c'est encore plus constructif !

Tout d'abord, il est bon d'exprimer une fois, l'objet de la peur, soit par paroles à une personne amie ou confidente, ou un thérapeute qui sait écouter et conseiller, soit par écrit. Sortez tout ce qui vous vient, la racine, le début, le pourquoi de cette peur et brûlez la lettre ensuite en demandant la libération. Sachez que la peur est souvent amplifiée par les pensées de suppositions. Bien souvent, il suffit de démonter le scénario et la peur s'évanouit.

Quand vous sentez la peur arriver, il convient de respirer longuement à l'air en écartant les bras et en gonflant le ventre pour entrer l'air le plus profondément possible, puis de souffler lentement, faites cela une dizaine de fois.

Prenez de l'élixir floral du Docteur Bach , 3 gouttes 4 fois par jour pendant 21 jours, ce sont de vrais harmonisants des humeurs qui agissent directement sur les pensées et les émotions : Mimulus si vous avez peur de tout ou une peur bien définie. Aspen si vous avez une peur indéfinie, peur d'avoir peur, peur sans savoir de quoi, si vous avez des mauvais pressentiments. Rock rose , si vous avez une peur panique, faites des cauchemars, avez peur de la mort. Cherry plum si vous avez peur de perdre pied, de devenir fou, de commettre des actes que vous regretteriez. Holly si vous avez peur d'être trahi, si vous êtes malade de jalousie. Red Chesnut , si vous avez toujours peur qu'il arrive quelque chose à vos proches. Larch si vous avez peur de rater, si vous vous croyez nul et n'osez rien tenter. Star of Betthleem , si vous avez eu un choc qui reste collé à votre mémoire, accompagné de white chesnut pour les pensées qui reviennent sans cesse. Si vous avez un choc très récent, une peur, un coup, vous pouvez aussi prendre temporairement un jour ou deux, du Rescue qui est un mélange de cinq élixirs.

Vous trouvez ces élixirs dans quelques pharmacies, dans des maisons diététiques, chez des thérapeutes spécialisés ou en vente par Internet.

Vous pouvez aussi aller voir des spécialistes, comme des médecins, préférez homéopathes ou acupuncteurs, ostéopathes, kinésiologues, fasciathérapeutes qui peuvent vous aider à sortir ces peurs. Quelquefois l'hypnothérapie peut aussi aider. Evitez de tomber dans le piège de la facilité des drogues qui calment mais ne font rien évacuer et font souvent tomber dans la dépression. Il vaut mieux prendre 'le taureau par les cornes', car souvent on s'aperçoit que la peur de la peur est plus méchante que l'objet de la peur qui s'avère être quelquefois qu'un petit veau. Vous pouvez aussi faire un sport libératoire à choisir selon votre tempérament. Les arts martiaux sont très utiles pour canaliser l'énergie.

Mais bien sur, la plus grande libération est de savoir que vous êtes maître de votre vie et que vous pouvez faire le choix conscient d'être protégé en toutes occasions ! Pourquoi, vous, qui avez du pouvoir de créer votre vie, choisiriez-vous une expérience difficile ? Pour la dépasser par l'amour... car c'est le but de tout. Alors dès maintenant, choisissez cette voie et commencez par vous aimer et aimer les autres. Si vous voyez l'énergie de Dieu en chaque humain ou animal, pourquoi voudrait-il vous faire du mal puisque vous êtes son enfant ?
Aimez la vie, les humains, bénissez votre protection. Affirmez chaque jour 'je suis entièrement protégé en tous lieux' jusqu'à ce que ce soit évident.

La peur est toujours un manque d'amour.

N'oubliez pas qu'aujourd'hui, l'énergie à changé. Tout ce à quoi vous pensez fortement prend vie beaucoup plus rapidement. Alors pensez santé, beauté, réussite, protection, amour, liberté et élévation et tout se manifestera. N'accusez jamais les autres, car vous êtes entièrement responsable de votre vie par vos pensées, paroles, émotions et actions. Changez le fond et la forme changera. Changez l'intérieur et l'extérieur changera aussi. Vivez l'instant présent comme un cadeau, un hommage à la vie. Faites des projets sans vous projeter dans le futur, en sachant que tout est parfait et que l'énergie divine construit moment après moment ce qui est le mieux pour vous. Faites des affirmations positives de réussite. C'est souvent la projection, l'imagination avec le pire dans le futur, que vous perdez vos forces. Ayez foi en la vie meilleure et toujours agréble et elle vous donnera le meilleur.

J'avais une énorme peur des araignées, créée dans mon enfance lorsqu'il fallait aller aux toilettes au fond du jardin de mon grand oncle... ou elles résidaient en abondance et maintenant, grâce à diverses techniques, je peux être à côté d'elles sans avoir aucune émotion. Je regarde ces petites bêtes et je ris de mes réactions passées ou j'appelais à l'aide dès que j'en voyais une un peu trop grosse... Je les trouve même très belles et j'admire le travail de tisseran qu'elle font inlassablement. Ce sont des artistes de la nature.

Belle libération à tous.

Joéliah


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
Membre désinscrit
   Posté le 04-10-2005 à 14:13:10   

Tiens ce texte que tu as mis là peut-être en parallèle avec la Conversation avec Dieu : il est lié. Tout est lié !

Mon cher tu es en cohérence avec la continuité de ton esprit.

Tiens question une peur collective ? un rapport avec l'inconscient collectif.

bon j'y retourne arcane
aleister.c
Inactif
   Posté le 05-10-2005 à 11:45:08   Voir le profil de aleister.c (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à aleister.c   

A propos de la peur: Don Juan Matus, le chaman initiateur de Carlos Castaneda explique qu'on ne peut pas chasser définitivement la peur (désolé pour cette mauvaise nouvelle) : l'être humain est pétri de peur et celle-ci revient continuellement.

En revanche, il est possible de la dominer, ou à l'inverse de se laisser dominer par elle (ce qui est moins souhaitable bien entendu).

Mon expérience personnelle me pousse à être d'accord avec ceci : on peut faire de grandes choses, que l'on croyait auparavant impossibles, on peut se surpasser lors de circonstances exceptionnelles, et on constate malgré tout que la peur revient...

La bonne nouvelle, c'est que correctement gérée, elle n'est plus un frein à l'action, on peut l'utiliser comme conseillère, elle éveille l'attention, comme moteur même, pour les toxico en recherche de poussées d'adrénaline.

Et puis on s'apercoit qu'elle est toujours là, mais moins pressante, je devrais même dire moins oppressante, juste pour nous rappeler que " tout va bien, tu as peur, tu es donc "normal", car seuls les fous dingues ne connaissent pas la peur ".

Il me semble que la peur est liée à l'inconnu. L'inconnu fait peur, c'est une équation de base, Henry Laborit disait même: " l'inconnu génère l'angoisse ".

L'inconnu le plus vaste et le plus insondable que nous ayons à notre portée, c'est la mort... la plus grande peur est donc la peur de la mort, qui en passant, est le moteur de tant de religions...

Mais il est un autre grand inconnu, aussi vaste, à notre portée, et c'est la vie... notre seconde plus grande peur est donc la peur de la vie... à part mourir, ce qui fait le plus peur à un homme , n'est-ce pas la femme?

Ca me donne envie d'écrire un peu sur ce Laborit, pour les curieux, rendez-vous dans la section littérature ...


--------------------
do what thou wilt shall be the whole of the law
love is the law, love under will
every man and every woman is a star
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 06-10-2005 à 10:46:21   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

Salut Aleister,

J'ai lu avec attention tes deux messages sur la peur, notamment son analyse scientifique. La science a son point de vue qui est intéressant mais les conclusions qu'elles tirent n'expliquent pas les mécanismes. Ton allusion à Castaneda est plus explicite car elle touche au domaine métaphysique. Car finalement peu importe qu'on comprenne quand intervient la peur et quel comportement semble le plus adapté pour y répondre quand on ne sait pas comment tirer parti à son avantage de cette peur.



Dans ce que tu expliques, tu perçois à juste titre ce phénomène permanent qu'est la dualité. Quand tu dis "tu as peur donc tu es normal" c'est tout à fait ça. On ne connait la peur que parce qu'on connait son contraire. Si on ne connaissait que la peur sans avoir jamais rencontré quelque chose de mieux à y opposer, on peut penser que d'une manière absolue, on n'aurait PLUS peur ! La peur construit la confiance. Ce n'est pas une résistance à la peur, juste une façon de voir que celle-ci n'est pas limitative mais peut inviter, suggérer à l'esprit de ne pas y céder. C'est une expérience capitale. On peut donc au début la craindre, puis apprendre à l'apprivoiser et finalement, j'en suis persuadé, la faire totalement disparaitre en comprenant qu'elle n'est qu'un tout avec son contraire. Bon c'est très ésotérique ce que j'essaie d'expliquer mais c'est à peu près ce qu'on pourrait retenir de la doctrine des Maîtres spirituels. Ils ne craignent pas la peur. Ils aiment la peur qu'ils dissolvent dans l'Amour.

Quant au mystère de la vie - et donc de la mort - je t'invite à aller jeter un oeil au topic Révélations sur la Vie .

A bientôt !

Dav


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
Membre désinscrit
   Posté le 21-10-2005 à 16:31:23   

coucou a vous voici une petit histoire que j'ai vécu aujourd'hui
vendredi 21 septembre concernant la peur.

Comme vous le savez certainement je suis entrain de déménager enfin ceux qui me parle souvent sur cara le savent

Bon bref, je suis allé en ville faire mon changement d'adresse et ensuite voulu demandé une info concernant mon permis blanc, mais il y avait trop de monde, je suis ressorti rapidement. La foule j'aime pas trop surtout que je suis assez fatiguée ces jours, ma sensiblité est au plus haut a se moment en général ( bon je vais y arrivé a mon histoire çA vient vient )

Je reviens de mes course pour retourné dans mon future ancien appart. Sur le chemin je rencontre une petit fille qui a l'air toute paniqué, donc je m'arrête et lui demande ce qu'il se passe, elle m'explique que sa maman est en retard et que l'appartement ben il est fermé et qu'elle ne peux y rentrée. On continue a discuté et je lui demande si ça sa maman a un numéro de portable ou si elle le numéro de sa maman et elle me dis non . Ensuite si elle peut alllé chez la voisine en attendant, elle me dis non . Ensuite je lui demande si il y a une concierge qui aurait les clefs? non, et j'ai pensé il y a doit avoir quelqu'un d'autre qui a les clefs et tout d'un coup paf elle a compris et c'est dirigé directe vers son père dans le magasins tout proche qui lui avait les clefs.

La j'ai eu ma leçon de la peur une des manière de les géré la plus simple que se soit mettre en parole une peur est une autre façon de la géré, quand elle est irraisonné elle nous paralyse comme la petit fille au début qui me parler.

Ensuite quand on met des mots sur cette peur elle disparait d'êlle-même le défit de chacun de nous c'est les peurs dont on ne peut mettre de nous la peur de n'être pas aimé, la peur du rejet de l'autre, la peur d'avoir peur, la peur de vivre, la peur de souffrir, la peur d'aimer.

bref, je remercie la petit fille pour la leçon qu'elle m'a donné, je vais essaie de l'appliqué au mieux, bien que la dans ma situation de stresse la peur prend plus facilement le dessus mais du faite que je sois consciente de cela je m'en rends compte.

bon bisou arcane ( Delphine)
Sol
Membre du conseil
Sol
   Posté le 25-10-2005 à 20:08:01   Voir le profil de Sol (Offline)   Répondre à ce message   http://svetlina.over-blog.com/   Envoyer un message privé à Sol   

Arcane > Comme quoi on peut apprendre de tout et tout le monde, y compris d'un enfant

La peur de la mort ? La peur de quelque chose qui n'existe pas ? Si la mort c'est le fait de ne pas exister, avant notre naissance, nous étions donc morts ? Ah non, la mort c'est le fait de ne plus exister, donc d'avoir la vie derrière soi. Mais la vie c'est quoi ? Qui est vivant ? Quand on dit de quelqu'un "Il est en vie" ou "Il est mort", qui est ce "il" ? Un mélange de corps physique, d'histoire vécue, de passé, de sentiments, d'émotions, etc... Tout ceci n'est qu'une illusion. Personne n'est mort, personne n'est en vie, tout est en mouvement. On ne peut pas avoir peur d'une illusion, ou alors c'est que cette illusion cache une réalité. Et la peur de la mort, à mon avis, n'est qu'une illusion qui nous cache la peur de la vie. On a autant peur de la mort qu'on a peur de la vie. Je crois que c'est Desjardins qui a dit : "Vous avez peur de la mort dans la mesure où vous n'osez pas vivre". Celui qui vit avec tout son être, ici et maintenant, ne peut pas avoir peur de la mort.

Et d'une façon générale, on n'a peur que dans une situation unique : quand l'un de nos désirs risque de ne pas être réalisé. Prenons un cas extrême (mais vraiment extrême lol) : un homme s'approche de moi avec un pistolet. J'ai peur parce que je désire vivre. Si je n'ai plus ce désir, il ne me fait plus peur !
Plus de désir, plus de peur... CQFD !

N'allez pas croire que je n'ai peur de rien Je sens souvent mon coeur qui bat, souvent pour des broutilles... Mais depuis que j'ai compris que j'avais peur d'illusions, de choses qui n'existent que dans mon imagination, ben la peur s'en va légèrement plus vite

A bientôt,
Soledad

Message édité le 26-10-2005 à 01:20:14 par Soledad666
Membre désinscrit
   Posté le 25-10-2005 à 21:38:46   

vi je suis encore la on dirait hi hi me suis gouré c'est à la fin du mois mais bon je sais pas combien de temps bref.

Merci pour ta réponse soldade, vi avoir peur de vivre c'est en même avoir peur de mourrir, comme avoir peur de souffrir c'est défois avoir peur d'aimer.

On dirait que tout est lié sans qu'on se rende compte.

Comme quand on vis des grands changement le peur nous prends au tripe ( vi écouté notre corps c'est aussi important, il parle, il révele les émotions que défois on ne veut entendre quelqu'il soit )

bon bonne soirée et que l'amour soit notre crédo et non la peur

bisou tendre Delphine
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 01-03-2006 à 13:59:04   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

je sais pas si c'est le bon endroit... enfin peut-etre que oui ...

Enfin j'y vais, on a pas parlé enfin je ne crois pas (pas sur, peur dire des betises )

La peur du jugement de l'autre, c'est quelque chose que nous avons tous au fond de nous....

Et dans notre nature humain nous le faisons tous, ah il a une drole de tete ou il un gros nez, qu'est ce qu'il ou elle raconte avec son histoire de voiture qui roule tout seule sans conducteur .... .

Je vous donne un explement avec ma famille ma mère que j'adore ..mais elle parle toujours très très fort par peur que je la comprene pas (ce qui rate du coup vu qu'elle me caisse les oreilles et j'ai surtout pas envie de l'écoute) ou me dis 100 fois la même chose pour être sur que j'ai bien compris (encore la peur de l'incompréhension).

Comme la peut-être j'ai peur d'être mal comprise, car nous humain nous aurons tous tendance a interprété les mots ce qui dans certain cas est juste et d'entre totalement erroné...

Si votre peur d'être mal comprise ou que ce que vous dites peux faire croire que vous êtes fou, ben dites vous, ben je vérifie en posant la question a la personne (au lieu que votre imaginaire de peur vous envie vous faire croire qu'on vous croit pas alors que c'est pas forcéement le cas).

être remis en cause n'est pas forcément qu'on nous croit pas c'est juste nous permetre de voir une autre facette (moi je suis tout contente d'être remise en question même si défois la peur d'être jugé me prends à la gorge, mais après je prends mon courage à deux main..et hop j'ajoute autre chose..)

Soyons vrai et j'ai une caractérisique c'est que je sens la peur..comme les animaux.. et que soit dans la réalité ou parfois sur un tchat, je sens quand quelqu'un veut me dire quelque chose et il n' ose pas le faire dans ma pensée "ben vas y accouche, je ne vais pas te mangé!"mais je me retiens car je sens la peur de la personne de ma réaction (en réalité l'attente fais pire que bien mieux dire de suite ou alors passé a autre chose...)

Donc n'ayons pas peur d'être nous-même (je sais c'est dur pour tout le monde), mais être soi entier, pff c'est moins fatiguant surtout entre amis...hein....

Et quand bien même on est pas toujours d'accord ça peut arrivé ici ou n'importe ça veut pas dire qu'on aime plus la personne, peur de la perte d'affection...

bon voilà chat de jade donne un gros bisou d'amour...


--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
pelerin sur le sentier
Membre du conseil
pelerin sur le sentier
   Posté le 23-03-2006 à 11:29:19   Voir le profil de pelerin sur le sentier (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pelerin sur le sentier   

Méditation sur la peur :

Une méthode de relaxation, de concentration, de calme baignant la personnalité tout entière dans la pure lumière blanche.

Supposons que vous êtes en proie à la panique ; des pensées très désagréables vous envahissent, votre imagination est désordonnée et votre mental l'y encourage. N'oubliez pas que les peurs d'une personne émotive sont moins fortes que les vôtres. En effet, si le mental est fort, il revêtira les réactions de peur de matière mentale, très vitalisée, qui crée une puissante forme-pensée, laquelle circule entre vous et l'événement redouté.
Quand vous vous en serez rendu compte, cherchez à établir le calme en vous : relâchez votre corps physique, tranquillisez votre corps astral autant que possible, calmez le mental.
Visualisez ensuite vous-même (votre personnalité), votre âme(l'Ego superieur) et le Maître, disposés en triangle, le Maître au sommet du triangle.
Puis invoquez délibérément un courant de pure lumière blanche que vous faites passer dans vos véhicules inférieurs pour les purifier de tout ce qui les obstrue.
Procédez ainsi jusqu'à ce que vous sentiez que le travail nécessaire est fait. Il se peut qu'il vous faille recommencer le travail plusieurs fois au début. Plus tard une seule fois suffira et, plus tard encore, ce processus sera inutile, car vous aurez complètement dominé la peur.


Ceci s'applique aux peurs liées à la personnalité. Vous employez l'aspect amour, inondant la personnalité d'amour et de lumière.



"Une compilation" Alice A. Bailey
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Développement personnel  Esprit  Gérer la peurNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum