Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Mythologie  Les élémentaux (Gnômes, ondines, elfes..)   
 
Bas de pagePages : 1 - 2 Page suivante
Sol
Membre du conseil
   Posté le 18-03-2006 à 11:58:29               

Salut tout le monde

Selon les pays on les nomme gnômes, ondines, sylphes, salamandres, elfes, lutins, fées, farfadets, nymphes, sirènes, naïades, néréïdes, et bien d'autres créatures encore...

Est-ce que vous y croyez ?
Et si oui, quelle relation entretenez-vous avec toutes ces créatures ?

Sol
pelerin sur le sentier
Membre du conseil
   Posté le 19-03-2006 à 10:35:24            

J'ignore si tout ces noms, sont à prendre, mais, il est dit, qu'il y a sur le Plan astral, des etres que l'on nomme souvent gnomes, sylphes, ondines, salamandre...en fait le nom varie selon les cultures et les traditions...

Ce sont des etre simples, des Elementaux, tres evolués, qui evolue sur la sphere astral de notre planète. ils sont tres proches de la nature, et souvent pres d'un magnifique lac, ou une vielle foret, ou dans un arbre centenaire, dans un lieu magique, certains vivent. Ils ont tres surement fuient la ville, et son brouhaha astral, pour le calme, chose que nous ne faisons que tres peu, n'etant que trop peu conscient de la qualité de Vie astrale presente.

Ces entités, appartiennent au Regne elementale, la tradition hermetique les classes ainsi :
Eau = ondine
Feu = salamandres
Air = sylphes
Terre = gnome.

Ils possédent les qualité de ces elements. Ils aiment parfois se jouer de nous, ou nous fuir, nous poser des soucis, car nous detruisons leur milieu, et nos vibrations astrales, par nos emotions chaotique, nos habitudes alimentaire et autre, nous font avoir des vibrations tres lourdes, mais nous pouvons aussi etre leur amis et compagnons, et ils deviennent alors, de precieux alliés....

Je n'ai pas de vue etherique, ou astrale, mais je crois en leur existence, et je ne vois pas comment ce pourrait etre autre! alors je tache, d'entretenir une bonne relation avec l'environnement et la nature....le temps que je developpe ces vues...choses que je suis certain de faire....

Peut etre que glingal, quand elle reviendra, pourra nous faire part d'experience plus concrete!

Siburdroc
Membre du conseil
   Posté le 20-03-2006 à 10:33:52            

Ho oui que j'y crois moi aussi. Lorsque l'on parle d'esprit de la nature, je crois qu'avant tout c'est à leur masse que l'on fait référence.

On peut d'ailleurs parler de masse assez facilement dans ce domaine car ces êtres, ces entités ont généralement une conscience collective beaucoup plus développée que leur individualité. Ils sont d'ailleurs en très grande interconnexion.

Comme l'as dit pélerin, on les classe en fonction de l'élément que l'on leur attribue et pour lequel ils oeuvrent d'ailleurs.

Les légendes, les mythologies sont remplies de leur existence. Seulement, il y a une tendance générale de croire que leur monde ne va pas bien. Je ne sais pas tellement quel est leur sentiment face à notre race mais il est un fait certain que nous leur causons beaucoup de tort par les dégâts que nous avons déjà causés à notre planète et celà ne va pas en s'arrangeant.

De fait, détruire la nature c'est aussi les détruire eux et en celà tiens aussi tout le danger écologique qui plâne au dessus de nos têtes.

Il y a tant à dire sur les élémentaux....

Je vous conseille entre autre les livres d'Edouard Brasey qui sait parler de tout ce petit monde de manière très intéressante si vous souhaitez creuser un peu par là.


--------------------


''Hier est derrière, demain est un mystère, aujourd'hui est un cadeau et c'est pour ça qu'on l'appelle le présent''.
Maitre Oogway, (Kung Fu Panda).
Sol
Membre du conseil
   Posté le 21-03-2006 à 17:44:24               

Salut tout le monde,

Je ne suis pas tellement étonnée par vos réponses, vu qu'on est sur un forum ésotériste. Pourtant, quand on parle de ces choses là dans la vie de tous les jours, les nous regardent avec de grands yeux, et pensent qu'on est vraiment très naïfs !
C'est une chose qui m'a beaucoup étonnée quand j'ai commencé à essayer de comprendre les mondes invisibles. Les créatures lumineuses, les anges, les archanges, tout ceci ne me posait aucun problème. Mais les gnômes et les fées ! Ainsi, toutes ces choses que l'on croit réservées aux comtes pour enfants s'avèrent donc bien vraies. Et c'est merveilleux.
Je n'ai pas la possibilité de voir toutes ces créatures. D'un côté je me dis que c'est bien, parce que je les dérangerais sûrement avec mes regards indiscrets. Et d'un autre ça me ferait quand même grand plaisir de pouvoir les regarder, ne serait-ce qu'une seule fois Un jour, peut-être...
Il est vrai aussi qu'elles ne doivent pas beaucoup apprécier le bruit - ou plutôt l'épouvantable vacarme - que l'on fait de nos jours. Et pas seulement le vacarme physique... C'es dommage. Peut-être qu'un jour, les humains vivront à nouveau avec elles, au jour le jour, comme c'était sans doute le cas il y a très longtemps.

A bientôt et merci,

Sol
Abraxas
Membre du conseil
   Posté le 23-06-2006 à 15:37:52               

Coucou,

C’est vrais je répond un peu tard à ce sujet (si si trois mois c'est long), je voulais vous faire partager un texte que pèlerin doit s’en doute connaître et qui est tiré de la clé de la véritable initiation magique de Franz Bardon. Je doit dire que pour ma part j’ai tendance à croire ce qu’il dit dans son livre, c’est une conviction personnel, et effectivement comme le dit Soledad c’est malheureusement le genre de chose dont on ne peut pas parler avec son entourage.

Cela dit j’espère qu’un jour je verrais ces être fantastique, ça me fait rêver, peut-être est-ce aussi une part de notre enfance à laquelle on s’accroche, cette part de fantastique que cette société semble définitivement bannir, et qui pousse parfois certains d’entre nous à chercher des réponse ailleurs, là ou le merveilleux n’est pas encore mort (c’est à dire dans l’île au enfant de casimir bien sur !!! Moi je crois au casimir :D)

Citation :


Une autre catégorie d’esprits que l’Initié rencontre souvent sur le plan éthérique doit être mentionnée. Ce sont les esprits des Quatre Éléments proprement dit. Les esprits du Feu se nomment Salamandres, ceux de l’Air, Sylphes, ceux de l’Eau Nixes ou Ondines et ceux de la Terre, Gnomes. Ces esprits forment, pour ainsi dire, la liaison entre le plan astral et les Éléments, tels qu’ils se manifestent sur Terre

[…]

1- Projection mentale dans la sphère de chaque Elément.

Dans ce dernier Degré, le travail du Mage consiste à connaître les sphères dans lesquelles vivent les esprits des Éléments. il visitera celles-ci mentalement et il se projettera donc au moyen de son corps mental dans le royaume des Gnômes ou esprits de la Terre, ensuite dans celui des Nixes (l) ou esprits de l'Eau. Puis il apprendra à connaître le royaume des Fées (2) ou esprits
A un non Initié ces possibilités sembleront des contes et il pensera que ce qui est rapporté ici relève de l'Utopie. Cependant, pour le véritable Initié, il n 'y a ni légendes, ni fables,

1) N.d.T. Les Nixes constituent une catégorie des esprits de l'Eau. Existent aussi les Ondines, les Néréides, les Tritons, etc..
2) N.d.T. Les Fées constituent une catégorie des esprits de l'Air. Existent aussi les Sylphes, etc.., de l'Air, enfin le royaume des Salamandres ou esprits du Feu.


quoique celles-ci doivent, au fond, être considérées quant aux symboles et aux vérités profondes qu'elles véhiculent de manière cachée. Cette affirmation s'applique donc aussi à l'existence des Gnômes, des Nixes, des Fées et des Salamandres. Le Mage l'expérimentera lui-même en se basant sur ses propres observations.

Toutefois, celui qui ne suit aucune formation en Magie et dont les sens ne sont pas développés (sur les plans éthérique, psychique et mental), n'est sensible qu'aux vibrations du monde matériel et ne peut, en conséquence, imaginer que de tels esprits existent et encore moins les voir. En effet, la plupart des êtres humains sont, par leur manière de vivre, essentiellement matérialistes et aveuglés par le monde physique au point qu'ils ne peuvent concevoir que quelque chose de supérieur, de subtil, soit en dehors de cette sphère; il ne peuvent donc encore moins le vérifier par l'expérience.
[…]
Nous ne voulons pas cependant anticiper et développer ce thème mais nous nous en tiendrons plutôt à la pratique permettant de pénétrer dans le royaume respectif des Éléments.
En effet, dans l'étude précédente, nous avons appris que chaque Elément possède son monde dans lequel vivent les esprits qui sont issus de lui. La différence entre un homme et un esprit d'un Élément réside dans le fait que le premier est constitué des Quatre, mieux des Cinq
Éléments, alors que le second est fait d'un seul Élément. Selon la conception que nous avons du Temps, un tel esprit bénéficie d'une longévité plus grande que l’être humain mais en revanche il n 'est pas doté, à l'instar de 1 'homme, d 'un Esprit Immortel. Habituellement, ce type d 'esprit se redissout un jour dans son propre Élément.


Le livre de Franz Bardon (voir bibliothèque on line) décrit en détail comment entrer en contact avec ces créatures et à quoi elles ressemblent réellement. Je n’en suis pas encore là, mais le jour où j’y arriverai je vous ferai signe ;p

Grüß

Abra


--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Trotmany
Membre du conseil
   Posté le 25-06-2006 à 23:43:32               

D'un point de vue historique, on pourrait associe les gnomes, trolls, lutins, fées, dracs, visiteurs fantastiques de la nuit, les nommo des Dogons, à des daemons dans l'acceptation grecque du terme ou des genius .

C'est-à-dire des spiritus familiaris , des génies qui accompagnent tout homme, comme son double, son ange gardien, son conseiller, son intuition, la voix d’une conscience supra-rationnelle. Sous des influences orientales, notamment les traditions hébraïques touchant à la légende de Salomon et de son anneau qui lui donnait pouvoir sur les diables, l’esprit familier devint un démon que les magiciens conservent dans un récipient quelconque (fiole, bouteille, boîte, tabatière, etc.). Incubes ou succubes, les daemon sont devenus les sujets de Satan pour l'Église romaine ; qui comptait bien ainsi discréditer des divinités du panthéon européen non chrétien.

Je me pose donc des questions sur leur intégration hermétique dans le rôle d'esprits élémentaires des quatre éléments. Cette intégration (judicieuse, certes) appartient peut-être à un syncrétisme chrétien qui tentait de lutter contre ces divinités secondaires.

Les fées sont héritières de deux cultures : les fatae (étymologiquement, "fée" provient de fata ), les maîtresses du destin humain et d'autre part les nymphae , divinités de la mythologie romaine qui font naître le désir amoureux chez les hommes. La fée irlandaise est par essence la banshee. Au départ, la fée, qui se confond avec la femme, est une messagère de l'Autre Monde. Elle voyage souvent sous la forme d'un oiseau, d'un signe, de préférence. Elle n'est pas soumise aux contingences des trois dimensions.

Les farfadets appartiennent à la petite faune mythique des campagnes. Dérivé de l'ancien provençal fada , le terme appartient à la même famille que "fée". En latin médiéval, fadus peut désigner un démon.

Le terme "gnome" est emprunté à l'alchimiste Paracelse chez qui il est synonyme de "pygmée" et dont l'origine pourrait combiner les sens d'"habitant de la terre" et d'"intelligence". Selon la kabbale, les Gnomes sont des génies de petite taille qui habitent sous terre et détiendraient les trésors des pierres et des métaux précieux.

Message édité le 25-06-2006 à 23:45:21 par Trotmany
Sol
Membre du conseil
   Posté le 26-06-2006 à 17:32:09               

Bonjour,

Ces deux témoignages sont très précieux, dans un style différent Celui de Glingal parce qu'il est le récit d'une expérience personnelle, et celui de Trotmany pour les lumières qu'il apporte sur le sujet.

Glinal, si tu veux bien nous raconter les expériences que tu as eues quand tu étais adulte, je serais ravie de les lire, ici ou dans un autre topic.

Trotmany, peut-être pourrions-nous rajouter, parmi les origines des noms du petit peuple, la mythologie nordique ? Les gnômes y étaient présents.
Cependant, on parle bien de l'origine des noms des créatures, et pas des créatures elles-mêmes qui elles, bien entendu, ne viennent pas plus de Grèce ou de Scandinavie que d'ailleurs

A bientôt,
Sol
morrigan
Inactif
   Posté le 26-06-2006 à 22:59:53               

Nous autre élémentaliste croyons évidemment aux ondines, sylphes, gnomes et salamandres. Nous les appelons dans ce que nous appelons la magie élémentaire. Chacun d'eux est assigné à un élément qui peut être d'un grand secours. C'est notre lot quotidien. Il n'y a aucun doute qu'ils existent. Mais il est vrai que cela est apparenté pour certains à une "foi", ce qui est certain.
arcane
introspection
Membre du conseil
   Posté le 27-06-2006 à 22:02:44            

hello morrigane.

pourrais tu nous expliqué concernant chaque éléments corresponds a quel être magique.

quel est leur rôle et même si tu trouve un dessin ou une description a quoi il ressemble.

quel relations vous avez avec eux ?..est-t-il similaire a ce que glingal en haut...

ensuite en suisse nous somme très influencé par la culture drudique, existe t'il chez eux aussi des être farceur?

ensuite j'ai eu nombre d'histoire qui disait qu'il fallait nourrire les elfs en leur donnant des offrandes vers les arbres pour qu'ils nous soient favorable.

vous allez peut-être me faire les gros yeux, mais la légende des 7 nains dans blanches neiges ne seraient t-il par indirectement des gnomes vu qu'ils vivent dans la nature et qu'il sauvent blanche neige?..

les contes sont t'il le souvenir des religions ancestrales vu qu'elle peuvent être transmis de génération en génération est indirectement parle du petit peuples?

j'espère que je suis pas hors sujet..mais j'ai plein de question..


--------------------


la vérité est comme une boule de discothèque impossible de la voir en entier en une fois
morrigan
Inactif
   Posté le 27-06-2006 à 22:44:31               

Tant de questions! lol, je ne sais plus où donner de la tête. Je ne pourrais pas repondre à tout, mais je ferais mon possible.

Alors pour ce qui est de l'élémentaire, la classification est ainsi:

Pour la terre, les élémentaux sont les Gnomes et leur souveraine se nomme Maab.

Pour l'Air, les élémentaux sont les sylphes (ce que on appelerai communément elfes), leur souveraine est Paralda.



Pour le Feu, les élémentaux sont les salamandres, et leur souveraine se nomme Djinn.

Et pour L'Eau, les élémentaux sont les Ondines et leur souveraine est Nixsa.



Chacun d'entre eux a des caractéristiques particulières se rattachant à leur élément, et on peut donc les invoquer (ce qu'on appelera magie élémentaire) pour tout service. Tel que par exemple, la purification d'un lieu clos ce sont les salamandres. Etc...


Je pense aussi que chacun les voit à sa manière, et les honnore à sa facon. je profite des sabbats pour cela la plus part du temps.

C'est tout ce que je peux dire sur les élémentaux..
Abraxas
Membre du conseil
   Posté le 03-08-2006 à 11:37:59               

Bonjour,

J’ai par un hasard qui n’en ai pas un relu un passage de dogme et rituel de la haute magie d’Eliphas Levy qui parle des esprits élémentaires. J’aime bien que les chercheurs sincères puissent avoir accès à un certains nombre de ressources. Même si comme vous allez le voir tout n’est pas forcément à prendre pour argent comptant dans ses écrits (et comme je l’ai déjà montré dans le texte sur la baguette magique), je recopie néanmoins ici les textes de ce grand auteurs qui se rapporte au sujet que nous débattons sur ce post…

Dans le chapitre 4 de dogme et rituel de la haute magie, Eliphas Levy nous parle de tétragramme et des quatre éléments, après les avoir présenté il parle alors des esprits élémentaires liés aux quatre éléments.

Citation :


Or les esprits créés, étant appelés à l'émancipation par l'épreuve, sont placés dès leur naissance entre ces quatre forces, les deux positives et les deux négatives, et sont mis à même d'affirmer ou de nier le bien, de choisir la vie ou la mort. Trouver le point fixe, c'est-à-dire le centre moral de la croix, est le premier problème qui leur est donne à résoudre ; leur première conquête doit être celle de leur propre liberté.

Ils commencent donc par être entraînés les uns au nord, les autres au midi, les uns à droite, les autres à gauche, et, tant qu'ils ne sont pas libres, ils ne peuvent avoir l'usage de la raison, ni s'incarner autrement que dans des formes animales. Ces esprits non émancipés, esclaves des quatre éléments, sont ce que les cabalistes appellent des démons élémentaires, et ils peuplent les éléments qui correspondent à leur état de servitude. Il existe donc réellement des sylphes, des ondins, des gnomes et des salamandres, les uns errant et cherchant a s'incarner, les autres incarnés, et vivant sur la terre. Ce sont les hommes vicieux et imparfaits. Nous reviendrons sur ce sujet au quinzième chapitre, qui traite des enchantements et des démons.


Pour lui donc, si je comprends bien ce texte, les esprits élémentaires sont des esprits incarnés ou non, liés à un élément particulier.

Il dit « les esprits crées, étant appelés à l’émancipation par l’épreuve », cela rejoint ce que beaucoup d’auteurs dise, en bref, une âme doit avancer d’un « stade » à l’autre. Est-ce à dire que les esprits élémentaires sont des âmes qui pourraient évoluer jusqu’à notre niveau ? Il explique, que ceux-ci peuvent se libérer de l’emprise de l’élément qui les gouverne, alors que deviennent-ils après s’être libéré de cette emprise ?

Il y a une certaine incohérence dans ce texte levy dit d’abord « ils ne peuvent avoir l'usage de la raison, ni s'incarner autrement que dans des formes animales » puis « les autres incarnés, et vivant sur la terre. Ce sont les hommes vicieux et imparfaits ». Cette conception de esprits élémentaires « incarnés » est un peu vague, s’agit-il d’une incarnation réel ou plutôt de phénomène de possession ? L’auteur nous laisse un peu sur notre faim.

Sans s’opposer à des auteurs comme Bardon (cité plus haut), les explications de Levy sont néanmoins pleine de contradiction, ou pêche par manque de précision.

Là ou Levy rejoint bon nombre de penseur c’est justement en disant que ces esprit n’on pas de raison propres, ils sont « esclave » de leur élément et le peuple. Comment les commander… il nous l’explique plus loin au chapitre 5.


Citation :

Le pentagramme exprime la domination de l'esprit sur les éléments, et c'est par ce signe qu'on enchaîne les démons de l'air, les esprits du feu, les spectres de l'eau et les fantômes de la terre.

[…]

Il n’y a pas de vide dans la nature, tout est peuplé.

[…]

Cet empire de la volonté sur la lumière astrale, qui est l'âme physique des quatre éléments, est figuré en magie par le pentagramme, dont nous avons placé la figure en tête de ce chapitre.

Aussi les esprits élémentaires sont-ils soumis à ce signe lorsqu'on l'emploie avec intelligence, et on peut, en le plaçant dans le cercle ou sur la table des évocation, les rendre dociles, ce qui s'appelle en magie les emprisonner.

Expliquons en peu de mots cette merveille. Tous les esprits créés communiquent entre eux par des signes et adhèrent tous à un certain nombre de vérités exprimées par certaines formes déterminées.

La perfection des formes augmente en raison du dégagement des esprits, et ceux qui ne sont pas appesantis par les chaînes de la matière reconnaissent à la première intuition si un signe est l'expression d'un pouvoir réel ou d'une volonté téméraire.

L'intelligence du sage donne donc de la valeur à son pentacle, comme sa science donne du poids à sa volonté, et les esprits comprennent immédiatement ce pouvoir.


Ici rien de nouveau, Levy précise la puissance du pentagramme pour l’opérateur qui a connaissance de son pouvoir et une volonté suffisante pour le transposer dans le monde immatériel.

Ce reste néanmoins un bon texte à méditer…

Grüß

Abra


--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Elenie
Inactif
   Posté le 31-12-2006 à 14:10:54            

"Je vous conseille entre autre les livres d'Edouard Brasey qui sait parler de tout ce petit monde de manière très intéressante si vous souhaitez creuser un peu par là"

Cet homme n'est-il qu'un écrivain à l'imagination féconde,ou quelqu'un qui est vraiment entré en contact avec ces créatures?


"Peut-être qu'un jour, les humains vivront à nouveau avec elles, au jour le jour, comme c'était sans doute le cas il y a très longtemps."

OK,mais de toute façons,ces créatures ne se sont jamais matérialisé,sinon nos ancêtres en auraient davantage parlé.
J'avais à ce propos entendu dire que ces créatures existaient grâce à l'imagination de l'homme,que c'était ainsi qu'elles étaient crées.
Je ne sais pas quoi en penser.

sandy
Membre
   Posté le 02-04-2007 à 19:16:27            

Bonjour !

Ayant unegrande affinité avec les fées, lutins et les gnomes, je ne peux imaginer un seul instant qu'ils n'existent pas !!

J'ai toujours cru aux mondes féeriques et aux êtres qui les occupent, que ce soit sur terre, dans l'eau ou dans les airs...

Ils sont présents à tous mes rituels, protègent ma maison (sans que je le leur demande) et je leur donne mon amour et un respect immense. En un mot comme en 100, ils font partie de ma vie tout simplement.
Trotmany
Membre du conseil
   Posté le 02-04-2007 à 20:49:03               

Terre

Les élémentaux (ou élémentals) correspondant à l'élément Terre sont les Gnomes (masculins) et les Gnomides (féminines). Ce sont des êtres de petite taille, massifs, et doués d'une grande force. Ils sont vêtus comme des paysans, ils sont barbus et ridés (pour les Gnomes). Ce sont des travailleurs, peu portés sur la coquetterie. Ils habitent les entrailles de la Terre, dont ils sont les gardiens, et ils veillent sur la porte du Nord et sur les trésors souterrains (métaux, pierres précieuses). Ce sont d'excellents forgerons et orfèvres et les armes et bijoux qu'ils fabriquent sont réputés comme étant hautement magiques. Si vous souhaitez les "rencontrer" il faudra les appeler dans une grotte ou une caverne, en faisant une offrande de nourriture. Mais ne soyez pas déçu si vous n'en "voyez" pas, ils sont craintifs, peu sociables et ils détestent la lumière.

Voici l'évocation des Gnomes et des Gnomides, telle que donnée dans le livre de Diane et Jacques Coutela "Les Douze Leçons de Magie Pratique" :

"Sur toute la surface de la terre, Sous l'épaisseur de notre globe, Partout où le pied se pose, Pas une parcelle de notre mappemonde Qui n'appartienne à vous, Gnomides et Gnomes, Enfants bénis et chéris De notre père Lucifer, Et de notre mère Lilith, Taquins et charmants, Tristes ou gais, Farceurs ou mordants, Prévenant et dévoués, Depuis toujours vous êtes la joie du foyer, Gentilles Gnomides et gentils Gnomes, Je vous prie de venir à mon appel, Au nom de notre mère Lilith, notre protectrice, Et de notre père Lucifer, notre Créateur, Venez à mon aide, Je vous le demande avec ferveur."


Eau


Les élémentaux (ou élémentals) correspondant à l'élément Eau sont les Ondins (masculins) et les Ondines (féminines). Les Ondines sont majoritaires, et on parle peu des Ondins. Ce sont des êtres de taille humaine, d'une beauté extraordinaire qui se présentent sous la forme de jeunes femmes, portant parfois (mais pas toujours) une queue de poisson, de belles robes, et des cheveux souvent longs et bleus. Attention elles sont fascinantes et attirent les hommes très facilement grâce à leur beauté et à leur charme, pour les attirer parfois dans des pièges (voir les mythes des sirènes). Elles ne s'occupent que d'amour et de plaisir, et elles sont très coquettes (contrairement aux Gnomes et Gnomides). Elles habitent dans les lacs, les rivières, les océans et les sources, et elles veillent sur la Porte de l'Ouest et sur les eaux. Vous pouvez aussi les appeler si vous souhaitez trouver l'amour. Si vous souhaitez les "rencontrer" il faudra les appeler près de leurs lieux de vie (rivières, lacs, océans, etc...). Vous avez de fortes chances d'arriver à les "voir", car elles ne sont pas farouches du tout (bien au contraire), et elles viennent souvent de leur propre initiative au contact des humains.

Voici l'évocation des Ondins et des Ondines, telle que donnée dans le livre de Diane et Jacques Coutela "Les Douze Leçons de Magie Pratique" :

"Pluie, rosée, sources, lacs, rivières et mers, O, vous régénérateurs de toute chose, Eléments primordiaux de toute vie, Jolies petites Ondines et gentils Ondins, Venez, je vous appelle Par Lucifer, votre père et votre créateur Que ma volonté soit faite."


Air

Les élémentaux (ou élémentals) correspondant à l'élément Air sont les Sylphes (masculins) et les Sylphides (féminines). Ce sont des êtres de toute petite taille, gracieux, diaphanes, fins et élancés, très rapides dans leurs mouvements, et portant des ailes transparentes comme celles des insectes. Leur apparence dégage une impression de joie et de lumière. Ils peuvent aussi apparaître sous la forme de nuages condensés. Ils sont curieux de nature, et s'amusent à modeler les nuages selon les pensées humaines qu'ils perçoivent. Ils habitent dans le ciel, les vents, les tempêtes, et les nuages. Ils veillent sur la Porte de l'Est, et font se lever les vents et les tempêtes. Si vous souhaitez les "rencontrer" il faudra les appeler si possible au crépuscule, par temps venteux. Mais sachez qu'à cause de la rapidité de leurs déplacements et de leur qualité diaphane, ils sont assez difficiles à "voir".

Voici l'évocation des Sylphes et des Sylphides, telle que donnée dans le livre de Diane et Jacques Coutela "Les Douze Leçons de Magie Pratique" :

"Alizés, bise, brise, ouragan, zéphyr Vents légers, vents forts, Vents doux, vents destructeurs, Bénis des Dieux. Sylphes et Sylphides, éthéréens et divins, Sylphides et Sylphes, lourds et menaçants, Sylphides et Sylphes, vainqueurs et triomphants, Accourez à mon appel Manifestez-vous à ma voix, Par Lucifer, notre père, qui me voit, Par Lilith, notre mère, qui m'entend, Venez à ma demande, Ces voeux, accordez-moi."


Feu

Les élémentaux (ou élémentals) correspondant à l'élément Feu sont les Salamandres (asexuées). Ce sont des êtres dont l'apparence n'a rien d'humain (ce sont les élémentaux les plus éloignés des humains). Elles apparaissent le plus souvent sous forme de serpents noirs se tenant verticalement en se contorsionnant dans les feux de cheminées ou les éclairs lors des orages. Elles apparaissent parfois sous la forme de petits tritons se mouvant dans le Feu. Les Salamandres habitent dans les feux, et les éclairs. En plus de garder la Porte du Sud, elles redonnent de l'énergie (souvent sexuelle), elles prédisent l'avenir, et assurent les vengeances. Si vous souhaitez les "rencontrer" il faudra les appeler devant un feu, face au Sud.

Voici l'évocation des Salamandres, telle que donnée dans le livre de Diane et Jacques Coutela "Les Douze Leçons de Magie Pratique" :

"O, Puissances magiques, Esprits de purification, Salamandres bénies de Lucifer et de Lilith, Je vous invoque et vous invite A venir dans ce cercle, Sans me nuire ou nuire à tous ceux Présents dans ce cercle, Par la puissance de Lucifer et de Lilith, votre mère, Je vous demande de vous manifester. Flammes de Lucifer, je vous appelle Et vous prie d'accéder à mes prières."


Source : http://www.esoforums.com/esowiki
sandy
Membre
   Posté le 02-04-2007 à 21:32:13            

La seule chose qui me gène un peu dans ces incantations, c'est le rapport systématique à lucifer et Lilith, qui n'ont pour moi, rien à voir avec eux !!!

Mais merci pour ce rajout fort interessant !
Trotmany
Membre du conseil
   Posté le 02-04-2007 à 22:16:56               

Les rituels proviennent du mouvement Chaos Magick qui a cette particularité d'utiliser des références bibliques. Mais si tu t'y retrouves mieux dans le mouvement néo-païen wiccan, on peut assimiler Lucifer à Cernunnos et Lilith à Diane.
sandy
Membre
   Posté le 03-04-2007 à 18:32:13            

Bonjour !

En fait lorsque je souhaite parler aux fées, gnomes et autres êtres féeriques et élémentaux, ma méthode diffère completement de tout ce que j'ai lu avant.

Lors d'une méditation, je demande humblement à leurs parler (je choisi la race de l'interlocuteur, comme les fées, les gnomes etc...) et j'attends qu'ils accedent à ma demande.
Dans les rituels, lorsque j'appelle les éléments, et que je referme mon cercle, je fais toujours très attention à les remercier de leur écoute. Et je sais, qu'à ce moment-là, ils m'écoutent.

Quand à les convier à un rituel, je prefere de loin faire appel à dame nature et à sa force, sa bonté et sa douceur pour leurs demander de venir. C'est plus équilibré et plus en rapport à mon sens, bien entendu.

Voilà comment j'appelle le monde féérique !
Vertus
Membre
   Posté le 17-06-2010 à 19:30:38               

Ma fille les voyait ces fées et ces lutins, quand elle était petite, elle avait de vraies relations avec les entités de la nature, mais elle a perdu cela au moment de l'adolescence. Je me rappelle quand elle était petite à 4 ans environs, nous étions au lac du Salagou dans l'Hérault, elle parlait à une "dame violette" et ne voulait plus revenir avec nous, la "dame" l'a laissée partir quand même, mais il a fallu insister !
Quand on partait en forêt, elle s'accroupissait souvent et se mettait à parler avec ce qu'elle voyait, c'était si courant que nous savions nous éclipser doucement pour la laisser un peu tranquille. Elle disait qu'une fée la suivait partout, et la consolait souvent, et puis, vers 14 ans, les fées sont parties, ou du moins, elle ne les a plus vues.
Il n'y a rien à regretter, c'était un stade de conscience douce et tendre, mais tout évolue !

J'en ai vues aussi, des entités de la nature, mais pas comme elle, il fallait un recul pour que je les visionne et je ne choisissais pas de les voir, comment dire, je ne les voyais pas directement, tout à coup je ressentais un choc et la vision me venait, mais pas comme quand on voit une personne. Jadis j'ai fait des rituels Tibétains, et j'avais fait un rituel Tibétain au moment de la pleine lune en plein jour, une sorte de "puja", et c'est un peu plus tard que j'ai ressenti ce choc dont j'ai parlé et j'ai "vu" à retardement que quand je faisais ce rituel, j'étais entourée d'entités de couleur orange munis de yeux immenses qui m'observaient en souriant...
j'en ai "vu" beaucoup d'autres, notamment il y a peu, il y a dans ma chambre une sorte d'ouverture énergétique et des entités passent par là, une nuit j'ai vu un lutin passer par ce "trou" et passer au dessus de moi en rebondissant sur mon ventre, boing ... Je n'ai pas peur du tout des entités, quelles qu'elles soient, ni des fées, ni des lutins, ni des ondines, ni des démons même, je suis blindée ! Quand on a conscience de l'infinité de l'univers, on sait qu'il y a du monde, beaucoup beaucoup ! Et comme ils communiquent avec nous facilement, on arrive à les comprendre à les protéger parfois, certains petits êtres ont besoin qu'on les protège...
J'ai plein d'histoires encore avec eux, c'est un monde parallèle et puissant à la fois. les Devas des lieux sont des êtres permanents, Ils sont doux mais Ils sont contraints maintenant à une sorte de combat contre l'humanité. Les hommes sont allés trop loin dans l'exclusion des autres êtres et entités et de la nature qui les porte dans un autre système de vie. Nous sommes tristes de cela, c'est très grave, tout va nous tomber dessus, et les catastrophes naturelles sont inévitables.


Edité le 17-06-2010 à 19:47:21 par Vertus




--------------------
piece_of_infinity
Membre du conseil
   Posté le 19-02-2011 à 01:33:55            

Ca m'est arrivé de communiquer avec des gnomes par télépathie mais je ne me souviens pas vraiment du contenu (d'autant plus que je ne suis pas très réceptif et ai des pensées compulsives).
Une fois, j'ai demandé à des ondines de venir dans mes rêves mais du coup, j'ai fait un cauchemar où j'étais dans le noir et des mains me touchaient ou m'agrippaient.

Mis à part ça, si certain(e)s d'entre vous sont intéressés par le fait de contacter des succubes/incubes, j'ai trouvé un site anglophone qui y fait référence : Summoning a Succubus. Ca traite aussi des différents mythes les plus courants leur étant liés. Ils ne sont pas (en tous cas, pour la majorité des entités dangereuses comme on peut le croire.
Je vous conseille aussi l'article de wikipédia sur les succubes où ils font la relation avec les fées et divers êtres "surnaturels".
Vous pouvez aussi télécharger Mariage mystique et pouvoir chamanique chez les Shipibo d'Amazonie péruvienne et les Inuit du Nunavut canadien de Bernard Saladin d'Anglure et Françoise Morin.


Edité le 25-02-2011 à 18:06:57 par piece_of_infinity


Membre désinscrit
   Posté le 22-12-2011 à 15:47:25   

Salut à tous,

Moi aussi ça m'intéresse bien toutes ses histoires. Est-ce que quelqu'un connait, des livres ou bandes dessinées qui parlent plus ou moins bien sérieusement de ce sujet. A part Edouard Brasey et Franz Bardon ??

Merci
piece_of_infinity
Membre du conseil
   Posté le 23-12-2011 à 00:19:06            

Salut,

Il y a le phosphénisme qui permet, entre autres, la perception des élémentaux mais je ne saurais pas quoi te conseiller en particulier comme exercice spécifique dans ce but si ce n'est les affirmations avec la pratique des (post-)phosphènes.

Pour le matériel nécessaire adapté pour pratiquer (les différentes sortes de lampes/ampoules) ou, au contraire, déconseillé, je te conseille "Le mixage phosphénique en pédagogie" de Francis Lefébure.

Il y a aussi différents exercices de balancements de la tête et du corps (avec exercice du "point de concentration" et mantra associés) selon le type d'effet qu'on recherche.
Tu trouveras plus d'informations dans la rubrique "Développement personnel" du site.
Membre désinscrit
   Posté le 23-12-2011 à 05:14:28   

Merci

Par contre en ce qui concerne les succubes et incubes, je pense qu'une relation avec ces êtres n'est pas bénéfique pour soi. Parce qu'elles se barrent avec ton énergie sexuelle que tu as mis du temps à accumuler. Vous me direz, c'est pas très différent d'une masturbation. Certes je suis d'accord mais pour ceux qui entreprennent un travail énergétique c'est à éviter je pense (perte gratuite d'énergie).
Est-ce que vous pensez que c'est pareil pour le cas des ondines ????
piece_of_infinity
Membre du conseil
   Posté le 23-12-2011 à 23:03:49            

Ben, apparemment, elles ne se nourissent pas d'énergie sexuelle, ce serait un mythe, bien qu'il y ait une perte comme dans toute activité sexuelle seule ou avec quelqu'un - enfin, tant qu'il y a éjaculation (et si ce n'est pas le cas, ça n'exclut pas la possibilité d'orgasme multiple, lié au corps dans son entier qu'on pratique la sexualité taoïste ou le tantra).
Dans le cas de la femme, ce serait par les règles qu'elle perd son énergie sexuelle.

D'après les livres de Castaneda (ou ceux des "sorcières" de son groupe), par contre, l'homme transmet des sortes de sondes énergétiques - je ne me souviens plus du terme employé - chez la femme lors des relations sexuelles normales.

Après, certaines personnes minoritaires se sont bien fait violer par des entités lors d'expériences de paralysie du sommeil donc je pense que ces entités-là peuvent nous draîner mais après tout dépend quel nom on leur donne.
Le vampirisme énergétique délibéré ou non (et peu importe de quel type d'énergie, finalement), ça existe aussi chez les humains et probablement chez plusieurs sortes d'entités.
Je pense que certaines personnes seront davantage sujettes que d'autres à des agressions sexuelles d'humains ou d'autres êtres mais concernant l'astral, par exemple, les témoignages des personnes pratiquant des sorties hors du corps montrent que si l'on est trop dans la peur, on peut attirer des entités négatives que ce soit des "démons intérieurs" ou des êtres extérieurs dans certains états de conscience, du moins.

Personnellement, ça m'est déjà arrivé d'avoir quelques expériences de paralysie du sommeil mais rien de traumatisant non plus - quoiqu'un peu effrayant pendant que ça se déroule.

Enfin, pour en revenir au sujet, je pense qu'il faut modérer ses pertes. C'est difficile d'avoir une sexualité sans jamais éjaculer ou seulement avec des personnes qui souhaitent la partager dans un cadre et une pratique spirituels...

Concernant les ondines, je n'ai rien lu qui soit du genre des références négatives au succubes et incubes mais personnellement, je ne considère plus maintenant les succubes et incubes comme des démons bien que je pense que des "démons", - en tous cas, dans le sens de leurs mauvaises intentions ou de leurs noms peut-être - des égrégores qui se sont développés au fil du temps peuvent très bien très bien avoir du sexe avec les humains.


PS : Je vous recommande vivement le documentaire " Enquête sur le monde invisible " (que vous pouvez trouver en streaming) au sujet des élémentaux.
Divers Islandais y expriment leurs visions et expériences, leurs croyances,...
C'est surprenant de voir qu'il y a autant de témoignages, d'ouverture d'esprit et de respect de la nature (même quand il s'agit de bâtir qqch).
Par exemple, une médium a même dressé une carte des endroits habités par tel ou tel espèce d'élémental.

Voilà aussi 4 vidéos gratuites sur le même sujet et sur Yann Lipnick - ça provient de son site : http://www.natureetgeobiologie.com/films.htm


Edité le 16-01-2012 à 00:49:14 par piece_of_infinity


Abraxas
Membre du conseil
   Posté le 09-01-2012 à 17:29:38               

Korben a écrit :


Moi aussi ça m'intéresse bien toutes ses histoires. Est-ce que quelqu'un connait, des livres ou bandes dessinées qui parlent plus ou moins bien sérieusement de ce sujet. A part Edouard Brasey et Franz Bardon ??


Salut Korben,

Je peux également te conseiller de lire "Dogme et Rituel" d'eliphas Levy. Sommairement, le "rituel" dont il est question dans ce livre de Levy est une conjuration d'"élémentaux", je n'ai cité plus haut qu'une toute petite partie de l'ouvrage, l'ensemble est autrement plus interessant, et ce rapproche beaucoup de ce que l'on peut trouver dans des textes plus obscure comme le "Cipher Manuscript" (à lire ici http://hermetic.com/gdlibrary/cipher/ - En anlgais) de la Golden Dawn.

Cordialement,

Abra

--------------------
Carita bene ordonata incipit a se met ipso
Alkonost
Membre
   Posté le 16-01-2012 à 21:01:30            

Ouhla! Je lis beaucoup de choses interessantes ici!

C'est vrai qu'il y a chez le "Petit Peuple" une conscience collective beaucoup plus développée, ce qui donne l'impression de non pas un antagonisme entre "bien" et "mal" mais plutôt une complementarité.

Le probleme avec le folklore lié aux esprits de la nature, c'est qu'il est plus ou moins teinté de christianisme, il a aussi été falsifié par les lettrés qui ont sauvegardé toutes ces histoires par ecrit donc ces esprits y deviennent souvent soit angeliques, soit demoniaques. La plupart du temps demoniaques quand même. Alors qu'initialement, ils sont "ambigus". Ils reagissent en fonction de la maniere dont on les traite.

Moi aussi, je les rapproche des "daemons" grecs et d'ailleurs, à ce sujet, Patrick Harpur a ecrit un livre passionnant, Daimonic Reality, dont j'ai traduit certains passages (pour ceux que ca interesse). Je pense que beaucoup sont à mi-chemin entre l'homme et l'animal. Enfin, c'est juste une idée. Qui sait vraiment à quoi ressemble une entité féerique sous l'apparat qu'elle prend à nos yeux. Peut-être l'anthropomorphisme est-il une maniere de jeter un pont vers notre conscience. Mais j'aime imaginer que l'être féérique represente un mariage "génial" entre la sagesse humaine et animale. Car même si ce sont des esprits de la Nature à part entiere, il ne faut pas oublier que nous aussi, race humaine, representons cette Nature (dont bien entendu nous nous sommes trop distanciés...).

En ce qui concerne les incubes et succubes, j'ai eu moi aussi de nombreuses experiences eveillée et en rêve. Personnellement je n'ai pas eu de mauvais trip, ca a toujours été tres enrichissant, et en realité, non pas du vampirisme mais un echange d'energie, bouleversant. Les termes sont sans doute accessoires mais je crois que je prefere le terme de "nephilim" à succube et incube. Juste une vision personnelle.


Vertus, ton recit me parle beaucoup et je suis bien d'accord: il n'y a pas de peur à avoir. Les images que tu evoques resonnent en moi.

[EDIT ABRA: Mise en forme, je rajoutes quelques saut de lignes pour aérer]


Edité le 17-01-2012 à 12:37:33 par Abraxas




--------------------
Haut de pagePages : 1 - 2 Page suivante
 
 Abrasax  Esotérisme & Spiritualité  Mythologie  Les élémentaux (Gnômes, ondines, elfes..)   
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade