Abrasax  Développement personnel  Discussions générales 

 le "savoir " du coeur

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
arcane
introspection
Membre du conseil
arcane
   Posté le 09-07-2006 à 11:10:29   Voir le profil de arcane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à arcane   

J'ai cette réflexion quand je vois arriver des petits nouveaux sur le forum où nous sommes.

Ils me disent souvent "ouh la vous en savez des choses, moi je sais rien du tout, j'arriverais jamais à lire tout ça "..

Tout d'abord dites-vous bien que en réalité nous sommes tout le temps en apprentissage et le "savoir" le plus important c'est son coeur.

Savoir l'écouter sans avoir les perturbations externes qui disent "ben non on va me rejeter".

Parfois je l'entends me murmurer à l'oreille et des fois pas du tout plongé dans les méandres de l'ego, de mes peurs, mes colères, mes tristesses.

Le savoir intellectuel n'est pas le savoir du coeur, il est mobile comme le vent sur un moulin.

Il change selon notre âge, nos expériences, ect, par contre le coeur il est toujours là en nous de notre naissance à notre mort, parfois même après selon notre force.

J'espère que vous comprendrez ce que je veux dire car le coeur est bien un domaine où mettre des mots justes est difficile d'une part par notre individualité propre, expérience personnelle, chaque coeur est unique à chaque personne

chat_de_jade

Message édité le 02-12-2006 à 21:04:15 par le_chat_de_jade


--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
pelerin sur le sentier
Membre du conseil
pelerin sur le sentier
   Posté le 10-07-2006 à 20:20:37   Voir le profil de pelerin sur le sentier (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pelerin sur le sentier   

Au dela, du principe, que tout le monde, trouverait benefice, à participer, s'exprimer, il est vrai, que face à la peur, du non savoir, il y a une chose comme le dit le chat de jade, qui est en tous : le Coeur.

il y a le coeur, de sentiments et d'emotions, notre etre de sensation, de ressenti, le corps des sens, qu'ils soient interne ou externe.

En plus, de cela, il y a en chacun, situé dans le coeur, ce que les bouddhiste nomment la flamme du coeur, ou que certaines tradition celtique et ou nordique, appelle la fée.

La fée, est pour moi, dans mon langage, l'etincelle de vie. Elle est un peu la signature, la marque de naissance, d'appartenance à ce vaste ensemble, dont nous faisons tous parties : la Vie. la Vie, comme existence, present...etc...

Face à un sujet, une discution, un texte, nous developpons notre opinion, construit avec nos pensées, nos ressenti, notre intuition...et tout nos outils de jugement.

dans certains cas, comme les debats ésoteriques ou spirituels, et ou occultes, des connaissances, du savoir, des theories, sont souvents écrites. Je sais qu'il y a sur ce forum, aucun vrai mage, qui a conquis le royaume de Dieu, pour deterrer de lui meme un savoir occulte valable, comme le firent de grand maitre, et ainsi, beaucoup d'entre nous, vont exposer le fruit nait de leur lecture : ils cueillent le savoir, le font grandir, et l'exposent, dans un but de partage, et dans la volonté, de se situer sur leur chemin, voir leurs failles et leur force. c'est un bien.

Celui qui n'a pas ce savoir, ces livres, ces textes, et qui n'a pas le niveau d'un maitre, peut se retrouver perdu, se sentir depourvu de moyen de reponse... mais est ce le cas? je ne pense pas.

c'est à ce moment là, qu'il faut faire jaillir l'etincelle de vie, le fruit de votre coeur! comment ? en s'exprimant simplement! Certes nous pouvons ne rien connaitre sur un sujet, mais il est certain, que tout sujet, peut amener un avis personnel, une vision personnelle, qui s'ajoutera à celle des autres, afin de donner une vue plus large, plus juste de l'ensemble, du sujet traité.

n'avez vous jamais été surpris des avis des enfants sur des sujets d'adultes? ils ont peu de savoir, voir parfois aucun, mais ils ont leur fée, leur vécu, leur coeur, et ressente la reception du sujet d'adultes en leur coeur, et exprimer l'echo qu'ils entendent... on dit souvent alors que c'est beau, qu'il est innocent. D'autre encore iraient lui dire de se taire...tant pis à eux, ils perdent beaucoup.

C'est question de sensibilité parfois, ou d'interet. il est sur, qu'il est recommandé de s'interesser au sujet, sinon la reponse pourrait etre creuse ou peu propice à donner des nouvelles voies de reflexion.

Mais dans tous les cas, il est possible d'apporter sa pierre à l'edifice, de l'architecte, à celui, qui fait le repas pour les ouvriers. Je n'y connais rien à la construction des cathedrales, mais je sais, que je peux apporter l'eau, pour rafraichir, un element salvateur, qui pourrait ouvrir un peu les yeux des passionnés, ancrés dans leur sujet, à en devenir aveugle à la vie tout entiere, en se penchant sur un details precis.


C'est tout ce que j'ai à dire.

Partagez, donnez de vous meme, offrez vous au monde, et vivez la loi en votre coeur, ce n'est qu'ainsi, que vous grandirez reellement, et avancerez, si tel est votre but, sur le chemin de votre realisation.

bien à vous.


--------------------
piece_of_infinity
Membre du conseil
piece_of_infinity
   Posté le 19-04-2007 à 18:12:13   Voir le profil de piece_of_infinity (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à piece_of_infinity   

Tout d'abord, je dirais que le "savoir" du coeur, c'est l'intuition.
Par contre, le "coeur", d'après moi, en tous cas, ce n'est pas les émotions mais dans ce sens-là, ce serait plus la compassion (la véritable compassion, pas la pitié, mais cette impression que nous sommes tous pareils, que nous sommes tous des enfants).

En ce qui concerne le bouddhisme, vipassana, par exemple, vise à développer ce que le bouddhisme appelle la "sagesse", pañña, qui n'est pas ou pas seulement la sagesse dans le sens conventionnel mais plutôt un amalgame de l'intuition avec le fait de se trouver au bon endroit au bon moment, je pense. Samatha vise au "contraire" à faire de la place, à faire du vide (alors que vipassana développe la réceptivité à cette "sagesse").

Je pense que ça correspond à ce que les chrétiens appellent le "saint-esprit" mais, franchement, on n'a jamais pu clairement m'expliquer ou me faire comprendre ce qu'était ce "saint-esprit", quand j'étais petit...

Personnellement, je pense que l'intuition est le "messager" de notre véritable Soi, qu'on l'appelle "Dieu" ou non. Que ce "soi" soit individuel ou collectif, par contre, n'a pas d'importance (bien que, personnellement, je pense que les deux existent) parce qu'ils découlent de la même "substance" (pour comparer, c'est comme une goutte d'eau dans l'océan).

Un de ces jours, en essayant d'observer mes pensées, il m'a semblé que le "je" ne peut que s'y intéresser, se sentir impliqué, finalement. Il y a une conscience qui observe dont j'avais déjà réalisé l'existence à l'époque où je pratiquais la "désidentification" (qui se retrouve dans le chan/zen et/ou le dzochen (ce que je ne savais pas à cette époque-là (j'avais un lien sur "L'éveil selon le Tchan" qui en parlait, faites-y référence dans votre post ou MP, j'ajouterai le lien ou je vous l'enverrai).
Cette conscience qui observe, qu'on pense ou qu'on agisse, je l'ai appelée "l'Observateur". En étant conscient de l'Observateur, on évite de se raccrocher aux pensées en les prenant pour soi, en les associant au "je" à l'identité.
Petit à petit, en développant cette conscience, on parvient à faire de la place pour le Soi, d'une manière toutefois différente, j'ai l'impression, de ce qui se fait par la pratique de samatha ou vipassana. Par contre, je ne suis pas sûr de pouvoir faire part de la différence à ce niveau quant à chaque pratique parce que je n'avais sufisamment persevéré à ce niveau qu'à l'époque où je méditais activement et où je pratiquais, par exemple, aussi la suspension du jugement.
Ce que je peux en dire, c'est que certaines pratiques tendent à faire de la place au Soi de sorte qu'on observe le Soi parler par notre bouche par exemple. D'autres pratiques font qu'on a plus d'intuition, par exemple, et qu'on sait de quoi il s'agit alors que dans le premier cas, le mental ne sait pas : on s'entend parler et ensuite on se rend compte intellectuellement du sens de ce qu'on vient de dire, de "révéler".
(D'ailleurs, j'hésitais à faire un topic à ce sujet mais il me semble qu'il a sa place ici puisque le "coeur" dont il s'agit, c'est notre véritable Soi à l'inverse des pensées compulsives du mental. [Si un modérateur ou Abrasax pense que ça n'a pas sa place ici ou qu'il vaudrait mieux en faire un topic à part entière pour développer ça un peu plus, si c'est possible, plutôt que de faire seulement référence au "savoir du coeur", l'intuition, qu'il m'envoie un MP, je réorganiserai ce post en créant un autre topic.])

Aussi, un de ces jours, j'ai fait un rêve dans lequel mon Soi (ou peut-être un "guide" (?) me communiquait, à propos de l'Observateur, je crois mais je ne suis pas sûr et malheureusement, je ne me souviens plus du contenu...

pelerin sur le sentier> J'aimerais bien que tu développes ce que tu veux dire par la "flamme du coeur".

Message édité le 19-04-2007 à 18:57:50 par olddemon
pelerin sur le sentier
Membre du conseil
pelerin sur le sentier
   Posté le 21-04-2007 à 08:25:41   Voir le profil de pelerin sur le sentier (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pelerin sur le sentier   

Bonjour Olddemon

Je suis bien d'accord avec tes propos, le "Coeur", dans la science ésoterique, n'est pas les sentiments, les émotions, ou meme "l'amour"(bien que la valeur universelle et eternel de celui ci soit l'essence meme du Coeur).

Le Coeur, est le véritable Soi, l'Ame imortelle, l'Ame Infini, c'est Dieu en nous, c'est le "Maitre Interieur". Cela tu l'as dit avec tes mot

L'intuition, dans mon langage, est celui de l'Ame, ou plutot c'est la maniere dont nous percevons sa presence avec notre mental : sous forme de verité. C'est cela l'intuition : une conviction "pure" et simple d'un fait ou d'une réalité.

En d'autre terme, l'intuition, est souvent un éclair de Verité. La méditation a pour but, de faire taire le mental de la personnalité(du "je" pourrait on dire), afin de laisser un canal libre, de silence et de paix, où pourra se déverser la lumiere de l'ame. Cette descente de lumière, se fait sous formes d'intuition.

Par la suite, le Disciple qui a réalisé Yoga, l'Union, est l'Ame meme, l'intuition, devient le moyen meme d'acceder à la Connaissance.

________________________________________________________


Concernant le Saint Esprit.

Nous voyons dans de nombreuses Religions, la présence d'une Trinité : "Trois personne divines".
Le mot personne, vient de persona (un masque, ce qui recouvre un objet), et ainsi, la trinité, signifie le masque de l'Existence Unique, la manière sous laquelle elle se releve à la forme, ou sous une forme. C'est la vision intelligible, l'une des plus hautes que puissent avoir l'Homme. La suivant, L'Unité meme, nécessite l'Union.

Le Père est l'origine, et aussi la fin de Tout. Le Fils est Double dans sa nature, il est le Verbe ou la Sagesse.Le Saint Esprit, est l'intelligence Créatrice qui, planant sur tout ce qui est chaos de la matiere primordiale (l'akkasha?), la rend apte à prendre une forme apte à servir le dessein divin, il la rend apte à l'éboration de formes.

Le saint esprit semble etre la main de dieu. Il rend efficace les deux autres aspect de l'Existence Unique. C'est l'Intellect Divin en Action.

"C'est lui qui a fait la terre par sa vertu, dit un prophète Juif - et qui a agencé le monde par Sa Sagesse et qui a étendu les Cieux par Son Intelligence" (Jer,LI, 15)

Cette trinitié est le Dieu manifesté, l'Esprit Divin.



________________________________________________________



P.S : pour la "flamme du coeur" j'y reviendrais...il me faut du temps.


--------------------
piece_of_infinity
Membre du conseil
piece_of_infinity
   Posté le 22-04-2007 à 20:37:12   Voir le profil de piece_of_infinity (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à piece_of_infinity   

pelerin sur le sentier a écrit :

Par la suite, le Disciple qui a réalisé Yoga, l'Union, est l'Ame meme, l'intuition, devient le moyen meme d'acceder à la Connaissance.

Oui, ce qu'on peut préciser, c'est que certaines traditions visent à développer la concentration (par samatha) sans développer la "sagesse" ("pañña" (par vipassana), il me semble.
Aussi, certaines traditions visent l'union avec "Dieu" alors que d'autres visent la continuation de la vie sur terre en tant "qu'illuminé" (dans le bon sens du terme... ).

pelerin sur le sentier a écrit :

Le Fils est Double dans sa nature, il est le Verbe ou la Sagesse

Est-ce ce que tu peux développer ce que te veux dire stp ?
Par contre, je ne pense pas qu'on puisse parler de "Fils" en tant qu'élément de cette trinité si on parle d'un seul et unique "Fils de Dieu". Je ne sais pas si je l'ai écrit mais c'est Jésus/Yeshua (Joseph) qui a dit que chacun pouvait en arriver à ce point ?

pelerin sur le sentier a écrit :

Le Père est l'origine, et aussi la fin de Tout. Le Fils est Double dans sa nature, il est le Verbe ou la Sagesse.Le Saint Esprit, est l'intelligence Créatrice qui, planant sur tout ce qui est chaos de la matiere primordiale (l'akkasha?), la rend apte à prendre une forme apte à servir le dessein divin, il la rend apte à l'éboration de formes.

Tu peux préciser ce que tu veux dire par "le Père" et le "Saint Esprit" stp ? Par "Père", tu veux dire le Tout ? la totalité de ce qui est ? le Créateur ? le fini ? l'infini ?
pelerin sur le sentier
Membre du conseil
pelerin sur le sentier
   Posté le 01-05-2007 à 23:22:45   Voir le profil de pelerin sur le sentier (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pelerin sur le sentier   

olddemon a écrit :

Oui, ce qu'on peut préciser, c'est que certaines traditions visent à développer la concentration (par samatha) sans développer la "sagesse" ("pañña" (par vipassana), il me semble.
Aussi, certaines traditions visent l'union avec "Dieu" alors que d'autres visent la continuation de la vie sur terre en tant "qu'illuminé" (dans le bon sens du terme... ).


Concernant la concentration, parlons en ailleurs si cela te tient à coeur ; il est certain qu'il y a milles voies.

L'Union, ou la continuation. Le vocabulaire fait défaut, car souvent il varie. Je pense que certainement, meme un etre "unis", un bouddha par exemple, continuera, d'une certaine manière sa vie sur Terre, en effet, le bouddha, ne délaisse pas ses jeunes freres et soeurs que nous sommes.
Par illuminé, sans doute veux tu dire "boddhisattva".




pelerin sur le sentier a écrit :

Le Fils est Double dans sa nature, il est le Verbe ou la Sagesse



olddemon a écrit :

Est-ce ce que tu peux développer ce que te veux dire stp ?



On dit que le Fils (Vishnu) est Double dans sa nature, pour etre simple disons qu'il est double car il est le point de "rencontre"entre le Père et le Saint Esprit. On dit parfois aussi, qu'il est le point de contact entre les deux, entre le Feu Descendant, et le Feu Ascendant. Tout cela fait appel à des notions ésoteriques assez poussé je le crains.

olddemon a écrit :

Par contre, je ne pense pas qu'on puisse parler de "Fils" en tant qu'élément de cette trinité si on parle d'un seul et unique "Fils de Dieu". Je ne sais pas si je l'ai écrit mais c'est Jésus/Yeshua (Joseph) qui a dit que chacun pouvait en arriver à ce point ?


sur cette unique fils de Dieu, je pense qu'il n'y en a qu'un, il faut penser au fait que ce fils de Dieu a atteint l'Union, donc il est certain qu'il n'y en a qu'un!
Pour toute cette histoire de Fils, je ne souhaite pas débattre eternellement dessus, il faut se referer au christianisme et bouddhisme ésoterique, mais il faut avoir à l'idée, qu'il y a toujours une difference, entre le manifesté et le non manifesté et qu'il faut toujours garder en tete, que tout est Un, le reste, n'est que mots pour décrire une Verité imperceptible au mental humain. La Vérité jamais ne se "sais" mais toujours se "vit".


olddemon a écrit :


Tu peux préciser ce que tu veux dire par "le Père" et le "Saint Esprit" stp ? Par "Père", tu veux dire le Tout ? la totalité de ce qui est ? le Créateur ? le fini ? l'infini ?


Sauf erreur de ma part :
Père = MahaDéva
Fils = Vishnu
Mère = Brahma
mais
Trinité que l'on retrouve dans l'Homme Manifesté (n'oublions pas l'Axiome "tout ce qui est en haut est comme tout ce qui est en bas, et tout ce qui est en bas, est comme tout ce qui est en haut" où :
Père = Monade
Fils = Ego= Ange Solaire
Mère/saint Esprit = Soi inferieur/personnalité



Si tout cela te semble confus, et je pense que ça l'est, j'ai ouvert un post dans la rubrique ésoterisme.

Message édité le 01-05-2007 à 23:42:04 par pelerin sur le sentier


--------------------
piece_of_infinity
Membre du conseil
piece_of_infinity
   Posté le 02-05-2007 à 17:28:11   Voir le profil de piece_of_infinity (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à piece_of_infinity   

pelerin sur le sentier a écrit :


Par illuminé, sans doute veux tu dire "boddhisattva".

Je pensais en partie aux "boddhisattva" mais admettons qu'une personne non-bouddhiste reste sur terre en tant qu'éveillé, on ne dira pas d'elle qu'elle est un boddhisattva, peut-être même que le fait de vouloir mener quelqu'un d'autre à l'éveil ne l'intéressera pas...

En tous cas, c'est confus, en effet, ces trinités...
Mais le problème, pour moi, tient aussi au fait de différencier autant le "Père" et le "Saint Esprit" dans le christianisme et de mettre des éléments qui ne sont pas égaux entre eux dans ce qu'on appelle plus tard la "Trinité".

En ce qui concerne tes correspondances avec l'hindouisme, ça me paraît un peu douteux mais pourquoi pas... ? Il faudra que je fasse quelques recherches à ce sujet et que je regarde ton topic.
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Développement personnel  Discussions générales  le "savoir " du coeurNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum