Abrasax  Le coin des Arts  Arts de l'écrit 

 Maktub - Paulo Coelho

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
enliin
Membre du conseil
enliin
   Posté le 21-03-2011 à 11:30:56   Voir le profil de enliin (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à enliin   

Bonjour à tous

Je continue mes lectures de différentes oeuvres de Paulo Coelho, et j'aimerai vous parler aujourd'hui d'un livre que j'adore : Maktub.



Maktub est un recueil de textes courts, de paraboles, inspirés par différentes religions, cultures, philosophies et aussi des expériences de l'auteur.

Ne pouvant pas résumer un recueil de textes, je vous en propose quelques-uns :


Le Maître dit :
"L'esprit de Dieu présent en nous peut être décrit comme un écran de cinéma. Diverses situations y sont présentées : des gens s'aiment, des gens se séparent, on découvre des trésors, on explore des pays lointains."
"Quel que soit le film projeté, l'écran demeure toujours le même. Peu importe que les larmes roulent ou que le sang coule, rien ne peut atteindre la blancheur de la toile."
"Tel l'écran de cinéma, Dieu est là, derrière tous les malheurs et toutes les extases de la vie. Nous Le verrons tous lorsque notre film se terminera."



"Existe-t-il quelques chose de plus important que la Prière ?" demanda le disciple à son maître.
Le maître lui indiqua un arbuste tout près de là et lui suggéra d'en couper une branche. L'autre obéit.
"L'arbre est-il toujours vivant ? interrogea le maître.
- Aussi vivant qu'avant, assura le disciple.
- Alors, retournez près de l'arbuste et coupez la racine.
- Mais si je fais cela, l'arbre va mourrir.
- Les prières sont les branches de l'arbre, et sa racine s'appelle la foi, répliqua le maître. La foi peut exister sans la prière, mais la prière ne peut exister sans la foi."



Un sorcier africain conduit son apprenti dans la forêt. En dépit de son âge, il marche avec agilité, tandis que l'apprenti glisse et tombe à tout instant. Celui-ci blasphème, se relève, crache sur le sol qui le trahit, mais continue à suivre son maître.
Après avoir longtemps marché, ils arrivent dans un lieu sacré. Sans même s'arrêter, le sorcier fait demi-tour et reprend la route en sens inverse.
"Vous ne m'avez rien enseigné, aujourd'hui, objecte l'apprenti, après une nouvelle chute.
- Je vous ai enseigné quelque chose, mais on dirait que vous n'apprenez rien, réplique le sorcier. J'essaie de vous enseigner comment on traite les erreurs de la vie.
- Et comment les traite-t-on ?
- De la façon dont vous auriez dû traiter les chutes que vous avez faites. Au lieu de maudire l'endroit où vous êtes tombés, vous auriez dû chercher ce qui vous avait fait glisser."


Si vous aimez ce genre de petites histoires, Maktub c'est 200 pages de plaisir


Edité le 21-03-2011 à 15:25:46 par enliin




--------------------
"Ni les vivants ni les morts, le Sage ne les pleure" ext. Bhagavad Gita
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Le coin des Arts  Arts de l'écrit  Maktub - Paulo CoelhoNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum