Abrasax  Développement personnel  Esprit 

 la résilience : rebondir plus haut après l'épreuve

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 28-10-2006 à 19:31:24   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

Coucou

Je sais pas si on a déjà parlé de ce sujet peut-être sous d'autres formes que par la résilience, enfin en résumé, c'est la capacité de tout un chacun après de graves épreuves de réussir à trouver l'énergie pour se reconstruire la beauté dans toute chose, se nourrir d'amour et non de haine.

Dans cette exemple-ci, grâce à la musique, un jeune adolescent survit à des scènes que peut-être vous et moi nous ne pourrions pas.

J'ai trouvé un joli article dans le Reader's Digest (septembre 2006) sur un survivant des khmers rouges et nous en mettre quelque extraits (un peu synthétisés) qui m'ont particulièrement marqué :

Mélodie d'outre-Tombe. Par christopher Cox. résumé

Citation :

Au cambodge, 1975 marque l'an 1 de la terreur, Pol Pot, chef des rebelles Khmers rouges, a transformé le pays en gigantesque goulag afin d'imposer par la force sa vision d'une société sans classes.

Dans des villes comme Phnom Penh et Battamang, intellectuels, artistes et commerçants sont sommairement exécutés.

Wat Ek Phnom, un ancien temple de mille a été transformé en prison maculée de sang.

Du coin d'une fenêtre, le jeune Arn, 12 ans voit les gardes battre des prisonniers jusqu'à ce que mort s'ensuive.

Il a perdu toute sa famille depuis que le pays est tombé au mains de pol pot.

Il est le neuvième enfant d'un couple de chanteurs d'opéra.

Il défriche la terre de l'aube crépuscule, avec pour seule nourriture une soupe de riz claire, dont il améliore l'ordinaire en capturant des grenouilles et ramassant des larves.

Après 6 mois, il sent que son corps faiblit. Aussi lorsque les geôliers se mettent à recruter des volontaires pour apprendre la musique révolutionnaire, il saisit l'occasion dans l'espoir d'être mieux nourri.

Il retrouve 4 garçons et un vieil homme à l'allure distinguée, assis en tailleur devant un khim, un instrument dont la forme rappelle celle du papillon.

"Vous allez devoir apprendre très vite, leur dite leur maître. Ils vont bientôt venir me chercher."

Les sons emplissent la pièce et ne ressemblent en rien à la musique jouée par la famille d'Arn : les airs traditionnels sont frappés d'interdit.

Au lendemain du cinquième jour d'apprentissage, il ne reste que deux garçons, dont Arn.

Le vieille homme et les autres ont disparu dans le verger.

Il distrait les chefs khmers rouge en jouant du khim. En récompense, on lui donne du riz, des bananes et même de la viande.

Il joue pour oublier la terreur dès le lever du jour... par divers meurtres où il est obligé de tenir les victimes.

Après il va dans un autre camp où il rencontre un barbier Yoeun qui l'initie à la musique traditionnelle, qui est une musique interdite, mais lui permet de se libérer.

Toujours pour sa survie il chasse avec d'autres jeunes des rats.

Une amitié naît entre les deux et leur permet de survivre au mieux.

Malheureusement en 1979, Arn est engagé de force pour combattre les envahisseurs vietnamiens. Il ignore tout du maniement d'une arme, mais il n'a pas le choix.

Youen se penche a son oreille et lui dit qu'ils se reverront un jour.

Suite à un combat divers, il réussit à s'enfuir en abandonnant son arme et rejoint des camps de réfugiés.

Il tombe malade mais garde toujours sa bonne humeur et joue pour égayer le cœur des autres orphelins.

Par la suite un révérend arrive et le jeune cambodgien se jette sur lui pour être sauvé, par la suite il est adopté et amené en Amérique où il fera des études diverses.

En rien, il renie son pays et il revient dans les années 1980 pour aider les personnes ayant subi la guerre et retrouve son ami barbier qui suite aux choc divers dû au violences était tombé dans l'alcoolisme, il a réussit à le remettre d'aplomb et désormais il donne des cours de Trao So.

Il a aidé aussi une chanteuse qui était tombé aussi dans l'alcoolisme pour se remettre à chanter et vivre.


Voilà j'aime bien ce genre d'histoires, d'avoir cette capacité malgré l'horreur qu'on peut vivre de garder cette lueur d'espoir que parfois d'autres pour des choses bien moins graves perdent...

Nous sommes tous et toutes différentes, réagissons de manière différente aux épreuves de la vie, mais quand je vois des exemples comme ça, je me dis avance et arrête toi de te plaindre même si parfois j'ai envie comme tout le monde de pleurnicher et sous un certain rapport ça fait du bien, mais à haute dose c'est juste tourner en rond.

tichat

--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 29-12-2008 à 23:21:13   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

Bonsoir,

Ceux qui désire approfondir le sujet de la résilience peuvent se procurer ce livre: Guérir de son enfance de Jacques Lecomte.

Nombre de mes amis sont résilient, comme je le suis.

Ils ont su transformer leurs souffrance en des mots, "mettre des mots sur les maux"

L'art et la spiritualité a permis nombre d'entre eux de s'en sortir.

Surtout se savoir reconnu par d'autres, permet de surmonter cela.

Puis donne une vision de monde que d'autre n'ont pas.

Le plus profond désire de donnez des clefs, pour ouvrir des portes de joie ou lieu de rester dans les larmes.

Savoir s'émerveiller d'une fleur, d'un sourire ou du goût d'un gâteau au chocolat.

Et lire entre les lignes pour comprendre ce qui n'est pas dis.

Écouté son cœur qui parlent au plus profond de notre être.

sauter avec moi avec joie en 2009

--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Développement personnel  Esprit  la résilience : rebondir plus haut après l'épreuveNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade