Abrasax  Le coin des scientifiques  Sciences & Conscience 

 En route pour la quatrième dimension

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 26-09-2005 à 22:41:40   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

Bon alors je recommence ce message pour la seconde fois ! En effet je m'y étais mis pendant une heure et j'en avais rédigé une sacrée bonne tartinée avant le repas. Après le repas, le temps que j'aille voir les infos, ma mère va à l'ordi... et me ferme toutes les fenêtres la cata... faut tout que je ré-écrive. Je serre les poings, ravale ma colère naissante et me remets patiemment devant ma feuille blanche, me demandant bien quels mots j'avais trouvés tout à l'heure...

Alors la quatrième dimension c'est quoi ? On en parle beaucoup dans les milieux du channeling et du new-age. Normal, c'est en relation avec la fameuse échéance 2012. Ici dans le forum personne ne peut dire qu'il se passera ou ne se passera pas quelque chose le 21 décembre 2012 mais les phénomènes de tous genres qui tournent autour nous intéressent en revanche. Il est donc convenu dans ces milieux que la Terre, dont la fréquence vibratoire augmente petit à petit, finira par faire un bond vers cette quatrième dimension. "Une certaine partie de l’humanité n’aura pas accès à cette quatrième dimension, car elle ne pourra pas s’élever au niveau de ses cellules et de ses vibrations, en raison de l’immense secousse que subira toute l’énergie qui compose l’être." , disent les maîtres ascensionnés. Pas très glop comme concepte puisque cela signifie qu'une bonne partie des gens vont rester sur le quai de la gare. Mais ça c'est pour le côté mystique car la 4D, c'est du solide et du réel.

Pendant longtemps j'ai cru que la quatrième dimension n'était que le titre d'une célèbre série de science fiction américaine des années 70 et 80 ( Twilight Zone ). Les puristes vont me sortir que c'est aussi le nom d'un film à sketchs produit par Spielberg en... 1983 je crois. Mais ce n'est pas que ça. "La quatrième dimension n'est pas une dimension comme les autres car celle-ci n'est pas spatiale mais temporelle. On peut cependant la considérer comme une dimension dans le cadre de l'espace-temps où sa modification influe sur les autres dimensions. Elle nous apprend que les distances et le temps ne sont pas des valeurs absolus mais relatives..." (source : http://kosmos.chez.tiscali.fr/4D.htm) . Ca signifie que dans un univers 4D il y a une nouvelle notion à intégrer : le temps. Rappelons que dans notre monde tridimensionnel nous construisons notre réalité à partir de trois éléments : longueur, largeur et profondeur. C'est ainsi que nous visualisons notre espace. Que se passerait-il si nous y ajoutions le facteur temps ? En 3D nous connaissons le temps comme un élément linéaire et non modifiable. Une minute sera toujours une minute. Mais en 4D toutes ces certitudes volent en éclats... Le temps devient totalement élastique. En effet, à grande vitesse, l'espace et le temps se contractent dans le sens du déplacement. Les physiciens auront reconnu la théorie de la relativité d'Einstein, E=MC². Une théorie complétée par le fait que plus les masses en jeu sont énormes, plus grande est la déformation de l'espace-temps. Qu'est-ce que cela implique ? Que se passerait-il si nous découvrions le moyen d'accéder là, maintenant, dans cette quatrième dimension ?


ci-dessus on voit la déformation s'effectuant sur un plan 3D


Je vais me servir de l'exemple personnel donné par Glingal parce que ce n'est pas la première fois que j'entends parler de ça. "Un jour, alors que ma fille jouait non loin de là dans le parc avec un de ses camarades, je discutais avec une amie. Et son mari ainsi que son fils et mon époux aussi jouaient à la pétanque. Mon mari n'était pas loin du cochonet. Le fils de mon amie a envoyé une des boules vraiment très haut, comme pour plomber son tir. Mais ma fille elle, était en train de traverser la zone pour rejoindre son père. J'étais trop loin pour intervenir et là... tout est devenu lent ." Cette description d'une scène jouée au ralenti n'est pas inédite. Pierre Jovanovic en a décrit plusieurs dans son excellent bouquin Enquête sur l'existence des Anges Gardiens . Pour une raison souvent dramatique il arrive que le corps et l'esprit se comportent de manière totalement inédites : décorporations, suspension du temps... On a aussi relevé des histoires incroyables comme cette femme soulevant un bus pour sauver son gamin dont les jambes étaient coincées... Mais revenons en au concept du temps : je pense Glingal, si tu as vraiment vécu cette scène au ralenti, que tu as fait une incursion involontaire dans la quatrième dimension...

Si l'en en croit la théorie sur le papier, une existence en 4D permettra grâce au facteur de temps de rendre instantanées les pensées. Il suffira par exemple de penser vouloir aller voir telle personne pour s'y retrouver dans la seconde. Ce genre de descriptions a également déjà été mentionnées dans la Vie des Maitres (déjà plusieurs fois cité sur ce forum). Un bouquin qui je le rappelle relate des faits survenus en... 1897 ! On parle même que la 4D "permettrait à tout observateur s’y trouvant, de découvrir la totalité de l’espace à trois dimensions, l’intérieur du corps humain compris. En d’autres termes, le passage à une dimension supérieure permettrait de voir, de connaître et sans doute de comprendre, l’ensemble du fonctionnement de la dimension inférieure, en l’occurrence ici, la troisième." (source : http://www.fraternet.com/lavie32.htm).

J'avais lu je ne sais plus où une comparaison rigolote qui m'est rappelée par l'extrait ci-dessus. Un écrivain avait romancé l'observation d'un monde de 3D par des habitants d'un monde de 4D. Comment percevrions-nous leur regard ? Pour se l'imaginer, pensons à une simple amibe placée entre deux lamelles sous un microscope. Aplatie dans cette espace infime, l'amibe a une perception en 2D de son environnement. Elle n'est en contact avec le monde que par les bords. Imaginons que l'observateur 3D vienne lui poser un doigt par dessus : comment réagirait-elle ? "mais qu'est-ce que c'est que ça qui m'arrive?" , se demanderait-elle, incapable de "voir" l'origine du contact. Ainsi l'observateur 3D est une énigme pour elle alors que l'amibe ne l'est absolument pas pour lui. Et si nous étions des amibes pour des observateurs de quatrième dimension ?

Je vous laisse méditer sur cette question et vous souhaite une très bonne soirée !

Dav
Siburdroc
Membre du conseil
Siburdroc
   Posté le 24-01-2006 à 23:25:04   Voir le profil de Siburdroc (En vacances)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Siburdroc   

Voilà voilà, un premier jet sur ma vision de la 4ème dimension. Pour faire rapide, je fais un copier-coller de mon article à ce sujet sur mon blog (encore une fois lol). Voici d'ailleurs l'image qui va avec et que j'ai réussi à mettre ce coup-ci (ouf!). J'y reviendrai par la suite pour approfondir ma manière de penser quant à nos divergences sur le sujet.



" Maintenant, attaquons nous à comprendre l'espace. Allons droit au but. Qu'est-ce donc que la quatrième dimension à supposer qu'elle existe s'il ne s'agit pas du temps ??? Eh bien, nous ne pouvons nous en faire qu'une idée théorique car nous ne pouvons réellement l'imaginer. Pourquoi ? Tout bêtement car nous sommes limités dans notre faculté d'imagination aux lois de notre monde qui est en 3 dimensions. Alors, pour mieux comprendre, il faut s'intéresser au monde à deux dimensions.

Sur cette image, je vous présente YNDRD. C'est un habitant d'un monde en deux dimensions que vous pourrez retrouver dans un livre qui s'appelle Le Planivers de A.K. Dewdney aux éditions Londreys. S'il vous effraie un temps soit peu, rassurez-vous, il ne peut pas vous voir : il n'a même pas conscience de votre existence. Il ne connaît rien d'autre que son monde. Sa vue se résume à une ligne verticale à laquelle son cerveau ajoute une perspective de profondeur. Il connaît les notions avant, arrière, en haut et en bas mais gauche et droite sont absents de son monde. Celui-ci ne possède aucune épaisseur, même pas celle d'une feuille de papier.

Si YNDRD vous semble bizarre c'est que vous le voyez tel que ses congénères ne le verront jamais. En effet, vous regardez YNDRD avec votre vision en deux dimensions et vous voyez donc son intérieur, ses organes en même temps que ses contours, sa peau. En effet, quand on vous parle de vision 3D, on se moque bien de vous. La vision 3D telle que nous en convenons dans notre vie est une perspective plus marquée de la deuxième dimension. Mais soyons d'accord que nous ne voyons jamais que des images dont les éléments qui la composent se trouvent plus ou moins éloignés de nos yeux. Avec une réelle vision en trois dimensions nous pourrions voir simultanément tout ce qui compose ce qui est dans notre champ de vision en voyant au travers de tout. Pour en revenir à YNDRD, être en deux dimensions, nous pouvons encore dire que la seule chose qu'il pourrait voir de nous, c'est simplement notre ombre qui, pour lui, serait un être sombre, un corps noir de matière fantômatique. Tout ce qui ici est valable pour YNDRD envers notre monde et c'est également valable pour nous en ce qui concerne le monde en quatre dimensions.

En fait, ce qu'il faut comprendre, c'est que de notre monde, nous ne connaissons que la composante en trois dimensions. La deuxième, bien qu'accessible pour nous, indiffère notre conscience car nous sommes des êtres en évolution et sommes donc attirés vers le haut plutôt que vers le bas. Or, la quatrième ne nous est accessible que lorsque nous nous soustrayons à notre monde (on y reviendra). En ce qui concerne les êtres qui vivent dans le monde en 4D, ceux-ci peuvent interagir avec nous et portent attention à notre monde. Pour rappel, ceux-ci possèdent donc une vision à trois dimensions et rien de notre monde ne peut donc leur échapper. Impossible de se cacher à leur vue tout comme YNDRD ne pourrait se soustraire à la votre. Ils peuvent se manifester dans notre monde de par leur ombre qui est, suivant la logique, en trois dimensions et non pas en deux comme la notre. Elle nous apparaîtra donc sous la forme d'une masse translucide généralement sombre. Et, une dernière chose, ils ont une influence sur le temps car, dans ce monde, celui-ci possède deux dimensions.

Ayant conscience que ceci reste très abstrait pour vous, je vous rappelle que je reste ouvert aux questions et que, si vous souhaitez en savoir plus, il vous est possible de vous procurer Le Planivers en librairie
."
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 25-01-2006 à 00:01:34   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

Mais oui mais c'est ça le Planivers ! C'est à ce bouquin que je fais allusion quand je dis dans le message original " J'avais lu je ne sais plus où une comparaison rigolote qui m'est rappelée par l'extrait ci-dessus. Un écrivain avait romancé l'observation d'un monde de 3D par des habitants d'un monde de 4D. Comment percevrions-nous leur regard ?" Effectivement je ne savais plus où j'avais lu ça et j'ai un peu adapté mon texte pour qu'il colle au contenu original... Le Planivers évidemment c'était ça !

Je comprends mieux maintenant pourquoi tu tiquais quand on se focalisait sur le temps Siburdroc ! Mais je n'étais pas totalement hors sujet à propos du temps puisqu'il apparaît (sur quelles preuves d'ailleurs?) qu'en 4D le temps est en 2D... La question que je me pose et à laquelle tu pourras sans doute me répondre c'est est-ce que le Planivers n'est qu'une fiction ou bien se base-t-il sur des données établies ? En tout cas il apporte un angle idéal de réflexion et finalement pas si impossible que ça à concevoir grâce à la comparaison avec YNDRD. Ce dernier, c'est l'amibe coincée entre les lamelles dans mon exemple. Du coup, en transposant, on peut à notre tour s'imaginer en ce bas monde comme des amibes entre deux lamelles. Mais si il est hors de question pour l'amibe d'espérer découvrir ce qui se passe en-dehors des lamelles, il en va autrement pour nous.

L'autre question est donc : comment sortir des lamelles et explorer cette 4D sans avoir à attendre de quitter notre forme physique ? Est-il concevable pour toi que l'exemple de Glingal corresponde à une sortie en 4D ? Si c'est le cas alors ça nous donne une première base pour élire des conditions favorables à ce voyage. Par ailleurs, l'explication de Dewdney solutionnerait illico la question des OVNIs. Ca résoudrait même beaucoup de nos interrogations mais comme tu dis, même si on comprend le principe ça demeure très difficilement visualisable pour un cerveau humain. A quoi pourrait donc ressembler un être habitant en 4D capable de voir partout ainsi ? Glingal nous donne des indices en disant, selon sa propre expérience, " On devient un point de conscience qui se fait sphère en se dilatant lentement. Une sphère transparente mais en même temps qui reflète tout ce qui l'entoure à 360°. Donc tu n'es plus seulement sujet mais objets tout autour. C'est comme si ta conscience englobait tout. Tu es toi point de conscience suspendu et tu es en même temps tout ce qui t'entoure en mode conscience élargie ." En disant cela j'ai l'impression d'être l'une de ces poupées russes qu'on emboîte les unes dans les autres. Combien peut-il y avoir de poupées ? Quand et sous quelle condition pouvons-nous accéder au niveau suivant ? Les êtres de 4D sont-ils d'anciens êtres de 3D ? Sont-ils eux même les souris de laboratoire d'êtres de 5D ?

Arf, tout ça fait beaucoup de questions pour ma petite tête à presque minuit... J'aimerais m'endormir et laisser ma conscience prendre son envol afin d'aller quérir quelques réponses parmi les étoiles.

Dav, abreuvé d'infos


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
Siburdroc
Membre du conseil
Siburdroc
   Posté le 25-01-2006 à 00:36:21   Voir le profil de Siburdroc (En vacances)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Siburdroc   

Allez, je vous réponds à tous les deux et puis je vais dormir aussi.

En ce qui concerne la réalité du Planivers , je me suis moi même posé la question et je me dis simplement que... si celui-ci n'existe pas, il existe probablement d'autres mondes en 2D. Mais, si mes souvenirs sont corrects, je pense que l'auteur nous annonce la véracité des faits comme étant le contact de ce monde par un hasard informatique et qu'il est donc réel d'après les dires de l'auteur mais j'ai malgré tout l'impression que celui-ci ne désire pas vraiment ouvertement affirmer cela non plus comme tel.

En ce qui concerne l'expérience de Glingal, j'avoue que je ne puis dire s'il s'agit d'un passage vers la quatrième dimension (ou plus précisément je pense, de la deuxième dimension temporelle). Mais toutefois, comme tu l'as dit Solomon, dans son livre Enquête sur l'existence des anges gardiens , l'ami Pierre Jovanovic fait mention de ce temps au ralenti qui survient lorsque l'ange entre en jeu lui même en quelque sorte, donc, va savoir.

Mais celà m'amène à une question pour toi Glingal. Il me semble, sans pour autant encore être parvenu à l'expérimenter que lors d'un voyage atral tu te retrouves dans les mêmes conditions que dans un monde en 4D et que tu possèdes les caractéristiques de ces êtres aussi bien au niveau spatial que temporel. Ceci implique par exemple que tu puisses voir à l'intérieur de toutes choses un peu comme on peut le faire pour la représentation de YNDRD dans mon topic précédent.

Es-tu d'accord avec ça?

Si oui, cela voudrait dire que le monde astral est un monde en 4D comme je le pense.


--------------------


''Hier est derrière, demain est un mystère, aujourd'hui est un cadeau et c'est pour ça qu'on l'appelle le présent''.
Maitre Oogway, (Kung Fu Panda).
Solomon Kane
Membre
Solomon Kane
   Posté le 25-01-2006 à 10:43:21   Voir le profil de Solomon Kane (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/chemins-du-reve   Envoyer un message privé à Solomon Kane   

" Parce que la semence du divin qu'est notre conscience dépasse la notion même d'existence attachée au temps pour ETRE seulement. Et dans une expérience de dilatation de la conscience on intègre et investit tout ce que la sphère perçoit pour être TOUT ce qui EST autour depuis l'essence en substance ."

Glingal je salue ton audace pour avoir essayé d'exprimer par des mots cette expérience hors du commun. Et je pense que tu t'en tires avec les honneurs. J'ai relu attentivement ce que tu avais dit et j'ai parfaitement réussi à intégrer ta pensée, quand bien même je n'ai pas pu moi-même expérimenter ce genre de chose. Car, si je parviens à m'en faire une image, j'arrive en revanche difficilement à réaliser à quoi ressemble une "conscience élargie". D'un point de vue visuel on reçoit donc toutes les informations émanant d'un champ à 360° c'est ça ? Encore mieux on intégre la "conscience" de toutes les choses que notre propre conscience rencontre au cours de cette dilatation, c'est bien cela que tu veux dire ? Mais alors comment la conscience parvient-elle à gérer toutes ces informations en même temps ? Là je sais que je me pose la question avec les limitations de mon cerveau d'humain mais je suis vraiment curieux de savoir comment la conscience, débarrassée du cerveau, parvient à ce miracle ? C'est incroyable ! Ca doit vraiment être une expérience hors du commun.

Par ailleurs je comprends ce que tu veux dire quand tu parles que la conscience EST tout simplement. Pour parler une fois encore avec des images disons que notre conscience est une sorte de batterie inépuisable dans le temps, contrairement au corps. Et ça c'est plutôt une pensée rassurante. Dans ce processus, finalement, ce qui m'échappe c'est pourquoi cette conscience préfère passer en mode silence lorsqu'elle vient s'incarner sous une forme physique ? Que tout serait plus facile si elle pouvait s'exprimer au quotidien...

" je pense que l'auteur nous annonce la véracité des faits comme étant le contact de ce monde par un hasard informatique et qu'il est donc réel d'après les dires de l'auteur mais j'ai malgré tout l'impression que celui-ci ne désire pas vraiment ouvertement affirmer cela non plus comme tel ."

Que veux-tu exactement dire Siburdroc ? Que Dewdney n'a pas vraiment tout inventé ? Qu'entends-tu par "contact de ce monde" ? Que l'auteur aurait reçu cette connaissance d'une certaine façon et qu'il a jugé utile de romancer un peu tout ça pour transmettre celle-ci et éviter les quolibets ? Si j'avais mon haut débit, j'irais faire quelques recherches sur Dewdney pour en savoir un peu plus. Malheureusement avec ma connexion tortue, je préfère m'abstenir !

Dav


--------------------
"On n'est pas le meilleur parce qu'on le croit, mais parce qu'on le sait."
Siburdroc
Membre du conseil
Siburdroc
   Posté le 25-01-2006 à 14:37:51   Voir le profil de Siburdroc (En vacances)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Siburdroc   

Oui oui, tu as bien compris le fond de ma pensée par rapport à ça. Je pense qu'il y a une part de réel dans le planivers pour qui est prêt à y croire et se pencher sur le problème des dimensions alors que l'individu de base y verra une histoire trop compliquée pour y porter attention. Celà dit, ca reste mon hypothèse personnelle sur le sujet.

A l'occasion, mais pas aujourd'hui par ce que j'ai pas trop de temps, je vous ferai découvrir une partie d'un bouquin de Lobsang Rampa (pour ceux qui le connaissent ou voudraient le connaître) qui traite de la quatrième dimension et qui rejoint un peu toutes ces idées.

Et pour revenir un peu sur nos pas, concernant une explication sur les phénomènes ovni, solomon kane, je crois qu'il y a effectivement matière a creuser dans les propriétés de la D4. Et je pense qu'il pourrait y avoir un lien également entre cette dimension supplémentaire et certains endroits assez particuliers tels que le triangle des bermudes.

Affaire à suivre.

A bientôt.


--------------------


''Hier est derrière, demain est un mystère, aujourd'hui est un cadeau et c'est pour ça qu'on l'appelle le présent''.
Maitre Oogway, (Kung Fu Panda).
Siburdroc
Membre du conseil
Siburdroc
   Posté le 28-01-2006 à 02:28:26   Voir le profil de Siburdroc (En vacances)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Siburdroc   

Voilà, comme promis j'ai glissé le chapitre sur la quatrième dimension du bouquin de Rampa dans la biblio on-line. Vous m'en direz des nouvelles.

Voici le lien pour plus de facilité: http://abrasax.alloforum.com/sujet-11765-0-1733-0-0-1-3098-1.html


--------------------


''Hier est derrière, demain est un mystère, aujourd'hui est un cadeau et c'est pour ça qu'on l'appelle le présent''.
Maitre Oogway, (Kung Fu Panda).
Sol
Membre du conseil
Sol
   Posté le 08-03-2006 à 22:49:14   Voir le profil de Sol (Offline)   Répondre à ce message   http://svetlina.over-blog.com/   Envoyer un message privé à Sol   

Ceci me rappelle un grand moment de lycée. La plus belle réplique que j'ai entendue prononcer par un élève à son professeur.
C'était un cours de mathématiques en terminale, et le professeur nous rappelait quelques notions élémentaires, déjà entendues maintes fois :
Le point, c'est la dimension 0. En se déplaçant, il engendre la ligne droite : dimension 1. La ligne droite, en se déplaçant, engendre le plan : dimension 2. Et le plan, en se déplaçant, engendre l'espace : dimension 3. Et il ajouta avec un petit sourire : Et l'espace, en se déplaçant, engendre le temps, mais ça c'est une autre histoire.
Un élève du fond de la classe allait lui montrer par A+B qu'il venait de dire deux absurdités, disons même deux sophismes ! Notre camarade intervint donc :
Comment le point peut-il se déplacer selon une ligne droite si, avant même qu'il ne commence à se déplacer, l'idée de ligne droite n'est pas déjà existante ?
Et comme le prof réfléchissait, l'élève en remit une couche :
Et pourquoi le temps serait-il apparu après l'espace ? Si le point se déplace dans l'espace, il a donc une position de départ et une position d'arrivée. Donc un avant et un après . Et donc un temps entre les deux...

Joli, non ?

En réalité, l'espace n'est pas apparu avant le temps, pas plus que le temps n'est apparu avant l'espace. Ils sont de la même portée !

Les philosophes se sont penchés sur la question. Une querelle les a longtemps opposés :
_ D'un côté les empiristes (Hume), pour qui l'homme découvre l'univers avec ses sens. C'est donc avec ses sens que l'homme découvre l'espace et le temps.
_ De l'autre les rationnalistes (Descartes) pour qui le raison est supérieure aux sens.

Et c'est le génie d'Emmanuel Kant qui les départagea dans La critique de la raison pure : L'homme ne voit pas l'univers tel qu'il est. Il le découvre avec ses sens, mais à l'intérieur d'un cadre déterminé par sa raison, que Kant appelle les formes à priori de la raison . Et ces formes sont... l'espace et le temps.

En gros, l'homme reçoit une vision "déformée" de l'univers. Déformée par des lunettes. L'espace et le temps l'empêchent de découvrir la réalité telle qu'elle est, dans son essence.

C'est aussi le point de vue de tout ésotériste. Nous savons tous ici que nous ne voyons rien. Mais nous savons aussi que le peu que nous voyons peut nous permettre, par des analogies et des correspondances, de découvrir ce qu'il y a derrière. C'est le but de l'ésotériste : lever le voile. Lever les lunettes déformatrices de l'espace et du temps.

4 dimensions. 4 éléments (feu, eau, air, terre). 4 lettres dans le tétagramme (iod, hé, vav, hé). 4 régions dans l'arbre kabbalistique. 4 évangiles cannoniques. Et voilà qu'Aleister nous apprend qu'il y a 4 nucléotides. Tout ceci est forcément lié...

On peut imaginer un graphisme, avec sur l'axe horizontal l'espace, et sur l'axe vertical le temps. Soit un point qui se déplace de 5 mètres en 5 secondes : ceci sera représenté par une ligne droite diagonale. En regardant cette ligne droite, nous sortons de notre condition humaine, et nous entrons dans la "peau" d'un Dieu qui a un aperçu global de l'univers. Nous ne voyons plus le petit temps , mais le Vrai Temps , on le voit aussi bien que l'espace. Il n'y a plus un avant et un après, mais il y un départ et une arrivée. Ceci est très facile à faire si on réduit l'espace à une dimension. Mais notre cerveau est incapable de le concevoir en conditions réelles, avec un espace à trois dimensions.
En fait, ce que l'on appelle le "temps" n'est qu'une vision parcélaire, extrêmement limitée de la véritable quatrième dimension qu'on pourrait appeler le Vrai Temps , ou le Grand Temps , que seul Dieu voit.

Résumé en une phrase : nous avons une vision panoramique de l'espace , et une vision fractionnée du Vrai Temps .

Comme si Dieu, en créant l'homme, lui avait dit : "Je vais t'autoriser à percevoir les 3 premières dimensions. Pour la quatrième, je ne vais t'en donner qu'un aperçu. Quant aux suivantes, tu ne pourras même pas les convevoir".

Comment expliquer un tel écart entre les trois premières dimensions et la quatrième ?
Est-ce que par hasard ça n'aurait pas un rapport avec le vide qui sépare la quatrième région de l'arbre kabbalistique (monde des émanations) avec les trois régions du dessous (mondes de la création, de la formation et de l'action) ? En effet, les kabbalistes parlent d'un véritable gouffre entres les mondes 3 et 4 de l'arbre. D'un abîme infranchissable. Si les hommes parvenus jusqu'au monde de la création sont rares, ceux qui sont entrés dans le monde des émanations sont encore cent fois moins nombreux. Ceci, bien sûr, dans l'optique où l'on considère l'arbre comme un chemin d'évolution, ce qui n'est que l'une des très nombreuses façons de le regarder.

Alors que je réfléchissais à cette hypothèse dimanche dernier, je suis tombée (sans doute pas par hasard) sur les conclusions de Jean Pic de La Mirandole, l'un des grands kabbalistes chrétiens. La conclusion 5 nous dit :
Avec l'arbre de la Science du bien et du mal, à cause duquel pêcha le premier homme, Dieu créa le temps.
Le premier homme, c'est Adam. Il vivait avec Eve au jardin d'Eden. Les kabbalistes placent le jardin d'Eden dans la séphira Hessed, c'est à dire la séphira ultime du monde de la création, la dernière avant le quatrième monde. Dieu aurait permis à Adam d'y entrer, dans ce monde, mais le serpent, en voulant précipiter les choses, l'a fait chuter vers le bas. Ainsi, Adam se serait séparé du monde des émanations. Il n'était plus dans le Vrai Temps , mais désormais, il allait évoluer dans le temps . Et c'est probablement de ce petit temps que nous parle Jean Pic de La Mirandole quand il dit que "Dieu créa le temps".

C'est vraiment LE sujet scientifique qui me passionne le plus. L'espace-temps, la relativité...

A bientôt,
Soledad

Message édité le 08-03-2006 à 22:51:53 par Soledad666
Siburdroc
Membre du conseil
Siburdroc
   Posté le 09-03-2006 à 22:34:38   Voir le profil de Siburdroc (En vacances)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Siburdroc   

Super ton retour Soledad666!

Très interessant ce que tu nous apporte là comme réflexion. Je me sens un peu comme l'étudiant que tu décris dans ton sujet. je trouve moi aussi qu'il est tout a fait de l'ordre des idées reçues d'associer la quatrième dimesion au temps.

D'ailleurs, je suis persuadé dans ce que j'ai déjà expliqué que le temps possède lui aussi plussieurs dimensions.

Ce qui m'interesse dans ta réflexion avec les 4 éléments, les 4 lettres du nom de dieu, etc... c'est que tu considère la quatrième dimension comme le monde difficile a atteindre, le monde de tout les mystères et de toutes les promesses si je comprends bien.

Là ou je me pose la question de la nuance, c'est que moi j'imagine ton raisonnement en accord avec ce que j'en pense sur le fait qu'il s'agit d'un monde a part entière bati en quatres dimesion et non pas la quatrième dimension dans l'absolu.

On pourrait alors imaginer une hypothétique loi univereselle qui voudrait que notre monde en trois D soit un monde dans lequel nous vivons aujourd'hui pour ensuite évoluer vers un monde en quatres dimensions ou les expériences pourront se multiplier grace a de nouvelles lois que nous pourrions alors intégrer....

Ou encore, ne vivons nous pas dans ce meme monde en quatres dimensions dont la quatrième ne nous est pas accessible de par notre nature insuffisament évoluée?

Voilà voilà. Je précise tout de même que je parle toujours de dimensions d'espaces bien physiques.

A votre avis????


--------------------


''Hier est derrière, demain est un mystère, aujourd'hui est un cadeau et c'est pour ça qu'on l'appelle le présent''.
Maitre Oogway, (Kung Fu Panda).
Sol
Membre du conseil
Sol
   Posté le 11-03-2006 à 15:39:02   Voir le profil de Sol (Offline)   Répondre à ce message   http://svetlina.over-blog.com/   Envoyer un message privé à Sol   

Tout est possible. En mathématiques on peut très bien manipuler des espaces à de nombreuses dimensions, et y effectuer les opérations habituelles.
Je n'ai pas le niveau mathématique suffisant pour lire les thèses d'Einstein ou de Langevin, mais je veux bien accepter leurs résultats, selon lesquels l'espace et le temps sont "étirables", et cela amène à des conclusions qui dépassent l'entendement.
Le plus intéressant dans tout ça, c'est d'observer comment pour une fois, la science officielle a exactement le même objet d'étude que la plupart des ésotérismes : la Lumière. Les scientifiques ne l'étudient pas de la même manière que les spiritualistes, mais les deux aboutissent à des conclusions aussi mystérieuses, et même, disons-le, inacceptables pour un esprit non préparé.
Sol
Haut de pagePages : 1  
 
 Abrasax  Le coin des scientifiques  Sciences & Conscience  En route pour la quatrième dimensionNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum