Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
 
 
 
 
 Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Esoterisme - Discussions generales 

 La vie de moine

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Sol
Membre du conseil
Sol
   Posté le 14-06-2006 à 21:26:05   Voir le profil de Sol (Offline)   Répondre à ce message   http://svetlina.over-blog.com/   Envoyer un message privé à Sol   

Bonjour,
J'aimerais continuer ici, dans un nouveau topic, le débat que nous avons commencé ici, à propos de la vie monastique.


Citation :

que des moines boudhistes ( ca s'applique a tout type de moine je pense) tentent de m expliquer comment conduire chaque minute de ma vie, mais ne m'expliquent jamais rien sur l energie sexuelle, d ailleurs comment pourraient-ils, ces trous du cul n ont jamais touches de femme... je devrai meme dire ils n ont jamais touche la vie... et ils comptent m'enseigner quelque chose a ce sujet?

oui, la encore je trouve que ca manque de rigueur...


Alors là, je suis complètement d'accord avec toi.
Vivre dans un monastère ce n'est pas vivre dans le monde, mais être séparé du reste du monde.

La solution radicale pour être heureux selon les moines bouddhistes c'est de mettre un terme à l'insatisfaction et donc d'éradiquer le désir. C'est un peu léger. Y a de quoi faire une belle bande de frustrés ! Alors que sans l'émergence du désir, rien ne saurait exister, c'est un principe qui est au coeur même de la création.
Moi je ne suis surement pas disposée à me laisser dicter ma conduite ou quelqu'un d'autre juger si tel désir en moi est légitime ou non. Par contre, je peux avoir envie de le découvrir par moi-même. Et personnellement, avec un peu de recul, je m'aperçois que si certains de mes désirs ne pourront jamais être satisfaits sans déséquilibrer ce qu'il y a en moi et autour de moi, mieux vaut les laisser aller. Et pour les désirs qui peuvent être satisfaits, je préfère les cultiver. Nier ce qu'il y a en soi, ça tourne vite en frustration, c'est se mentir à soi-même. Pour éviter de souffrir à cause d'un désir insatisfait, inutil de chercher à l'éradiquer quand être détaché du résultat suffit pour connaître la paix et être équilibré.


Je ne serai pas aussi catégorique... Chaque humain est différent. Il n'y a pas deux moines qui se ressemblent. La démarche de certains moines peut être tout à fait sincère, tandis que pour d'autres, le monastère constituera surtout une fuite de la réalité, un refus d'afronter la vie. Ne les mettons pas dans le même panier
Nous avons tous des besoins différents. Certains d'entre nous ont besoin de vivre à fond, de parcourir le monde, de rencontrer des dizaines de personnes. C'est très bien ! Mais si pour un autre, la chemin consiste à se retirer, prier, méditer dans le silence et la solitude, eh bien je dis que c'est très bien aussi ! Pourquoi n'y aurait-il qu'un chemin possible ?

Et puis, rien n'est définitif. Il y a une métaphore que j'aime bien : dans un pays pauvre, un père de famille peut partir plusieurs années à l'étranger, faire un travail qui rapporte de l'argent, puis revenir et offrir un toit à sa famille, ainsi qu'une vie relativement tranquille et sûre. Eh bien, je vois la retraite monastique de la même manière. L'homme décide, à un moment de sa vie, de se retirer loin du monde, dans la solitude et le silence. Il en reviendra plus fort, mieux armé pour aimer la vie et aider les autres. Cette retraite peut durer quelques années ou toute une incarnation, voire plusieurs incarnations.

Aleister a écrit :

je devrai meme dire ils n ont jamais touche la vie... et ils comptent m'enseigner quelque chose a ce sujet?


Si tu pars du principe qu'ils ne t'enseigneront rien, effectivement, c'est déjà joué d'avance : ils ne t'enseigneront rien. Peut-être faut-il essayer de voir ce qu'il y a derrière. Un moine est un homme avant tout, avec un passé, avec ses souffrances, son vécu, ses drames et ses joies. Avant d'entrer dans le monastère, il a peut-être expérimenté beaucoup de choses. Et puis ne mettons pas le sexe et la "consommation sexuelle" dans le même panier Ce n'est pas parce qu'un moine fait le voeu de chasteté qu'il nie l'énergie sexuelle. C'est arrivé bien sûr, surtout dans le catholicisme, mais ce n'est pas systématique, surtout dans le tantrisme. Tous les enseignements le disent : il n'est pas possible d'atteindre l'éveil, tout en succombant à ses désirs et instints. Ce qui ne signifie pas que nous sommes tous appelés à connaître l'Eveil demain. En attendant, devons-nous être des gens frustrés ? Devons-nous refouler nos désirs ? Certainement pas. Rien de pire que la frustration. C'est à chacun de sentir les choses, de prendre des décisions en fonction de son évolution, de son vécu, de ses attirances.

Ne jugeons pas nos frères humains. C'est peut-être nous qui sommes dans l'erreur. Qui sait, si par le plus grand des hasards un moine bouddhiste tombait sur notre forum, quelle serait sa réaction ? Qui sait s'il ne se dirait pas : "Qu'est ce que c'est que ces huluberlus qui passent leur temps à parler de la vie au lieu de vivre ? Prennent-ils tant de plaisir à niaiser ainsi avec leurs discussions futiles ?"
Lol ! J'espère que non quand même

A bientôt,
Sol
Membre désinscrit
   Posté le 06-08-2006 à 01:12:01   

L'habit ne fais pas le moine...
Certains moines en savent certainement plus que moi sur les femmes...
De toutes façons chacun suit SA voie... les moines et les autres...
Les donneurs de leçons ... moines ou pas moines... se leurrent...car chacun apprends en essuiant les platres... à son rythme... et dans les domaines qui le concernent plus particulièrement... car la Vie met sur son chemin les circonstances nécessaires à son apprentissage...
P.S. : Ce n'est pas celui qui a "touché" le plus de femmes qui connait forcément mieux les femmes, mais plutot celui qui a su les écouter les entendre... :-))
Amicalement,
Fox
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 06-08-2006 à 07:32:56   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

coucou petit renard..

je te l'accord parfois un moine pourrait mieux connaître une femme qu'un homme classique. Toutefois, je pense qu'un moine qui est plus de 20 ans enfermé dans son monastère en ayant aucun contact avec le monde extérieur aurait du mal a comprendre ces semblables homme ou femme.

Vu qu'il est essentiel ciblé sur le coté spirituelle et terrestre, il n'a pas les même préoccupation que vous et moi de trouvé un emploi, une compagne ou compagnon, se soucié forcément des impots qu'il doit payé enfin il est tout de même dans un autre monde dans ces murs.

ah joli petit renard (ça me fait pensé au petit prince tout çA ) serait tu d'accord de te présenté ICI
sinon je te souhaite la bienvenue ici

chat de jade


--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
Membre désinscrit
   Posté le 06-08-2006 à 22:24:16   

Oula !! Je vois que ces dames se sentent concernées par ma réponse... à juste titre il est vrai

Structurons notre réponse :
1/ Catwoman : VI j'en conviens, passer une vie dans un monastère, ça limite les contacts avec ses congénères... féminins en particulier... ... Et si l on considère que l'apprentissage passe par l'expérimentation, cela limite apriori fortement la connaissance que l'on peut avoir de La Femme. Bon soit.
Néanmoins
si l'on considère que chacun est une partie du Tout, que
ce qui est En Haut est à l'image de ce qui est En bas,
que le microcosme est à l'image du macrocosme,
et que quand on prend de la hauteur et du recule
on voit mieux le paysage et la façon dont le monde et les gens évoluent, que si on reste le nez dans un rythme métro boulot dodo...
... eh bien on peut dire que l'observateur et le contemplateur que peut constituer le moine, est sans doute à même de saisir l'essence de la femme et de l'homme dans la société et dans l'univers et de comprendre leurs fonctionnements, parfois aussi bien que le "tombeur"qui se limite à l'aspect technique sexuel et sort une fille tous les samedi soirs...

En fait tout dépend du plan sur lequel on se place en terme de "connaissance"... plan subtil - essence, plan relationnel pratique ( au quotidien ) , plan relationnel général ( grandes lorientations des couples ), aspect technique de la relation... ...

Voili, j'aime bien faire thèse et anti thèse... et je vous laisse faire la synthèse que vous voullez

2/chère Glingal :
Vi, les dogmes ont la vie dure dans la Sainte Eglise Catholique et Romaine ... j'ai dit Romaine ??? ne sont-ce pas les Romains qui ont crucifiés le Christ ??... oki, les autorités juives y étaient pour quelque chose... mais tout de même... si j'avais autant de morts sur la conscience que la SECetR, je n'oserais plus m'appeler "Sainte", j'éviterais de persiter dans un dogmatisme qui fut la cause de moultes massacres, ... et je déménagerais mon siège de la ville au nom de laquelle Jésus fut crucifié...

voili voulou... mon élément dominant est le Métal... puis vient le Feu... donc forcément je suis d'un naturel assez ... tranchant... je me soigne... mais on ne se refait pas !! ... pas tapper svp...
pelerin sur le sentier
Membre du conseil
pelerin sur le sentier
   Posté le 07-08-2006 à 15:09:27   Voir le profil de pelerin sur le sentier (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pelerin sur le sentier   

Bonjour à tous!

C'est la deuxieme fois, que je reviens me balader sur ce sujet ; il me semble que je doive donner ma vision.

Pour ma part, je suis un moine. Le moine, est il un homme qui se refugit dans un temple et s'ecarte du monde? oui si l'on entend de basiques definitions.

Le Moine, est moine, pas dans l'apparat, ou dans le lieu où il est, mais dans sa Vie interieure. Peu importe que le moine n'experimente pas telle ou telle chose, comme par exemple cette "connaissance" des femmes dont vous parlez. Nous pouvons aussi dire, que le non moine n'experimente pas la vie monastique.

L'important, est ce qui est vécu, compris, et assimilé par l'Ame du Vivant.

en effet, chacun suit une voie, la sienne, il n'y a pas de meilleures, de plus ceci, ou moins cela. La comparaison devrait cesser. Il y a le chemin, voilà tout. Se jeter dans les comparaisons, les si, et autre jugement, c'est se plaire dans l'illusion. Je ne developpe pas cet axe, pas ici. je le dis simplement, pas pour imposer, mais pour montrer ma vision, j'invite les personne non d'accord, à reflechir, et comprendre un peu plus, le phenomene de la comparaison, sur le mental, et la Maya. Que je dise vrai ou pas, peu importe, seule compte, la vie, et la realisation de son Vécu.

Ainsi, donc, je ne veux pas argumenter, les bienfaits ou le contraire, de la vie de moine. Cela dépend de chaque personne, de chaque moine, et sa la reflexion de la personne sur son propre chemin qui la fait avancer.

Pour revenir sur le debut, et poursuivre, je pense que la Vie de moine, est une Vie interieure, qui au fur et a mesure de son enrichissement ou de la réalisation de la vie de l'Etre interieur, depend, de moins en moins, du monde exterieur.

Les moines tibetains, vont au sommes des montagnes, au fond des vallées... Pour avoir un temple? non, un temple peut tout aussi bien exister pres d'une ville, sans que la Vie physique contraigne. Les moines orientaux, sont etudiants des Ecoles Trans-himalayenne, qui avec les ecoles proche orientales, seraient, sous la direction de Maitres. Ces derniers mirent bien du temps a venir en occident, d'où la difference de la Vie monastique entre orient et occident.

En occident, les moines prirent une tournure de vie, tres influencé par la vie publique, pensons, au role du clergé.

La raison premiere, est que l'Eglise du Christ, fut delabré, avec les années, et la fondation de la chretienté, ne fut pas basé sur un enseignements tel qu'il est en orient. Maitre Jesus, dut créer une voie nouvelle, par les testaments, choses peu aisée, principalement sous le joug romain, puis la chute de son empire. L'eglise pris alors le pouvoir en main, durant la faiblesse romaine, et delaissa la Beauté du Christ, pour s'impliquer bien trop dans la Vie des hommes.

Ainsi, les moines occidentaux, menent une vie "exterieure", et la vie interieure, n'a que tres peu de temps pour s'epanouir. Remarquons aussi, que l'occident n'as pas de textes, comme les yogas sutras, ou la bhagavad gita en orient. Par là, au passage, nous pouvons comprendre que le Role de l'Eglise de Maitre Jesus n'est pas de guidé les Disciples, ceux qui ont essayé, furent des enfants abandonnés, c'est pour cela, que la douleur, pris une part importante dans la voie monastique chretienne, et qu'apparu la notion de redemption, version tres noircie je trouve du Karma oriental.


Pour Unifier le developpement, je vais sur la Vie monastique oriental, du tibet au japon, qui je crois, refletent, le vrai moine, travaillant non pas sur l'amour de dieu personnel et illusoire, Kama, mais sur l'Eveil et le vrai Coeur, c'est a dire chez les orientaux, Buddhi.

D'où l'importance de la meditation dans la vie de moine. Nous voyons aussi ici, que l'occident, fut depourvu de maitre pour la Meditation. encore une Fois, les ecoles qui formes les Disciples du Monde, sont en orient. Les departements de travail des maitres, en occident, concerne la Vie humaine, exterieur, principalement, meme si l'exercice se fait depuis l'interieur.


pour résumer, et conclure, la Vie de moine, est une vie que l'on peut voir, en regardant la Vie interieure. C'est là qu'elle s'exprime. Un moine peut vivre en tout lieu. Et si vous ne l'avez pas deduis, les moines tibetains vont dans les montagnes, car la Vie exterieure est "absente", et c'est la Vie interieure qui y fleurit naturellement. Les montagnes, ne sont elle pas le plus haut point vers le Ciel. Cela a du sens dans le Royaume Mental.

Voilà, j'arrete là.

Mes textes etant d'un trait et d'un seul jet, je reprendrais certaines parties a votre demande.

Bien à vous.




--------------------
pelerin sur le sentier
Membre du conseil
pelerin sur le sentier
   Posté le 07-08-2006 à 15:25:20   Voir le profil de pelerin sur le sentier (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pelerin sur le sentier   

Je voudrais, aussi, développer, car cela a initié ce topic, l'enseignement monastique sur la Vie.

Certains diraient que les moines ne sont pas maitres et ne peuvent enseigner sur la Vie sexuelle.

Ce que je sais, c'est que les moines n'ont jamais donné de leçon, ceux qui veulent convaincre, que la vie les amène sur les chemins de douceur, pour leur montrer, qu'il n'y a pas a convaincre. Tout mouvement tel, est jeu de force, et manque vraiment d'Amour.

Les moines, parlent, donnent leur avis sur la Vie sexuelle. Je voudrais que personne n'oublie, que c'est la Vie interieure qui fleurit chez le moine. Et celui-ci, peut donner sa vision à la vie exterieure. Si le moine dit ceci ou cela sur la Vie sexuelle, alors qu'il n'en a pas (ou plutot qu'il ne pratique pas de relation sexuelle), qu'en est il ? Et bien son vécu dans ce domaine, est l'abstinence.

En tant qu'etudiant en esoterisme, beaucoup peuvent comprendre l'importance du centre sexuel dans le comportement et les emotions de l'etre moyen, quand celui ci canalise, et use l'energie de ce centre par la relation sexuelle. ... Je sais juste que le moine, est plus en paix, et qu'en bien meme, le sexe le derangerait, il vit sa douleur, son derangement, et le vécu l'amene à le comprendre. Certes, un moine n'est pas le mieux placé pour la drague, ou la comphrensions de la femme (je denote au passage que comprendre "la femme", n'a vraiment aucun sens, je dis cela dans l'idée de realiser que le moine cherche le Christ, la vie interieure...et que l'etre cherche a comprendre le Chemin,la Vie, et pas forcement le chaos comportemental de la Vie exterieure, non eternelle, changeante, et muable).

Enfin, il va de soi (normalement), de realiser, que nul ne fait autorité dans un domaine. La seule autorité, c'est vous meme. C'est vous qui devez comprendre, vous faire un avis. ... j'aimerais developper des dizaines de livre, rien que sur ça... ça cloturerait beaucoup de domaine de la vie exterieure, et liberer beaucoup d'energie...c'est une autre histoire.


--------------------
Membre désinscrit
   Posté le 07-08-2006 à 20:43:22   

Merci Pellerin pour ces mots !!! J'adhère totalement !

"L'important, est ce qui est vécu, compris, et assimilé par l'Ame du Vivant.

en effet, chacun suit une voie, la sienne, il n'y a pas de meilleures, de plus ceci, ou moins cela. La comparaison devrait cesser. Il y a le chemin, voilà tout. Se jeter dans les comparaisons, les si, et autre jugement, c'est se plaire dans l'illusion."

... rien à ajouter

"comprendre "la femme", n'a vraiment aucun sens, je dis cela dans l'idée de realiser que le moine cherche le Christ, la vie interieure...et que l'etre cherche a comprendre le Chemin,la Vie,..."
La je diverge un pneu... hi hi... car je pense que lu compréhension de l'Autre... femme ou homme d'ailleurs peut aussi être une "voie"... et si j'ai fait référence à la Femme, c'est que celle ci reste souvent un grand Mystère pour bon nombre d'hommes depuis le nuit des temps... et qu'elle est certainement aussi par son essence et son aspect complémentaire à l'homme, une "clé" de comréhension de l'HUMAIN en général...
voili voulou j'espère que vous me suivez

Cordialement
FOX
Trotmany
Membre du conseil
Trotmany
   Posté le 12-08-2006 à 01:14:37   Voir le profil de Trotmany (Offline)   Répondre à ce message   http://sites.google.com/site/cahierderecherche/   Envoyer un message privé à Trotmany   

Le "centre sexuel" n'est rien d'autre qu'une action hormonale naturelle sur notre cerveau. Cette action étant naturelle, elle est donc présente en chaque être humain, suivant une légère variabilité, et donc assaillir les pensées de nos moines. Si l'instinct les poussent à la reproduction, c'est par force mentale (ou spirituelle, c'est selon) qu'ils s'en éloignent, pour la plupart. Je ne vois donc pas pourquoi ils seraient inaptent à parler des choses qu'ils connaissent bien. Ceci dit, les partouzeurs du samedi ne doivent pas mieux connaitre les choses de l'amour que nos prieurs du dimanche. Je ne vois, derechef, pas pourquoi ils ne pourraient pas avoir une opinion sur la question.

A propos de la vie monastique qui nous fait tant rêver... N'est-ce pas ce que tout le monde souhaite? Vivre simplement, faire son travail pour la communauter et ensuite partager ce que l'on a récolté? Quelles différences y-a-t'il avec la société et pourquoi existent-elles?
Membre désinscrit
   Posté le 12-08-2006 à 21:09:58   

Vi je pense que tu as fait un bon résumé de l'aspect hormonal ... qui implique que même un moine sait de quoi il parle car je n'en connais effectivement aucun qui soit asexué
A+
FOX
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Esoterisme - Discussions generales  La vie de moineNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum