Abrasax  Arts Occultes  Magie 

 Les outils magiques - L'eau lustrale

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Abraxas
Membre du conseil
Abraxas
   Posté le 08-09-2009 à 11:28:59   Voir le profil de Abraxas (Offline)   Répondre à ce message   http://abrasax.chez.tiscali.fr   Envoyer un message privé à Abraxas   

L’eau Lustrale

Citation :

Le feu sacré, l'encens, L'eau lustrale, les dons offerts aux dieux puissants, Tout sera présenté par vos mains respectables.
Voltaire, Olymp. II, 2


Voici une courte présentation/explication sur l’eau lustrale, outils magique indispensable à tout praticiens en particulier pour la consécration des autres outils magiques.


Introduction.

L’eau est sacrée dans la plupart des religions. Les ablutions du christianisme (baptême), du Judaïsme (Mikvé), de l’Hindouisme, de l’Islam (wudhû du Shintoisme (misogi) et du Taoïsme, pour ne citer que les religions les plus répandus, sont là pour le prouver. De même les sources d’eau ont une profonde valeur sacré, voir mystique, comme Lourdes, les puits de Zamzam, le Jourdain ou encore le Ganges. L’eau est purificatrice, c’est par elle que le praticien ou le simple croyant va se purifier avant d’accomplir un acte sacré. L’eau est parfois préparée à cet effet comme l’eau bénite chrétienne ou l’Amrita Sikh et dans le cadre magique, l’eau lustrale.

Court rappel sur la symbolique de l’eau.

L’eau est l’élément féminin par excellence, symbolisé par la coupe, qui est le vagin (eau) que la verge (ou le bâton symbolisant le feu) vient féconder du souffle de vie (l’air) et qui grandit et nait de la matrice primordiale (la terre). Cela est parfaitement expliqué dans la table d’émeraude et représente un des secrets de l’alchimie, dont le but est d’atteindre la quintessence, c'est-à-dire la réunion des cinq éléments pour se transformer et enfin atteindre son âme (la pierre philosophale).

On associe l’eau avec l’ouest, car le vent d’ouest est froid et humide. Son archange est Gabriel dans la tradition magique « classique », et l’on retrouve cette association chez bon nombre d’auteurs dont Manoury ou Crowley. Gabriel est l’ange de l’annonciation, c’est le messager divin, sont nom signifie « dieu est fort », dans la tradition juive cependant il est associé au sud et au feu.

Dans la tradition juive c’est Raphael, l’archange de l’élément eau il est associé a l’ouest, cette correspondance est beaucoup plus logique car si l’on s’en réfère à l’étymologie Raphael signifie « dieu à guérit » c’est l’ange guérisseur par excellence et c’est bien l’eau, par ses capacité de purification, et de dissolution de la maladie, qui est l’élément guérisseur. C’est l’eau toujours qui est un principe de base de l’homéopathie et de la phytothérapie.

Les propriétés magiques de l’eau.

L’eau en magie à plusieurs polarité, une polarité positive qui est vivifiante (soignante) et nourricière et en particulier d’énergie magnétique (là ou le feu nourrit en énergie électrique) ce sont ses capacités de contraction qui en sont la cause et c’est une des raisons de la radiesthésie. Dans sa polarité négative l’eau est dissolutive, décomposant et fermentant, ce sont surtout ces dernières propriétés que l’on utilise en magie.

Dans les rituels, comme dans la plupart des religions l’eau sert donc à purifier, c'est-à-dire à évacuer, ou dissoudre les énergies résiduelles afin de charger correctement en énergie quelque chose (la plupart du temps par la magie du feu).

L’eau Lustrale.

Citation :

Jour lustral, jour où, chez les païens, un enfant nouveau-né recevait son nom, et où se faisait la cérémonie de sa lustration.
Dictionnaire Littré -1880


Le terme d’eau lustrale nous vient des romains et de leur cérémonie des lustrations, cérémonie qui précédait les périodes de recensement (les lustres) est avait lieu tout les cinq ans (d’où l’expression « il y a des lustres »). Ces cérémonies de purifications furent largement répandues et utilisé pour purifier troupeaux, personnes souillés par un cadavre, enfant nouveau-né, armée ou champs. La cérémonie incluait le sacrifice d’animaux (le plus souvent un porc, un mouton et un taureau), et était également utilisé en Grèce comme cérémonie de purification, parfois dévolu à un dieu elle servait également à la bénédiction (pour les armées partant en bataille).

Hérodote décrit tout particulièrement cette cérémonie faite en trois étapes. On arrosait la victime et parfois l’assistance d’eau lustrale, puis on jetait sur son front de l’orge en grain mêlée avec du sel (parfois de la farine) et enfin on coupait du poil sur le front de la victime et on le jetait au feu. Cette cérémonie est également décrite par Aristophane dans La paix, par Plutarque dans « sur la disparation des oracles » et dans Euripides d’Homére:

Citation :

623. Nestor répand l’eau lustrale et l’orge sacrée sur la victime, coupe du poil de son front, et le jetant au feu, il adresse ses prières à Minerve.
Homère – Euripides


L’eau lustrale était obtenue en plongeant dans de l’eau un charbon tiré du feu des sacrifices. Colin de Plancy en parle également dans son dictionnaire infernal :

Citation :

Eau Lustrale – Eau Commune dans laquelle on éteignait un tison ardent tiré du foyer des sacrifices. Quand il y avait un mort dans une maison, on mettait à la porte un grand vase rempli d’eau lustrale apportée de quelque autre maison où il n’y avait point de mort. Tous ceux qui venaient à la maison du deuil s’aspergeaient de cette eau en sortant. Les druides employaient l’eau lustrale à chasser les maléfices.
Dictionnaire infernal – Jacques-Albin-Simon Collin de Plancy


Il faut noter également que la religion chrétienne utilise également de l’eau lustrale, celle-ci est utilisée pour la consécration des églises. C’est l’évéque qui asperges d’eau lustrale l’église a consacré en en faisant 7 fois le tour de l’autel et 3 fois le tour de l’église. Cette eau est préparée à partir d’eau, de cendre, de sel de vin par des prières totalement différentes de celle utilisé pour préparer l’eau bénite. On utilise le terme d’eau lustrale pour l’eau utilisé pour le baptême en référence a l’ancienne cérémonie des lustrations ou l’enfant romain recevait son nom.

Citation :

Le solitaire du rocher verse l'eau lustrale sur la tête du néophyte.
Chateaubriand, Le génie du christianisme, ou Les beautés de la religion chrétienne


L’eau lustrale magique

L’eau lustrale est un des outil magiques les plus usités, on s’en sert pour la purification et la consécration des autres outils magiques.

Citation :

Dans ce flacon, me dit-il, se trouve de l'eau lustrale. C'est une eau de rosée que je recueille sur ma pelouse, en tendant un drap de coton, au petit matin après chaque nouvelle lune. Cette eau est ensuite filtrée pour être débarrassée de ses impuretés. Je l'exorcise et je la consacre, puis j'y ajoute du sel gemme, lui aussi exorcisé et consacré. Je t'enseignerai prochainement ces rituels d'exorcisme et de consécration.
Ensuite je mets dedans une pincée d'encens d'oliban, et j'éteints dedans un charbon de bois porté au rouge.
Le sel symbolise la terre dont il est extrait; l'encens, destiné aux fumigations, l'air; le charbon porté au rouge, le feu. Dans ce flacon, nous avons donc un composé symbolique des quatre éléments eau, terre, air, feu.
Les cahiers de l’adepte Nr1


L’eau lustrale magique est donc une eau spécifique, symbolisant la réunion des 4 éléments, le feu (le charbon), l’eau, l’air (l’encens) et la terre (le sel). On la prépare en lune ascendante généralement 3 jours après la nouvelle lune. On utilise du sel gris nos raffiné, de l’encens d’Oliban et surtout de l’eau. On peut tout à fait substituer l’eau de rosée, à de l’eau « non-traité » c'est-à-dire idéalement celle d’une source, de l’eau de neige (voir de pluie) ou encore de l’eau minérale (pour les moins puristes).

L’eau de rosée se récolte au petit matin quand la condensation crée la rosée sur les plantes. On utilise pour cela soit un drap, soit du coton que l’on traine derrière soit à l’aide d’une corde. Les anciens alchimistes utilisaient également certaines plantes qui ont la particularité de recueillir tout particulièrement l’eau de rosée, c’est l’alchémille, dont le nom dérive justement de l’utilisation des alchimistes à cet effet et qui par un heureux hasard est aussi une plante médicinale. L’eau est ensuite filtré à l’aide d’une gaze ou simplement d’un filtre a café.

Préparation de l’eau lustrale magique

La cérémonie commence, comme la plupart des cérémonies de bénédiction, on peut donc commencer comme l’indique Maunoury par la récitation des sept psaumes pénitentiaux, (psaumes, 6. 31. 37. 50. 101. 129. 149). Je me contenterais ici de citer pierre Maunoury qui décrit très précisément sa fabrication :


Citation :

Préparation dans un cadre magique.
1) Exorcisme de l'eau.
L'eau, en quantité suffisante étant placée dans une coupe de verre, on récitera par trois fois la formule, mains étendues sur le liquide. A la fin de chaque récitation, on soufflera trois fois sur la surface du liquide.
Adjutorium nostrum in nomine demiurgi qui fecit caelum et terram. Exorcizo te cera, per demiurgum, per deum, per ignem, per aquam, per aerem, per terram ut puritatem sit in te.
On procédera ensuite à l'exorcisme et à la consécration du sel et des charbons
2) Exorcisme du sel. les mains étendus l'opérateur dira,
In isto sale sit sapientia, et ab, omni corruptione sicut mentes nostras et corpora nostra, per Hochmael et virtute Ruach-Hochmael, recedant ab isto fantasmata Hylae ut sit sale coelestis, sub terrae et trae salis, ut nuterietur bos triturans et addat spei nostrae cornua tauri volantis. Amen.
Puis on lira la consécration du sel.
3) Consécration du sel.
Consecro te sale, ad demiurgum. Consecro te sale ad magiam. Consecro te utilitatem meam solum. Amen
L'opérateur procédera ensuite au mélange de l'eau et du sel, en récitant :
4) Mélange de l'eau et du sel.
In sale sapientiae aeterna, et in aqua regeherationis, et in cimere germinante terram novam, omnia fiant per eloïm Gabriel, Raphael et Oriel, in saecula et oenas. Amen.
5) Exorcisme du feu et de l'encens.
On allumera les charbons avec des allumettes, puis on récite :
Deus Moïse, Deus Aaron, Deus Abraham, bénédic et purifica hanc creaturam ignis, tuo praeparatum ut digna sit complacere et purificare omnia loca in quibus accersa erit. Amen.
a) Feu :
Et aeterne, ens entium, santificator universi, benedic et consecra hoc encensum et sicut fumus incensi ad te ascendit, sic exaudire digneris preces meas. Amen.
b) Encens :
L'opérateur récitera ensuite la bénédiction des parfums.
Veniat, quasumus, omnipotens Deus super hoc incensum larga tuae Béné + dictionis infusio : et hunc nocturnum splendorem invisibile regenerator eccende ; ut non solum sacrificium quod hac nocte litatum est, arcana luminis tui admixitione refulgeat ; sed in quocumque loco ex hujus sanctificationis mysterio aliquid fuerit deportatum, expulsia diabo1icae fraudis nequitia, virtus tuae majestatis assistat. Per Christum Dominum nostrum. Amen.
6) Bénédiction des parfums.
On jettera quelques grains d'encens sur les charbons ainsi que quelques grains de sel. Au moment ou les premières fumées se dégagent, dire :
Deus Abraham, Deus Isaac, Deus Jacob, Bénédic hanc créaturam ut vim et virtutem adoris sui complificet ut hostis et phantasmata intrare non possint in eas. Fer Dominum nostrum Jesus Christum, filium tuum qui vivit et rgnat in secula seculorum. Amen.
Le reste de l'encens peut être conservé pour d'autres cérémonies, l'opérateur a intérêt à en prévoir une assez grande quantité.
L'opérateur prendra quelques grains de sel exorcisé qu'il ajoutera dans l'eau, il prendra ensuite un morceau de charbon incandescent qu'il plongera également dans l'eau, ainsi qu'un peu d'encens finement broyé. Il dira ensuite la consécration ainsi que la bénédiction de l'eau.
Consécration de l'eau.
Consecro te, aqua, ad demiurgum. Consecro te aqua ad magiam. Consecro te utilitatem meam solum. Amen.
Bénédiction de l'eau.
Sit haec sancta, et innocens creatura, 1ibera ab omni impugnatoris incursu, et totius nequitiae purgata discessu. Sit fons vivus, aqua regenerans, unda purificans : ut omnes hoc lavacro salutifero diluendi, operante in eis Spiritu Sancto, perfectae purigationis indulgentiam consequantur. Unde bénédico te créatura auquae, per Deum + vivum, per Deum + verum, per Deum + Sanctum : arida : cujus Spiritus super te ferebatur.
De la main on projette l'eau bénite aux quatre points cardinaux.
Qui te paradisi fonte monare fecit, et in quatuor fluminibus totam terram rigare proecepit qui te in deserto amaram, suavitate indita fecit esse potabilem, et sitienti populo de petra produxit Bé + nédico te per Jésum Christum filium ejus unicum, dominum nostrum : qui te in Cana Galilae signo admirabilis, sua potentia convertit in vinum. qui pedibus super ambulavit : et a Joanne in Jordane in te baptizatus est. Qui te una cum sanguine de latere suo produxit.
Cette bénédiction est également utilisable pour bénite dans le cadre d'un exorcisme ou désenvoûtement.
Pierre Manoury – Formulaire de magie Appliquée.


L’eau lustrale ne se conserve pas plus de 28 jours, c'est-à-dire la période d’une lunaison. Après il est d’usage soit de la laisser s’évaporer, soit de la rendre au monde profane par une formule d’exécration.

Citation :


Cette eau ne peut être utilisée que dans le temps de la lunaison où elle a été recueillie. Après chaque nouvelle lune, il faut en préparer d'autre en vue de nouvelles opérations. Mais s'il en reste de la précédente lunaison, comme elle a été exorcisée et consacrée, on ne doit pas la jeter sans précaution. soit on doit prononcer dessus trois fois une formule d'exécration, que je t'ai recopiée afin que tu la notes sur ton cahier -pour lui rendre son caractère profane (et alors on peut la jeter) , soit on la met dans un récipient ouvert et on la laisse s'évaporer. Pour ma part, ne voulant pas prendre le risque que le sacré puisse être souillé, je pratique toujours l'exécration. Formule d'exécration (à répéter 3 fois) .
"ADJUTORIUM NOSTRUM IN DOMINE DEMIURGI QUI FECIT CAELUM ET TERRAM . EXECRO TE AQUA, REDUCO TE AD PRIMAM MATERIAM TUAM, EFFERA TE AD TERRAM, OSTENDO TE AD MUNDUM PROFANATUM. AMEN" .
Les cahiers de l’adepte Nr1


Grüssi

Abra

--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Arts Occultes  Magie  Les outils magiques - L'eau lustraleNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade