Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Esoterisme - Discussions generales 

 Question sur la CK et le PRT sans le Zohar ?

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Dasher
Membre
   Posté le 15-08-2019 à 21:37:13   Voir le profil de Dasher (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Dasher   

Hello,

J'espère que je poste dans la bonne rubrique.

Il y a quelques années, j'ai entrepris la quête de mon graal, la recherche de ma voie, ou plutôt de mon chemin spirituel.

Je suis plutôt agnostique (faute de … ) mais croyant qu'il doive y avoir nécessairement quelque chose et je ne rejette pas les religions non plus.

Suite à mes différentes initiations et découvertes, et par élimination, je suis arrivé sur le chemin "magique" que j'ai voulu expérimenter aussi bien sûr. J'en étais (et en suis toujours) attiré et intrigué, bien plus que tout le reste.

J'ai donc commencé par le plus accessible : LSR, Croix Kabbalistique et Renvoi à la Terre.

Il y avait quelque chose qui me bloquait dans ces rituels.

Donc recherches, recherches et encore recherches, et finalement le livre d'Abra.

Mes recherches se sont alors accentuées, de manière plus ciblée.

Après un certain temps, je me suis rendu compte que trouver les rituels originaux/originels (du moins les plus proches) relevaient de l'impossible et que, dès lors, deux choix s'offraient à moi : accepter un rituel tout prêt ou trouver le mien.

Seule la deuxième option me paraissant acceptable, je me suis attelé à décortiquer et à redisposer les différents "paramètres" suivant ma "cohérence" et mes ressentis.

J'en viens à ma question :

Comment quelqu'un ne connaissant ni l'Hébreu, ni l'Araméen, ni le Zohar, etc..… pourrait espérer réaliser ces rituels de façon correcte ?

Merci

--------------------
Urscumug
Nique la réalité consensuelle !
Membre du conseil
Urscumug
   Posté le 16-08-2019 à 09:34:13   Voir le profil de Urscumug (Offline)   Répondre à ce message   http://urskumug.wordpress.com/   Envoyer un message privé à Urscumug   

Pourrais-tu expliciter CK, PRT, LSR ?

Qu'est-ce qu'une façon correcte ? Pourquoi devraient-ils être forcément en hébreu ou en araméen ?

--------------------
Il se peut qu'en fin de compte rien ne soit vrai
Dasher
Membre
   Posté le 16-08-2019 à 20:26:29   Voir le profil de Dasher (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Dasher   

oui bien sûr

CK Croix Kabbalistique
PRT Pentagramme de renvoi à la terre
LSR Lumière sur le Royaume (Livre de Moryason)

Alors pour les langues (corrigez-vous si je me trompe)
dans les rituels la prononciation des mots de pouvoir, qui sont les noms de Dieu dans ce cas-ci, est importante.

Maintenant si j'ai tout compris, la Kabbale est expliquée dans le Zohar qui, à l'origine, a été rédigé en araméen mais l'hébreu vibre plus haut si je peux dire cela comme ça, car l'hébreu est une langue plus noble/divine que l'araméen (j'espère que je ne vais heurter personne), enfin c'est ce que lu, maintenant est-ce vrai ?

Pour la façon correcte, cela concerne les noms à utiliser ainsi que leur prononciation à moins que ces noms soit prononcés de la même façon dans ces deux langues

--------------------
VillaChicoubis
Membre
   Posté le 17-08-2019 à 02:27:12   Voir le profil de VillaChicoubis (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à VillaChicoubis   

Dasher.... Plutot que de composer les choses comme un patchwok,( prenant un peu d'araméen ici, plus d'hébreux là car y'en a qui ont dit c'est mieux), apprends à prendre du recul, à ne pas considérer que l'angle du tableau, mais à tenter de le voir dans son intégralité....

Et ainsi tu vas te rendre compte en faisant un tour complet sur les alphabeth sacrés que

1/ Les hébreux disent : Notre alphabeth est sacré il vibre plus fort.
mais 2/ les arabes disent aussi pareil leur systéme d'invocation de la Da"wa ainsi que le Coran qui commence par alif lam mim (par opposition au alef mem schin du sepher yetsirah) , reposent sur la pratique des alphabeth sacrés et du systéme vibratoire des lettres
3/ Les Viking et les celtes ont dits quant à eux que leurs runes étaient supérieures à tout cela à cause de leur Wyrd, leur lettre/ tour en forme de pylone electrique qui pourrait ouvrir des envisagements concernant le mythe de babel . 4/ et je passe outre l'alphabeth grec dont la valeur initiatique est à ce point inestimable qu'il en est devenu un code de mathématiques (et oui curieux : les maths sont vite limités sans les lettres grecques)

Bref : force est de considérer qu'avant qu'une religion s'en vienne, on voit descendre un alphabeth qui va de paire, comme si il avait fallu l'alphabeth arabe spécial pour le coran et l'alphabeth hébreux expres pour la torah.... L'alphabeth latin pour le christianisme, et le grec pour l'odyssée d'Homères.

Et concernant le zohar petite précision : il n'est qu'une partie de la kabbale qui se compose de + 5000 textes.... il est exctamment le commentaire ésotérique de l'ancien testament, c'est à dire l'analyse de la torah. Bien que certains passages soient cryptés kabbaliste, ce n'est pas de la pure kabbale comme l'est par exemple le sepher yetsirah.

Bien à toi


Edité le 17-08-2019 à 12:53:38 par VillaChicoubis




--------------------
Imperatrix Mundi
Dame du monde futur
Membre du conseil
Imperatrix Mundi
   Posté le 17-08-2019 à 08:36:00   Voir le profil de Imperatrix Mundi (En vacances)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Imperatrix Mundi   

Après un certain temps, je me suis rendu compte que trouver les rituels originaux/originels (du moins les plus proches) relevaient de l'impossible et que, dès lors, deux choix s'offraient à moi : accepter un rituel tout prêt ou trouver le mien.
Seule la deuxième option me paraissant acceptable, je me suis attelé à décortiquer et à redisposer les différents "paramètres" suivant ma "cohérence" et mes ressentis.


Sauf que ça ne fonctionne pas comme cela.
Lorsqu'un scientifique lit une formule chimique qu'il ne comprend pas.
Il ne décide pas d'interpréter la formule selon sa cohérence ou son ressentis.
Il redouble juste d'effort dans sa compréhension de la discipline en question pour la comprendre et juger si la formule en question est ou non pertinente.

Comment quelqu'un ne connaissant ni l'Hébreu, ni l'Araméen, ni le Zohar, etc..… pourrait espérer réaliser ces rituels de façon correcte ?

Si vous avez décidé de faire de la kabbale, ba vous n'avez pas le choix comme cette tradition utilise ces langues comme vecteurs.

dans les rituels la prononciation des mots de pouvoir, qui sont les noms de Dieu dans ce cas-ci, est importante.

Le mot de pouvoir, c'est bien.
Mais peut-être qu'avant de se questionner sur la prononciation, il faudrait s’inquiéter de tout le reste: c'est quoi un homme, c'est quoi dieu, c'est quoi la magie, comment, pourquoi, ou, quand...

Normalement on ne s'attaque à la kabbale qu'après avoir une bonne connaissance en guemara, sinon cela ne sert à rien.

Maintenant si j'ai tout compris, la Kabbale est expliquée dans le Zohar qui, à l'origine, a été rédigé en araméen

Le Zohar est le plus important commentaire de la torah d'un point de vue mystique. Vue l'époque 12eme-13eme, on le rattache aux écoles de la tradition kabbalistique (qui n'est pas la seule tradition mystique du judaïsme). Comme l(es) auteur(s) a rattaché le Zohar au Tana Shimon bar Yohai vivant au 1er siecle de notre ère où l'araméen était encore langue commune, l'ouvrage fut écrit en araméen. Il s'agit cependant d'un araméen médiévale très artificiel et très difficile.

mais l'hébreu vibre plus haut si je peux dire cela comme ça, car l'hébreu est une langue plus noble/divine que l'araméen (j'espère que je ne vais heurter personne), enfin c'est ce que lu, maintenant est-ce vrai ?

Il ne s'agit pas de vibration, ou que sais-je, mais d'une croyance juive comme quoi les anges ne comprennent pas l'araméen, ainsi il est déconseillé de prier dans cette langue.

Je vous renvoie au Talmud Sotah 33a et Shabbat 12b
Vous pouvez aussi lire Soukoth 52b pour comprendre pourquoi les sages ont décrétés que l'araméen ne faisait pas partie des soixante-dix langues.

à moins que ces noms soit prononcés de la même façon dans ces deux langues

Non

Amicalement
L'imp'


Edité le 17-08-2019 à 15:41:27 par Imperatrix Mundi




--------------------
Que cherches-tu avec ta lanterne, en plein jour ?
Un homme, répondit-il, un homme véritable, qui ait de la superbe !
Le soleil va bien dans les latrines, et pourtant il ne s'y souille pas....
Dasher
Membre
   Posté le 17-08-2019 à 20:27:48   Voir le profil de Dasher (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Dasher   

VillaChicoubis a écrit :

Dasher.... Plutot que de composer les choses comme un patchwok,lité....

Et ainsi tu vas te rendre compte en faisant un tour complet sur les alphabeth sacrés que

1/ Les hébreux disent : Notre alphabeth est sacré il vibre plus fort.
mais...

Bref : force est de considérer qu'avant qu'une religion s'en vienne, on voit descendre un alphabeth qui va de paire,...

Et concernant le zohar petite précision ... le sepher yetsirah.

Bien à toi


le patchwork est nécessaire mais pas pour les langues justement.
et on est bien d'accord au point de vue de cette cohérence et que tout ne se trouve pas au même endroit
merci

--------------------
Dasher
Membre
   Posté le 17-08-2019 à 21:09:12   Voir le profil de Dasher (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Dasher   

Imperatrix Mundi a écrit :

Sauf que ça ne fonctionne pas comme cela.
Lorsqu'un scientifique lit une formule chimique qu'il ne comprend pas.
Il ne décide pas d'interpréter la formule selon sa cohérence ou son ressentis.
Il redouble juste d'effort dans sa compréhension de la discipline en question pour la comprendre et juger si la formule en question est ou non pertinente.


dans un monde scientifique parfait en effet, l'eau c'est H2O et pas autre chose; la superficie d'un carré est le carré du côté etc … mais quand on se retrouve avec 36 versions différentes de ces deux rituels, quelle formule suivre … il faut bien faire ses propres recherches

Imperatrix Mundi a écrit :

Le mot de pouvoir, c'est bien.
Mais peut-être qu'avant de se questionner sur la prononciation, il faudrait s’inquiéter de tout le reste: c'est quoi un homme, c'est quoi dieu, c'est quoi la magie, comment, pourquoi, ou, quand...
Normalement on ne s'attaque à la kabbale qu'après avoir une bonne connaissance en guemara, sinon cela ne sert à rien.


Ben oui justement, ces rituels reprennent des notions de kabbale, et moi ne connaissant que des bases très/trop légères, ça me bloque
Ce sera pour une autre vie …

merci


Edité le 18-08-2019 à 13:28:25 par Dasher




--------------------
Fils du Dragon
Membre
Fils du Dragon
   Posté le 17-08-2019 à 23:35:53   Voir le profil de Fils du Dragon (Offline)   Répondre à ce message   https://alchimieinterne.home.blog/   Envoyer un message privé à Fils du Dragon   

Dasher a écrit :

mais quand on se retrouve avec 36 versions différentes de ces deux rituels, quelle formule suivre … il faut bien faire ses propres recherches

Idéalement, il faudrait trouver un "instructeur", une personne pédagogue capable de t'enseigner la théorie, puis de te la faire valider par l'expérience.
J'ai cherché mais je n'ai pas trouvé.
Alors j'ai pris un autre chemin, question de destin probablement.

--------------------
VillaChicoubis
Membre
   Posté le 18-08-2019 à 00:59:51   Voir le profil de VillaChicoubis (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à VillaChicoubis   

Bon concernant les rituels, formules magiques, recettes alchimiques et bref tout le bricolage du fond du laboratoire d'expérience, je dirais que si on en trouve 36 000 recettes au lieu d'une seule et que du coup on ne sait plus quoi faire, ni à quoi s'en remettre, c'est sans doute parce que quelque part il y a un truc qui nous leurre dans tout cela.

J'aimerais parfois remonter le temps et croiser Eliphas Lévi au moment ou il s'est lancé dans la redaction du rituel de haute magie pour lui indiquer que quand on parle de ces choses là : Soit on livre tout de la mécanique du rituel, soit on ne dit rien, car avec son manuel sur le rituel il n'a levé qu'une partie du voile, envoyant les générations qui le suivraient au casse pipe à cause de la partie qu'il a retenue sous silence (sans doute par peur je crois bien en plus). Par contre pour son dogme RAS il a été excellent.

Et partant de là ce qu'il faut avant tout comprendre du rituel : Cela n'est pas une idée qui est née au royaume des hommes sur terre, dans le format matérielle qui nous est familier. Non c'est une idée venue d'en haut, des esprits, qui en parlant aux hommes de leurs secrets (comme le font les anges henockéens) leur ont donné des idées... Notamment reproduire sur terre ce qu'ils avaient compris en l'air (NB : Y'a pas que le rituel qu'ils ont tenté de reproduire)

Le rituel est donc avant tout une pratique des esprits qui circulent dans l'au dela et si c'est devenue une pratique terrestre humaine, ce n'est que par imitation. Or l'imitation c'est bien connu ne vaut pas l'original. L'imitation est souvent le travail des faussaires.

Bref : Il n'y a qu'en croisant les esprits adeptes du rituel dans l'au delà, qu'on pourra se faire expliquer le rituel. Et encore : Si on ne devient pas fou avant la fin de la séance avec eux. Car voilà premier principe du rituel qui donne idée de l'ambiance : tu n'en es jamais le maitre, c'est l'esprit qui pilote derrière toi qui dirige, voir même te dirige.
Dans le rituel les hommes ne sont que des instruments des esprits supérieurs qui utilisent les actions réalisées sur terre pour produire dans les champs d'âmes des effets dits 'papillons'. Et sans l'intervention de ces esprits supérieurs, de ces maitres du rituel pourrait on dire, tu peux tenter les 36 000 recettes : Aucune ne marchera.

Et entre nous : c'est mieux ainsi car les hommes sont si peu sages avec l'esprit qui conduit le rituel, qu'ils auraient depuis longtemps déjà détruit la terre jusqu'au ciel.

--------------------
Dasher
Membre
   Posté le 18-08-2019 à 08:44:52   Voir le profil de Dasher (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Dasher   

Fils du Dragon a écrit :


Idéalement, il faudrait trouver un "instructeur", une personne pédagogue capable de t'enseigner la théorie, puis de te la faire valider par l'expérience.
J'ai cherché mais je n'ai pas trouvé.
Alors j'ai pris un autre chemin, question de destin probablement.


Un instructeur qui connaisse et comprenne suffisamment les choses et qui te donnerait dès le début sa vision claire, complète et vraie sans te dire que tu n'es pas encore assez avancé pour recevoir l'info complète, ou ne pas te la donner complètement sans te le dire car tu n'y as pas droit avant 20 ans de pratique etc
plutôt des guides peut-être et encore faudrait qu'ils ne soient ni attirés par l'argent ni par le pouvoir

Merci


Edité le 18-08-2019 à 08:45:25 par Dasher




--------------------
Fils du Dragon
Membre
Fils du Dragon
   Posté le 18-08-2019 à 11:45:52   Voir le profil de Fils du Dragon (Offline)   Répondre à ce message   https://alchimieinterne.home.blog/   Envoyer un message privé à Fils du Dragon   

Dasher a écrit :

Un instructeur qui connaisse et comprenne suffisamment les choses et qui te donnerait dès le début sa vision claire, complète et vraie sans te dire que tu n'es pas encore assez avancé pour recevoir l'info complète, ou ne pas te la donner complètement sans te le dire car tu n'y as pas droit avant 20 ans de pratique etc
plutôt des guides peut-être et encore faudrait qu'ils ne soient ni attirés par l'argent ni par le pouvoir

Je vois que tu as bien cerné le milieu de la spiritualité, et plus généralement, la nature humaine...

J'aspire pour ma part au contact avec mon Agathosdaïmon.

--------------------
Dasher
Membre
   Posté le 18-08-2019 à 13:43:22   Voir le profil de Dasher (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Dasher   

VillaChicoubis a écrit :

C’est sans doute parce que quelque part il y a un truc qui nous leurre dans tout cela.

C’est bien probable

VillaChicoubis a écrit :

On livre tout de la mécanique du rituel, soit on ne dit rien,

Ils le font tous

VillaChicoubis a écrit :

Bref : Il n'y a qu'en croisant les esprits adeptes du rituel dans l'au-delà, qu'on pourra se faire expliquer le rituel.

Alors il y en a beaucoup, pour ne pas dire presque tous, qui pratiquent pour des « prunes » et avec des risques.
Et puis tous les rituels n’appartiennent à la même catégorie, invocateur n’est pas évocateur par exemple

Merci


Edité le 18-08-2019 à 13:44:23 par Dasher




--------------------
VillaChicoubis
Membre
   Posté le 18-08-2019 à 14:31:15   Voir le profil de VillaChicoubis (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à VillaChicoubis   

"Alors il y en a beaucoup, pour ne pas dire presque tous, qui pratiquent pour des « prunes »



Oui c'est juste pour des prunes comme tu dis. Il faut le dire tout bas pour ne pas vexer personne : mais les pratiquants du rituel, ceux qui pensent qu'ils vont trouver un truc qui marche, ou ceux encore qui sont convaincus d'avoir une formule magique, tous les évocateurs invocateurs conjurateurs etc... qui s'habillent comme cela, qui trainent un sac d'articles , allument des bougies, tracent des cercles de sel etc... Tous ils tournent dans le vide car ils sont en proie à une incompréhension concernant les maitres artisans du rituel, qui je le répète ne sont pas les hommes. Ce sont des esprits, ceux du royaume des morts, de l'au dela, des plans parallèle etc... et encore pas n'importe lesquels esprits : une certaines lignées, un clan. Il faudrait repartir dans les textes depuis henock pour retracer les endroits de l'histoire, ou se ils se révélent aux adeptes en collaborant parfois sous différents noms et formes pour bien se rendre compte comment cela marche. Leur mise en évidence requiert un gros travail. Or de nos jours comme au bout de 10 lignes ils soupirent déjà car y'a trop long à lire.... Bref tu vois comme le principe occulte reste occulte.

Et au final comme dit : c'est mieux ainsi.


Les hommes ne sont pas au niveau intellectuel/conscience/intelligence pour jouer avec cela.


Edité le 18-08-2019 à 14:32:56 par VillaChicoubis




--------------------
VillaChicoubis
Membre
   Posté le 19-08-2019 à 02:08:11   Voir le profil de VillaChicoubis (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à VillaChicoubis   

Dasher a écrit :

[citation=Fils du Dragon]
Idéalement, il faudrait trouver un "instructeur", une personne pédagogue capable de t'enseigner la théorie, puis de te la faire valider par l'expérience.
J'ai cherché mais je n'ai pas trouvé.
Alors j'ai pris un autre chemin, question de destin probablement.


Un instructeur qui connaisse et comprenne suffisamment les choses et qui te donnerait dès le début sa vision claire, complète et vraie sans te dire que tu n'es pas encore assez avancé pour recevoir l'info complète, ou ne pas te la donner complètement sans te le dire car tu n'y as pas droit avant 20 ans de pratique etc
plutôt des guides peut-être et encore faudrait qu'ils ne soient ni attirés par l'argent ni par le pouvoir

Merci[/citation]


JE FAIS UN TIR GROUPE EN REPONDANT AUX 2 DASHER + FILS DU DRAGON.


Perso je sors d'un univers dans lequel dire : je suis le maitre / l'instructeur / l'éducateur (ou quoi de même) de mon chien, c' est déjà indécent. On est l'humain de son chien.... Voir tout simplement : son ami.

Alors quand je croise un adepte qui cherche un bon maitre, un bon instructeur, un bon éducateur, je suis tentée parfois de lui faire plaisir en lui offrant le collier et la laisse dont mon chien n'a jamais voulu....

Partant de ce positionnement (qui n'est pas personnel, mais qui est le positionnement qui convient à la magie) :

De ce que j'ai cru comprendre en vous lisant tous les deux : Vous êtes adeptes des sciences occultes, vous avez l'âme qui est appellée par l'ésotérisme.

Si tel est vraiment le cas, alors pour vous les lois du ciel ne seront pas les mêmes que pour les autres : vous n'aurez pas vraiment besoin d'apprendre (bien qu'il faudra quand même étudier) , vous n'aurez pas besoin qu'on vous explique, (du moins pas depuis la terre).


IL SUFFIRA DE VOUS SOUVENIR et d'ASSEMBLER avec juste un peu de bon sens.

Car le travail au coeur de la science occulte n'est pas juste une question d'enseignement ou d'apprentissage, c'est avant tout une question de mémoire, pas celle de votre esprit pensant, terrestre, je parle plutot de la mémoire de votre âme.

Car votre âme a une mémoire et pas que cela d'ailleurs. L'âme c'est comme une commode avec plusieurs tiroirs, dont certains sont secrets : Vous y trouvez des tas de choses comme celles que les norrois nommaient Hamingja ou encore Fylgia qui sont des assistants personnels occultes dont le rôle est de vous aider dans votre travail de récupération de données....

Ceci expliqué comment récupérer "concrétement" la mémoire :

1 Par l'étude bien sur, en veillant à ne jamais vous laisser enfermer par aucune discipline exclusive. L'étude (bien que parfois on n'y pige que dalle) est essentielle à cause du phénomène de concentration que vous générez lorsque vous étudiez. Cette "concentration" = coagulation chez certains alchimistes, coagule en effet des trucs invisibles autour de vous. Il est comme un signal voir un aimant du côté de vos parties ethériques....

2 Il faut étudier mais aussi : pas à n'importe quel moment, ni dans n'importe quelle condition, ni n'importe quoi. Toujours respecter les lois du "creed" quand on cherche sa mémoire. Le travail de mémoire suppose de l'énergie, du calme, de l'ordre. Donc on le fait au calme, quand on se sent vigoureux, et en équilibre dans sa tête.

Aux commentateurs des textes, genre tous ceux qui racontent le zohar, la bible, le coran ou les tablettes de thoth; préférez toujours vous coller au texte lui même. Car les textes originaux ont une portée subliminale : Votre esprit sur terre a vu que du feu, mais l'oeil de l'âme lui a bien capté le message. Alors : l'alchimie commence au degré de l'âme qui réagit. C'est parce que certains textes étaient trop 'actifs' sur l'âme, qu'autrefois on les a brulés. C'est triste à constater : mais autrefois on avait encore la mémoire de l'aspect 'magique' de certains écrits. Les moines se rendaient bien compte que tout cela les "allumait" du côté de l'âme. Et bref ils ont fait disparaitre pas mal d'écrits à portée radio active sur l'âme pour empêcher des expériences psy qui contredisaient les évangiles (et oui quand tu crois en JC Marie Joseph et que c'est Thor qui débarque dans ton apocalypse y'a de quoi être convaincu d'avoir vu le diable)

Pour le meilleur moment du travail de mémoire :

Il y a la dernière heure avant sommeil. Prenez l'habitude le soir tranquile au repos de consacrer la dernière heure avant sommeil à l'étude. Lisez écrivez plutôt que de regarder des vidéos, car avec le temps vous comprendrez que les lettres... C'est magique ! Et vous verrez par vous même, si vous essayez, que cela ne prend pas 8 jours avant que votre climat onirique ne change . Vos rêves ordinaires vont prendre des autres dimensions, vont se transformer en visions. Dont il faudra vous souvenir. Mieux vaut tout noter pour ne rien oublier dés le réveil car RAPPEL : On travaille la mémoire, on entre en phase de révélation de ce qu'on sait déjà. Quand on aura plein de notes : il suffira de les remettre en ordre pour lire ce qu'on doit savoir. Ce n'est pas compliqué. C'est même un jeu d'enfant.


Votre 2éme crédo pour l'étude c'est le segment du chabbat juif, qui est aussi le segment des anciens sabbats des mages et des so(u)rciers (ceux qui boivent à la source de la mémoire). Cela commence le vendredi soir. Certains vendredi soir sont plus puissants que d'autres... Avec le temps vous sentirez les vendredi "plus actifs". Un vendredi peut vous allumez, mais pas votre voisin. Normal : On n'a pas tous le même réseau, les mêmes connexions, la même affinité avec toutes les présences. Donc au début il faudra essayer plusieurs vendredi assez réguliérement pour apprendre à prendre la vague.

Que se passe t il le vendredi de si spécial ? A vrai dire parfois je me le demande et pour ne pas me prendre la tête avec une question sans réponse qui me faisait tourner en rond comme une bourrique, et un serpent qui se mord la queue réunis, j'ai fini par sortir du cercle en suivant le sens de l'humour, et en me disant : Les esprits sur le départ du week end sont encore plus excités que les buveurs de biéres... Car je dois bien considérer qu'il y a un peu de cela chez eux à la tombée de nuit du vendredi : Ils sont excités/exaltés.

Alors faites toujours attention à ce que l'exaltation des esprits autour de vous ne deviennent pas l'exaltation de votre âme, car c'est ainsi qu'on revient un jour convaincu qu'on est le christ cosmique ou qu'on finit fou comme Nietzsche.

Donc voilà en bref pour vous expliquer qu'avant tout : vous êtes libres d'aller reprendre tout ce qui vous appartient à l'intérieur de votre âme, de votre coeur sacré. Et si vous êtes libres d'y aller : C'est que vous n'avez personne pour jouer au maitre sur terre et vous retenir.

Par contre si il n'y a pas de maitres potables sur terre, du côté de votre âme, vous pouvez croiser des calibres. Faudra apprendre à les reconnaitre, et devant eux à être discipliné et intelligent, car avec eux la partie c'est autre chose que tout ce que vous avez pu imaginer jusqu'à ce jour : Même les maitres ascensionnés pourraient se prendre des coups de gourdins de leur part en échange des leçons non apprises.

Bien à vous 2.

Villa C.


Edité le 19-08-2019 à 19:12:33 par VillaChicoubis




--------------------
Fils du Dragon
Membre
Fils du Dragon
   Posté le 19-08-2019 à 20:36:14   Voir le profil de Fils du Dragon (Offline)   Répondre à ce message   https://alchimieinterne.home.blog/   Envoyer un message privé à Fils du Dragon   

VillaChicoubis a écrit :

On est l'humain de son chien.... Voir tout simplement : son ami.

Tout à fait !

VillaChicoubis a écrit :

Alors quand je croise un adepte qui cherche un bon maitre, un bon instructeur, un bon éducateur, je suis tentée parfois de lui faire plaisir en lui offrant le collier et la laisse dont mon chien n'a jamais voulu....

Eh oui, tu as raison...

VillaChicoubis a écrit :

vous n'aurez pas vraiment besoin d'apprendre (bien qu'il faudra quand même étudier) , vous n'aurez pas besoin qu'on vous explique, (du moins pas depuis la terre).

IL SUFFIRA DE VOUS SOUVENIR et d'ASSEMBLER avec juste un peu de bon sens.

Car le travail au coeur de la science occulte n'est pas juste une question d'enseignement ou d'apprentissage, c'est avant tout une question de mémoire, pas celle de votre esprit pensant, terrestre, je parle plutot de la mémoire de votre âme.

C'est effectivement une intuition que j'ai eue il y a deux ou trois ans, et qui me revient à intervalle régulier.
J'ai d'ailleurs reçu un "poème" d'un dragon lors d'un voyage avec les plantes.
Ce poème insiste lourdement sur le fait de me souvenir de qui je suis.
L'une des phrases dit :
Citation :

Voici mon église, ma religion, mon unique commandement : souviens-toi qui tu es !


--------------------
VillaChicoubis
Membre
   Posté le 19-08-2019 à 21:02:57   Voir le profil de VillaChicoubis (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à VillaChicoubis   

Il m'intéresse ton poéme fils du dragon, non par indiscrétion, mais pour les besoins de mon étude.... Verrais tu inconvénient à me le faire partager ? Sachant que je ne verrai pas d'ombrage si tu refuses.

Par ailleurs : Puisque tu commences à envisager que parfois je peux ne pas me tromper... Je t'invite à te renseigner sur les concepts de Fylgja et de Hamindja, et via ces concepts à redessiner mentalement le concept de "qui peut être ton dragon" ?...

--------------------
Dasher
Membre
   Posté le 19-08-2019 à 21:22:35   Voir le profil de Dasher (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Dasher   

Imperatrix Mundi a écrit :


Je vous renvoie au Talmud Sotah 33a et Shabbat 12b
Vous pouvez aussi lire Soukoth 52b pour comprendre pourquoi les sages ont décrétés que l'araméen ne faisait pas partie des soixante-dix langues.


Merci l'Imp, c'est ce qui me fallait, j'ai pu retrouver in English et donc comprendre, mis à part le texte du 52b mais j'en ai trouvé une explication basée sur la non-reconnaissance de l'existence des Chaldéens

--------------------
Fils du Dragon
Membre
Fils du Dragon
   Posté le 20-08-2019 à 12:07:52   Voir le profil de Fils du Dragon (Offline)   Répondre à ce message   https://alchimieinterne.home.blog/   Envoyer un message privé à Fils du Dragon   

VillaChicoubis a écrit :

Il m'intéresse ton poéme fils du dragon

Le voici : https://alchimieinterne.home.blog/2019/04/21/souviens-toi-qui-tu-es-fils-du-dragon/

VillaChicoubis a écrit :

Par ailleurs : Puisque tu commences à envisager que parfois je peux ne pas me tromper...


Je ne doute pas que tu saches des choses qui me sont inconnues.
Mais ne compte pas sur moi pour tout gober sur parole.
Ce temps là est révolu.

VillaChicoubis a écrit :

Je t'invite à te renseigner sur les concepts de Fylgja et de Hamindja, et via ces concepts à redessiner mentalement le concept de "qui peut être ton dragon" ?...

J'ai trouvé quelques informations sur Fylgja mais rien sur Hamindja. Je veux bien que tu développes.

Fylgja me parle en ce sens où lorsque la "chose" se manifeste au travers de grimaces, grognements, et mots inconnus, je sens bien que cette chose... c'est moi.

--------------------
VillaChicoubis
Membre
   Posté le 20-08-2019 à 12:51:32   Voir le profil de VillaChicoubis (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à VillaChicoubis   

Tu n'as pas trouvé car j'ai écris tard dans la nuit que et j'ai fait une faute de frappe :

Il faut chercher sur Hamingja...

Comme quoi tu vois : Il suffit de changer une lettre à un mot pour mettre un esprit dans l'impasse.... Cette erreur de ma part permet de te laisser entrevoir le pouvoir des lettres....


Pour le reste je ne te demanderai jamais de croire, mais juste de réfléchir par toi même.

Quand les gens réfléchissent chacun de leur côté sur la base de principes justes, tu ne te retrouves pas avec des adeptes dispersés dans leur opinions, tu te retrouves avec des adeptes d'accord sur les mêmes conclusions.

Et là au contact de Fylgja : tu arrives à une conclusion sur laquelle je suis tombée voilà longtemps : Beaucoup de choses que nous vivons en expérience sont des manifestations de nous même ---> le fameux adage du fontispice du Temple de Delphe : Connais toi toi-même = apprends à connaitre cette partie primordiale de toi qui est ton âme.

--------------------
Dasher
Membre
   Posté le 20-08-2019 à 20:36:37   Voir le profil de Dasher (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Dasher   

Fils du Dragon a écrit :



Je ne doute pas que tu saches des choses qui me sont inconnues.
Mais ne compte pas sur moi pour tout gober sur parole.
Ce temps là est révolu.
.


c'est le début de la partie du chemin qui mène vers sa propre lumière


et ce serait bien de créer un post spécifique pour les scandinaves qui doivent se sentir un peu perdu dans le Zohar

--------------------
Fils du Dragon
Membre
Fils du Dragon
   Posté le 20-08-2019 à 23:15:51   Voir le profil de Fils du Dragon (Offline)   Répondre à ce message   https://alchimieinterne.home.blog/   Envoyer un message privé à Fils du Dragon   

Ci-dessous un extrait de l'article Wikipedia au sujet de Fylgja :
Wikipedia a écrit :

Dans un premier sens, plus ancien, la fylgja désigne l'âme, le moi qui s'émancipe de son enveloppe corporelle. Il s'agit d'un dédoublement spirituel, même si elle prend forme animale. L'individu peut la voir (en rêve ou dans un état modifié de conscience) bien qu'il soit de mauvais augure de voir la sienne propre.

C'est très intéressant.
Je ne connaissais pas mais ça colle bien à mon vécu et aussi au concept de personnalité zoomorphe.
Ce double spirituel animal se manifeste chez moi lors de deux types d'états de conscience modifiés :
- consommation de plantes psychoactives (wachuma, ayahuasca, ou psilocybe cubensis).
- orgasmes sexuels (c'est tout récent, 2 a 3 mois).

Cela fait des années que je questionne la mystère de l'énergie sexuelle et il est désormais clair pour moi que sexualité et spiritualité sont intimement liées.

Dasher a écrit :

c'est le début de la partie du chemin qui mène vers sa propre lumière

Tout à fait !

--------------------
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Esoterisme - Discussions generales  Question sur la CK et le PRT sans le Zohar ?Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum