Abrasax  Développement personnel  Corps 

 les recettes de grands mère pour petit bobo ect..

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 06-02-2006 à 20:38:12   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

voilà je ne suis pas une grand-mère (peut-être un jour qui sait..si je trouve the one.. bon on est pas la pour parler de ça )

Mais j'ai bien chose que j'aime pas c'est les médicaments, les antibiotique, antidouleur, si je peux évité de me polluer l'organisme avec tout ça j'évite (attention si on a une grave pneumonie.. ect il faut allé chez le médecin prendre des antibiotique, le cancer ect.. )

donc voilà quelque trucs soit préventif ou pour un début de rhume ect ( je rappeles toujours cela ne remplace pas le médecin si quelque chose dure plus longtemps que la moyenne il faut y allé se faire soigné).
préventif pour évité les refroidissement : une tisane de thyme chaque matin avec du miel (le maxium que j'ai eu depuis c'est un rhume qui a duré même pas un jour).

mangé des oranges, des fruits pour la vitamine c

si vous avez attrapé un refroidissement : vous pouvez faire des inhalation de camomille et sauge (pour le rhume)

et des gargarisme ..

ll existe des mélange tout préparé ou il y a entre autre de la mauve et du reglisse (un agréable gout sucré sans les inconvénient pour le poide )

les oignons sont bénéfique mis en ceinture si on a de la fièvre vertu antiseptique comme l'ail.. (aide a transpiré l'oignon)

maintenant d'autre truc mis en vrac. (je rediteras surement par la suite pour ajouté des trucs ou modifié certaine chose)

le clou de girofle aide si on a mal a une dent, c'est anesthésiant (il faut tout même allé chez le dentiste.. )

vous êtes allgerique au lait que faire? il y a des substitution s possible la pate d'amande, le sesame, les pois chiches, ..

vous voulez être végétarien mais vous vous inquiète pour les protéines donc il y a les oeuf, les fromage, mais aussi une céréale que vous connaissez surement le Quinoa qui contient beaucoup de proteine, comme le tofu (soya fermenté), il y existe aussi un champignon fermenté, plus tout les légumineuse, aussi une plante qui se trouve dans la nature les orties (riches en proteine et calcium, séché on peut le donné aux poissons rouges ou tétard).

dépuritatif naturel du sang utile au printemps pour éliminé les toxine:

le pissenlit, les endives, l'artichaud.. (ce qu'ils ont en commun c'est leur amertune.. )

je demanderais à ma mère sur les recettes de hildegardes si il y a des amateurs... bon je dois encore réfléchir pour le reste.

le petit chat va mangé son herbe préféré le basilic (excellent digestif.. )

Message édité le 26-04-2006 à 15:58:02 par le_chat_de_jade


--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
pelerin sur le sentier
Membre du conseil
pelerin sur le sentier
   Posté le 07-02-2006 à 11:18:37   Voir le profil de pelerin sur le sentier (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pelerin sur le sentier   

Il y aussi, tout les aliments, que nous utilisions autrefois, pour leur correspondance avec telle ou telle choses....

Les Oranges, citron, fruit du Soleil, bon pour l'energie et son assimilation...donc la purification ... je conseille du citron tout les matins (mais pas trop, c'est acide pour l'estomac tout de meme)...

Pour la purification etherique, et nettoyage de ce que le vocabulaire magique, apelle, larves... il y a l'huile de basilic, ou l'essence de basilic... 2 ou 3 gouttes sur un sucre dans une petite cuillère, deux fois par jour et hop dans le gosier...
on peut aussi eviter le sucre pour le diabetique, et diluer les gouttes, mais lié à un aliment solide c'est mieux. MAIS ATTENTION : l'essence de basilic, est tres concentré, et ça a un gout...immonde, vraiment tres immonde...
j'ai essayé une fois de le diluer dans 1 litre de soupe (les 2 3 gouttes...) : bon déja, l'essence ressemble à de l'huile donc c'est dur à diluer, mais malgré, tout le gout reste, et alors, c'est pas 3 gouttes infectes qu'il faut avaler, mais un litre...

c'est tout pour l'instant...
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 08-02-2006 à 09:48:40   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

Moi je n'ai pas de recette de grand-mère à donner mais je veux juste réagir sur un point, à savoir, je cite le Chat : " attention si on a une grave pneumonie.. ect il faut allé chez le médecin prendre des antibiotique, le cancer ect ".

Pourquoi je m'arrête sur cette phrase en particulier ? Tout simplement parce que ça révèle parfaitement le genre de limitation qu'un esprit humain est capable de s'imposer. Vous seriez à même d'être motivé à soigner votre petit rhume par la seule force de votre volonté, avec vos propres moyens mais, en revanche, vous vous sentez dépassés par les grosses maladies... Pourquoi ? Réponse : parce que, à l'instar de la télékynésie par exemple, vous vous sentez en mesure de faire bouger la pyramide en papier mais pas la voiture. Citation (vue et revue, mais un petit rappel est toujours bon !) :

Luke . - Maître Yoda faire bouger des pierres c'est une chose, mais un vaisseau c'est différent.
Yoda . - Non ! C'est différent dans ton esprit !

Vous avez compris ? Une maladie comme le cancer ne gagne majoritairement que grâce à l'importance qu'on lui accorde. Quand le terme cancer est laché, la moitié du mal est déjà fait car, qu'il s'agisse du malade ou de son entourage, tout le monde se met à adopter une attitude résignée. Tout le monde ou presque... Car certains s'en sortent parce qu'ils ont la volonté de refuser la maladie. Ainsi que Glingal l'expliquait dans d'autres topics, pour eux cette maladie est inacceptable. Je ne vous saoulerai pas avec des exemples tirés de bouquins que j'ai à la maison. Sachez simplement que ça existe. On parle de guérisons miraculeuses. " Mais tu aurais dû être mort ?" Entend-on alors.

Je vous rappelle que les maladies, qu'il s'agisse d'un rhume ou d'un cancer, ne sont que des manifestations physiques de nos troubles intérieurs. Voir l'incontournable topic : le corps, ce grand bavard qu'on n'écoute pas . Au final, ces recettes de grand-mère sont à 50% un remède naturel et à 50% un adjuvant à la guérison car l'esprit se persuade que leur usage le fera davantage guérir qu'une consultation chez son médecin. N'oublions pas que l'esprit fait la plus grosse part du travail grâce au conditionnement qu'il a reçu.

Pour conclure je dirais qu'il n'y a pas de recettes de grand-mère dans le vrai sens du terme. Il y a surtout la certitude dans certains esprits que ces recettes sont bien plus efficaces que la médecine traditionnelle. Et penser ça, c'est déjà être guéri.

Dav


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
Garf
Membre
   Posté le 08-02-2006 à 15:28:05   Voir le profil de Garf (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Garf   

Glingal

"Enfin ce n'est là que ma façon de voir les choses."

Merci pour ta vision de la réalité.

Et merci pour ces touches odorantes qui me touchent, et qui me rappelle
les fragances de la vie, de l'être.

Bises.
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 08-02-2006 à 18:57:07   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

glingal a bien compris pourquoi j'ai précisé d'allé chez le médecin pour une maladie grave pneumonie, ect.. (pas envie d'avoir une mort sur ma conscience)

De plus je suis masseuse, même si je crois très sincérement que le corps a une capacité de régénération très élevé, et que je travailles avec le shiatsu, le reiki, les pierres, les huiles de massages et je m'intéresse très sincèrement au huiles essentiel (en cours d'études).

Dans certain cas je préfére envoyé chez le médecin premièrement pour me protégé moi et protégé la personne, quoiqu'on peut dire la médecine dans certain cas est plus efficace que la nature..

Dans d'autre maladie dont on connait pas encore bien le fonctionement parfois la médecin naturelle et mieux que la médecin traditionnelle.

Ensuite j'ai vu un reportage assez suprenant l'année passé en suisse (il ne passera problablement pas en France), c'était un hopital tout ce qu'il y avait de plus normale, mais dans un petit coin, il y avait une liste de nom de guérisseur.. oui oui de guérisseur..même un médecin a la retraite avouer qu'il collaboré avec un magnétiseur pour certain de ces malades pour accompagné par exemple dans des chimiothérapie pour que soit plus supportable, ou soigné certaine maladie de peau difficilement traitable par la médecin normal...

Un autre livre que j'ai lu (que je conseille ) c'est Medecin du ciel et Médecin de terre de Maguy lebrun, une ancienne infirimière qui devient guérisseuse et aidé par son mari médium.. Ils sauvaient des personnes dans certain cas et d'autre cas ils accompagnaient les personnes en fin de vie, mais a chaque fois un médecin traditionnel était quand même intégré...(j'en dis pas plus le lire est mieux que de long discours).

opposé la médecin traditionel a celle plus proche de la nature est une erreur, utilisé les deux est une autre façon de voir, et si on cherche bien il existe des médecins qui allie le coté traditionnel et naturelle.

Peut-être je suis idéaliste ou trop reveur, mais je pense que l'avenir la médecin va plus aillié les méthode naturelle avec les méthode non naturelle, du fait du prix qui monte qui monte dans les caisse maladie ou mutelle, sécurité social (je dis caisse-maladie car en suisse on a pas de sécurité social nous somme obligé de nous assuré a a une caisse maladie de notre choix avec une franchise de 300fr + 10% lorsque nous allons à l'hopital , donc un suisse pauvre va pas courir au médecin comme ça.. il essaira d'autre méthode)

Il y a aussi le travail sur soi comme dis Solomon.kane, mais je ne sais pas si tout le monde peut faire cela..

la moutarde aussi à des vertus.. dont je parlerais une autre fois, car je dois emprunté le livre à ma mère sur St-hildegarde (une femme qui a proposé nombre de soin naturelle pour soigné..)..


--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 08-02-2006 à 22:44:22   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

C'est en lisant vos réponses que j'ai pris conscience que la mienne était vachement limitée, voire bornée. Glingal, une fois n'est pas coutume, tu m'as ouvert plus grand les yeux en me remettant gentiment à ma place. Je m'impressionne parfois à n'être capable de voir que dans une direction. Je pense que c'est une façon que j'ai de me protéger en ne voulant compter que sur moi-même. En oubliant, à tort, que d'autres font du mieux qui le peuvent pour faire avancer le monde. Dans ma réflexion je jetais sans vergogne les médecins à la poubelle, ce qui était abusif. J'ai aussi considéré ce manque de tact en simplifiant l'apparition d'un cancer à un problème personnel. Ca fait du bien de temps en temps de se faire amicalement taper sur les doigts. Ca vous permet de vous remettre en question et d'apprendre à faire un peu confiance au monde qui vous entoure...

J'apprécie également Glingal ta description de ta relation à la Nature. Je ne voulais pas dans ma réponse me moquer des recettes de grand mère tu sais ou les minimiser. Je me sers beaucoup des plantes quand c'est possible en montagne parce que c'est une matière première à la résolution de pas mal de petits problèmes : arnica pour les entorses et les courbatures musculaires, serpolet pour les tisanes en cas de rhume, oxalys et orties pour redonner des coups de jus, sans compter les multiples baies pour manger... Le bois pour faire le feu. Oui la Nature donne sans compter et on devrait lui manifester davantage de gratitude.

Je crois que dans ce dernier message que j'ai posté, je n'ai pas vraiment exprimé le meilleur côté de moi-même et il aura fallu que quelqu'un passe derrière pour le souligner. Ca me servira de leçon et m'apprendra un petit peu l'humilité, ce qui de temps en temps ne fait pas de mal.

Merci à vous et continuez à transmettre ce savoir ancestral !

Dav


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 09-02-2006 à 10:18:35   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

Oui je comprends ce que tu exprimes quand tu parles de te languir de la nature. J'ai la chance d'habiter la campagne et je m'en félicite. Bon certes, on n'a pas le haut débit mais qu'à cela ne tienne car je suis entouré de petits champs en jachère, de patûres où paissent vaches et chevaux, de haies où s'ébattent la grive et le mulot, de bois parsemés de chênes et de hêtres... Dans mon petit bout de jardin les moineaux pépient et les mésanges viennent parfois faire des acrobaties entre les petites branches des troênes. J'aperçois de temps en temps le rouge-gorge le temps d'un passage furtif... Ce matin, tandis que je revenais chez moi, je me suis arrêté pour regarder le vol parfaitement ordonné d'un groupe de vanneaux huppés. J'ai remarqué l'oeil vigilant d'un faucon crécerelle, juché sur les hauteurs d'un arbre... Ca respire la vie quoi !

Alors tu imagines comme j'attends avec impatience le coup d'envoi de mon voyage dans les Alpes ! Car c'est un spectacle au quotidien, une explosion de couleurs où la roche, le ciel et l'eau jouent les premiers rôles. Sans compter que l'époque à laquelle nous allons partir correspond au réveil de la nature après un long hiver. Nous allons avoir le privilège de voir les jeunes marmottons se livrer à leurs jeux insouciants dans les prairies d'altitude pendant que les petits éterlous gambaderont maladroitement dans les pattes de leurs mamans plus haut dans les éboulis... C'est exceptionnel. Alors oui, je comprends ta nostalgie quand tu n'as que la grisaille bétonnée d'une métropole à regarder à longueur de temps...

Ce message, à l'instar de celui qu'on avait créé sur les arbres, me rappelle une fois encore ce que décrit Tolkien dans son oeuvre. Des forêts entières vivantes, conscientes, ruminant leur amertume à l'encontre des hommes qui vont eux librement et oublient leurs ancêtres végétaux quand ils ne les détruisent pas. Des arbres qui communiquent, capables de se déplacer... La forêt de Fangorn m'a laissé une image marquante dans mon esprit. J'ai eu l'occasion une fois de traverser un endroit semblable dans le fond d'une vallée des Alpes : un bois où la lumière ne passe quasiment plus, où le chant des oiseaux ne s'entend plus, où règne une atmosphère oppressante. C'était très étrange d'autant que le bois venait mourir contre la montagne et que, pour continuer, il fallait se faufiler en grimpant sur le rocher à travers une ravine étroite pour finalement ressortir plus loin. Un drôle d'endroit dans le secteur du Giffre.

J'ai un bouquin sur les plantes médicinales à la maison pour ceux que ça intéresse : très bien illustré, correctement expliqué mais utile néanmoins si vous voulez aller prélever avec gratitude quelques uns des trésors offerts par mère Nature. Ca s'appelle Plantes aromatiques et médicinales , c'est de Lesley Bremness et c'est paru aux éditions Bordas dans la collection l'Oeil Nature. Prix indicatif : 24 euros.

Voilà !

à++

Dav


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
aleister.c
Inactif
   Posté le 28-02-2006 à 19:12:57   Voir le profil de aleister.c (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à aleister.c   

tout d'abord, j'aimerai préciser quelques petites choses concernant la discussion entre solomon et glingal: le corps et l'esprit s'influencent mutuelement, dans les deux sens.

un vague à l'âme, une déprime passagère provoque une diminution de nos défenses immunitaires, et HOP une petite grippe qui passait par la en profite pour établir domicile dans notre corps

mais l'inverse est vrai aussi, par une simple distraction d'une fraction de seconde, on se fracasse la geule violemment par terre, on se fait quelques fractures ou entorses, et cette diminution physique peut rejaillir sur le moral, dans ce cas, il sera sans doute assez inutile d'aller chez un psychanaliste pour tenter de soigner sa déprime, mieux vaut simplement attendre la réduction de la fracture, qu'on puisse enfien retrouver sa mobilité et sortir à nouveau

ma mère est dentiste, et elle m'a fait prendre conscience de ce genre d'influence bidirectionelle: un problème d'occlusion (de fermeture de la bouche) peut avoir des répercussions sur toute la colonne vertébrale, et donc sur les membres, sur la stature et la marche, mais le bon praticien commence par chercher a savoir si c'est le problème d'occlusion qui est apparu en premier, auquel cas c'est bien le dentiste qui va soigner le patient, ou si c'est un problème de posture de la colonne vertébrale qui prime, alors ce sera à un kinésithérapeuthe de faire le boulot, et il se pourrai bien que le problème d'occlusion se résolve de lui-même

il en va de même entre le corps et l'esprit, parfois, il faut commencer par soigner le corps, et l'esprit suivra, parfois c'est l'inverse

encore que j'imagine que dans la majorité des cas, comme c'est aussi le cas pour les problèmes d'occlusion et de colonne vertébrale, l'idéal est de soigner les deux en même temps, mais en insistant un peux plus du bon coté

bon, ce point réglé, à mon tour de donner une recette de grand mère:

il n'y a pas que les plantes qui fournissent de bon médicaments, les animaux aussi sont parfois généreux....

les abeilles par exemple!!!

d'abord, le miel c'est délicieux, moi j'en boufferai jusqu'a plus faim sans problème...si seulement c'était possible

dilué dans du lait chaud, c'est un régal, c'est aussi une bonne médecine pour traiter les toux sèches, les extinctions de voix, enfin tout les petits problèmes des voies respiratoires

et pour les gros problèmes, il y a la propolis, c'est un genre de colle que les abeilles fabriquent pour étanchéifier leurs ruche, c'est la propolis qui donne son odeur caractéristique à la cire

dilué dans un peux d'alcool (du bon tan qu'a faire, moi je prend du calva, mais tout alcool fort fera l'affaire, en asie je préconise un bon alcool de riz, un cognac aussi ça devrai aller)
quelques gouttes sur un sucre au début d'un rhume, et il disparait comme par enchantement

bon attention, avalez vite, parce que c'est pas très bon, c'est très pateux, ça colle à la bouche et le gout est très fort, beark quoi !

mais ça marche très bien!!!

le même alcool avec beaucoup de propolis dedans, peut servir à désinfecter des vilaines plaies, la propolis agira comme un très bon antiseptique, surtout si vous arrivez a laisser une petite pellicule brunatre pour recouvrir la plaie

enfin, le pire des cas que je connaisse pour l'utilisation de la propolis: les infections vénériennes, autrement dis sur la zigounette, ou dans la foufoune... bon, la faut mieux éviter d'utiliser de l'alcool, parce que ça va piquer grave de grave et vous allez faire cette tête la:

demandez aux spécialistes ce qu'il faut alors utiliser pour la diluer, parce que ça se présente sous forme solide, assez dure, donc pas facile à utiliser en application

euh, au fait sous sa forme solide, rien de plus facile pour l'avaler, ça va être un peux lourd à digérer mais pour des grippes naissantes (chez l'adulte, je précise pour les même raisons que chat de jade) ça peut être efficace, associé au lait/miel

s'en procurer ou ça??? dans les boutiques bio et autres herboristeries, mais en général ils vendent ça assez cher, si possible, faire un peux de charme à un apiculteur qui pourra aisément vous en donner une bonne poignée en échange d'un joli sourire!
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 27-06-2006 à 10:03:28   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

voilà je tiens a parlé à la journée que j'ai eu samedi 24 juin sur le mont racine http://www.mont-racine.ch/ (voilà vous verrez les paysages de ma région par la meme occasion )

donc lors de cette journée grace a une herboriste, nous avons appris a reconnaitre certain plantes médécinales et comestibles.

Des plantes les plus classique que tout en chacun connait le serpolet et les orties, plus d'autre un peu moins connu tissulage, raiponse, brosse à dent (je sais plus le nom scientifque), berce et d'autre plantes..

après les cueillettes en groupes, le tri a été fais, une impression d'un retour au sources comme au temps des cromagnons ou village du moyen âge.

détail important il existe un vers qu'on peut attrapé en cuillant et mangéant de plantes cru à cause des excrement de renard l'équinoquoquose (ce vers s'installe dans le fois et on peut le remarque que 20 ans plus tard, c'est mortel).

Dans la majorité des cas on cuit les plantes et si c'est cru on regarde qu'il est aucun excrément de renard dans le coin.

ensuite il faut regardé ce dans le garde faune ou reglement régional de chasse (En suisse c'est cantonale, je ne connais pa le fonctionnement en france, Allemagne, quebec, Belgique) quel plantes on peut cueillir ou non certain des plantes commestible sont protégé.

D'autre chose venant du bon sens ne ramassé pas les plante toutes au même endroit pour permettre la régénération correcte de la flore par la suite.

Ensuite les bouregons d'épicéa on peut les manger, mais il faut être attentif de prendres les pousses de coté et non celle du centre qui est la suite de croissance de l'arbres.

je mets quelque photos de plantes avec le livre dont solomon.kane avait parlé...


l'ortie


serpolet


--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Développement personnel  Corps  les recettes de grands mère pour petit bobo ect..Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade